Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La jurisprudence Dieudonné

La jurisprudence Dieudonné

Depuis environ une semaine, tout le monde s’est un peu improvisé juriste tout comme avant une coupe du monde, tout le monde s’improvise sélectionneur. En effet, que n’a-t-on pas entendu au sujet des interdictions des spectacles (certains préféreront le terme « meetings ») de Dieudonné ! Tout un chacun s’est saisi de la notion de « trouble à l’ordre public », entendu au détour d’une émission télé sans doute, l’a interprété à sa sauce, les pros et les antis Dieudonné n’en faisant pas bien entendu la même interprétation. Enfin, les plus cultivés se sont emparés d’une jurisprudence qui a beaucoup divisé les juristes, celle dite du « lancer de nains », pour justifier une interdiction que pourrait prendre le tribunal administratif sous couvert de la protection de la dignité humaine. On pensait dans l’après-midi du jeudi 9 janvier que le tribunal administratif de Nantes avait confirmé la jurisprudence Benjamin en levant l’interdiction qui pesait sur Dieudonné de se produire (sur le fondement de l’article L. 521-2 du code de justice administrative), avant un twist de dernière minute, digne d’un film de Night Shyamalan, de la part du Conseil d’État, qui vient glisser une quenelle épaulée à Dieudonné et ses fans.

Que peut-on penser d’une telle volte-face de la part du Conseil d’État (dont le site, étrangement, n’est toujours pas accessible à l’heure de la rédaction de ces lignes) ? Il convient d’abord de rappeler que le droit administratif, en l’espèce, s’occupe de délits qui ne se sont pas encore produits, mais qui sont à même d’être commis, alors que le droit pénal n’interviendrait qu’une fois le délit commis (comme pour incitation à la haine raciale). Il est bon aussi de savoir en quoi consiste ce fameux ordre public, monstre protéiforme par excellence, et dont le trouble sérieux permettrait d’annuler préventivement les spectacles de Dieudonné. L’ordre public, depuis les lois des 22 décembre 1789 et 8 janvier 1790 sont constituées de la tranquillité publique, la sécurité publique et la salubrité. Une telle liste n’est cependant pas exhaustive (CE, 24 oct. 1984, Diabate : Dr. adm. 1984, comm. 529) ; c’est ainsi que s’est glissé, au grand dam de plus d’un juriste, la notion d’atteinte à la dignité humaine, c’est la célèbre affaire dite du lancer de nains (CE, ass., 27 oct. 1995, Cnes Morsang-sur-Orge et Aix-en-Provence). Le Conseil d’État avait estimé que le consentement des nains… des « personnes de petites tailles » (il faut désormais peser ses mots puisque tout peut donner lieu à un procès en France) ne faisait pas disparaitre l’atteinte à sa dignité, et qu’une telle atteinte constituait un trouble à l’ordre public. Comment ? Le Conseil d’État ne s’explique pas là-dessus, se contentant de décréter les notions. Le concept même de dignité humaine donne lieu à des débats byzantins (Jean-Philippe Feldman, « Faut-il protéger l’homme contre lui-même ? La dignité, l’individu et la personne humaine », Droits 2009, n°48) et d’aucuns prétendent que nous ne faisons qu’assister à un glissement sémantique, la notion de dignité de la personne humaine venant se substituer à celle des bonnes mœurs (Caballero, Droit du sexe, 2010, LGDJ).

Sans même disserter sur l’extrême rapidité, même pour un référé, avec laquelle le Conseil d’État est intervenu, on peut, et on doit, se poser la question, purement juridique, de la pertinence d’une telle décision. Le juge des référés du Conseil d’État prétend que le désordre qui s’ensuivrait ne pourrait être maitrisé par les forces de l’ordre (alors que Dieudonné se produit depuis des années sans qu’il y ait d’émeutes) et que des propos antisémites seraient certainement repris (il faut d’abord que la justice tranche que des propos antisémites ont été tenus lors des précédentes représentations du « Mur », ce qu’elle n’a pas encore fait). Quelle est la lecture que l’on peut faire d’une telle décision ? D’abord qu’elle a pour conséquence directe de réduire la liberté d’expression comme une peau de chagrin. Ensuite, cette décision contrevient à l’article 1 de la Charte sociale européenne de 1961 et à la Constitution française qui érigent le droit au travail en droit fondamental. On peut en effet se demander ce que devra faire Dieudonné pour à nouveau pouvoir donner un spectacle puisqu’il existe désormais une présomption à son encontre de trouble à l’ordre public. Ce faisant, son droit d’exercer librement une activité professionnelle de son choix est fortement contrarié. Une telle décision constitue également un empiètement sur le domaine réservé au législateur dont les droits fondamentaux sont sa chasse-gardée (Cons. const., déc. n° 84-181 DC, 10-11 oct. 1984, § 36), cela à travers le principe de réserve de la loi. Sans compter le fait qu’une décision aspirant à prévenir un trouble à l’ordre public aurait pu elle-même en causer un, vu le nombre de spectateurs qui s’étaient déjà massé devant le théâtre.

Enfin, cette décision témoigne d’une chute lente mais certaine de la France d’un État de droit à ce que Carl Schmitt qualifiait d’État d’exception ; en effet, dans le cas qui nous intéresse, le souverain, par le biais du ministre de l’intérieur, crée le droit, qui échappe au droit commun (« Soverän ist, wer über den Ausnahmezustand entscheidet » : « Est souverain celui qui décide quel devrait être l’état d’exception » nous dit Schmitt).

Et sans doute qu’un tel État d’exception ne va pas s’arrêter en si bon chemin ; deux lycéens ont en effet été placés momentanément en garde à vue pour avoir fait le geste de la quenelle (alors qu’un tel geste n’est absolument pas punissable en droit français) avant d’être exclus de leur établissement. Quand des normes juridiques aux contours floues commencent subrepticement à se dessiner, on peut s’inquiéter du résultat final. Le droit américain, auquel on peut certes reprocher bien des choses, a au moins le mérite d’adopter une conception dite négative de la liberté d’expression ; comme l’a si justement dit le juge Oliver Wendell Holmes dans United States v. Schwimmer (1929) : « Le principe de la liberté d’expression, ce n’est pas une liberté envers ceux avec qui on est d’accord mais envers ceux que l’on déteste. »

On est en droit de se demander si cette traque aux quenelles et l’acharnement dont Dieudonné est victime ne constitue pas une politique de diversion du pouvoir en place afin d’éluder les véritables problèmes des Français ; Valls et consorts n’ont rien inventé, les Romains avaient une expression pour cela : panem et circenses, du pain et des jeux ! Ne parle-t-on pas d’ailleurs d’arènes médiatiques ou politiques ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.83/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 10 janvier 2014 14:42

    Dieudonné contre Diabledonné qui finira sur l’échafaud.......


    • doctorix doctorix 11 janvier 2014 00:29

      Marrant :
      J’avais fait une remarque sur Mediapart, disant qu’un homme seul et non l’ensemble du conseils constitutionnel avait prix la décision d’interdiction hier soir, et que cet homme était Bernard Stirn, arrière petit-neveu d’Alfred Dreyfus.
      Je soulignais l’incroyable hasard qui est que, vu que la population juive en France est de 0.6%, il y avait une chance sur 150 que ce fut un juif qui prenne cette décision contestable, voire saugrenue, en tous cas solitaire, et que, coïncidence, c’était le cas.

      Honni soit qui mal y pense !
      C’était un fait brut, mais ça n’a pas plu à la direction.
      Elle m’a censuré.
      La censure gagne, même sur Mediapart.
      Sauve qui peut !

    • Roule Raoul Roule Raoul 10 janvier 2014 15:01

      Merci pour cet article, et je partage votre interrogation finale. Seulement la diversion est tellement grosse qu’on se demande ce qu’elle est censée cacher ? Le traité trans-atlantique, les licenciements, la hausse de la TVA, l’engagement français en Afrique.. ? On a l’embarras du choix !


      • non667 10 janvier 2014 15:12

        ISRA- HEIL ! pour assimiler le génocide des palestiniens par les sionnistes israëliens au génocide juif par hitler
        voila comment l’histoire dieudonné a commencé devant fogiel !
        intolérable les gouvernements français complices (umps .....) ( pour non assistance au peuple génocidé ) ainsi que les juifs solidaires (à 90 % ) des sionistes ont essayé de le neutraliser en l’excluant ouvertement des télés et en le dénigrant a chaque occasion !
        + attaque au portefeuille par contrôle fiscal + amendes diverses pour « racisme ».....

        tout cela ne marchant pas grâce a internet , a la subtilité de dieudonné ,a son charisme auprès des antisionistes ,et aussi et surtout comme le plus médiatique et unique /principal défenseur de la cause palestinienne les héritiers/partisans IL EST INTERDIT D’INTERDIRE deviennent les pires senseurs

        ATTENTION DES FACHOS PEUVENT EN CACHER D’AUTRES PLUS MALIGNEMENT DÉGUISÉS
        LES FACHOS NE SONT PAS CEUX QU’ON DIT

        soutenons dieudonné en virant toute la pourriture qui l’attaque a commencer dès les municipales par les maires qui lui interdisent ses spectacles

        il n’y a pas de volonté de diversion ! seulement une soumission au lobby juif et au delà une complicité avec les nazisraëliens !

        de même que seront complices tout ceux qui voteront pour eux et qui ne pourront pas dire : on ne savait pas !


        • Onecinikiou 11 janvier 2014 12:48

           « Est souverain celui qui décide quel devrait être l’état d’exception »


          Schmitt ne dit donc pas autre chose : ce n’est pas tant le fait que nous glissions vers un Etat d’exception qui est important et déterminant, mais de savoir QUI a les moyens de ce glissement subreptice. Car celui qui dispose de ces moyens, EST le souverain. On ne saurait mieux démontrer ici que le Lobby judéo-sioniste en France a dorénavant tout pouvoir objectif sur la politique et les médias de masse. 

        • MuslimADieu MuslimADieu 10 janvier 2014 15:22

          Quelqu’un peut il m’expliquer en quoi Dieudonné est antisémite ?

          La preuve par a+b je veux dire et non pas un faisceau de présomptions s’appuyant les jugements personnels de stars médiatiques.

          • Massada Massada 10 janvier 2014 15:28
            désormais, dieudonné aura énormément de mal à trouver un assureur puisque ses « spectacles » sont susceptibles à tout moment d’être annulés.

            Un assureur ne peut pas garantir un événement qui n’est pas aléatoire.....ou alors il le fait à des conditions tarifaires exorbitantes qui boufferaient une bonne partie des recettes.

            Avec l’annulation de nantes, dieudonné a donc pris un sacré coup sur la tête, un coup qui va bien au-delà de la recette perdue de hier soir et des frais qu’il va devoir assumer malgré l’intervention d’un assureur.

            C’est cela que cherchait Valls. Rendre dieudonné dangereux pour ses partenaires commerciaux (propriétaires des salles, assureurs, etc etc...). Il va payer le prix de ses outrances.

            Pour retrouver les moyens de se produire il devra purger ses « spectacles », les rendre acceptables aux yeux de la Justice, mais alors il court le risque de les rendre insipides aux yeux de ceux qui le suivaient parce qu’ils trouvaient chez lui l’exutoire de leurs frustrations.


            • cevennevive cevennevive 10 janvier 2014 16:35

              Quelle sollicitude Massada ! Vous vous préoccupez des assurances de Dieudonné, c’est bien !




            • doctorix doctorix 11 janvier 2014 00:40

              Pauvre Massada...

              Même quand il ne dit pas conneries ou de saloperies, il est moinssé 13 fois.
              Et plussé aucune...
              Première victime de l’antimassadisme ambiant...
              Allez, je suis sympa, je le plusse.
              Ce plus là, il peut l’encadrer.

            • bibou1324 bibou1324 10 janvier 2014 15:32

              Le Conseil d’État ... Je ne savais pas ce que c’était, je me suis renseigné. Son rôle est multiple :

              • Examiner les projets de loi
              • Juger les excès de pouvoir
              • Juger les contentieux aux élections
              • Donner son avis sur « une question de droit nouvelle, présentant une difficulté sérieuse et se posant dans de nombreux litiges »

              Nous ne sommes dans aucun des cas ci dessus. Le conseil d’état IMPOSE son avis. Ce qu’il n’a absolument pas le droit de faire, il n’a pas le pouvoir d’interdire un spectacle.


                • Arnaud69 Arnaud69 10 janvier 2014 15:58

                  Fondation pour la mémoire de la Shoah en chiffres :

                  2003 : 14 073383 €
                  2004 : 15 909 558 €
                  2003-2005 : 51 825 885 €
                  2006 : 22 520 825 €
                  2007 : 16 673 191 €
                  2008 : 21 556 452 €
                  2009 : 16 374 869 €
                  2010 : 20 729 991 €
                  2011 : 15 408 543 €
                  2012 : 18 810 044 €

                  Source http://www.fondationshoah.org/FMS/spip.php?rubrique37&debut_articles=5#pagination_articles.


                  • doctorix doctorix 11 janvier 2014 01:06

                    Aux USA, l’ADL (Anti-Defalation-league) dispose, elle, d’un budget de 70 millions de dollars.

                    La fondation shoah fait donc figure de parent pauvre...
                    Je recommande de voir ce film, qui parle de l’industrialisation de l’antisémitisme, de son assimilation frauduleuse et mensongère à l’antisionisme, et de la contestation interne contre ces faits avérés.
                    Il parle aussi de l’endoctrinement formidable des enfants israéliens dès le berceau.
                    Puisqu’il est fait par un nommé Yoav Shamir, né en Israël, ça va être dur de contester...
                    Mais c’est vrai que les traîtres sont partout, n’est-il pas ? Le monde entier hait tous les juifs, c’est bien connu.
                    L’ADL, c’est un immense bureau à Manhattan, avec, pour ce qu’on en voit, de nombreux employés. Et il y a 27 bureaux comme ça rien qu’aux USA.
                    Cet organisme recueille les plaintes pour antisémitisme.
                    Quand Shamir demande des exemples, on lui dit qu’il y en a eu 5 depuis 15 jours, dont un refus de congé pour une fête religieuse juive, une infirmière à qui on refuse des pauses, et trois autres conneries du même genre.
                    Vous verrez, c’est parfois tordant.
                    Mais souvent tragique, s’agissant des enfants juifs en pèlerinage à Auschwitz.
                    A voir, avant censure par BHL ou autre conseil d’etat.

                  • doctorix doctorix 11 janvier 2014 12:11

                    Ici figurait un message.

                    Il fut censuré en ce triste jour.
                    Mediapart, quand il censure, a au moins la décence de montrer la trace du message défunt là où il a été assassiné, et de renvoyer son cadavre par mail à son géniteur, avec ses regrets.
                    Ici, rien de tout cela. 
                    La censure brute et brutale.
                    J’ai rassemblé ses cendres ici :

                  • doctorix doctorix 11 janvier 2014 12:14

                    Etrange.

                    Le défunt est ressuscité.
                    Un remords, sans doute.
                    Alleluia !

                  • doctorix doctorix 11 janvier 2014 12:15

                    On l’a cependant débarrassé de ses plussages afin qu’il ne remonte pas au Top5.


                  • Arnaud69 Arnaud69 11 janvier 2014 12:19

                    @ Doctorix

                    Une source de vidéos  smiley


                  • mario mario 10 janvier 2014 16:29

                    et cela risque de durer.....parce qu’ils y en a qui n’ont pas compris que perdu pour perdu, Dieudonné va faire appel sans arret et perdra autant de fois tout en gagnant de plus en plus d’adeptes...et de sympatie...

                    quand la coupe serra pleine, nous approncherons des élections municipales et europeenne .

                    je suis sidéré que les politiques sont en train de se tirer 1 une dans chaque pieds .


                    • ETTORE ETTORE 10 janvier 2014 23:00

                      Tout ça peut être pour cacher les frasques amoureuses de Hollandie ?

                      Tout de même un gars qui balade sa première concubine en Air French One de par le monde,
                      et qui rend visite à une deuxième, tout casqué qu’il soit, et en moto pour gagner du temps sur le périphérique. ;; ;; ;doit en tenir une bonne de quenelle.
                      Mais comment ils font tous ces flans pour trouver le temps de faire tout ça ?
                      Prendre maîtresse, faire des voyages, écrire des bouquins......
                      Faut croire que la politique leur laisse beaucoup de temps libre.
                      Ah oui,..... ils sont sensé s’occuper de la France ......bah ! demain sera un autre jour.
                      Tien j’ai lu que peut être cette histoire de cul motorisé le ferait remonter dans les sondages !
                      pourquoi ? ils n’interrogent que les motards ces couillons d’agences ??

                      • Jonas 11 janvier 2014 08:57

                        Je suis toujours surpris qu’un Arabo-musulman parle , de démocratie, laïcité , liberté d’expression etc. 


                        Qu’est-ce qu’un Arabo-musulman connaît de tout cela ?

                        Qu’un Arabo-musulman me cite un seul pays Arabe avec ses 22 pays ou un pays musulmans et ses 35 pays qui respecte, quoi que ce soit ? 

                        Il suffit de regarder , le président Arabo-musulman syrien Bachar Al-Assad et ses 130 000 morts et destructions. 

                        L’Irak ou des Arabo-musulmans sunnites massacrent d’autres Arabo-musulmans ou l’Inverse quotidiennement . Le Soudan-la Somalie, Yemen, l’Egypte où les soi-disants intellectuels arabes soutiennent le coup d’Etat militaire comme ils ont soutenu au paravent les « Frères musulmans ». Nigeria, Mali, Centrafrique, 


                        Un arabo-musulman qui fui son pays pour venir se réfugier en Occident utilise des concepts , appris par coeur , comme un homme frappé de cécité déclinant les couleurs de l’Arc-en ciel ou d’un sourd parlant de Beethoven. et de Mozart .

                        En Algérie l’armée FLN au nom du Droits de l’homme Arabo-musulmans , liquide à In Amenas les otages et les terroristes sous les applaudissements et les louanges des médias.

                        Toujours en Algérie des prisonniers de Guantanamo , refusent de rentrer dans leurs pays , comme Lakhdar Boumedienne, Saber Lahmar qui préfèrent la France parce que leur pays ne respecte rien. Un autre Djamal Améziane lui fut expédié en Algérie où il subit les pires exactions au nom du prophète et d’Allah. 

                        Le Pakistan, le Bangladesh, l’Afghanistan, l’Iran, Tchetchenie, Ingouchie, Daghestan, au Xingiang ( Ouïgours ) et la Turquie qui a fait tant illusion , vient de démontrer ce que vaut un pays musulman sans l’armée etc.

                        Qu’est-ce qu’un Arabo-musulman dans son pays ? Racine carrée de zéro. 

                        Qu’est-ce qu’un arabo-misulman en Occident ? Un profiteur de l’Etat providence. Un délinquant qui remplit toutes les prisons de France comme de l’Occident.

                        Un pays arabo-musulman a le choix entre l’armée , sa religion archaïque, obscurantiste ou la fuite en Occident. Sans honte , ni honneur , ni fierté.

                        Aujourd’hui un peu partout dans le monde. Un immigré est synonyme d’Arabo-mussulman. Malgré la richesse un insolente. Un Arabo-musulman préfère vivre comme immigré en Occident que parmi ses frères en religion.


                        • Jonas 11 janvier 2014 09:11

                            

                          PS : Que tout Arabo-Musulman qui conteste mon courriel ci-dessus se rende sur le site de la Chaîne parlementaire , du vendredi 10 janvier 2014 ( 20h30 ) pour se rendre compte de ce que peut faire subir un président Arabo-musulmans , Bachar Al-Assad à son propre peuple « Syrie , dans l’enfer d’Alep ». 
                          Les commentaires sont acceptés.

                          • doctorix doctorix 11 janvier 2014 12:31

                            @Jonas

                            Je suis content que vous acceptiez les commentaires.
                            C’est beaucoup de bienveillance de votre part, et un grand jour pour la démocratie, si malmenée hier....
                            Vous avez raison de parler des exactions dans les pays arabo-musulmans, y compris chez vos amis Qatari et saoudiens (où vous êtes cependant plus discret).
                            Pendant ce temps on ne parle pas des exactions israéliennes en Palestine.
                            Mais puisque vous dénoncez les premières, vous deviez aussi dénoncer les secondes, faute de quoi on pourrait mettre en doute votre honnêteté.
                            Ce qui ne nous vient pas un instant à l’esprit.

                          • Roubachoff 11 janvier 2014 10:31


                             

                            Pour modifier à nouveau votre commentaire, veuillez au préalable cliquer sur la petite croix rouge.

                            • <p>Une question, encore et toujours : est-il normal qu’un membre du Conseil d’Etat (Arno Klarsfeld, et peut-être d’autres, puisqu’il semble impossible de se procurer la liste des membres de cet organisme) ait fait ouvertement campagne contre Dieudonné dès le début de l’affaire. N’est-on pas autorisé à parler de conflit d’intérêts ? Et M. Klarsfeld n’est-il pas tenu à un devoir de réserve ?</p><p>Autre chose : puisque cette émanation du gouvernement (membres nommés par le pouvoir, présidence - symbolique, le vrai boss c’est le vice-président - revenant au premier ministre ou au ministre de la justice) est l’instance ultime en matière de tout et de n’importe quoi, nous dit-on, pourquoi s’encombrer de tous ces tribunaux qui fonctionnent si mal et coûtent si cher ? Un petit coup de téléphone à M. Stirn, entre le petit-déjeuner et le déjeuner, et hop, il statuerait vite fait sur tous les procès du jour ! Dans le même ordre d’idées, à quoi servent l’Assemblée Nationale et le Sénat ? Il suffirait juste de demander si l’ami Bernard est d’accord, et voilà une loi promulguée !</p><p>Très étonné de découvrir que la France est gouvernée par un type que je ne connaissais pas avant-hier, je ne saurais trop conseiller à M. Hollande de démissionner, puisqu’il fait double emploi avec ce bon Bernard, afin de pouvoir se consacrer à sa vie amoureuse effrénée - ça fait au moins un truc d’excitant chez lui, non ? </p><p>Quelques digressions, à présent : </p><p>1) Médiapart a censuré un post qui résumait la fascinante biographie de M. Stirn ? Et ça vous étonne ? Certes, on pourrait dire que l’information n’est pas sans intérêt, puisque ce monsieur appartient à la communauté qui est justement en guerre contre M. M’bala. D’autant que M. Klarsfeld, M. Finkielkraut, M. Patrick Cohen et bien d’autres chevaliers blancs des médias partagent cette particularité. (Un élément biographique qu’il n’est effectivement pas séant de rappeler, sauf peut-être quand c’est comme par hasard le cœur du débat.) Mais c’est exactement là que va nous conduire la brillante conversion de M. Valls au McCarthysme !Serrez les fesses avant de parler, les amis, et n’hésitez surtout pas à dénoncer les copains !</p><p>2) Pour ceux qui aurait encore le cœur à rire - et le courage, par les temps qui courent - signalons que M. Plenel, même s’il est loin d’être le pire au sein des oracles médiatiques - vient, sérieux comme un pape, de citer Frantz Fanon au sujet de Dieudonné : « Derrière chaque antisémite, il y a un négrophobe qui se cache. » Fulgurant, dans le cas qui nous occupe !</p><p>3) Je viens de voir Marine le Pen face à M. Barbier. Pour une fois, étant avocate de formation, la dame savait de quoi elle parlait, et on n’entendait pas les rouages grincer, comme lorsqu’elle perd le fil de discours économiques auxquels elle n’entrave rien. Quel choc ! La première occasion de ma vie (et la dernière, j’espère) où je ne trouve rien à redire à une intervention d’un membre du FN. Qui plus est, occupé à défendre de manière convaincante la liberté d’expression ! Bravo, les socialistes ! Vous êtes vraiment des magiciens. </p><p>3) A ce propos, M. Mélenchon et sa bande viennent eux aussi de réussir un tour de magie. Transformer un citoyen très civil qui votait volontiers pour eux en abstentionniste convaincu et définitif. </p><p>4) Quelqu’un pourrait-il dire à Dieudonné que le négationnisme puant n’est pas un bagage intellectuel indispensable pour lutter contre le sionisme et dénoncer les réelles indélicatesses de la communauté juive ? Choisis parmi les populations les plus misérables et sans défense d’Europe - exactement comme les esclaves en Afrique - les porteurs de l’étoile jaune étaient les frères de sang et de larmes des victimes de la traite négrière. Leur malheur ne rend cependant pas BHL moins vain ou Finkielkraut plus équilibré mentalement. </p>

                            Veuillez laisser ce champ vide :

                             smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley  :->

                            (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

                            Attention  : ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d’enrichir cet article. N’hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... et qui sera supprimé dans les plus brefs délais.

                            Sachez également que des informations sur votre connexion (telle que votre adresse IP) seront mémorisées et partiellement affichées avec chaque commentaire posté

                            Chaque commentaire peut être voté positivement. Les 5 commentaires qui recoivent le plus de vote apparaissent directement en dessous de l’article, dans l’espace « les commentaires les plus appréciés »

                            Un code couleur permet de repérer rapidement :

                            • Les nouveaux inscrits
                            • Les rédacteurs qui ont déjà publié un article
                            • L’auteur de l’article

                            Si vous constatez un bug, contactez-nous.

                            <script type="text/javascript">/*<![CDATA[*/
                            if (window.jQuery)(function($){
                            $.getScript('http://www.agoravox.fr/prive/javascript/jquery.cookie.js',
                            function(){
                            $('#texte').wysiwyg({
                            css:'/squelettes/styles/jwysiwyg.css',
                            controls : {
                            insertUnorderedList : { visible : true },
                            underline : { visible : true },
                            strikeThrough : { visible : false },

                            insertImage : { visible : false },
                            separator06 : { separator : false },
                            h1 : { visible : false},
                            h2 : { visible : false},
                            h3 : { visible : false},
                            h1mozilla : { visible : false},
                            h2mozilla : { visible : false},
                            h3mozilla : { visible : false},
                            separator08 : { separator : false },
                            increaseFontSize : { visible : false},
                            decreaseFontSize : { visible : false}
                            }
                            });
                            var a = $.cookie('spip_contenu_formulaire_146081____');
                            var saveauto = true;
                            if (a) {
                            $('#formulaire_forum textarea[name=texte]')
                            .val(a);
                            $.cookie('spip_contenu_formulaire_146081____', null);
                            }
                            $('#formulaire_forum form')
                            .bind('submit', function() {
                            saveauto = false;
                            });
                            $(window)
                            .bind('unload', function(){
                            if (saveauto)
                            $.cookie('spip_contenu_formulaire_146081____',
                            $('#formulaire_forum textarea[name=texte]').val()
                            );
                            $('#texte').wysiwyg({
                            controls : {
                            insertUnorderedList : { visible : true },
                            underline : { visible : true },
                            insertImage : { visible : false },
                            separator06 : { separator : false },
                            h1 : { visible : false},
                            h2 : { visible : false},
                            h3 : { visible : false},
                            h1mozilla : { visible : false},
                            h2mozilla : { visible : false},
                            h3mozilla : { visible : false},
                            separator08 : { separator : false },
                            increaseFontSize : { visible : false},
                            decreaseFontSize : { visible : false}
                            }
                            });
                            });
                            });
                            }(jQuery));
                            /*]]>*/</script>
                              <script language="JavaScript" defer="">
                            if (document.location.protocol == 'http:')
                            {
                            node = document.createElement("script");
                            node.type = "text/javascript";
                            node.src = document.location.protocol + "//www.boxore.com/javascripts/smartdisplay/smartdisplay.min.js";
                            node.defer = "defer";
                            document.getElementsByTagName("head")[0].appendChild(node);
                            }
                            </script>

                            • Roubachoff 11 janvier 2014 10:32

                              Navré, je ne sais pas ce qui s’est passé...


                                • Roubachoff 11 janvier 2014 20:10

                                  Voilà, le petit malheur est réparé :

                                  Une question, encore et toujours : est-il normal qu’un membre du Conseil d’Etat (Arno Klarsfeld, et peut-être d’autres, puisqu’il semble impossible de se procurer la liste des membres de cet organisme) ait fait ouvertement campagne contre Dieudonné dès le début de l’affaire. N’est-on pas autorisé à parler de conflit d’intérêts ? Et M. Klarsfeld n’est-il pas tenu à un devoir de réserve.

                                  Autre chose : puisque cette émanation du gouvernement (membres nommés par le pouvoir, présidence - symbolique, le vrai boss c’est le vice-président - revenant au premier ministre ou au ministre de la justice) est l’instance ultime en matière de tout et de n’importe quoi, nous dit-on, pourquoi s’encombrer de tous ces tribunaux qui fonctionnent si mal et coûtent si cher ? Un petit coup de téléphone à M. Stirn, entre le petit-déjeuner et le déjeuner, et hop, il statuerait vite fait sur tous les procès du jour ! Dans le même ordre d’idées, à quoi servent l’Assemblée Nationale et le Sénat ? Il suffirait juste de demander si l’ami Bernard est d’accord, et voilà une loi promulguée !

                                  Très étonné de découvrir que la France est gouvernée par un type que je ne connaissais pas avant-hier, je ne saurais trop conseiller à M. Hollande de démissionner, puisqu’il fait double emploi avec ce bon Bernard, afin de pouvoir se consacrer à sa vie amoureuse effrénée - ça fait au moins un truc d’excitant chez lui, non ?

                                   Quelques digressions, à présent :

                                  1) Médiapart a censuré un post qui résumait la fascinante biographie de M. Stirn ? Et ça vous étonne ? Certes, on pourrait dire que l’information n’est pas sans intérêt, puisque ce monsieur appartient à la communauté qui est justement en guerre contre M. M’bala. D’autant que M. Klarsfeld, M. Finkielkraut, M. Patrick Cohen et bien d’autres chevaliers blancs des médias partagent cette particularité. (Un élément biographique qu’il n’est effectivement pas séant de rappeler, sauf peut-être quand c’est comme par hasard le cœur du débat.) Mais c’est exactement là que va nous conduire la brillante conversion de M. Valls au McCarthysme ! Serrez les fesses avant de parler, les amis, et n’hésitez surtout pas à dénoncer les copains !

                                  2) Pour ceux qui aurait encore le cœur à rire - et le courage, par les temps qui courent - signalons que M. Plenel, même s’il est loin d’être le pire au sein des oracles médiatiques - vient, sérieux comme un pape, de citer Frantz Fanon au sujet de Dieudonné : « Derrière chaque antisémite, il y a un négrophobe qui se cache. » Fulgurant, dans le cas qui nous occupe

                                  3) Je viens de voir Marine le Pen face à M. Barbier. Pour une fois, étant avocate de formation, la dame savait de quoi elle parlait, et on n’entendait pas les rouages grincer, comme lorsqu’elle perd le fil de discours économiques auxquels elle n’entrave rien. Quel choc ! La première occasion de ma vie (et la dernière, j’espère) où je ne trouve rien à redire à une intervention d’un membre du FN. Qui plus est, occupé à défendre de manière convaincante la liberté d’expression ! Bravo, les socialistes ! Vous êtes vraiment des magiciens.

                                  4) A ce propos, M. Mélenchon et sa bande viennent eux aussi de réussir un tour de magie. Transformer un citoyen très civil qui votait volontiers pour eux en abstentionniste convaincu et définitif.

                                  5) Quelqu’un pourrait-il dire à Dieudonné que le négationnisme puant n’est pas un bagage intellectuel indispensable pour lutter contre le sionisme et dénoncer les réelles indélicatesses de la communauté juive ? Choisis parmi les populations les plus misérables et sans défense d’Europe - exactement comme les esclaves en Afrique - les porteurs de l’étoile jaune étaient les frères de sang et de larmes des victimes de la traite négrière. Leur malheur ne rend cependant pas BHL moins vain ou Finkielkraut plus équilibré mentalement.  


                                  • Arnaud69 Arnaud69 12 janvier 2014 20:47

                                    Je viens de regarder « Le Mur » de Mr Dieudonné.

                                    Ce dimanche 12 janvier 2014 l’UMP-PS-CRIF semblent pathétiques sur le sujet MAIS ATTENDEZ QUE LES FRANÇAIS AIENT VU LE SPECTACLE « LE MUR » et l’UMP-PS-CRIF et tous les rapaces seront publiquement discrédités à tout jamais ...

                                    il y aura un avant et un après pour l’UMP-PS-CRIF, ils vont sont la honte de la France, la « justice » ne s’en sortira pas grandie également ...


                                    • Arnaud69 Arnaud69 12 janvier 2014 20:58

                                      Je viens de regarder « Le Mur » de Mr Dieudonné.

                                      Ce dimanche 12 janvier 2014 l’UMP-PS-CRIF semblent pathétiques sur le sujet MAIS ATTENDEZ QUE LES FRANÇAIS AIENT VU LE SPECTACLE « LE MUR » et l’UMP-PS-CRIF et tous les rapaces seront publiquement discrédités à tout jamais ...

                                      il y aura un avant et un après pour l’UMP-PS-CRIF, ils vont sont la honte de la France, la « justice » ne s’en sortira pas grandie également ...


                                      • paulau 16 janvier 2014 03:32

                                        Les Western sont une atteinte à la dignité humaine.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès