Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La montée de l’extrême-droite est-elle inéluctable ?

La montée de l’extrême-droite est-elle inéluctable ?

Le grand retour des idéologies nationalistes et populistes au sein de nos sociétés occidentales est un fait établi. Tout semble indiquer qu’il va s’enraciner et perdurer. Aucun pays n’est épargné.

Ce phénomène politique a des raisons très claires, toutes liées à la mondialisation :
- délocalisation industrielle
- flux migratoire massif
- montée en puissance des pays émergents,
-recul de la laïcité,
-implantation de l’islam dans nos sociétés…

Tous ces paramètres mis bout à bout créent une peur latente, insidieuse… justifiée.

Pourtant, le métissage des peuples, l’ouverture économique, la diffusion du savoir et des idéaux humanistes et démocratiques sont un bien pour tous les pays du monde.

Au-delà même de ces arguments, je rajouterai que la globalisation est primordiale pour la stabilité de tous. Pourquoi ? Parce que les grands problèmes écologiques, énergétiques, hydriques, démographiques, sanitaires, les catastrophes industrielles, le dérèglement climatique etc. ne connaissent pas de frontières, aussi hermétiques soient-elles. Et donc nous réussirons… ou nous disparaîtrons tous ensemble.

Le problème n’est pas de se demander : « faut-il oui ou non plus de mondialisation ? », mais plutôt : « comment faire pour qu’elle soit acceptée de tous ? ».

Tout d’abord, il est indispensable de rassurer. Et pour cela, appliquer les lois avec rigueur. Si elles existent, c’est qu’elles ont été votées par une majorité et qu’elles sont conformes au droit constitutionnel. Il ne devrait pas y avoir de problèmes à les mettre en œuvre… théoriquement.

Il faut aussi prendre de nouvelles mesures. Par exemple, développer les énergies vertes, sources d’une croissance équilibrée ; aider les personnes fragiles et augmenter leurs revenus (personnes âgées, handicapés, malades…) ; donner plus de moyens à une justice en phase avec l’évolution de la société, tout en adaptant l’outil policier aux nouvelles donnes de la délinquance (bandes organisées, délinquance des mineurs…) ; augmenter et revoir la politique d’aide aux pays pauvres etc.

Je suis convaincu qu’il est nécessaire d’établir des démocraties fortes car sinon, nous risquons un jour de voir des dictatures s’instaurer.
Mais il faut aller au-delà : réussir une vraie mondialisation ; mettre en place un gouvernement mondial et repenser toutes les règles qui régissent l’humanité, pour bâtir un monde juste et pacifié…

Chimère, mirage, rêve, me direz-vous ?
Je vous répondrai que de penser que le vote extrême, garant d’un repli sur soi et de tensions exacerbées, représente le futur, c’est cela le vrai mirage.

Meta : vers un autre monde…

http://www.le-monde-pluriel.eu/


Moyenne des avis sur cet article :  1.9/5   (49 votes)




Réagissez à l'article

66 réactions à cet article    


  • Yvance77 20 avril 2011 09:58

    Salut,

    Votre premier petit paragraphe c’est du Eric Zemmour dans le texte. Je précise qu’en soi, ce n’est pas une insulte et, je dois dire que je suis d’accord avec lui sur les dégats qu’engendre la « mondialisation ».

    Par contre allons ici : « Pourtant, le métissage des peuples, l’ouverture économique, la diffusion du savoir et des idéaux humanistes et démocratiques sont un bien pour tous les pays du monde  ».

    Donc le métissage est la planche de salut ? Faux !

    - Le métissage, pas plus que le fait de rester entre gens de même couleur ; ne permettent de dire qu’une variante est meilleure que l’autre.

    Par contre, ce que l’on observe en Europe, c’est une forte montée nationaliste et cela ne concerne pas que la France. Presque tous les pays ont vu cette tendance croitre dans la dernière décennie.
    Certaines causes sont bien connues et, sont en partie liées avec le NWO effectivement.

    Alors qu’en vous annoncer : « Mais il faut aller au-delà : réussir une vraie mondialisation ; mettre en place un gouvernement mondial et repenser toutes les règles qui régissent l’humanité, pour bâtir un monde juste et pacifié… »

    Je vous le dis tout net, vous êtes dans le n’importe quoi. Le concept de mondialisme est trop abstrait pour les gens. Il ne fait référence à rien. Nous sommes des individus locaux essentiellement : avec nos repères, notre idée de la sécurité, nos connaissances qui rassurent... vouloir nous plonger dans un vaste océan mondial est une connerie sans limite qui ne peut que favoriser des comportements schizophrènes.

    A peluche


    • Kalki Kalki 20 avril 2011 10:35

      Pris au piège dans le mirroir aux allouettes

      l’extreme droite ne passera pas les 2eme tour

      la media cratie parle du fn pour pousser le fn, et la droite et sarkozy

      Vous vous en parlez car vous avez peur

      Pris au piège dans le mirroir aux allouettes


    • Yvance77 20 avril 2011 10:47

      Peur de quoi alors que je m’en fiche complètement ? Kalki cessez de prendre vos désirs pour des réalités !!


    • pertutti pertutti 20 avril 2011 21:43

      Je vous propose de consulter l’intégralité de mes idées sur mon site :

       http://www.le-monde-pluriel.eu/
       
      Vous y verrez que le gouvernement démocratique mondial auquel j’aspire serait couplé à des territoires (l’équivalent des régions) très indépendants.
       
      Cela permettrait de coordonner les grandes politiques :
      - monétaires (établissement d’une monnaie unique afin de faire cesser le « jeu » des dévaluations ).
       - environnementales (des règles valables pour tous)
      - de développement (faire en sorte que toutes les régions du monde procurent un minimum pécuniaire, sanitaire, social...)
      - de sécurité : une seule armée en cas de besoin, finie donc la folle course à l’armement...


      Tout en laissant aux territoires les prérogatives liées à l’immigration, par exemple.
       
      Mes propositions sont regroupées sur plusieurs pages...
       
      Connaître pour juger.
       
      cordialement


    • elsa2 20 avril 2011 10:00

      Ce qui est surtout établi c’est la faussé de cette information comme quoi le FN serait en hausse.

      Malgré la médiatisation indécente de Mme Le Pen avant les cantonales, et en dépit de ce qu’ont titré les médias, le FN n’est pas en hausse !

      Il faut regarder les faits, les chiffres et rien que cela , pas les gros titres qui sont des mensonges simplement.

      Le FN a fait un score de 15%, c’est à dire 1 ou 2 point de plus que d’habitude, c’est minime et n’est absolument pas représentatif ni significatif.
      C’est beaucoup plus bas que ses meilleurs scores au passage...

      Si l’on compte le taux d’abstention record, on a environ 90% des inscrits qui ont refusés de se déplacer pour aller mettre un bulletin FN. Alors, pourquoi faire un tel article ?

      A lire :

      • Un un autre article sur les sondages truqués qui ont eux lieu juste avant les élections.

      Je vous souhaite à tous une bonne lecture.

      Il n’y a aucune montée de l’extreme droite ou du nationalisme comme voudrais nous faire croire cet auteur.
      @l4auteur : soit vous vous contentez des gros titre sans rien analyser soit cela vous arrange que les français croient à cette pseudo montée du FN ?
      Tout ceci est orchestré pour que Mme Le Pen soit présente au second tour et que DSK soit élu. Mme Le Pe est sur-médiatisé et nous assistons à une explosion des candidats de l’UMP qui se partageront leurs voix en laisseront la place à DSK.

      Rappelez-vous 2002. On a eu la même chose à l’envers. Fausse montée du FN + un pantin à gauche qui laissait la place à l’UMP.

       Il n’y a pas plus simple pour faire élire un candidat :

      --- On s’assure que le camp adverse est miné (un candidat peu crédible comme Royal ou une division des candidats comme l’UMP en ce moment) ; ce qui laisse passer le FN devant
      --- Au second tour le FN se rétame (normal c’est un extrème qui ne dépassera jamais les 12 ou 15%)


      • Ronald Thatcher rienafoutiste 20 avril 2011 18:51

        Mais pour ça, il faudra que le beauf de gauche dessoûle de la veille, qu’il n’y ai pas de sport à la télé, qu’il ne fasse pas soleil, le barbecue solaire plait au beauf de gauche,
        bref qu’il soit tiré par la manche par les sbires PS de sa ville jusqu’au bureau de vote !
        C’est pas gagné !!!

        Moi aussi je peux caricaturer... smiley


      • Cocasse Cocasse 20 avril 2011 10:13

        Il est peu probable que l’extrême droite fasse un retour. Les skins on en voit plus. « Oeuvre française » c’est terminé, remplacé d’ailleurs par des mouvements islamo-fascistes prônant le même genre de valeurs, mais pour l’application de la sharia, et non les valeurs catholiques intégristes. Ce qui pourrait se rapprocher le mieux encore de l’extrême droite, ce serait les identitaires, et encore, on en est loin !!!

        Par contre, en France, les partis souverainistes vont avoir le vent en poupe : FN, DLR, et d’autres j’espère.


        • Axel de Saint Mauxe Axel de Saint Mauxe 20 avril 2011 10:34

          Bonjour,


          La démocratie est précisément la cause de tous nos maux. La nationalisme, que vous croyez dénoncer fait partie des théories révolutionnaires en vigueur depuis 200 ans en France, qui ont conduit des millions de français dans l’abîme.

          La démocratie n’a qu’une utilité : promouvoir les médiocres et générer frustration et désespoir chez les meilleurs d’entre nous. En ce sens la démocratie, et ses principes égalitaires injustes, est une dictature, la dictature de la majorité, naturellement médiocre.

          Le peuple, sous entendu la masse populaire, est en effet incompétent, car inculte, peu au fait des enjeux réels. Les électeurs n’ont de cesse de rechercher le candidat qui résoudra leurs petites misères quotidiennes, comme si quelqu’un d’autre qu’eux pouvait le faire. Là est la supercherie du politique.

          Le résultat d’une élection est la somme d’intérêts médiocres et divergents. Cela suffit à démontrer le caractère injuste, illégitime, illogique du système démocratique. Voulir le maintenir à tout prix est faire preuve d’acharnement idéologique.

          Le « politique » est une imposture, une source de divisions, et surtout une source de mensonges.

          Le politique nie l’individu en recherchant sans cesse à collectiviser (à droite comme à gauche), à massifier.

          Tout cela est bien sûr au profit des intérêts les plus médiocres et cupides, ceux des bourgeois rentiers et des marchands.

          Alors je vous laisse imaginer ce à quoi votre démocratie mondiale pourrait ressembler... L’humanité serait transformée en un gigantesque camp d’esclaves, avec à leur tête des valets, élus par le bas peuple, au service des causes les plus abjectes.

          Comme en France, comme en Côte d’Ivoire, tout cela ne peut, que générer haine, rancoeur, et souvent violence.

          Voilà ce à quoi conduisent les idéologies démocratistes et leurs dérivés : communisme, fascisme, socialisme, libéralisme, nationalisme, intégrismes religieux etc...

          Ce ne sont que les produits de raisonnements philosophiques frelatés commis par des intellectuels poussiéreux, des soit-disants philosophes. 

          Ceux qui promeuvent la démocratie nient l’être humain en tant qu’être physique, moral et spirituel, doté d’une âme et d’une force vitale.

          Ils en font un « citoyen » sorte d’esclave des temps modernes, supposé adhérer de gré ou de force à un système social anormal, injuste , contraire aux lois naturelles.

          Le reniement de la citoyenneté, de la démocratie, de ses principes égalitaires, le refus de la loi de la majorité, et plus généralement de toute forme de domination (capitalisme, populisme) constitent une priorité vitale pour chaque être humain doté d’un esprit fort.



          • Sauvage Sauvage 20 avril 2011 12:52

            @ Axel de Saint Mauxe :

            Parfaitement d’accord avec votre analyse. Les ’meilleurs d’entre nous’ comme vous le dites, sont depuis longtemps d’accord de dire que la démocratie est le ’moins pire des régimes’.

            Du reste, les facultés intellectuelles et implications civiles des individus étant ce qu’elles sont, on peut débattre pendant longtemps sur l’apathie de la nature humaine, la vocation du peuple à ’diriger’ ou le mérite de certaines ’dictatures molles’.

            Néanmoins, l’être humain n’a rien inventé de meilleur que la démocratie.

            Après, je également contre une démocratie mondiale : l’ordre actuel des choses va justement vers ’une démocratie mondiale dévoyée’ —> gouvernement mondial ultra-libéraliste avec à sa tête des élites politico-financières médiocres et à sa base, une plèbe qui consomme, bosse dur s’en faire trop de vagues avant de rendre l’âme.


            La solution est bel et bien une démocratie mais ’citoyenne’. Cette expression siginifie à priori ’le sucre est sucré’. Pourtant, nos démocraties occidentales n’ont jamais été aussi amorphes et paralysées.
            L’absentéisme est la règle de chaque élection, la corruption des élus-un mode de vie transmis de génération en génération, et le sens civique-en congélation.

            Il s’agit donc simplement que les citoyens se réveillent et dénoncent les dérives de leurs démocraties !
            Il n’a jamais rien en dormant ! Ni de réussite sans acharnement, voire révolutions !


          • Axel de Saint Mauxe Axel de Saint Mauxe 20 avril 2011 13:17

            Sauvage,


            Lisez le reste des commentaires de cet article. Vous verrez que j’ai raison.

          • Croa Croa 20 avril 2011 14:46

            « La démocratie est précisément la cause de tous nos maux. »

            FAUX,
            Il ne faut pas confondre démocratie et le régime actuel qui n’est qu’une illusion de démocratie.

            Une vraie démocratie nous sortirait de l’ornière.


          • Sauvage Sauvage 20 avril 2011 15:47

            @ Axel : je sais…

            C’est juste qu’on a le choix entre l’espoir en la nature humaine, fatalement faible et corrompue, et une nouvelle dictature de masse…

             @ Au corbeau : la démocratie est une aspiration. Parfaitement. Mais ce qu’on en fait n’a jamais approché la perfection, malheureusement ! On est même dans une phase de régression, c’est dire !


          • Axel de Saint Mauxe Axel de Saint Mauxe 20 avril 2011 16:43

            fatalement faible et corrompue...


            Je ne crois pas. beaucoup d’individus oui, mais pas tous.

          • Axel de Saint Mauxe Axel de Saint Mauxe 20 avril 2011 16:51

            @ croa


            Et c’est quoi la vraie démocratie ?

          • Croa Croa 20 avril 2011 17:19

            à Axel :

            Dans une vrai démocratie la parole serait donné à tous. Les idées émergentes étant celles qui peuvent apporter du nouveau auraient le plus de présences sur les médias au lieu d’être réglementairement étouffées. Les médias n’appartiendrait pas aux puissances d’argent et la politique ne se vendrait pas comme de la lessive à coup de millions d’euros ! 

            Dans une dictature les sujets obéissent mais notre fausse démocratie est pire : Le sujet y est traité en client nerveux à qui l’on vend des promesses et du sang.
            Dans une vrai démocratie il y aurait des citoyens obligés de penser, vu qu’il n’y aurait ni réclame ni pensée unique. smiley


          • enréfléchissant 20 avril 2011 19:45

            Non au défaitisme, oui à la démocratie directe, le peuple est capable de se diriger seul si on lui en donne les moyens. 

            Et le peuple n’a en aucun cas des intérêts divergents, au contraire, tous les hommes, si l’on supprime étatisme et capitalisme, ont le même intérêt, vivre le mieux possible en communauté, pour cela les valeurs de partage, de liberté et d’équité maximales sont reconnaissables par tous.

          • enréfléchissant 20 avril 2011 20:04

            Ben non, dans une vraie démocratie le peuple aurait le pouvoir directement. Pas d’élus, pas de représentation, tout le monde participe directement à la vie politique. 

            Ce qui, en réfléchissant, devrait être le cas partout.

          • BA 20 avril 2011 11:11
            Liliane Bettencourt ne paye que 4 % d’impôts, selon le Canard enchaîné.

            La fin du bouclier fiscal et la réforme de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) ne bouleverseront pas la vie de Liliane Bettencourt. 

            Au contraire : pendant un an ou deux, révèle le Canard enchaîné, la femme la plus riche de France verra « sa ponction fiscale divisée par quatre, passant -pour l’impôt sur le revenu et l’ISF- de 40 millions (en 2010) à 10 millions. A comparer avec des revenus tournant autour de 250 millions ». 

            Soit « un taux d’imposition direct global d’environ 4 % de ses revenus effectifs, soit le taux appliqué à un contribuable touchant 1 300 euros net par mois », assure le journal. 

            Selon le Canard, l’explication est la suivante : avec la réforme, le taux de l’ISF est divisé par 3 (0,5 % contre 1,80 % au maximum actuellement), afin de compenser la fin du bouclier fiscal. Or, ce dernier est calculé sur les revenus perçus deux années plus tôt. Pour 2011 et 2012, « les contribuables soumis à l’ISF auront donc le beurre et l’argent du beurre : le taux réduit et le remboursement du bouclier fiscal », écrit le Canard. 


            • Cocasse Cocasse 20 avril 2011 11:26

              garant d’un repli sur soi et de tensions exacerbées

              Cuistrerie.

              Repli sur soi  : ce terme ne veut rien dire. Un choix souverainiste n’est pas un choix de repli sur soi mais d’autonomie, d’indépendance et de protectionnisme, afin de justement créer des échanges équitables.
              Hors aujourd’hui, ces échanges ne le sont pas. Cette prétendue « ouverture » est une arnaque.

              Tensions exacerbées
               : en laissant s’installer les dérives communautaires et en déstabilisant la cohésion nationale par un excès migratoire, ce sont justement les partis en place, ou dit « progressistes » qui créés ces tensions.
              Il est nécessaire d’opter pour une politique réaliste sur ces questions, pour justement apaiser les tensions.


              • enréfléchissant 20 avril 2011 19:48

                Si les systèmes politiques multiculturels ne sont pas possibles c’est car nos modèles de société hiérarchistes donnent le pouvoir à une partie de la population et ainsi permettent la concurrence entre les peuples.

                Les peuples peuvent très bien vivre ensemble quand ils ont les mêmes intérêts, mais pour cela, il faut supprimer le capitalisme et l’étatisme.

              • Elisa 20 avril 2011 23:37

                @ Kronfi

                Avez-vous bien réfléchi à ce que vous écrivez ?

                L’idéal pour vous serait donc l’unicité culturelle, et pourquoi pas la pureté raciale ?

                Par ailleurs précisons qu"il n’y a eu que très peu de métissage de population aux US contrairement à ce qu’on observe dans la plupart des pays latino-américains.


              • manusan 20 avril 2011 12:32

                Elle va monter car c’est la seule qui s’attaque aux banques dans son discours, et la banque c’est l’ennemi (surtout quand elle ne prête plus).


                • jaja jaja 20 avril 2011 13:30

                  Le jour où elle exigera (comme le NPA) la nationalisation de toutes les banques et institutions financières , sans rachat ni indemnités aux gros actionnaires, on en reparlera...
                  Tout le reste c’est du baratin et les premiers à le savoir ce sont les banquiers..


                • Cocasse Cocasse 20 avril 2011 15:05

                  Quand on est certain de ne jamais arriver au pouvoir, cela ne coute pas grand chose de proposer du grand n’importe quoi irréalisable.
                  Mais dans le cas de Marine, elle se doit d’avancer des choses censées et réalistes.


                • jaja jaja 20 avril 2011 15:22

                  Le seul pouvoir qui compte c’est celui que le peuple soulevé se donne. C’est à cela que nous travaillons et si vous imaginez que les banques nationalisées sont une utopie suivez votre mentor MLP qui sera, comme tous les autres politicards, une gérante loyale du système capitaliste....


                • Cocasse Cocasse 20 avril 2011 15:40

                  Je suis d’accord avec vous, les banques doivent être mises sous tutelle et le rester.
                  Mais pas n’importe comment.


                • jaja jaja 20 avril 2011 16:04

                  Donc vous n’êtes pas d’accord avec moi ! Je ne suis pas pour une simple mise sous tutelle des banques mais pour leur appropriation collective après avoir viré les gros actionnaires...
                  Ce qui entraîne le monopole public du crédit devenu au service de tous...


                • Ronald Thatcher rienafoutiste 20 avril 2011 19:00

                  Jaja smiley
                  les raptouts du NPA veulent s’attaquer aux banques ? Puis aux entreprises, puis aux services publiques, puis... si ça c’est pas du communisme pur jus !!!


                • jaja jaja 20 avril 2011 19:04

                  Il ne s’agit pas d’attaquer les banques et les entreprises mais de se les approprier collectivement et d’instaurer l’égalité sociale...

                  Appelez ça comme ça vous chante, communisme, socialisme autogestionnaire anarchisme peu m’importe... smiley


                • enréfléchissant 20 avril 2011 19:52

                  Il faut supprimer les banques et supprimer l’argent. 

                  Le FN, l’UMP, le PS, le NPA, le FG, les Verts, le MODEM ne sont que des réformistes qui pensent que l’on pourra améliorer les maux de la société en réformant le capitalisme alors que l’on ne peut pas le réformer puisque capitalisme et pouvoir sont intimements liés.
                  Si vous voulez supprimer la grande majorité des crimes, alors ne faites pas de nouvelles lois sécuritaires, cela ne sert à rien, mais supprimez les injustices qui poussent au crime. Ces injustices découlent justement du capitalisme et de l’étatisme.

                • jaja jaja 20 avril 2011 20:02

                  Réformer le capitalisme ? Qui dit ou écrit ça au NPA ? Personne...D’autre part la machine d’État ne peut être utilisée telle quelle par un peuple soulevé. Donc pour ce qui est d’être qualifié d’étatiste là aussi la critique mériterait d’être étayée pour une organisation qui se qualifie elle-même d’internationaliste.

                  Les anarchistes (les vrais) ont mieux à faire que de s’en prendre aux autres organisations révolutionnaires.. c’est d’ailleurs ce qu’en général ils font.


                • enréfléchissant 20 avril 2011 20:09

                  Le NPA est réformiste, il veut être au pouvoir pour supprimer le capitalisme. 

                  Il est donc réformiste, par la réforme, la loi, il compte changer voire supprimer le capitalisme.
                  C’est bête mais important.

                • jaja jaja 20 avril 2011 20:10

                  D’autre part voir le FN comme une organisation souhaitant réformer le capitalisme c’est se mettre le doigt dans l’oeil bien profond et bien plus loin que le coude.

                  L’extrême droite est la dernière arme du Capital contre les travailleurs. L’oligarchie dirigeante la fait monter dans les périodes où les partis classiques risquent d’être débordés et qu’un régime autoritaire devient nécessaire pour la poursuite de sa domination.


                • jaja jaja 20 avril 2011 20:13

                  Le NPA est réformiste, il veut être au pouvoir pour supprimer le capitalisme.

                  Encore une fois à côté de la plaque. Le NPA veut supprimer (comme vous le dites ici) le capitalisme ou il veut le « réformer » comme vous le dites plus haut ? Il faudrait savoir et ne pas dire n’importe quoi...


                • jaja jaja 20 avril 2011 20:21

                  Que je sache c’est par la Révolution que le NPA entend participer (et avec d’autres) à cette abolition du capitalisme. La conquête par les urnes des institutions bourgeoises ne peut mener à un réel changement de société. Seule l’irruption des masses populaires sur le devant de la scène permettra l’avènement d’une société égalitaire.


                • enréfléchissant 20 avril 2011 13:31

                  Mais bon sang quand allez vous faire des efforts de réflexion ?!


                  L’immigration, l’envahissement, l’occupation, appelez ce phénomène comme vous le voulez, n’est possible que grâce au capitalisme et à la mondialisation, c’est à dire aux différences extrêmes de conditions de vie entre des lieux du globe.
                  Vous pensez sincèrement que c’est un plaisir pour tous ces migrants de quitter leurs pays, leurs familles et tout ce qu’ils possèdent pour tenter de gagner un max de pognon ?!

                  Les allocations c’est pareil, à partir du moment ou le capitalisme crée le chômage et des conditions qui rendent difficiles la mise au monde d’enfants, l’état pour contenir les contestations et sauver la société est obligé de mettre en place des systèmes d’allocations et d’assistance, que ce soit pour les français ou pour les immigrés.

                  Les nations sont aussi un problème. 
                  Croyez vous que nous n’en sommes arrivés à la création d’ensembles supra-nationaux pour aucunes raison sinon celle de se faire le plus de fric possible ? 
                  NON, si l’Europe a vu le jour c’est pour empêcher de nouvelles guerres dévastatrices qui avaient pour cause les désirs capitalistes des bourgoisies concurrentes des différents état.
                  Maintenant en Europe on essaie de faire un seul espace économique pour que les guerres internes ne puissent plus avoir lieu.

                  La solution, c’est de supprimer le capitalisme et d’instaurer le communisme, pas de manière léninistes avec une dictature comme cela se fait de par le monde et entraîne des choses épouvantables, mais de manière libertaire.
                  Supprimer le capitalisme, c’est supprimer la guerre, l’assistanat, l’infantilisation, la concurrence, la contrainte...
                  Il est évident que ce n’est pas car nous supprimerons le capitalisme que chaque région terrestre n’aura plus son histoire, ses traditions.. Cela restera et sera d’autant plus saint que l’immoralité et la déraison entraînées par le capitalisme(prostitution, salariat...) n’auront plus lieu.

                  REFLECHISSEZ BON SANG

                • sylvie 20 avril 2011 19:16

                  philbrasoph tu n’es plus Roumain ????? pourquoi parles tu pour la France ?


                • enréfléchissant 20 avril 2011 19:56

                  kronfi, c’est marrant mais si tu fais la même chose avec le nationalisme tu retrouveras autant de problèmes :


                  Le nationalisme nous a apporté :
                  la guerre
                  le droit des peuples à fermer leurs gueules
                  la corruption
                  l’imposition d’une culture et de traditions
                  la contribution à installer durablement le capitalisme et tout ce qui s’en suit(mondialisation, chomage..)

                • Robert GIL ROBERT GIL 20 avril 2011 13:00

                  avec la monté de l’extreme droite, la bourgeoisie et le capital se frotte les mains, le FN arbitrera le bipartisme entre le PS et l’UMP ! Et comme aucun des trois ne remet en cause le systeme tout roule pour continuer le biseness....
                  En plus l’avantage pour les plus riches c’est que comme cela on marginalise la gauche radicale ...les français devraient consulter peut-etre devellopent-ils le syndrome du larbin, lisez le petit article ci-dessous pour voir si vous n’etes pas atteint....

                  http://2ccr.unblog.fr/2010/12/22/le-syndrome-du-larbin/


                  • enréfléchissant 20 avril 2011 13:18

                    Si l’extrême droite monte, c’est car les gens confondent mondialisation et internationalisme.

                    C’est la mondialisation capitaliste qui cause beaucoup de soucis, non pas l’ouverture des frontières.
                    Il est évident que tout est fait pour inciter les réfractaires des politiques actuelles à se diriger plutôt vers l’extrême droite que vers l’extrême gauche, l’extrême droite est capitaliste et l’ordre captaliste a bien moins a y perdre qu’avec des montées internationalistes communistes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès