Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La MIVILUDES : Une structure plus que nécessaire au sein des Institutions (...)

La MIVILUDES : Une structure plus que nécessaire au sein des Institutions de la République française

La Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (MIVILUDES) créée en France en 2002, est une mission de prévention et de détection du risque sectaire tout en étant une mission de lutte contre les dérives reconnues. Elle publie chaque année un document sur l'évolution de la mouvance sectaire, un rapport rendu au Premier Ministre.

Si le clivage 'gauche-droite' de l'idéologie politicienne produit certaines critiques vis-à-vis de l'actuel Président de la MIVILUDES l'ancien Député du groupe UMP Georges Fenech, ce n'est pas le principal problème. Il existe un combat récurrent qui est mené par la « Coordination des Associations & particuliers pour la Liberté de Conscience » et nous nous trouvons peut-être ici au coeur d'une association gérées en fin de compte par les enseignants d'une « philosophie 'dérivante' du sectarisme ». Nous savons par ailleurs que ce sont généralement les cadres des sectes religieuses qui font des reproches au Président Georges Fénech, et à l'ensemble de la MIVILUDES, en créant volontairement une communication anarchique au sein de la presse en ligne. A noter que nous avons également ici ou là des détracteurs parfois proches de la mouvance gauche et révolutionnaire.

C'est le 28 août 2008, que Georges Fenech réintègre la magistrature, il est ainsi nommé premier substitut auprès de l'administration centrale du ministère de la justice et mis à la disposition des services du Premier Ministre François Fillon qui lui confie une mission d'évaluation des dispositifs judiciaires de lutte contre les sectes. Un rapport de 56 pages est disponible auprès de la documentation française : « La justice face aux dérives sectaires ». Le 23 septembre 2008, Georges Fenech est nommé Président de la MIVILUDES par décret du Premier ministre, et remplace le Préfet Jean-Michel Roulet. Les rapports au Premier Ministre, MIVILUDES 2008 & 2009, ont été élaborés sous son autorité.

La loi française ne fait pas de différence entre une religion et une secte, car il n'existe aucune définition légale : « La République ne reconnaît aucun culte ». Quant à ceux qui pensent que la République française n'a pas « besoin » de structures pour « survivre » (comme si elle était sans défense), ils se trompent ; car cette République est « souveraine » et c'est au travers de cette souveraineté qu'elle décide et légifère. La MIVILUDES a été créée par décret du 28 Novembre 2002, et placée sous l'autorité du Premier Ministre, c'est donc une Mission « au service » de la République. Les craintes de certains peuvent être dissipées facilement en comprenant que « les dictatures », tout comme « les dérives sectaires » ne peuvent pas s'introduire facilement au coeur de notre République, car celle-ci assure à tous les niveaux, des missions de vigilance. Qui plus est, la Mission Interministérielle de Vigilance et de Lutte contre les Dérives Sectaires est composée uniquement de serviteurs de l'Etat, c'est également une chance pour la France qu'elle ne soit pas imprégnée du leadership religieux.

Face aux critiques des politiques gouvernementales, il nous paraît important de souligner quatre points essentiels. En premier lieu, il s'agit de reconnaître que ce ne sont pas les organisations religieuses ou philosophiques qui sont sous surveillance par la France, mais précisément des types de comportements délictueux. La France, en effet, travaille à garantir la liberté de mouvement au sein des communautés religieuses et philosophiques, tout en surveillant les éventuelles atteintes à la protection de l'individu. En second lieu, il faut savoir que les sectes tentent de s'introduire dans les sphères de l'Etat afin de modifier les textes législatifs et contrebalancer les deux points suivants : Premier point, et en troisième lieu, les activités pénalement répréhensibles sont obligatoirement poursuivies devant les tribunaux de droit commun en tenant compte des libertés individuelles. Deuxième point, et en quatrième lieu, les victimes de dérives sectaires comptent uniquement sur les pouvoirs publics afin d'obtenir réparation, soutient et aide. C'est justement, parce que le respect de la vie humaine ne se trouve pas dans l'univers 'philosophico-religieux' « dérivant-sectaire », qu'une des ossatures gouvernementales – à savoir la MIVILUDES – (face aux risques sectaires), est une structure plus que nécessaire au sein des Institutions de la République française.

Jean Croissant.


Moyenne des avis sur cet article :  1.93/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • Romain Desbois 4 février 2011 11:33

    Georges Fenech garant de l’objectivité de l’Etat, c’est un peu poussé.
    La miviludes (j’ai lu deux de leurs rapports) est très sectaire dans ses combats et très dogmatique.

    Par exemple , il suffit qu’une association soit contre les vaccinations pour être soupçonnée de dérive sectaire (voir ce qu’ils disent sur l’Anthroposophie).
    Pire si une structure est inspirée ou faites par des gens issus de ce courant de pensée, ils ont épinglés dans leur rapport (voir leurs soupcons sur la NEF ). Le mal est fait et bien que l’année suivante le rapport n’en parle plus et que la miviludes ait été condamné en justice pour diffamation, pas un mot pour rectifier la faute.

    Mais la miviludes exploite le terme sectaire d’une façon si large que cela ressemble à une institution de contrôle des libertés, des pensées.

    Et l’on voit son efficacité sur les conflits d’intérêts de juges francs maçons par exemple.

    Oui il faut aider les gens victimes de sectes. C’est à dire aider ceux qui veulent en sortir et que l’on empêche de le faire. Mais après les gens doivent être libres de choisir leur cage.

    Comment déterminer le choix éclairé de la manipulation ?

    C’est bien toute la difficulté.


    • sobriquet 4 février 2011 11:48

      Je partage ce point de vue.

      Je n’ai fait que lire quelques un des rapports de la MIVILUDES, et ça ne m’en donne pas une bonne image. Ils transpirent les certitudes arbitraires, la conviction de la justesse de leur action et des moyens engagés. On a vraiment l’impression que les auteurs sont en guerre sainte.

      J’aurais espérer y trouver des éléments de réflexion, des cas de conscience face à la difficulté d’arbitrer entre liberté de croyance et respect de l’intégrité humaine, des références psychologiques, sociologiques, historiques, que l’incompatibilité entre l’esprit et la lettre des lois soit évoquée, ...

      Mais non, la MIVILUDES semble être là pour préserver les bonnes mœurs, en saquant si possible. C’est un peu la HADOPI de la spiritualité...


    • voxagora voxagora 5 février 2011 10:54

      J’ai eu besoin d’eux, et ils se sont couchés devant mes agresseurs. Point final.


    • foufouille foufouille 4 février 2011 12:29

      quelques annees en arriere, le bio etait considere comme une secte
      depuis que c’est la mode, finit
      dans certains pays les evangeliques sont reconnus comme sectes car ils prennent des clients a la religion officielle


      • Satournenkare 4 février 2011 12:37

        Une perle de l’article
        "les craintes de certains peuvent être dissipées facilement en comprenant que « les dictatures », tout comme « les dérives sectaires » ne peuvent pas s’introduire facilement au coeur de notre République, car celle-ci assure à tous les niveaux, des missions de vigilance"

        MDR


        • Nanar M Nanar M 4 février 2011 12:51

          Je m’associe à toi pour cette bonne partie de franche rigolade.


        • Alpo47 Alpo47 4 février 2011 12:47

          Cet article est une démonstration de ce qui se passe, en pire, dans la Milivudes ou au sein de l’ADFI...
          Un intervenant qui a ses propres croyances et qui dénonce ce qui est différent : Une belle démonstration de sectarisme.
          Quand à Fenech, décrire son parcours, y compris judiciaire, prendrait trop de temps...

          Pitoyable .


          • Croa Croa 4 février 2011 22:59

            « Quand à Fenech, décrire son parcours, y compris judiciaire, prendrait trop de temps... »

            Temps néccessaire pourtant vu le nombre de casseroles que se traîne ce type !


          • Claire29 Claire29 4 février 2011 12:54

            Il semble que la vérité qui commence à apparaître sur les véritables motivations de la sinistre Miviludes dont les mensonges de son Président sont démontrés dans une vidéo intitulée« Miviludes,la vérité sur quelques mensonges »,dérange la secte des anti-sectes.
            Vous dites que« les victimes de dérives sectaires comptent uniquement sur les pouvoirs publics afin d’obtenir réparation ».Vous oubliez que depuis 30 ans cette chasse aux sorcières a fait de nombreuses victimes qui contrairement à celles que vous citez n’ont jamais la parole dans les médias,qu’elle a semé dans le pays un climat de haine,de peur,de suspicion qui s’est infiltré de façon insidieuse comme un venin à tous les niveaux de la société et empoisonne les relations familiales et sociales.On peut en voir les conséquences quand on constate que la France détient le triste record de la connsommation d’antidépresseurs qui n’améliorent pas le moral des Français puisque notre pays est aussi champion du monde du pessimisme.Beau travail de la Miviludes !


            • Croa Croa 4 février 2011 23:11

              « commence à apparaître »...

              Ici mais pas sur les gros médias, hélas !

              La mivilude a été crée pour descendre ceux qui refusent de consommer conforme, adeptes du bio, du végétal, clients des médecines alternatives, etc... Surtout s’ils font de la politique car la terreur de l’oligarchie ce serait que certains mauvais sujets se rassemblent !


            • foufouille foufouille 4 février 2011 12:55

              http://www.vigi-sectes.org/
              site hyper catho ou satan est partout
              http://www.info-sectes.org/enfants/index.htm
              harry potter est satan


              • fwed fwed 4 février 2011 13:03

                Cet article est une propagande grossière.
                La miviludes c’est la police de la pensée.

                Jean croissant et Georges Fenech sont des sectaires qui prennent les gens pour leurs esclaves.


                • Antona Michel 4 février 2011 13:58

                  Cet article venant d’un evangelique est tres instructif des buts innavouables de cette mouvance qui se dit chrétienne alors que M Croissant se discrédite par apport au à l’enseignement de Jésus.
                  Malheureusement ce n’est pas la premiere foi que cette "eglise se discredite ainsi dans ses actes.
                  Dans ma lettre ouverte à un des coréligionnaire de M Croissant, j’ai fournis les preuves de la forfaiture évangélique,par sa collaboration avec les Nazis, durant la 2eme guerre mondiale à l’encontre des Témoins de Jéhovah.

                  Lien our lire ma lettre ouverte à M le pasteur Christian Piette.

                  http://jehovah-bible.blogspot.com/2010/12/lettre-ouverte-dun-temoin-de-jehovah-mr.html

                  Hitler avec l’évêque protestant Ludwig Müller et le pasteur Schachleitn


                  Ali ali a leau.......


                  • foufouille foufouille 4 février 2011 14:39

                    http://www.sapientia-portail.net/La-Miviludes-mene-grand-train_a1208.html
                    "Le dernier rapport de la cour des Comptes a épinglé la voiture de fonction avec chauffeur mise à la disposition de G. Fenech, par le ministère de l’Intérieur (plus de 80 000 euros par an). Et on a pu suivre les voyages de M. Fenech et de sa conseillère technique en Guadeloupe, en Polynésie, en Nouvelle-Calédonie, sous couvert de traquer le sectarisme aux quatre coins du monde."


                    • Claire29 Claire29 4 février 2011 14:51

                      Allez sur le site du CICNS et vous verrez qu’on y trouve une liste de tout ce qui peut être reproché à M.Fenech.


                    • Gardelune 4 février 2011 14:50

                      Il ne fait point bon aujourd’hui de penser différement que cette inquisition spirituelle.
                      ...Consternant

                      Le christiannisme est une des premières sectes, baignée de mensonges et le larmes. C’est con d’ailleurs, Jésus avait de bonnes idées.


                      • foufouille foufouille 4 février 2011 15:22

                        http://www.ouvertures.net/portail/l_id.asp?doc_id=414
                        "Enfin, l’action de la Miviludes étant « régulièrement l´objet de procédures contentieuses de nature judiciaire ou administrative », M. Azaini suggère de la « faire bénéficier de la même protection que celle dont bénéficient certaines autorités administratives indépendantes, telles que le Contrôleur général des lieux de privation, le Médiateur de la République et le Défenseur des enfants. Ainsi les membres de la Miviludes ne devraient-ils pas pouvoir être "poursuivis, recherchés, arrêtés, détenus ou jugés à l´occasion des opinions qu´ils émettent ou des actes qu´ils accomplissent dans l´exercice de leurs fonctions«   ». »

                        bientot la police de la pensee


                        • xray 4 février 2011 16:27


                          La MIVILUDES 
                          Encore une institution image (tout va pour le mieux pour les gens qui n’ont pas de problème). 
                          La MIVILUDES cache des fonctionnaires irresponsables, incompétents et payés à rien ne faire. 

                          Adressez vous à la MIVILUDES, vous ne serez pas déçu du voyage ! Quelle est son activité exacte ? Faire des rapports ? Des rapports pour qui ? Pour faire quoi ? Dans quel but ? 

                          La secte 
                          http://la-secte.over-blog.com/  



                          • Hieronymus Hieronymus 4 février 2011 16:31

                            l’auteur s’autoproclame « intellectuel » (voir sa fiche)
                            meme BHL n’ose pas se definir ainsi (il use il est vrai
                            d’autres artifices de langages encore plus pretentieux)


                            • Yérémiah Yérémiah 5 février 2011 14:25

                              Tous les humains pensent. Seuls les intellectuels s’en vantent...


                            • viva 4 février 2011 16:55

                              La mivilude est terriblement timide en réalité, elle se contente le plus souvent de mettre en garde là ou il faudrait lancer des procédures judiciaires


                              • coudjouac 4 février 2011 17:28

                                L’article serait à pleurer s’il ne prêtait pas à rire. La Miviludes a trouvé là un formidable défenseur. Georges Fenech peut dormir tranquille. Sauf bien sûr s’il pense à ses actions en Tunisie, en Angola, au Gabon, etc.. Ca agite un peu le sommeil, ces broutilles... Penser à garder ses comptes secrets... Attention, les « grands cadres sectaires » veillent...


                                • orphée orphée 4 février 2011 17:50

                                  Intéressant un évangéliste au secours de la Miviludes !!!

                                  Mais notre biographe en herbe oublie quelques amis humanistes du président de la Miviludes.

                                  Georges Fenech et le régime Ben Ali

                                   Le régime Ben Ali n’a pas toujours été l’ennemi de Georges Fenech. En fait, jusqu’à sa chute il y a quelques jours, il en était même le meilleur ami. L’association EFT que préside le député a été fondée par Hosni Djemmali, un homme d’affaire et homme de presse, considéré comme le véritable attaché de presse du régime Ben Ali en France. Djemmali est l’un des grands amis de Georges Fenech (et de Ben Ali), qui se verra fréquemment invité avec son épouse et d’autres personnalités dans les hôtels tunisiens possédés par l’homme d’affaire franco-tunisien, pour agir afin de favoriser des implantations françaises dans l’industrie tunisienne (ce qu’ils appellent des « échanges franco-tunisiens »). La vocation officielle d’EFT est de favoriser le développement des relations économiques entre la France et la Tunisie.

                                   Quelques instants avant la chute salutaire du régime Ben Ali, que Fenech a donc qualifié de féroce, ce dernier organise une réception pour fêter les 20 ans d’EFT, le 25 janvier 2011. La fête est censée se tenir dans le plus luxueux (cher) palace parisien, le nouveau « Shangi-La » avec Fenech, Djemmali et Frédéric Mittérand. L’invité d’honneur, Abdelwahab Abdallah, ami de Fenech, est le Ministre Conseiller chargé des affaires politiques auprès de Ben Ali. Mais Abdelwahab Abdallah est haï des tunisiens car il est le conseiller politique du dictateur, et Ben Ali devra s’en débarrasser quelques jours avant de se débarrasser de lui-même. La fête est finie et la réception sera finalement annulée, plan de comm « gestion de crise » oblige. Pour commenter cet événement, tout le monde est aux abonnés absents, Djemmali compris.

                                   Au delà de cela, Georges Fenech a toujours été un fervent promoteur du régime Ben Ali. « Lorsqu’il siégeait au Palais-Bourbon, et était le vice-président du groupe d’amitiés France-Tunisie », raconte Catherine Graciet dans son livre « la régente de Carthage », « ce dernier accouchait de communiqués prenant farouchement la défense du président Ben Ali. Ce fut par exemple le cas en novembre 2005, quand les parlementaires amis de la Tunisie saluaient Ben Ali comme un « véritable homme d’État » louant les avancées d’une « Tunisie qui va dans le bon sens » et fustigeant les tentatives de “désinformation contre la Tunisie“ ».

                                   Cité par le journal Bakchich le lundi 4 mai 2009, Georges Fenech ne tarit pas d’éloges sur le gouvernement Tunisien : « Vous savez, la Tunisie, c’est d’abord un capital humain. Les dirigeants ont fait un effort colossal en matière d’éducation. Bourguiba, d’abord, pour l’égalité homme / femme. Ben Ali, ensuite, pour la laïcité. Vraiment, il y a eu beaucoup de fait pour l’éducation de la République tunisienne… »

                                   Le 21 novembre 2007, devant la commission des lois de l’Assemblée nationale, Georges Fenech indiquait avoir visité le Palais de Justice de Tunis et en vantait la dématérialisation des procédures, « un modèle pour notre pays ».
                                  source : http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/ben-ali-fenech-bachelot-co-et-l-87779

                                  Fenech et Pierre Falcone voir l’article http://www.bakchich.info/Angolagate-le-Fenech-rode,00851.html

                                  Je ne suis pas sur que l’actuel président de la Miviludes soit le meilleur exemple en matière de droit de l’Homme.


                                  • Antona Michel 4 février 2011 19:20

                                    Pour M Croissant,

                                    Il parait que les Témoins de Jéhovah sont des victimes d’une organisation qui a sa propre bible, qui d’après vos collègues serait falsifiée.

                                    Je vous propose un débat public sur la bible sans passer par les fausses barbes de l’ADFI ou de la Miviludes, afin que je puisse profiter de votre intelligence d’intellectuel, et que vous m’expliquiez comment on peut se dire Chrétien et collaborer avec les Nazis d’hier, ou à la Miviludes de nos jours.

                                    Si vous me démontrez que les actes de votre église sont conforme à la bible non falsifiée que vous possésez, alors je quitterais les TJ sur le champ comme je l ai déjà fait avec l église Catholique.

                                    Dans le cas contraire, à votre place je ne serais pas très fier de lutter indirectement contre un mouvement concurrent au votre.

                                    Pour ma part je trouve ça plutôt  mesquin

                                    J’attends votre réponse


                                    • Arthur 7 février 2011 04:15

                                      Je suis contre cette institution pour la bonne raison que le code pénal , il suffit de l’applique, tous les délies qu’une secte connait relève du code pénal. Cette institution est l’équivalent de ce qu’à été l’inquisition, et peut dérapper à tous monent est devenir un appareil de répretion ce qui ne manqueront pas de faire si le pouvoir bascule dans un pouvoir autoritarisme.
                                       Il est par ailleurs frappement de connaitre qui sont en réalité les véritables créateurs de la MIVILUDES se sont les franc- maçon sa donne à reflechir vous penser pas ?
                                       

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès