Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La terrifiante réalité de la guerre de 14-18 et le roman à l’eau de (...)

La terrifiante réalité de la guerre de 14-18 et le roman à l’eau de rose de M. Arif

Encore une fois le gouvernement dérape ( le mot est faible) et se transforme en va-t-en-guerre. Le lendemain du 100 ème anniversaire de l’assassinat de Jean Jaurès, le secrétaire d’Etat chargé des Anciens combattants et de la mémoire ose célébrer l’unité nationale qui a envoyé à la boucherie tant d’hommes pour les « marchands de canons ».

La Libre Pensée de la Loire remet les compteurs à l’heure et rappelle avec force la nature de cette guerre et tance ce secrétaire d’état et ce gouvernement nullement socialiste.

 

 « La terrifiante réalité de la guerre de 14-18 et le roman à l’eau de rose de M. Arif

 Dans un message reproduit par la presse, M. Kader Arif, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la défense, chargé des Anciens combattants et de la Mémoire, salue le 1 er août 1914 et la mobilisation générale dont il donna le signal à la fois sur le front et à l’arrière. Il considère que commémorer ce jour, c’est « se souvenir de l’unité nationale de toutes les femmes et de tous les hommes réunis au son du tocsin ». C’est célébrer la solidarité entre les soldats, la République finalement triomphante. C’est se rappeler que cette journée est l’une de celles qui fit la France et qui jalonne le chemin vers l’Union européenne, donc vers la paix (cf. le combat de Jaurès) et vers la réconciliation.

Décidément le centenaire de la guerre de 14-18 est en train de se révéler comme la source inépuisable des commentaires les plus extravagants, où les envolées chauvines infantilisantes sont de nouveau à l’honneur cent ans après.

Si l’on en juge par ce qu’a écrit M. Kader Arif, le délire patriotique, dans une version à peine modernisée, est de nouveau à l’ordre du jour.

Au point qu’au tableau d’honneur des élucubrations les plus consternantes sur le sujet, il peut raisonnablement espérer décrocher la timbale ou le premier accessit.

Il fallait en effet oser écrire que célébrer le 1er août 1914 c’est « se souvenir de l’unité nationale de toutes les femmes et de tous les hommes réunis au son du tocsin ».

De quoi parle M. Kafer Arif ?

De ces femmes en pleurs, de ces hommes désemparés, la peur au ventre, de ces enfants au regard éperdu ?

Toutes les études d’historiens faites depuis ces événements qui en ont établi la brutale réalité, loin des chromos d’époque dus à une presse aux ordres, n’auraient donc servi à rien ?

On apprend aussi que se souvenir du 1 er août « c’est se rappeler que la République et ses valeurs ont su triompher de cette guerre » !

M. Arif oublierait-il l’état de siège, la censure généralisée, les libertés suspendues, les colonies saignées, et, last but not least, le traité de Versailles qui, pour suspendre le conflit, tailla dans la chair des peuples, découpant des territoires à la hache, et qui portait en lui les terribles événements de la deuxième guerre mondiale ainsi que « la nuée porte l’orage » ?

« Républicain » ce résultat ? Comme oser énoncer une telle contre-vérité ?

Sans vergogne, M. Arif, qui ratisse large, englobe dans son « hommage » Jaurès et son combat pour la paix.

Ben voyons ! Pourquoi se gêner ? Jaurès, le premier exécuté pour l’exemple, annexé à la glorification de la Guerre dont il avait annoncé le caractère monstrueux et contre laquelle il a lutté jusqu’à son assassinat !

M. Arif justifie la guerre de 14-18 qui eut lieu, d’après lui, « pour que la France reste debout » !

On croit rêver.

 « On croit mourir pour la patrie, on meurt pour les industriels » disait Anatole France.

Il s’agissait de conquérir et/ou de préserver d’immenses marchés coloniaux, sources de surprofits gigantesques.

Toute l’eau de rose prodiguée par M. Arif ne saurait effacer la répugnante réalité des faits de cette guerre qui coûtera à l’Humanité plus de 10 millions de morts, des millions de mutilés, des centaines de milliers de traumatisés psychiques, des millions de veuves et d’orphelins.

Sans compter les immenses destructions de villes, de terres arables rendues stériles pendant des décennies etc. etc.

Le monument aux morts de Saint-Martin d’Estreaux dans la Loire porte inscrit à son verso un texte pacifiste dont chaque mot est un démenti des propos tenus par M.Arif.

SI TOUT L'EFFORT PRODUIT ...

ET TOUT L'ARGENT DÉPENSÉ POUR LA GUERRE

L'AVAIENT ÉTÉ POUR LA PAIX ... ?

POUR LE PROGRÈS SOCIAL, INDUSTRIEL ET ÉCONOMIQUE ?

LE SORT DE L'HUMANITÉ SERAIT BIEN DIFFÉRENT.

LA MISÈRE

SERAIT EN GRANDE PARTIE BANNIE DE L'UNIVERS, ET

LES CHARGES FINANCIÈRES QUI PÈSERONT SUR LES GÉNÉRATIONS

FUTURES, AU LIEU D'ÊTRE ODIEUSES ET ACCABLANTES ...

SERAIENT AU CONTRAIRE

DES CHARGES BIENFAISANTES DE FÉLICITÉS UNIVERSELLES.

 

Rien, dans ce qu’écrit M.Arif, qui s’approche un tant soit peu de ce jugement sans appel.

Aurait-il oublié de se renseigner ou ment-il délibérément ?

Nous avons constaté aussi que le président de la République au Hartmannswillerkopf avait « oublié » qu’à deux pas du lieu de sa rencontre avec son homologue allemand il y a un cimetière où se trouvent de nombreuses tombes de « fusillés pour l’exemple », « victimes de la rage du militarisme ».

Pas un mot ne fut prononcé en faveur de ces laissés pour compte du bilan officiel de la guerre !

C’est pourquoi, la Libre Pensée a décidé de procéder à la réhabilitation de tous les « fusillés pour l’exemple » au nom des citoyens qui sont aussi la République.

« Maudite soit la guerre. Et ses auteurs ».

 

Il faut persévérer et multiplier les prises de position de militants, de citoyens, de conseils municipaux en faveur d’une réhabilitation nationale de tous les « fusillés pour l’exemple »

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  4.75/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Gauche Normale Gauche Normale 11 août 2014 17:37

    Bon article de Chalot, qui a bien fait de mettre des citations dans son article.

    Il y a aussi ce chiasme que j’aime bien et qui résume à merveille l’arnaque de la guerre : 

    « la guerre, c’est le massacre de gens qui ne se connaissent pas au profit de gens qui se connaissent mais ne se massacrent pas » Paul VALÉRY.

    Une belle pouriture encouragée par les capitalistes qui ont déjà à leur actif crises (économiques & sociales) et impérialismes.

    • Gauche Normale Gauche Normale 11 août 2014 17:45

      Celle-ci n’est pas mal non plus :


      « En temps de paix, les enfants enterrent leurs parents. En temps de guerre, les parents enterrent leurs enfants. » (Hérodote.)

    • ahtupic ahtupic 11 août 2014 17:59

      Je l’ai déjà dit : on célèbre un armistice mais on ne célébre pas une déclaration de guerre. Mais pour des incapables qui veulent aller se battre en Syrie où en Ukraine pour faire oublier leur politique désastreuse, c’est Normal 1er.


      • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 11 août 2014 18:16

        La circonstance le vaut bien : je suis 100% d’accord avec l’auteur et même avec la Libre Pensée à laquelle il est fait référence dans le texte.
        Donc oui, c’est clair, où qu’ils se tiennent, quoi qu’ils disent, quoi qu’ils fassent, ceux que l’on appelle nos dirigeants nous donnent la nausée tant ils semblent dans la misérable figuration de rôles qui les dépassent largement.
        Il nous faudrait des de Gaulle, nous n’avons que des Pieds Nickelés ou des Tartarins...


        • asterix asterix 11 août 2014 20:25

          Bonjour Chalot

          Je pense que pour comprendre exactement ce que fut 14-18 côté tranchées, il n’y a pas mieux que le livre de GABRIEL CHEVALIER : LA PEUR.
          Gabriel Chevalier fut l’auteur d’un grand nombre de livres comiques dont le plus connu est CLOCHEMERLE. Il n’a écrit qu’un seul bouquin noir de noir, celui nomenclaturé ci-dessus que l’on retrouve assez facilement en livre de poche. A lire absolument, il n’a pas perdu une ligne et est une condamnation sans appel de la guerre.


          • Mefrange Méfrange 11 août 2014 21:54

            0n ne peut qu’être pour un texte comme celui-ci. Il y a quelques inexactitudes qui n’enlèvent rien à la véracité du propos. Les soldats se sont battus parce qu’ils ont cru que la France était attaquée. Ils ont accepté de continuer cet effort sur-humain pour que cette guerre soit la dernière.

            Or :

            • Cette guerre n’a pas été la « der des der ». Au contraire elle a multiplié les germes de guerres futures. Elle a métastasé partout : Irak (Laurence d’Arabie), Palestine (juifs/arabes), Syrie/Liban (accords secrets Sykes-Picot, Pologne, Roumanie-Moldavie-Hongrie, Yougoslavie, Italie, Japon-Etats-Unis et naturellement Allemagne ... Partout après cette guerre le monde a été moins stable qu’avant (sauf créaton de la Turquie moderne).
            • La France n’a pas été attaquée mais a fait une opération publique pour avoir l’air attaquée. Même Jaurès a été bluffé. Poincare à Saint-Petresbourg a mis au point secrètement avec les russes le détail de cette opération « Marianne violée par le teuton ». Les opinions ont marché comme d’habitude. http://youtu.be/72PtZve-Yvc?t=2m3s  (exemple dépèche 118 française et falsifications russes). 

            Donc :

            • Le ministère des affaires étrangères de Fabius jamais responsable ni coupable et ses guerres humanitaires est dangereux.
            • On rappelle qu’en Ukraine se prépare une autre guerre mondiale. 

            • Plus robert que Redford 12 août 2014 00:20

              Ca alors !

              « La France n’a pas été attaquée mais a fait une opération publique pour avoir l’air attaquée. Même Jaurès a été bluffé »

              Ben, quel coup de génie : laisser enfoncer ses frontières sur 2 a 300 Km de profondeur, y subir des dévastations sans nom, des stigmates centenaires (on radiographie encore des arbres abattus de peur qu’une de ces coûteuses lames de scie à haute vitesse ne se fracasse sur un éclat d’obus incrusté...), atomiser des villages, des bois, des champs, y laisser des « reliques » capables de vous péter à la gueule bien après la mort du dernier des poilus,

              Juste pour « faire semblant » !

              Elle est bien bonne celle là !

              Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d’alu...


            • claude-michel claude-michel 12 août 2014 08:43

              +++

              Mon grand père (rescapé de cette boucherie) m’a raconté cette guerre...

              Quand je pense que les responsable sont morts bien au chaud dans leur lit.. ?

              Arrêtez de voter pour des gangsters... !


              • CHALOT CHALOT 12 août 2014 09:27

                Gauche Normale, merci mais cet article
                c’est une présentation de la question et ensuite le communiqué de la FNLP qui est reproduit intégralement


                • CARAMELOS CARAMELOS 12 août 2014 10:12

                  Belle lucidité et très bel article, il est navrant et affligeant que la classe politique française soit la plus bete du Monde ! 


                  • julius 1ER 16 août 2014 08:56

                    Belle lucidité et très bel article, il est navrant et affligeant que la classe politique française soit la plus bete du Monde ! 

                    @caramelos,

                    je ne vois pas ce qu’il y a de navrant et d’affligeant à mettre un pays en coupe réglé et à s’approprier ses richesses pour soi-même et ses amis ou une classe à laquelle on s’identifie !!!!!!!!!!!!!!!!

                  • Furax Furax 12 août 2014 12:24

                    Eh oui, pour une fois, on ne peut être que totalement d’accord avec Chalot (calotin ou pas smiley ).
                    Je joins ce formidable cri du coeur que je partage totalement et que je vous prie de diffuser autour de vous :
                    « j’accuse la France et les Français de crime contre l’humanité… »
                    http://histoireetsociete.wordpress.com/2014/08/11/jaccuse-la-france-et-les-francais-de-crime-contre-lhumanite/

                    pas de baston, pas de manifs ridicules :
                    GREVE GENERALE ILLIMITEE !


                    • Matozzy Matozzy 12 août 2014 12:26

                      Bel article. Merci à l’auteur de rapporter un peu de vérité dans cet infect détournement propagandiste.
                      Toutes les occasions semblent bonnes pour préparer la populace à la prochaine « super-guerre ». Voila qu’on nous prépare à l’idéologie unitaire d’un pseudo-étendard européen pour lequel il faudrait s’unir contre... qui ? La réponse qu’on nous prépare semble évidente.

                      Non, la guerre est une saloperie initiée par des salopards. Elle est toujours le résultat de la faillite, de la corruption, de la volonté ou de la folie de ceux qui sont au pouvoir.
                      Qu’ils ne viennent pas en plus donner des leçons de morale !


                      • julius 1ER 16 août 2014 08:51

                        Non, la guerre est une saloperie initiée par des salopards. Elle est toujours le résultat de la faillite, de la corruption, de la volonté ou de la folie de ceux qui sont au pouvoir. 
                        Qu’ils ne viennent pas en plus donner des leçons de morale

                        @furax,
                        je te signale que ces gens sont élus et réélus année après année, ils n’ont pas fait e de putsch que je sache ?????? même Balkany y va de son couplet à propos d’ébola en disant que l’on nous refait le coup du nuage de Tchernobyl !!!!! sauf que à à l’époque Balkany était déjà copain avec Chirac alors 1er ministre..........alors ????
                           1) amnésie
                           2) duplicité
                           3)cynisme
                        ou tout à la fois ?????


                      • krik 12 août 2014 14:59

                        celui qui a dit
                        on croit se battre pour sa patrie mais on se bat pour des industriels ET DES BANQUIERS
                        ne pas les oublier !!!


                        • julius 1ER 16 août 2014 08:38

                           si tout l’argent dépensé dans la guerre l’avait été pour la paix !!!!!!!!!!! phrase immensément pertinente et plus que jamais d’actualité............................ car on commémore, on bavarde, on pérore mais cela mis à part quels enseignements tire-t-on de cette période et celle d’après ????????? la réponse est dans la question me direz-vous............

                          nous sommes en déflation avec 5 millions de chômeurs, 10 million de pauvres, les inégalités s’accroissent mais tout continue comme si de rien n’était, l’Europe est moribonde, la guerre est à nos portes mais rien ne se passe aucun projet, aucun dessein collectif, pour ce pays et ce continent juste des cadeaux fiscaux aux plus nantis et aux patrons qui empochent et continuent de pleurer sur leur misérable sort, même Me Collard qui se la joue anti-système et qui constate que son CA a baissé de moitié depuis qu’il est au FN, quelle injustice le pauvre homme n’a plus que 16 000 Euros par mois pour survivre dans cette société tellement injuste................
                          ohhh Chalot qu’attends- tu pour venir en aide à tous ces démunis !!!!!!!!!

                          • julius 1ER 16 août 2014 09:04

                            Nous avons constaté aussi que le président de la République au Hartmannswillerkopf avait « oublié » qu’à deux pas du lieu de sa rencontre avec son homologue allemand il y a un cimetière où se trouvent de nombreuses tombes de « fusillés pour l’exemple », « victimes de la rage du militarisme ».


                            Cela est parfaitement normal Hollande n’est pas un Bolchevik, il n’a jamais eu comme mot d’ordre de retourner son arme contre sa hiérarchie....même si celle-ci est le symbole de l’oppression .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès