Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > « La Théorie du Genre » : Paranoïa, enfumage ou destruction de la cellule (...)

« La Théorie du Genre » : Paranoïa, enfumage ou destruction de la cellule familiale ?

La « théorie du genre » est au cœur du débat médiatique et politique depuis ce début 2014.
Quelle est à sa définition ? Son But ? Qui la Promeut et qui la combat ?

Autant de questions ouvertes auxquelles il est primordial de répondre de manière factuelle, sans passion ni positionnement politique.

JPEG - 86.6 ko
Livres Scolaires enseignant le Genre
Voici quatre Livres conçus pour enseigner le Gender aux Enfants de Maternelle et de Primaire

 

I. Sa définition et sa mise en pratique

 

Le Gender est une « théorie », voyons la définition scientifique de ce mot :

Une théorie est un ensemble d'explications, de notions ou d'idées sur un sujet précis, pouvant inclure des lois et des hypothèses, induites par l'accumulation de faits trouvés par l'observation ou l'expérience.

Pour qu’une théorie soit considérée comme faisant partie des connaissances établies, il est habituellement nécessaire que celle-ci produise une expérience critique, c’est-à-dire un résultat expérimental qui n’était prédictible par aucune autre théorie établie.

Ainsi si apparaissent des faits observés et mesurés que la théorie ne prévoit pas, alors soit il faut modifier la théorie, soit il faut en préciser les limites. (1)

Venons-en maintenant à Monsieur John Money, Néo-zélandais psychologue et sexologue inventeur de cette « théorie » reprise par le milieu féministe américain depuis les années 70. (2)

M. Money considère qu’il y a une identité biologique et une identité de genre, ainsi un garçon au sens biologique du terme peut se sentir fille « de genre » ou inversement. Les travaux de Money consistent à réattribuer au sujet (fille ou garçon) son sexe « de genre » par la chirurgie. (2)*

 

Passons la vie de cet homme et concentrons-nous sur son expérience critique du Gender.

Voici une video extraite de l’émission de Télé Matin sur France 2 résumant cette expérience concernant David Reimer.

(
Voici l'inventeur de la théorie du genre ( Nos... par trouvetous

 

« Je me sentais comme Frankenstein, une création de laboratoire » déclara David à la presse. Dès l’âge de six ans, Money l’inonde ainsi de questions lancées en rafale : « As-tu le goût de faire l’amour avec des garçons ? Quelle est la différence entre un garçon et une fille ? Aimes-tu ce que tu as entre les deux jambes ? »

« C’était comme un lavage de cerveau » avouera plus tard David au journaliste John Colapinto, lequel écrira un livre dévoilant le pot-aux-roses, As Nature Made Him : The Boy who Was Raised as a Girl.)

Maintenant que vous connaissez les origines de cette « Théorie » et le résultat de l’expérience critique tenant à prouver le Gender comme établi scientifiquement, cherchons à savoir comment la « théorie du genre » a pu atterrir dans la classe de vos enfants malgré bon nombre de critiques négatives dans le milieu scientifique.

 

II. L’Union Européenne fer de lance du Gender ?

 

Connaissez-vous Ulrike LUNACEK, députée Européenne autrichienne des Verts ? (3)

Non ?! C’est dommage car Madame LUNACEK qui se déclare ouvertement lesbienne (vice-présidente de l'intergroupe-LGBT du Parlement européen) a rédigé la « Feuille de route de l'UE contre l'homophobie et les discriminations fondées sur l'orientation sexuelle et l'identité de genre » dit Rapport LUNACEK.

 

Que dit ce rapport ?

Dans ce texte Mme LUNACEK « invite les États membres à réfléchir à des moyens d'adapter leur droit de la famille aux changements que connaissent actuellement les structures et les modèles familiaux » et à « inclure la possibilité que les enfants aient plus de deux parents (tuteurs légaux), car cela ouvrirait la voie à une meilleure reconnaissance des familles arc-en-ciel ».

Elle « demande aux États membres de garantir l'accès des femmes célibataires ou lesbiennes aux traitements de procréation médicalement assistée »

Ainsi elle demande légitimement « que les personnes LGBT jouissent des mêmes droits fondamentaux que tous les autres citoyens. » mais sous le cache-sexe de l’égalité le droit à la PMA est clairement indiqué,  (4) (5)

Ce rapport fait suite à une première tentative de rapport de la députée portugaise ESTRALA rejeté par le Parlement Européen prétextant que "l'élaboration et la mise en œuvre des politiques sur les droits sexuels et reproductifs et sur l'éducation sexuelle à l'école est de la compétence des États membres". (6)

Ce rapport subit un deuxième revers fin 2013 quand les eurodéputés renvoient le texte devant la commission des droits de la femme pour qu'il soit débattu. L’invitation faite aux membres de l’UE de permettre "aux femmes célibataires et lesbiennes de bénéficier de traitement de fertilité et de services de procréation médicalement assistée" avait été supprimée. (7)

Malgré l’échec du premier rapport ESTRALA, l’union Européenne acceptera via le parlement le Rapport LUNACEK ce Mardi 4 février 2014 ( 394 voix contre 127).

 

Ce texte est d’une importance capitale car ?

 

« L'intention de leur résolution par cette feuille de route est « l’homo-sexualisation institutionnelle des droits de l'homme » par son adoption, les institutions de l'UE et les États membres devront entamer une intégration généralisée de l’homo-sexualisme dans tous les domaines de la politique publique, à savoir non seulement les compétences nationales élémentaires, comme la santé publique et l'éducation, mais aussi l'emploi, le droit d'asile et les affaires étrangères. Le rapport Lunacek prévoit un dispositif de veto à l'échelle de l'UE qui favorise la communauté LGBT. » (8)

 

Ce qu’il faut comprendre d’après l’Église Catholique Belge :

Rien dans la législation à venir de l'UE ne pourra plus contrarier les intérêts des militants homosexuels et lesbiens. (8)*

 

III. l’arrivée du Gender en France

 

En premier lieu nous vous faisons part d’un article CAPITAL du site Contre La Cour détaillant les premiers pas du Gender en Europe et en France avec tout ce que cela importe, dans l’éducation et le droit civil. (9)
(Voici quelques exemples de livres scolaires ou la théorie du genre est enseignée en lien)

En France Vincent Peillon à adréssé une lettre écrite aux recteurs d’académies où il indique que le gouvernement s’est engagé « à s’appuyer sur la jeunesse pour changer les mentalités » et ainsi les diriger sur la Ligne Azur. (10)
Cette Ligne Azur inclue de manière déguisée la théorie du genre à l’école, en effet vous pouvez trouver sur ce site le Tableau des « différences individuelles diverses » sur la sexualité. (tableau en lien)

PNG - 452.7 ko
Tableau des « différences individuelles diverses » sur la sexualité
Proposé dans la Ligne Azur ce Tableau permet d’après Monsieur Peillon d’expliquer l’identité sexuelle aux Enfants ! Je vous laisse le soin de le lire

Voici une description de ce site par M. Zemmour dans l’émission ça se dispute du samedi 1er Février 2014. Malheureusement nous ne pouvons vous redirigez sur ce site car depuis le 3 Février 2014 (sans doute) suite aux nombreuses plaintes concernant la « rumeur » sur la théorie du genre, le site Ligne Azur a été supprimé….

 



De plus la Ministre Najat Vallaud Belkacem a inauguré dans une classe de primaire« le Module ABCD de l’égalité » ateliers prônant , de manière à peine cachée, « l’identité de genre » comme réponse aux stéréotypes sexistes. (11)

Ainsi des petites filles se voient confier un clou et un marteau quand les Garçons s’adonnent aux plaisirs de la Poupée. Que les enfants choisissent leur jouets semble plus que normal mais leur mettre un jouet dans les mains contre leur gré, en prétextant un atelier luttant conte les stéréotypes sexistes, est une pédagogie plus qu’ambigüe.

 

IV. Les Opposants Français à la Théorie du Genre

 

Devant ces actions européennes et françaises ! Bon nombre d’opposants se sont manifesté, de toutes confessions et courants de pensées.

 En France Farida BELGHOUL, ancienne membre de Convergence 84 et Professeur Titulaire depuis 1993, a fondée les Journées de retrait de l’école (JRE) (12) afin de protester contre l’adoption du Gender à l’école.

Ainsi fut organisée une journée où la JRE demandait aux parents, en signe de protestation, de retirer leurs enfants de l’école le 27 Janvier 2014. Les résultats de ces démarches, estimés encourageants par l’association, déboucheront sur de nouvelles journées de retrait dans le futur.

Voici quelques témoignages de parents ayant participé à cette JRE :

 

 


Suite à ces appels les réactions médiatiques ne ce sont pas fait attendre et les JRE ont été vivement attaquées par le cercle politico-médiatique. (13)

En réponse à ces attaques voici une vidéo de Mme BELGHOUL donnant ses conclusions sur cette journée de retrait :

 

 

D’autres personnalités affirment la présence de la « théorie du genre » dans le milieu scolaire, Eric Zemmour on l’a vu mais aussi Yves Thréard (14) plus récemment sur LCP, la direction de la « Manif pour tous » a quant à elle exprimée, ce dimanche 2 Février , son refus catégorique de voir le Gender modifier le droit européen et français et ainsi voir cette « théorie » enseignée aux écoliers français sans le moindre débat national . (15)

Ces personnalités s’élevant face au gouvernement sur ce sujet nous rappelle l’été 2011 où déjà 80 Députés de l’UMP avait expressément demandé à Luc CHATEL, alors Ministre de l’éducation , le retrait de plusieurs manuels scolaires enseignant la Théorie du genre au collège. (16) Ce dernier exemple nous montre que cette idéologie dépasse les clivages politiques.

 

V. Retournement de situation ?

 

« Quand les Hommes ne peuvent changer les choses ils changent les mots ». Jean Jaurès

Face à la mauvaise réputation du Gender, Mme Belkacem était déjà à l’époque revenue sur ces propos de manière édifiante. Lors d’un entretien au site 20minutes.fr en août 2011, elle déclarait :

« La théorie du genre, qui explique « l’identité sexuelle » des individus autant par le contexte socioculturel que par la biologie, a pour vertu d’aborder la question des inadmissibles inégalités persistantes entre les hommes et les femmes ou encore de l’homosexualité, et de faire œuvre de pédagogie sur ces sujets. » (17)

Puis elle revient sur ses dires le 6 juin 2013 :


« La “théorie du genre” n’existe pas. Ça n’existe pas. En tout cas je ne l’ai jamais rencontrée. Quand on parle de genre, ce qui existe, c’est les “études de genre”. [...] Vous avez en effet des chercheurs qui s’intéressent à la façon dont la société organise une relation d’inégalité entre les hommes et les femmes. [...] Je soutiens les études qui portent sur ces sujets. En revanche, de théorie du genre, je ne connais pas. »

 

 

Suite à cette annonce il était désormais clair selon le Parti Socialiste et sa Ministre du droit des femmes que la « Théorie du Genre » était enterrée mais force est de constater que la mise en place de la « ligne azur » et des « ateliers ABCD » fut couronnée par cette déclaration, le 1er Février 2014 de Laura Slimani présidente des jeunes socialistes : « Oui le Genre ça existe et nous allons l’enseigner à l’école ».

 

 

Après avoir disparu le Gender est donc revenu plus fort que jamais dans le débat français pour de nouveau fuir devant l’opposition naissante. En effet ces différentes contradictions depuis un an au sein du Parti socialiste sont d’autant plus curieuses que ce fameux site « Ligne Azur » tant vanté par M.Peillon dans sa lettre aux recteurs a totalement disparue de la toile le 3 Février 2014.

Nous sommes le 4 Février 2013 et aucune raison n’a été donnée par le gouvernement suite à ce retrait mais il est sûr que la montée en puissance de l’opposition française à « la théorie du genre » à sensiblement changé les plans du Gouvernement.

Cependant le rapport LUNACEK étant adopté par l’Union Européenne, le Gender est désormais gravé dans le marbre bruxellois, sans que les français n’aient leur mot à dire sur la refonte du droit civil français et cela sur une simple demande des militants LGTB au Parlement Européen (où les députés Français ne représentent que 9% des 754 Députés composant cette assemblée)

Par son appartenance à l’UE, La France devra obligatoirement revoir son droit civil, déjà annoncé par le Gouvernement, par la « Loi Famille » qui attendra la fin des Municipales afin de ne pas se tirer une balle électorale dans le pied.

Une foi de plus l’Union Européenne nous montre que part les différents traités Européens et notamment celui de Lisbonne (T.U.E et T.F.U.E.), la souveraineté française a bien été transférée à Bruxelles malgré le Référendum de 2005 et la majorité de français ayant refusé cette constitution Européenne.


Devant les problèmes économiques que subit la France depuis des années, ce débat est pour certains un enfumage, un sujet de société afin de cacher les chiffres désastreux du Gouvernement Ayrault en matière d’emplois, de logements, de sécurité et de croissance.

Pour d’autres cette « avancée progressiste » est une attaque ultime contre la structure familiale, dernier rempart à la marchandisation de l’Homme par le capitalisme libéral-libertaire.

 

GUYOT Douglas

 

 

(1)http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie

(2) http://fr.wikipedia.org/wiki/John_Money

(3) http://fr.wikipedia.org/wiki/Ulrike_Lunacek

(4) http://www.lefigaro.fr/politique/2014/02/03/01002-20140203ARTFIG00313-plus-de-deux-parents-pour-les-enfants.php

(5) http://www.directmatin.fr/politique/2014-02-04/quest-ce-que-le-rapport-lunacek-654773

(6) http://actualite.portail.free.fr/monde/10-12-2013/la-resolution-estrala-rejetee-au-parlement-europeen/

(7) http://www.directmatin.fr/monde/2013-12-10/la-resolution-estrala-rejetee-au-parlement-europeen-634957

(8) http://belgicatho.hautetfort.com/archive/2014/01/25/apres-le-rappo-5281010.html

(9) http://www.contrelacour.fr/union-europeenne-conseil-de-leurope-comment-la-theorie-du-genre-a-t-elle-fait-son-entree-dans-le-droit-francais/

(10) http://www.lefigaro.fr/assets/pdf/lettre-v-peillon.pdf

(11) http://www.cndp.fr/ABCD-de-l-egalite/accueil.html

(12) http://jre2014.fr/

 (13) http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/01/28/01016-20140128ARTFIG00405-theorie-du-genre-des-eleves-absents-du-fait-d-une-etrange-rumeur.php

(14) http://www.youtube.com/watch?v=7HZBGnV-5LI

(15) http://www.france24.com/fr/20140202-france-manif-pour-tous-theorie-du-genre-ecole-musulmans-homosexualite/

(16) http://lci.tf1.fr/france/societe/sexualite-80-deputes-ump-veulent-le-retrait-de-manuels-scolaires-6665142.html

(17) http://www.20minutes.fr/politique/778750-theorie-genre-il-essentiel-enseigner-enfants-respect-differentes-formes-didentite-sexuelle-afin-batir-societe-respect

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.02/5   (53 votes)




Réagissez à l'article

114 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 5 février 2014 11:23

    La manipulation reprend aujourd’hui, au prétexte de la publication, par le ministère de l’Éducation nationale, d’un « ABCD de l’égalité » appuyant une campagne pour « l’égalité entre les filles et les garçons à l’école ». L’UFAL soutient totalement cette démarche, et considère qu’elle fait partie intégrante des missions d’instruction de l’école. S’il n’y a pas de « théorie du genre », en revanche les «  études sur le genre », relevant du champ de la sociologie et de l’anthropologie, fournissent une base rationnelle à la critique des «  stéréotypes de genre » (« papa travaille, maman cuisine »), indispensable à l’éducation à l’égalité.........

    Voir : LA RUMEUR : GENRE FEMININ , LE MENSONGE : GENRE MASCULIN


    • JL JL 5 février 2014 14:57

      ROBERT GIL ?

      rappelez nous qui est l’UFAL ?


    • Aldous Aldous 5 février 2014 16:59

      le site gouvernemental « ligne azur » destiné aux jeunes est « hors service » depuis que le scandale a éclaté et que le gouvernement nie tout en bloc.


      Mais il est archivé ici :


    • Onecinikiou 5 février 2014 23:51
      Documentaire à voir absolument, qui ridiculise nos idéologues du « gender studies ». Cela fait même de la peine de voir nos deux sociologues d’Etat norvégiens - homosexuels c’est évident, juge et partie donc - défendant laborieusement cette idéologie en foulant aux pieds tout à la fois et les faits scientifiques, et le protocole scientifique. Déniant par la même les résultats d’études on ne peut plus sérieuses qui infirment leurs hypothèses, et ruinent leur crédibilité.

      http://www.youtube.com/watch?v=PfsJ5pyScPs#t=10

      L’aveuglement et la mauvaise foi, diamétralement opposés à l’esprit scientifique faut-il le rappeler, est ici évident tellement ils crèvent les yeux. 

      Il faudrait d’ailleurs proposer tôt ou tard de faire une étude statistique cherchant à mettre en évidence d’éventuelles corrélations et surreprésentation entre nos idéologues défenseurs - sans la moindre preuves scientifiques - d’un genre prétendument découplé de tous déterministes biologiques, et nos militants de la cause LGBT ! 

      Pour sûr que ces corrélation et surreprésentation doivent pouvoir se vérifier facilement. 


      Ce qui serait alors, si validité il y avait, une démonstration par l’absurde de l’importance du facteur biologique dans la détermination de leur prise de position et centres d’intérêts - facteur qu’ils nient pour tous les autres - eux qui pourtant croyaient naïvement s’affranchir de l’inné, de la nature, pour lui substituer - exclusivement, cela a été dit et répété - le primat de l’acquis, de la culture, en toute occasion.

      La question est : quel but poursuivent nos idéologues-militants ? En essayant de déconstruire les stéréotypes de genre, en réalité le modèle normatif communément accepté par une immense majorité, ils cherchent à résoudre la quadrature du cercle. Ils tentent de s’émanciper de leur souffrance induite par leur anormalité, qui confine à l’infirmité. On est tout simplement dans le domaine de la pathologie clinique qu’ils cherchent désespérément à résorber en faisant porter sur autrui (les méchants biologistes, menteurs en plus) leurs propres turpitudes et « travestissements ».

      Une pathologie touchant un Lobby puissant, une minorité agissante qui n’est pas sans en rappeler une autre et ses passe-droits exorbitants (sans doute d’ailleurs s’est-elle calquée sur cette dernière et sa désormais jurisprudence) et instrumentalisée, c’est mon avis (sinon cela n’aurait pas de sens qu’ils aient une telle visibilité et promotion mondiale), par l’oligarchie mondialiste qui y voit ici un moyen d’attaquer un des fondements qui structurent les individus, dans le but toujours d’abêtir et de manipuler une population pourtant instinctivement rétive à ces conceptions, et d’en faire in fine des ilotes consuméristes, décérébrés, sans attache et repère, et donc sans défense.

    • bourne 9 février 2014 18:52

      Je viens de me faire cuire un œuf ma femme étant partie du domicile conjugal rober Gil et je vous demande instamment d’allez vous en faire cuire un autre !


    • claude-michel claude-michel 5 février 2014 11:25
      « La Théorie du Genre »...Une réalité depuis le vote de la loi sur le mariage pour tous par ce gouvernement...la France entière est au courant...même dans les écoles.. !

      • Sylvain62 5 février 2014 11:31

        Vous remarquerez avec quel aplomb les politiques responsables de l’introduction de cette orientation européenne (sans jeu de mot) nient, avec quelle incroyable mauvaise foi ils mentent aux français, comme si eux-mêmes ignoraient ce dont il s’agissait alors que sur leur propre site internet en 2011 ils en faisaient explicitement mention, voyez plutôt comme ils insultent l’intelligence des gens : http://www.parti-socialiste.fr/communiques/non-la-censure-des-manuels-scolaires-par-les-deputes-ump


        Et non content de mentir effrontément, certains médias leurs servent quasi immédiatement d’amplificateurs à propagande, c’est ainsi que nous apprenons l’existence du rapport Lunacek uniquement parce que les « hystériques » de LMPT ont porté la chose en lumière, autrement vous comprendrez, n’est-ce pas, que chacun s’en serait bien gardé d’en parler. Surtout l’UMP qui reconnait que le « genre » enseigné à l’école est repoussé en France alors qu’au niveau européen nos représentants ne se gênent aucunement pour, une fois encore, aller contre la volonté des français et voter favorablement en faveur de la chose.

        Le plus grave c’est que nous assistons, effaré(e)s à l’émergence d’une classe politique autoritaire qui non seulement veut procéder dans l’accord des votants en se basant sur un vote antérieur de circonstance qui ne reflète absolument plus l’opinion populaire, mais qu’en plus ils agissent derrière le dos des électeurs au niveau européen pour mieux revenir à la charge dès que chacun regardera ailleurs. On a décapité Louis XVI pour le même type de comportement, ce monarque qui promettait au peuple un jour pour mieux s’enfuir le lendemain et préparer un coup militaire contre les révolutionnaires à l’aide de puissances extérieures. 

        D’ailleurs certains représentants socialistes, moins malhonnêtes que d’autres, ne se cachent même pas de vouloir revenir à la charge sur la PMA, aveu que la chose était bien dans les tuyaux pour le projet de loi famille repoussé aux calendes grecques, même si elle ne figurait pas explicitement dans les textes. 

        Ce sujet peut paraître trivial sous bien des aspects, mais il démontre toute la supercherie du débat national, toute la soumission de ces pseudos « élites » qui s’opposent pour le principe en France mais en réalité, avancent main dans la main, excluant qui ils veulent du champ politique, virant les vrais réformateurs des plateaux télévisés, ou les censurant sans autre forme de procès via les médias qui présentent leurs « candidats », votez pour, votez contre, mais à la fin s’il en existe d’autres ne comptez pas sur la presse traditionnelle pour vous informer.


        • Sylvain62 5 février 2014 11:37

          Procéder Sans l’accord des votants.


        • almodis 5 février 2014 18:01

          oui , mais votre article en lien ci dessus date de 2011 .

          pour apaiser le débat je propose à tous d’écouter ceci :

          http://www.franceculture.fr/emission-les-pieds-sur-terre-retour-sur%E2%80%A6-%C2%AB-le-baiser-de-la-lune-%C2%BB-r-2014-02-05  où vous entendrez des enfants débattre librement de l’homosexualité ( oui , mais c’était en 2011 ! )

          ainsi que l’émission précédent ce documentaire qui donne la parole à un sociologue très réservé sur la méthode du gouvernement , dans toute cette « nouvelle éducation » .

          Le plus grave dans tout cet article , long et complet , ce sont deux choses :

          1 le rapport LUNACEK , preuve , une fois de plus de la nocivité du Parlement européen

          2 la« ligne azur » , incontestable outil promu par un ministre pervers ou ... stupide

          le reste .... ce ne sont que des interprétations et des ressentis , estimables sans doute , mais qui ne peuvent à eux seuls alimenter un débat citoyen .

          Madame Belghoul , en particulier est de mauvaise foi , elle se sert de la détresse des parents qu’elle fait mine de comprendre et de soutenir .

          Pauvres petits enfants n, pris en otages dans ce bourbier puant !


        • César Castique César Castique 5 février 2014 18:20

          « Madame Belghoul , en particulier est de mauvaise foi , elle se sert de la détresse des parents qu’elle fait mine de comprendre et de soutenir . »


          Quand on doit secouer le cocotier, on empoigne le tronc sans trop se soucier d’éventuels dommages collatéraux.

        • bourne 9 février 2014 18:53

          Voui Farida les a largement niqué les gender !


        • foufouille foufouille 5 février 2014 11:38

          marrant que chaque groupe humain soit atteint de moutonisme aigue et veuille convertir a sa façon de vivre


          • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 5 février 2014 11:53

            Mea culpa :
            Je n’ai pas étudié la « théorie du genre ». J’ai juste écouté et lu, ici et là, quelques échos. D’après ce que j’en ai compris, le genre (de la petite fille ou/et du petit garçon) ne serait pas inné mais acquis. Donc, dans une louable perspective d’égalité fille-garçon, chaque petite fille ou/et chaque petit garçon pourrait acquérir le genre qu’elle/il « souhaite ».
            En clair, et à l’extrême, une petite fille pourrait décider d’avoir une érection et un petit garçon d’avoir des règles...
            J’ignore pourquoi mais il me semble qu’il s’agit là d’une énorme ineptie ! ! !...


            • Trelawney Trelawney 5 février 2014 16:16

              Ce n’est pas tout à fait cela. La théorie du genre (gender pour les anglais) est définie par la différence entre « le sexe »,(c’est a dire et grosso modo : les filles enfantent et les garçons procréent) qui est d’ordre biologique, et le « genre » (c’est à dire la masculinité et la féminité) qui est d’ordre social, culturel ou religieux. Cela va de : « la femme porte des jupes ou des robes et les hommes des pantalons ». Déjà vous remarquez qu’en Ecosse, en Europe ou en Afrique cette notion est différente.

              De nos jours en France, il n’est pas interdit qu’une femme exerce un métier d’ingénieur, d’architecte, de menuisier, de chauffeur routier, pilote de ligne etc. Ce qui était quand même très rare il y a 60 ans. Et ce qui est toujours interdit en Arabie Saoudite. La notion du genre est donc dépendante de la culture du pays où l’on se trouve. C’est pour cela que c’est une question politique.

              Je peux comprendre qu’il y a des personnes qui pensent que le rôle de la femme est de s’occuper de ses enfants et de son foyer. Comme je peux comprendre aussi qu’une femme a autant de capacité intellectuelle qu’un homme et peut prétendre à exercer les même fonction.

              Et surtout laissons de cote l’homosexualité et l’hétérosexualité qui n’ont rien à faire dans ce débat


            • Pere Plexe Pere Plexe 5 février 2014 17:00

              Merci de démontrer de manière aussi limpide que nombre d’opposants ne connaissent rien au sujet.


            • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 5 février 2014 17:44
              Par Trelawney (---.---.70.69) 5 février 16:16
              « De nos jours en France, il n’est pas interdit qu’une femme exerce un métier d’ingénieur, d’architecte, de menuisier, de chauffeur routier, pilote de ligne etc. Ce qui était quand même très rare il y a 60 ans. Et ce qui est toujours interdit en Arabie Saoudite. La notion du genre est donc dépendante de la culture du pays où l’on se trouve. C’est pour cela que c’est une question politique. »
              Si, à la fin des fins, le problème ne se résume qu’à un problème d’émancipation féminine et de disparition du machisme, je ne vois pas de raison d’en faire toute une histoire.
              Mais, ai-je bien compris ?...

            • bourne 9 février 2014 18:56

              En suède ou la théorie du genre qui n’existe pas a été mise en pratique, des décennies plus tard : 90 % des ingénieurs sont des hommes et 80 % des infirmiers des femmes. Chassez le naturel....


            • Leviathan Leviathan 5 février 2014 12:22

              Manque de chance pour le Régime, le site « La ligne Azur » a été soigneusement sauvergardé par un internaute à l’adresse :

              (Il faut cliquer sur une des dates antérieures.)
              http://web.archive.org/web/20140315000000*/http://ligneazur.org

              Exemple :
              http://web.archive.org/web/20140201220412/http://www.ligneazur.org


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 février 2014 12:53

                Leviathan,
                Et alors ? Où est le problème ? Que des jeunes se posent des questions sur leurs attirances homosexuelles, et aient besoin d’en discuter, ça va bouleverser la Société ?

                C’était vachement mieux quand on mettait la poussière sous le tapis, pas vrai ?

                Vous préférez sans doute qu’ils soient en échec scolaire ? Qu’ils soient harcelés ? Qu’ils dépriment ? Ou qu’ils se suicident ?

                Bien entendu, dans les familles cathos ou/et d’extrême-droite, il n’y a ni homosexuels, ni inceste, ni maltraitance, ni divorces, ni abandons du domicile conjugal, ni violence envers les femmes ou les enfants, ni pédophilies... , rien de tout ça, vade retro satanas !
                C’est le paradis du terre, pas vrai ? L’eau bénie vous protège !

                Vous nous prenez pour des billes.

                Autant que la Gauche qui présente ça comme des mesures révolutionnaires... , faute de faire baisser les chômage et les impôts.


              • le naif le naif 5 février 2014 14:14

                Fifi

                Plus vous postez, plus vous nous démontrez jour après jour la vacuité de l’UPR....

                Dans le même temps, Dieudo, Soral et Belghoul démontent chacun à leur façon l’iniquité du système au grand jour pendant qu’Asselineau se garde bien de prendre clairement position dans le débat, accroché comme une moule à son rocher avec son article 50 dont tout le monde se branle.

                Libre à vous de penser que la liberté d’expression, d’information, d’éducation, de penser, la justice et le droit sont des sujets mineurs. Pour ma part je considère au contraire qu’il s’agit là des sujets essentiels. l’Europe, l’euro et le reste ne sont que le décors de cette formidable lutte idéologique qui s’exerce actuellement contre tous les peuples. 

                Pendant qu’Asselineau fait ses conférences confidentielles, Dieudo, Belghoul et Soral sont dans le concret et obligent chacun à se déterminer. Ils savent se servir des moyens de communication à leur service et ne passent pas leur temps à chouiner et à se battre contre des moulins à vent eux....

                Asselineau est un homme de consensus mou à l’image de Bayrou, il aura le même « non destin »

                RDV après les européennes....


              • Vipère Vipère 5 février 2014 17:19

                Fifi

                Vous êtes une voiture balai du PS


              • Pere Plexe Pere Plexe 5 février 2014 17:57

                Merci.

                Sans ce lien il m’aurait été difficile de prouver que le tableau que l’auteur prétend avoir vu sur ce site n’y a jamais figuré ! 

              • Onecinikiou 6 février 2014 00:06

                « Fifi

                Vous êtes une voiture balai du PS »


                Fifi n’a surtout pas le niveau, hélas, et a décroché depuis longtemps. Il ne dispose pas de l’acuité nécessaire pour percevoir ce qui se cache derrière ces mesures sociétales qu’il pense, à tord, bénignes.

                Ceci expliquant ces prises de position largement teintées de gauchisme et de progressisme, le rendant incapable, lui comme tant d’autre bonnes consciences, de penser les rapports de force actuels en les ancrant dans le réel.

                Mais je voudrais l’assurer de mon soutien, et lui redonner espoir : il n’y a pas de fatalité, il peut ouvrir les yeux en grand (car il ne les a pas fermés non plus, ils sont mi-clos). Cela réclame certes du courage, et un peu d’honnêteté.


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 février 2014 12:35

                Le parlement européen a approuvé le rapport Lunacek, dans lequel il est bien question d’étendre aux homosexuelles la PMA dont bénéficient les couples stériles. Je n’ai pas vu mentionnée la GPA.

                Cela concerne une poignée de personnes, en quoi cela va-t-il changer la face du monde, que quelques homosexuelles aient un enfant ?

                En quoi le fait qu’un enfant ait plusieurs référents adultes va changer la face du monde ? Vous préférez qu’il soit à la DASS ?

                En quoi le fait de faire cesser l’ homophobie est-elle une attaque contre les familles ? Il n’y a aucun homosexuel chez les catholiques ? Ils sont préservés par l’eau bénite ?

                Tout cela n’est pas aussi révolutionnaire que la Gauche veut bien le faire croire, et ne changera rien du tout à la société, comme veulent le faire croire les cathos et autres agités d’extrême-droite.

                Des homosexuels se sont mariés depuis un an, ça a changé quelque chose dans votre vie et à la France ? Faut arrêter les couillonnades.

                Une tempête dans un verre d’eau. Du Théâtre, comme l’expliquait Jospin.

                Le PS et l’extrême-droite ont trouvé un terrain de mésentente parfait, chacun faisant croire à un ennemi imaginaire. 

                Vous feriez mieux, les uns et les autres, de vous occuper des vrais problèmes des Français.

                Il n’empêche que tout ce cirque commence à porter ses fruits :

                 1) Moscovici a traité Sapir d’économiste d’extrême- droite.

                2) « Une France du rejet de l’autre, l’immigré comme l’ Européen, l’Arabe ou le Juif, est en train de s’affirmer. C’est la France du repli identitaire et du refus de l’euro ».
                 Colombani, le 3 Février dans Direct Matin.

                La voilà la vraie raison de tout ce barnum : faire de l’extrême-droite un épouvantail réactionnaire, et arriver à associer dans l’esprit des électeurs que sortir de l’ UE et de l’euro, c’est une idée d’extrême-droite., comme l’expliquent Asselineau et l’ UPR.

                Vous n’êtes que les idiots utiles à la préservation de l’UE et de l’euro.


                • César Castique César Castique 5 février 2014 12:44

                  « Des homosexuels se sont mariés depuis un an, ça a changé quelque chose dans votre vie et à la France ? »


                  Les changements sociétaux mettent des années, parfois des décennies, à déployer tous leurs effets. Il s’est écoulé quelque quarante années entre le début de la révolution sexuelle et le mariage des invertis. 

                  Alors, tu reviendras nous entretenir quand tu seras grande, on ne va pas se bigorner, même rédactionnellement, avec une gamine en plein âge ingrat. A ce moment-là, on te suggérera des lectures sur l’indifférenciation sexuelle et autres sexodingueries à la mode de notre temps.

                • Sylvain62 5 février 2014 12:52

                  « C’est la France du repli identitaire et du refus de l’euro » »


                  C’est le plus intéressant. Ainsi donc ce monsieur considère que l’indépendance nationale et la souveraineté relèvent de l’extrême droite et du repli identitaire. Procédé habituel des européistes, si vous n’êtes pas pour l’euro vous êtes de l’extrême droite. Les traîtres d’aujourd’hui qui ont coulé le pays veulent se faire passer pour ce qu’ils ne sont pas. 

                  Comme aucune contestation n’est permise ils arrivent à faire croire aux personnes les moins informées, qu’ils veillent à leurs intérêts alors que l’on ne peut à la fois défendre des intérêts nationaux et soumettre ces mêmes intérêts à l’appréciation d’instances communautaires. 

                  Par exemple la lutte contre les délocalisations. On nous a empêché d’agir et de sauver nos emplois et notre secteur industriel au nom de la libre circulation des capitaux.

                  Et oui l’extrême droite et l’extrême gauche servent d’épouvantails, de canalisateurs à contestation pour faire en sorte que les revendications réelles des français soient diabolisées et éjectées du champ politique du possible droite/centre/gauche. C’est la stratégie de l’éloignement et du mensonge permanent. Mais ça ne prend plus, les gens n’ont plus peur de voter « extrême » droite ou plutôt vraie droite nationale, ils voient bien qu’à la fin ça profite toujours à l’Union européenne et que rien ne change. 

                  A voir pour comprendre un peu comment les politiques s’y prennent pour éviter systématiquement de répondre aux problèmes fondamentaux des français : http://www.youtube.com/watch?v=AXr4UPnJSfQ

                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 février 2014 13:00

                  Cesar Castique,

                  Je comprends bien que si les prêtres se mariaient, leur patrimoine reviendrait à leur descendance et à leur femme, et pas au Vatican.

                  Mais que des homosexuels se marient et aient les mêmes droits que les autres, ça vous enlève quoi, à vous personnellement ? Rien du tout.

                  Arrêtez donc de diaboliser le PS qui vous diabolise à votre tour, tout ça c’est du théâtre de campagne électorale.


                • Neg8 Neg8 5 février 2014 14:32

                  @César C : le mariage homosexuel existe depuis plus de 10 ans en Belgique (2ème pays au monde à avoir légiférer en ce sens) et n’a causé aucun effet néfaste, bien au contraire !! Votre « prédiction » non étayée est selon moi totalement infodée.

                  Vous tombez clairement dans le panneau de l’enfumage voulu par le pouvoir en place. Suffit de visionner les videos de « Frigida Belghoul » qui sont plus que déplorables tant sur le fond que la forme et intellectuellement parlant ! Il est interpellant d’observer qu’elle arrive malgré tous à convaincre, c’est le signe d’un malaise profond dans la société française !

                  Toutefois et à l’instar de l’Affaire Dieudonné, il est clair qu’il était totalement inopportun, dans ce contexte de crises comme nous le vivons, de faire de ces questions une priorité alors que le contexte socio-économique est catastrophique ! On ne pouvait choisir pire moment ! Alors questionnez-vous plutot sur les effets recherché de ce timing, de cet agenda..

                  Votre gouvernement social-libéral joue la carte machiavélique de la gouvernance par le chaos et du diviser pour mieux régner. Cessez de jouez aux idiots utiles et revenez à la raison en réfutant avec des éléments probants et non à priori comme votre gouvernement l’a fait avec Dieudo !

                  Nos sociétés vont tendre de manière inévitable vers ce type de légisilations qualifiées de progressiste (le pouvoir n’est plus clérical, faut se réveiller ! - il reste toutefois religieux je vous le concède avec son Divin Marché et une laïcité quasi-dogmatique), alors faites en votre deuil et attelez-vous à baliser au maximum ces avancées selon vos principes & valeurs afin de ne pas simplement passer d’un « maître » (clérical) à l’autre (laïc) au nom d’une liberté de conscience qui est de plus en plus malmenée et instrumentalisée !


                • César Castique César Castique 5 février 2014 16:52

                  Fifi Brind


                  « Je comprends bien que si les prêtres se mariaient, leur patrimoine reviendrait à leur descendance et à leur femme, et pas au Vatican. »

                  En tant qu’agnostique, je considère que c’est un mauvais argument parce que les curés qui décrochent le jackpot à l’Euromillions ne sont pas nombreux, au point que ce soit une bonne affaire. Et puis, je me demande si cette histoire de patrimoine revenant au Vatican, n’est pas une légende urbaine, ou une disposition caduque depuis longtemps.

                  Voici pourquoi. Le 10 avril 2013, à Lumezzane (23’500 habitants, province de Brescia), décédait le prêtre de la paroisse de Saint-Sébastien, don Giulio Gattieri (74 ans). Quatre mois plus tard, on apprenait qu’il avait légué, par testament, la somme de 800’000 euros, à Valentina Popescu (52 ans), une Moldave, sa « bonne du curé » depuis 12 ans.

                  L’affaire est actuellement devant la justice civile, non parce que cette devrait aller « au Vatican », mais parce qu’avant de remettre cet argent à cette personne, il s’agit de déterminer sa provenance, puisqu’il ne peut représenter les économies d’un ecclésiastique gagnant entre 800 et 1’000 euros par mois. La justice est en train de reconstituer divers mouvements de fond et une prochaine audience a été fixée au 3 avril à Brescia... On en est là

                  « Mais que des homosexuels se marient et aient les mêmes droits que les autres, ça vous enlève quoi, à vous personnellement ? Rien du tout. »

                  Vous avez raison. Mais alors, dans la prolongement logique de votre question, je dois dire que la pédophilie ne m’enlève rien à moi personnellement. Les escroqueries sur le web non plus, et pas davantage les braquages de banques. Et je ne parle pas des racailles qui martyrisent les chats et les infirmes, ou des faiseuses d’anges qui provoquent des hémorragies en « travaillant » à l’aiguille à tricoter. A moi personnellement, ni les uns ni les autres ne m’enlèvent quoi que ce soit.

                  A partir de là, je comprends bien qu’on puisse se foutre de tout ce qui ne nous touche pas personnellement, et je ne conteste ce droit à personne, mais pour ma part, je ne crois pas que ce soit une bonne attitude. Je me considère comme l’un des héritiers-dépositaires d’une civilisation, et par voie de conséquence de la société qui en est issue. Or l’une et l’autre sont en train d’être détruites par une forme insidieuse de nihilisme reposant sur un axiome létal pour toute communauté humaine organisée « J’ai envie, donc j’ai le droit ».

                  La suite dans ma réponse à Neg8


                • César Castique César Castique 5 février 2014 17:01

                  « Vous tombez clairement dans le panneau de l’enfumage voulu par le pouvoir en place. »

                  Le début dans ma réponse à Fini Brind

                   

                  Demain on officialisera la polygamie avec le même argument qu’on utilise pour justifier l’homoparentalité – il faut adapter les lois aux réalités de la société ; on exportera tout le matériel génétique nécessaire dans des pays du tiers monde pour faire fabriquer ses gosses – sans nausées ni vergetures – dans les pays du tiers monde ; on étendra le droit à l’avortement jusqu’au neuvième mois, au motif que le nouveau-né n’a pas plus de conscience que le fœtus (je parle de cela, parce que c’est une thèse qui est déjà défendue par des médecins, juste un peu plus « progressistes » que les « progressistes » actuels), etc., etc., etc. Et on peut tout imaginer, puisque rien ne paraîtra plus incroyable que ne l’était le mariage homosexuel, il y a seulement quarante ans.

                  Dans ce contexte, vous, vous voyez le mariage homosexuel et l’homoparentalité comme une petite revendication en soi, qui en soi, ne représente rien d’autre, ni rien de plus. Il vous échappe qu’elle s’inscrit dans un contexte global de revendications effectives et potentielles tendant à réduire toujours plus ce qui différencie une société homogène d’un conglomérat d’individualités et de micro-communautarismes, au cas par cas indifférents ou hostiles les uns aux autres, que Tocqueville annonçait vers 1840 :

                  Je vois une foule innombrable d’hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur eux-mêmes pour se procurer de petits et vulgaires plaisirs, dont ils emplissent leurs âmes. Chacun d’eux, retiré à l’écart, est comme étranger à la destinée de tous les autres : ses enfants et ses amis particuliers forment pour lui toute l’espèce humaine ; quant au demeurant de ses concitoyens, il est à côté d’eux, mais il ne les voit pas ; il les touche et ne les sent point ; il n’existe qu’en lui-même et pour lui seul, et, s’il lui reste encore une famille, on peut dire du moins qu’il n’a plus de patrie.

                  Et ça, c’est peut-être ce que je laisserai à mes héritiers à moi, en même temps qu’un pays tiers-mondisé par toujours plus de concentrations d’immigrés issus du tiers monde, mais ce que je ne leur laisserai pas, c’est le sentiment amer que je n’ai rien tenté pour empêcher cela, en compagnie de ceux qui luttent pour empêcher cela. 

                  Sur ce, je vous laisse tous les deux vous laver les mains de tout - je dis bien de tout, parce qu’il faut être cohérent -, ce qui ne vous enlève rien à titre personnelle. 


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 février 2014 19:36

                  Cesar castique,
                  Je ne fais aucune référence à l’ UPR, je m’exprime en mon nom propre.
                  L’UPR ne s’occupe que de la sortie de l’ UE et pas des questions secondaires, souvent des leurres ou des enfumages, comme c’est le cas.

                  Si vous en êtes encore à ne pas savoir faire la différence entre la pédophilie et l’homosexualité, je comprends qu’on puisse vous faire avaler n’importe quelle salade...

                  Je suis pour une protection totale de l’enfance, contre l’inceste, contre la pédophilie, contre les violences conjugales, puisqu’il faut mettre les points sur les i.

                  Et je suis aussi pour la liberté totale des adultes consentants de mener la vie qu’ils veulent, sans distinguer les « bons citoyens conformes » et les autres qui seraient des « sous-citoyens ».

                  C’est le principe de base de la République française, tous les citoyens sont égaux devant la loi, si vous l’avez oublié.

                  Je refuse de subir le terrorisme des deux religions en cours.
                  Depuis des mois on nous impose, on nous somme, de choisir entre les idées cathos de l’extrême-droite et les idées à la con de la gauche.

                  Faut prendre position, il faut choisir entre la peste ou le choléra ! Sinon, vous êtes un traitre à la cause !

                  Cause toujours...

                  Vous pouvez entendre qu’on soit contre les deux ? ou pour une partie de l’une ou de l’autre ? La complexité et la nuance n’est pas ce qui caractérise les protagonistes.

                   D’autant qu’il ne s’agit que d’une mauvaise pièce de théâtre entre deux compères, pour finir par salir, comme l’explique si bien Jacques Sapir, ceux qui veulent sortir de l’UE.


                • César Castique César Castique 5 février 2014 23:00

                  « Je ne fais aucune référence à l’ UPR…  »

                  Ça tombe bien moi non plus.

                  « … je m’exprime en mon nom propre. »

                  Ça tombe bien, moi aussi

                  « Si vous en êtes encore à ne pas savoir faire la différence entre la pédophilie et l’homosexualité, je comprends qu’on puisse vous faire avaler n’importe quelle salade... »

                  Ça tombe mal, je ne fais aucune assimilation entre la pédophilie et l’homosexualité. Je range simplement les deux orientations sexuelles dans la catégorie de ce qui ne me porte pas personnellement préjudice.

                   « Je suis pour une protection totale de l’enfance, contre l’inceste, contre la pédophilie, contre les violences conjugales, puisqu’il faut mettre les points sur les i. »

                  Ça tombe bien, moi aussi, mais moi, c’est normal puisque je m’engage aussi contre ce qui ne me porte pas personnellement préjudice. Ce que vous peiniez à comprendre.

                  Comme vous peinez à comprendre qu’il est anormal de bouleverser des normes sociales universelles et multimillénaires pour satisfaire les petits égoïsmes et caprices de personnes pas forcément bien dans leur tête en raison du rejet que leur oppose la société.


                • César Castique César Castique 5 février 2014 12:37

                  De toute manière, la théorie du genre s’inscrit dans le droit fil de certaines « réflexions » publiées par ledit Peillon dans son livre « La révolution française n’est pas terminée » où il apparaît comme une sorte de Savonarole - tout aussi fanatique et « inspiré » - jetant, au nom d’un laïcisme enragé, les bases d’une religion au plein sens du terme :

                  « ...l’école a un rôle fondamental, puisque l’école doit dépouiller l’enfant de toutes ses attaches pré-républicaines, pour l’élever jusqu’à devenir citoyen. Et c’est bien une nouvelle naissance, une transsubstantiation qui opère dans l’école et par l’école, cette nouvelle église avec son nouveau clergé, sa nouvelle liturgie, ses nouvelles tables de la loi. »

                  Born again, « transsubstantiation », « église », « clergé », « liturgie », « tables de la loi », on croirait entendre l’aumônier personnel de George W. Bush.

                  C’était en 2008. En 2012, devenu ministre de l’Education - ?!?!?!?! -, il complétait son propos, dans une interview publiée par le « Journal du dimanche  » du 1er septembre : 

                   « ...il faut être capable d’arracher l’élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social, intellectuel, pour après faire un choix. »

                  Y compris celui de son « genre », c’est complètement évident, parce que le déterminisme du sexe est le insupportable de tous pour les Frankenstein de la nature humaine ! 


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 février 2014 13:06

                    Cesar castique,

                    On s’en fout que c’est rien de le dire comme on s’en fout !

                    Occupez-vous des vrais problèmes des Français.
                    Hollande et Ayrault avec Dieudonné et leurs histoires à la noix, viennent de perdre 3 points dans les sondages. Le FN en a perdu 5 en Janvier.

                    Ce n’est pas la manif qui les a fait surseoir, ce sont les sondages !

                    Les Français en ont ras le bol de vos salades et de vos conflits bidons !


                  • Sylvain62 5 février 2014 13:13

                    Allons donc Fifi, César n’est pas responsable de l’orientation que prennent les débats politiques en France, comme de nombreux français il ne fait qu’exprimer son avis, pas moins honorable qu’un autre, sur un des rares thèmes de société où l’on permet aux gens de causer. 


                    Vous avez cependant raison sur toute la ligne, tout ceci n’est que de l’enfumage et une stratégie de diversion pour que les électeurs n’abordent pas les problèmes qui fâchent : chômage, services publics ect. 

                    La raison en est un simple : tous ces problèmes ont pour dénominateur commun les traités de l’Union européenne. Les politiques sont trop occupés à tenter de justifier par A+Z de l’appartenance de l’UPR dans l’extrême droite (alors que F.A est un passionné des Etats-Nations, parle plusieurs langues et ne fait que défendre les intérêts de la France et su peuple souverain).

                    Il y a un travail à opérer pour réveiller les consciences, pour que les gens réalisent que tous ces faux débats sont organisés exclusivement pour les enfumer et les empêcher de réaliser que le pays se désintègre par politiques successives droite ou gauche, qui n’ont absolument rien de fortuites et visent à terme, à la destruction de l’Etat-Nation donc de la France, de notre droit de vote, de regard et de décision sur la vie politique interne et les grandes orientations financières et stratégiques du pays. 

                  • César Castique César Castique 5 février 2014 17:57

                    « Vous avez cependant raison sur toute la ligne, tout ceci n’est que de l’enfumage et une stratégie de diversion... »


                    Ce serait vrai si la manoeuvre n’affectait que la France, mais ce n’est pas le cas, puisqu’elle se déroule conjointement sur le plan européen comme le montrait le rapport Estrela, et le confirme le rapport Lunacek. Dans cette optique, je n’oublie pas ce qu’écrivait, en 2004, Didier Eribon, l’une des têtes pensantes de la nébuleuse LGBT, représentant de tout un courant intellectuel se situant bien au-delà des réformettes contenues dans le programme socialiste* :

                    «  La revendication du mariage, souvent présentée comme réactionnaire, est en fait plus subversive que le discours de la subversion. Elle a un effet de déstabilisation de l’ordre familial, sexuel, du genre, beaucoup plus fort que la subversion incantatoire. » 

                    Il me paraît évident que ces déstabilisateurs de l’ordre familial, sexuel et du genre, ont passé la vitesse supérieure, comme s’ils se sentaient menacés, notamment par les « populismes », dans leur capacité de nuisance, et qu’ils se dépêchent de casser tout ce qui peut être cassé, avant d’être expédiés dans les poubelles de l’histoire. C’est donc bien le moment de les prendre au sérieux. Sans pour autant négliger les autres problèmes qui ne doivent pas servir de diversion pour favoriser les bouleversements sociétaux, peut-être irréversibles.

                     

                    * Et c’est ce qu’ont compris les manifestants de dimanche dernier qui, pour la première fois dans l’histoire à ma connaissance, se sont mobilisés - ce que les médiateux se gardent bien de souligner, ils préfèrent parler de fantasmes - contre la technique du salami au moins autant que contre la PMA et la GPA. 

                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 février 2014 08:06

                    Cesar castique,

                    La théorie du genre a été introduite dans les programmes par une circulaire de 2010, Sarkozy Président, Gouvernement Fillon, Ministre Chatel.

                    Dans les textes officiels, on parle de lutte contre l’ homophobie depuis ... 1996, ainsi
                    que d’égalité homme-femme depuis 2006.

                    C’est l’ UMP qui a élaboré les textes sur la théorie du genre, et ne les a pas modifiés.

                    En 2011 une pétition contre la théorie du genre rassemblait 35 000 signatures d’enseignants de SVT, d’une partie de l’ UMP et des associations catholiques.

                    Ni le PS, ni le FN. Pendant 3 ans silence radio.

                    Pourquoi tout d’une coup, on remet le couvert sur cette question, mais cette fois entre le PS et le FN qui n’ont rien dit depuis 2010 ?

                    Si vous trouvez cela normal, moi pas.


                  • César Castique César Castique 6 février 2014 09:28

                    « Pourquoi tout d’une coup, on remet le couvert sur cette question, mais cette fois entre le PS et le FN qui n’ont rien dit depuis 2010 ? »


                    Le FN n’a rien à voir là-dedans. Lorsque ses membres manifrestent, c’est à titre personnel, et pas sous la bannière du parti.

                    Pour le reste, on voit bien que l’opinion n’était pas mûre (réceptive) en 2010, mais que désormais elle l’est. 

                    On observe actuellement un phénomène similaire à propos du Traité transatlantique, mais on peut espérer, ici aussi, une prise conscience progressive à l’occasion de la campagne des Européennes...

                    Chaque chose en son temps, un temps pour chaque chose !

                  • Kookaburra Kookaburra 5 février 2014 12:39

                    Excellent article. Bruxelles, avec sa manie régulatrice, réglementant tous azimuts, de la forme de la banane à la taille des avertissements sur les paquets de cigarettes, ne fait rien de signifiant pour unifier l’Europe. Elle n’est que repaire de fonctionnaires anonymes que personne n’a élus, pouvoir opaque assiégé par les lobbys et dominé par la pensée ultra-libérale. Elle est devenue une pouvoir totalitaire. L’U.E n’aurait pas dû partir de Bruxelles mais aboutir à Bruxelles.


                    • viva 5 février 2014 12:40

                      Il y a des expos sur l’égalité qui sont pas mal non plus. Elles sont présentées un peu partout, loin des parents en tout les cas.

                      Nommé « égalité parlons en » n’est rien de moins que la mise en application de techniques publicitaires visant d’objectifs qui sont subtilements dissimulés.
                       Je vous invite à en étudier desextraits à la façon d’un publicitaire ou d’un communicant.
                       Ce sont les images qui sont interressantes. Les enfants les percevant différemment des adultes, les messages cachés passent sans que les adultes s’en rendent compte.

                      Cherchez aussi Kids Getting older Younger (KGOY), cela donne quelques pistes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès