Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La RTF est de retour !

La RTF est de retour !

On vous l’avait pourtant dit déjà dans un article humoristique sur "Comment reconnaître un dictateur". Et prévenu : "le dictateur regarde comme tout le monde les inepties de TF1 ou de FoxNews, mais il a le pouvoir de faire venir chez lui la dame qui chantait une heure encore avant dans son téléviseur. C’est toute la différence entre un dictateur et vous (cf. Maria Eva Duarte, dite Evita Peron, Carlos Menem, président-dictateur et sa femme... Cecilia, ex-Miss Univers)". Sans vouloir jouer les devins, avouez que d’apprendre hier que dame Ferrari a été sélectionnée pour remplacer l’icône médiatique PPDA sonne comme un rappel de cette évidence : la RTF gaulliste est de retour, car c’est le président de la République qui choisit et impose à nouveau son candidat. Des preuves ? Elles s’accumulent, et une presse, même muselée, commence à en évoquer les arcanes perverses.

PPDA a donc été poussé vers la sortie comme une vengeance personnelle pour crime de lèse-majesté, Ferrari préférée pour d’autres raisons, que la presse people a longuement étalées ses derniers mois, et qui ont valu un bon nombre de procès à tous ceux qui ont osé mettre le pied dans l’affaire. A l’époque, les premiers à avoir tiré étaient les Anglais..., suivis de Bakchich, qui avait été bien plus prudent que d’ordinaire pour cette fois-là. De toute manière, certains savaient déjà tout d’elle : elle venait en décembre 2006 de se faire elle aussi cambrioler son ordinateur ainsi que celui de sa société de production, avec son agenda et tous ses contacts. Le syndrome déjà évoqué ici et dénoncé par Ségolène Royal chez Drucker. Etrange épidémie...

Que les Français ne s’en aperçoivent pas est plus grave encore : on vient en deux coups de cuillère à pot de replonger dans la télé de papa, avec le téléphone présidentiel sur le bureau, la ligne directe vers l’Elysée, via Ferrari interposée. Depuis hier, le spectre de Peyrefitte hante à nouveau les couloirs de TF1 et de France 2, qui n’échappe pas plus à la reprise en main avec un De Carolis prié de suivre lui aussi les directives. Alors qu’on célèbre les 40 ans de Mai-68, avouez que ça peut rester en travers de la gorge des démocrates qui ont vu dans la période des purges de l’ORTF un grand moment d’autoritarisme gaulliste. "La télévision doit faire voir"... disait à l’époque Peyrefitte... ce que le pouvoir souhaite seul montrer, pouvait-on sous-entendre. Le robinet à propagande s’ouvre donc à nouveau en grand. Le reste n’est que billevesées. "Radio-Paris est à nouveau allemand, Radio-Paris ment" résonne à nouveau dans les couloirs de Radio-France ou des chaînes publiques. Le hic, c’est qu’il n’y a plus de Pierre Dac pour dénoncer la propagande éhontée d’un pouvoir omniprésent. La belle choisie a beau avoir montré jusqu’ici une forme de respectabilité journalistique, sa nomination surprise et rapide est entachée d’un sérieux doute sur les pressions subies pour prendre le poste. Dont celles de l’Elysée.

On vous avait prévenu : ce gouvernement charrie des méthodes empruntées à quelque chose de connu historiquement. Ma conclusion d’octobre 2007 reste la même : "Pourquoi le pouvoir actuel souhaitait tant glorifier la Résistance auprès des écoliers comme de tous les Français : pour éviter de parler d’un régime qui ressemble comme deux gouttes d’eau à celui qui est en train de se mettre en place". La première preuve, nous l’avions déjà le lendemain même de l’élection, avec la nomination de Laurent Solly, ancien directeur adjoint de la campagne présidentielle de Sarkozy, à la direction générale de TF1. Le lendemain même, indiquant une volonté manifeste de reprise en mains ! Et une volonté affichée de créer l’information et non de la subir : "La réalité n’a aucune importance, il n’y a que la perception qui compte", affirme-t-il alors. Autre détail à ne pas minimiser concernant le personnage : il est aussi le PDG de la chaîne Histoire, dont le directeur général n’est autre que Patrick Buisson... le "conseiller officiel" invisible, mais bien présent de Nicolas Sarkozy, ancien rédacteur de Minute et du Crapouillot, directeur de campagne en 1995 de De Villiers, et auteur de deux ouvrages mémorables. Le premier sur l’OAS, écrit à deux mains en compagnie de Pascal Gauchon (l’ancien secrétaire général du Parti des forces nouvelles ou PFN), et un ouvrage sur l’érotisme durant les années 1939-1945, prétexte non pas à critiquer Vichy et son catholicisme borné, mais plutôt à saluer les seuls à pouvoir bénéficier des spectacles osés de l’époque : les Allemands et les collaborateurs. Buisson est bien plus droitiste que le pétainiste moyen et le fait savoir. Le Monde du 16 mai 2008 en fait ainsi la critique : "Car à quoi ressemble l’Occupation que nous dépeint Buisson ? Ni plus ni moins qu’à une gigantesque orgie. Pétain ? Un vieillard libidineux. Ses ministres ? Des libertins déguisés en pères la morale. L’Hôtel du Parc ? Un lupanar. Les auberges de jeunesse, les Compagnons de France et les Chantiers de jeunesse ? Des "repaires de débauche". Pas autant toutefois que les cinémas : à suivre l’auteur, pour qui la sulfureuse correspondance entre Montherlant et Roger Peyrefitte n’a pas de secret, on en vient à se demander comment les spectateurs ont pu sortir sains et saufs de ces hauts lieux de la "chasse pédérastique"... Voilà qui aurait dû être proposé comme sujet au patron de TF1 international, tiens, Patrick Binet, auteur présumé le 18 avril d’un meurtre par "homicide involontaire", après une soirée fine réunissant "Fabrice Lesueur, un Américain d’une quarantaine d’années et un chef de publicité d’un quotidien national", nous dit Le JDD. Lesueur, qui est retrouvé mort est chef du bureau du cabinet de la ministre de la Culture, Christine Albanel ! Au petit matin, les communiqués s’emmêlent les pinceaux et l’affaire vite passée à la trappe. Pas un mot... sur TF1, mais pas beaucoup plus chez les confrères...

Elle est entre de bonnes mains, la chaîne française de l’Histoire... gérée par un individu auteur aussi d’un Sacha Guitry et ses femmes. Une admiration pour un homme toujours en représentation, réputé misogyne, pourtant entouré constamment de femmes et marié 5 fois... et qui a déclaré un jour envers lui-même n’être qu’un faiseur. "Illusionniste né, vite il m’est apparu qu’au mépris des coutumes et de conventions j’avais pour seule mission de plaire à mes contemporains..." Toutes qualités qui font énormément penser à un autre mégalomane qui ne cherche lui aussi qu’à plaire aux foules (ou aux femmes). A savoir que Guitry avait été emprisonné soixante jours à la Libération pour collaboration, mais que les charges retenues contre lui s’étaient toutes évaporées. Pour mémoire également, Buisson, collaborateur de LCI, y avait créé 100 % politique avec un certain David Pujadas... Lors de sa remise de la Légion d’honneur des mains présidentielles, en septembre 2007, en saluant l’homme et sa "culture" (?), Nicolas Sarkozy affichait en souriant sa vision purement manichéenne du journalisme : "Et si les convictions de Patrick le portaient à droite, cela ne ferait qu’équilibrer ceux que leurs convictions portent ailleurs". Décomplexé, ça s’appelle, mais ça fait peu de cas de la conscience journalistique. En oubliant que sur la chaîne Histoire, seule la droite musclée est représentée (et, ça, ça se sent sérieusement dans la grille des programmes !).

L’histoire de cette reprise en main musclée de la télévision n’est donc pas anodine, et elle est à conter dans le détail. Elle n’est que le choc de deux ego, à défaut d’être l’œuvre d’un dictateur audiovisuel. L’histoire commence le 20 juin 2007, à peine élu, PPDA, sélectionné pour s’entretenir avec le nouveau maître de l’Elysée (sur place, c’est une première !), s’enhardit soudainement et lui balance une phrase assassine qui laisse tout le monde pantois (se positionner à 7 minutes 26 du défilement) : « En parlant d’un autre sommet, celui du G8, on vous a vu très à votre aise avec les différents chefs d’Etat ou de gouvernement, presque même un peu excité comme un petit garçon en train de rentrer dans la cour des grands ». Phrase terrible, inimaginable auparavant de la bouche d’un journaliste qui n’avait jamais brillé par son opposition, et qui irrite au plus haut point : "Petit garçon, franchement à 52 ans, c’est parce que vous avez quelques mois de plus que moi que vous dites ça, M. Poivre d’Arvor", avait répondu un Sarkozy profondément et visiblement vexé et qui le montre "Oui bien sûr M. Poivre d’Arvor, c’était même un compliment". Lui faisant clairement et habilement comprendre que la retraite avait sonné pour lui ! Personne ne comprend alors l’attitude de PPDA. Pas même sa colistière d’interview, un peu effarée par le contenu de la question... à moins qu’elle n’ait rien saisi du tout. En tout cas, la réponse est cinglante, et vise automatiquement la personne... et son âge avancé.

Ce jour-là, PPDA ne le savait pas encore, mais il venait de perdre son poste, lui qui avait claironné partout ne pas partir avant 2012. Le couperet présidentiel tombé à l’instant même, ne reste plus qu’à trouver un remplaçant (ou une remplaçante) qui plaise à sa majesté, et le roi songer à puiser en priorité dans sa propre cour : au royaume de Sarkozie, c’est un peu Ridicule tous les jours, c’est bien connu. PPDA, en réalité, s’était déjà mis à dos le roi de Sarkozie en refusant l’arrivée d’un proche, Nicolas Beytout, en provenance du Figaro, à la tête de la rédaction de TF1. Et se mettra à dos à d’autres reprises le nouveau roi des médias en posant des questions indiscrètes un peu plus tard sur sa vie privée, ce qu’un Pujadas, l’adjoint de Buisson, ne se serait pas permis, lui qui avait poursuivi le candidat le soir du premier tour de l’élection présidentielle, dans les conditions de celle du vainqueur du deuxième tour de 2002. Un fort mauvais remake. Quant à savoir quelle mouche avait bien pu piquer PPDA, c’est simple, c’est une... vengeance pure et simple ruminée depuis plus de six mois : le 23 novembre 2006, Sarkozy avait balancé une amabilité après l’interview de Ségolène par ce même PPDA, qui était restée en travers de la gorge de ce dernier : « J’ai regardé le journal où vous l’avez interviewée : enfin, interviewée , c’est un grand mot... » ... A partir de là, c’est un simple problème d’ego : celui de Poivre est aussi démesuré que celui de Nicolas, et le premier va ruminer sa vengeance... Six long mois, avant de la ressortir bien salée : il n’a pas à recevoir de remontrance de la part d’un "petit garçon", fût-il président, et le fait clairement savoir : il n’en a plus grand-chose à cirer, et même peut y gagner au contraire. PPDA, jugé falot et sans mordant toute sa carrière le devient au moment où on lui tend la porte : génial, ça lui permet de sortir tête haute de la rédaction, tant un livre assassin l’avait éreinté ces derniers mois. Et lui de proposer ses services automatiquement à l’adversaire médiatique au sortir d’une loge de Roland-Garros. PPDA de retour sur France 2, et c’est TF1 qui est torpillé, et le président berné. Gageons que, là encore, le téléphone élyséen va chauffer sec chez De Carolis.

Pour choisir son remplaçant, on ne doit pas chercher chez la direction de TF1, mais bel et bien à l’Elysée même et chez Sarkozy en personne, qui n’en est pas à son coup d’essai dans le genre : souvenez-vous du cas Roselmack. Le 17 février 2006, Nicolas Sarkozy, alors simple ministre de l’Intérieur énonce devant le club Averroès, qui milite pour la promotion des minorités, une phrase étonnante. "Grâce aux liens qui me rapprochent de Martin Bouygues (PDG du Groupe Bouygues, propriétaire de TF1), je sais qu’il y aura un Noir au 20 heures de TF1 cet été", dit-il, sur de son effet auprès de son auditoire : le cas ne s’est jamais présenté en France, alors.... tout le monde reste bouche bée. Ironie du sort, c’est chose faite un mois plus tard à peine, Roselmack remplaçant Thomas Hughes, alors toujours marié à... Laurence Ferrari, pressentie sur le départ car jugée par TF1 trop mordante lors d’une interview de... Nicolas Sarkozy, datant du 30 octobre 2005. Elle avait conclu ce jour-là par un "c’était Nicolas Sarkozy, ministre de l’Intérieur et candidat à la présidentielle 2007" alors que l’homme ne s’était pas encore officiellement déclaré ! Etiquetée aussitôt "pugnace", on craint pour son avenir. Or, à bien regarder, des petits malins avaient déjà noté quelques accointances entre journaliste blonde et pouvoir, en l’occurrence à l’époque... De Villepin. Elle-même rencontrera sur les plateaux de télévision à deux reprises Sarkozy. La première fois au Forum Elle, en avril 2007, où le candidat UMP avait débité un discours bien anodin sur la parité et les femmes. Comme tentative de séduction, il y avait mieux. La seconde à Canal+, toujours en avril 2007... où Sarkozy s’était fendu d’un "j’ai toujours combattu Jean-Marie Le Pen" et martelé même un "je crois être l’homme politique qui a le plus affronté Jean-Marie Le Pen". Et annonçait sans sourciller qu’il n’y avait pas de chômage en Angleterre (pour dire vingt minutes après qu’il en y a 4 % quand même) et aux Etats-Unis non plus. Sans oublier de rappeler qu’"il y a un gigantesque problème de pouvoir d’achat " en France. Sans savoir qu’il allait s’y enferrer quelques mois plus tard. Bref, pas de quoi grimper aux murs. Jusqu’à un surprenant "il y a une proposition qui me plaît bien dans votre programme", affirmé soudain par Laurence Ferrari. "Celle sur la parité des femmes". Et là, ça se voit, le ton change : elle paraissait pugnace, mais à bien regarder elle est déjà subjuguée et littéralement sous le charme. Une impression visible, et vérifiée par les présents sur le plateau. Le reste, les journaux "people" se jetteront dessus. Le président devra attendre le 19 octobre 2007 pour obtenir son divorce. A la Toussaint, entre la Corse et le Tchad, le président s’offre une escapade à Marrakech. Le 17 décembre, des photos circulent du président à Disneyland... avec Carla Bruni., rencontrée lors de la présentation du rapport Olivennes le 23 novembre.

Aujourd’hui, lassé sans doute de faire la bise à Arlette Chabot et de serrer la pince à PPDA, notre omniprésent s’offre une blonde dans son téléviseur. "Selon nos informations, lors d’une récente réunion, Sarkozy a publiquement fait part de son souhait que Laurence Ferrari prenne les manettes de la grand-messe de la Une", indique Libération. Deux coups de fil plus tard, la belle, toujours divorcée, annonce à son employeur (Canal+) qu’elle le quitte. Paris vaut bien une messe, et la grande messe du 20 heures vaut bien... la satisfaction immédiate des désirs présidentiels. La RTF est de retour, comme à ses plus belles heures. On peut remettre sur les téléviseurs la grille de réglage en noir et blanc, et attendre le retour du prochain Léon Zitrone. Nicolas Sarkozy nous avait promis un futur, on ne savait pas que c’était un futur antérieur.



Documents joints à cet article

La RTF est de retour ! La RTF est de retour ! La RTF est de retour !

Moyenne des avis sur cet article :  3.84/5   (79 votes)




Réagissez à l'article

283 réactions à cet article    


  • morice morice 11 juin 2008 10:24

     Lerma à vous, comme d’hab, soyez poli et concis. 


    • spartacus1 spartacus1 11 juin 2008 10:42

      Ah, ben non, il n’y a pas de raison que ce soit toujours Lerma !

       

      Pour en revenir à l’article, il semblerait que Carla ait eu le gros lot (enfin, c’est façon de parler), L. Ferrari recevant le lot de consolation.


    • Calito valderama Calito valderama 11 juin 2008 10:51
      Regardons ensemble la biographie de morice telle qu’il l’a rédigée : 

      "Informaticien, ancien rédacteur en chef de revue informatique nationale, préoccupé aujourd’hui par la montée des extrêmismes en tout genre. Professeur d’histoire en collège pendant 15 ans. Maîtrise de Géographie, mémoire sur "l’industrie photographique au Japon". Résistant officiel depuis le 6 mai. Accessoirement chasseur de Trolls (une autre forme d’extrêmisme), espèce fort répandue sur le Net. Athée, au cas où certains pourraient en douter."

      Que constatons nous ?

      "Informaticien." 
      Pas un seul article sur l’informatique. Et pourtant le bill gates est américain, il ya matière... Vous en connaissez bcp des gens qui exercent un métier et écrivent 50 articles et 5000 commentaires sans jamais y faire alllusion
      Conclusion : mensonge.

      "Ancien rédacteur en chef de revue informatique nationale" 
      Allons bon... ma précédente remarque suffit déjà à casser cet argumentaion. Mais nous ajouterons le fait que le terme lui-même "revue informatique nationale" ne s’emploi pas. J’ai travaillé dans un grand quotidien et je peut vous le certifier. Un peu comme si un employé de la Socgen disait "j’ai travaillé dans une grande banque nationale". a mon avis, il a du surtout faire le ménage...
      Conclusion : C’est de la frime et du mensonge.

      "préoccupé aujourd’hui par la montée des extrêmismes en tout genre." 
      Précoccupé par les USA et par Sarko, oui. Par tous les genres d’extrémismes, non.
      Aucun article sur le terrorisme islamique, sur ses réseaux. Rien sur Hugo Chavez... etc
      Conclusion : Il souhaite se présenter comme impartial mais c’est raté.

      "Professeur d’histoire en collège pendant 15 ans" 
      Professeur peut-être. Mais alors pas pendant 15 ans, et surement pas comme prof d’histoire. Le style d’abord est trop médiocre pour un litteraire. Quand on commence ses articles par des "Bon, on avait vu que...". et de plus il se dit prof d’histoire, et non prof "d’histoire géoraphie", ce qui serait le terme exact. et que dit-il plus loin ? Qu’il a une maitrise de géographie....
      Conclusion : Incohérence, sans doute très loin de la vérité.

      "Maîtrise de Géographie, mémoire sur "l’industrie photographique au Japon" 
      Idem, pas un mot sur le Japon, ce pays qui vote à droite depuis 50 ans...
      Conclusion : totalement farfelu.

      Résistant officiel depuis le 6 mai. 
      Non, le terme exact serait "Résistant non-officiel". Avec une biographie mensongère, et un acte de résistance qui se limite à publier des articles anti sarko sur un site ou d’autres font de même à visage découvert...
      Conclusion : lache.

      Accessoirement chasseur de Trolls (une autre forme d’extrêmisme), espèce fort répandue sur le Net 
      On voit mal comment Morice pourrait être "chasseur de troll". D’une part cela ne rime à rien et c’est puéril. D’autre part, s’il y a bien un homme qui crée 50 trolls à la minute c’est morice.
      Conclusion : Il aurait fallu écrire "Créateur de Troll".

      Athée, au cas où certains pourraient en douter. 
      Le meilleur pour la fin... Morice qui se refuse catégoriquement à critiquer l’islam n’est pas musulman. En revanche, comme il l’a lui même écrit, sa femme est musulmane. Si Morice ets athé, il défend en revanche une religion. Cherchez l’erreur.
      Conclusion : mensonge pur et simple.


    • Calito valderama Calito valderama 11 juin 2008 11:20

      Il ets vrai que j’aurai pu rapeller que la chasse au troll selon morice consiste à balancer en ligne le nom et les coordonnées de ses opposants, en les taxant d’extrèmes droite.

      Procédé qu’il a mené par trois fois...

      J’aurai pu aussi rapeller sa capacité à faire preuve de mesure en qualifiant indifférement de nazis ceux qui font l’apologie de la droite ou ceux qui osent dire qu’ils ont bien aimé un film américain.

      Mais ce sera pour une autre fois.


    • spock spock 11 juin 2008 12:52

      en vérité Morice adore pondre des crottes des Troll et que ça se sache, sinon il serait resté sur Naturavox, mais là bas même le compost n’en voulait plus.


    • Calito valderama Calito valderama 11 juin 2008 12:57

      Je rapelle d’ailleurs son article sur le continent poubelle.... alors même qu’une recherche de 30 secondes sur le web précise qu’il s’agit d’un hoax. Même le mentor michael moore l’a reconnu...

      Cela en dis long suir l’auteur de l’article et sur la crédibilité de ses sources....


    • spock spock 11 juin 2008 13:16

      au final chaque article de Morice devient une cours de récréation dont l’objectif est de récupérer les lecteurs de skyblog pour faire tourner la pub.

      .. et ça ose nous parler de la RTF.


    • Traroth Traroth 11 juin 2008 16:21

      Ah bon, il est extrêmiste, Chavez ? Il est surtout extrêmement démocrate, quoi.


    • Yohan Yohan 11 juin 2008 18:30

      C’est bien beau tout ce raisonnement. Mais laissez donc les journalistes se démerder eux-mêmes avec tout ça. Les seuls qui peuvent y faire quelque chose....s’il le veulent...., c’est les journalistes ... 

      Si ça ne bouge pas, c’est que tout ne va pas si mal chez eux, peut-être


    • Traroth Traroth 12 juin 2008 15:06

      Tant que tout va bien pour les journalistes, c’est le principal, c’est vrai. Qui se préoccupe de détails comme la qualité de l’information ou le devoir d’informer, de nos jours, hein ?


    • morice morice 11 juin 2008 10:43

       La flatulence de Seb59, nouvelle façon de poster : on le renvoie illico à notre confrère talentueux..


    • morice morice 11 juin 2008 10:44

       Spartacus1 je n’avais pas vu ça comme ça, mais étant donné que vous le dites... y’a un podium donc : quelle troisième place, si ce n’est pas indiscret ? 


    • morice morice 11 juin 2008 10:46

       

      par Seb59 (IP:xxx.x34.180.194) le 11 juin 2008 à 10H41 
       
      Alors Momo, on vote pour son article ?
      TOUJOURS PAS, mon cher, toujours pas... figurez-vous qu’il y a des gens qui passent sans poster.. vous savez, ceux qui n’ont pas votre prétention à laisser partout des étrons... 

    • spartacus1 spartacus1 11 juin 2008 10:50

      Pour la troisième place, aucune idée.

      Vous savez, les enfants, en cour de récréation, ont des jeux dont le résultats est imprévisible.


    • Serpico Serpico 11 juin 2008 10:47

      Avec Sarko, au moins, il n’y a aucun risque de le diffamer.

       

      Il s’arrange tout seul comme un "grand garçon".


      • morice morice 11 juin 2008 10:53

         pour le poste de Léon Zitrone, au fait, David Pujadas me paraît tout indiqué...


        • morice morice 11 juin 2008 10:54

           "Vous savez, les enfants, en cour de récréation, ont des jeux dont le résultats est imprévisible". TROP DROLE !! 


        • morice morice 11 juin 2008 11:11

           "Informaticien."  
          Pas un seul article sur l’informatique

          votre informatique à vous à de sérieux trous dans sa base de données...

          "préoccupé aujourd’hui par la montée des extrêmismes en tout genre."  
          Précoccupé par les USA et par Sarko, oui. Par tous les genres d’extrémismes, non. 
          Aucun article sur le terrorisme islamique, sur ses réseaux. Rien sur Hugo Chavez... etc 
          Conclusion : Il souhaite se présenter comme impartial mais c’est raté. 

          le terrorisme islamique traité ici

          Chavez là.

          et là !

          dites plutôt pas traité selon VOS normes d’extrême droite, on comprendra mieux !

          "Professeur d’histoire en collège pendant 15 ans"  
          Professeur peut-être. Mais alors pas pendant 15 ans, et surement pas comme prof d’histoire. 

          ah ça, faut demander à l’Académie... vos suppositions sont fausses. Mensonges éhontés de votre part.

          "de plus il se dit prof d’histoire, et non prof "d’histoire géoraphie", ce qui serait le terme exact. et que dit-il plus loin ? Qu’il a une maitrise de géographie.... " vous vous enferrez là... en collège, ça ne se passe pas comme en lycée, imbécile.

          "Maîtrise de Géographie, mémoire sur "l’industrie photographique au Japon"  
          Idem, pas un mot sur le Japon, ce pays qui vote à droite depuis 50 ans... 
          Conclusion : totalement farfelu. 

          je devrais écrire sur mon mémoire 20 ans après : débile !!! et vous ignorez encore que le Japon, j’en ai parlé, cher troll prétentieux , et dans le détail !! 

          e Net  
          On voit mal comment Morice pourrait être "chasseur de troll". en débusquant leur droitisme, qu"ils finissent tous par avouer, comme Seb59, grillé : vous c’est de l’islamophobie bête en priorité, et une haine des socialos qui vous sort par les pores... facile à voir, ça...  

          Athée, au cas où certains pourraient en douter. 
          Le meilleur pour la fin... Morice qui se refuse catégoriquement à critiquer l’islam n’est pas musulman. , Ah là vous ne savez décidément pas lire... j’ai même logiquement un fatwa sur la tronche, avec ce que j’ai pu glisser dans mes textes : des caricatures de Mahomet, que bien entendu vous n’avez même pas voulu VOIR. En fait, votre droitisme vous... aveugle ! quand au MENSONGE que vous OSEZ profére
          r "En revanche, comme il l’a lui même écrit, sa femme est musulmane".. je n’ai jamais écrit ça, et serait bien incapable de le faire, sombre abruti : ma femme est des mines, dans le Pas-de-Calais !!! Une chti pure souche, ne cherchez même pas à discréditer de la sorte !! vous êtes pitoyable, là, Bretzel comique, va ! 


        • morice morice 11 juin 2008 11:17

           "Bref, mieux vaut ne pas trop se monter le bourrichon sur ces nominations". Ah là mon cher vous passez à côté du problème il semble...  étudiez un peu plus en détail, vous verrez ce que ça cache... 


        • Calito valderama Calito valderama 11 juin 2008 11:26

          Morice, ais-je besoin de te rapeller que l’on peut être Francais et Musulman... Que si ta femme est née en france elle est francaise, pouint barre. Et si elle choisit d’être musulmane cela n’a rien à voir.

          Mais on voit bien comment tu conçoit les choses.... si elle est née en france elle ne peut pas être musulmane. Ca pue le racisme comme conception.... nauséabond.

          A la classe.... un article sur 120 qui parle d’informatique... et c’est censé casser mon argument.

          Tu as dis toi même que tu avais influencé le programme d’histoire de ton collège malgré le directeur qui était opposé. Donc, si tu étais prof, ce serait de collège. Donc d’histoire géo. Au tapis Morice.

          Et oui, un article de ta part sur Chavez, un autre su’ l’islmaisme... pour les défendre et en dire du bien.... ouah ca casse mon argumentation ? Non, ca la soutiens.

          Désolé morice, mais tu vas avoir du mal avec moi. Allez retourne écrire ta bouse de demain.


        • Calito valderama Calito valderama 11 juin 2008 11:30

          J’ai laissé passer cette anerie

          "en débusquant leur droitisme, qu"ils finissent tous par avouer, comme Seb59, grillé : vous c’est de l’islamophobie bête en priorité, et une haine des socialos qui vous sort par les pores... facile à voir, ça... "

          Alors la chapeau. On est troll quand on est de droite. Belle leçon de tolérance. En gros si on ne pense pas comme toi, on est bon à pendre.

          Et pour ta gouverne vieux débris, j’ai dis et répété tout le mal que je pense de l’extrème droite. Ta tactique de grand père, ca ne prend pas.


        • Calito valderama Calito valderama 11 juin 2008 12:52

          Autant dire que pour momo, il ne doit pas être d’une bonne souche...


        • ASINUS 11 juin 2008 20:22

          non non moi je suis son troll de gauche

          pensez un prolo qui a des opinions et qui corrige les erreurs ou aproximations du professeur !

          ou vas t on ?


        • Bulgroz 11 juin 2008 10:57

          morice l’a lu, libération l’a dit :

          "Selon nos informations, lors d’une récente réunion, Sarkozy a publiquement fait part de son souhait que Laurence Ferrari prenne les manettes de la grand-messe de la Une" indique Libération

          Donc il ya eu croisement de sources d’informations "Selon nos informations, lors d’une récente réunion....", première source Libération, deuxième source morice, troisième source Agoravox, quatrième source etc... ?

          Pareil pour le Nouvel Obs papier quand dans le Nº2271 -Semaine du Jeudi 15 Mai, le Nouvel Obs publie dans la Rubrique : Téléphone Rouge : "Les nouveaux « connards » de Sarkozy"

          http://hebdo.nouvelobs.com/hebdo/parution/p2271/articles/a374803-.htm

          (si vous ne trouvez pas, taper « connards » dans le moteur de recherche du Nouvel Obs et cliquersur l’article « :Les nouveaux « connards » de Sarkozy »

          (Nicolas Sarkozy a toujours autant de mal à se faire au style présidentiel. « Putain les mecs, il fait chaud, on se fout sur la terrasse ! », a-t-il lancé, lundi 5 mai, à quelques journalistes spécialistes des questions européennes qu’il avait invités pour une rencontre informelle à l’Elysée. L’entretien s’est déroulé dans la bonne humeur jusqu’à ce qu’un des reporters s’avise d’interroger Sarkozy sur sa pusillanimité à propos des droits de l’homme en Tunisie. Réponse du président : « Rien à foutre, de toute manière, ce ne sont que les connards qui posent des questions à la con... »)

          Ouais, mais voilà, ces propos sont pipés journalistiquement en toute grande déontologie.

          Heureusement, un journaliste de Libération qui était à cet entretien a démenti :

          « Spectaculaire, mais totalement faux. Je le sais, comme mes confrères en poste à Bruxelles le savent, puisque j’étais présent. Et je peux vous affirmer que jamais le Président n’a tenu de tels propos. En le disant, je brise le « off » dont nous étions convenu avec l’Élysée. Mais comment rester muet devant un tel mensonge qui nuit à toute la profession : d’une part parce que celui qui a parlé (ou qui a parlé à quelqu’un qui a parlé) a violé le « off », mais surtout parce qu’il a raconté n’importe quoi. C’est exactement de la même eau que le soi-disant SMS envoyé par Nicolas Sarkozy à son ex-femme (« si tu reviens, j’annule tout »), etc...voir la suite :

          http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2008/05/sarkozy-le-nouv.html

          Puis, ce journaliste à Libération informe le 22/05/2008 à 18:15 que le Nouvel Obs reconnaît et lui confirme que cet article était bidon.

          http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2008/05/sarkozy-et-les.html

          Le Nouvel Observateur reconnait que "sur la base des recoupements que nous avons réalisé jusque-là, il apparait effectivement que cette information n’est pas avérée". Autrement dit, l’hebdomadaire ne peut que confirmer le récit que je vous ai fait de la rencontre avec Nicolas Sarkozy. Le contraire aurait été étonnant.

          "Nous avons d’ores et déjà décidé d’informer nos lecteurs dans le prochain "Téléphone rouge" en faisant la rectification suivante : « Contrairement à ce que nous avons écrit, le président de la République n’a pas tenu les propos qui lui sont prêtés dans la rubrique Téléphone rouge du Nouvel Observateur N°2271 (du 15 au 21 mai). Si l’entretien informel qu’il a eu, le 5 mai dernier, avec les journalistes spécialistes des questions européennes s’est bien déroulé dans une ambiance relâchée, sa réponse à une question sur les droits de l’homme en Tunisie ne comportait aucun terme de cette nature. Le Nouvel Observateur présente ses excuses à ses lecteurs ainsi qu’à toutes les personnes présentes lors de cette rencontre à l’Elysée »."

          Dont acte.

          Seul le Monde a parlé de cette affaire : article de Marie Maurice du 23.05.08 à 14h14

          http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2008/05/23/le-nouvel-observateur-reconnait-avoir-prete-de-faux-propos-a-nicolas-sarkozy_1048888_3236.html

          Alors, c’est clair que construire tout un article sur la base de ce que morice a lu dans Libération qui lui même le tient "d’informations sures...".


          • Bulgroz 11 juin 2008 11:59

            morice (avec un petit m) est l’écrivain le plus prolixe d’Agoravox, ces écrits font autorité et sont repris dans le monde entier.

            A ce niveau de fertilité, on peut penser que morice a un impact bénéfique sur Agoravox.

            Bon, c’est vrai, avec un petit m et un tel niveau de CV, morice ne peut pas écrire dans Rue89, ça ferait tache

            Mais à ce niveau de fertilité et en donnant une telle exclusivité à Agoravox, on peut penser qu’il a un impact bénéfique sur ce site citoyen qui devrait enregistrer des chiffres de popularité et de « sérieux » inégalés. Je pense à la qualité des threads que ses articles engendrent où personne, aucun adorateur, aucun détracteur ne fait jamais allusion au contenu des articles.

            Par exemple, on peut donner les chiffres du nombre de visiteurs uniques mensuels avec ceux de Rue89, par exemple :

            http://siteanalytics.compete.com/agoravox.fr+rue89.com/?metric=uv

            05/2007 :Agora : 3281 ; Rue89 : 3474
            06/2007 :Agora : 2163 ; Rue89 : 3851
            07/2007 :Agora : 2886 ; Rue89 : 4216
            08/2007 :Agora : 4670 ; Rue89 : 2683
            09/2007 :Agora : 3618 ; Rue89 : 6833
            10/2007 :Agora : 3744 ; Rue89 : 3781
            11/2007 :Agora : 5178 ; Rue89 : 3939
            12/2007 :Agora : 5620 ; Rue89 : 5121
            01/2008 :Agora : 8285 ; Rue89 : 4995
            02/2008 :Agora : 8536 ; Rue89 : 4972
            03/2008 :Agora : 2438 ; Rue89 : 8655
            04/2008 :Agora : 3008 ; Rue89 : 8034
            05/2008 :Agora : 4276 ; Rue89 : 11115

             ou bien le nombre de visites :

            05/2007 :Agora : 3426 ; Rue89 : 8280
            06/2007 :Agora : 2933 ; Rue89 : 6857
            07/2007 :Agora : 2886 ; Rue89 : 8224
            08/2007 :Agora : 5569 ; Rue89 : 7481
            09/2007 :Agora : 3962 ; Rue89 : 16971
            10/2007 :Agora : 9067 ; Rue89 : 18079
            11/2007 :Agora : 9124 ; Rue89 : 16821
            12/2007 :Agora : 7914 ; Rue89 : 14119
            01/2008 :Agora : 9940 ; Rue89 : 18919
            02/2008 :Agora : 9632 ; Rue89 : 23969
            03/2008 :Agora : 2656 ; Rue89 : 19882
            04/2008 :Agora : 3400 ; Rue89 : 25805
            05/2008 :Agora : 4755 ; Rue89 : 34283

            Donc, je m’interroge : morice (petit m), a t il été embauché par Rue89 ?

            Les chiffres données par "Compete" sont ils erronées ?


          • Calito valderama Calito valderama 11 juin 2008 12:04

            Oui, ces chiifres sont basés sur une barre d’outil type "barre google", installée sur peu de postes.

            Stats non fiables.


          • Bulgroz 11 juin 2008 12:23

            C’est ce que je pensais mais je n’en étais pas sur.

            Par contre "trafficestimate" donne :

            Estimate 248,800 visits in the previous 30 days. Agoravox.fr
            Estimate 516,900 visits in the previous 30 days. Rue89.com

            http://www.trafficestimate.com/results.html


          • Calito valderama Calito valderama 11 juin 2008 12:32

            La aussi, impossible à confirmer.

            Ce qui est clair, c’est que AV marche mal car sa pub se vend mal. Un annonceur te demandera systématiquement ton traffic... AV ne le publie pas.... CQDF, il ets mauvais.


          • JoëlP JoëlP 11 juin 2008 12:38

            Vous n’y êtes pas du tout Bulgroz, ce sont tous les articles que VOUS n’avez PAS publié qui font qu’AgoraVox score moins bien que Rue89. Un peu de logique que diable !

            Comptez mieux les clics et contez nous quelques chose de neuf ou prenez vos clics et vos claques.


          • tvargentine.com lerma 11 juin 2008 11:11

            Carlos Menem a été élu démocratiquement par les Argentins et ce sont les argentins qui ont soutenu sa politique économique de privatisation à l’époque et qui porte aussi un part de responsablité dans le libéralisme qui a conduit l’absurdité à faire de la parité 1peso = 1 dollar

            http://www.ladocumentationfrancaise.fr/dossiers/argentine/chronologie.shtml

            Juste un peu d’histoire et ne pas manipuler l’histoire

            Il est donc démontré que le "comité de rédaction" n’existe pas car généralement avant diffusion les articles doivent lu et approuvé !  (TIENS MAIS C’EST VRAI CA !)

            Pour le reste,ce n’est que la continuité d’un imbécile qui attise la haine sur le Président Nicolas Sarkozy

            Je me permet de vous informer qu’un lien à été envoyé ,car vos propos sont des appels aux meurtres

             

             


            • ze_katt 11 juin 2008 13:30

              Des appels au meurtre ?


            • Serpico Serpico 11 juin 2008 14:08

              ze_katt "Des appels au meurtre ? "

               

              *****************

               

              Aussi étonnant que cela puisse paraître, oui : Morice appelle au meurtre de la stupidité dans laquelle nagent Lerma et ses copains poulpes.


            • Zalka Zalka 11 juin 2008 11:13

              Laurence Ferrarri ? C’est pas elle qui s’était faite copieusement engueulé par Sarko durant les émeute de 2005 pour lui avoir posé une question jugée irrévérencieuse ? C’était pendant son émission du dimanche soir.

              PPDA ? Ce n’est pas lui qu’on a vu au côté d’une coupe de champagne lors de la prise d’antenne de l’édition spéciale des élections présidentielles 2007.

              Bref, mieux vaut ne pas trop se monter le bourrichon sur ces nominations.


              • Yohan Yohan 11 juin 2008 18:33

                je partage votre avis Zalka


              • morice morice 11 juin 2008 11:18

                 Seb59, le jour on on fera le tri sélectif des posts, méfiez-vous, vous êtes bon pour finir en compost... 


                • fonzibrain fonzibrain 11 juin 2008 11:25

                  Martin Bougues, propriétaire de la principale chaîne de télévision française, TF1, a confirmé la nomination de Jean-Claude Dassier à direction de l’information de TF1 et celle de Laurence Ferrari comme nouvelle présentatrice du journal de 20h, en remplacement de Patrick Poivre d’Arvor (dit « PPDA ») qui occupait cette fonction depuis 19 ans.

                  Martin Bouygues est un milliardaire proche du président Nicolas Sarkozy. Il fut le témoin de son mariage avec Cécilia et est le parrain de leur fils Louis.

                  Au lendemain de l’élection présidentielle, Martin Bouygues a nommé le directeur adjoint de campagne électorale de M. Sarkozy, Laurent Solly, directeur adjoint de TF1.

                  Jean-Claude Dassier est le père d’Arnaud Dassier, conseiller pour la communication Internet de Nicolas Sarkozy et directeur de la communication internet de l’UMP (le parti de Nicolas Sarkozy).

                  Le Journal de 20h de TF1 est la principale source d’information des Français. Il atteint souvent 40 % de parts de marchés (environ 8 millions de téléspectateurs).

                  Selon le Daily Telegraph, Laurence Ferrari aurait eu une liaison avec Nicolas Sarkozy lorsque son mariage avec Cécilia battait de l’aile. Une source proche de l’Élysée indique qu’elle se serait séparée de son mari, Thomas Hugues, après un discret week-end à Marrakech avec le président, mais elle aurait dû céder la place au mannequin italien Carla Bruni, sélectionnée par le conseiller en communication de la présidence. Les magazines français Closer et Metro, qui s’étaient fait l’écho de cette aventure ont été condamnés à la demande de Mme Ferrari pour « atteinte à la vie privée », bien que cette information soit indispensable à la compréhension politique du nouveau paysage audiovisuel français.

                  Jusqu’à l’été 2006, le remplaçant de PPDA au Journal de 20h, durant les week-end et les vacances était Thomas Hugues (alors époux de Laurence Ferrari). Il a été mis à l’éccart et remplacé depuis juillet 2006 par Harry Roselmack dont la nomination n’avait pas été annoncée par Martin Bouygues, mais par Nicolas Sarkozy, décidément très prévoyant.

                   

                  http://www.alterinfo.net/La-sarkozysation-de-l-audiovisuel-francais_a20635.html?PHPSESSID=075258921a27ae4e0ee3429c04e19514

                   

                   

                   

                   

                   

                  mais c’es pas possible

                  serieusement c’est pas possible que le president de la république ait autant d’influence

                  souvenez vous ce qu’il avait dit sur l’equipe redactionnnel de france 3

                  "ils vont tous giclés" quand je serai president
                   

                  mais bon on va encore nous taxer d’anti sarkozisme primaire

                   

                  c’est marrant que lorsque un politique abuse

                  certain remarque uniquement les critiques(pourtant fondé) que l’on fait sur lui


                  • fonzibrain fonzibrain 11 juin 2008 11:27

                    ha oui sympa hier le jt de pppda quand à la fin il dit en souriant " à demain"


                  • Traroth Traroth 11 juin 2008 16:29

                    @Dom22 : c’est facile pourtant. Quand un type publie des commentaires complètement cons à chaque article, à partir d’un certain moment, je cesse de lire. Je n’ai pas une mentalité de chercheur de diamant, prêt à pelleter des tonnes de merde pour trouver un caillou qui brille. Si le rapport signal/bruit devient trop mauvais, je me mets inévitablement à mépriser le commentateur, c’est plus fort que moi...


                  • ASINUS 11 juin 2008 20:31

                    yep si j ai bien compris

                    morice a toujours raison

                    morice vois tout ,sait tout , peux tout

                    morice est grand et vous etes son prophete !!!

                     

                    il suffit de lire ses diatribes a qui le contredit,

                     nul besoin d etre grand clerc pour comprendre que Morice est un integriste intellectuel

                    du bois dont on fait les torquemadas les Vichynski voir les kmers rouges

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès