Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La pudeur de Georges Fenech

La pudeur de Georges Fenech

Le 17 février dernier, Georges FENECH était invité sur Europe1 pour parler de l'attitude de la France face à la révolte tunisienne.

Il est pitoyable de voir comment le président de l'association Échanges Franco Tunisiens (EFF) retourne sa veste sans pudeur alors que, 2 mois avant les événements, il était un des rares européens à être invité en grande pompe par le parti de BEN ALI au 22ème symposium international sur la jeunesse qui s'est tenu à Tunis les 2 et 3 novembre 2010 (*).

Il découvre soudainement que BEN ALI était un dictateur et qu'il n'a fait que « jeter un voile pudique sur les excès de ce régime ».

C'est bizarre de constater que lors du procès de l'ANGOLAGATE, il découvrait tout aussi innocemment que FALCONE, qui avait déboursé 100 000F d’abonnements à sa revue APM, était un marchand d'arme.

Est-ce de ce même voile pudique qu'il a recouvert le passé peu glorieux de Jean-Louis VOIRAIN qui a soutenu sa campagne des Législatives de 2002 ?

Dans cet interview il rajoute « Nous étions tellement liés à ce peuple tunisien qu’on accompagnait son essor économique en fermant pudiquement les yeux sur autre chose »

Est-ce encore « en fermant pudiquement les yeux sur autre chose » qu'il a rendu une ordonnance de non-lieu dans le cadre de l'assassinat du juge RENAUD alors qu'il était juge d'instruction ?

Il rajoute encore « Notre proximité avec la Tunisie (...) nous a empêché d’avoir ce recul et cette lucidité  ».

Cela nous brûle les lèvres de poser cette question : « Mais de quelle proximité avec la Tunisie parlez-vous Monsieur FENECH, au point qu'elle vous a fait perdre votre lucidité ? »

C'est par pudeur que nous nous garderons bien de répondre à ces questions.

 

(*)www.letemps.com.tn/pdf/1288731178_UNE%20PDF%2003%2011.pdf


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 23 février 2011 12:25

    Monsieur Fenech semble essentiellement (?) être un homme de réseaux...

    Ses diverses casseroles ne l’empêchent pas de venir pérorer, perpétuellement invité par différents médias dans lesquels il s’épanche pour « donner la leçon » ... oubliant ses propres « difficultés » ...
    Que quelqu’un avec son passif soit toujours en place peut interroger, mais le plus ennuyeux, c’est justement la place qui lui est encore donnée dans les médias et le fait qu’il ait encore et toujours « l’oreille du pouvoir » pour continuer ses différentes fonctions... plus souvent dans la critique destructive de ceux qui sortent des normes du bon « mouton obéissant »...

    Homme de réseaux , vous disais je ... hélas, avec encore une capacité de nuisance.


    • mannkael 23 février 2011 15:13

      (Deutéronome 16:19) [...] Tu ne dois pas faire dévier le jugement. Tu ne dois pas avoir de partialité ni accepter de pot-de-vin, car le pot-de-vin aveugle les yeux des sages et pervertit les paroles des justes.
      (Isaïe 1:23) [...] Chacun d’eux aime le pot-de-vin et court après les cadeaux. Ils ne rendent pas jugement pour l’orphelin de père, et le procès de la veuve ne parvient pas jusqu’à eux.

      Compbien de morts avec le trafic d’armes et les pots de vin !!!


      • molinot 23 février 2011 15:35

        Monsieur Fenech parle t-il de « proximité » affairiste ? immobilière ? autre ?


        • coudjouac 26 février 2011 00:38

          Le voile pudique, c’est la burqa du riche entremetteur ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Dessangre


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès