Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Actualités > Politique > La grande peur Mélenchon

La grande peur Mélenchon

Une grande peur étreint les deux candidats UMP/PS à la présidentielle. Cette frousse porte un nom, elle s'appelle Jean Luc Mélenchon. Bien sûr, ils ne le diront jamais de manière explicite. Mais les deux évènements médiatiques qui marquent la campagne présidentielle de la dernière quinzaine, à savoir, la polémique du halal reprise par notre président candidat, et la taxe de 75% de tout revenu dépassant le million d'euros proposée par Hollande doivent se lire dans cette perspective de la trouille géante qui les a saisi. Décryptage. 

D'abord un petit rappel de dates : le 16 février l'émission Envoyé spécial fait un reportage sur les abattoirs d'ile-de-france et dévoile les pratiques halal usitées dans ces abattoirs. Le 18 février la walkyrie du FN lance la polémique avec sa légèreté coutumière et son usage systématique du mensonge qui consiste à masquer son racisme récurrent à l'encontre des maghrébins sous le prétexte de défendre les animaux et de militer contre des souffrances inutiles. Noble combat s'il en est, nous ne le nierons pas, mais nous afficherons notre scepticisme quant à sa sincérité toutefois lorsque ce discours émane de celle qui n'a pas de scrupules à proposer le rétablissement de la peine de mort. Fermons le ban. 

Le 21 février lors d'une visite à Rungis notre Président pour une fois bien inspiré a ces mots : "la polémique n'a pas lieu d'être... On consomme chaque année en Ile-de-France 200 000 tonnes de viande et il y a 2,5% de viande casher et halal." Point, passons à autre chose.

Et soudain patatras, le vendredi 2 mars, l'inénarrable Guéant critiquant la proposition du droit de vote des étrangers aux élections locales proposé par le programme Hollande nous donne un argument imparable et auquel personne n'avait encore pensé sans doute à part les allumés du Front national, argument selon lequel, cette mesure risquait d'avoir pour conséquence de "rendre obligatoire la présence de nourriture halal dans les cantines scolaires". Le samedi 3 mars, meeting à Bordeaux, Sarko remet le sujet sur le tapis en réclamant la traçabilité de la viande casher et halal par son étiquetage. Pourquoi ce revirement, qu'il assumera avec l'aplomb qu'on doit lui reconnaître entre ses multiples talents, puisque le 5 mars, en déplacement à St Quentin il a cette phrase inoubliable qui laisse médusés les commentateurs ainsi sans doute qu'un bon nombre de ses partisans : "le premier sujet de préoccupation, de discussion des Français, c'est cette question de la viande halal". Le soir même Fillon déclare sur Europe 1 que les rituels d'abattage sont "des traditions ancestrales qui ne correspondent plus à grand chose". Que s'est-il passé et quelle mouche les a piqués ?

Entre temps, le 27 février Hollande annonce à Paroles de Candidats sur TF1 qu'il créera une nouvelle tranche d'impôt pour les rémunérations dépassant le million d'euros annuel, annonce qu'il sort littéralement de son chapeau puisque le responsable de la fiscalité au sein de son état-major n'est visiblement pas au courant, ce qui lui vaut de passer une très mauvaise soirée chez Calvi à l'émission C dans l'air. Ce n'est jamais agréable de passer pour celui à qui on ne dit rien sur le sujet dont on est censé être le responsable, et NKM présente sur le plateau de Calvi ce soir là ne se prive pas de se payer sa tête... Je subodore que les échanges téléphoniques et autres entre Hollande et son lieutenant ont dû être chauds ce soir là et même après...

Il nous faut prendre la mesure de la déclaration de Hollande car elle est réellement surprenante de sa part. Voilà un candidat qui annonce dans son programme que la tranche d'impôt sur le revenu la plus élevée n'excèdera pas 45% (Même Raffarin avait fait mieux avec 47%) et qui nous disait il y a à peine un an qu'il était contre ce qu'il appelait lui même un "impôt confiscatoire" dans un entretien à Médiapart où il était confronté à Thomas Piketty. Passons sur le fait que cette mesure des 75% est fiscalement inefficace et surtout qu'elle ne s'articule sur aucun projet fiscal cohérent. Sauter directement de 45% à 75% pour un impôt censé être progressif, c'est pour le moins curieux et si nous étions méchant, nous rajouterions même fortement incohérent... Bref...

Donc deux événements (situés dans la même semaine), largement relayés par les médias et commentés ad nauseam par nos journalistes officiels qui distribuent la bonne parole et la bonne pensée au troupeau d'ignorants que nous sommes. Le Monde par exemple donne son explication des deux événements qui ont pour point commun, chacun à sa façon, d'exprimer un revirement, un demi-tour de 180º par rapport aux positions antérieures des acteurs concernés. 

Ainsi selon Le Monde, si Sarkozy change d'avis sur le halal, c'est à la suite d'un improbable sondage IFOP paru dans Paris-Match le 2 mars qui stipule que pour la tranche d'âge au dessus des 65 ans, la polémique sur la viande halal aurait tourmenté 56% de cette population. Poussé par son conseiller ex FN Patrick Buisson, Sarko se serait ainsi rallié de nouveau à une stratégie de stigmatisation frontiste des musulmans Français. Ici.

Pour Hollande, Le Monde est dans l'obligation sous peine de dépasser les bornes en matière de partialité d'évoquer le revirement du candidat socialiste, mais prête à Hollande toutefois (en contradiction absolue avec la tête de Cahusac chez Calvi) une intention murie depuis plusieurs jours.

A chaque fois l'explication insiste sur le fait que c'est la situation de l'opinion des Français face à un débat (Halal) ou la situation économique (augmentation de la rémunération des patrons du Cac 40 pour Hollande) qui aurait motivé leurs revirements inattendus. je vous propose une autre explication, sans doute plus triviale et plus dérangeante pour les candidats et les chiens de garde qui tentent de sauver le navire du libéralisme financier en France. 

Les Renseignements Généraux n'existent plus en France depuis le 1er juillet 2008 et ont été fusionné avec la DST pour devenir la DCRI (direction centrale du renseignement intérieur). Toutefois, cette nouvelle appellation n'a pas mis fin à leurs anciennes missions dont l'une est de mesurer l'opinion. Or, il s'avère que à la mi février un sondage donnait Mélenchon à 13% (oui à 13% !!) d'intentions de vote. Cette info m'a été fournie par un fonctionnaire des RG et néanmoins ami qui travaille dans une petite préfecture de la Grande Région Parisienne, environ 80km de la capitale. Lorsqu'on sait que des notes bimensuelles appelée "note d'opinion" atterrisent sur le bureau du 1er ministre et du président très vite, lorsqu'on sait également que le système informatique appelé Salamandre "un programme informatique puissant, rapide et fiable de résultats de vote partiels" et l'office centrale de statistiques et de sondages (OCSS) fournissent des informations particulièrement sérieuses sur l'état de l'opinion en France, on a une meilleure compréhension de conduites des candidats, conduites apparemment incompréhensibles si on en reste aux explications laborieuses de nos journalistes assermentés par la classe dominante. il est en effet aisé de croire que si les infos parviennent à Sarkozy, par des fuites elles arrivent aussi au PS qui dispose de relais dans toutes les administrations comme cela se conçoit dans une démocratie. 

Le candidat du FdG est en effet, en train d'effectuer une percée fulgurante dans l'opinion en dépit des obstacles médiatiques disposés sur son chemin de campagne, obstacles résumés dans deux vidéos qui sont disponibles sur Dailymotion et Agora-vox. Son succès tient bien entendu à ses qualités incontestables de tribun et d'orateur, mais pas seulement. On pourrait croire qu'il ne séduit qu'à gauche et particulièrement au sein de la classe laborieuse ouvrière. Rien n'est plus faux. Et c'est bien cela qui fait peur à Sarkozy et Hollande. L'un choisit pour répondre, de reprendre le discours clivé bien à droite sur l'immigration (tactique traditionnelle de sa part) et l'autre est obligé de lâcher du lest sur sa gauche, alors qu'il ambitionne d'obtenir la médaille d'or du candidat de la tiédeur voire de la compromission (et non du compromis qui reste honorable et nécessaire dans une démocratie). De fait, une population inattendue de petits entrepreneurs, d'artisans, de cadres, d'ingénieurs se retrouvent derrière le projet du FdG, au delà des clivages habituels et trés stéréotypés véhiculés par une caste médiatique plus friande de propagande que du souci d'informer et d'aider à la compréhension les citoyens qui les lisent, les écoutent et les regardent. Mélenchon est en train de réaliser l'union de classe d'une grande partie des salariés de ce pays, mais également de beaucoup d'entrepreneurs (et non les capitalistes) et de cadres d'entreprises qui commencent à saisir, alors qu'ils sont étranglés par les banques et les diktats de la classe financière, que les intérêts du MEDEF et du CAC40 ne correspondent pas nécessairement à leurs intérêts de dirigeant de PMI. L'info sur les 13% datant du 14 février, pour moi, il n'est pas difficile de penser que la fin du mois a vu encore une progression ce qui a suscité grands tourments chez certains et a eu les conséquences que l'on sait. La cohérence du programme du FdG en plus des qualités individuelles du candidat y est pour beaucoup. Et, cela nous montre encore une fois, comme ils auraient dû l'apprendre par le votre contre le TCE, que les citoyens de ce pays ne se résument à des beaufs incultes torchés au pastis le dimanche en commentant les paris hippiques, mais des hommes et des femmes capables de réfléchir, d'évaluer, comparer et hiérarchiser les discours proposés. le système voudrait nous voir comme un troupeau bovin intéressé par le pinard, le cul et le sport... Si cela nous intéresse (mais eux aussi, si je me rappelle d'un certain sofitel à New-York), cela ne nous empêche pas de disposer d'un cerveau, et nous ne fixons pas nos décisions uniquement à partir de nos organes de reproduction. 


Moyenne des avis sur cet article :  4.05/5   (220 votes)




Réagissez à l'article

211 réactions à cet article    


  • SNOOP 9 mars 2012 10:03

    LE HALAL finance le terrorisme

    melèche (comme l’appelle hollande) nous prend pour des billes, il sait que les 75% d’impôts sont une farce puisque ceux qui possèdent placeront pour ne pas payer (dans l’art par exemple)
    TAPIE se vanter de payer 0 impôt
    hollande est l’homme de la CITY et du MEDEF, des marché et de l’UE (TCE, Lisbonne...) et melèche appelle déjà à voter hollande pour quelques places (spécialité du PCF)
    avec melèche nous revenons à l’époque d’un PCF à ce niveau
    Pour quels résultats ?


    • Ariane Walter Ariane Walter 9 mars 2012 17:38

      Tu es cousin avec Snoopy, chaud-ananas ????


    • frugeky 9 mars 2012 18:56

      @chaud-ananas


      Mélenchon a dit, lors de son intervention sur TF1, que ce dont il était le plus fier, c’était le programme commun, et que jamais il ne renierai la cinquième semaine de congés payés, la semaine de 39h, puis 35 (il était, après tout, du gouvernement), de la retraite à 60 ans, bref, des rares réussites de 81, que la droite s’acharne à nous retirer. Avec une véhémence certaine depuis 2007. 


    • bouazeaze 9 mars 2012 19:29

      Comment peut on affirmer de telles absurdités


    • bouazeaze 9 mars 2012 19:46

      Que represente se « on ne votera pas pour toi » , serais tu un privilegié qui peux voter plusieurs fois ?


    • DSKprésident 9 mars 2012 20:34

      La peur de Mélenchon ?

      C’est un petit roquet qui aboit beaucoup mais ne mord pas.

      Il ne mord pas ses maîtres :
      - le MEDEF
      - le CRIF
      - Les Franc-Macons
      - Bruxelles, l’OTAN et l’UE (il a voté la guerre raciste contre la Libye)
      - l’Internationaliste et le Nouvel Ordre Mondial
      - Le Siècle


    • tesla_droid84 9 mars 2012 21:10

      Teotl & DSK président, je suis 100% d’accord avec vous. Mélanchon fait des promessesqui sont soit intenable car contraire à l’EU, soit qu’il n’aura pas à tenir car pas élu. C’est assez facile d’embobiner les gens comme ça et de passez pour le pourfendeur.


      Dernier exemple en date, tout droit sorti de ma boite au lettre aujourd’hui, le tract du front de Gauche avec 75% (recto&verso) de la surface consacré à « démontrer l’imposture Le Pen » ses idée sont 8 slogans, le reste c’est le coupon pour filer du pognon...

      Quand à Soral, il dépasse franchement les bornes « parfois », mais c’est avec lui que l’on comprend de la manière la plus rapide et franche le monde dans lequel on vit. En gros il ne ménagera pas la sensibilité de certains dans des domaines où peut de gens ose aujourd’hui s’aventurer. Franchement si vous voulez faire la différence entre un gaucho, un bobo, un trotskiste, un communiste (il en était un) Foncer ça va vous défriser !!

    • arnulf arnulf 9 mars 2012 22:26

      Chaud ananas que tu es fort !!! Tes arguments déchirent (comme dirait mon fils) !!!
      Je ne peux que m’incliner .... T’es trop fort.. Trop fort..


    • ja.poirier 9 mars 2012 10:14

      Mélanchon n’est pas la grande peur , 
      suis curieux de savoir comment il va tourner pour la suite !!!


      • Veniza Veniza 9 mars 2012 23:53

        Mélenchon ce qu’il veut c’est ramener le PS vers la gauche, et avoir un bon poste dans le prochain gouvernement. Bref avec lui qui est si bon orateur Hollande n’a pas le choix, il devra quitter sa tiédeur.


      • leypanou 9 mars 2012 10:14

        Excellent article, très agréable à lire en ce vendredi matin.

        Tout ce que vous écrivez là est parfaitement cohérent, et je m’en réjouis. De toute façon, pour les électeurs potentiels F Hollande, à part vouloir gagner absolument des élections, si on gratte un peu son programme, il n’y a pas grand chose. Dire que mon ennemi est la finance, et quelques jours, aller à la City pour se contredire situe très bien l’individu. Et il y a d’autres exemples de ce genre qu’il est inutile de citer ici.

        Quand à N Sarkozy, seuls les fans invétérés ne trouvent rien à dire sur son programme de casse de tout ce qui ressemble de près ou de loin au progrès social. Lui qui se vante qu’on est au 21ème siècle, c’est vers la France du 19ème siècle qu’il veut ramener le pays, où on travaille jusqu’à la veille de sa mort, avant car il n’y avait pas de retraite, maintenant, pour cause de pension insuffisante pour la majorité de nos concitoyens.

        Je conseille de lire le dernier document de la Fondation Copernic intitulé sur la Casse durant le dernier quinquenat. Si on additionne le nombre de catégories sociales qui n’ont aucun intérêt à ce que N Sarkozy soit réélu, ce n’est pas 23% qu’il devrait avoir au 1er tour, mais moins de 10%, le noyau dur (je peux commencer par les fonctionnaires, les salariés d’hôpitaux publics, le personnel de la justice, les policiers, les petits salariés, tous les salariés (cassage des prud’hommes), les ouvriers, tous ceux qui ont lien quelconque avec l’« étranger », les chômeurs, les malades (déremboursement + franchise), les familles (même s’il revient sur le non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux dans le primaire), les agriculteurs (à part les gros céréaliers et autres de la FNSEA), etc, etc).


        • Rep459 9 mars 2012 10:18

          Merci beaucoup !!

          Bien à vous. 

        • bigglop bigglop 9 mars 2012 19:32

          Bonjour à tous,

          Bravo @Rep459 pour cet excellent article tant dans le fonds que dans la forme.

          Merci d’avoir mentionné les « bulletins d’opinion » rédigés par les ex-RG et le logiciel Salamandre, car peu de citoyens en ont conscience, connaissance.

          En attendant de se retrouver pour « reprendre » la Bastille, le 18 mars.

          Aujourd’hui, tout le monde « se félicite » du succès du plan de restructuration de la dette grecque (PSI).
          Il ne s’agit que de la première étape qui reste conditionnée :
          au taux d’acceptation des modalités d’échange
          à l’activation de la clause d’action collective grecque (CAC)
          à l’avis de l’ISDA (International Swaps and Derivatives Association) qui va se prononcer sur le caractère « d’évènement de crédit » ou défaut partiel ou non de la Grèce. Cet avis permettra ou non d’activer les CDS (Credit Swap Default)
          par la position des détenteurs de dette grecque de droit international
          Fitch Ratings a dégradé la note à « C », défaut partiel, après S&P’s, défaut partiel et Moody’s de C à Ca. Ils attendent de voir le résultat du PSI, avant de réviser leur notation.
          Depuis plusieurs mois, les hedge funds ont racheté en masse de la dette grecque pariant sur l’activation des CDS pour gagner le jackpot et semer la pagaille.

          Pour plus de détails, consulter le lien suivant (recommandé par Médiapart)
          http://investigationfin.canalblog.com/

          Ce jour, l’UE a débloqué 35,5 mds € sur les 130 mds, pour « sauver » les banques grecques. En effet, elles ne peuvent plus déposer à la BCE de titres grecs pour avoir des liquidités.
          Ca ne ressemble pas à une faillite.

          Vous n’avez pas mal quelque part ?


        • RBEYEUR RBEYEUR 9 mars 2012 10:22

          BLA BLA BLA BLA BLA BLA BLA.....


          • Rep459 9 mars 2012 10:35

            Pourquoi me répondez-vous cela ? 

            Bien à vous. 

          • Robert GIL ROBERT GIL 9 mars 2012 10:24

            Dommage que Melenchon ne soit pas pour que la politique ne soit pas un metier, avec le salaire median des français. Tous les élus doivent être révocables ! Allez expliquer cela à ceux qui vivent depuis toujours de leur mandat d’élu, ......

            http://2ccr.unblog.fr/2012/02/08/mais-que-veut-le-npa/


            • Ariane Walter Ariane Walter 9 mars 2012 17:42

              Mets tes lunettes, poupoule ou débouche-toi les oreilles : Mélenchon parlait des communistes français. je te signale , pour te distraire, l’association Sacco et Vanzetti.

              Pas joli, joli cette méthode, pour qq’un de pur et d’innocent...


            • stereo 9 mars 2012 10:37

              Cet article confirme ce que j’ai vécu en entreprise, beaucoup d’ouvriers en ont marre du PS qui « dixit », à chaque fois qu’il est au pouvoir fait une politique de droite à peine édulcorée et, déjà à l’époque, il y a plus d’un an que je suis à la retraite, le nom de Mélenchon courait de plus en plus sur les lèvres car pour bon nombre d’ouvriers, il représente ce à quoi aspire cette population de salariés laissés à leur triste sort dans les bras du Medef...


              • Tall 9 mars 2012 10:41

                Voter Front de gauche en juin aux législatives serait une bonne chose, mais pour la présidence, il faut sécuriser la position de Hollande. Car il y a 3 candidats de droite ( Sarkozy, Le Pen, Bayrou ) entre lui et Mélenchon. Et l’écart est de 20% entre eux.


                • Rep459 9 mars 2012 10:58

                  Hello Tall

                  J’aime souvent vos commentaires. Des fois d’accord, des fois non, mais on s’en fout, l’essentiel est de réfléchir ensemble. Vous prônez le vote utile, pas moi. En deux mots je vous donne mes raisons : le clivage ne se fait pas entre droite et gauche, mais entre celui qui refuse que la France soit gouvernée selon les directives de la BCE et les autres à savoir Hollande, Bayrou et Sarko...Ces trois là vont s’aplatir devant Draghi, ce qui revient en fait à ne pas voter, car en vérité élire un de ces trois c’est accepter que les « experts » européens postés à Bruxelles prennent les décisions à leur place et eux se contenteront de nous les relayer en nous serinant, ce n’est pas de notre faute si on vous saigne à blanc c’est l’Europe. Ce serait à la très grande rigueur acceptable si ces sacrifices avaient un sens, allaient vers le mieux pour tous, or ce n’est pas le cas. Les experts bruxellois, ne sont pas des sages qui auraient à coeur l’intérêt universel des peuples, ils travaillent à une politique à un choix favorisant certains intérêts ceux de la finance internationale et l’oligarchie. Ils nous serinent qu’il n’y a pas d’alternative, mais c’est le mensonge du siècle, si la politique existe c’est justement parce qu’il y a TOUJOURS des alternatives qui sont des choix que la communauté politique fait. Le carré de 12 est 144 ça il n’y a pas le choix, c’est vrai, mais en politique il n’y a pas de vérité, le projet des financiers n’est pas plus faux que celui de Mélenchon, je le trouve en revanche beaucoup plus nuisible et nocif...
                  Donc je répète, voter pour un des trois c’est se résigner à abandonner la politique en tant qu’action collective et souveraine des peuples et choisir que le Big Brother de la BCE pense et choisisse à notre place...je trouve cela insupportable, je ne veux pas que les nouveaux venus (enfants et petits enfants) vivent dans une dictature technocratique dévouée à la finance, je veux que nous restions libres de choisir politiquement notre destin de citoyens, même si on se fourvoie. Pour l’instant, vu l’état de la planète, l’égarement ne se situe pas de notre côté, mais bien du leur. 
                  Bien à vous. 

                • alberto alberto 9 mars 2012 11:11

                  Salut Tall,

                  T’as un peu raison, mais d’autre part plus le score du FDG sera élevé au premier tour, plus cela pourra infléchir la position Sarko-light de Hollande...

                  Non  ?

                  Au passage, merci à l’auteur pour ce décryptage de « l’opinion publique » !

                  Bien à vous.


                • Tall 9 mars 2012 11:14

                  Pour Sarkozy et Bayrou, c’est effectivement le chèque en blanc pour l’UE. C’est d’ailleurs la famille démocrate-chrétienne de Bayrou qui domine l’UE actuellement avec Merkel, Van Rompuy et le PPE.

                  Mais Hollande a dit et répété qu’il voulait renégocier le traité.
                  Donnons-lui donc une chance.
                  D’autant que si ça se passe bien pour le Front de Gauche aux législatives, Hollande sera tiré vers + de gauche automatiquement.

                  Le « Mélenchon sinon rien » est tactiquement tellement suicidaire qu’on pourrait soupçonner les sarkozystes d’en être les promoteurs.

                • Tall 9 mars 2012 11:16

                  alberto

                  oui, mais il faut qu’Hollande arrive au 2e tour alors ... il y a une question de dosage


                • Rep459 9 mars 2012 11:33

                  je trouve que ça fait longtemps qu’on donne une chance aux socialistes et á chaque fois, ils nous la mettent bien profond, si vous me permettez cette image un peu crue...Avec Jospin ça a e´té le traité de Barcelonne sur les retraites, ensuite le TCE, et il y a 15 jours leur abstention sur le MES...S’il voulait renégocier pourquoi ne pas avoir dit non de suite...L’abstention « dynamique » selon les mots d’Ayrault, c’est du grand foutage de gueule...On connaît tous la devise populaire : « qui s’abstient consent »...Les socialistes viennent de nous inventer « Qui s’abstient refuse »...-)) Pour moi c’est du pipeau...

                  Je ne dis pas que vous ayez tort...Mais je ne crois pas que ce soit suicidaire, car pour ma part je pense que Hollande sera nécessairement au deuxième tour, mais je n’en suis pas certain pour Sarko...Ce ne sont bien évidemment que des conjectures...
                  Bien à vous.

                • Tall 9 mars 2012 12:15

                  C’est curieux... vous ne parlez jamais du vote révolutionnaire pour le front de gauche aux législatives pour infléchir la politique présidentielle + fort à gauche, comme je l’ai évoqué.

                  Vous dézinguer juste le PS, et puis c’est tout. Pourquoi ?

                • Rep459 9 mars 2012 12:26

                  Parce pour moi les législatives c’est APRÈS les présidentielles, donc on s’occupe d’abord des présidentielles et on verra pour la suite...Évidemment que je suis pour une représentation parlementaire importante du FdG mais faire de la politique c’est s’occuper d’abord de ce qui arrive. non ??

                  PS : Non je ne veux pas désinguer le PS, je veux juste qu’il retrouve son ancrage à gauche. Que Valls aille au Modem si ça lui chante avec Moscovici et toute cette clique acquise au capitalisme (que je distingue de l’entrepreunariat) , il ne me manquera pas, mais un socialisme centriste ça n’existe pas...Enfin c’est ce que je pense, et je peux bien entendu me tromper...-))

                • Tall 9 mars 2012 12:42

                  avec une victoire présidentielle de droite, la gauche éclaterait façon puzzle pour les législatives

                  faut pas prendre de risques


                • Brath-z Brath-z 9 mars 2012 17:09

                  En ce cas, Tall, pourquoi ne pas au contraire appeler à voter pour Mélenchon afin que lui représente la gauche au second tour ? Parce que chaque jour qui passe, Hollande perd toute crédibilité à fort de se dédire et de raconter tout et son contraire.
                  Au final, ça fait qu’en cas de second tour Hollande/Sarkozy, celui qui a, de très loin, le plus de chances de l’emporter, c’est Sarkozy.

                  C’était du reste couru d’avance : c’est toujours celui que les sondages donnent grand gagnant six mois avant les élections, le préféré des médias, qui se prend une tannée monumentale. Giscard en 1981, Barre en 1988, Balladur en 1995, Jospin en 2002, Royal (à nuancer la concernant) en 2007.
                  En 1981 et 1988, le PS avait refusé l’injonction médiatique en choisissant Mitterrand contre Rocard, pourtant largement favori des sondages. Avec raison, puisque c’est bel et bien « l’archéo » Mitterrand qui l’a emporté à chaque fois, tandis que tout le monde (lui-même y compris) aujourd’hui s’accorde à dire que jamais Rocard n’aurait pu remporter une élection présidentielle. En 1995, le PS avait été sauvé malgré lui par le renoncement de Delors, « chouchou » des médias au même titre que Balladur.

                  En se donnant au social-libéral inconstant, inconsistant, clientéliste et capitulard Hollande, roi des combines en tous genres, le PS n’a fait que préparer sa troisième défaite consécutive à « une élection imperdable ».


                • Tall 9 mars 2012 18:29

                  ....et voilà pourquoi, Sire, la terre a une forme d’une banane

                  - Ah, mon cher docteur, votre science m’éblouira toujours !

                • SteakdeCaillloux 9 mars 2012 18:46

                  Je ne comprend pas l’espoir que vous partagez avec d’autres d’un vote législatif pour le FDG ... expliquez nous ce que feront des parlementaires du FDG dans un gouvernement social-libéral ??

                  savez vous qu’aujourd’hui tout ce joue au niveau de l’Europe ?? en quoi des parlementaires vont influer sur un pouvoir politique européen ?? en quoi arriveront ils à changer le mode de financement de la France qui emprunte aujourd’hui aux banque privés et dont le taux est assujetti par la notation des agences privés de notation ?? comment changer le fonctionnement de la BCE et abroger les traités de Lisbonne et les autres ?? la modification de la Politique Agricole Commune ???

                  On votes pour un PROGRAMME POUR UNE POLITIQUE GLOBALE et nationale ou tout ce tien !!

                  le vote utile que vous proposez c’est accepter pour 5 ans de plus voir pire la dictature libérale ... et des parlementaires du FDG n’y changeront rien !! lisez son programme vous comprendrez mais arrêter de faire peur aux gens .. en brandissant la peste pour nous filer le choléra ...

                  pensez vous sérieusement que de grande réforme sociale peuvent ce faire en continuant de dépendre des banques privés et du triple HAHAHA ??? pensez vous que l’armée libérale et les banquier du monde et de l’Europe vont maintenir des bas taux d’intérêts quand nous petit Français et grasse à nos parlementaire du FDG nous allons nous opposer à leur politique de rigueur en soutenant l’éducation nationale, l’industrie, l’agriculture tout en maintenant des salaires convenable ... vous rêvez !! soit cela nous coutera très cher et augmentera notre dette exponentiellement soit ce ne seront que des réformes de façade qui passeront .. voila ce que vous nous proposez de faire !!! alors non nous résisteront et jusqu’au bout nous soutiendront le vote au premier tour de JLM !!!

                  le risque c’est que JLM ne sois pas élu !!

                  PS ; toute mes excuses pour les caractères en gras j’ai pas réussi à m’en débarrasser


                • Dunizel 9 mars 2012 18:52

                  Salut Tall et tous,

                  Je prends les paris que la renégociation de Hollande sera un échec. Parce qu’il ne la veut pas assez. Ajouter une ligne sur la croissance quand on accepte un seuil à 0,5% du PIB alors qu’on atteint déjà pas les 3%. Et que donc on aura des pénalités par milliards. Non sens.
                  Je me demande bien comment il la libellerai sa renégociation d’une ligne sur la croissance

                  Sans compter qu’en ce qui me concerne les socialistes ont déjà eu + d’une chance.
                  Sécuriser la position de Hollande ? Pour qu’il nous offre à l’Europe des banques et à l’austérité ?
                  Mais qu’il se vautre !
                  Je veux autre chose que la pauvreté, autre chose que l’austérité. Autre chose que la Grèce.
                  Donc je voterai utile pour un autre programme.
                  Voter utile, c’est faire en sorte que ça change vraiment.
                  L’humain d’abord.


                • bouazeaze 9 mars 2012 19:26

                  Tout à fait d’accord


                • Tall 9 mars 2012 19:40
                  @SteakdeCaillloux > le risque c’est que JLM ne sois pas élu !!
                  mais non, mais non, ne soyez pas pessimiste, il n’a que 3 concurrents à dépasser et 17% à remonter
                  d’ailleurs il y a un joli coup à faire chez les books où il est à 100 / 1 !
                  profitez-en !

                  @Dunizel > l’humain d’abord !
                  oui, faisons gagner Sarkozy en ne votant pas Hollande, ce sera + humain


                • onetwo onetwo 9 mars 2012 20:49

                  Le vote utile est un mensonge.

                  Si Mélenchon prend 11 points à Hollande, il se retrouve à 21%, Hollande à 19, Le Pen à 17%.
                  2d tour Mélenchon / Sarko.
                  Et Mélenchon peut gagner tant le rejet du président est fort dans l’opinion.


                • Tall 9 mars 2012 21:33

                  au lieu de bavasser, allez vite miser 1000 € sur Mélenchon, et vous en gagnerez 100.000€ dont une partie que vous pourrez verser comme soutien au Fdg

                  et dépêchez-vous, car la cote va chuter, ils sont des milliers sur le coup

                • manech42 manech42 9 mars 2012 22:11

                   Tall,

                  Il n’est pas à souhaiter que Mélenchon soit au 2ème tour en face de Sarko car je suis persuadé qu’une majorité de sympathisants socialistes voteraient alors pour Sarko car ils sont plus proches de son programme que de celui de Mélenchon, souvenez vous que c’est Mitterand qui a tué les communistes, pauvre France !

                • Balian of Ibelin Balian of Ibelin 9 mars 2012 23:43

                  Bonsoir, Tall

                  Vous vous êtes trompé...
                  Il y a quatre candidats de droite (vous avez oublié Hollande...)
                  Il y a longtemps que le PS ne fait plus une politique de gauche...

                  La récente sortie de Hollande à la city devant les banquiers le prouve...

                  Bien à vous...


                • SteakdeCaillloux 9 mars 2012 23:52

                  et c’est tout ce que vous avez à dire pour le vote utile, des pronostiques de course ??? et des jugements à l’emporte pièce ?? sinon des arguments ??


                • Le printemps arrive Le printemps arrive 10 mars 2012 07:38

                  @Tall

                  « au lieu de bavasser, allez vite miser 1000 € sur Mélenchon, et vous en gagnerez 100.000€ »

                  voilà ce qui nous différencie de ceux qui continue à espérer du PS comme vous le montrez dans ces interventions.

                  La politique n’est pas une loterie comme le libéralisme souhaite nous l’imposer et nous faire croire qu’il est le summum de la réussite de sa vie, la loterie est une forme de compétition où l’on a pas à se bouger le « cul », c’est simple mais les perdants sont légions.
                  Seuls les naïfs sont encore attirés par ce miroir aux alouettes .

                  Partage plutôt que compétition !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Rep459


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès