Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La retraite au Flamby

La retraite au Flamby

De reculades en abandons, à coup de promesses non tenues, François Hollande a finalement gelé la nouvelle taxe, appelée à tort l’écotaxe, se refusant provisoirement à l’abandonner malgré les pressions de la rue en colère.

Mais quels vont être les prochains pas de coté ?

Alors rien d’étonnant à ce que le nombre de ceux qui soutiennent encore le président en exercice soit le plus bas qu’ait jamais connu cette république. lien

Au terme de 18 mois de mandat, le bilan n’est pas brillant.

Bien sur la crise est là, les emplois continuent à s’envoler, à coup de délocalisations, de faillites, et on constate que les patrons préfèrent d’abord sauvegarder leur capital, peu émus semble-t-il par le sort de ceux qui vont être condamnés à la lente descente en enfer social.

Les patrons des grands groupes sortent grands vainqueurs de la crise, puisque leurs salaires et autres avantages n’ont cessé de progresser, et les inégalités entre les salaires des patrons et des employés ne cessent de se creuser.

En effet, une étude du cabinet Proxinvest à révélé que les plus gros salaires des PDG du CAC 40 était en moyenne de 3,9 millions d’euros, le pompon étant décroché par le PDG de Dassault, Bernard Charlès, avec 14,9 millions d’euros, soit 774 Smic annuels. lien

Quid de la réaction présidentielle, lui qui affirmait « mon ennemi, c’est la finance  », quid des stocks options, des bonus, des parachutes dorés, contre lesquels il n’a pris aucune mesure sérieuse ? lien

Les reculades se multiplient, et on attend en vain que quelque chose soit fait pour réduire l’écart entre les hauts et les bas salaires (lien), pour que les banques d’affaires soient séparées des banques de dépôt, (lien), que des mesures soient prises refusant le dictat des grosses entreprises qui exercent un chantage odieux sur les travailleurs, menaçant de les licencier si elles n’obtiennent pas toujours plus de flexibilité (lien),

Il existe pourtant une alternative.

Si l’on considère à juste titre que « le travail est mort  », ou du moins qu'il sera de moins en moins présent, au vu de la multiplication des robots, et autres machines outil, et de la démographie galopante de la planète, il y a une solution, pour l’instant peu envisagée en haut lieu, même si elle trouve de plus en plus de défenseurs, le Revenu de base.

Qualifiée d’utopique, voire d’immorale, puisqu’il s’agit d’offrir sans contrepartie 1000 euros (ou plus) à chaque citoyen, elle reste l’une des rares portes de sortie de crise permettant un partage équitable des ressources, et en redonnant du pouvoir d’achat au citoyen, elle pourrait relancer la consommation, stoppant les faillites et le chômage. lien

A ceux qui affirment que le financement de cette mesure salutaire serait impossible, Béatrice Parrino, dans les colonnes du « Point  » (n° 2145-octobre 2013) rappelle qu’il est déjà possible pour une personne sans emploi de recevoir plus de 1700 € en cumulant toutes les aides sociales possibles.

D’ailleurs des personnalités politiques, telles Dominique de Villepin, qui le limite à 850 €, des partis, tels EELV, soutiennent d’ores et déjà cette mesure sociale. lien

On peut signer l’initiative européenne lancée sur ce lien, initiative qui se termine début 2014, et qui obligerait l’Europe à s’emparer de la question.

Dans un autre domaine, le nucléaire par exemple, alors qu’officiellement, le président assure vouloir tenir la promesse de tourner la page du nucléaire, en commençant par fermer Fessenheim, puis en réduisant de 75% à 50% la part de l’électricité nucléaire, si l’on en croit Delphine Batho, ce même gouvernement va prendre sous peu la décision de prolonger la vie des vieilles centrales, en les autorisant a fonctionner pendant 50 ans. lien

On essaye de comprendre ?

La décision qui va être prise est grave et comporte des risques, car si des éléments peuvent être remplacés, comme les générateurs de vapeur, d’autres ne peuvent pas l’être, comme par exemple les cuves des réacteurs, et personne ne peut apporter la preuve d’une bonne tenue à plus long terme des matériaux soumis aux irradiations, à la corrosion, d’autant que des doutes existent sur l’état des cuves de réacteurs.

D’ailleurs pour beaucoup d’observateurs, les jeunes centrales nucléaires sont autant dangereuses que les anciennes. lien

On se souvient que des soupçons existent sur les potentielles fissures de 22 réacteurs nucléaires en fonction actuellement dans le monde, même si actuellement les réacteurs français ne semblent pas concernés. lien

55 milliards vont donc être débloqués pour rafistoler les vieux réacteurs : la facture énergétique des français avait fait un bond l’été dernier, et en fera un autre en 2014, et il est probable que la progression continuera au fil des mois. lien

Le « fameux » EPR considéré par les nucléocrates comme le "fleuron nucléaire" ne cesse de prendre du retard, et sa facture s’allonge, passant de 3 milliards initiaux à bientôt 9… pas étonnant que la facture énergétique s’en ressente. lien

On finirait par douter de la volonté présidentielle concernant ce chapitre énergétique, car la décision de prolonger les réacteurs nucléaires est pour le moins contradictoire..

Il n’y a quasi pas un seul jour sans qu’on nous annonce un « incident » sur telle ou telle centrale.

Le 31 octobre, c’est le Tricastin qui faisait des siennes, (lien) suivant l’arrêt d’urgence d’un réacteur le 24 octobre (lien), le 6 novembre, c’était Fessenheimlien et au mois de septembre, un autre « incident » avait blessé deux travailleurs (lien)…cet incident suivait celui du 2 juillet 2013 avec la panne d’une pompe du circuit primaire. (lien)…à quand le prochain ?

Du nucléaire, on pourrait passer sans transition à la guerre, surtout à celle au Mali, dont les médias n’évoquent quasiment jamais les liens étroits qu’elle a avec le nucléaire et les mines d’Uranium qu’exploite Areva, au Niger, là même où des otages employés par l'entreprise nucléaire avaient été capturés. lien

Il est d’ailleurs probable que la libération de 4 d’entre eux a été possible grâce au versement d’une rançon par Areva, d’environ 20 millions, s’il faut en croire les déclarations de Dorothée Moisan, journaliste à l’AFP. lien

Pour faire bon poids, on pourrait aussi évoquer l’accusation faite par « l’Observatoire du nucléaire  » dénonçant Areva responsable d’après l’ONG de corruption au Niger. lien

Non, le gouvernement préfère parler de terroristes, n’évoquant pratiquement jamais les justes récriminations des habitants d’Arlit, village proche du site d’extraction d’uranium d’Areva.

Les villageois habitants à proximité du site d’extraction nucléaire se plaignent à juste titre du peu de cas fait de leur environnement : la radioactivité est présente partout, et ils s’indignent logiquement que la manne financière dégagée par cette exploitation ne leur profite pas. lien

Selon l’accord signé, l’exploitant n’est pas tenu de verser plus de 5,5% de ses revenus à l’état nigérien, et de toute façon les 22 milliards de dollars perçus ne concernent quasi pas les populations impactées par l’exploitation nucléaire. lien

Alors comment ne pas constater les liens étroits entre cette guerre et la mine d’Areva, puisque la France a terriblement besoin de cet uranium pour faire tourner son parc nucléaire, uranium que nous importons en quasi-totalité, 30% de celui-ci venant du Niger. lien

Tant que la juste répartition des richesses issues de l’exploitation nucléaire n’aura pas été revue, il n’est pas difficile de comprendre que la situation restera instable.

Sur la question « grands travaux inutiles », en relation avec l’écotaxe, le projet Lyon Turin vient d’être validé par une poignée de députés : en effet, malgré le rapport Duron qui a conseillé au pouvoir l’abandon du projet, malgré l’avis de la Cour des comptes (lien), 57 députés, dans une chambre législative quasi vide, ont voté pour la mise en œuvre de ce grand projet inutile, qui coutera près de 30 milliards au pays, censé relier Lyon à Turin, alors que le projet s’arrêtera à 30 km de Lyon. lien

Est-ce bien le moment de jeter l’argent par les fenêtres au moment où le gouvernement racle les fonds de tiroirs pour pallier aux urgences ?

Peut-être pour des questions d’orgueil mal placé, le pouvoir ne peut annuler purement et simplement les mauvais choix qu’il a fait, et préfère « geler » les décisions, mais cela ne reste-t-il pas contre productif.

De Notre Dame des Landes à la taxe qualifiée d’éco, en passant par tous les grands projets inutiles, n’est-il pas temps pour ce gouvernement de reconnaitre tout simplement ses erreurs, et de tourner la page, en appliquant enfin les promesses du fameux discours du Bourget ?

Alors comment s’étonner aujourd’hui de l’étendue de la déception des électeurs, à la hauteur des attentes qu’avaient fait naitre le discours ambitieux du Bourget, et comment ne pas comprendre la montée de la colère citoyenne, laquelle s’est mis des bonnets rouges sur la tête, et s’est mis en tête de ne plus accepter l’inacceptable ?

Comme dit mon vieil ami africain : « qui mendie en silence, meurt de faim en silence  ».

L’image illustrant l’article vient de ozap.com

Merci aux internautes de leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

La taxe carbonisée

Nucléaire, l’autre pays du mensonge

1000 euros pour tous, utopie ou nécessité ?

Des Maliens aux malins

Morts pour Areva ?

Qu’est-ce qui cloche ?

L’improbable révolte des « sans »

La sauce hollandaise ne prend pas

Energie, la facture sera salée !

Signer la pétition pour la séparation des banques : ici


Moyenne des avis sur cet article :  4.1/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

88 réactions à cet article    


  • Gabriel Gabriel 8 novembre 2013 09:36

    Bonjour Olivier,

    Après des années à subir super menteur et super voleur nous avons eu droit à l’excité décérébré du bocal l’ami des riches qui nous a laissé une ardoise de 600 milliards. Aujourd’hui, nous avons une endive sans parole qui baisse sa culotte devant les financiers et demain, nous aurons sainte Jeanne d’Arc du FN qui lave plus blanc que blanc ! Vois tu Olivier, peut-être qu’il fallait et qu’il faudra t-il en passer par là pour s’apercevoir enfin que sans un contrôle rigoureux des élus par le peuple, quelque soit le parti politique au pouvoir, rien ne sera fait dans l’intérêt des citoyens, de la communauté mais prévaudront toujours les intérêts privés.


    • olivier cabanel olivier cabanel 8 novembre 2013 10:06

      bonjour Gabriel

      tu as raison, il est temps de donner un sens au mot démocratie.
      il faudrait que l’élu se souvienne enfin qu’il est seulement mandaté pour appliquer le programme pour lequel nous l’avons élu, et pas pour décider ce qui lui passe par la tête à mon moment ou a un autre.
      il est en train de jouer avec le feu, et avec sa tête.
      au sens figuré bien sur.
       smiley
      merci de ton commentaire

    • Le printemps arrive Le printemps arrive 8 novembre 2013 14:13

      Bonjour Mr Cabanel
      "il faudrait que l’élu se souvienne enfin qu’il est seulement mandaté pour appliquer le programme pour lequel nous l’avons élu, et pas pour décider ce qui lui passe par la tête à mon moment ou a un autre."

      Mais l’élu se souvient qui l’a élu : ce sont les financiers qui tirent les ficelles des médias, donc l’élu fait son travail : faire croire à l’électeur qu’il travaille pour lui, tout en faisant le contraire.

      Avec Hollande, c’est CQFD de la suite à Sarközy de Nagy Bocsa.
      Et pour ceux qui espèrent en La Marine, ce sera la même chose tant que le pouvoir sera tenu par les financiers.
      Au fait : connaissez-vous la BRI (son rôle et tout le toutim) ?
      Tant qu’on s’excitera sur les marionnettes, ceux qui tiennent les ficelles continuent de se marrer !!!


    • Fergus Fergus 8 novembre 2013 09:47

      Bonjour, Olivier.

      Bien que ce soit réalisable et finançable, je vois mal Hollande se lancer dans le Revenu minimum. Cette mesure est pourtant défendue par de nombreuses voix, y compris dans les rangs des libéraux, et cela depuis le passage de Sicco Manshoilt à la Commission européenne. Mais en l’état actuel des tensions dans le pays, cela serait par trop clivant en alimentant les discours enflammés sur un assistanat généralisé.

      En revanche, et comme je l’écrivais hier dans un commentaire, Hollande dispose d’un levier susceptible de relancer son quinquennat et de lui permettre de marquer la Ve République d’une réforme d’envergure attendue par les Français : la révolution fiscale qu’il a fait miroiter avant de la remiser dans le placard des promesses oubliées. En lançant ce chantier sur les bases d’une plus grande justice sociale comme cela ressort notamment des travaux de Piketty, Hollande, non seulement se grandirait, mais il se donnerait de l’air car il pourrait s’appuyer sur une large majorité de nos compatriotes. Question : Moscovici a-t-il les épaules pour piloter un tel projet ? On peut en douter.

      Cordialement.


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 8 novembre 2013 10:02

        Ce n’est pas une question d’épaules : Mosco, comme FH, n’en ont jamais eu l’intention !


      • Fergus Fergus 8 novembre 2013 10:08

        Bonjour, Olivier.

        Certes. Mais il arrive un moment où les circonstances peuvent booster l’initiative. Entre ne rien faire et courir au désastre, le cas échéant dans le cadre d’une insurrection aux conséquences aléatoires, et engager une réforme populaire mais attentatoire aux intérêts de l’oligarchie, les gouvernants peuvent choisir de sauver leur peau en endossant l’habit du courage politique. On peut rêver, non ?


      • olivier cabanel olivier cabanel 8 novembre 2013 10:09

        Fergus,

        je partage ton opinion,
        j’ai peur que les énarques qui donnent au prez des conseils ne soient pas en phase avec la réalité.
        ces écoles font des artistes de la langue de bois, des champions des idées les plus farfelues, alors je ne crois pas que Hollande suivra la voie que tu nous proposes, et qui serait bien évidemment porteuse d’espoir.

      • Karol Karol 8 novembre 2013 10:21

        C’est LE chantier à ouvrir d’urgence et c’est la seule réponse à donner à ce raz-le-bol fiscal, où personne ne comprend plus l’impôt, trop complexe, trop variable, avec trop d’exemptions et de niches en tout genre.
        Un impôt simple sur les revenus du travail et du capital , payé dès le premier euro gagné, sans exemption ni réduction, associè à une allocation d’un revenu universel est une piste à creuser pour ressouder la nation autour d’un projet politique qui redonnera du sens à la solidarité nationale et redonnera confiance à la puissance publique, et à notre cher trésor...public.


      • olivier cabanel olivier cabanel 8 novembre 2013 10:26

        Karol

        je partage totalement
        merci

      • bakerstreet bakerstreet 8 novembre 2013 11:14



        Bonjour Olivier

        Le peuple n’est pas plus mur pour le projet de revenu minimum qu’il ne l’est sur l’écotaxe

        ( malheureusement).

        C’est une chose d’avoir de l’argent, mais à quoi ça sert si votre voisin et votre famille ne le savent pas ?

        L’argent, ainsi, on le voit dans les affaires d’héritage, où ’l’on se bat pour une assiette ( et à l’occasion pour quelques millions, n’hésitant pas à spolier les autres) a au delà de son sens de valeur d’échange, une signification de postulat social, et de distinction, en terme de réussite et de vanité imbécile. 

        Déjà l’idée du RMi, et avant ça dans l’histoire de france de tout revenu ou travail donné en temps de crise, a toujours été critiqué, comme une façon d’inciter les pauvres à rester dans leur médiocrité, tout en en tirant des avantages. 
        C’est pour ça que je pense que l’idée d’un revenu universel, passerait très mal, même et surtout à cause des gens qui ont très peu, mais se verraient rejoindre par ceux qui n’ont rien.....

        Par contre, l’idée d’injustice, liée à la naissance, et preignante sur le sort des enfants, peut être décliné pour faire admettre de donner au moins aux enfants un revenu d’éducation et d’études.
         C’est dans ce sens qu’il faudrait réformer les aides, la supprimer naturellement pour les hauts revenus, et donner une bourse d’études et de logement substancielle aux adolescents !
        Il est scandaleux de voir tant de gamins à la rue, où se planter, car obligés de faire de petis boulots misérables, pour tenter de continuer à fréquenter la fac, ou je ne sais quelle école....

        Reste à ceux ci de choisir les années où ils la recevraient, comme ça se fait au danemark, si ma mémoire est bonne. 
        Cette mesure aurait pour intéret de remettre la mixité sociale au gout du jour, et de donner un petit coup de frein à la désespérance.

      • olivier cabanel olivier cabanel 8 novembre 2013 11:25

        bonjour Baker

        je pense que l’éco taxe et le RdB ne sont pas du même domaine
        la taxe était injuste, elle frappe plus les pauvres que les riches
        de plus, le contrat passé démontre qu’il s’agit plus de com que d’autre chose,
        si elle avait été appliquée, les transporteurs n’auraient pas pris le rail pour autant, et auraient répercuté la taxe sur les marchandises transportées, faisant en fin de compte payer le consommateur...

        pour le RdB, il en va autrement.
        à part une 3eme guerre mondiale, il n’y a aucun autre moyen de sortir de la crise
        en donnant un revenu a tous, qu’il travaille ou pas, permettra au citoyen de consommer de nouveau, et d’éponger la surproduction actuelle.
        mais ce n’est qu’un des aspects de ce RdB
        moins de délinquance, fermeture des agences pole emploi, mise a la retraite de milliers de fonctionnaires devenus inutiles, la liste est longue des retombées qu’aurait de RdB
        il est encore temps de signer l’appel européen.
        1 million de signatures, étalées sur 28 pays, ce n’est pas si difficile..

      • bakerstreet bakerstreet 8 novembre 2013 11:53

        Le contrat est lamentable, mais l’idée est bonne !

        Ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain polluée !

      • almodis 8 novembre 2013 19:33

        Hélas , Fergus , le culbuto préfère utiliser un vocabulaire guerrier indécent et parler d’« ordre de mobilisation » , pour rassembler la nation autour de ... quoi ? qui ?

        prenons le au mot : « MOBILISATION GENERALE  » contre les lieux de pouvoir si dérisoires , mais d’autant plus cyniques qu’ils savent que le vrai pouvoir , ils ne l’ont pas  !

        Contre les abus de toutes sortes dans la fiscalité , comme dans la destruction des Services publics ,

        contre le futur TRAITE transatlantique dont on ne parle pas !

        Contre l’Otan et ses crimes  !

         

        la liste est longue , mais elle ne doit pas nous faire oublier que , dans les tranchées de 14 - 18 , ce sont les hommes de peu qui sont morts , ni De Wendel , ni Krupp .


      • Fergus Fergus 8 novembre 2013 09:48

        Sur le nucléaire, Hollande s’en tiendra à la ligne qui s’est dessinée ces derniers mois. En l’occurrence, il joue sur du velours car, Fukushima oublié, les Français se désintéressent de ce dossier dans leur grande majorité. C’est navrant, mais c’est une évidence.


        • olivier cabanel olivier cabanel 8 novembre 2013 10:10

          Fergus

          fukushima est bien sur oublié, mais lors de la vidange de la piscine du 4, la centrale pourrait bien se rappeler a nos mauvais souvenirs.
          et puis, à voir la multiplication des « incidents » nucléaires en France, on n’est pas à l’abri d’une mauvaise surprise.
           smiley

        • Olivier Perriet Olivier Perriet 8 novembre 2013 10:00

          Bonjour cher homonyme.
          Pour ma part je reste toujours sur mes interrogations :
          Avec toutes ces préventions, j’ai encore du mal de comprendre comment vous avez pu voter FH il y a à peine 1 an et demi.

          Si j’osais, je dirais que FH est, au sens propre, le roi des c..s
          Malheureusement c’est aussi le mien.


          • Fergus Fergus 8 novembre 2013 10:12

            @ Olivier.

            Malgré tous ses renoncements, il se trouve que Hollande reste un choix moins négatif que Sarkozy aujourd’hui encore. Dans un océan de déceptions, quelques avancées positives sont même à porter à son crédit dans le domaine de la transparence de la vie politique, du non-cumul des mandats, de la pénibilité dans le dossier des retraites ou de la justice dans le cadre de la réforme Taubira du printemps 2014.


          • olivier cabanel olivier cabanel 8 novembre 2013 10:12

            Olivier

            étrangement, je ne regrette pas d’avoir voté Hollande,
            il s’agissait pour moi d’abord de virer l’autre.
            Hollande est mou, c’est entendu,
            il n’applique pas son programme, c’est visible
            mais NH a prouvé en 5 longues années son pouvoir de nuisance, 
            la France mettra du temps à s’en remettre.

          • olivier cabanel olivier cabanel 8 novembre 2013 10:14

            Fergus

            ou, tu as raison...
            par contre sur le non cumul, ce n’est pas gagné, manifestement.
            et ce sont des socialistes qui l’empêchent !
            scandaleux.

          • Olivier Perriet Olivier Perriet 8 novembre 2013 10:23

            Bon alors si vous êtes satisfaits de FH, pourquoi l’assassiner en permanence ???


          • olivier cabanel olivier cabanel 8 novembre 2013 10:42

            Olivier Pierret

            je ne l’assassine pas en permanence, je rappelle seulement les promesses qu’il a fait au Bourget, et qui ont permis son élection.
            il suffirait qu’il applique son programme, et tout irait certainement bien mieux.

          • Bulgroz 8 novembre 2013 10:32

            Cabanel, auteur prolifique, indispensable, dont les articles passent chaque jour avec succés la dure loi de la sélection par les auteurs d’Agoravox.

            Il faut voir les articles anti-Sarkozistes écrits par cet artiste sur une toute petite période.

            Quelle prémonition !!!

            Grace à Cabanel, aussi crédible en antisarkoziste qu’en antinucléaire, nous avons retrouvé le bonheur avec Hollande et évité le pire avec Sarkozy

            Merci Cabanel pour vos invitations à virer Sarkozy, pour votre clairvoyance, votre sens de l’honnêteté, du civsime et de l’objectivité. Tant de tombereaux d’articles pour RIEN.

            Voici un courte liste non limitative entre Janvier et Début Mai 2012.

            « Ouf ! » Du 7 Mai 2012
            « Vivement Dimance » du 5 Mai 2012
            « Privé de permis de conduire ? » Du 12 Avril 2012
            « Les grossierres ficelles de l’affaire Merah » du 5 Avril 2012
            « Quand sarkozy dit le contraire de Guéant et Squarcini » du 2 Avril 2012
            « Guéant : le paratonnerre disjoncte » du 22 Mai 2012
            « Claude Guéant, le syndrome des affaires de l’UMP »
            « To Lose à Toulouse »
            « L’Hallal...i de Sarközy » du 8 Mars 2012
            « Sarközi, un gamin de 10 ans ? »
            « Sarközi, présidandidat « 
            « Une Ripoublique irréprochable « 
            « Sarko, le pompier pyromane « 
            « Sarko…verdose »
            « Pourquoi Sarközi a perdu »
            « La France et Sarközi divorcent »
            « La stratégie du toc »
            « Les vessies pour des lanternes »
            « Candidat au mensonge »
            « Sarközy... popette ! »
            « Le poker menteur de Sarközy »
            « Un squale à l’Elysée »
            « Pov’con » ou « Sale mec » ?

            etc, etc, etc

            Je serai Cabanel, je me cacherai. Ce n’est pas donné à tout le monde d’être un honnête homme.


            • olivier cabanel olivier cabanel 8 novembre 2013 10:41

              zorglub

              ça doit être l’hiver qui approche, ça vous met dans des états pas possibles
              une fois de plus, je ne regrette pas un seul mot, pas une ligne de tous ces articles sur votre poulain sarkozy...
              ce qui ne m’empêche pas de m’indigner sur une évidence : le discours ambitieux de Hollande, au Bourget, est de plus en plus éloigné de la politique qu’il met en place, a quelques exceptions près.
              je ne vois pas au nom de quelle « déontologie », il serait impossible d’avoir contesté l’ex, et de critiquer le suivant ?
              je ne me suis pas gêné pour dénoncer les errances d’autres élus, de quels bords soient ils
              vous avoir compris ?
               smiley
              mais je crois qu’en fin de compte, votre attaque fielleuse est surtout due aux informations que je donne sur votre cher nucléaire.
               smiley
              sacré zorglub

            • Bulgroz 8 novembre 2013 11:59

              C’est bien ce que je disais, vous avez toujours raison. Cela devrait vous interpeller et rabaisser votre caquet.

              Mais non, vous continuez imperturbable, tant que vous avez avec vous votre groupuscule de fans (dont beaucoup ne sont vraiment pas présentables, comme pyrathome par exemple, qui est la lie de la condition humaine).

              L’important pour vous n’est pas d’écrire des choses pensées et honnêtes mais d’exister. La preuve en est que vous n’intervenez jamais sur les fils de discussion des autres.

              Vous êtes un baladin.


            • jef88 jef88 8 novembre 2013 10:33

              Le titre m’interpelle !
              Il prend sa retraite
              ou
              Il bat en retraite ???????????????????????????????????????


              • olivier cabanel olivier cabanel 8 novembre 2013 10:45

                jef

                non, il ne prend pas sa retraite.
                pour l’instant, il recule, 
                il fonctionne avec un rétroviseur, et pratique l’art de la marche arrière avec beaucoup de dextérité.
                 smiley
                pour, pour l’éco taxe, je pense qu’il ferait mieux d’abandonner pendant qu’il est encore temps.

              • Croa Croa 10 novembre 2013 11:03

                « pour, pour l’éco taxe, je pense qu’il ferait mieux d’abandonner pendant qu’il est encore temps »

                Bof... Pour qu’il dure un peu plus ?

                Ce serait bien au contraire qu’il insiste : Pendant ce temps la colère monte smiley , et avec un peu de chance les vrais problèmes vont éclater et descendre aussi dans la rue !

                (L’écotaxe n’est pas mauvaise sur le fond, mais sur sa forme.)


              • Piotrek Piotrek 8 novembre 2013 10:46

                L’origine de la décéption c’est le mensonge politique : ils suggèrent des grandes idées, ils incantent les grands principes en fonction des statistiques d’opinion. Et quand enfin ils tiennent les rennes, on se rend compte qu’ils n’obéissent qu’à ceux qui ont réellement le pouvoir.

                Aucun grand parti politique actuel n’echappe à la règle, c’est juste la manière qui change.

                « Je veux si je suis élu président de la République que d’ici à deux ans plus personne ne soit obligé de dormir sur le trottoir et d’y mourir de froid. »

                Nicolas Sarkozy en 2007

                Aujourd’hui certains citoyens sont tellement shootés aux promesses qu’ils en viennent désormais à croire que mentir ouvertement comme le fait le FN est un gage de crédibilité.

                On marche sur la tête et c’est toujours les mêmes qui se servent.


                • olivier cabanel olivier cabanel 8 novembre 2013 11:08

                  Piotrek

                  pas mieux !
                  merci, je partage.
                   smiley

                • alberto alberto 8 novembre 2013 10:50

                  Salut Olivier

                  C’est un problème général : Qui vois-tu, à cette heure capable de gouverner ?

                  En fait la théorie de « l’appât du gain » a à ce point gangréné les sphères politiques qu’on ne peut plus faire confiance à quiconque...

                  Le fait est, de mon point de vue que Hollande nous a fait de beau discours pour être élu, mais aujourd’hui, le pense qu’il n’y croyait pas lui-même ! Quoiqu’il en soit, aujourd’hui je constate qu’il c’est clairement rangé du côté des riches : il recule devant les patrons, les pigeons, les volaillers, les banquiers (séparation des fonctions) des financiers (non application de la taxe sur les transactions) la FNSEA, ect... Les pauvres trinquent (augmentation de la TVA) les classes moyennes croulent sur les taxes...

                  Un désastre qui s’ajoute aux désastres du précédent président ! 

                  Et puis, on n’entend plus Vals dans ce bordel : bizarre, non ?


                  • Taverne Taverne 8 novembre 2013 11:03

                    Vous dites avec justesse : "En fait la théorie de « l’appât du gain » a à ce point gangréné les sphères politiques qu’on ne peut plus faire confiance à quiconque...« 

                    Justement, en associant un collectif de citoyens compétents, libres et désintéressés, on compenserait ce phénomène. Mais cela suppose de mettre en place une démocratie rénovée, ce dont ils ne veulent surtout pas. Au fait, vous souvenez-vous des incantations grandioses et pompeuses de Montebourg : »La VI ème république ! La VI ème république !« Aujourd’hui, pchhht ! Plus rien ! En tant que ministre du »redressement productif", il regarde les usines fermer et l’économie se casser la gueule.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 8 novembre 2013 11:13

                    Salut Alberto

                    qui je vois pour gouverner ?
                    un homme sage, un non politique, un philosophe...
                    un vrai... pas un philosophe de cour...
                    il doit bien y en avoir un ou deux dans ce pays ?!
                    il faudrait d’abord arrêter d’offrir autant d’avantages à ces grands élus
                    le smic, une voiture de fonction, point barre
                    il y aurait déjà moins de candidat.
                    il existe en amérique du sud un président qui fait honneur à la fonction
                    je ne sais plus dans quel pays, mais les lecteurs auront vite fait de dire de qui il s’agit
                    il vit chez lui, tranquillement, avec un salaire modeste.

                  • olivier cabanel olivier cabanel 8 novembre 2013 11:16

                    re

                    j’ai trouvé, c’est josé Mujica, le président le plus pauvre du monde
                    président de l’Uruguay
                    a découvrir ici


                  • Fergus Fergus 8 novembre 2013 11:32

                    @ Olivier Cabanel.

                    Le pire est qu’un personnage comme Mujica serait totalement incompris en France dans son mode de vie et de gouvernance. Les Français sont un vieux peuple monarchique, et s’ils détestent être écrasés par le pouvoir central, ils adorent être gouvernés par un monarque, fût-il républicain, qui arbore les attributs de la fonction et se comporte comme tel. En réalité, ils veulent un président normal, mais pas trop. Et ils ne veulent pas un Louis XIV, mais se satisferaient d’un Louis XV tricolore. Pas facile de les satisfaire, nos compatriotes !


                  • Kern Kern 8 novembre 2013 13:15

                    @ Cabanel


                    Ca y est on atterri ?

                    Le Bourget c’était le bon temps, avide de changement vous y buviez les paroles du bon président qu’il serait

                    Depuis , vos espoirs se sont envolés sur Sarko One ; vous laissant sur le quai, Gros-Jean comme devant

                    Vos articles semblent être le ressenti d’un mec qui s’est fait couillonner 

                    Me trompe-je ?

                  • alberto alberto 8 novembre 2013 15:49

                    Salut Taverne,

                    Tu peux me dire tu, depuis le temps qu’on se connaît !

                    Montebourg fait pchhht dis tu : bien sûr, maintenant qu’il goûte aux petits fours et au champagne de la Vème il se demande si ceux de la VIème seraient meilleurs...

                    Quant aux citoyens compétents, libres, honnêtes, etc, ayant acquis depuis le temps qqs connaissances sur la nature humaine, il faudrait leur demander de sacrés gros gages avant de leur faire confiance . C’est d’ailleurs ce qui ne va pas dans les élections : un mec arrive et promet la Lune et s’il ne tient pas ses promesses : rien, il repart dans ses pénates avec le pognon gagné pendant son mandat pourri et salut : t’as une idée ?

                    Olivier : Merci pour Mijica, mais même sans pousser le dépouillement jusqu’à ce niveau, y a de la marge !

                    Fergus : Y a un peu de vrai, mais faut quand même pas rabaisser le populo à ce niveau !

                    Les gens se rendent de plus en plus compte que la posture monarchique de nos Présidents (et de ses Ministres) est justement une ...imposture ! Et ils commencent à en avoir marre...


                    Bien à vous.


                  • Fergus Fergus 8 novembre 2013 16:36

                    Salut, Alberto.

                    Je ne cherche pas à abaisser le peuple, mais à montrer qu’il a gardé en héritage de la monarchie le goût du père de la nation et des pompes officielles avec ors et dorures. Il déteste les dépenses inutiles, mais plébiscite la Garde républicaine à cheval, et il comprendrait pas que Hollande, pour rester simple, vive dans un trois pièces à Bagnolet.

                    Bonne journée.


                  • almodis 8 novembre 2013 19:39

                    qui est capable de gouverner ?

                     

                    allez , on regarde ceci :

                    http://www.le-message.org/

                    et on en discute ?


                  • Croa Croa 10 novembre 2013 11:11
                    « un homme sage, un non politique, un philosophe...
                    un vrai... pas un philosophe de cour... »

                    Pourquoi cette expression vague, Cabanel ?

                    Les candidats déclarés à essayer ne manquent pas : Asselineau, Dupont-Aignan, Governatori.. et plein d’autres bien mieux que les habituels !


                  • Croa Croa 10 novembre 2013 11:15

                    Je n’avais pas lu plus bas smiley

                    José Mujica, bonne idée s’il était candidat chez nous, ce qui n’est point le cas ! smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès