• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La manif des casseroles

La manif des casseroles

Quand certains manifestent pour leur droit, d’autres manifestent pour leur droite, tel François Fillon, qui, lâché par une partie importante de son mouvement, s’est tourné vers les intégristes cathos de la « manif pour tous » pour tenter de se légitimer en tant que candidat à la présidentielle pour LR.

Au moment ou 71% des français souhaitent que Fillon se retire de la campagne des présidentielles et au moment ou, sur l’antenne d’Europe 1, Jean Christophe Lagarde, le président de l’UDI (union des démocrates indépendants) déclare : « on ne joue pas avec la rue contre les institutions, en utilisant une partie minoritaire du parti des LR que sont « sens commun » ou « la manif pour tous ». lien

Pour cette manif, ou Fillon espérait la présence de ceux qui le soutenaient jusqu’ici, on apprend que le 2ème personnage de l’état, Gérard Larcher en l’occurrence ne se rendra pas à cette manif, pas plus que Bernard Accoyer, et de beaucoup d’autres.

Jean-François Copé a affirmé qu’il ne se rendrait pas au Trocadéro, mais ce n’est pas vraiment une surprise. lien

Quand à Jean Louis Debré, il a accusé Fillon de se comporter comme l’extrême droite. lien

Sauf que Fillon se refuse à voir la réalité, et veut se légitimer en comptant sur le nombre des participants au Trocadéro.

Les « jeunes avec Fillon » ont aussi déserté le navire, ainsi que Thierry Solère, son propre porte parole. lien

La manif passée, les observateurs officiels ont décompté 45 000 manifestants, considérant que l’endroit ne peut contenir plus de 50 000 personnes, mais le candidat LR a été plus gourmand, et a assuré qu’ils étaient plus de 200 000, voire 300 000. lien

Il y a 2000 ans, un homme multipliait les pains, et c’était considéré comme un miracle, mais peut-on considérer Fillon comme un élu christique pour autant ?

Que Fillon soit fâché avec la réalité, voire avec la vérité, ce n’est pas une nouveauté, mais qu’ils aient été 45 000 ou plus, pour être élu Président de la République, ne change rien, il faut au moins 20 millions de voix, et un rassemblement aussi populaire qu’il soit n’est pas une condition suffisante pour gagner...à preuve le rassemblement « France forte » que Sarközi avait organisé en 2012 au même endroit, ce qui n’a pas empêché sa défaite. lien

Le même jour, un millier de citoyens républicains avaient tapé sur des casseroles pour dénoncer la corruption, avec comme mot d’ordre : « l’impunité, ça suffit », avec en ligne de mire Marine le Pen et François Fillon...manifestation décidée bien avant celle du candidat LR. lien

Une chose est certaine, c’est que Fillon doit regretter certains tweets, qui viennent malencontreusement le remettre en question, si l’on se souvient qu’il avait affirmé qu’une mise en examen sonnerait la fin de sa candidature, pour reprendre sa parole quelques jours après.

Florilège :

« Je ne descendrai dans la rue que si des libertés essentielles étaient menacées comme en 1984 »... 

« Si on admet que la rue peut contester le pouvoir légitime, on admet que la démocratie à échoué. On ne peut transiger avec cela  »... « Quand c’est la rue qui décide dans un pays, c’est que la démocratie et le choix du peuple ne sont plus respectés »...

« Aucune excuse à accorder à ceux qui pensent que la loi de la rue est supérieure à celle de la République. Ils sont les ennemis de la liberté »... lien

Plus grave, le candidat LR semble sombrer dans une mythomanie de mauvais aloi, affirmant sur FR2 : « on a annoncé le suicide de ma femme mercredi matin sur les chaînes de télévision »...alors qu’après des recherches complètes, il apparait qu’aucune chaîne n’en a pourtant fait mention. lien

Enfin, on est quasi sur d’une chose, il n’est pas autiste... en tout cas, c’est lui qui l’a affirmé à plusieurs reprises dimanche soir sur l’antenne de FR2. lien

Cette approche de l’autisme a ému à juste titre de nombreux téléspectateurs, au point que l’association SOS autisme France a tweeté « stop aux clichés » et réclamé des excuses, et une rencontre avec l’ancien premier ministre. lien

Bien malin celui qui saurait comment tout ça va finir, mais en tout cas, Juppé a fait savoir le 6 mars qu’il ne fallait pas compter sur lui pour jouer les remplaçants.

L’un des arguments qu’il a utilisé est assez surprenant, car il se dit trop âgé pour la fonction « pour moi, il est trop tard, on n’incarne pas le renouvellement à 71 ans »... mais alors on peut s’interroger, pourquoi a-t-il été candidat à la primaire ?

Il a fait le constat lucide d’une gauche fracturée, d’un FN empêtré dans les démêlés judiciaires, de l’immaturité politique et la faiblesse du projet d’Emmanuel Macron, et aussi déploré le « gâchis » de sa propre famille politique, rappelant qu’au lendemain de la primaire, Fillon avait un boulevard devant lui. lien

Mais le temps à passé, et tout a changé.

Dans un sondage réalisé entre le 2 et le 4 mars, juste après sa déclaration du 1 mars  : « je me maintiens coute que coute  », il n’est crédité que de 17% d’intention de vote et il est talonné par Benoit Hamon (16%)...

Dans ce sondage (Kantar Sofres OnePoint) ils sont 58% des électeurs à affirmer qu’ils ne voteront jamais pour Fillon, et 53% ont déclaré qu’ils ne voteront jamais pour MLP... lien

Sur la question éthique, un sondage a interrogé les français et il en revient qu’on trouve en tête Jean-Luc Mélenchon (24% des voix), suivi de Benoît Hamon (21%), Emmanuel Macron (20%), Marine Le Pen (14%), Nicolas Dupont Aignan (9%), François Fillon fermant la marche avec un tout petit 7%... lien

Pas étonnant quand on sait que Transparency International constate que la France est l’un des pays les plus corrompus d’Europe. lien

La pression est donc forte sur le candidat LR, pressé de toute part de passer la main, et de privilégier la réussite de son parti, plutôt que la sienne, d’autant qu’après la perquisition de son appartement parisien, suivie par celle de son château dans la Sarthe...une menace de conflit d’intérêt, avec la société de conseil 2F, située à la même adresse que son appartement parisien, plane sur sa tête. lien

Finalement, notre paysage politique est sérieusement chamboulé, car entre les socialistes qui, devenant frondeurs à leur tour, tournent le dos à Hamon pour rejoindre Macron, entre la droite qui ne sait plus à quel saint se vouer, inquiétée par le temps qui passe, coincée entre un Fillon obstiné, un Juppé revanchard, sans oublier une extrême droite, menacée à son tour par la justice, touchée actuellement par une désaffection visible...400 élus frontiste ont récemment quitté le parti, déchirant leur carte, dégoutés par le clientélisme, le népotisme, les magouilles, et une certaine nostalgie du nazisme, (lien) cette élection présidentielle pour laquelle nombreux se désintéressaient, devient de plus en plus passionnante...même si, en contrepoint, on sent les électeurs de plus en plus poussés vers une réelle démocratie, dans laquelle le peuple aurait le premier rôle.

En attendant, le staff de campagne LR qui s’est réuni au soir du 6 mars, n’ayant d’autre alternative, a finalement remis en selle son candidat, mais il est probable que ceux qui ont déjà quitté le navire, notamment ceux de l’UDI, n’y reviendront pas, condamnés à assister impuissants au naufrage annoncé, ou à mettre le cap sur le camp Macron.

Comme dit mon vieil ami africain : « compte sur ton âne, même s’il rue, que sur le cheval d’un autre ».

L’image illustrant l’article vient de lelombrik.net

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Ils sont piqués, les mystiques ?

FN, demandez le programme

Annus horribilis pour Fillon

Présidentielles, les couples se forment

Un concert de casseroles

Un Front au dessus des lois

Qui veut perdre des Fillon(s)

Faut-il douter de Marine Le Pen ?

La grande lessive ! À qui le tour ?

Et le gagnant est...Nibor Sed Siob

Choisir entre la peste ou le choléra

Fillon, un plat qui se mange froid

Primaires à droite, votez tous !

Ces dindes qui votent pour Noël

Une France mal à droite

FN, parti de l’Aine


Moyenne des avis sur cet article :  3.37/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

107 réactions à cet article    


  • JBL1960 JBL1960 7 mars 09:23

    Tenez Olivier, comme quoi Fillon a parfaitement raison de s’accrocher comme une moule sur son rocher (et vous savez que je risque pas de voter de toute façon, contrairement à Chouard, qui lui votera soit JLM soit FA et même si voter ne change rien ou ne sert à rien) ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/03/05/fillon-seul-au-monde-ou-pas/
    A part Sarkozy, qui bagarre en coulisses, même le gros Larcher rentre dans le rang, et le Fenech aussi... Mais depuis le début, y’en a eu pour dire que même mis en examen Fillon devait se présenter ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/01/05/gaulliste-et-de-surcroit-chretien-je-suis/
    Vous avez vu que Stefanini au micro d’Europe1 hier a légitimé l’affaire assez curieusement (c’est en commentaires du billet Fillon seul au monde, juste en dessous de la vidéo de Chouard qui affirme qu’il faut voter FA... Ou JLM. Mais qu’il faut voter). Ah on n’a pas le cul sorti des ronces, hein ?


    • olivier cabanel olivier cabanel 7 mars 09:27

      @JBL1960
      comme je l’avais envisagé, la messe est loin d’être dite.

      les casseroles de le pen ne sont pas encore très visibles... celles de macron se préparent, si j’en crois ce que j’ai lu...et même si j’apprécie le discours engagé de JLM, je suis en désaccord avec lui sur son refus du revenu de base...ce qui rend impossible un mariage avec Hamon...
      je crois que nous ne sommes pas au bout de nos surprises, car si fillon continue de baisser dans les sondages, la question de son maintien devrait se reposer sous peu.

    • Yvance77 Yvance77 7 mars 11:46

      @olivier cabanel


      Vous avez tort sur un léger point. Il y a un socle - et je pense que la limite basse est atteinte - en deçà duquel il ne peut pas descendre car certains sont tellement persuadés de son innocence, que je me dis qu’ils seraient même capables de croire qu’Adolf devrait être canonisé.

      Prenez le cas, d’un auteur dont Avox nous pollue jusqu’à plus soif Rakoto machin chose. Tu auras beau lui dire que dans son aile il y a des gus tout a fait capable et estimable genre Nicolas Dupont Aignan ... et bien non, ce demeuré s’échinera à supporter l’ordure. 

    • olivier cabanel olivier cabanel 7 mars 11:58

      @Yvance77
      oui, je suis d’accord...

      il faut croire qu’ils sont nombreux à manquer de discernement politique, et que l’enfumage pratiqué par tous ces élus a encore de beaux jours devant lui.
      je crois que c’est goebbels qui affirmait : « plus le mensonge est gros, plus il passe ! »...

    • aimable 7 mars 13:05

      @olivier cabanel
      on dit toujours , que le borgne est roi au pays des aveugles


    • Fourmi Agile Fourmi Agile 7 mars 13:12

      @olivier cabanelcabanel qui ne comprend toujours rien à rien ! 

      Allez, on va l’aider un peu lorsqu’il dit :

      « si fillon continue de baisser dans les sondages, la question de son maintien devrait se reposer sous peu. »

      Ah bon ? 
      Et qui décide de son maintien ?
      Si lui a envie de rester, est ce qu’il devra s’en aller car Cabanel ne veut pas de Fillon ?
      Malgré plus de 1200 parrainages de maires élus.
      Peut être qu’il devrait demander conseil à Cabanel pour savoir s’il doit se maintenir ou non !



    • aimable 7 mars 14:00

      @olivier cabanel
      Fillon est le borgne et les participants a la manif sont les aveugles applaudissant leur roi ,qu’ils suivront , un peu comme les moutons de Panurge !


    • fatallah 7 mars 14:29

      @olivier cabanel
      Le revenu de base / universel est un leurre impossible à financer et socialement destructeur.
      Il vaut bien mieux assurer la gratuité des produits et services de base : un plafond de m3 d’eau, de kWh, des transports publics abordables, l’enseignement gratuit de la musique, des arts, l’accès gratuit au salles de sports, ... cela peut se financer.
      Et il restera l’emploi à redistribuer.
      Et des emplois utiles à créer et financer en matière sociale et en matière d’environnement.


    • troletbuse troletbuse 7 mars 14:34

      @olivier cabanel
      car si fillon continue de baisser dans les sondages, la question de son maintien devrait se reposer sous
      Pas du tout, car vous le savez mais vous ne le dites pas que votre copain Hollandouille assisté du premier sinistre sans diplôme Valls a crée une instance le 5 décembre 2016, juste abant son départ qui fera que la justice sera maintenant totalement au bon vouloir du pouvoir. Si Fillon est élu, les poursuites vont s’évaporer immédiatement mais légalement. Merci Hollandouille  smiley


    • Algunet 7 mars 14:59

      @fatallah
      et vous oubliez internet avec son smartphone, sa box, la voiture électrique bien sur à défaut de transport en commun, la télé, le logement gratuit,l’habillement la nourriture bio, cela peut se financer.

      ...et du travail pour les autres, il faut pas déconner nous on est pas des esclaves du capitalisme, non mais !

    • olivier cabanel olivier cabanel 7 mars 17:49

      @fatallah
      vous savez, on disait la même chose dans les années 50 de la sécurité sociale : « impossible à financer », on sait aujourd’hui ce qu’il en est...

      dans un article relativement récent, j’apportais la preuve de la possibilité de financement du RdB...


    • olivier cabanel olivier cabanel 7 mars 17:51

      @Fourmi Agile
      vous devriez vous poser une question : si l’affaire fillon avait été connue avant, combien d’élus lui aurait donné son parrainage.

       smiley

    • olivier cabanel olivier cabanel 7 mars 17:52

      @aimable
      mais ils ne sont pas si nombreux, à preuve que sarko en avait réuni autant au trocadéro, et pourtant il n’a pas été élu en 2012...

       smiley

    • fatallah 7 mars 21:17

      @olivier cabanel
      Plusieurs aspects genant dans le revenu de base

      • il permet aux entreprises de payer moins leurs employés. Et donc de faire plus de profit. On, sait que les mécanismes actuels font sortir ces profits de l’économie normale.
      • il est attribué à ceux qui n’en n’ont rien à faire, ayant suffisamment de revenus par ailleurs, c’est donc un gaspillage, on va dire pour 25% des cas, ... un peu plus qu’une paille
      • les commodités de base restent aussi inaccessibles aux pauvres qu’actuellement ( électricité, gaz, eau, culture, sports, ...)
      • il fait perdurer un système capitaliste ou néo-libéral néfaste, à bout de souffle.

      Quels seraient les inconvénients d’une gratuité des services et produits de base ? A cout égal pour la société ?


    • Anatine 8 mars 09:13

      @olivier cabanel

      Pensez-vous serieusement que le RdB soit ce qui separe Hamon et Mélenchon ?


    • olivier cabanel olivier cabanel 8 mars 09:26

      @Anatine
      la réponse est oui...

      j’écrivais récemment dans un article d’agoravox :

      Le candidat des « insoumis » se refuse à envisager la mesure phare de Benoit Hamon, leRdB (revenu de base), ce qui parait un obstacle infranchissable.

      S’ajoutent au constat de divergences profondes, la vision de la réforme fiscale, et celle de la politique internationale. lien


    • troletbuse troletbuse 8 mars 19:55

      @olivier cabanel
      Ouaf ouaf, Les decodeurs ou bien la désinformation au service du pouvoir politique.
      C’est pas sérieux. Vous avez raison de vous cacher.


    • fatallah 9 mars 19:56

      @olivier cabanel
      > Le candidat des « insoumis » se refuse à envisager la mesure phare de Benoit Hamon, leRdB (revenu de base), ce qui parait un obstacle infranchissable.

      En effet le revenu de base est un obstacle infranchissable. Il faudrait trouver les € et les € ont disparu dans les comptes des banques ...
      Au delà de ce manque cruel de financement, le revenu de base / universel est l’ultime roue de secours du néo-libéralisme : faire fonctionner coute que coute le système actuel sans même envisager de le réformer.
      Mais le moteur (et pas les roues) du néo-libéralisme est en train de céder, sous le poids des prets non performants des banques, des dettes souveraines, avec les bilans exagérés des banques centrales, avec les taux d’intérêts négatifs, ... .En Europe avec les disparités entre pays (target 2), ...
      M.Hamon n’aura aucune possibilité de tenir sa promesse de campagne. Aucune. Et son parti, qui ne le suit déjà plus trop, ne le suivra pas sur cette proposition.
      D’ailleurs, nous parlons dans le vide, le PS ne sera pas au second tour. En 5 ans, ils sont arrivés à dégouter tout le monde !


    • olivier cabanel olivier cabanel 10 mars 08:27

      @fatallah
      le RdB n’est pas irréalisable... surtout avec la modestie du programme proposé par hamon...

      38 milliards d’euros...
      vous rappelez vous que dans les années 50 la même critique était faite pour la mise en place de la sécurité sociale ?
      à l’époque, le cout était d’environ 800 milliards d’euros !
      rien qu’en traquant réellement l’exil fiscal, ce sont pres de 80 milliards qui pourraient être récupérés...ici
      j’ajoute que la mise en place du RdB supprimerait d’un coup de baguette magique des millions de chômeurs et relancer la consommation...
      dommage que mélenchon n’ait pas compris ça, car la gauche pourrait avoir un candidat unique, et pourrait l’emporter.

    • Marc Filterman Marc Filterman 11 mars 21:02

      @olivier cabanel
      Je viens de lire votre article ; Fillon mérite de se faire épingler. Ce qui me dérange dans cette histoire, c’est que sur Agoravox et ailleurs nous n’avons vu que les casseroles de Fillon pour 900KE. Sur certains médias c’était en boucle toutes les 10 minutes. Mais je n’ai vu personne prendre ses casseroles pour aller manifester devant les meetings de Macron, alors que le coût ici est de plusieurs milliards d’euros. Inutile de dire que la partialité de la presse m’a fait réagir.
      J’ai publié vendredi la première partie d’un article : 1- il est à l’origine de la loi travail et donc des manifs, 2- il a poussé à la vente d’Alstom aux américains, 3- Il a attribué la vente de SFR non pas à Bouygues, mais Patrick Drahi dont le groupe Altice possède BFMTV, RMC, l’Express, l’Etudiant, Liberation... 4- on a parlé du Dr Mourad qui a démissionné à cause de ses liens avec Servier, mais on a oublié de parler de son frère ex-banquier qui est aussi dans l’équipe Macron. Ce dernier a participé aux négociations sur la vente de SFR. 5- Et j’allais oublié la vente de l’aéroport de Toulouse au Chinois, bien placé pour espionner les tests des Airbus.
      Et je ne parle pas de tout le reste, suite à une révélation du 28/02 par Marianne qui elle aussi a été passée sous silence sur les TV, etc... Nous sommes même avec alstom dans une histoire de haute trahison, mais là personne ne dit rien. Peut être les français se réveilleront quand les licenciements commenceront...... Qelle sera le prochain groupe qui sera bradé aux USA par le PS, surtout si Macron est élu...


      • olivier cabanel olivier cabanel 7 mars 09:29

        @JBL1960
        non, je ne connaissais pas ce livre, merci du conseil..

        j’ai lu en diagonale le résumé qui en est fait, mais envisager que Trump soit un président de la paix ne manque pas de m’étonner !
         smiley

      • Gasty Gasty 7 mars 09:49

        « Cette approche de l’autisme a ému à juste titre de nombreux téléspectateurs, au point que l’association SOS autisme France »

        Heureusement qu’il a pas dit « Je ne suis pas con » il aurait eu une majorité de Français sur le dos et l’immunité parlementaire enlevé de suite... à juste titre.


        • olivier cabanel olivier cabanel 7 mars 10:29

          @Gasty
          il n’est pas impossible qu’il prétende ça bientot...ce qui ne serait pas justifié.

           smiley

        • MahlerRaptor 7 mars 15:52

          @Gasty

          D’ailleurs les réactions sur ça sont totalement débiles, illustrant le bien pensisme actuelle et l’aspect fragile de beaucoup de gens. Selon la définition du Larousse : « Au figuré, par exagération. Déni de réalité qui pousse à s’isoler et à refuser de communiquer, et, particulièrement, d’écouter autrui ». On voit vraiment que les gens sont de plus en plus incultes et que l’on détruit le sens des mots et que l’on cherche la petite bête plutôt que discuter sur des sujets complexes. Entendre des gens qui disent « je ne suis pas autiste » j’en ai entendu. Si Filon aurait dit qu’il n’était pas aveugle, on aurait eu les mal voyant pour le faire chier. C’est du lynchage populaire, ça vire à l’hystérie maintenant. D’ailleurs toutes ses associations nous emmerdent.

        • Gasty Gasty 7 mars 23:41

          @MahlerRaptor

          Je suis tout à fait d’accord avec ce que vous dites.


        •  
           

           
          Alors Crassanel on aime pas la grande liberté progressiste gogocho ?
           
          De se faire castré le gland remplacé ? Et oui ne reste que la censure aux bonniches du Capital ... smiley
           
           
           
          « Il y a des filles qui ont un pénis et des garçons qui ont des vulves. C’est aussi simple que cela ».
           
          Joli dessin
           
           
          Campagne gogocho de castration des glands remplacés espagnols
           
          http://www.abc.es/espana/madrid/abci-hazteoir-desafia-carmena-y-circulara-autobus-antitransexualidad-delante-despacho-201703011050_noticia.html
           
           


          • Le Panda Le Panda 7 mars 10:10

            0Olivier,

            Dans la mesure ou la majorité des diverses formations politiques, il me semble comprendre, merci de me rectifier si je trompe :

            Nous n’avons aucun candidat qui à tes yeux, et de quelque bord qu’il soit, ne trouve dans les électeurs de France, une position stable.

            Il semble difficile de rentrer à 100% dans ces arguments, car alors c’est fin de toute démocratie, Fillon peut être ce qu’i veut, jamais nous n’avons assisté à une telle mascarade.

            Donc cela démontre une fois de plus qu’il y a bien trop d’élus en France et que les candidats qui ont des choses à dire, on ne l’est entend point.

            A priori cela semble une évidence, qui peut la contourner ? Tu as des solutions ? C’est la ance dans toute da décadence qui sombre.

            Bonne matinée


            • olivier cabanel olivier cabanel 7 mars 10:32

              @Le Panda
              pour moi la solution se trouve entre les propositions de Mélenchon et Hamon, mais il s’agit d’abord de redonner le pouvoir au peuple, afin que celui ci ait, durant tout le mandat, le controle des décisions...

              car c’est a la portée de tout le monde de faire des promesses, aux fins d’être élu, et d’en faire ensuite à sa tête.
              c’est ce qui s’est passé avec Hollande, avec Sarko, et avec tous ceux qui les ont précédé.
              d’ou la nécessite d’une sixième république.

            • Bernard Dugué Bernard Dugué 7 mars 10:46

              @olivier cabanel

              Olivier. Non au populisme, non au pouvoir du peuple, ce serait la crétinocratie des masses incultes et narcissiques. Mélenchon ne ferait que couler l’avenir avec sa politique rétrograde inspirée par la bureaucratie soviétique, la vertitude et la logique de l’économie étatique.


            • oncle archibald 7 mars 10:56

              @olivier cabanel

              On peut aussi faire des promesses et le lendemain de son élection se trouver confronté à la réalité d’une situation qui ne permet pas de les satisfaire .. demandez à Tsipras, il vous l’expliquera.

              Le pire de l’hypocrisie étant de savoir parfaitement qu’il en est ainsi et de tromper carrément « le peuple » en maintenant des promesses utopiques.

            • olivier cabanel olivier cabanel 7 mars 11:07

              @Bernard Dugué
              je ne vois pas ça de cette manière...

              le pouvoir au peuple, c’est se doter d’instruments qui puisse empêcher l’élu de n’en faire qu’à sa tête...ça été largement débattu à « nuit debout »...et je suis en tout cas persuadé que cette république à montré les limites de sa pertinence...
              on n’est pas non plus obligés de tomber dans un populisme de mauvais aloi, il s’agit seulement de citoyenneté.

            • olivier cabanel olivier cabanel 7 mars 11:10

              @oncle archibald
              l’exemple grec est bon, mais les exigences allemandes ne sont pas acceptables.

              il faut en finir avec ces dettes qui rendent la grèce ingouvernable,
              pourtant les allemands sont bien placés pour le savoir, puisque leurs dettes liées à la dernière guerre mondiale ont été purement et simplement annulées.
              mais ceci est une autre histoire.

            • Bernard Dugué Bernard Dugué 7 mars 11:11

              @olivier cabanel

              C’est bien de voir les choses différemment. Je suis moins optimiste. Le peuple est devenus narcissique et punitif. Mélenchon en appelle aux ressentiments avec son idée de révocation qui était déjà au programme de la Commune. Je me méfie du peuple, autant que des élites. Et pour te dire franchement, mon souhait est de vivre libre et créateur, sans être obligé de contrôler tous les jours ce que font les élus.


            • olivier cabanel olivier cabanel 7 mars 11:24

              @Bernard Dugué
              je suis d’accord avec cette approche, et je pense qu’il doit bien avoir une solution qui permettrait ce contrôle, sans pour autant fragiliser les décisions politiques en impliquant l’entièreté de la population... peut etre un conseil de sages, Pierre Rabhi, et d’autres permettrait de trouver une solution acceptable... je ne sais pas.

              il s’agit surtout de ne plus permettre à un élu de faire l’inverse de ce qu’il avait promis avant d’être élu.

            • LE CHAT LE CHAT 7 mars 11:54

              @Bernard Dugué

              tu veux rétablir le suffrage censitaire où seuls les élites auraient le droit de voter ?


            • oncle archibald 7 mars 12:33

              @LE CHAT

              Oui, c’est pas une bonne idée qui simplifie tout. Toi, conard, tu ne voteras pas ...

              Comment définir les « connards » à priver du droit de vote ? 

              C’est facile, ce sont ceux qui votent à droite ou au centre ..... D’ailleurs s’ils leur venait à l’idée de se plaindre ou de contester, on en confluerait qu’ils sont fous et hop ! En hôpital psychiatrique.... 

              Si-si, ça c’est déjà fait ....

            • Fergus Fergus 7 mars 13:56

              Bonjour, olivier cabanel

              « pour moi la solution se trouve entre les propositions de Mélenchon et Hamon, mais il s’agit d’abord de redonner le pouvoir au peuple, afin que celui ci ait, durant tout le mandat, le controle des décisions... »

              100 % d’accord. Mais c’est mal engagé, c’est le moins que l’on puisse dire. Hélas !

              « d’ou la nécessite d’une sixième république »

              C’est même devenu une urgente nécessité, et cette présidentielle en est une preuve éclatante. D’autant que ce n’est pas fini : si le président (ou la présidente) élu(e) n’a pas de majorité, ce qui serait à coup sûr le cas de Le Pen, le chef de l’Etat serait d’emblée en cohabitation, ce qui ouvrirait une crise de régime.

            • fatallah 7 mars 14:34

              @olivier cabanel
              M.Hamon aura malheureusement à renvoyer l’ascenseur au parti qui finance sa campagne. Et on a vu de quoi le PS est capable ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès