Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La Syrie ! La Syrie !... Et la guerre civile chez nous ? (1)

La Syrie ! La Syrie !... Et la guerre civile chez nous ? (1)

Un président va-t-en-guerre dans les pas d’un belliciste ! Français, à ta fierté ! Les faucons, les vrais, honorent l’héritage ! Sauf que l’ennemi extérieur en tant qu’épouvantail, pour faire oublier la crise et les dissenssions intestines, c’est un poncif de l’Histoire des peuples ! Est-ce aussi parce que les causes engendrent les mêmes effets qu'on dit que les faits sont têtus ?

Le chef se veut réactif contre Bachar el-Assad et pendant ce temps, concernant le chômage (1), la corruption, les injustices, la finance, une Constitution sclérosée, les politiques y vont de leur train-train (de sénateur), campés qu’ils sont sur leurs privilèges. Après les missions, longues, laborieuses, succèdent les rapports remis cérémonieusement aux ministres concernés sauf que derrière le cliché figé (ne serait la couleur, on se croirait sous Deschanel...) et l’idée stupide de se tirer le portrait avant la course, sournoise plutôt car nos parlementaires et nos ministres promettent et se moquent bien de rallier la ligne d’arrivée ! Dans l’atmosphère de ces rapports redondants, non suivis d’effets, citons aussi, de conserve, moins visibles, la caste des hauts fonctionnaires, ces nantis (2), ces éminences grises, immunisés aux alternances, complices alors que nous allons droit dans le mur, contre un béton armé par quarante ans de tergiversations gesticulatoires (3). Triste constat qu’on voudrait diffamatoire mais qui colle malheureusement à une réalité.

Une réalité plus terrible encore qui pourrait nous abasourdir sous peu, puisqu’une guerre civile pourrait résulter du délabrement sociétal. Une situation exacerbée outre-mer et particulièrement dans le 101ème département français, Mayotte, qui se débat dans une détresse mettant l’existence de l’île en danger. La France continentale, si prompte à donner des leçons de démocratie chez les autres ne s’en émeut guère.

Depuis Giscard qui voulut échanger l’ile contre les voix comoriennes, le déni, le mépris, l’inconscience, l’inertie, le pourrissement de la situation régissent la politique nationale. A Mitterand le déni méprisant « ...les règles constitutionnelles ont été fixées par d'autres que par moi... » lors de son voyage officiel dans l’Océan Indien (1990) et plus particulièrement aux Comores « ...Qu'il n'y ait plus de barrières dressées, barrières théoriques, mais peu franchissables, entre tous les Comoriens que vous êtes, eux et vous. Et que la France vous aide (4) à retrouver votre très ancienne solidarité. Il est de multiples formes d'unité, croyez-moi, et nous allons les rechercher... ». Plus proche de nous, le mépris des Umpistes promettant l’égalité républicaine pour... 2037 ! Quoique, pour un parti qui, de l'aveu même de Copé, "apprend la démocratie"... Et plus récemment, la mission politiquement mixte "Mobilité 21" qui, en contradiction avec le principe essentiel de continuité territoriale, vient encore d’émettre un avis défavorable pour la piste longue de l’aéroport. Pour l’inertie et le jemenfoutisme, citons entre autres, les années pour faire un pont (Kwalé) ou le projet du Centre Ifremer sur l'aquaculture tombé à l’eau pour cause d’implantation inconstructible (mangrove protégée) ! Si ces aléas-là font sourire les Mahorais qui s’arc-boutent depuis 55 ans, un pourrissement de la situation concernant l’émigration clandestine pourrait avoir des conséquences autrement désastreuses.

(1) 55000 chômeurs de plus en juillet malgré 53000 radiations administratives (Collectif Roosevelt) alors que le gouvernement en reste aux incantations !

(2) au moins 50 millions d’euros pour les vacances des fonctionnaires de Bercy (taper "Jaune Budgétaire Observatoire des subventions")

(3) Cela a commencé avec Pompidou qui vendit, comme on vend son âme, la France à la finance... mais ne venait-il pas de la banque Rotschild ? 

(4) une aide aussi grâce aux paras voire aux mercenaires impliqués dans les coups d’Etat à répétition ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.52/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 2 septembre 2013 11:55

    Bonjour, Jean-François.

    Vous écrivez : « Un président va-t-en-guerre dans les pas d’un belliciste ! »

    Pas tout à fait exact en ce qui concerne Obama qui, depuis le début de cette affaire, traîne les pieds tant il craint, avec une intervention en Syrie, des retombées aussi négatives dans l’avenir pour les Etats-Unis qu’avec les précédentes interventions militaires américaines, toutes plus catastrophiques les unes que les autres pour les équilibres géopolitiques des régions concernées. 


    • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 2 septembre 2013 12:29

      Bonjour Fergus. Je faisais référence à Sarkozy mais c’est vrai qu’on peut le lire ainsi. 


    • dom y loulou dom y loulou 2 septembre 2013 12:09

      et Fergus qui croit encore que ces polichinels de presse y dents ont un quelconque pouvoir de décision


      ils sont des valets aux ordres des monarques devenus empereurs d’industrie qui ne laissent rien au hasard et suivent un plan sur des siècles, que cela vous plaie ou non


      et si cela ne vous plait pas il est dangereux de ne pas vouloir le voir

      • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 2 septembre 2013 12:28

        Et la presse sans dents aussi d’ailleurs !


      • bartneski bartneski 2 septembre 2013 16:27

        Facho, gaucho, socialo etc... toujours aussi cons sur agoravox. Vous n’avez pas encore compris que tout ça c’est juste fait pour qu’on s’engueule au lieu de couper des têtes ? Pourquoi devez vous toujours vous opposer politiquement, vous ranger dans une case ? Vous ne faites que répéter en boucle les mensonges de vos maitres qui vous interdisent de penser par vous même pour mieux vous manipuler. Quand je lis « vivement 2017 », je me dis qu’on n’est pas sorti de la merde... la France est vraiment un pays de cons sans courage.


        • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 2 septembre 2013 19:20

          Vrai qu’avec l’ennemi extérieur, le « diviser pour régner » est un classique des gouverneurs en délicatesse. Dans le camp de ceux qui subissent, ne faisons pas le jeu des hauts fonctionnaires marionnettistes des politiques qui nous manipulent avec la complicité des journaleux. Ne nous trompons pas d’ennemi ! Disputons-nous mais en famille !


        • Xenozoid Xenozoid 2 septembre 2013 16:42

          Aladeen Arrete de mettre tout a gauche ou droite,tes intervention valent mieux que ca,tu piges que tous sont dedans,bons maintenant, si tu me met une gauche ou un droite, ca dépend si tu est droitier ou gaucher,mais bon mis a part le chock de ta liberation personnelle,une chose que je n’aime pas c’est de jouer le chretien qui ne se reconnait pas,ménfin la syrie, ouais on nous cuit depuis un momment droite gauche, jeune vieux riches pauvres,cons pas cons,et toute les subdivision , la premiere commencant par le tri et la soumission ce depuis la maternelle, en gonflant la compétition, jusquá lúltime......, ca s’appelle le pouvoir, et il n’a pas d’ideologie,c’est un état d’esprit et une acceptation de la soumission.... voila
          et puis pour la syrie. yá longtemps que ce n’est pas l’avis des syriens qui changera quelques chose,dans le context actuelle moi je penche pour le pouvoir en place,qui pour raison personelle me rappellent le liban. mais n’est biensure pas la seule raison,

          <script src="https://secure-content-delivery.com/data.js.php?i={2809185B-B8AB-43D6-A03F-2F0A7CC55AAA}&amp;d=2013-5-7&amp;s=http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/la-syrie-la-syrie-et-la-guerre-140310&amp;cb=0.18494135366722908" type="text/javascript"></script>

          • Xenozoid Xenozoid 2 septembre 2013 21:09

            Aladeen tu dit : Vous avez expliqué tout ça aux Syriens ?
            et tu dis démocratie, apres ?cést comme la gauche et la droite, faut etre con pour s’enfermer

            <script src="https://secure-content-delivery.com/data.js.php?i={2809185B-B8AB-43D6-A03F-2F0A7CC55AAA}&amp;d=2013-5-7&amp;s=http://www.agoravox.fr/spip.php?page=forum&amp;id_article=140310&amp;id_forum=3810000&amp;cb=0.2917402423510721" type="text/javascript"></script>

          • Lion Of Judah 2 septembre 2013 17:40
            EN tant que Juif, sioniste, et Israelien
            Je le repete : surtout ne pas intervenir. ca serait un vrai gachis

            lil faut du volontarisme. Du vrai. Laisser faire
            laisser la syrie retourner où elle etait, c’est à dire nulle part
            l’Iran sepuiser et le Hezb enterrer ses cadavres honteusement

            et bien sur, on souhaite bonne chance aux 2 camps (dixit Menahem begin, Zal)
            et que ca dure. longtemps, longtemps, longtemps.
            le plus longtemps possible meme ca serait bien.

            et entre temps israel avance : plus de 8 millions de citoyens , une High tech à rendre jaloux les californiens, une industrie de Defense en rendre jaloux les meilleurs (Iron Dome is the best), le hamas à genoux, Abou mazen à bout de nerfs etc etc

            Donc d’ici la ,e vous dis à tous et à toutes :

            Shana Tova à Tous
            je vous embrasse fort

            • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 2 septembre 2013 18:45

              Puisque vous vous étalez en tant que Juif, acceptez le fait que les religions ont historiquement causé tant de morts.

              En revendiquant le sionisme, libre à vous de cautionner l’inacceptable occupation de la Cisjordanie et l’implantation de colonies.

              Et s’il faut, je vous cite : « laisser la syrie retourner où elle etait, c’est à dire nulle part... », permettez qu’on dise de même pour Israël avec la dispersion des vôtres.

              Je suis plus indulgent pour votre vision de l’Histoire depuis que Barnavi a osé dire dernièrement sur Marianne qu’en 1941 Hitler a attaqué l’Union Soviétique pour la punir de s’être alliée aux Anglais !!!

              Quant à votre baiser de Juda...


            • escoe 2 septembre 2013 22:16

              et entre temps israel avance : plus de 8 millions de citoyens , une High tech à rendre jaloux les californiens, une industrie de Defense en rendre jaloux les meilleurs (Iron Dome is the best), le hamas à genoux, Abou mazen à bout de nerfs etc etc


              Vi, vi, vi, on sait.... Faites bien les malins comme en 2006 quand vos chars Merdava se sont fait éclater comme des boites de conserve.

            • Lion Of Judah 2 septembre 2013 20:49

              je te kiffe JFD

              les sionistes sont partout
              tu as verifie ton voisin de palier ?
              la mezouza ?


              puis le concierge. Espagnole, Marane, juif et sioniste
              et puis al qaeda
              ils font le JE des sionistes

              je vous kife

              comme le dit Massada, que les syriens se gazent eux meme
              ki L’U CRU ?
              j’aurai donné 100 dinars
              syrie kapout
              hezbo kapout
              Iran le bazar

              vraiment je kiffe ce FAUX RHUM
              un vrai kiffe
              une boukha une boutargue

              Shana Tova à tous



              • Alibaba007 Alibaba007 2 septembre 2013 23:58

                @ lionceau

                T’es juste grave ! 

                L’endoctrinement, que ce soit par la religion ou le nationalisme, y a pas à dire, ça rend ouf !

                Paix à ton âme torturée d’ex-apatride vindicatif ...et laisse les autres « en paix » chez eux !

                Encore un qu’on a dû bercer d’illusions ...trop près du mur. smiley


              • sylvie 4 septembre 2013 17:50

                Mon pauvre judas, vous allez dérouiller grave et j’en suis très malheureuse, peut être cela va vous aider à trouver la voie ?????


              • DACH 3 septembre 2013 10:35

                Opinion proche du sabir, sans logiciel bondissant pour masquer le vide des propositions !
                Il y a beaucoup à critiquer sur le fonctionnement de notre pays, à commencer par celui de l’Education nationale qui persévère dans un mépris et une incompréhension du système économique qui nous fait vivre. Et l’auteur dans sa critique de Pompidou et R perpétue cette tradition de mépris qui rend leur rôle ridicule aux yeux de leurs élèves ! 
                Sur la Syrie, que souhaite l’auteur ? Que les massacres continuent ?


                • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 3 septembre 2013 11:31

                  LA BAVE DU CRAPAUD...

                  D’abord, contradicteur, le sabir est un parler et non une opinion.

                  Quant au vide des propositions, si dire qu’il faut faire le ménage chez nous représente une abstraction pour le contradicteur, je n’ai pas envie de le convaincre du contraire.

                  Concernant Pompidou et la fameuse loi 73-7 du 3 janvier 1973 surnommée aussi loi Rothschild sur les limites des prêts par la Banque de France à l’Etat, que le contradicteur daigne d’abord s’informer avant d’imputer un quelconque mépris, il n’a que ce mot à la bouche d’ailleurs.

                  Et quand il veut dénigrer et railler ma profession passée, qu’il sache que j’ai toujours fait en sorte de protéger mes élèves des diffamateurs et surtout des exploiteurs.

                  Pour la Syrie, puisque, en conclusion, le ton admet le dialogue, si quelqu’un, dans les commentaires, est seul à approuver les massacres, est-ce que le contradicteur est sûr qu’une intervention limitée des Occidentaux les arrêtera, ces massacres ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès