Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La mémoire courte de Jean-Vincent Placé

La mémoire courte de Jean-Vincent Placé

Les écologistes ne manquent pas d'air. A commencer par le président de leur groupe au Sénat. Ce vendredi, Jean-Vincent Placé s'est interrogé au micro de Radio Classique sur les raisons de la participation d'EELV au gouvernement. C'est oublier un peu vite les accords préélectoraux avec le PS qui ont offert sur un plateau aux écologistes une représentation au Sénat et à l'Assemblée qu'ils n'auraient pas obtenu par eux-mêmes dans les urnes.

Que les écologistes aient des états d'âme peut se comprendre mais leur capacité à demander le beurre, l'argent du beurre et le sourire de la crémière confirme qu'ils sont des alliés dont la fiabilité est fluctuante.

Il est vrai que depuis l'élection de François Hollande, EELV, avale couleuvre après couleuvre. La mutation imposée de Nicole Bricq de l'écologie au commerce extérieur a d'entrée donné le ton sur la place réservée par l'exécutif aux questions environnementales. A aucun moment les deux ministres écologistes n'ont réussi à donner la moindre coloration verte à l'action gouvernementale. Attachés à leurs maroquins ministériels comme des moules à leur rocher, ils sont contraints de subir la loi Chevènement selon laquelle, "un ministre ça ferme sa gueule ou sa démissionne".

On peut le regretter pour l'écologie mais pas pour les écologistes dont l'appétit de pouvoir et la volonté d'avoir des places au soleil coûte que coûte est apparue au plein jour avant les présidentielles.

Selon l'accord de mandature passé entre les deux formations politiques en novembre 2011, une soixantaine de circonscriptions a été réservée aux écologistes, dont une vingtaine de gagnables en cas de victoire de la gauche afin de leur permettre d'avoir leur propre groupe parlementaire. Lorsque cet accord avait été débattu au sein du Conseil Fédéral d'EELV - avant d'être adopté à 74% - Alice Le Roy, militante parisienne, avait eu une analyse des plus lucides. "Cet accord est le reniement de toute nos valeurs pour se mettre les fesses au chaud" devait-elle dénoncer.

Jean-Vincent Placé ne doit pas avoir froid à son postérieur. Celui qui joue aujourd'hui les mauvais garçons était hier le même qui réalisait une hallucinante danse du ventre pour obtenir la constitution d'un groupe politique au Sénat. Un accord électoral et à la constitution de listes communes avec le PS, le PCF et le PRG permettait ainsi de passer de 4 à 10 sénateurs écologistes aux élections de 2011. Le tour de force de Jean-Vincent Placé aura été de faire abaisser le nombre minimal de sénateurs de 15 à 10 pour constituer un groupe. Une manœuvre loin d'être désintéressée. La constitution d'un groupe donne de nombreuses prérogatives, participation à la Conférence des présidents, droit de parole élargi, de constitution d'une commission d'enquête, de présentation d'une proposition de loi dans une séance réservée au groupe (niche parlementaire)… Sur le plan matériel, outre une voiture de fonction avec chauffeur, un bureau et une indemnité supplémentaire pour le président, le groupe bénéficie d'une dotation pour son fonctionnement évalué à 350.000 euros par an, ... en l'espèce défalquée sur celle du groupe PS.

En fin connaisseur de la Haute assemblée, David Assouline, porte-parole du PS et sénateur de Paris, a bien une petite idée sur les raisons de la sortie de son collègue."Peut-être que Jean-Vincent Placé se poserait d'autant moins la question s'il était ministre lui-même", a-t-il malicieusement glissé sur LCI.

Crédit photo : Wikipédia


Moyenne des avis sur cet article :  4.45/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • Yohan Yohan 9 novembre 2012 11:40

    Il rêve ce monsieur Placé ? Pour déloger la punaise verte de son poste, il faut sortir le fly tox. smiley smiley


    • al.terre.natif 9 novembre 2012 12:13

      le nom « ecologiste » ne veut plus vraiment dire grand chose ... il faudrait préciser « Politicien écologiste », ca serait beaucoup plus clair pour tout le monde.

      Au PS et à l’UMP ca donnerais : « Politicien libéral »

      Au moins on saurait pour qui on vote .. mais bon, qui est encore dupe ?


      • captain beefheart 11 novembre 2012 10:33

        Pour être encore plus précis ,faudrait dire « acteur de théatre politique jouant le rôle de »politicien écologiste« , »politicien socialiste",etc.


      • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 9 novembre 2012 13:18

        On ne reproche ni à un ver de terre d’avoir des tâches de terre sur lui, ni ses contorsions pour avancer. Placé m’avait paru un des moins bornés dans cette mouvance -au sens large- dite « verte » qui passe de l’imprécisément descriptible au flou complet. La difficulté des verts à se superposer aux schémas politiques paraît inéluctable. Mais s’il fallait en passer par là ?
        C’est leur problème. C’est un parti-lobby par définition, ils le savent et cette situation n’est pas un première et ne sera pas la dernière. De Dumont à Cohn Bendit en passant par Vechter, le positionnement du vert reste un positionnement divers (clap ! clap ! clap !).
        Ceci-dit, la chemise que vous taillez à Placé, si elle semble justifiée du point de vue tâches de terre, m’apparaît un peu large pour lui.


        • périscope 9 novembre 2012 15:05

          Les « Verts » n’ont pas été si mal traités que cela par Hollande car il leur a accordé sa promesse 31 : le « mariage » et l’adoption pour les homos.
           En plus ils sont en bonne voie pour obtenir la dépénalisation du chanvre, les salles de « shout », et, en plus, ils ont des ministres
          Elle est pas belle la vie ?
          sauf que les électeurs (souvenez vous leur nombre aux Européennes) croyaient que c’était un parti qui défendait la vraie vie (animale, végétale et HUMAINE) pas la perversion et les déviances érigées en idéal.
          Le déclin rapide est très proche


          • lebreton 9 novembre 2012 23:56

            et tu prends pour qui ? dieu pour donner des leçon aux autres ,mon pov va facho 


          • volpa volpa 10 novembre 2012 08:40

            Tiens, la connerie même du sectaire et son point godwin.

            Agressif et impoli le khmer rouge.


          • paul 9 novembre 2012 17:55

            Porte bien son nom, Jean-Vincent, pour monter sur le pédalo socialo .
            Tant de couleuvres et le boa Aréva avalés, et l’équipage tombe à l’eau .


            • Yohan Yohan 9 novembre 2012 18:16

              Placé mais pas gagnant au tiercé


              • Michel DROUET Michel DROUET 9 novembre 2012 18:28

                Je pense également que M. Placé cherche à avoir un poste.

                Après avoir figuré sur la photo à la Bastille le soir de la victoire de Hollande, ce triste sire crache dans la soupe.


                • amipb amipb 9 novembre 2012 19:47

                  EELV n’est plus un mouvement écologiste et est loin du sérieux de vrais mouvements comme l’Alliance Ecologiste Indépendante (http://www.alliance-ecologiste-independante.com/).

                  Je trouve tout de même dommage que certains ici fassent dans l’attaque ad hominem. On peut critiquer l’arrivisme de Duflot et autres Placé sans tomber dans ce genre de bassesse.


                  • COVADONGA722 COVADONGA722 9 novembre 2012 20:19

                    les verts c’est pas la racaille politique qui trouve démocratique d’avoir 15 députés avec 3%
                    des votants quand le fn avec 15% des votants n’en ont que deux , tant que ses raclures pour la pluparts bobos iront à la soupe ,l’ecologie se limitera pour moi aucompost du jatdin et à ce qui disparait quand je tire ma chasse d’eau .
                    Asinus !


                    • Yohan Yohan 10 novembre 2012 00:02
                       Lu sur un blog écolo « Les punaises vertes adultes elles-mêmes changent de couleur selon la saison : vertes au printemps et en été, elles deviennent brun violacé en automne-hiver »

                      ça promet ! smiley

                      Appliquer le traitement 100% bio pour la punaise verte smiley smiley smiley)

                    • CAVALE 9 novembre 2012 20:58

                      Ecolo ou Ecolocrate...il faut choisir... !


                      • rocla (haddock) rocla (haddock) 11 novembre 2012 13:38

                        en fait ce sont des gens mi-verts mi-fuges un peu comme l’ ami-figue mi-restaurant .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès