Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La tentation de M. Cahuzac

La tentation de M. Cahuzac

Le gouvernement, pour atteindre ses objectifs, cherche encore où trouver les milliards indispensables pour équilibrer son budget. La tentation est donc grande d'aller utiliser l'antique taxe carbone pour cela. Elle permettrait de créer de nouvelles ressources pour un Etat aux abois.

Le projet pourrait être celui-ci : on réclame un impôt "léger" sur chaque émission de carbone et l'Etat engrange le bénéfice pour combler ses déficits. Quelques centimes sur l'essence, le gaz, le plastique ... La facture monte vite et, une fois lancé, il suffit, de temps en temps, d'augmenter de quelques centimes pour récupérer quelques milliards. Rappelons qu'une augmentation de la TICPE (ex-TIPP) d'un centime rapporte 500 millions à l'Etat.

Pour éviter la censure du conseil constitutionnel, qui avait enterré le projet de contribution climat-énergie en 2010, on ne risquera pas la rupture d'égalité devant l'impôt, on taxera tout le monde : les entreprises comme les particuliers.

Ce projet aurait un autre avantage : la taxe carbone, réclamée par de nombreux écologistes, serait acceptée.

Cette tentation du ministre du budget, Jérôme Cahuzac, serait pourtant une véritable erreur politique pour plusieurs raisons.

D'abord, elle serait très impopulaire, car la ficelle étant grosse, tout le monde aura compris qu'il s'agit d'une nouvelle ponction au seul bénéfice de l'Etat.

Cette contribution n'aura aucun effet sur les émissions de carbone. Les Français seront taxés un peu plus mais cette taxe n'aura rien de dissuasive puisque rien ne sera proposé pour diminuer nos consommations d'essence et de gaz. Prisonnier d'un mode de vie que la société française a généralisé depuis des décennies, les citoyens n'auront aucun moyen de réduire leurs émissions sauf une sobriété subie qui sera vécue comme une restriction de liberté.

Enfin, ce nouvel impôt n'ayant aucun effet de relance économique, il va contribuer à l'atonie de l'économie du pays !

Si le gouvernement Ayrault veut mettre en place une contribution climat-énergie, il faut que l'argent récolté soit utilisé pour investir dans la transition écologique. De cette manière, on relancera l'économie et cette mesure sera beaucoup mieux comprise par les citoyens de notre pays. Elle le sera d'autant plus que cet argent leur reviendra pour qu'ils puissent investir et se lancer dans cette transition.


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 26 septembre 2012 08:38

    trouver des milliard tout les gouvernement cherchent, et tous dans de mauvaises directions, alors voila pour les aider :

    http://2ccr.unblog.fr/2010/12/03/niches-en-or-massif/

    ensuite Hollande pourrait venir a la tele a 20H et parler franchement des problemes liés a la finance, voir :

    http://2ccr.unblog.fr/2012/05/15/finance-hollande-va-mettre-carte-sur-table/

    mais bon, je parie qu’il va encore chercher dans la mauvaise direction, alors ce que j’en dit...


    • Romain Desbois 26 septembre 2012 09:14

      Le plus intelligent serait de remplacer la TVA par une taxe kilométrique.

      Ainsi cette taxe ne serait pas accusée de protectionnisme et aurait l’effet de favoriser les productions locales.

      Par exemple des fraises d’Espagne seraient plus chères à Lille et moins chère à Biarritz.

      On peut bien sur tenir compte du mode de transport, mais ça risque de devenir une usine à gaz.


      • Alpo47 Alpo47 26 septembre 2012 09:45

        Récupérer de l’argent ? 30 milliards et plus ?
        En fait, c’est assez facile, juste qu’il n’y a pas de volonté politique.

        Un exemple ? le tabac coute 47 milliards en frais de santé divers à la collectivité et rapporte seulement 12 milliards de rentrées. J’ajoute qu’il cause environ 72000 décès par an en France. Un fleau que tout le monde connait, mais que l’on laisse perdurer. Il faut savoir que l’Australie est en train d’imposer des mesures drastiques qui précèdent son interdiction. C’est donc possible si on le veut.
        Le cout de l’alcoolisation sur nos dépenses de santé doit être à peu près le même, avec une résultat également catastrophique sur la santé publique .

        Deux fléaux qui coutent très cher et que l’on conserve pourtant. On évoque parfois les rentrées fiscales, toutes les études prouvent que c’est faux. Juste du lobbying très influent. 
        On pourrait pourtant récupérer de très grosses sommes et tout le monde s’en porterait mieux. Mis à part les vignerons et les cavistes, bien entendu. Accepteront ils l’idée qu’ils sont des marchands de mort et doivent changer de travail ?

        Bon, évidemment on a déjà parlé 1000 fois ici de réforme fiscale, d’évasion fiscale des multinationales et gros patrimoines, d’économies dans les administrations -plusieurs dizaines de milliards- oui, d’accord, n’oublions tout de même pas qu’il y a ailleurs de très grosses sommes qui ... partent en fumée.


        • LE CHAT LE CHAT 26 septembre 2012 11:34

          @alpo

          c’est bien pour la santé de lutter contre le tabac et l’alcool , mais pourquoi vouloir faire vivre plus longtemps les gens quand on n’a pas les moyens de payer les retraites ? être en bonne santé et crever de faim , c’est pas top non plus ! des vieux qui ne meurent plus d’alcoolisme , c’est adultes dépendants en plus et ils se feront un cancer coûteux au lieu d’une belle cirhose, ce sont des héritiers qui doivent attendre plus longtemps , des logementys qui ne se libèrent pas etc etc etc . serait on gagnants en fin de compte ?????


        • Romain Desbois 26 septembre 2012 10:32

          La taxe carbone est une fumisterie qui permet aux pro nucléaire de passer pour des écolos après avoir affirmer qu’il n’y avait pas de réchauffement climatique lié aux activités humaines.

          D’ailleurs le carbone est très facile à maitriser, la végétation sait très bien faire ça et la production de biocarburant est une aubaine (lentille d’eau, bactéries, etc...)


        • Taverne Taverne 26 septembre 2012 10:25

          Pendant que l’on crie haro sur le ministre du redressement fiscal, on oublie que notre impôt sur le revenu a été fortement augmenté même si les salaires n’ont pas bougé. La réforme de gel des tanches du gouvernement précédent étant entériné par ce gouvernement-ci. Au fond, on aurait pu garder Fillon, c’était pareil. Sinon, les actions de diversion ne manquent pas pour faire oublier ce fait funeste. En veux-tu en voilà des débats de société sensibles et brûlants ! Vote de étrangers, mariage homo, et bientôt peut-être les dimensions du saucisson sec, pourquoi pas...


          • Taverne Taverne 26 septembre 2012 10:27

            Oups ! « ... gel des tranches » bien sûr. Loin de moins l’idée de traiter les ministres de tanches. Quoique...


          • Romain Desbois 26 septembre 2012 10:34

            Taverne

            Ne reste pas aigri. Il y aura d’autres élections et un homme politique n’est jamais fini.

            Sort de cette déprime, ca ne va que te rendre vraiment malade.

            Je te le dis amicalement, ce n’est pas du cynisme de ma part. Mais c’est vrai tu me fais peine.


          • Le péripate Le péripate 26 septembre 2012 14:03

            Il faut réduire les dépenses largement au dessous des recettes, c’est par là qu’il faut commencer. Et ensuite il faut continuer en baissant la ponction fiscale à un taux supportable. Et quand l’impôt est plus léger il rentre mieux, en coutant moins cher à recouvrir.

            Sauf que le bon sens et la politique, n’est-ce pas...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès