Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La solidarité ne passera pas par eux !

La solidarité ne passera pas par eux !

Depuis quelques mois le raz de marée financier devaste l’economie américaine. L’Europe a regardé et n’a pas vraiment préparé le terrain.
La France, par exemple, a mis en place de nouvelles lois fiscales qui sont devenues un veritable outil anti-solidaires... La marche arrière est maintenant impossible !

Le monde est secoué par la crise financière qui se transforme peu à peu en crise économique. Que fait le gouvernement ? Il fait comme tous les autres pays, il injecte des liquidités dans le système financier. Tous les Français sont bien au courant que cet argent ne sort pas d’une autre dimension, il va se repercuter assez rapidement en impôts nouveaux. Impôts que tout Francais devra payer... Tous ? Non, une petite communauté resiste à la multiplication des taxes : les "benis du 50%".

En effet, promesse de campagne du candidat Sarkozy, le bouclier fiscal plafonnant le montant des impots à 50% pour les plus fortunés devient l’outil le moins solidaire possible en ce moment.
 
Besoin de financer le RSA, pas de soucis, une taxe nouvelle pour ceux qui ne sont pas encore à 50%. Besoin de créer des taxes pour l’environnement, aucun problème, ceux ayant les moyens d’avoir 4 ou 5 grosses voitures participeront moins que ceux ayant une voiture familiale...
 
Pour faire avaler la pilule, Sarko sort les violons socialistes : les responsables du fiasco financier devront payer... Payer, c’est bien là le problème ! L’un des premiers responsables est Sarko lui-même. Il n’a rien trouvé à redire sur le comportement des marchers financiers lorsqu’il était lui-même Ministre des Finances. Mieux, lors de sa campagne présidentielle, il appelle à une dérégulation du système des prêts hypothécaires pour le rapprocher de celui des sub-primes, il incitait les Francais à s’endetter un peu plus... Heureusement qu’en tant que président il a une immunité !!!


Ah la France, ce pays des droits de l’homme où l’on nait libre et égaux, tant qu’on est à 50% d’impôts et que les autres paient pour les erreurs...

Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (44 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • JPC45 18 octobre 2008 17:11

    c’est un article ?


    • Romain Desbois 19 octobre 2008 00:49

      il n’y a pas que le bouclier fiscal qui est scandaleux.
      Les oeuvres d’art ne sont pas soumis à l’ISF (merci Lang), ainsi ceu xqui ont les moyens de s’acheter un Picasso échappent à cet impôt.

      Le quotien familial, servant de calcul pour l’impôt sur le revenu, n’est remis en cause pas personne est une honte.
      Car au lieu de déterminer une somme fixe par enfant, l’état en fixant une demi-part par enfant, privilégie les enfants de riches par rapport aux enfants de pauvre. Les parts étant déconnectées de la valeur des revenus.

      Le grand économiste devant les médias DSK et supposé socialiste, a affirmé que la TVA était l’impôt le plus juste.
      Avec des économistes comme ça, qui enseignent qui plus est, l’on s’étonne encore de la débacle des banques et des économies étatiques.


      • Japa 19 octobre 2008 13:55

        Il faut bien se dire que la solidarité n’est jamais passée et ne passera pas par nos hommes politique quels qu’ils soient !

        Droite, gauche, extrêmes en tous genres, mous du centre et indécis de l’engagement, n’ont d’autres objectifs que de maintenir une "démocratie" représentative qui laisse le peuple dépendant d’un groupe d’hommes et de femmes déconnectés de notre réalité et de notre quotidien.

        Voiture de fonction, chauffeur, budget essence, appartement de fonction, invitations aux repas et modanités quasi au quotidien, salaires et avantages en nature, etc, etc... Ce n’est pas la même planète...
        Ca n’aide pas à comprendre les doléances du peuple, et encore moins à lâcher des privilèges non justifiés et non justifiables au regard de la "pénébilité" de leur tâche et surtout du résultat de leurs actions.

        Parcequ’en même temps que l’idée d’indexer les salaires et primes de grands patrons sur leurs résultats, il faut en profiter pour faire la même chose avec nos hommes et nos "femmes" politique.

        Ils seraient tous au RMI ou RMA... Une façon de réduire les budgets de l’état !

        On a les moyens techniques aujourd’hui d’accèder à une vraie démocratie participative ou chacun d’entre nous pourrait voter et faire entendre sa voix sur chaque sujet.

        Les députés et autres petits roitelets bénéficiaires des largesses de nos impots ne sont plus nécessaires au fonctionnement de l’état si l’on nous donne les moyens de nous exprimer vraiment. Techniquement c’est possible.

        Mais il vaut mieux filer un écran plasma au ptit français pour regarder son match de foot que de lui donner accès chez lui au vote par le "net" et à l’expression libre de ses idées.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès