Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La propagande des tartuffes, crèche vs laicité, guerre en Syrie, le règne (...)

La propagande des tartuffes, crèche vs laicité, guerre en Syrie, le règne du deux poids deux mesures

prcf-ic-actu-analyse-pole-positionPÔLE POSITION du 21.10.2016. LE PRCF COMMENTE L’ACTU sur www.initiative-communiste.fr – Par Floréal

… ou : quand le « Deux poids, deux mesures » se généralise, c’est la fascisation qui gagne dans les têtes…

GRÂCE AU CONSEIL d’ETAT, LA « LAÏCITE » NE SAIT PLUS DANS QUELLE ETABLE CRECHER !

La loi laïque de 1905 séparant l’Etat des Eglises dispose que « la République ne reconnaît ni ne salarie aucun culte ». En conséquence, elle stipule noir sur blanc qu’aucun signe religieux ne doit être apposé dans les établissements publics. Ajoutons que cette loi n’est pas une de ces innombrables lois que l’exécutif, la police et la justice s’accordent tacitement pour ne même plus feindre d’appliquer, comme l’est par ex. la loi Toubon de 1994 qui dispose toujours que « le français est la langue des services publics, du travail, des échanges et de l’enseignement » (Yes ! OK ! Of course ! rayez la mention inutile). La loi de 1905 fait en effet partie du « bloc de constitutionnalité » et à ce titre, elle constitue l’Etat de droit que se flatte encore d’être la 5ème République en capilotade.

On pouvait donc penser, sans être exagérément qualifié en droit constitutionnel, que le Conseil d’Etat n’aurait pas à délibérer longtemps pour interdire l’exposition de crèches (comportant l’Enfant Jésus, la Vierge Marie, son époux Joseph, les Mages et l’Etoile mystérieuse, ces signes laïques bien connus !), à l’intérieur des Maisons pour tous que sont censées être les mairies françaises. Des bâtiments encore (provisoirement ?) publics au fronton desquels figure encore parfois, sans doute par antiphrase, l’inscription : « liberté, égalité, fraternité ».

Eh bien non, il s’est trouvé des juges qui ne manquent pas d’R, pour estimer – ben voyons !– que la crèche étant un phénomène « culturel » et non « cultuel », elle serait à l’avenir autorisée dans les mairies.

A quand de nouveau le crucifix – culturel et non cultuel puisqu’il figure sur tant de peintures – dans les écoles, les commissariats et les tribunaux ? Pour « justifier » son avis, le Conseil d’Etat avance sans rire l’idée qu’il faut interpréter la laïcité comme un dispositif de « paix civile » et non comme la base d’un interdit. Comme s’il n’arrivait pas que l’interdit, quand il repose sur l’égalité entre citoyens, soit le fondement de la « paix civile » !

Belle « paix civile » demain dans nos villages si les athées réclament à leur tour (chiche ?) que dans les mairies on affiche désormais, au hasard, mais on peut peut-être trouver mieux ?, la phrase hautement culturelle du jeune Marx déclarant que « la religion est l’opium du peuple » ? On pourrait par ex. l’inscrire juste au-dessous de la devise républicaine. On pourrait aussi mettre le drapeau rouge à côté du tricolore le 1er Mai avec la phrase « prolétaires de tous les pays unissez-vous » (il se dit en effet que le Manifeste du PC est en effet, culturellement parlant, le livre le plus répandu au monde avec la Bible et le Coran). Concitoyens musulmans, que se passera-t-il si désormais, en vertu de l’égalité civique, vous demandez qu’à l’occasion de l’Aïd, les mairies soient décorées de croissants verts dont le caractère « culturel » est lui aussi avéré par des milliers d’œuvres d’art ? Oh le bel « apaisement » en perspective que voilà, alors que 30% des Français s’apprêtent à voter pour le FN et que Sarkozy ne sait plus quoi faire pour déborder l’extrême droite sur sa droite extrême…

Bref l’avis du Conseil d’Etat se fonde-t-il sur la recherche de la « paix civile » ou tout au contraire, n’invite-t-il pas de manière irresponsable dans le climat actuel à franchir une étape supplémentaire vers cette guerre civile intercommunautaire qu’attisent symétriquement les frères ennemis du salafisme, de l’intégrisme catho résurgent (autour notamment, des « manifs pour tous ») et de l’ultra-droite FNLR, elle-même encouragée par la volonté liberticide de Napoléon Valls d’institutionnaliser et d’encadrer le culte musulman ?

En avant, donc au nom de la pseudo-laïcité communautariste promue par l’UE, vers le démantèlement de la « République laïque, sociale, démocratique une et indivisible ». Et à quand le retour des guerres de religion qu’avait momentanément conjurées ou suspendues l’édifice progressiste, mais encore très contradictoire, de l’Edit de Nantes ?

Bref, détruisons la laïcité aux cris de « vive la laïcité » et saccageons les bases mêmes de la « tolérance » en criant « vive la Tolérance et l’ouverture » !

Conclusion : aux prochaines présidentielles, on peut faire l’économie des primaires et du vote lui-même : il suffit de porter d’emblée Tartuffe à l’Elysée !

ALEP-MOSSOUL : A propos du Général Bellanger, des méchantes bombes russes et des gentils bombardements US…

Doublure de l’arrogant Bernard Guetta dans le 7/9 de France-Inter, le « géo-policitien » Antony Bellanger a récemment commis un édito comparant les sièges simultanés de Mossoul (Irak) et d’Alep (syrie). Sans prendre le risque de citer à l’antenne les coupables et leurs arguments… – M. Bellanger tance les saligauds qui s’étonnent qu’on puisse à la fois flétrir les retombées tragiques de l’intervention russo-syrienne à Alep… et s’enthousiasmer pour l’offensive conduite à Mossoul par une série de milices et d’Etats rivaux que dirige ouvertement Washington et Paris.

A qui veut-on faire croire que, dans un cas, les bombes russes maniées par l’armée syrienne régulière iraient sadiquement frapper « la population civile » et « les enfants », et que les « assiégés » d’Alep seraient d’aimables « rebelles » (émargeant hélas un tout petit peu à Al Qaida), alors qu’à Mossoul, les obus pilonnés par d’obligeants « Peshmergas » pilotés par l’US Army font aimablement un détour pour éviter « les civils » et ne frapper que les « terroristes » ? L’énormité du parti-pris antirusse, pro-occidental et anti-syrien de France-Inter est telle que l’on ne peut éviter d’évoquer les vers de Victor Hugo :

« C’est un Russe, égorge, assomme !
C’est normal, pourquoi cet homme
Avait-il un habit blanc ? » 

ppa-07-16-le-monde-diplomatique-medias

les médias controlés par l’oligarchie capitaliste : http://www.monde-diplomatique.fr/cartes/ppa#&gid=1&pid=1

Que des éditorialistes triés sur le volet pour remettre l’auditeur bobo dans le droit chemin euro-atlantique, disposent d’un monopole d’Etat pour débiter ces sornettes, on peut le concevoir : car en régime capitaliste, la « liberté de la presse » consiste en ceci que le capital (dans les médias privés), ou que les gouvernements bourgeois (dans les médias « publics ») ont tout loisir pour embaucher, « cadrer » et éventuellement débaucher (s’ils franchissent la ligne politique fixée par l’éditeur) les « journalistes » qui ont le privilège (qui les choisit et sur quels critères ?) de monopoliser les éditoriaux politiques. Et si en plus, lesdits « journalistes » croient les billevesées qu’ils débitent, c’est tout bénèf, car une information n’est crédible que si est supposée parler librement la source dont elle émane…

Mais que dire alors de tels auditeurs lettrés de France-Inter qui écoutent, avalent et relaient ensuite autour d’eux pareilles sornettes, sans jamais omettre de féliciter à l’antenne MM. Cohen, Guetta, Bellanger et Cie « pour la qualité de vos émissions » ?

source : http://www.initiative-communiste.fr/articles/propagande-tartuffes-creche-vs-laicite-guerre-syrie-regne-deux-poids-deux-mesures-prcf-commente-lactu-pole-position/

pour une information libre et engagée, soutenez IC, abonnez vous !


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • Julien30 Julien30 24 octobre 20:02

    « la phrase hautement culturelle du jeune Marx déclarant que « la religion est l’opium du peuple » ? »

    Vous pensez vraiment que l’on peut comparer l’apport du christianisme à l’histoire de France, à sa culture, avec celui de Marx ou du communisme ? 

    • flourens flourens 25 octobre 11:47

      @Julien30
      l’apport du christianisme, au hasard la St Barthélémy, les camisards, l’inquisition, le chevalier de La Barre et j’en passe, merci encore
      l’apport du communisme,au hasard aussi, la sécu, les congés, la protection au travail, la suppression du travail des enfants, là, on peut dire merci


    • oncle archibald 25 octobre 14:59

      @flourens : vous ne pourriez prétendre à la fonction de juge d’instruction qui lui fait obligation d’instruire à charge et à décharge. En outre vos exemples sont séparés par quelques siècles et vous feignez d’ignorer que la société a quelque peu évolué en quelques siècles.

      Je vais vous en faire une autre, avec la même objectivité que vous en matière de transports : l’apport des rois de France le carrosse et la chaise à porteurs, l’apport de la république les trains, les bus et les camions ....

      La mauvaise foi des cocos est sans limite !


    • flourens flourens 25 octobre 17:27

      @oncle archibald
      rien ne vient dénoncer l’obscurantisme de la religion ni les avancées des forces de gauche communistes dans votre argumentaire, donc acte, la mauvaise foi des cathos ne s’encombre pas de la vérité, c’est un comble !!!!!


      • tf1Groupie 24 octobre 21:35

        c’est sûr qu’avec le Communisme il n’y a pas deux poids deux mesures : il persécute toutes les religions sans distinction !

        Alors quand on soutient une ideologie qui opprime les croyants on est mal placé pour parler laïcité.

        En plus l’auteur n’a casé qu’une seule fois le mot « fascisation » dans son article alors que c’est un mot compte triple dans les tracts cocos ; va falloir faire mieux au prochain au prochain tract (qui ne saurait tarder).


        • simir simir 24 octobre 22:42

          @tf1Groupie
          Il ne sait même pas le groupie que les soviets étaient nommés par les allemands et par toute la droite les « judéo-bolchéviques »
          D’autre part il n’y a pas plus de gens qui pratiquent leur religion maintenant que dans la période socialiste dans la république tchèque que je connais bien.
          Dans la Pologne de Jaruzelski c’est l’église qui a été le fer de lance de la contre-révolution. Pour une activité soit disant persécutée il y a pire.


        • simir simir 25 octobre 09:34

          @simir
          J’oubliais aussi le père de Merkel qui était pasteur et qui a choisi en toute connaissance de cause de s’installer en RDA.
          Peut-être qu’il aimait ça la prison !


        • LE CHAT LE CHAT 25 octobre 14:40

          @simir

          tu semble oublier qu’il est pire pour un chrétien de vivre en Corée du Nord communiste qu’au daechistan !

          c’est le camp de concentration garanti ! 

          on a le droit d’adorer qu’un seul dieu , kim jong un !


        • tf1Groupie 25 octobre 14:53

          @simir

          Oui la RDA était n’était pas la meilleure élève de la répression soviétique ...

          Des pratiquants qui ont évité la persécution ça te suffit à affirmer que l’URSS était favorable aux religieux ?
          Sérieusement ?

          "La cible principale de la politique anti-religieuse des années 1920 et 1930 est l’Église orthodoxe russe, église qui rassemble le plus grand nombre de fidèles. Presque tous les membres de son clergé, et un bon nombre de ses fidèles, furent fusillés ou envoyés dans des camp de travail. Les écoles théologiques furent fermées, et les publications religieuses furent interdites1. Pour la seule année 1937, plus de 85.000 prêtres orthodoxes furent tués"

          C’est certainement des conneries Wikipedienne.
          Garde tes oeillères, je ne vais pas essayer de te convaincre, surtout que la honte est un sentiment qui t’est inconnu.


        • simir simir 27 octobre 12:26

          @tf1Groupie

          « C’est certainement des conneries Wikipedienne. »
          Oui sans doute.
          En 1990 les historiens Zemskov et Dougin ont publié les archives du Goulag. Elles contiennent les arrivées et les départs, consignés jusqu’au dernier homme.
          Sur l’ensemble des détenus il n’y avait que 25 à 30 % de politiques.
          En 1937 et 38 pour ces 2 années les décès se sont chiffrés à 115922 pour diverses causes.

          Selon American Historical Review il y a eu en 1937 décès on est donc loin des 85000 curés.
          Tous ces orthodoxes qui ont été emprisonnés l’ont été pour leur soutient marqué à un retour du régime tsariste.


        • Pascal L 25 octobre 00:20

          « la phrase hautement culturelle du jeune Marx déclarant que « la religion est l’opium du peuple »

          Puisqu’on parle des déclaration de Marx, je trouve celle-là autrement plus intéressante. il parle des thèses marxistes à propos de du rôle joué par la valeur d’usage dans sa théorie :
          « Ce ne sont que des balivernes. Seul un obscurantiste qui n’a pas compris un mot du Capital... » (Karl Marx, « Marginal notes on A.Wagner » (1879) in David Mc Lennan (sous la dir.), Karl Marx : Early texts, Oxford, Basil Blackwell, 1971.

          « quand il repose sur l’égalité entre citoyens » Ce mot « égalité » qui cache en réalité la haine de tout ce qui ne nous ressemble pas. 

          • titi 25 octobre 11:37

            @l’auteur

            Si justement on laissait les crèches dans les mairies
            Si justement on rappelait la simple vérité historique : notre culture est chrétienne

            Alors on aurait rien à craindre des jeunes filles en foulard.

            La nature à horreur du vide.


            • flourens flourens 25 octobre 11:52

              en plus ils sont stupides les chrétiens, dans certaines villes il n’y a qu’une mairie mais une tétrachiée d’églises, donc ils se contentent d’une crêche alors qu’ils pourraient en avoir une tétrachiée, c’est bien pour emmerder le monde
              au nom du culturel, puisque nous sommes tous gaulois(avant d’être chrétien) d’après notre ex grand mamamouchi, je demande un chêne avec du gui et un druide à serpette dans chaque mairie, non mais


              • titi 25 octobre 13:50

                @flourens
                « , je demande un chêne avec du gui et un druide à serpette dans chaque mairie, non mais »

                Le sapin de Noel ? il vient d’où à votre avis ?


              • flourens flourens 25 octobre 17:29

                @titi
                de coca cola, comme le père noël, fric et religion ont toujours marché main dans la main


              • Doume65 25 octobre 11:57

                « il s’est trouvé des juges [...]pour estimer [...] que la crèche étant un phénomène « culturel » et non « cultuel », elle serait à l’avenir autorisée dans les mairies. »

                Je pense bien que cette phrase déforme la réalité. Elle sous-entend que jusqu’à aujourd’hui les crèches étaient interdites et qu’on accorde un droit nouveau. Les juges en réalité, estiment que cette tradition a le droit de perdurer. Ce n’est pas qu’une petite nuance !


                • xc (---.---.78.220) 25 octobre 14:26

                  Aurais-je manqué quelque chose ? Sauf erreur de ma part, le conseil d’Etat ne s’est pas prononcé. C’est seulement le rapporteur public qui a donné son avis.

                  PS : la loi « dispose ». C’est le contrat qui « stipule ».


                  • Crab2 25 octobre 16:11

                    Le non-respect de la loi de 1905, depuis plusieurs décennies participe à encourager le fanatisme religieux et toutes les formes de radicalisations -

                    En fait il ne suffit pas ... entendre les dé-radicalisés dire qu’ils désavouent l’idéologie islamiste
                     ce que tout vrai...

                    Suites

                    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/10/deradicalisation.html

                    ou sur

                    http://democrite-epicure.hautetfort.com/archive/2016/10/25/deradicalisation-5865455.html


                    • anna anna 25 octobre 16:23

                      Un peu de propagande russe de RT sur la Syrie, que les français ne verrons pas, si je ne leur donne pas de liens

                      1. Les militaires russes apportent une aide humanitaire pour les enfants dans les écoles syriens :

                      https://www.youtube.com/watch?v=opAoBe3BjME

                      2. Aujourd’hui les militaires russes ont réussis a faire sortir une dizaine d’enfants d’Alep Est :

                      https://www.youtube.com/watch?v=wO_GdPeW49g


                      • arthes arthes 25 octobre 17:53

                        La crèche de noël, symbole de l’obscurantisme religieux...Mouarfff

                        Bah, moi j’y vois davantage un trip traditionnel, tout comme le sapin de noël

                        Puis l’enfant Jésus, je vois pas trop ce qu’il a fait de mal le pauvret

                        Quant à parler des crimes commis par les hommes au nom des religions, parlons alors de ceux commis a nom des idéologies révolutionnaires inspirées par le marxisme, et aussi de ceux commis actuellement au nom de la démocratie

                        Cela dit, virer les crèches ça fait un point commun avec Marine qui souhaite interdire TOUS les signes ostentatoires religieux


                        • philouie 25 octobre 17:58

                          @arthes
                          Puis l’enfant Jésus, je vois pas trop ce qu’il a fait de mal le pauvret
                           
                          Lui, il a peut-être pas fait grand chose de mal, mais l’adoration de l’homme par l’homme a remplit l’homme de l’orgueil et l’a rendu criminel comme jamais.


                        • arthes arthes 26 octobre 17:01

                          @philouie

                          Oui, c’est bien ce que je faisais remarquer

                          L homme (l’humain) est parfois très con, ce n’est pas en supprimant les crèches et même en interdisant les représentations religieuses qu’il sera moins con, ni plus con d’ailleurs

                          Mais bon, c’est dans l’air déglingué du temps où tous sont paumés.


                        • Massada Massada 25 octobre 17:57

                          La crèche de Noel incite à la violation du droit international.

                           

                          En effet, la crèche de Noël représente un couple de colons juifs, venus de Nazareth pour s’installer à Bethléem en territoire palestinien. Pour augmenter rapidement la population de la colonie, ils ont bénéficié de l’aide d’une puissance mondiale et invisible, par l’opération Saint Esprit.

                           

                          Après la naissance de l’enfant, trois puissants souverains viennent apporter leur soutien. Cet enfant grandit et multiplie les provocations sionistes : il puise unilatéralement dans les eaux du Jourdain et mène une action violente sur le Mont du Temple ,sur lequel les juifs n’avaient aucuns droits comme le rappelle l’UNESCO.

                           

                          Sous le nom de Jésus de Nazareth, roi des juifs, il prend la tête d’un complot, comme en attestent les images d’un repas secret sur le Mont Sion. Il est arrêté lors d’une incursion à Jérusalem Est, sur le Mont des Oliviers. Ce qui n’empêchera pas ses disciples de poursuivre sa politique d’expansion, notamment sur le chemin de Damas. Par leur propagande insidieuse, les disciples du roi des juifs imposeront leur hégémonie spirituelle sur tout l’empire romain.

                           

                          Le Conseil d’Etat a, certes la sagesse d’ignorer la laïcité, qui persécute les femmes en les obligeant à montrer leur visage, mais il ne peut résister à la pression des lobbys et autorise donc la représentation de la colonie de Bethléem.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès