Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La nuit la plus longue de l’Ump ? Peut-être (certainement) la (...)

La nuit la plus longue de l’Ump ? Peut-être (certainement) la dernière ?

La nuit des chiffons tirés, de l'irruption d'électeurs fantômes qui votent mais en même temps aussi se dédouanent de signer le registre ou d'intrus simplement venus vérifier si les contrôles étaient efficaces dans l'organisation de cette bourde dans les résultats. Organiser quoi ?... un espiègle camouflage qui ne peut mettre en valeur que les qualités de tricherie dont est capable l'organisation Ump ?... baissez le rideau, on ne veut plus les voir !

Convulsés dans les irrégularités, les deux camps déposent plaintes et réclamations, essaient de voiler les parasites qui ont pu accéder aux urnes sans signer ou sous compensations "liquides !" - remarquez qu'une bouteille de pinard, en échange d'une enveloppe glissée discrètement au fond de l'urne, laisse de quoi égayer l'après-midi ou la soirée.

- hum ! Sous forme de liquidités monétaires cela risque de faire plus douteux et poserait d'autres problèmes ; certainement la troisième voie de l'Ump... C'est bien emballé le bouchon de ces irrégularités comme si leur Sarkozy ne leurs avait appris que cela.

La suspicion pour Rachida Dati semble l'irriter sur BFM TV. Devrait-elle cette incohérence entre les bulletins dans les urnes et les inscrits, ayant droit de voter, aussi rester qu'un choix interne au parti ? Ou n'est-ce tout simplement pas le sujet ? Frauduleuse et mensongère, l'Ump l'a toujours été ! D'un coup de baguette de 800 bulletins frauduleux, on passe à 8 (?), c'est normal... ils sont experts pour supprimer des zéros et se les mettre dans la poche. Se tromper sur les chiffres, oui ! Voilà vraiment une spécialité supplémentaire, plus nuancée - propre à L'Ump.

Qui sera le vainqueur ou le perdant ? Nul ne pourrait annoncer l'heure du lendemain où pourra être annoncé le nom de l'élu. Copé n'hésite pas à se proclamer "choisi" pour s'approprier l'ensemble du groupe Ump. Rapidité suffisante pour contourner le spectre de la division ? Revendiquer la victoire effacera-t-il la triple défaite institutionnelle ? L'ump s'enliserait-elle plutôt contrairement dans l'annonce de victoires toujours si discutables ? À fortiori les siennes ! Quant à celles des autres ! Fillon revendique sa victoire sur une base chiffrée avec 214 voix d'avance réunissant à rebours les résultats de l'étranger, de l'Outre-mer contre les 508 démarrés à 1000 au club Copé.

Et si personne n'avait gagné tout simplement !


Moyenne des avis sur cet article :  3.91/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • jako jako 19 novembre 2012 09:45

    Quel dilemne ! je suis bien content de ne pas être ump ! (non je blague...) supression des partis politiques et de leurs financement.


    • ykpaiha ykpaiha 19 novembre 2012 09:53

      Les votes « Démocratique » a la sauce interne mode UMP ou PS sont de vagues ersatz du vide .

      Les partis politiques n’ont aucune légitimité si ce n’est leur propention a exploser (a la mode 3 eme et 4eme république).

      Il serait temps de rendre la parole aux Francais, mais rapides comme des serpents ; on préfere les esbrouffer avec de vagues rumeurs et faux semblant.


      • LA DROITE LA PLUS BETE DU MONDE...

        ON NE PEUT PLUS LAISSER CE PARTI MAFIEUX OU TOUT LE MONDE EST CHEF....A LA PLACE DU CHEF........gouverner notre pays

        ILS SONT MORTS.......L ’UDI REPRENDRA LEURS PEU DE VOIX.................

        SPECTACLE PITOYABLE montré au monde....la droite mafieuse francaise n ’arrine meme pas a organiser des élections internes pour 330000 afdhérents...sans TRICHE....LAMENTABLE


        • Fergus Fergus 19 novembre 2012 10:34

          Bonjour, Tous Ensemble.

          Le fait est qu’il en est un qui doit se frotter les mains : Borloo. S’il ne commet pas d’erreur de stratégie, il a les cartes en main pour ramasser la mise à droite en ralliant à lui les modérés de l’UMP et en favorisant l’émergence d’un bloc de centre-droit suffisamment puissant pour marginaliser la droite dure d’inspiration Buisson.


        • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 19 novembre 2012 11:07

          Salut Fergus, Front de gauche.

          Le plus amusant c’est la situation nouvelle de l’UMP qui se réveille ce matin avec... deux papas. Un bien bel hommage au mariage pour tous.

           smiley


        • BlackMatter 19 novembre 2012 11:55

          deux papa qui risquent d’accoucher d’un monstre.

          C’est pour vous dire le dilemme.

        • Fergus Fergus 19 novembre 2012 12:03

          Salut, Peachy.

          Deux papas qui se déchirent pour avoir la garde du bébé, malgré les hideuses malformations qui sont apparues dans l’organisme de celui-ci ces derniers mois. 

          Bonne journée.


        • BlackMatter 19 novembre 2012 12:12

          Bien sûr, il reste toujours la solution de l’IVG (Interruption volontaire des gesticulations). Mais après avoir manifesté ce week-end à coté de Civitas, est ce possible ?


        • wesson wesson 19 novembre 2012 13:42

          Bonjour Fergus,


          «  Borloo. S’il ne commet pas d’erreur de stratégie »

          Surtout si il est à jeun ...

        • laurentgantner laurentgantner 19 novembre 2012 16:04

          L’Ump se réveille avec rien du tout... mis à par l’amer cauchemar du poids de sa triple défaite institutionnelle (Sénat - Élysée - Assemblée nationale)...


          Elle (l’Ump) qui songeait déjà repartir « au combat », la voilà enlisée dans son insalubre champ de bataille !

              

        • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 19 novembre 2012 21:39

          « ...l’Ump qui songeait déjà repartir « au combat », la voilà enlisée dans son insalubre champ de bataille... »

          Et qu’ils y restent.


        • Robert GIL ROBERT GIL 19 novembre 2012 10:12

          et ils veulent nous donner des leçons de democraties, d’honneteté et de transparence ???


          • Flo-rian Flo-rian 19 novembre 2012 10:33

            Pour moi, toute cette mascarade est trop grosse pour ne pas être voulu. Suite à leur defaite à la présidencielle ce parti n’a plus de raison d’éxister tel qu’il était jusqu’à maintenant. Un bon gros clash bien ficelé et hop, on a un bon pretexte aux yeux de ses partisants pour refonder une ou plusieurs nouvelles branches de droite.
            scission aujourd’hui, ré-unifiction demain. Ils nous sortent la même sauce depuis 20 ans... Sauf qu’aujourd’hui on a le spectacle en prime.
            Enfin c’est un sentiment personnel. Et puis c’est fun de voir ces trous duc se prendre pour des bébé-Star ! C’est moi le chef ! Non c’est moi !!


            • katakakito 19 novembre 2012 10:47

              Ils auraient mieux fait d’aller se coucher. Tout le monde s’en fout que ça soit bonnet blanc ou blanc bonnet.


              • Magnon 19 novembre 2012 10:56

                @Laurent
                L’ours n’est pas mort, il ne faut pas partager sa peau !
                La discipline partisane est beaucoup plus forte que les élucubrations !
                Tout le monde veut la peau de l’UMP et partager ces dépouilles, entre le Front National, son allié tactique, le parti socialiste, l’UDI, qui voudrait bien récupérer quelques militants...
                Il n’y a que Bayrou que l’on n’a pas entendu, mais c’est une situation qui ne saurait durer !


                • joshuadu34 joshuadu34 19 novembre 2012 11:11

                  500 000 votes

                  résultat « officieux »

                  Fillon 523 000 voix
                  Copé 617 000 voix

                  Faudrait quand même penser à interdire les chaussettes lors des votes UMP...


                  • rocla (haddock) rocla (haddock) 19 novembre 2012 11:19

                    500 000 votes

                    résultat « officieux »

                    Fillon 523 000 voix
                    Copé 617 000 voix



                    on est en Corse du Nord ... smiley


                    • joshuadu34 joshuadu34 19 novembre 2012 11:57

                      ou du côté de Perpignan...

                      Lien


                    • JL JL 19 novembre 2012 14:59

                      Avant les présidentielles, on s’attendait à une explosion du PS !

                      Aujourd’hui, c’est l’UMP qui explose. On n’imagine pas ces gens se rabibocher. Mais en politique, une absurdité n’est pas un obstacle : on rampe au sol dans la même position qu’on grimpe aux arbres.


                      • Aurevoiràjamais Aurevoiràjamais 19 novembre 2012 15:47

                        Totalement d’accord !


                      • Aurevoiràjamais Aurevoiràjamais 19 novembre 2012 15:46

                        Aujourd’hui on découvre l’ampleur de la division, ça sent la fracture ...la dissolution !

                        Au revoir !


                        • BA 19 novembre 2012 15:54
                          Concernant l’élection du nouveau président de l’UMP, qui aura le dernier mot ?

                          Réponse : c’est la Commission Nationale des Recours qui aura le dernier mot.

                          Voici ce qui est écrit sur le site de l’UMP :

                          La Commission Nationale des Recours.
                           
                          Elle est composée de neuf membres, élus par le Conseil national. Cette commission statue sur des recours introduits par des militants, élus, au sujet de demandes d’adhésion repoussées, de décisions disciplinaires, de sanctions prises par une autre instance. La décision de la Commission n’est ensuite susceptible d’aucun recours.

                          En vertu de l’article 30 de nos statuts, le Conseil national a élu comme membres de la Commission nationale des Recours les personnes suivantes :

                          Fabienne LABRETTE‐MENAGER
                          Sébastien LECORNU
                          Paul MIDY
                          Monique PARA
                          Yanick PATERNOTTE
                          Josiane PHILIPPON
                          Monique ROBINEAU
                          Stéphan ROSSIGNOL
                          Isabelle VASSEUR


                          • JL JL 19 novembre 2012 19:47

                            C’est pas au FN qu’on verrait ça, ma brav’dame ! Au FN, y a un chef, et ça file droit, le petit doigt sur la couture du pantalon, que j’vous dit !


                            • BA 19 novembre 2012 23:24
                              Jean-François Copé élu président de l’UMP avec 50,03 % des voix.

                              Plus de 24 heures après la fermeture des 650 bureaux de vote, et à l’issue de longues heures de délibérations, la commission interne à l’UMP chargée de l’organisation du scrutin (Cocoe) a finalement désigné M. Copé président de l’UMP, par 98 voix d’avance sur M. Fillon.

                              Après que les deux camps se soient proclamés vainqueur dimanche soir, la Cocoe, chargée de valider les résultats de ce premier grand exercice de démocratie interne de l’UMP, dix ans après sa création, a travaillé toute la journée de lundi, au premier étage du siège du parti à Paris (15e), à vérifier chaque procès-verbal, département par département.

                              C’est finalement à l’issue d’une ultime réunion de délibération, que, vers 22 h 40, le président de la Cocoe, Patrice Gélard a pris la parole pour proclamer les résultats officiels. M. Copé a recueilli 87 388 voix contre 87 290 voix à M. Fillon (49,97 %).

                              Sitôt l’annonce faite au siège de l’UMP, les partisans de Jean-François Copé ont scandé « Copé président » et « On a gagné ».


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article

UMP


Palmarès