Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La révolte des profs d’école parisiens

La révolte des profs d’école parisiens

Le Maire de Paris contre les profs d'école !

Beaucoup de Municipalités, de couleurs politiques différentes ont décidé d'organiser l'aménagement des temps de l'enfant en 2014 afin de permettre que naisse un vrai projet associant tous les partenaires de l'école publique.

Le Maire de Paris, lui, a voulu faire vite, ce sera à la rentrée de septembre 2013, même si les professeurs des écoles sont contre.

La majorité des syndicats d'enseignants était plutôt pour la réforme des rythmes mais devant la poussée de la base, beaucoup ont préféré surfer sur la vague plutôt que de la contrer...Alors quand Bertrand Delanoë provoque les professeurs, il réussit le tour de force de réaliser l'unité syndicale contre sa politique scolaire.

Le mercredi 22 mai, plus d'un millier d'enseignants se sont réunis en Assemblée Générale ont posé les revendications suivantes :

  • Abrogation du décret sur les rythmes scolaires

  • - Non à la mise en place du projet parisien à la rentrée 2013

  • L’Education doit rester nationale

  • Maintien de notre statut de fonctionnaire d’Etat

L’intersyndicale enseignante parisienne, SNUipp-FSU, Snudi-FO, Se Unsa, Sud Education CNT-Ste, CGT Educ’Action propose aux conseils des maîtres d’adopter la motion suivante puis de la transmettre au Rectorat (double aux syndicats) :

« Le conseil des maîtres de l’école …. , réuni le … rappelle

- que l’utilisation des locaux scolaires doit être consacrée prioritairement aux activités d’enseignement, comme le prévoit la réglementation

- que la mise à disposition des salles de classe qui seraient transformées en « lieux d’exercice des activités périscolaires » ne doit pas être imposée

- la position défendue par tous nos syndicats et commune aux enseignants et aux PVP : non à la mise en place du projet parisien à la rentrée 2013 ;

Veuillez croire, Monsieur le DASEN, en notre profond attachement au service public d’éducation ».

 

Plusieurs initiatives sont prévues, dès juin et en septembre, relayées et appuyées par tous les syndicats.... On ne peut que souligner l'absence du SGEN CFDT mais la CFDT qui n'est aujourd'hui qu'une courroie de transmission du gouvernement ne nous étonnera plus !

Alors qu'il était possible d'organiser une réelle concertation entre tous les partenaires de l'école, parents, enseignants et animateurs pour construire un projet qui permette de faire vivre une complémentarité éducative qui ne confonde pas le temps scolaire et le temps péri scolaire, la position intransigeante du Maire et de son équipe a créé un climat de non retour...

Quel gâchis !

 

Jean-François Chalot

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.53/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • tf1Goupie 29 mai 2013 14:57

    Je suis rarement d’accord avec Démosthène mais là je dois dire que tous les « + » de Lg et tous les « - » de Démosthène me font grave mal au cul.

    Pourquoi le commentaire de Lg, le mollard devrais-je plutôt dire, est-il encore visible ?


  • rocla (haddock) rocla (haddock) 28 mai 2013 16:54

    Maintien des inégalités en maintenant le statut de fonctionnaire . 


    deux sortes d’ humains , les ayant-droit et les autres 



    • The jester 28 mai 2013 17:48

      « L’Education doit rester nationale » Ok, en ce cas on supprime la totalité des avantages que les enseignant parisien ont !!!! Qu’il retourne devant les élèves sur la totalité des cours.


      • titi 28 mai 2013 23:17

        J’allais le dire... égalité à deux vitesses.


      • reunov 28 mai 2013 18:09

        Décidément ce site est vraiment trop pourris par les trolls.

        Des affirmations sans preuves, des interventions hors-sujets, des commentaires ambigus et sournois... ça pue la manipulation politicienne à plein nez. Une seule vrai question se pose à propos de Jester et rocla : UMP ou FN ?

        bien sûr vous allez nier avec autant de vigueur qu’un appartchik soviétique des années 70, mais vous êtes tellement transparents que c’est pitoyable.


        • Mr Dupont 28 mai 2013 19:58

          Mr Reunov

          Pourquoi il faudrait nier être de l’UMP ou du FN ?

          Quelle honte y aurait-il à en être ?

          Le pitoyable c’est vous d’être aussi fasciste

          En quoi faudrait-il être fier d’être socialiste par les temps qui courent ?

          D’avoir institué le mariage des homos ?

          La belle affaire ; ça va remplir l’assiette des 1500 chômeurs / jour que génère ce gouvernement dont la nullité est démontrée tous les jours

          Chaque jour apportant sa liste de fermetures de boîtes

          Je vous rappelle que l’article est écrit par un auteur de « la vraie gauche » qui dénonce l’incurie d’un maire socialiste

          C’était ma réponse à un troll qui ne s’assume pas


        • The jester 28 mai 2013 18:26

          http://www.paris.fr/pratique/ecoles/fonctionnement-des-etablissements/les-professeurs-de-la-ville-de-paris/rub_7463_stand_87610_port_17234

          L’enseignement artistique à Paris n’est pas dispensé par les enseignants habituel, qui ainsi ont au moins 2h de moins d’enseignement.
          Ensuite il suffit de fréquenter les école parisienne pour se rendre compte que bcp de ces cours sont idéalement placé pour écourter la journée !!!

          Quant à savoir si je suis UMP ou FN, ni l’un ni l’autre, mais je ne suis pas FDG comme une majorité sur ce site


          • lulupipistrelle 29 mai 2013 11:03

            Ils en ont de la chance les écoliers parisiens d’avoir un enseignement artistiques dispensés par des spécialistes... 

            Pourquoi dispenser les instits de deux heures d’enseignement ? ils ne peuvent pas prendre des gosses en difficulté des classes voisines et les faire travailler individuellement pendant ces deux heures libérées ? 

          • CHALOT CHALOT 28 mai 2013 21:01

            Ce qui me gêne c’est exclusivement les interventions hors sujet ou les injures.
            Je suis pour la cohérence et j’ai écrit et dit même aux syndicats enseignants : l’éducation nationale doit rester nationale et les intervenants musicaux doivent intervenir hors temps scolaire...
            On ne peut pas à la fois dénoncer la territorialisation de l’école et demander qu’on maintienne durant les cours les profs de musique ou les éducateurs sportifs municipaux...
            Ceci étant dit je comprends les inquiétudes des profs d’école devant l’absence de réels débats.
            Ce type d’attitude du maire risque de nourrir le vrai corporatisme étroit qui est encore très minoritaire.


            • le_wankh_du_pnume 28 mai 2013 23:27

              "Dans le système scolaire le plus cher du monde et l’un des plus inefficaces, où le taux d’enfants ne sachant pas lire et écrire en entrant en sixième est ridiculement élevé, il était nécessaire, que dis-je urgentissime, d’apprendre au petits benêt à aimer les travelos ! Le livre « PAPA PORTE UNE ROBE » va faire son entrée dans les programmes de la lopettisation du petit colonisé pour les classes de CP et CE1."

              Gauleiter à la benêtisation

              2006 : 25% de naissances immigrées (hors UE)

              2012 : 30 %

              2040 : 50% AMÉRICANISATION LIBÉRALE RÉUSSIE !

              http://www.youtube.com/watch?v=cbTW_kz4iKo


              • spartacus spartacus 29 mai 2013 11:07

                Maintien su statut !!!!!


                C’est dire si ces gens sont sectaires et priviliégistes.
                En Italie, Suisse ou Dannemark, ou pays bas les syndicats se sont battus pour la fin des statuts et que les conventions collectives soient égalitaires.

                Les syndicats Français prônent les privilèges des uns payables par les autres !

                Ces Fonctionnaires détestent qu’on leur cite les modèles étrangers, puisqu’ils se voient tels qu’ils sont : 

                Une vulgaire bande d’égoïstes et matérialistes.

                Les acquis sociaux ne sont qu’en réalité qu’un concept de l’injustice de profiteurs !
                Une excuse a deux balles, pour bien se foutre de la gueule des autres !*

                Méprisons ces gens ignobles et ultra égoïstes et égocentriques, qui ne recherchent que le profit social dans leur unique intérêt payable par la collectivité !

                • Akerios 31 mai 2013 13:14

                  Quand on ne voit  :

                  entre « milliardaire et  »SDF" que la différence du nombre de caractères entre ces deux mots .

                   Il n’est effectivement plus question du fond mais seulement de celui des systèmes de références .

                  Tout est dans l’art de la rhétorique .

                  Mais la rhétorique n’apporte rien aussi belle qu’elle soit. Elle détruit le fond au profit de la forme. 


                • Akerios 29 mai 2013 11:34

                  spartacus 

                   Merci pour tes deux lignes magnifiques  :

                   

                  «  Méprisons ces gens ignobles et ultra égoïstes et égocentriques, qui ne recherchent que le profit social dans leur unique intérêt payable par la collectivité !  » 

                   

                  C’est vraiment ......quoi....on ne sait plus quoi dire. Je pense que cela est une forme d’art.

                   

                  Ne nous inquiétons pas notre néo-libéral commence sa présentation par ces mots « Dirigeant fondateur de PME sur plusieurs pays, (France, GB, Hong Kong). ...... » 

                  Une Quête pour le sauver ne sera donc pas nécessaire. Cliquer sur l’image de son avatar pour vous en assurer. 

                   

                   


                  • Gauche Normale Gauche Normale 29 mai 2013 11:48

                    @ akerios

                    Effectivement cette phrase est une description parfaite du PDG du CAC 40 : même en dormant engrange du fric ! Ils se prennent pour des capitaines d’industrie alors qu’ils ont été gavés de subventions et leurs privilèges fiscaux sont seulement payables par les autres (dette). Meprisons-les ! Pour ceux qui n’aiment pas les acquis sociaux, qu’ils ne prennent surtout pas de congé payé, non mais !
                     smiley

                  • spartacus spartacus 29 mai 2013 12:15

                    @Akerios

                    En général 90% de mes contradicteurs sont des attaques ad Hominem. 

                    Par contre sur le fond c’est désespérant cette récurrence d’absence de retour censé.
                    Peut être que quand on a goutté aux privilèges, on ne peut plus s’en passer. Les fonctionnaires qui ne remettent pas en cause leurs privilèges en sont un bel exemple !

                    @gauche Normale.
                    Je suis fier de ce que j’ai réalisé et n’ai pas honte de mes réussites, dans votre monde de jaloux envieux et profiteurs.
                    On ne trouve pas des créateurs, mais une distribution clientéliste de gauche dans le CAC40, émanation de votre monde, fraudai pas confondre !

                    Il n’en reste pas moins que vos acquis sociaux ne sont qu’une forme criante d’injustice que vous ne pouviez nier !

                    Justifiez vos privilèges ! 
                    Justifiez que vous n’êtes pas des égoïstes !
                    Justifiez que vous ne défendez pas le profit personnel et social pour vous. 
                    L’argent pour vos privilège est pris sue la collectivité des contribuables !
                    Ces contribuables pourraient augmenter leurs pouvoir d’achat s’ils n’avaient a payer les différences sociales pour vous.

                  • lulupipistrelle 29 mai 2013 12:30

                    Mais elle est très bien cette phrase de Spartacus ... 

                    Vous ne suivez pas la chronique quotidienne de rosemar la porte-parole de l’EN ?


                    Entre ses jérémiades à la calimero, pour se plaindre du manque de considération pour la profession d’enseignant, et puis ses envolées de tricoteuse pour dénoncer les séductions de l’argent... il y a un mot qui la retourne : privilège...

                    Parlez lui de ses privilèges, ou des privilèges en France , en général et vous la crucifiez : ... 

                    Pour ce qui la concerne, elle se défend immanquablement en vous renvoyant aux gens éhontément riches, aux ambitieux qui gagnent tellement plus qu’elle, qui fait un métier si difficile, après des études tellement dures... 

                  • Gauche Normale Gauche Normale 29 mai 2013 12:54

                    Et c’est reparti, toujours le même pronom personnel inapproprié : « vous », « vos », « votre système ». Pourtant je vous l’ai déjà dit : je suis contre les écarts entre profs et autres mètiers quelqu’ils soient : je veux donc que chacun soit logé à la même enseigne que les fonctionnaires les mieux logés. Égalité vers le haut. Mais les privilèges du CAC 40 (j’ignore pourquoi vous vous sentez visé mais enfin bon passons) sont injustifiables et bel et bien payés par nous au nom de la « liberté d’entreprendre », « ouverture de l’économie », « compétitivité » et autre mirages.


                  • lulupipistrelle 29 mai 2013 14:01

                    C’est le mot privilège employé à tord et à travers qui m’énerve... privilège = droit différent. 


                    Personnellement je ne voudrais pas des droits des fonctionnaires...

                    Plus généralement, personne n’a à me dire si je dois travailler, combien d’heures par semaine et combien d’années, comment je prévois mes vieux jours, et si même je les prévois. 

                  • Akerios 31 mai 2013 13:18

                    Spartacus 

                    Quand on ne voit :

                    entre « milliardaire et »SDF" que la différence du nombre de caractères entre ces deux mots .

                     Il n’est effectivement plus question du fond mais seulement de celui des systèmes de références .

                    Tout est dans l’art de la rhétorique .

                    Mais la rhétorique n’apporte rien aussi belle qu’elle soit. Elle détruit le fond au profit de la forme. .........


                  • tf1Goupie 29 mai 2013 14:53

                    « Alors qu’il était possible d’organiser une réelle concertation ... »

                    Franchement vous avez vu ça souvent des concertations dans l’Education Nationale ?
                    Je veux bien des exemples Chalot.


                    • soi même 29 mai 2013 15:06

                      Qui soutenait que la Gauche au pouvoir était ce qui avait de mieux pour la France ? Et bien j’éspere que ceux qui pensaient que cela était une barbe à papa, vont comprendre que c’est du mâchefer.
                      Ha, Chalot prépare ton postérieure pour le plumage du croupion..Les Hollandais plume les vieux coqs de gauche.

                       

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès