• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La grande lessive ! à qui le tour ?

La grande lessive ! à qui le tour ?

Après la mise au rebut, peut-être provisoire, de Sarkösi, la chute de Juppé, le départ de Hollande, on peut légitimement se poser la question : à qui le tour ?

L’hécatombe ne se limite pas au territoire national : Hillary, que l’on disait gagnante les doigts dans le nez, est finalement battue par un diablotin roux sortie d’une boite à surprise...

Auparavant, avec le Brexit, Cameron a du faire ses adieux, n’ayant pu prévoir que la rupture avec l’Europe était possible...lien

Dimanche, les italiens ont dit non lors du référendum concernant les pouvoirs du Sénat, poussant vers la sortie celui qui avait mis à la porte Berlusconi.

Matteo Renzi était-il visionnaire lorsqu’il avait dit, au moment de prendre le pouvoir : donnez-moi 1000 jours pour accomplir mon programme. lien

Il vient tout juste de démissionner alors qu’il passe juste ce fameux cap des 1000 jours. lien

Les médias n’évoquent pas pour autant la victoire de Beppe Grillo, qualifié à tour d’articles de « populiste », alors que sur de nombreux sujets environnementaux, il a la fibre écolo profondément ancrée : n’est-il pas, depuis longtemps, opposé au Lyon-Turin, ce projet pharaonique à plus de 30 milliards, qui dénaturerait tout le Val de Suze, l’avant-pays savoyard, et le Nord Isère ?

Sa contestation du projet l’a jeté en prison quelques mois, pour avoir brisé des scellées. lien

Comment est-il possible de défendre encore aujourd’hui ce projet, destiné à grappiller quelques minutes entre Lyon et Turin, s’arrêtant à 30 km de Lyon, faisant irrémédiablement perdre les minutes gagnées, projet destiné surtout à enrichir les bétonneur Vinci, et consort, attirant déjà, comme l’ont dénoncé les No-Tav, les appétits de la Maffia. lien

Le même jour, contre toute attente, c’est le candidat écolo qui l’emportait face au candidat de l’extrême droite, soutenu pourtant par Marine Le Pen...est-ce prémonitoire d’un possible échec de celle-ci dans quelques mois ? lien

Les sondages qui la donnent gagnante en 2017 n’ont cessé de se tromper soit sur Trump, soit sur tant d’autres... lien

Ne peut-on aussi s’étonner que les médias unanimes aient surtout évoqué le risque de victoire du candidat d’extrême droite, sans envisager une seconde que l’écologiste l’emporte ? lien

Mais restons en France.

Même après sa victoire aux primaires de la droite, (et du centre ?), Fillon n’est garanti de rien, d’autant que les français portés par une envie de renouveau, mettrait au pouvoir un gouvernement dont la moyenne d’âge dépasse largement la soixantaine. lien

Ajoutons pour la bonne bouche que Fillon à largement soutenu la « manif pour tous », hostile au « mariage gay », à l’IVG, lequel mouvement, par son émanation « sens commun », lui a renvoyé l’ascenseur, en appelant à voter pour lui lors de la primaire. lien

Et puis, la posture très à droite de Fillon, négligeant la partie centriste du mouvement, pourrait bien lui couter cher, d’autant qu’il n’assume pas son héritage politique, car après tout, il a une part de responsabilité importante dans l’échec de son ex-président, vu qu’il en a été 1er ministre pendant 5 ans.

On pourrait d’ailleurs faire un parallèle cruel pour Valls, qui, finalement a assuré la dérive droitière de son futur ex-président...alors que d’autres ministres, par leur démission, ont eu une saine réaction, qui n’handicapera pas, ou moins, leur candidature : Macron, Montebourg, voire Taubira, si, suite aux pressions, aux diverses pétitions, et aux appels citoyens, elle se décidait à se lancer dans la bataille.

N’avait-elle pas avait affirmé : « si Hollande n’est pas candidat, je me lancerais  ». lien

Bref, une grande envie de coup de balais semble être l’obsession d’un grand nombre de français.

Imaginer qu’un second tour opposerait le front national, ce vieux parti ou le pouvoir se transmet de père en fille, et de fille en petite fille...et l’ancien ministre de Sarkösi, fricotant avec les aficionados du mariage pour tous, hostiles à l’IVG, fricotant aussi avec Bilderberg et les puissances de l’argent, porte-t-il l’image d’un renouveau, avec son projet antisocial ? lien

Qui voudrait mettre au pouvoir un homme qui, récemment, à New-York, à fait l’éloge des emplois précaires ? lien

Comme l’affirment des internautes insolents sur leur page FB, c’est pas parce qu’on a dégagé ces deux là, qu’on va se taper leurs premiers ministres...

Comme dit mon vieil ami africain : « le petit du léopard hérite aussi de ses taches ».

L’image illustrant l’article vient de miosrivegauche

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Choisir entre la peste ou le choléra

Fillon, un plat qui se mange froid

Primaires à droite, votez tous !

Ces dindes qui votent pour Noël

Une France mal à droite

FN, parti de l’Aine

Quoi ma gueule !

Une marée pas marrante

Dans le Doubs abstiens-toi

Une burqa dans la crèche

Coup de blouse à Béziers

L’Auguste et le clown blanc

Dérapages en mairies FN

Marine, un pied dans la porte

Les cocus de la démocratie

Les comptes de fées du FN

Ces français que l’on aime

Marine le Pen amène le pire

Ségo et Marine sont dans un bateau

Marine en eaux troubles

Les gagas de la Marine

Marine lève le voile

Un nouveau parti : le FNUMP

Si c’est ça la France…


Moyenne des avis sur cet article :  4.32/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

80 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 6 décembre 2016 10:12

    Les derniers votes , partout, expriment d’abord un rejet du système prédateur en place. Les « options » que vous citez en France sont d’autres candidats du système.
    Macron est l’homme de la finance, Valls celui du CRIF, Montebourg « youngleader » des USA ... etc... il reste encore de nombreuses opportunités pour nous tous d’exprimer notre rejet.
    Qui restera ? Sais pas.


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 6 décembre 2016 10:24

      @Alpo47


      « Qui restera ? Sais pas. »

      réponse :

      Bettencourt

      Arnault

      Mulliez

      Dumas

      Dassault

      Wertheimer

      Pinault

      Castel

      Drahi

      Bolloré


    • Alpo47 Alpo47 6 décembre 2016 10:44

      @Jeussey de Sourcesûre

      Ceux là sont des profiteurs du système en place. Ils n’ont que le pouvoir que nous leur laissons.
      Changeons par exemple le mode d’élection des députés, en installant un système où on peut destituer celui qui n’aurait pas agi ou voté dans le sens voulu par ses électeurs et tout le système privé de son pouvoir d’influence s’effondre.
      Je sais, ce ne sont pas les élus en place qui vont voter cela ; Il faut le leur imposer.... ou voter pour celui qui le propose.


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 6 décembre 2016 10:53

      @Alpo47

      « Ceux là sont des profiteurs du système en place. »

      A votre avis, sous l’ancien régime, les aristocrates étaient-ils des profiteurs du système en place ou la classe dominante ?

      Pendant la période d’insurrection de la révolution française, les « profiteurs » étaient appelés « accapareurs ». Pendant la seconde guerre mondiale, on les appelait B.O.F.

      Les dix de la liste proposée sont ceux qui on le vrai pouvoir et manipulent les marionettes. Le pouvoir politique n’est autonome nulle part : il est la superstructure d’un système économique, pas la base.

    • olivier cabanel olivier cabanel 6 décembre 2016 11:15

      @Alpo47
      il pourrait rester Taubira, JLM, Hamond...et des surprises

       smiley

    • Fergus Fergus 6 décembre 2016 11:15

      Bonjour, Alpo47

      « voter pour celui qui le propose »

      Le seul qui propose des évolutions institutionnelles de nature à rendre du pouvoir au peuple et à placer les élus sous contrôle se nomme Mélenchon.

      Certes ! ce candidat n’est pas exempt de reproches - liés notamment à un ego hypertrophié -, mais en l’état actuel de l’offre politique, c’est de loin celui qui a le projet le plus sérieux pour le pays et ses rapports avec l’Union Européenne. Et le seul candidat véritablement porté par les valeurs dominantes de la gauche héritée de Jaurès.


    • Fergus Fergus 6 décembre 2016 11:26

      Bonjour, olivier

      Taubira est un repoussoir.

      Non seulement pour les électeurs de droite qui ont injustement caricaturé son action et en ont fait une tête de Turc, mais également pour nombre d’électeurs de gauche qui, comme moi, ne supportent pas cette femme hyper-égotique tant elle peut se montrer pédante et en certaines occasions carrément puante.

      A tout prendre, je préférerais le bellâtre Montebourg. Quant à Hamon qui, au demeurant, a de bonnes idées, je crains qu’il ne soit définitivement bridé par son look étriqué de sous-chef de bureau.

      Cela dit, je ne me sens pas réellement concerné dans la mesure où je ne voterai pas à cette primaire, mon choix étant, comme en 2012, porté sur Mélenchon, le seul véritablement capable à gauche de se qualifier pour le 2e tour de la présidentielle en induisant une dynamique de progrès que lui seul est en mesure de porter.


    • Sparker Sparker 6 décembre 2016 11:55

      @Fergus
      « ego hypertrophié » pourtant bien utile pour relever le combat homérique qui s’annonce....
      Et puis, égo, égo, ça dépend de l’intention qui l’anime cet égo... et à priori celle de JLM n’est pas trop personelle, certes s’il réussi ça lui fera un nom dans les livres et la satisfaction de sa vie, mais à partir du moment ou tout est rendu au peuple.... je lui offre.


    • olivier cabanel olivier cabanel 6 décembre 2016 13:12

      @Fergus
      perso, je ne la vois pas comme ça.

      d’abord c’est une poète, ou poétesse comme on voudra, libre de sa parole, claire dans sa tête.
      et puis c’est une femme. 
      JLM me gène quand à son rapport avec poutine...
      bref, je n’ai pas d’idée arrêtée, mais je voudrais qu’on tourne la page.
      un objectif ? le pouvoir à la base, stratégie horizontale, pas pyramidale,
      l’imagination au pouvoir, avec le partage de celui ci, la possibilité de mettre sur la touche un élu qui trahirait sa parole, et tant d’autre choses... un chemin, une route, voire une autoroute.
       smiley

    • Alren Alren 6 décembre 2016 16:09

      @Jeussey de Sourcesûre

      Les dix de la liste proposée sont ceux qui on le vrai pouvoir et manipulent les marionnettes. Le pouvoir politique n’est autonome nulle part : il est la superstructure d’un système économique, pas la base.

      Ils n’ont de pouvoir que celui que leur laisse le peuple à travers leurs laquais.
      Il suffira que le même peuple élise leurs adversaires (dont Marine Le Pen ne fait pas partie) pour que leur pouvoir soit celui d’un tigre de papier, comme disent les Chinois.

      Parmi ceux-ci, seul Mélenchon peut être au deuxième tour de la présidentielle ...


    • Albert123 6 décembre 2016 17:00

      @olivier cabanel


      « d’abord c’est une poète, ou poétesse comme on voudra, libre de sa parole, claire dans sa tête. »

      elle nous la bien mis profond la poétesse, sans parler de ses convictions sur lesquelles elle s’est bien assise pour continuer d’aller à la soupe hollandaise.

      son coeur electoral d’indépendantistes anti patriotes la bien eu profond aussi.

      « et puis c’est une femme. »

      Clinton et Marine Lepen aussi, donc ??? 

      « JLM me gène quand à son rapport avec poutine... »

      la real politik n’est pas fait pour les agneaux qui trouvent que « Taubira , une femme, c’est génial !!! »

      je préfère 1000 fois bosser avec un Poutine, un Hussein, un El Assad ou encore un Kadhafi qui liquident du terroriste à tour de bras qu’avec les saoudiens ou les qataris qui les entraînent et les financent.

      Mais bon le wahhabisme doit vous faire goder tout comme les bains de sang dans les salles de concert.



    • soi même 8 décembre 2016 00:25
      POLÉMIQUE Cour de cassation : le cadeau empoisonné de Valls à Cazeneuve

      07/12/2016 à 17:00, actualisé à 17:19

      Les plus hauts magistrats de la Cour de cassation est inquiète et en colère : une réforme judiciaire place la plus haute juridiction judiciaire française - « sous le contrôle direct » du gouvernement.

      « Rupture avec la tradition républicaine »

      Il s’agit là, selon le premier président de la Cour Bertrand Louvel et son procureur général Jean-Claude Marin, d’une "rupture avec la tradition républicaine".

       

      Les deux magistrats ont rendu public un courrier envoyé à Matignon, afin d’obtenir « des »explications" de la part du Premier ministre Bernard Cazeneuve - qui a reçu ce courrier au premier jour de son nouveau poste en tant que Premier ministre.

      Un décret du 5 décembre

      « Nous vous serions obligés de bien vouloir nous recevoir », écrivent les deux plus hauts magistrats de France.

      Les deux juges demandent en effet à voir Bernard Cazeneuve, nouveau Premier ministre, mais la décision à laquelle ils font référence a été prise par son prédécesseur, Manuel Valls, lors de sa dernière journée comme chef du gourvernement.

      Un contrôle de l’exécutif de facto

      Ce décret, daté du 5 décembre 2016, réforme "l’inspection générale des services judiciaires". Et place sous le contrôle de l’exécutif la Cour de cassation, comme l’étaient déjà, seules, les juridictions judiciaires "du premier et du second degré (tribunaux de grande instance et cours d’appel).

      Mais cette dernière précision a disparu du décret... plaçant de facto la Cour de cassation sous le contrôle du gouvernement. 

      Cour de cassation, mode d’emploi

      La Cour de cassation est la plus haute juridiction judiciaire française - comme le Conseil d’État est la plus haute juridiction administrative française.

      Statuant en dernier recours, elle a pour mission de contrôler l’exacte application du droit par les tribunaux et les cours d’appel, garantissant ainsi une interprétation uniforme de la loi sur le sol français.

      Elle tranche sur la forme. Lorsqu’un jugement est rendu en première instance, il est susceptible d’appel sur le fond devant la cour d’appel. Ce jugement en appel peut lui-même faire l’objet d’un pourvoi en cassation.

      La Cour de cassation rend un arrêt, qui dit si la justice a été rendue conformément à ce que prévoit la loi. Si ce n’est pas le cas, elle peut simplement casser le jugement, ou bien le casser et ordonner un nouveau procès.

      Jusqu’ici, la plus haute juridiction française ne faisait l’objet d’aucun contrôle du pouvoir, afin de garantir son indépendance. Elle faisait toutefois chaque année un rapport sur son fonctionnement à l’occasion de sa rentrée solennelle. En revanche, elle était soumise à un audit régulier de l’inspection générale des services judiciaires.

      Un précédent courrier en octobre

      Elle était aussi régulièrement inspectée par la Cour des comptes, qui veille au bon usage des deniers publics.

      Il est extrêmement rare que les chefs de la Cour de cassation interpellent l’exécutif, mais ce n’est pas inédit : MM. Louvel et Marin l’avaient déjà fait en octobre pour reprocher au président François Hollande des propos sur la « lâcheté » des magistrats, cités dans un livre des journalistes Gérard Davet et Fabrice Lhomme, ’Un président ne devrait pas dire ça".


    • soi même 9 décembre 2016 00:45

      Ce con de roustons n’a même pas la politesse de répondre, c’est dire comment un crétin des Alpes est ingrat. ! smiley


    • eric 6 décembre 2016 10:16

      Tissue d’ânerie du matin qui laisse présager de ce que sera le programme des gauche pour 2017...

      - Des attaques personnelles,
      - De l’« âgisme » en quoi le fait d’avoir plus ou moins de 60 ans change-t-il quelque chose aux compétences d’un ministre ( du reste sous hollande,, si on retire belkacem, la lycéenne écolo ;; ; on arrive à la même chose...)
      -des affirmations mensongère et sans fondement : quand la LMPT a-t-elle it quoi que ce soit sur l’avortement ?
      - Erreur d’analyse grossières, contradictions d’une ligne sur l’autre : l’auteur constate qu’on vire les sortant au profit de populistes, Trump, Brexit...et ne parvient pas à comprendre qu’en Autriche, c’est effectivement aussi un populisme qui a gagné.. ;Et il n’a pas 60 ans de moyenne. UN peu comme l’autre brontosaure aux EUA, Sanders...

      D’une façon générale, il est permis de penser que les pensées de gauche archaïques sont en train de disparaitre avec les générations qui les portaient.

      Cela se finit en apothéose avec des discussions sur le sexe des anges, comme toutes les décadences.

      Pour la bonne bouche, la dernière élucubration des « progressistes de genre » en Suède dont nous devrions entendre parler si nous avions de la neige et quel que soient les« candidats progressistes »


      (ce n’est pas de moi)

      • fred.foyn 6 décembre 2016 10:43

        A la liste il y aura Fillon, le PS et quelques pantins de ce parti..Pour le reste du monde, le lessivage est quotidien..En fait tous ces changements sont inscrits dans l’histoire de l’humanité..Regardez le nouveau premier sinistre..plus petit que son maitre...en taille et en compétences...Vous aurez pour la fin du « Quinquina » tous les collabos de la Hollandie autour de « Gras-Double »... !


        • jmdest62 jmdest62 6 décembre 2016 11:19

          Salut Olivier
          j’écrivais en commentaire d’un de vos précédents articles :
          "Le programme pour « séduire » les gens de droite devait être réactionnaire (BlitzKrieg) : Fillon l’a compris => il a gagné la primaire de l’ex UMP .
          Malheureusement pour lui (et tant mieux pour nous) son calcul était de courte vue car ,comme vous le suggérez dans votre texte, il devra sérieusement amender son discours si il veut « séduire » une majorité de français et ses adversaires auront alors beau jeu de souligner ses renoncements .
          « 
          °
          Depuis François  »nous n’avons pas les mêmes valeurs« Fillon a rencontré François  »le cul entre deux chaises«  Bayrou qui lui aura rappelé qu’il s’agissait de la primaire de la droite et du CENTRE et que son »Blitzkrieg« n’est pas un bonne solution pour la France. A suivre donc .....
          °
          Quant à Manolo , non seulement il aura à assumer l’héritage de François  »lui président« Hollande , mais en plus il va se »manger« toutes les critiques sur les actions de son successeur .
          Si ce dernier fait qqchose de (à peu près) bien on reprochera à Manu de ne pas l’avoir fait avant .
          Si ce dernier fait la moindre connerie on en conclura que décidément »le pire n’est jamais certain« 
          Fort de sa »loyauté«  envers François  »lui président" Hollande Je pense donc que Manolo va suivre le chemin de son mentor c’est à dire....

          @+


          • Fergus Fergus 6 décembre 2016 11:36

            Bonjour, jmdest62

            Et c’est pour toutes ces raisons que l’on aurait tort d’enterrer Macron qui a une réelle chance d’opérer une OPA sur un centre orphelin. On murmure même que Borloo serait prêt à soutenir sa candidature.

            Ajoutons à cela que Macron est populaire de la droite u PS jusqu’à l’aile gauche de LR. Et si c’était lui qui créait la surprise ? Ce ne serait finalement pas si étonnant que cela dans le contexte actuel.

            En réalité, ce qui pourrait le plus le gêner serait une candidature Bayrou. Mais qu’aurait à gagner le Béarnais dans une 4e campagne présidentielle alors que son aura n’a cessé de pâlir ? Rien, si ce n’est faire un tour de piste supplémentaire en pure perte. C’est pourquoi j’ai mis en avant à plusieurs reprises l’intérêt qu’il y aurait pour Bayrou à soutenir Macron dans le cadre d’un ticket centriste, avec comme enjeu pour lui les clés de Matignon ou d’un grand ministère d’Etat. D’ores et déjà, ces deux là sont à 14 et 6 % dans un récent sondage. Soit un total de 20 %, à 2 petits points de Le Pen. De quoi réfléchir...


          • jmdest62 jmdest62 6 décembre 2016 11:47

            @Fergus
            la question posée par olivier c’est « à qui le tour » ...je pense que dans l’ordre , parce qu’il va se faire sortir à la primaire de l’ex-PS , Manolo va dégager avant Em-Manolo .
            Au fait , irez-vous voter à la primaire de l’ex-PS ou votre expérience de la primaire de la droite vous-a-t-elle suffi ?  smiley
            @+


          • eric 6 décembre 2016 11:57

            @jmdest62
            Si Macron avait quelque chance que ce soit, il y a aurait déjà un socialiste qui aurait parlé de ses relations personnelles avec Philippot quand il étaient ensemble chez Chevènement...


          • olivier cabanel olivier cabanel 6 décembre 2016 13:46

            @jmdest62
            globalement, je partage.

            fillon ne pourra pas gagner... et valls non plus... ils ont avalisé les choix de leurs présidents, et je ne vois pas comment ils pourraient aujourd’hui s’en soustraire ?
            amusant qu’ils ne l’aient pas encore compris.
            valls avait une petite chance s’il avait attendu le quinquennat suivant, mais là, c’est perdu d’avance.
            les beaux discours, les renoncements, les promesses n’y changeront rien.
            à moins que les français soient très cons.
             smiley

          • Fergus Fergus 6 décembre 2016 17:02

            @ jmdest62

            Je n’ai pas voté - au sens du choix pour un candidat - à la primaire de la droite : je suis allé mettre un bulletin dans l’urne pour éliminer Sarkozy au 1er tour. Après quoi, je n’y suis évidemment pas retourné au 2e tour.

            Pour ce qui est de la primaire du PS, je n’irai pas non plus car non concerné !


          • Fergus Fergus 6 décembre 2016 17:04

            @ olivier cabanel

            « ils ont avalisé les choix de leurs présidents, et je ne vois pas comment ils pourraient aujourd’hui s’en soustraire » 

            Entièrement d’accord. Et à cet égard, c’est Le Pen qui en parle le mieux en les qualifiant de « doublures ».

            Cela dit, si Valls n’a, à mes yeux, aucune chance, je n’en dirais pas autant de Fillon qui a de gagner sur le PN ce qu’il va perdre au centre.


          • Fergus Fergus 6 décembre 2016 17:06

            Erratum : ... Fillon qui a de bonnes chances de gagner...


          • eric 6 décembre 2016 20:55

            @Fergus
            Vous avez donc signé le document affirmant que vous partagiez les valeurs de Sarkozy, Jupé et Fillon. Ce genre de comportement me donne envie de vomir. Je crois que même les Nazis ne tombaient pas aussi bas.

            Je croyais que vous faisiez parti de ces gens de gauche mais ayant un tout petit peu de morale, de respect pour les valeurs démocratique. Je dois dire que je suis bien déçu.

            Électeur « ayant mis un bulletin pour hollande mais d’ayant pas voté pour lui », « ayant mis un bulletin contre Sarko, mais n’ayant pas voté aux primaires... »

            Sénèque avait bien raison, « l’honneur défend des actes que la loi tolère »,

            Enfin, je dis cela, l’honneur, c’est aussi bien l’estime de soi que celle que les autres peuvent vous porter. J’imagine que vous avez une conception onaniste de l’honneur...


          • Fergus Fergus 7 décembre 2016 09:30

            Bonjour, eric

            Ce qui fait « vomir », c’est qu’un parti républicain qui prétend défendre des « valeurs » puisse présenter au vote des électeurs un aventurier mafieux comme Sarkozy. Jamais je ne me serais mêlé de cette primaire si LR avait un tant soit peu démontré son « honneur » en faisant le ménage en amont !

            Qui plus est, je vous informe que je n’ai rien signé du tout : ce fameux document était absent du bureau de vote, et les électeurs venus de la gauche pour barrer la route à Sarkozy étaient accueillis avec une réelle cordialité. smiley


          • olivier cabanel olivier cabanel 7 décembre 2016 12:01

            @Fergus
            oui, ça se défend...

            pourtant, pas totalement convaincu que les électeurs d’extrême droite iront voter fillon, ils préféreront choisir l’original, plutôt que la copie...
            on verra bien.
             smiley

          • zygzornifle zygzornifle 6 décembre 2016 11:21

            je vais voter pour ma machine a laver car elle propose un programme propre et je sais qu’elle ne me ment pas.....


            • Piere CHALORY Piere CHALORY 6 décembre 2016 12:05

              @zygzornifle


              Programme Numéro 1 : 100 °, Blanc Très Sale !

              le linge délicat n’y survivra pas...

               smiley

              J’en vois 1 très bien placé pour la prochaine mise sur orbite, en bas à droite sur la photo de l’article, quelque chose me dit même qu’il n’a pas fini de tourner.



            • olivier cabanel olivier cabanel 6 décembre 2016 13:42

              @Piere CHALORY
              bien évidemment ! il doit assumer le virage libéral socialiste, assumer aussi les pressions qu’il a exercé sur hollande pour prendre sa place, mais je pense qu’il va se prendre une grande claque dans la g...e.

               smiley

            • Pyrathome Pyrathome 6 décembre 2016 11:53

              Bonjour Olivier,

              Bien vu, toutes ces évictions ont réellement un point commun, le rejet de l’oligarchie et de leurs programmes ineptes et criminels....
              Et justement, les prochains sur la liste à ce faire éjecter à coup de pompe seront chez-nous les Fillon/Valls, qui ne seront pas au deuxième tour, je le sais de « source sûre » par le voyant Paul le poulpe ! smiley


              • eric 6 décembre 2016 12:15

                @Pyrathome
                De plus en plus raz des pâquerettes comme compréhension du monde...Trump est lui même un oligarque qui a éliminé la représentante des bureaucrates progressistes américains, Clinton, Le brexit, sur le papier, c’est exactement le contraire des intentions que les allumés de progrès et autres populistes prêtent aux « oligarques ultra libéraux mondialisés » mais c’est un mouvement clariement marqué à droite., Entre Sarko, Jupé et FIllon, les électeurs ont très très massivement choisit le programme à votre sens le plus « inepte et criminel »

                Ce qui est en train de se passer, c’est la disparition des gauches antiques, la marginalisation des gauches de gauche et la droitisation généralisée de la société.

                Une division des pays en 3 ou 4, un gros noyau de droite classique, un croupion de socio démocrates et des extrémistes étiquetés à droite ou à gauche, mais sans que cela ait beaucoup de sens. EN Franc,e Mélenchon court après le FN, En Grèce, les extrémiste de gauche s’allièrent avec des fachos, etc...


              • olivier cabanel olivier cabanel 6 décembre 2016 13:15

                @Pyrathome
                hélas, j’ai lu que paul le poulpe n’était plus !!!

                valls, fillon absents du deuxieme tour, ça serait logique
                pas de doutes, des surprises à l’horizon, pendant que les crabes tentent de s’organiser dans leur panier.
                 smiley

              • Sparker Sparker 6 décembre 2016 13:32

                @eric
                Mouais, je crois qu’il n’y a que vous que vous essayez de convaincre...


              • Pyrathome Pyrathome 6 décembre 2016 14:07

                @eric
                Entre Sarko, Jupé et FIllon, les électeurs ont très très massivement choisit le programme à votre sens le plus « inepte et criminel »
                .
                Fion a fait le plein de voix à sa primaire, mais il ne dépassera pas les 10 % au premier tour en 2017...
                À droite, il paraît qu’ils sont très unis smiley
                 http://www.bfmtv.com/politique/guaino-et-buisson-mettent-en-garde-fillon-sur-son-programme-1064829.html

                Ah ah ah !! au PS ils vont s’étriper, et à droite, ils vont s’entretuer....Le pied intégral !!


              • Fergus Fergus 6 décembre 2016 17:10

                Bonjour, Pyrathome

                « toutes ces évictions ont réellement un point commun, le rejet de l’oligarchie et de leurs programmes ineptes et criminels »

                Trump est le contre-exemple parfait : tous les hommes qu’il est en train de nommer aux postes-clé sont de purs produits de cette oligarchie affairiste et sans scruples ! Sans doute faut-il voir là la raison du silence assourdissant de tous ceux qui ont fêté sa victoire bruyamment, et nomment du côté des caciques et des sympathisants du FN.


              • juluch juluch 6 décembre 2016 12:41

                Bonjour olivier..


                Tous ces gens là ont les a eu aux affaires y compris les plus douteuse......qu’il aillent se faire estimer par les Hellènes !.

                Merci pour le billet.

                • olivier cabanel olivier cabanel 6 décembre 2016 13:17

                  @juluch
                  merci à mon tour.

                  pas de doutes, nous allons vivre des moments passionnants...
                  que font ’les nuits debout« , et les autres novateurs ? 
                  ne nous laissons pas voler le »revenu minimum", le refus de la croissance à tout prix,...
                  on lâche rien.
                   smiley

                • hervepasgrave hervepasgrave 6 décembre 2016 13:04

                  Bonjour,
                  La grande lessive ! a qui le tour ? vous m’en direz tant. Question stupide,mais comment donner la vue à des aveugles ?? La grande lessive ? Non !Non ! c’est de la liberté et de l’asservissement des peuples qu’il s’agit.Mais il faudrait plus certainement et rapidement se poser la question ,le reste n’a aucune ,mais aucune importance. Alors tous ce qui vous étonnes les uns et les autres de tous bords.Et ce n’est pas fini ! Ne sont que des artifices,pour foutre un bordel sans nom.Après cela, la suite est facilement devinable ! De toutes manières cela va arriver bien vite et pas besoin d’être un spécialiste pour prévoir cette échéance ni encore moins un quelquonque prophète de malheurs,ou fou dangereux psychopathe .Il serait temps pour réviser ces jugements car personnes ni échappera.Pas de bol, mais cela sera une bonne chose,que tant de parasites soit de la partie de ceux qui vont en compatir.Car ces gens la Monsieur(oh !« Brel ») n’y sont pas prêt et encore moins habitués.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès