Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La présidentielle vue par les étrangers de Marseille

La présidentielle vue par les étrangers de Marseille

Alors que l’entre-deux tours bat sont plein, la presse étrangère ne s’est pas gardée de donner son avis sur la campagne et les candidats. Déni de dette, montée des extrêmes, les sujets sont nombreux avec pour toile de fond, la crise qui secoue le vieux continent. Mais les étrangers de Marseille, que pensent-ils de notre présidentielle ?

Avec un candidat UMP qui doit convaincre l’électorat du FN pour remonter dans les sondages, et un candidat socialiste qui se voit déjà à l’Elysée, la question de l’immigration et du droit de vote des étrangers est plus qu’omniprésente, et celle de l’avenir de notre dette l’est de moins en moins à quatre jours du résultat final.

Pour entrer dans le cœur du sujet, je suis d’abord allé à Noailles rencontrer des commerçants et des passants.

« Le discours sur les immigrés n’est pas sain »

Sénégalais, Algériens ou Comoriens, tous ont un point commun : la dérangeante impression d’être utilisé, montrés du doigt. Comme me le dit Mohammed, un commerçant Algérien du quartier : « On a une carte de séjour et on travaille, j’aimerai que l’on parle un peu moins de nous et plus d’emploi et d’économie. »

Nafi, une sénégalaise installé en France estime que « Le discours sur les immigrés n’est pas sain. » Habitant depuis 10 ans à Marseille, elle préfèrerait que l’on mette en avant l’intégration des étrangers : « Nous, on est intégrés, on travaille et pourtant tout le monde est mis dans le même sac. »

Installés dans un quartier populaire et acteurs de l’économie locale, ces immigrés sont bien plus préoccupés par la crise que le droit de voter ou non. Une proposition dont on parle beaucoup mais qui ne les intéresse pas vraiment. Une chose est sûre pourtant, la majorité de ces immigrés préfèreraient voir gagner François Hollande le 6 mai prochain.

Et si l’on parle beaucoup des étrangers venus d’Afrique et du Maghreb, à Marseille, on trouve aussi des Américains, des Espagnols, des Grecs ou des Anglais. Des étrangers qui « gênent moins » mais dont le regard est tout aussi critique.

« Un candidat d’extrême droite ne serait jamais aussi populaire en Amérique »

Professeur de théologie, Eric a quitté les USA pour s’installer à Marseille il y a huit mois. A trente ans, il s’intéresse d’autant plus aux présidentielles que chez lui aussi, c’est une période électorale.

Passionné de politique, il apprécie le modèle français et son pluralisme : « Dix candidats pour un premier tour c’est bien. Cela permet aux gens de mieux exprimer leurs convictions. » Et si il n’est pas surpris par l’issue du premier tour, il ne cache pas sa préférence pour Nicolas Sarkozy : « C’est le meilleur sur l’économie, il semble prêt à travailler avec les autres nations européennes. Hollande me parait plus axé sur les dépenses, cela n’a pas de sens pour moi. »

Eric reste tout de même très étonné du score de Marine Le Pen. Car si « c’est une bonne chose pour Sarkozy » dit-il, « un candidat d’extrême droite ne serait jamais aussi populaire en Amérique. » Et faisant fi des sondages, il pense que Nicolas Sarkozy va gagner, même si « les Français veulent peut-être une autre direction pour la France qui traverse la crise. »

 

© Wikimedia Commons - Rama

 

« Au pays des aveugles, les borgnes sont rois »

Nicolas, lui est grec. Maître de conférence à l’université d’Aix-Marseille, il est installé en France depuis 1995. Son avis sur la campagne est franc : « Les deux partis en compétitions ne se différencient pas vraiment et leurs arguments sont assez fades. » Et vivant en France depuis longtemps, il a noté une évolution : « l’électorat est plus méfiant vis-à-vis des politiciens qu’il y a 20 ans ». Le fameux « tous pourris ».

Déni de dette ? « Oui, c’est un problème qui n’a pas été discuté en profondeur, il a été oublié volontairement par les deux grands partis. » Et de continuer « Que ce soit l’ UMP ou le PS, ils n’ont pas voulu prendre de vraie position. Parler d’immigration ou d’insécurité, c’est plus vendeur. Mais qu’en penser devant la mise à mort de la classe moyenne par les mesures d’austérité qui tuent le marché ? »

Régulièrement pointé du doigt, la Grèce est le mauvais élève de l’Europe. Une position de bouc-émissaire qui ne gène pas Nicolas qui considère que « c’est le folklore d’une certaine ignorance des détracteurs. »

Et si comme en Europe, les extrêmes se sont imposés dans les élections, Eric, le citoyen américain n’en est pas surpris. « C’est le résultat de la pauvreté et de l’absence de réponse politique à celle-ci. » dit-il. Alors, à quelques jours du 6 mai et en guise de conclusion, il me dira : « Au pays des aveugles, les borgnes sont rois. »

 

Damien Isoard

Retrouvez notre article sur News of Marseille


Moyenne des avis sur cet article :  2.85/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • lsga lsga 3 mai 2012 14:04

    « Un candidat d’extrême droite ne serait jamais aussi populaire en Amérique »


    Mais oui... un candidat d’extrême droite a simplement organisé un coup d’Etat en 2000 puis dirigé le pays pendant 10ans, et lancé les bases d’une guerre mondiale...
    Son nom : George Bush

    « Déni de la dette »
    C’est faux ! François Hollande et Nicolas Sarkozy en ont longuement débattu hier soir. Hollande a réussis à obtenir ce que souhaitaient le FdG comme le FN : Que la BCE prête directement aux états à 1%.





    • Pinkette234 Pinkette234 3 mai 2012 15:51

      Tout le monde sait que ce ne sont pas les étrangers qui sont en cause ;mais les islamiques.

      Mais personne n’ose ouvrir un vrai débat.


      • nenecologue nenecologue 3 mai 2012 16:52
        Tout le monde sait que ce ne sont pas les étrangers qui sont en cause ;mais les islamiques.

        Je dirais plutot les islamistes , c’est à dire si l’on en croit les votes des tunisiens vivants en France , à peu près 40 % des arabes ...

      • Ruut Ruut 3 mai 2012 16:12

        La loi l’interdit le débat.


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 mai 2012 19:15

          En tout cas les Kalaches elles votent pas à blanc depuis quelques mois !!!!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

NewsofMarseille

NewsofMarseille
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès