Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La police politique socialiste

La police politique socialiste

François Hollande, tout juste issu des urnes socialistes et aspirant à la présidence de la République, nous apprend qu’il dispose déjà d’une police politique infiltrée, et qu’il est en mesure d’accéder – et de se servir – de renseignements concernant les appartenances syndicales et préférences politiques de fonctionnaires de police.

En effet, François Hollande voudrait procéder à une sélection très précise des fonctionnaires du SPHP [1] que l’État lui affecte pour assurer sa sécurité en campagne. Son équipe compte bien détecter des fonctionnaires efficaces et professionnels, bref des personnes de confiance.

On peut déjà observer que le parti socialiste, à travers les suspicions de son chef de file, a une très haute opinion de la police nationale puisque trouver efficacité et professionnalisme parmi ses effectifs semble être un sacré défi.

Mais voilà le drame, on lui a fourni une liste vérolée, déclare un partisan anonyme - vérolée est bien le mot employé et les symptômes lui en sont infiniment reconnaissants - comprenant des fonctionnaires syndiqués dans des syndicats pas réputés défavorables au pouvoir en place – comme Alliance, s’oblige-t-on à préciser, soit des fonctionnaires pas fiables politiquement.

Eh bien ! Le parti socialiste et ses mouchards seraient-ils mieux informés, et plus adroits et vicieux que le fichier Edvige qui avait suscité des petits cris d’effroi ?

Le fichage politique de policiers existe donc, et là ce n’est pas Cop-watch qui balance…

La question que devrait, légitimement, se poser une presse démocratique, serait de savoir QUI balance les informations sur les appartenances syndicale et politique supposées, sur quelle base légale et d’après quel hypothétique fichier.

Ce que recherche le candidat socialiste pour assurer sa protection n’est pas un service de police issu de la police nationale, non, ça ressemble plutôt à une police privée composée de volontaires – ou, autre définition : milice - ce qui n’augure rien de bon quant au projet socialiste concernant les questions de sécurité, de police(s) et de qualification des effectifs, et plus largement le service public.

D’après la même source, on apprend d’ailleurs le secret du casting 2007 de la sécurité rapprochée de la candidate Royal : « Nous avions demandé à nos contacts au sein des organisations syndicales des avis sur les gens qui nous étaient proposés. » Suit le nom de l’éminent consultant en body-guards : l'ancien responsable de l'UNSA-Police.

Le plus amusant (autant en rire) est que manifestement la fine équipe socialiste n’entend pas grand-chose au syndicalisme policier et ne semble pas savoir que les appartenances aux organisations syndicales dites "de droite" et "de gauche" sont sans rapport avec les penchants politiques des syndiqués, le choix d’un syndicat se faisant le plus souvent sur des critères étrangers à l’idéologie de façade réclamée par les apparatchiks des bureaux nationaux, mais sur les qualités des représentants de terrain.

Ainsi, nous connaissons des syndiqués d’Alliance qui votent à gauche depuis des années, comme des délégués d’Unité Police SGP FO qui sont de bons petits gars de la Marine.

Voilà qui ne va pas faciliter la tâche à François Hollande...

Alors peut-être devra-t-il compléter ses dossiers d’analyses graphologiques et des thèmes astraux des candidats du SPHP pour y voir plus clair… Et dans un deuxième temps, tant qu'à faire, on leur demandera sans doute leurs préférences sexuelles et un bilan de santé.

Depuis toujours, la police est un gadget électoral recyclable à merci.
Le fantasme récurrent des collusions entre pouvoir politique et police fait la une des médias depuis des lustres et cela quelle que soit l’appartenance politique des gouvernements. Surtout en cette période où les mises en examen des plus hauts cadres de la police nationale pour diverses suspicions de mélange des genres se multiplient.

Mais quand l’obligatoire neutralité politique des fonctionnaires - et plus particulièrement ceux dotés d’une carte tricolore - s’accommode de petits arrangements, c’est vers les donneurs de leçons et les leaders politiques qu’il faut regarder.

Et là, chacun sait s’y retrouver, sans que les défenseurs de la déontologie et de l’intégrité n’y trouvent à redire.

Qu’il s’agisse de Bruno Beschizza [2] (à la fois conseiller régional UMP et sous-préfet hors cadre), parfait exemple du policier politique. Ou bien de Sihem Souid [3] égérie de l’éthique policière au PS, fonctionnaire de police suspendue mais non exempte des obligations de sa fonction, qui s’exprime es qualité de membre du comité de soutien d’Arnaud Montebourg (et dont on attend d’ailleurs avec impatience sa prochaine aventure judiciaire et administrative annoncée, pour reparler d’éthique dans des débats croquignolesques.)

Ceux qui espèrent vainement une République irréprochable avec une police détachée du rôle de VRP du gouvernement en place pour être exclusivement au service du citoyen devront repasser, visiblement une alternance ne changerait rien.

S’il y a une vérole à guérir, ce n’est sans doute pas dans les rangs de la police qu’il faut la chercher, mais plus sûrement dans les décidément inguérissables et sales habitudes des politiques, de droite comme de gauche.

Il serait peut-être temps, pour l’ensemble de la classe politique de relire l’article 12 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen :
« La garantie des droits de l'homme et du citoyen nécessite une force publique ; cette force est donc instituée pour l'avantage de tous, et non pour l'utilité particulière de ceux à qui elle est confiée. »

C’est facile à trouver : elle est affichée dans tous les commissariats.

 Bénédicte Desforges et Marc Louboutin

source :
Hollande préfère, pour l'heure, confier sa protection au PS plutôt qu'à la police
Le Monde 26 octobre 2011


[1] SPHP : Service de Protection des Hautes Personnalités

[2] Bruno Beschizza qui devrait renoncer à son mandat électoral, comme il en en a l’obligation pour que sa nomination de sous-préfet soit légale [lire]

[3] Sihem Souid membre de l'équipe de campagne de A.Montebourg


Moyenne des avis sur cet article :  2.82/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

45 réactions à cet article    


  • Traroth Traroth 29 octobre 2011 11:01

    Tiens, la propagandiste de la place Beauvau qui revient. Et elle roule ouvertement pour Sarkozy, maintenant. Au moins, les choses sont claires !

    C’est sûr que la police n’a jamais fait la preuve de son inféodation au pouvoir sarkozyste. Ce n’est pas comme si le directeur de la DCRI et le le directeur de la police nationale avaient visité le bureau d’un juge pour avoir pratiqué l’espionnage politique pour le compte du gouvernement !
    Là, on comprendrait que Hollande ne soit pas trop chaud pour « adopter » un espion à plein temps pour le camp d’en face lors de l’élection de 2012 ! smiley

    Continuez à bien nous faire rire, surtout ! smiley


    • Marc Louboutin 29 octobre 2011 12:21

      L’autre forcément « propagandiste de la Place Beauvau » vous conseille, pour éviter de proférer un verdict de Fouquier-Tinville aux petits bras, de relire ce billet jusqu’au bout avec attention... smiley


    • Dzan 29 octobre 2011 11:02

      Beuh
      Quand on a lu « Omerta dans la police » on peut avoir des doutes.
      Je ne parle pas de vous en particulier.
      Chaque profession a ses brebis galeuses- et en ce moment chez vous, il y en a pas mal- ses pourris( ou ripoux, comme vous voulez )

      Chat échaudé craint l’eau froide, et je comprends tout à fait la réaction de Hollande.
      Avec un Guéant, et son chef Sarko, il est certain que FH a le droit de se méfier.
      Squarcini en examen. Péchenard y échappant, ça craint.

      Je serais curieux d’avoir l’avis d’Olivier Marchal.


      • bénédicte desforges bénédicte desforges 29 octobre 2011 11:59

        Vous êtes tous très prévisibles, c’est parfait.
        Et c’est fait pour.

        Traroth, c’est votre capacité cérébrale limitée qui vous indique que je roule pour Sarkozy ? Vous êtes un comique, revenez quand vous voulez.

        Dzan : lecture d’Omerta dans la police + l’avis d’Olivier Marchal = mort de lol quand même.

        Smouaaak et bon week-end.

        Et surtout n’oubliez pas : indignez-vous ! smiley


        • Traroth Traroth 29 octobre 2011 12:12

          « Traroth, c’est votre capacité cérébrale limitée qui vous indique que je roule pour Sarkozy ? » : Claaaaasse, la remarque. On voit le niveau. Vous n’êtes pas entrée dans la police sans raison, allez... smiley

          Pas la peine d’être un génie pour comprendre pour qui roule une flic qui tape sur le principal concurrent de Sarkozy pour l’élection présidentielle. D’ailleurs, vous ne niez pas vraiment, dans votre réponse.


        • Marc Louboutin 29 octobre 2011 12:34

          Mais vous êtes bien en dessous de la réalité. Nous sommes bien pires que cela si l’on en croit les « propagandistes du SGP ». Non seulement nous serions d’après vous des agents infiltrés sarkozystes de la secrète BAB (Brigade Anti Bobolutionnaires) mais en plus nous n’agissons pas par motivation politique, mais uniquement par mercantilisme...C’est dire notre ignominie... Indignez vous ! Indignez vous que Diable !


        • Philippe Sage Philippe Sage 29 octobre 2011 17:03

          @Traroth : Ah parce que Sarkozy n’a QU’UN concurrent pour 2012 ?
          Vous devriez faire gendarme, vu que comme vous, ils ne savent pas compter, non plus (normal, ce sont des militaires, eux...).

          Ils sont au bas mot, 14 sur la ligne de départ de cette mascarade présidentielle. Tous n’auront pas les 500 signatures, mais ils sont, présentement, 14.

          Donc, il vous reste 10 autres possibilités (autre que Sarkozyste), messire. Ce n’est pas parce que madame épingle Hollande et que, de surcroît, elle eût l’insigne honneur de servir la République, qu’elle est, automatiquement Sarkozyste.
          CQFD : vous êtes TRÈS limité, mon garçon.


        • Philippe Sage Philippe Sage 29 octobre 2011 17:06

          10 autres, parce Morin et Bayrou, c’est pareil.
          Itou pour Poutou et Arthaud.

          Avec vous, Traroth, vaut mieux prévenir et expliquer, en amont, sinon, vous plongez comme un affamé, oubliant malencontreusement de vous servir d’un élément essentiel qu’on appelle communément : cerveau.


        • Traroth Traroth 29 octobre 2011 23:49

          Vous pouvez bien essayer d’expliquer que la police n’est pas à la botte de Sarkozy, les gens ont eu le temps de suivre le film, ces 5 dernières années !


        • Marc Louboutin 29 octobre 2011 12:09

          « Omerta dans la Police » ? Vous voulez sans doute parler de ce livre dont le premier chapitre est un récit imaginaire de viol pour faire pleurer dans les chaumières et attirer l’attention des chargés des casting des plateaux télévisés ?
          Oui, sans doute grâce à ce livre et à son auteure étonnante nous allons bientôt reparler d’éthique et de déontologie dans la police. Mais sans doute pas par l’angle auquel vous vous attendez... smiley


          • bénédicte desforges bénédicte desforges 29 octobre 2011 12:15

            Kikoo lol !
            Toi aussi t’es sarkozyste ?

            Je suis indignée .


          • Marc Louboutin 29 octobre 2011 12:24

            Ben oui. A donf même. Suffit de demander au service de renseignement politique du PS... smiley


          • Traroth Traroth 29 octobre 2011 23:49

            Vous pouvez bien essayer d’expliquer que la police n’est pas à la botte de Sarkozy, les gens ont eu le temps de suivre le film, ces 5 dernières années !


          • Francescolis 29 octobre 2011 12:35

            Puis-je chanter autre chose ?

            Si nous sommes en démocratie (ce dont je doute depuis des lustres), les forces de l’ordre en tout genre devraient appartenir au peuple, via par exemple les députés, au lieu de concentrer leur gestion entre les mains d’un seul individu qui n’a de compte à rendre à personne (pas mieux que les députés d’ailleurs)...
            Ce qui pousse à se demander si ce n’est pas tout le système qu’il faut remplacer...

            • bernard29 bernard29 29 octobre 2011 13:24

              « Ainsi, nous connaissons des syndiqués d’Alliance qui votent à gauche depuis des années, comme des délégués d’Unité Police SGP FO qui sont de bons petits gars de la Marine. » !!

              ah bon , vous les connaissez ?? pourquoi ??


              • Marc Louboutin 29 octobre 2011 13:33

                @Bernard29 : « Vous pouvez répéter la question ? »
                ...
                Auteurs l’un comme l’autre avec Bénédicte d’ouvrages (quatre au total) sur le fonctionnement réel de la police, ayant, tous les deux, travaillé dans cette administration une quinzaine d’années, je ne vois pas ce qui peut vous étonner (ni ce que votre remarque cherche à prouver) quant à notre connaissance effective d’un bon nombre de policiers. Dont ceux là...


              • bénédicte desforges bénédicte desforges 29 octobre 2011 13:35

                Pourquoi ?
                Parce qu’il arrive qu’entre collègues on se parle.
                (attitude communément appelée « dialogue » ou "papotage autour de la machine à café« ou »engueulade« ou »conversation de bistro")

                What else ?


              • bernard29 bernard29 29 octobre 2011 17:49

                Donc ça existe, donc on peut choisir, donc il vaut mieux les choisir....donc il vaut mieux que ce soit le client qui choisisse, en l’occurence Hollande.


              • bénédicte desforges bénédicte desforges 29 octobre 2011 18:04

                NON on ne devrait pas pouvoir choisir,
                et NON vous n’êtes pas client mais USAGER d’un service PUBLIC.


              • foufouille foufouille 29 octobre 2011 19:43

                service public tres souvent au service des riches


              • Marc Louboutin 29 octobre 2011 19:52

                Je doute fort que les « chargés d’enquêtes de personnalités » comme on dit pudiquement pour ce genre de collecte (illégale) de renseignements d’ordre privé connaissent personnellement les fonctionnaires inscrits sur cette liste.
                Je pense donc que pour éviter toute polémique, et surtout un détournement des principes républicains, puisque ce casting sur la « motivation » des candidats reviendrait à leur demander une carte du PS ou une déclaration écrite d’amour pour Hollande, sait on jamais, que ce dernier, puisqu’il refuse la procédure d’attachement des membres du SPHP, utilise les services d’une société privée de protection rapprochée.
                Après tout, c’est que qu’à fait Deffere en son temps en utilisant le potentiel mafieux de la famille Guérini...
                Autre solution puisque apparemment Monsieur Rebsamen a toute confiance dans les syndicats « amis » : que les membres des Bureaux nationaux qui le courtisent soient affectés à la sécurité de Monsieur Hollande. Comme cela, ils iraient un peu sur le terrain montrer leur professionnalisme et leur disponibilité... smiley


              • Traroth Traroth 29 octobre 2011 23:52

                « NON on ne devrait pas pouvoir choisir,
                et NON vous n’êtes pas client mais USAGER d’un service PUBLIC. »

                Mais QUI va choisir, alors ??????????????????????????

                Parce que QUELQU’UN va le faire, hein ! Péchenard ? Squarcini ? Guéant ? Sarkozy ?


              • bénédicte desforges bénédicte desforges 29 octobre 2011 13:46

                Pour les mal-comprenants, je copie colle ici une remarque que j’ai faite ailleurs :

                Je trouve absolument dingue que tout le monde ne comprenne pas le sens de cette déclaration. Aucun « critère » n’est tolérable. Sans quoi, on ouvre des portes extrêmement dangereuses, incontrôlables, et qui seront difficiles à refermer.
                On parle ici de SERVICE PUBLIC et pas de service personnel.
                Si vous admettez que le candidat Hollande procède à une discrimination parmi des FONCTIONNAIRES sur la base de critères idéologiques, primo vous renoncez aux principes de la République, deuxio, c’est que vous seriez au moins prêt à l’admettre pour une partie de la population, celle qui a des responsabilités politiques.
                Ces procédés sont l’apanage des pays totalitaires.
                Donc, si c’est effectivement l’ambition d’un candidat à une élection, qu’il fasse appel à un service privé (ce que fait Hollande avec les services du PS) et qu’il le garde.

                Votre comparaison avec la médecine démontre que vous confondez tout. Un médecin est une profession libérale, vous êtes même libre d’aller consulter un charlatan. MAIS si vous allez aux urgences, SERVICE PUBLIC, dans ce cas considérez qu’on puisse aussi faire le choix de celui/celle qui va vous prodiguer des soins, et faire appel à la discrimination parmi des personnels aux compétences (ce qu’on attend d’eux) identiques. Et le cas s’est déjà posé. Homme, femme, de confession ceci, cela, etc.

                Pour revenir à la protection assurée par le SPHP. Pourquoi ne pas imaginer qu’un jour les femmes soient exclues pour des critères physiques, d’autres pour des critères raciaux, etc. L’appartenance syndicale et l’opinion politique comme le reste relèvent de la DISCRIMINATION.

                Le plus évident, le plus plausible aussi, étant que si par hasard, par opportunité, pour une raison X ou Y, une taupe fonctionnaire infiltrée se glissait dans le proche entourage d’un homme politique, imaginez-vous vraiment qu’elle se pointerait avec son pedigree syndical dans une main, et un étendard au dessus de la tête
                 ?

                Il faut savoir ce qu’on veut, être strict et très vigilant.
                Les valeurs de la République et le SERVICE PUBLIC concernent tout le monde sans distinction. La moindre exception à la règle, la plus infime des DISCRIMINATIONS, est inacceptable.


                • Marc Louboutin 29 octobre 2011 14:04

                  Quoi ? Un Parti politique qui soutient activement Sihem Souid, égérie de la non-discrimination et de la déontologie policière (à géométrie variable Ndla), soutenue activement par Benoït Hamon et membre active du comité de soutien d’Arnaud Montebourg (donc maintenant de François Hollande) pourrait donc lui aussi se rendre coupable de discrimination ?
                  Je suis indigné. Quelle indigniature !


                • Traroth Traroth 29 octobre 2011 23:53

                  Mais QUI va choisir, alors ??????????????????????????

                  Parce que QUELQU’UN va le faire, hein ! Péchenard ? Squarcini ? Guéant ? Sarkozy ?


                • Hermes Hermes 10 avril 2012 00:33

                  Bonjour,

                  celà manifeste le niveau de tension extrème qui précède cette élection. L’actuel président risque énormément à sortir de la place. Hollande est-il trop paranoäque ou juste assez prudent ?

                  Je ne saurais pas en juger, mais je comprend que sur le procédé ça « la foute mal ».

                  Bonne semaine à vous.


                • foufouille foufouille 29 octobre 2011 14:22

                  toujours a ramasser de la dope ?


                  • bénédicte desforges bénédicte desforges 29 octobre 2011 14:26

                    C’est cool, on peut toujours compter sur toi pour donner de la hauteur au débat.


                  • Marc Louboutin 29 octobre 2011 14:26

                    Non, non. Nous avons arrêté. Plus assez de place pour le stockage. Nous passons à la revente désormais...


                  • Jason Jason 29 octobre 2011 14:26

                    Les chemins de l’enfer sont semés de bonnes intentions. 

                    Je me méfie des prêcheurs, des prodigues de la déontologie, et autres manifestations de purisme. Surtout dans la police qui a trop longtemps servi les basses oeuvres des gouvernements sous prétexte d’ordre public. Qu’ils fassent leur boulot au quotidien, ce serait déjà bien. Et qu’ils ne viennent pas nous faire des remontrances en morale, en protectecteurs de droits souvent déviants, bafoués, ou lâchement ignorés.

                    On appelle l’Armée la grande muette. Ne me dites pas que vous aspiriez à ce qu’on appelle la Police la grande vertueuse.


                    • Marc Louboutin 29 octobre 2011 14:33

                      "Et qu’ils ne viennent pas nous faire des remontrances en morale, en protectecteurs de droits souvent déviants, bafoués, ou lâchement ignorés."

                      Ah non. Impossible. Ce n’est pas le travail de la police en ce bas-monde. Et encore moins notre tâche. Cela c’est la mission exclusive des bobolutionnaires du clavier. On voudrait priver personne.


                    • bénédicte desforges bénédicte desforges 29 octobre 2011 14:40

                      Ah oué.
                      Faut laisser des ptites miettes d’indignation aux pludémunis.


                    • Jason Jason 29 octobre 2011 16:58

                      Bien sûr, quand on fait des critiques de ce genre d’article, on ne peut qu’être révolutionnaire. Regardez l’histoire de cette institution de ces 50 dernières années.

                      Vous avouerez qu’il y a quand même certaines choses à redire. Alors qu"on ne vienne pas nous seriner avec le Droit, qui, lui, n’a souvent rien à faire avec la morale. C’est tout.

                      Que le PS (ou n’importe qui) ait l’option de choisir ses gardes du corps, me semble naturel. C’est vous qui créez la polémique.

                      C’est vous qui brandissez le totalitarisme avec ce titre très provocateur !


                    • Jérôme 6 novembre 2011 13:55

                      Une question, naïve, pourquoi ne pas demander au boucher, au dentiste, au banquier, au plombier, à l’homme de ménage, à l’institutrice... d’afficher leur appartenance syndicale et politique ?

                      Comme ça si mon dentiste a une appartenance politique qui ne me convient pas je vais voir ailleurs... si la nounou est syndiquée à un syndicat que je n’aime pas je ne l’embauche pas...

                      ha oui, je sais c’est pas pareil, c’est ça....

                      en tous les cas ficher des gens en fonction de leur appartenance politique, syndicale, religieuse... c’est juste une discrimination scandaleuse que tout le monde dénoncerait si les discriminés n’étaient pas policiers...

                      Enfin bon c’est toujours « marrant » de voir comment les gens ont des opinions à géométrie variable en fonction des personnes et/ou des professions !


                    • bénédicte desforges bénédicte desforges 6 novembre 2011 14:40

                      @ Jérôme : Exactement.
                      Et l’exemple de la nounou est très bien choisi.
                      (les flics du SPHP en protection, mais aussi portant s’il le faut des parapluies au dessus des têtes de ces « élites », le parallèle du maternage est assez marrant....)
                      Discrimination à géométrie variable.


                    • hacheii 29 octobre 2011 14:34

                      Il faut bien comprendre que le PS a tant de choses à cacher que sa sécurité ne peut être confiée qu’à des « personnes de confiance »


                      • Fergus Fergus 29 octobre 2011 16:01

                        Bonjour, Bénédicte.

                        Globalement d’accord avec vos propos. Cela dit, je comprends quand même la méfiance de Hollande dans le climat actuel.

                        Par ailleurs vous écrivez « nous connaissons des syndiqués d’Alliance qui votent à gauche depuis des années ». Certes, mais comme dit Gabin dans le film « Le président » : « Il existe aussi des poissons volants, mais ils ne constituent pas la majorité du genre ! »

                        Cordiales salutations.


                        • oncle archibald 29 octobre 2011 16:16

                          Je crois que c’est Churchil qui avait dit :

                           « en Angleterre on peut tout faire sauf ce qui est défendu »
                          en Allemagne on ne peut rien faire, sauf ce qui est autorisé
                          en France on peut tout faire, même ce qui est défendu "

                          Que conclure de l’exposé de Bénédicte Desforges éclairé par ce rappel historique ?

                          Hollande est anglophobe !

                          • Vipère Vipère 29 octobre 2011 16:48

                            Tonton Archibald, pas vu pas pris ???


                          • Traroth Traroth 29 octobre 2011 23:54

                            L’auteur nous raconte en fait que la police serait objective et apolitique. Y a-t-il quelqu’un ici pour croire une telle fiction ? Vous devriez vous mettre à écrire des romans, Desforges !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès