Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La réaction s’arme contre le mariage pour tous !

La réaction s’arme contre le mariage pour tous !

Les premières manifestations locales ont eu lieu contre le mariage pour tous. La droite cléricale la plus réactionnaire qui soit fourbit les armes... Pendant ce temps là, la droite institutionnelle participe à ce combat d'arrière garde en utilisant son positionnement.

Jeudi 18 octobre 2012, les administrateurs de la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf) « ont émis un avis défavorable sur le projet de loi visant à ouvrir le mariage aux couples de personnes de même sexe ».

Les résultats du vote sont édifiants et étonnants

11 personnes ont voté contre ( 3CGT, 2 CFTC, 5 UNAF et une personne qualif iée. Le vote de la CGT est étonnant, j'espère qu'il est motivé pour une question de procédure ! Mais même avec cette argumentation, le choix de cette centrale est « ahurissant »même si dans un communiqué : « La CGT tient à préciser que son vote ne signifie aucunement un quelconque rejet du mariage homosexuel. »
L'UNAF (Union Nationale des Associations Familiales) a pris position contre avant même que se réunisse son CA convoquée pour le lendemain. Il s'agit là d'une conception particulière de la démocratie. L'UNAF qui est censée représenter toutes les familles prend là un positionnement partisan qui le classe dans le camp de la réaction.
Ce choix risque de poser des problèmes au sein d'associations pluralistes comme la CSF qui risque de ne pas comprendre le positionnement du président de l'UNAF issu de ses rangs ou de Familles Rurales, première association familiale en nombre d'adhérents
 

8 voix ont voté pour (3 F0 3 CFDT, 2 personnes qualifiées)

2 prises d’acte (2 CGC)


12 « n’ont pas pris part au vote » (6 Medef, 2 Upa, 3 Cgpme, 1 Profession libérale).


Pour le CNAFAL (Conseil National des Associations Familiales Laïques), cela appelle plusieurs remarques :


"1) La CNAF, établissement public national, n’a pas qualité pour dire le droit. Elle est chargée d’appliquer la loi dans le champ du versement des prestations sociales, et de la politique familiale. Et, elle le fait plutôt bien et avec la plus grande neutralité. Alors pourquoi et sous quelle pression, avoir pris position ?
2) Le CNAFAL s’interroge sur la prise de position de l’UNAF effectuée ce même jour, le 18 octobre, alors que son président avait convoqué un CA extraordinaire le 19 octobre pour qu’une orientation soit débattue. Curieuse démocratie que de se prononcer contre, la veille d’un CA dont le seul ordre du jour était l’étude du projet de loi de mariage pour tous !
3) Les 5 voix de la la délégation UNAF qui s’est prononcée sans l’avis du CA ont permis un vote défavorable du CA de la CNAF. De qui se moque-t-on dans cette affaire ? La sagesse aurait voulu que l’UNAF ne prenne pas part au vote ; ce qui n’a pas été le cas. Le porte-parole du CNAFAL a d’ailleurs protesté le lendemain au CA de l’UNAF du 19 octobre, en vain !
4) Cela pose également et par ricochet, la question de la représentativité de l’UNAF. A qui fera-t-on croire que l’ensemble des familles adhérentes de l’UNAF sont contre le mariage pour tous ?
Rappelons que l’UNAF a la mission de représenter l’ensemble des familles et de formuler des avis en conséquence. Le CNAFAL est obligé de constater régulièrement, depuis 4 ans, le développement de pratiques anti‑démocratiques et d’une dérive inquiétante. C’est la raison pour laquelle le CNAFAL réclame une réforme profonde de l’UNAF, de son fonctionnement, et de ses missions."


Sur le mariage pour tous, les avis sont divers y compris au sein des associations familiales ou de solidarité. C'est une question de société et il n'y a pas au niveau du débat des réactionnaires d'un côté et des progressistes de l'autre mais des niveaux de conscience différents. Comme l'expliquait un responsable de Familles Rurales : les jeunes et généralement les moins de 40 ans sont pour le mariage pour tous alors que les plus vieux sont contre.
Ce débat qui est l'un des débats actuels doit se poursuivre dans le pays.
Mais en tout état de cause, la droite cléricale ne veut pas le débat, elle cherche le combat sur les bases les plus réactionnaires qui soient où pointe chez certains une homophobie réelle ou latente.

Jean-François Chalot

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.59/5   (63 votes)




Réagissez à l'article

164 réactions à cet article    


  • Rounga Roungalashinga 25 octobre 2012 08:47

    Une technique efficace pour faire passer ses idées et revendications est de changer les mots.
    Ainsi, la vidéo-surveillance devient « vidéo-protection », et on dit désormais « mariage pour tous » pour signifier mariage homosexuel. Car le mariage hétérosexuel est déjà pour tous, sous-entendu tous ceux qui le veulent. Pourquoi ne pas dire plutôt « tout type de mariage » ?


    • Traroth Traroth 25 octobre 2012 15:52

      Sauf que jusqu’à présent, on ne parlait pas de « mariage hétérosexuel », mais de mariage. C’est les réactionnaires dans votre genre qui ont ajouté l’épithète « hétérosexuel » pour tenter de trouver des « éléments de langage ».


    • La mouche du coche La mouche du coche 25 octobre 2012 16:38

      J’aime bien lire les articles de M. Chalot, parce que je suis sûr d’y retrouver toutes les idées de TF1, du gouvernement ultra-libérlal, de la grande Banque et des milieux d’affaires réunis (pléonasme multiple). Cet article n’y fait pas exception. L’auteur est pour moi comme un oncle dont je suis sûr des idées toujours les mêmes, bien dans le vent, à la mode, et cela me rassure. Chaque fois que la télé lui dit quelque chose à penser, l’auteur est d’accord. S’il fait la même chose avec sa femme, être d’accord toujours, cela doit être très agréable pour elle. Un mari qui ne pense pas, quel bonheur ! 


    • Rounga Roungalashinga 25 octobre 2012 16:50

      Sauf que jusqu’à présent, on ne parlait pas de « mariage hétérosexuel », mais de mariage. C’est les réactionnaires dans votre genre qui ont ajouté l’épithète « hétérosexuel » pour tenter de trouver des "éléments de langage« .

      Si le terme »mariage homosexuel« arrive sur le devant de la scène, il est normal que le terme »mariage hétérosexuel" émerge lui aussi.
      Objection nulle.


    • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 25 octobre 2012 16:58

      Vous ne devez pas souvent lire JF Ch. ! S’il est prévisible c’est en tant que trotskiste ou au moins d’homme de la gauche qui ne fait pas de concession, pas en tant que libéral ! Ce n’est pas la mode qui le fait prendre position ! On peut ne pas être d’accord avec lui, pas de le faire passer pour ce qu’il n’est pas !


    • Traroth Traroth 25 octobre 2012 17:09

      @Roungalashinga : et c’est vous qui parlez de « changer les mots » ? Je me gausse ! smiley


    • La mouche du coche La mouche du coche 25 octobre 2012 17:21

      @ Jean. Vous semblez opposer troskistes et libéraux. Pourtant TOUS DEUX sont POUR le mariage gay, comme l’auteur. Avez-vous réfléchis à cela ? smiley


    • Rounga Roungalashinga 25 octobre 2012 17:41

      Traroth, si vous voulez discuter, prenez la peine d’argumenter, sinon je bâille et je me casse.


    • lulupipistrelle 25 octobre 2012 18:05

      Ah bon, Chalot serait trotskiste ? c’est pas lui qui écrit sur le forum anarchiste ?


    • Traroth Traroth 25 octobre 2012 18:07

      @Roungalashinga : Vous justifiez le fait que le mariage doive rester hétérosexuel par le fait qu’il le soit actuellement. Mais tout le monde le sait, ça ! Ca n’a rien d’un argument ! D’ailleurs, vous inversez le rapport cause-conséquence : le mariage est resté hétérosexuel jusqu’à présent parce que le mariage homosexuel était interdit.


      De plus, vous accolez « hétérosexuel » au mot « mariage » comme s’il y avait une logique immanente dans cette qualification, alors que le mariage est une création humaine et qu’il sera ce qu’on veut qu’il soit !


    • Rounga Roungalashinga 25 octobre 2012 23:06

      Vous justifiez le fait que le mariage doive rester hétérosexuel par le fait qu’il le soit actuellement.

      Aucunement.

      le mariage est resté hétérosexuel jusqu’à présent parce que le mariage homosexuel était interdit

      Non. Le mariage est resté hétérosexuel parce que le mariage homosexuel n’était tout simplement pas pensable jusqu’à très récemment.

      De plus, vous accolez « hétérosexuel » au mot « mariage »

      Le mariage est depuis la nuit des temps hétérosexuel. Ce n’est donc que depuis qu’il est question de mariage homosexuel qu’il convient de préciser, quand le contexte l’exige « mariage hétérosexuel » pour désigner le mariage simple qui existe depuis la nuit des temps. Ça me paraît pourtant très simple à comprendre.

      alors que le mariage est une création humaine et qu’il sera ce qu’on veut qu’il soit !

      Attention à ne pas confondre création humaine, sous-entendu arbitraire, et structure anthropologique, sous-entendu nécessaire, pour le moins à un certain moment.

      Mais je constate que nous nous éloignons du sujet de mon post initial, sur lequel vous n’avez pas dit un mot : pourquoi parler de « mariage pour tous » alors que le mariage est déjà pour tous, et pourquoi ne pas dire plutôt « mariage homosexuel » ou « tous types de mariages » ? Ce choix de mots n’induit-il pas en erreur en sous-entendant une inégalité de droits qui n’existe pas ?


    • Traroth Traroth 26 octobre 2012 09:52

      Je répète donc : vous affirmez que le mariage se doit d’être hétérosexuel en prenant comme justification le fait qu’il le soit actuellement. C’est une escroquerie intellectuelle pure et simple. C’est vous qui manipulez les idées et les mots.


    • Rounga Roungalashinga 26 octobre 2012 10:39

      vous affirmez que le mariage se doit d’être hétérosexuel en prenant comme justification le fait qu’il le soit actuellement.

      Absolument pas.
      En quelle langue faut-il que je vous le dise ?


    • Traroth Traroth 26 octobre 2012 12:23

      Quand vous dites « Car le mariage hétérosexuel est déjà pour tous », c’est quoi ? Vous vous foutez du monde !


    • Rounga Roungalashinga 26 octobre 2012 13:10

      Quand vous dites « Car le mariage hétérosexuel est déjà pour tous », c’est quoi ?

      Une vérité qui contredit le propos selon lequel le mariage homosexuel serait le « mariage pour tous » et le mariage classique, hétéro, réservé à quelques uns.


    • Traroth Traroth 26 octobre 2012 14:16

      Personne n’a jamais dit que le mariage homosexuel était le mariage pour tous. Permettre les mariages à la fois hétérosexuels et homosexuels, c’est le mariage pour tous. Vous déformez les propos avec la plus parfaite mauvaise foi.


    • Rounga Roungalashinga 26 octobre 2012 14:31

      Personne n’a jamais dit que le mariage homosexuel était le mariage pour tous.

      Effectivement, vous avez raison, mais le titre de l’article laisse entendre que le mariage tel qu’il existe n’est pas pour tous, ce qui est faux.


    • Traroth Traroth 26 octobre 2012 16:55

      Non, c’est parfaitement exact. Les gens concernés ne veulent pas d’un mariage hétérosexuel ou homosexuel, ils veulent d’un mariage avec la personne qu’ils aiment !


    • La mouche du coche La mouche du coche 28 octobre 2012 11:39

      Et si j’aime ma fille ou mon poisson rouge. J’ai le droit ? smiley


    • Rounga Roungalashinga 29 octobre 2012 08:56

      Les gens concernés ne veulent pas d’un mariage hétérosexuel ou homosexuel, ils veulent d’un mariage avec la personne qu’ils aiment !

      Ce qu’ils veulent n’est pas le sujet. Le sujet c’est ce à quoi ils ont droit. Or, ils ont tous droit à la même chose : au mariage, c’est à dire à l’union hétérosexuelle. Tous le monde a accès au mariage, personne n’a accès au mariage homo, c’est pourquoi cette rhétorique du « mariage pour tous » est trompeuse.


    • CHALOT CHALOT 25 octobre 2012 08:55

      Pourquoi cette dénomination : parce que c’est celle qui est officielle


      • Rounga Roungalashinga 25 octobre 2012 09:31

        Est-elle légitime pour autant ? La « vidéo-protection » aussi est la dénomination officielle...


      • Axel de Saint Mauxe Axel de Saint Mauxe 27 octobre 2012 19:03

        Officialisée par qui ?


      • Gabriel Gabriel 25 octobre 2012 09:06

        Il est intéressant de constater que ce sont les personnes les moins concernées par ce problème qui sont les plus virulentes sur le sujet. Que Pierre veuille se marier avec Paul ou que Christine veut se marier avec Sophie, j’en ai personnellement rien à faire car je suis très mal placé pour donner un avis étant donné que je ne fais pas parti de la communauté concernée donc, par humilité et modestie je m’abstiendrai de dire aux autres ce qu’ils doivent faire ou ne pas faire. Il me semble quand même qu’il y a plus important comme problème, par exemple ceux qui n’ont plus de travail, ceux qui dorment dans la rue, ceux qui crèvent de faim, ceux qui ne peuvent plus se soigner etc… Alors il serait peut-être temps et sage de remettre un peu d’ordre dans les priorités à traiter car, vue l’état de la société actuelle et la misère grandissante qui la gangrène, il y a urgence !


        • Gabriel Gabriel 25 octobre 2012 10:45

          Monsieur schweizer, pourriez vous avoir l’amabilité de m’expliquez l’influence directe sur votre vie personnelle qu’aurait le résultat de ce débat d’importance toute relative. Secondo, je n’ai pas compris la deuxième partie de votre commentaire : « Par ailleurs, il faut être complètement trimbré pour souscrire à une institution qui aurait fait passer pour timbrer celui qui l’aurait évoquée il y a seulement trente ans, bien après Mai 68  » Est-ce moi que vous avez la bonté de traiter de trimbré ?


        • Gabriel Gabriel 25 octobre 2012 12:30

          Voyez vous Monsieur la société change, évolue. Est-ce en bien ou en mal, je ne suis pas le détenteur de la vérité pour en juger. Vous dites : « Si en 1980, vous aviez dit avec toute votre force de conviction « Dans trente ans, on mariera des tapettes*. » vous auriez passé pour un fou furieux. Or, je ne vois vraiment pas pourquoi, sous l’effet d’une mode, le dingue de 1980 pourrait se retrouver normal en 2012.  » C’est vrai, mais savez vous qu’il y a quelques années on aurait dit que l’esclavage serait aboli, qu’un noir aurait les mêmes droits qu’un blanc ou qu’on allait posé le pied sur la lune, on vous aurait aussi pris pour un dingue. Alors, si vous êtes certain de savoir comment devrait être ou pas la société de demain, me concernant, la seule certitude que j’ai, c’est de n’en avoir aucune...  


        • Traroth Traroth 25 octobre 2012 15:58

          « si on cessait de punir les assassins, je ne pense pas non plus ce que cela aurait une influence directe sur ma vie personnelle » : Et vous prétendez traiter les autres de timbré ?????????? Vous avez déjà dit des trucs complètement ineptes, schweitzer, mais là, vous venez de battre votre record personnel !


          Quand on voit comment une banale panne de courant peut entraîner une explosion de pillage (attention, traduction redoutable) et de criminalité, on frémit à ce qui se passerait si d’aventure, l’assassinat n’était plus puni !


        • Traroth Traroth 25 octobre 2012 17:07

          Ah, vous êtes du genre à regarder le doigt... Je vous fait donc une explication de texte : le maintien d’un semblant d’ordre dans la société tient à peu de choses. Une grosse panne de courant, et on assiste à des scènes de pillage. Que pensez-vous qu’il se passerait si subitement on ne poursuivait plus les assassins ?


        • Ornithorynque Ornithorynque 25 octobre 2012 17:57

          @gabriel
          "Il est intéressant de constater que ce sont les personnes les moins concernées par ce problème qui sont les plus virulentes sur le sujet."

          Vous avez bien raison

          C’est vrai que s’il y a bien des personnes qui ne sont absolument as concernées par le mariage, et la filiation, ce sont bien les hommes et les femmes ayant une activité intime homosexuelle !

          Le mariage n’a strictement rien a voir avec leur activité intime, laquelle est strictement récréative. Ce à quoi je n’ai aucune objection.

          Donc, que les personnes qui ont une activité sexuelle récréative que ce soit à deux, trois ou encore tout seul, gardent leur intimité par devers eux.

          Le mariage n’a rien a voir avec les activités récréatives des personnes.

          Strictement rien.


        • Dwaabala Dwaabala 25 octobre 2012 21:09

          La République ne reconnaît pas les communautés.


        • Dwaabala Dwaabala 25 octobre 2012 21:45


          - Camarade,

          explique-nous plutôt pourquoi tu es contre ?

          Fraternellement

          - Contre quoi ? 
           
          Expliquer...

           Qui décide des questions ?

          Il suffit que Mme C. Boutin ou Mme M. Le Pen agitent le chiffon pour que hop ! , si on est de gauche, on doive prendre le contre-pied.

          Les socialistes, fervents partisans du principe de précaution naguère, ne s’embarrassent pas aujourd’hui.

          Est-ce une raison pour cautionner leur sociétalitarisme ?

          La raison de l’engouement pour l’homosexualité, l’homoparentalité, le mariage entre personnes du même sexe, l’adoption par les couples homosexuels est mystérieuse.

          C’est elle qui demande des explications, ce n’est pas aux tenants du statu quo, du bon sens et de la prudence de se justifier.

          Je dis bien : la RAISON de l’engouement, et non pas la raison pour laquelle tel ou tel croit bon de prendre telle ou telle position.

          D’ailleurs s’agit-il vraiment de politique, ne serait-ce pas plutôt une opposition facile à la droite crispée, à défaut d’avoir quelque peu la barre sur les évènements dans la conjoncture ?

          On soulève les passions sur de faux problèmes.

          On compense l’impuissance réelle (ou voulue) par un faux-semblant de progressisme fantasmé.


        • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 25 octobre 2012 22:19

          @ chouettes airs
          « si on cessait de punir les assassins, je ne pense pas (...) que cela aurait une influence directe sur ma vie personnelle »

          Sur votre vie peut-être pas, mais sur votre mort probablement...


        • Romain Desbois 26 octobre 2012 01:37

          qu’est ce que vous venez parler de ce qui ne vous concerne en rien Albert ?

          Il me semble que vous êtes suisse non ?


        • Traroth Traroth 26 octobre 2012 09:56

          Où on apprend que scwheitzer doit probablement vivre sur la Lune... smiley


        • Romain Desbois 26 octobre 2012 12:34

          ha parcequ’en plus vous êtes très vieux (vous chassez). Je comprends mieux !


        • Romain Desbois 27 octobre 2012 11:59

          on ne braconne pas avec un fusil !!!!


        • oncle archibald 25 octobre 2012 09:37

          C’est très amusant de lire que la droite « cléricale et réactionnaire » (TM) ne veut pas le débat alors que ce sont précisément les réactions de ceux qui ne sont pas obnubilés par une idéologie qui a permis d’éviter un vote escamoté et sans débat ... 

          Vous vous souvenez Chalot, l’argumentation développée par les « pro-mariage homo » : c’était dans le programme de Hollande, vous avez élu Hollande donc vous avez validé son programme y compris la promesse n° xyz et il n’y a plus rien à discuter ... 

          Heureusement que quelques voix, venues de droite effectivement, ont fait remarquer que dès lors on pouvait faire de grosses économies en supprimant le parlement .... 

          Sur un sujet de cette taille il serait honteux que la décision soit prise sans débat, et ça n’est pas une question de droite ou de gauche, la question est bien de savoir quelle société nous souhaitons laisser aux générations à venir... 

          • oncle archibald 25 octobre 2012 14:23

            C’est un délit de voter à droite ?? Je n’ai pas vu ça dans le programme de « Moi Président ... » Il n’a pas du oser ... Dommage non Parkway ?


          • Romain Desbois 26 octobre 2012 01:40

            Oncle
            « l’argumentation développée par les »pro-mariage homo"
            Je vous ai déjà répondu au moins cinq fois que vous mentez, ce n’est pas LES mais DES.

            Votre généralisation n’est que l’expression de votre mauvaise foi.


          • oncle archibald 26 octobre 2012 09:35

            Romain : dans un pays où l’on se soumet à la loi de la majorité êtes vous sûr d’avoir raison ? C’est en tous cas un argument qui a été très utilisé ici sur les fils de Monsieur Di Bella notamment qui est un grand tenant du « ferme ta gueule de toute façon c’est cuit » .

            Et si dans ce débat mensonges et excès il y a, et c’est dommage, ils sont bien partagés. Le débat serait peut être plus serein si l’on cessait de traiter de « vieux cons cléricaux et réactionnaires » (TM) tous ceux qui sont contre l’adoption par des couples homosexuels, puisque c’est le seul point qui fait vraiment débat.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès