Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La justice de classe !

La justice de classe !

Il y a en ce moment trois affaires politico-judiciairespolitico-judiciaires qui défraient la chronique et en disent long sur les dérives de notre classe politique et la crise de système judiciaire.

1°) Le cas Julien Dray tout d’abord. Je ne reviendrai pas sur le fond de l’affaire, puisque l’enquête est en cours, et qu’apparemment, nous ne sommes pas au bout de nos surprises. Mais deux choses m’interpellent dans le cas présent :

- La personnalité de Mr Dray en premier lieu. Cet élu de la République appartient à un parti qui autrefois se voulait le défenseur des plus fragiles, l’avocat des droits de l’homme ; Et on découvre que cet homme se passionne pour les objets de luxe (les montres), et mène grand train de vie. L’exemplarité en politique est une vertu, et pour l’avoir oublier, Julien Dray ainsi que nombre de socialistes risquent de le payer cher électoralement. Malheureusement au final, ce sont les électeurs qui paient la facture.

- En second lieu, c’est le moment où à lieu tout ce déballage médiatique. En même temps que Julien Dray, c’est l’un des principaux syndicats lycéens qui est mis en cause. Or, nul n’ignore que le monde des lycéens est en ébullition. Nul n’ignore non plus que Julien Dray a tenu récemment des propos virulents contre la politique du gouvernement, faisant le parallèle avec la situation grecque. Il se retrouve mis en cause dans une affaire où semble-t-il la présomption d’innocence et le secret de l’instruction ont passablement été bafoués. La justice dira ce qu’il en est de l’implication des différents protagonistes. Restent des questions sur la juxtaposition des évènements.

2°) L’affaire Coupat ensuite. Le jeune homme et sa compagne sont dans un premier temps soupçonnés avec 7 autres personnes d’actes terroristes sur des caténaires de la SNCF. Ils ont été arrêtés dans un grand déballement médiatique où le dispositif sécuritaire était bien mis en évidence. Malheureusement, au fur et à mesure que l’enquête avance, on s’aperçoit que les charges sont inexistantes et qu’il n’y a aucunes preuves contre ce groupe, et la plupart d’entre eux sont libérés. Sauf deux, Julien Coupat et sa compagne donc, qui restent emprisonnés. Pour quels motifs, sous quels chefs d’accusation : personne ne le sait pour l’instant. Ce que l’on sait cependant, c’est qu’il y a pleins d’interrogations autour de cette affaire : Pourquoi une telle précipitation ? Pourquoi tant de moyens médiatiques et sécuritaires ? Pourquoi la justice et le ministère de l’intérieur s’avèrent incapables de reconnaître leurs erreurs ? Qui a intérêt à ressortir l’épouvantail du terrorisme d’extrême-gauched’extrême-gauche ?

3°) La troisième affaire est la plus limpide. Mr Marchiani est un ancien préfet à qui l’on doit en partie la libération des otages du Liban, mais c’est aussi et surtout un homme qui a été inculpé et écroué pour recel d’abus de biens sociaux et trafic d’influences. Il est actuellement en détention. Oui, mais voilà, Mr Marchiani doit l’essentiel de sa carrière politique à Charles Pasqua, lui-même inculpé dans plusieurs affaires, et qui a longtemps été proche de notre président la République. Et qu’apprend-on ? Que Mr Pasqua a été plaider la cause de son protégé à l’Elysée et obtenu la grâce présidentielle pour ce dernier. Ici, pas de questions, tout est clair, les puissants se protègent entre eux.

Trois cas exemplaires. Dans le premier, un homme politique est une fois de plus mis en cause dans une affaire de gros sous. Qu’il soit de droite ou de gauche cela n’a plus d’importance tant les moeurs de notre classe politique n’ont plus rien à voir avec la morale censée les habiter. Mais cette affaire tombe au bon moment et est très bien utilisée par le pouvoir pour faire diversion et tenter de faire oublier ses difficultés sociales. Les deux autres cas sont emblématiques du fonctionnement de la justice selon que l’on soit puissant ou faible.

Tout cela est à mettre en relation avec un contexte de forte défiance des Français envers leur justice en particulier, et leurs élites en général. Ce sont toutes les institutions qui aux yeux de nos concitoyens ont perdu de leurs valeurs, mais parmi elles la justice est essentielle. Si elle n’est plus digne de confiance, elle devient forcément contestée. Ce que nos hommes politiques, par leur désinvolture, leur mépris du peuple sont en train de fabriquer, c’est du mépris et de la violence. C’est dans ce genre d’événements en apparence anodins que les colères de demain prennent leur source.


Moyenne des avis sur cet article :  4.41/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • Fergus fergus 26 décembre 2008 17:27

    Un seul point commun à ces trois affaires : elles puent !


    • Indépendance des Chercheurs Indépendance des Chercheurs 26 décembre 2008 18:25

      On peut tout de même pousser l’analyse un peu plus loin que ce commentaire, et c’est vrai que le fonctionnement de la justice française défavorise de plus en plus les "petits citoyens" et épargne de plus en plus les groupes influents.

      On trouve dans les archives d’AgoraVox une série d’articles écrits par Isabelle Debergue en 2006-2007 :

      http://www.agoravox.fr/auteur.php3?id_auteur=6605

      et d’autres, sur son site "Petite Citoyenne" :

      http://www.geocities.com/petite_citoyenne/

      Mais avec Clément, c’est une véritable "contre-réforme" qui a eu lieu après l’affaire d’Outreau. Au lieu de corriger les dysfonctionnements, on a cherché la manière d’empêcher encore mieux les gens de sa plaindre. Avec Sarkozy, les choses n’ont fait qu’empirer.

      Une question importante est celle de l’apparence d’impartialité et d’indépendance des institiutions. Pas seulement dans la juridiction pénale. Dans notre blog "La Science au XXI siècle", http://science21.blogs.courrierinternational.com/ , nous avons mis en ligne ces trois articles en juillet dernier :

      Quelle réforme de la juridiction administrative française ? (I)

      Quelle réforme de la juridiction administrative française ? (II)

      Quelle réforme de la juridiction administrative française ? (III)

      Ou encore, du mois d’octobre :

      L’arrêt de la CEDH sur Joselito Renolde (I)

      La « récidive » des Etats devant la Cour européenne des droits de l’homme

      Le Collectif Indépendance des Chercheurs


    • spartacus1 spartacus1 27 décembre 2008 14:59

      "justice de classe", tient, il y en a qui redécouvre l’eau chaude !


    • caramico 26 décembre 2008 19:43

      Je suis très choqué par le "spectacle" intitulé Fils de Juge que l’on trouve sur Daylymotion et qui fait référence à l’affaire Alègre.
      Ce sont les enfants d’un haut magistrat décédé apparemment de mort peu naturelle, qui donnent leur version de faits hautement choquants mettant en cause nommément des politiques et un système judiciaire complètement gangrené.
      L’affaire Roche n’a pas l’air à ma connaissance d’avoir le retentissement qu’elle devrait avoir. Pourquoi ?


      • caramico 28 décembre 2008 11:53

        Ni aveugle, ni sourd, ni même muet puique je fais tout ce qui est en mon modeste pouvoir pour divulguer, et relayer cette sombre affaire.
        J’en ai informé des dizaines de personnes parmi mes proches, si tout le monde fait comme moi, plus personne dans ce pays n’ignorera ces saloperies dns quelques jours
        A vos plumes, citoyens...


      • judel.66 26 décembre 2008 21:19

         le prefet marchiani est un type bien qui sait subir et se taire ..... ce qu’une droite de laches lui fait est honteux ...... c’est pasqua qui devrait etre en tole a sa place......


        que coupat reste en prison est normal


        pourquoi justice de classe...... c’est faux , chacun des cas evoqués est un cas d’espèce


        • caramico 26 décembre 2008 21:53

          Bien choqué par le document concernant l’affaire Roche, intitulée "fils de juge" que l’on peut voir sur Daylimotion, j’aimerais savoir pourquoi ce Tsunami politique et judiciaire n’a pas provoqué de vagues.
          De deux choses l’une, ou les faits relatés sont vrais et il devrait y avoir une vague d’arrestation dans le milieu des notables, notamment Toulousains, ou bien c’est faux et les personnes incriminés, ex ministre de la justice et président du CSA en tête devraient porter plainte.
          Or rien de tout ça : Dites-moi, ça ne choque que moi, ce cloaque ?


          • Seregedhel Seregedhel 27 décembre 2008 10:57

            J’ai moi aussi découvert "Fils de Juge" hier et j’en suis encore choqué par tout ce qu’il implique.

            Sur le fait que rien ne se passe, c’est décrit dans le document :
            Si vous vous heurtez à un mur vous avez une réaction du mur là c’est la loi du silence, aucun retour...

            J’avoue que je ne croyais pas que la corruption dans notre pays pouvait aller si loin, si haut pour couvrir des actes aussi bas et vils.

            Peut il y avoir encore des hommes et des femmes honnetes dans un tel système ?

            Si les acteurs du système sont pourris..
            Si les politiques sensés faire fonctionner, surveiller, réformer le système sont pourris...

            Quel alternative avons nous ??

            Joyeux Noël et Bonne année

            Cordialement


          • Seregedhel Seregedhel 27 décembre 2008 11:02

            J’ai moi aussi découvert "Fils de Juge" hier et j’en suis encore choqué par tout ce qu’il implique.

            Sur le fait que rien ne se passe, c’est décrit dans le document :
            Si vous vous heurtez à un mur vous avez une réaction du mur là c’est la loi du silence, aucun retour...

            J’avoue que je ne croyais pas que la corruption dans notre pays pouvait aller si loin, si haut pour couvrir des actes aussi bas et vils.

            Peut il y avoir encore des hommes et des femmes honnetes dans un tel système ?

            Si les acteurs du système sont pourris..
            Si les politiques sensés faire fonctionner, surveiller, réformer le système sont pourris...

            Quel alternative avons nous ??

            Joyeux Noël et Bonne année

            Cordialement


          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 26 décembre 2008 23:47

            Bonjour,

            c’est curieux la focale que vous proposez, mettre sur le même plan, dans presque l’ordre de rabattage médiatique, trois affaires traitées dans trois paragraphes équivalents...

            De la première l’on peut bien déduire qu’elle arrive juste pour salir un peu plus l’opposition exangue... De la seconde l’on peut déduire qu’elle prépare le terrain en vue d’une répression menaçante envers l’extrème opposition...De la troisième l’on peut déduire qu’elle se sert du vide laissé par l’absence des premiers pour combattre les pires injustices pratiquées en haut lieu...Cacune d’elle mérite un soutien différent en soi, mais pas du même clairon.

            Alors, comment un média citoyen indépendant fait-il pour s’aligner au cordeau, alors que pendant ce temps, quarente deux escrocs de haute volée mondiale, naviguant entre les comptes occultes de ventes d’armes Russes vers l’Afrique, tous noyés dans des tas de factures en millions d’euros, ont rendez vous tous les jours au Palais de Justice de Paris sans le moindre relais médiatique et dans une effroyable indifférence... N’avez vous pas le sentiment de regarder le doigt, pendant que passe une énorme comète silencieuse et furtive...

            Quand la justice ne fait plus son travail, c’est le citoyen qui s’en charge lui même...


            • ARMINIUS ARMINIUS 27 décembre 2008 09:38

              Bien vu, des petits nuages de fumée provenent de pare-feu allumés au bon endroit au bon moment, cachent les énormes cumulus des amis de notre "nimbus". Quant aux parapluies, quand la tempête arrive, les banquiers-c’est bien connu- les gardent pour eux et sur qui croyez-vous que vont tomber les averses ?


            • non666 non666 28 décembre 2008 13:09

              Bien vu LS....

              Non seulement l’auteur participe au nuage de fumée, mais en plus il oublie quelques "détails".

              Pasqua, Marchiani et Tiberi ont fait leurs etudes ensemble et sont le coeur de la filière corse qui a organisé toutes les barbouzeries d’après guerre.

              Leurs noms sont cités dans toutes les affaires de la Veme république.
              SAC , tueries d’auriol, ventes d’armes africaines, ventes frauduleuses de pétrole d’Irak, faux electeurs de Paris, Emplois fictif , Rapport de xaviere Tiberi... , organisation de l’affaire des diamants de Bokassa, affaire malkovitz , french connection....

              Toutes les activités "corses" traditionnelles de ceux qui se font passer pour des "nationalistes " sur l’Ile de beauté ont été réalisé autour de la galaxie UDR/RPR/UMP : financement occultes, trafic d’influence, menaces , chantage....
              Pendant le reportage de FR3 sur les années chirac , Pasqua reconnaissait que Chirac ayant besoin d’argent pour financer sa premiere présidentielle, "on" lui en avait trouvé....
              Les journalistesn qui sont des hommes de bien qui aimeent la discretions n’ont pas trouvé utile de faire préciser le "on" , ni l’origine , ni la nature des fonds.
              De la part d’un homme qui gerait depuis la depart le 92 , il aurait peut etre été judicieux de sonder davanatage non ?
              Surtout qu’il avait payé la redaction de deux pages de xabière tiberi, la femme de son pote de jeunesse , une fortune....

              mais non, soyons discret.

              Pasqua est maintenant sénateur à vie, intouchable, il sait trop de choses sur trop de monde...
              Marchiani, est liberé une fois les promesses de sarkozy "oubliées"
              Tiberi est en otage dehors et il reste libre tant qu’il renonce à soutenir Chirac, Villepin en embuscades.

              Il est prudent d’avoir des cartes sur ceux qui pourraient participer à l’elimination de sarkozy....





            • hgo04 hgo04 27 décembre 2008 09:02

              Pas trop emballé par cet article..

              En premier lieu il n’y a pas eu viol de du scret de l’instruction concernant DRAY, car il n’y a pas instruction...

              Ensuite COUPAT n’est pas ue affaire politique... Délit de droit commun. Quant à savoir ce qu’il y a dans le dossier... s’il fallait croire la famille et l’avocat.... sans vouloir croire la justice, alors je comprends mieux que la france ne va plus...

              MARCHIANI.. Je pourrai vous rejoindre sur cela... Mais il a fait de la prison, sa vie politique est finie, je l’espère, et comment prendre un ton si conciliant avec DRAY et si droit dans ses bottes pour MARCHIANI... ???

              Voyez vous, vous vous laissez déborder par des sentiments qui ne doivent pas influer autant...

              Je me souviens de cette phrase historique qui a fait et fait encore tant de mal à notre démocratie : PAYER UNE RANCON, quand on parle d’une caution.. Au fait ?? il n’est pas au trou lui ?? pourquoi ??

              Maintenant, oui, je pense que la justcie est quelque fois instrumentalisée... Mais en premier lieu, comment les français peuvent élire une personne qui fait l’objet de poursuites voire même de condamnations ??? Avant de tomber sur la justcie, regardons un peu du côté des élécteurs... Les premiers a voter pour des escrocs et se plaindre qu’ils soient des élus et toujours escrocs..... Cornéliens que ces français, non ???


              • masuyer masuyer 28 décembre 2008 12:49

                MARCHIANI.. Je pourrai vous rejoindre sur cela... Mais il a fait de la prison, sa vie politique est finie,

                Comme celle des Balkany.... smiley


              • hgo04 hgo04 28 décembre 2008 23:48

                C’est bien que des electeurs votent encore pour lui...

                Désarmant, mais c’est ainsi.. que voulez vous que je vous dise, un gars et condamné, il garde quand même ses "fans", c’est ainsi...



              • JONAS Virgule 27 décembre 2008 09:20

                La France est le seul pays de l’Europe des 12, à avoir une justice avec des magistrats politiquement syndiqués. Ils prétendent que leurs syndicats n’ont pas de connotation politique, paroles de magistrats ne pouvant pas être contestées.

                Pourtant le SM est l’équivalent à de la CGT, dans le milieu judiciaire.

                On ne peut pas, être Juge est partie.

                Tant que le syndicalisme ne sera pas interdit dans la magistrature, nous ne pourrons pas espérer avoir une justice à peu près équitable.

                Pour palier à cette absence, ils ont le droit et le devoir, s’il n’existe pas, d’avoir un Ordre des Magistrats, au même titre, que ceux des Médecins, Pharmaciens, Avocats, etc.

                @ +


                • non666 non666 28 décembre 2008 12:43

                  oui mais il y a deux syndicats de magistrats.
                  Le syndicat des magistrats est plutot "de droite".
                  Le syndicat de la magistratire est très clairement marxiste.


                • pseudo 27 décembre 2008 10:52

                  Tous les Français savent que l’état Français est corrompu, un secret de polichinelle. Un pays ou  les ronds poins sont nommés rond de pot de vin, ou les stations d’épuration de plusieurs millions d’euro fonctionnent en by passe, ou certaines associations, assurance vieillesse, assurance chômage, assurance maladie, syndicats, parties politiques ne sont jamais sérieusement contrôlées....etc. Un pays ou les services fiscaux et la justice sont la pour protéger le système contre les citoyens. Mais dans cette corruption généralisé rien n’est caché les montants sont affichés aux bords des routes sans que personne ne prennent sa calculatrice et se posent quelques questions. Nous sommes les premiers responsables en renoncent à demander des comptes aux politiques et aux fonctionnaires responsables des travaux publiques. Le scandale Français dépasse l’entendement, on ne voit que la partie immergée de l’iceberg. Une grande partie du déficit publique serait du à la corruption. La corruption de certains fonctionnaires responsables des travaux publiques nuit à l’emploie dans la justice, l’éducation par son coût exorbitant.  

                   DÉCLARATION DES DROITS DE L’HOMME ET DU CITOYEN DE 1789

                  Article XV

                  La Société a le droit de demander compte à tout Agent public de son administration.


                  • claireopale claireopale 27 décembre 2008 14:58

                    Ce n’est pas un fait nouveau cette corruption.....elle est dans les mains de tous les bords politiques !
                    elle est mondiale
                    L’homme n’est pas parfait et ce n’est pas une étiquette politique qui le rend plus propre.....gauche et droite tous pourris !!!!!!
                    Les gauchos pensent que le monopole de la corruption est à droite, ca me fait bien rire !!!!!!!


                  • caramico 28 décembre 2008 11:57

                    300.000 € pour 10 chiottes dans une école primaire de Nice.
                    Information de source sûre donnée par la Directrice de cette école.

                    Allez-y, que chacun y aille de son info...


                  • JONAS Virgule 27 décembre 2008 11:52

                    @ Chantecler :

                    OUI ! Mais : En réalité l’État est usine à gaz, qui n’a plus de Président, mais un GOUVERNEUR./

                    Depuis que les traités européens sont rentrés en vigueur, notre Constitution n’est plus souveraine.

                    Un pays qui n’a plus de pouvoir régalien est un pays sous tutelle.

                    Nous sommes un Super Marché, entre 12 autres et 15 épiceries à l’Est.

                    Chaque année, la Cour des Comptes dénonce des abus flagrants, mais n’ayant qu’un pouvoir consultatif, ils restent lettre morte.

                    Peut-être faudrait-il donné à cette administration un pouvoir exécutif et d’assignation.

                    Je rêve !

                    @ +


                    • foufouille foufouille 27 décembre 2008 12:42

                      vu comment s’habille les types de la cour des comptes ; (habit XVIII° et perruque) avec chambellan a la porte, et courbette ; on voit que ca peut servir a rien


                    • foufouille foufouille 27 décembre 2008 12:38

                      l’affaire de la SNCF est bien politique
                      quand c’est un chasseur qui tire sur un catenaire, il va pas en prison

                      ca fait longtemps qu’on est en ploutocratie


                      • TSS 27 décembre 2008 16:19

                        un groupe allemand d’anti nucleaires a revendiqué les sabotages en France et d’autres en Allemagne pour

                        se venger des transports ferroviaires "castor" de dechets nucleaires entre les deux pays !!

                        pourquoi ni les medias ni le Gvt n’en ont soufflé mot ?

                        il est tellement plus facile de trouver,EN FRANCE,un bouc emissaire pour durcir les lois et anticiper des

                        mouvements sociaux previsibles qui font tellement peur à notre "flubard" en chef ... !!.
                         


                        • non666 non666 29 décembre 2008 11:27

                          Parce que comme pour le 11-09, une etude respectant les procédures policières ,et en particulier la victimologie, aurait pu pointer d’autres mobiles que l’odieux attentat des anti-sarkoziste d’extreme X ou d’extremeY qui sont le seul espoir des suivants du ROItelet.

                          On a donc monter ces coupables ideaux sur des talonnettes, pour les grandir au yeux de l’opinion publique.

                          Pas de bol, quelqu’un a du photographier les chaussures...


                        • Liberty 28 décembre 2008 12:50

                          La justice en France c’est avant tout cela : à télécharger .

                          Bon nombre en croquent, à part les effets d’annonce incessants rien n’est fait, la volonté n’y est vraiment pas .

                          Sarkozy a déjà prévu de créer une "franchise juridique", déjà que certains avocats encaissent le pognon mais se foutent totalement de leurs clients, il aurait mieux fallu créer des sanctions exemplaires contre ceux-ci.
                          Le bâtonnier est avocat avant tout, corporatisme oblige, tout passe ...
                          La loi n’existe pas !


                          • Liberty 28 décembre 2008 13:15

                            La Justice où ça ?
                            Que vous viviez dans une grande ville comme Paris ou une petite ville de province la justice est plus ou moins respectueuse des lois .

                            L’aide juridique était déjà un loto de justice pour pauvres (comme la CMU), avec le projet de créer une "franchise juridique" là nous créons une inégalité supplémentaire .

                            La justice en France , tout s’explique : http://news.stcom.net/modules.php?name=Downloads&d_op=getit&lid=136

                            Quand est-ce que les types acteurs de la justice seront donc surveillés comme il se doit ?
                            Ils sont très loin d’être des Anges...
                            Les décisions juridiques se prennent au restaurant des gens du métier, ce n’est pas dans l’enceinte du tribunal que ce décide votre avenir mais au restau du coin .

                            Une seule solution : Muter le plus régulièrement possible les juges, procureurs, autres .
                            C’est la seule solution contre les réseaux souterrains et les scandales juridiques .


                            • catastrophy catastrophy 28 décembre 2008 13:54

                               Bravo Pseudo !

                               Moi je crois en la justice de classe de mon pays !

                               Julien Dray c’est une offense éthique à lui seul !

                               Mangiare et navigare ! Il en est ainsi chez les bananiers qui nous bananent sec !

                               


                              • Aouassi Nadia 28 décembre 2008 20:00

                                La réalité de notre sytème judiciaire est grave,de nombreux citoyens sont bafoués dans leurs droits en justice sans que cela ,interpelle quiconque.N’importe qui peut ,du jour aun lendemain être confronté à la justice en tant que victime ou coupable,et nous avons le devoir en tant qu "PEUPLE SOUVERAIN" au nom duquel "LA JUSTICE EST RENDUE",de réagir face aux carences et incohérences de notre système judiciaire. Une profonde réforme de notre Justice passe dabord par une plus grande lisibilité et transparence sur son fonctionnement.
                                 UNE REACTION COLLECTIVE EST URGENTE POUR UN MEILLEUR SERVICE PUBLIC

                                - Création d’une commission nationale indépendante chargée d’examiner les plaintes de tous les justiciables et de retenir toutes celles qui pourraient déboucher sur des poursuites disciplinaires , si le fonctionnement est prouvé.

                                - Stop à la toute puissance de certains magistrats qui terrorisent et méprisent les citoyens les plus vulnérables.

                                - Stop aux condamnations résultant d’enquêtes baclées,parfois inéxistantes.

                                - Réparation des dommages causés aux justiciables victimes de pratiques abusives.

                                - Stop au refus de communiquer les rapports d’enquêtes sociale aux familles,aux citoyens,en l’absence de tout débat contradictoire.

                                - Présence dans les tribunaux,de citoyens issus de la société civile,pour contrôler les procédures.

                                - Informer les justiciables des raisons des classements "sans suite" et les motifs des "non lieu".

                                - Possibilité de mener des actions et procédures collectives.

                                - Stop aux conflits d’intêrets ,aux collusions délibérées entre les professionnelles de la Justice( mandataires,huissiers,notaires, avocats....) qui empêche parfois le bon déroulementd’une Justice saine.
                                 Les revendications sont nombreuses,soyons acteurs de l’évolution et de l’amélioration de notre Institution judiciaire,refusons la régrésion !!!
                                NOS DROITS SONT EN PERIL, EXIGEONS UN DEBAT PUBLIC
                                 Merci de m’avoir lue.

                                " LES LOIS,ELLES,ON PEUT LES VIOLER SANS QU’ELLES CRIENT ". signé TALLEYRAND


                                • gimo 29 décembre 2008 02:21

                                  Tous les Français savent que l’état Français est corrompu, un secret de polichinelle. Un pays ou les ronds poins sont nommés rond de pot de vin, ou les stations d’épuration de plusieurs millions d’euro fonctionnent en by passe, ou certaines associations, assurance vieillesse, assurance chômage, assurance maladie, syndicats, parties politiques ne sont jamais sérieusement contrôlées....etc. Un pays ou les services fiscaux et la justice sont la pour protéger le système contre les citoyens. Mais dans cette corruption généralisé rien n’est caché les montants sont affichés aux bords des routes sans que personne ne prennent sa calculatrice et se posent quelques questions. Nous sommes les premiers responsables en renoncent à demander des comptes aux politiques et aux fonctionnaires responsables des travaux publiques. Le scandale Français dépasse l’entendement, on ne voit que la partie immergée de l’iceberg. Une grande partie du déficit publique serait du à la corruption. La corruption de certains fonctionnaires responsables des travaux publiques nuit à l’emploie dans la justice, l’éducation par son coût exorbitant.
                                  DÉCLARATION DES DROITS DE L’HOMME ET DU CITOYEN DE 1789
                                  Article XV
                                  La Société a le droit de demander compte à tout Agent public de son administration.

                                  l’état français", ça rappelle de droles de souvenirs...

                                  Faudrait une définition de l’état ...A partir de là, on pourrait discuter si c’est l’état qui est corrompu, ou ceux qui tiennent l’état .... Selon Wikipédia
                                  État français, (nom officiel de l’administration française sous le gime de Vichy), est consultable ici : État français (Régime de Vichy).

                                  En France, le mot « État » a deux significations souvent confondues mais en réalité distinctes :

                                  « L’État » au sens politique du terme qui désigne l’ensemble des pouvoirs publics de niveau national : pouvoirs gislatif, exécutif et judiciaire (c’est en ce sens que le président de la République est le « chef de l’État » puisqu’il veille au bon fonctionnement de ces différents pouvoirs ; c’est également en ce sens que l’État légifère ou qu’il s’engage sur la scène internationale).

                                  « L’État » au sens administratif du terme. Pour la comptabilité publique, « l’État » désigne une collectivité publique, c’est-à-dire une personne morale de droit public, qui a une dimension nationale contrairement aux collectivités territoriales et qui constitue l’outil administratif dont dispose le pouvoir exécutif incarné par le gouvernement (on dira ainsi que l’État paie des fonctionnaires, finance des projets, passe des contrats, etc.). En tant que collectivité publique, l’État est dirigé par le Premier ministre et les ministres. Son administration est découpée en ministères. Il assure la tutelle d’établissements publics. Il dispose d’une fonction publique.

                                  Un des problèmes majeurs en France est que l’État au sens administratif est toujours basé pour l’essentiel sur des principes issus de sa création sous l’Ancien Régime, les tentatives de l’adapter à une société démocratique n’ont jusqu’ici été guère fructueuses de ce point de vue. En règle générale les Anglais et les Américains préférent utiliser le mot gouvernement qui donne une plus large place au politique alors qu’en France, depuis Vichy, le mot État [1] est systématiquement préféré et s’est pour parti substitué au mot République utilisé antérieurement[2].

                                  l dispose d’une fonction publique.

                                  Un des problèmes majeurs en France est que l’État au sens administratif est toujours basé pour l’essentiel sur des principes issus de sa création sous l’Ancien Régime, les tentatives de l’adapter à une société démocratique n’ont jusqu’ici été guère fructueuses de ce point de vue. En règle générale les Anglais et les Américains préférent utiliser le mot gouvernement qui donne une plus large place au politique alors qu’en France,.....

                                   

                                  La réalité de notre sytème judiciaire est grave,de nombreux citoyens sont bafoués dans leurs droits en justice sans que cela ,interpelle quiconque.N’importe qui peut ,du jour aun lendemain être confronté à la justice en tant que victime ou coupable,et nous avons le devoir en tant qu "PEUPLE SOUVERAIN" au nom duquel "LA JUSTICE EST RENDUE",de réagir face aux carences et incohérences de notre système judiciaire. Une profonde réforme de notre Justice passe dabord par une plus grande lisibilité et transparence sur son fonctionnement.
                                  UNE REACTION COLLECTIVE EST URGENTE POUR UN MEILLEUR SERVICE PUBLIC

                                  Création d’une commission nationale indépendante chargée d’examiner les plaintes de tous les justiciables et de retenir toutes celles qui pourraient déboucher sur des poursuites disciplinaires , si le fonctionnement est prouvé.

                                  Stop à la toute puissance de certains magistrats qui terrorisent et méprisent les citoyens les plus vulnérables.

                                  Stop aux condamnations résultant d’enquêtes baclées,parfois inéxistantes.

                                  Réparation des dommages causés aux justiciables victimes de pratiques abusives.

                                  Stop au refus de communiquer les rapports d’enquêtes sociale aux familles,aux citoyens,en l’absence de tout débat contradictoire.

                                  Présence dans les tribunaux,de citoyens issus de la société civile,pour contrôler les procédures.

                                  Informer les justiciables des raisons des classements "sans suite" et les motifs des "non lieu".

                                  Possibilité de mener des actions et procédures collectives.

                                  Stop aux conflits d’intêrets ,aux collusions délibérées entre les professionnelles de la Justice( mandataires,huissiers,notaires, avocats....) qui empêche parfois le bon déroulementd’une Justice saine.
                                  Les revendications sont nombreuses,soyons acteurs de l’évolution et de l’amélioration de notre Institution judiciaire,refusons la régrésion !!!
                                  NOS DROITS SONT EN PERIL, EXIGEONS UN DEBAT PUBLIC
                                  Merci de m’avoir lue.

                                  " LES LOIS,ELLES,ON PEUT LES VIOLER SANS QU’ELLES CRIENT ". signé TALLEYRAND
                                   


                                  • gimo 29 décembre 2008 02:23

                                    les grande de ce monde de merde sont grands c’est du à des léches culs des médias et parce-que le peuple est à genoux par le politique qui se nourri de son sang en lui mettant devant lui l’étoffe rouge comme pour le taureau de la peur du pire en oubliant qui a mieux et être docile payer et mourir au boulot pour des clotinettes , le moyen age est toujour de mis
                                    Une vie meilleure et c’est possible sans éffusion de sang la france peut être le paradis si le citoyen
                                    le veux pas la peine d’être anar ni revolution pour faire changer les chose grève de vote destitution des véreux un audit
                                    des compte de la France par des gens neutres et contrôlés ont tomberait du cul en découvrant la réalité
                                    le roi était nu et même pourri des lois insidieuses voter par le parlement pour eux dessous le manteau
                                    a la barbe du cityoen
                                    ce n’est par le savoir qui manque mais le contrôle de tous pouvoir et punir sanctionner au trou
                                    point -barre !!!
                                    refaire ce système de fonction pourri corrompu c’est aussi simple sans 1789 Il ne peut y avoir révolution que là où il y a conscience qui est le plus mauvais des exemple des bourgeois le peuple a rien vue .......et sa continu en lui disant que apres nous c’est le chaos
                                    Aucun homme n’a reçu de la nature le droit de commander aux autres. Le prince tient de ses sujets mêmes l’autorité qu’il a sur eux par : ruse et cette autorité est bornée aux lois de la nature et de ""l’Etat. ""

                                    Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est pour le peuple le plus sacré et le plus indispensable des devoirs. debout enlevez votre joug sans crainte

                                    je suis interloqué de voir que une grande majorité de français sont naïves ils ne voient pas
                                    que voter ’oui) mais pas un chèque en blanc et imposer deux candidats une voleuse et un voleur
                                    tout le système est une escroquerie monumentale avec un choix qui n’est pas les 500 signatures les parties gauche -droite fou-taise les média les magouiller argent et autres noyautage des institutions et des votes quand ce n’est pas le bultin dans les chaussettes debout les français
                                    Un dictateur n’est qu’une fiction. Son pouvoir se dissémine en réalité entre de nombreux sous-dictateurs anonymes et irresponsables dont la tyrannie et la corruption deviennent bientôt insupportables

                                    Nous nous persuadons souvent d’aimer les gens plus puissants que nous ; et néanmoins c’est l’intérêt seul qui produit notre amitié. Nous ne nous donnons pas à eux pour le bien que nous leur voulons faire, mais pour celui que nous en voulons recevoir. Toute classe qui aspire à la domination (...) doit conquérir d’abord le pouvoir politique pour représenter à son tour son intérêt propre comme étant l’intérêt général.

                                    Je mets au premier rang, à titre d’inclination générale de toute l’humanité, un désir perpétuel et sans trêve d’acquérir pouvoir après pouvoir.Quoiqu’en disent certains ministres hypocrites, le pouvoir est le premier des plaisirs.
                                    .

                                    Il ne peut y avoir révolution que là où il y a conscience. La presse est le quatrième Etat du royaume.
                                    Tout pouvoir sans contrôle rend fou. Tout pouvoir est une conspiration permanente.Tout pouvoir légitime est issu d’une usurpation. Avoir plu aux puissants n’est pas le plus haut mérite. La place de l’homme dans la vie est marquée non par ce qu’il sait, mais par ce qu’il veut et ce qu’il peut. Le vin est fort, le roi est plus fort, les femmes le sont plus encore, mais la vérité est plus forte que tout. Les lois se maintiennent en crédit non parce qu’elles sont justes, mais parce qu’elles sont lois. Que sert à l’homme de gagner tout le monde, s’il perd son âme ? J’achèterai tout, a dit l’or ; Je prendrai tout, a dit l’épée. Epargner ceux qui se soumettent, et dompter les superbes. La soumission du peuple n’est jamais due qu’à la violence et à l’étendue des supplices. La standardisation des êtres humains par l’idéal démocratique a assuré la prédominance des faibles...La démocratie a donc deux excès à éviter : l’esprit d’inégalité qui la mène à l’aristocratie, ou au gouvernement d’un seul ; et l’esprit extrême qui la conduit au despotisme d’un seul...
                                    Il est à propos que le peuple soit guidé et non pas qu’il soit instruit. Il ne faut pas beaucoup de probité pour qu’un gouvernement monarchique ou un gouvernement despotique se maintiennent... Mais dans un état populaire, il faut un ressort de plus, qui est la vertu.
                                    les français aiment les belle paroles et la belle tenue c’est pour cela qui se fait avoir des minable se font élire le citoyen a complètement démissionner de sa dignité de ces affaires qui le concerne et devient un automate a mettre un bout de papier dans une urne et doit choisir entre un un collera ou une maladie candidat issu du même bercail si ont vote pour un voleur c’est couru d’avance
                                    le cheval de Trojan une fois dedans les copains l’installent avec des moyen financiers faramineux que même un âne devient intéligent ( voire les serveurs de la cour

                                     

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès