Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La timidité de la Loi Duflot

La timidité de la Loi Duflot

 Droit à un toit : des progrès certes, mais encore insuffisants !

JPEGDans de nombreuses villes de France les huissiers accompagnés par la police ont expulsé des familles. Bien souvent celles-ci ne disent rien et c’est une gamine qui annonce à ses camarades : « demain nous irons dormir chez mémé et un de ses camarades qui répond en écho : « Nous on va à l’hôtel ».

Ce sont de véritables drames humains et familiaux qui se déroulent sous les yeux des bénévoles. S’ils sont prévenus à temps ils peuvent agir et empêcher l’expulsion en s’adressant au Maire de la commune, en s’opposant à la mesure ou mieux en invitant la famille, si elle est surendettée de déposer un dossier de surendettement…Cette démarche à la Banque de France est efficace, sauf qu’il faut agir bien en amont.

Le 115 loge les familles dans des hôtels disponibles, parfois loin du lieu de scolarisation des enfants, ce qui peut conduire à une déscolarisation et des effets désastreux en boule de neige :

 C’est ici un couple qui a perd brusquement pour six mois la garde de ses enfants : le lundi matin ils sont convoqués par la juge des enfants et le soir leurs enfants sont placés… C’est dur et douloureux….

C’est cela la réalité sociale.

Le droit au logement ce n’est ni un luxe, ni un mot d’ordre creux, c’est une nécessité.

Aujourd’hui des familles se trouvent sans logement pendant des semaines et des semaines, voire des mois. Quant à la loi Dalo, c’est un mirage :

  • Les délais d’obtention sont longs : plus d’un mois
  • Le nombre de logements disponibles donc libres est réduit, c’est du moins ce que nous expliquent les services préfectoraux.

La plateforme des mouvements sociaux qui regroupe 24 organisations vient de publier le communiqué suivant qui prend acte des avancées contenues dans le projet de loi Duflot et

Pointe les insuffisances de ce texte 

« Projet de Loi ALUR : mal logés et locataires ont des miettes …

La plate forme logement des mouvements sociaux qui rassemble 24 organisations de locataires, de mal logés, de salariés, de défense des droits, a pris connaissance du projet de loi Duflot, présenté le 26 juin au conseil des Ministres. La plate forme constate quelques avancées, notamment en ce qui concerne l’encadrement des frais d’agence, un meilleur contrôle des syndics, et des mesures propres à lutter contre le surendettement des copropriétés, mais estime que ce projet n’est pas à la hauteur des enjeux.

 

La Plate forme logement des mouvements sociaux :

- s'inquiète de l'insuffisance des mesures présentées, au regard du nécessaire rééquilibrage des rapports locatifs en faveur des locataires, confrontés à une flambée historique des loyers, des charges, et à une précarisation toute aussi inquiétante et traumatisante de leur statut.

- Alerte sur les risques contenus dans le dispositif d'encadrement des loyers privés en l'état de sa rédaction, car il pourrait provoquer une nouvelle hausse des loyers, au lieu de la baisse promise et attendue par les millions de locataires modestes ou candidats à la location, éreintés ou exclus par la cherté des loyers.

- Regrette qu'aucune mesure efficace pour mettre fin aux expulsions, ou tout au moins garantir une solution de relogement, ne soit programmée dans ce projet, tandis que les expulsions s'annoncent massives cet été.

- S'indigne de l'absence de mesures concrètes pour améliorer la situation des mal logés et des sans logis, comme l'amélioration de la procédure de réquisition, au point mort malgré les engagement gouvernementaux, le respect et l'application de la loi DALO, la mise en œuvre du Droit inconditionnel à l'hébergement à quelques jours de la fermetures de milliers de places d’accueil ...

- Rappelle que la lutte contre l'habitat indigne et le logement indécent restera inefficace tant que les locataires ne verront pas leur droits renforcés, afin de faire échec à des bailleurs sans scrupule qui utilisent la lenteur des procédures et les failles de la législation pour mettre leur locataire à la porte, afin d’échapper à des poursuites et l’arrêt réglementaire du versement des loyers ;

- Demande qu'il soit mis fin aux congés ventes et aux congés reprise abusifs, qui entretiennent la spéculation immobilière et la flambée des prix, permettent aux bailleurs indélicats de se débarrasser aisément d'anciens locataires payant moins cher que sur le marché des nouvelles locations, ou de locataires qui exigent la mise au normes de leur logement.

 - Exige l'abrogation de la loi Boutin, et de toutes les mesures des 2 gouvernements précédents qui ont favorisé la précarisation des locataires en HLM et dans le privé, la marchandisation des logements sociaux, ainsi que les mesures de rigueur budgétaire qui ont réduit les aides à la production de HLM.

- Les signataires de la plate forme attendaient une loi de gauche pour redonner des droits aux locataires, et brider la rente et la spéculation. Elle trouve un mille feuille de mesures pleines de bonnes intentions, mais sans réel impact contre la crise du logement, pouvant dans certains cas se retourner contre les locataires et les mal logés.

La plate forme apporte son soutien à la marche des mal logés, des sans logis et des DALOs, pour le respect de leurs droits et des lois en leur faveur, qui se déroulera dimanche à 14H place du Palais Royal.

La Plate forme logement fera activement entendre ses propositions communes (ci jointes) et au besoin appellera à manifester à la rentrée pour le droit à un logement stable, décent et abordable !

Un logement décent, stable et abordable pour tous !
Le logement n'est pas une marchandise !

PLATE FORME LOGEMENT DES MOUVEMENTS SOCIAUX :  http://contrelelogementcher.org/

Logement : CSF, DAL, CNL, ACDL, CGL , Jeudi Noir, Advocacy, AFVS, Bagagérue, CAHL 94, CAL, Copaf Syndicats : CGT, FSU, Sud Santé Sociaux, Syndicat des Avocats de France, Syndicat de la Magistrature, Union Syndicale Solidaires, Union Syndicale Psychiatrique, Solidarité : ATTAC, AC !, CNAFAL, Fondation Copernic, MRAP ... »

 

Il y a tant à faire, certes mais si peu de fait.

JPEG

Un toit pour tous, voici là une URGENCE !

Assez de palabres, il faut des actes !

 

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  3.45/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

58 réactions à cet article    


  • philippe913 26 juin 2013 08:50

    « a lutte contre l’habitat indigne et le logement indécent restera inefficace tant que les locataires ne verront pas leur droits renforcé »
    C’est un leurre, les mesures de protection des locataires sont suffisantes, même trop importantes. Le propriétaire marchand de sommeil qui loue de la merde continuera à louer de la merde.
    En revanche, ça fera des contraintes supplémentaires pour le propriétaire honnête.

    « Le droit au logement est une nécessité »
    « Regrette qu’aucune mesure efficace pour mettre fin aux expulsions,  »
    Ah bon ? et comment on fait quand un locataire ne paie plus ? le droit à la propriété est également une nécessité, l’état est gentil, mais il fait peser ce droit au logement sur les propriétaires, c’est tout bonnement scandaleux.

    à une flambée historique des loyers,
    c’est faux, les loyers sont stables depuis des années.

    Un logement décent, stable et abordable pour tous !
    et pour ce faire, une seule solution : mettre de la souplesse dans les rapports locataire / bailleur, autoriser les expulsions rapides et faciles dès que les impayés sont trop importants, etc etc.
    toutes les mesures en faveur du locataire n’ont eu qu’un résultat : rendre le logement plus difficile.


    • foufouille foufouille 26 juin 2013 10:46

      pourquoi tu habites pas le taudis que tu loue ?


    • philippe913 26 juin 2013 11:54

      pourquoi agresser sans raisons et sans connaître ?


    • foufouille foufouille 26 juin 2013 12:03

      "C’est un leurre, les mesures de protection des locataires sont suffisantes, même trop importantes. Le propriétaire marchand de sommeil qui loue de la merde continuera à louer de la merde."

      si le bailleur veut pas faire les travaux, c’est le bordel
      80% des annonces sont pourries
      bizarrement, très peu acceptent le pass grl qui est un credit d’impots


    • CHALOT CHALOT 26 juin 2013 09:25

      Correction

      « Les huissiers accompagnés par la police ont expulsé »

      Il n’y a pas de s à expulsé, j’ai commis une faute d’inattention

      LE DEBAT

      Les bailleurs qui réagissent immédiatement quand il y a un impayé réussissent à limiter la casse et même au bénéfice de tout le monde : attribution d’aide, échelonnement.... etc


      • Mr Dupont 26 juin 2013 17:44

        Si le socialisme avait de l’avenir dans C’Pays ; je conseillerais aux propriétaires de vendre leur logement et de devenir Locataire

        Sous socialisme : Locataire c’est chouette

        Le bail signé une nouvelle vie s’offre à vous

        Vous payez le loyer 1 mois sur 2 : personne ne viendra vous embêter

        Rien ne vous empêchera d’espacer les paiements au fil du temps

        Vous pourrez détériorer tout votre saoul le logement ; vous pourrez exiger que votre Proprio paie les dégats : il est là pour ça

        Si il ne le fait pas : vous pourrez porter plainte

        Excellent : cela annihile toute demande d’expulsion de la part de ce pourri

        En plus il faudrait beau voir qu’il ose demander ses loyers : de quoi porter plainte de nouveau

        Plus de taxes foncières ; ce qui n’est pas rien ( ceux qui en paient le savent)

        En imaginant que votre proprio ait assez de pistons pour pouvoir vous expulser : vous campez devant la mairie la plus proche , vêtu de vos plus beaux haillons

        Vous n’aurez plus que l’embarras du choix pour un nouveau logement que vous pourrez exiger plus grand que le précédent

        Si par manque de chance il n’y a pas de locations dans un rayon de 5 kms de votre ancien logement : vous serez relogé dans l’hôtel de votre choix au frais de ceux qui paient des taxes foncières

        Oui c’est ce qu’il faudrait faire si le socialisme avait de l’avenir dans C’Pays

        Mais au vu des résultats de la première année du socialisme à la française gardez votre bien en attendant des jours meilleurs
         


      • tutti frutti tutti frutti 26 juin 2013 17:49

        Oui Monsieur Dupont , 


        les propriétaires c ’est quand-même une race de salopards malgré tout !

      • Mr Dupont 26 juin 2013 19:41

        Mr Tutti Frutti

        Sans aller jusque là, je dirais que ce sont surtout des cons

        Quand vous enlevez les impôts à payer sur les loyers ( payés ou pas ; les impôts restent les mêmes)

        Tous les emmerdements possibles que cela occasionne

        Il y a une vingtaine d’années j’avais pensé pour mes vieux jours à l’achat d’un appartement que j’aurais payé avec les loyers perçus , heureusement un ami communiste m’en a dissuadé

        Sont très forts en matière d’investissements les communistes et en connaissance des lois les plus diverses ils sont incollables

        Avoir pour relation un communiste s’avère très utile par les temps qui courent

        Faut dire que leurs formations les y aide


      • foufouille foufouille 26 juin 2013 21:34

        on dirait des jumeaux con
        et fils de bourgeois


      • tutti frutti tutti frutti 26 juin 2013 09:41

        Il y a un truc assez simple pour lutter contre la crise du logement . 


        Autoriser la conception aux personnes ayant de quoi loger leurs enfants , 
        les nourrir et les éduquer . 

        Je sais , c’ est pas bien de dire ça . Vilain même . 

        Sans doute mieux que ces irresponsables traînant derrière eux une 
        suite de petits dont ils se déchargent sur les autres pour en prendre soin . 



        • mrdawson 26 juin 2013 11:38

          « Je sais , c’ est pas bien de dire ça . Vilain même . »

          L’idée en soit n’est pas grave, vilaine ou choquante, dans un monde idéal.

          Par contre tant qu’il y aura une inégalité devant l’accès au revenu décent, tant que chaque personne au monde n’aura pas les même chances de gagner décemment sa vie et donc de quoi loger, nourrir et éduquer ses enfants, et donc d’avoir le droit de concevoir, cette idée ne sera pas recevable.

          Et vu que que cette égalité ne sera de toute évidence pas de ce monde, cette idée restera une mauvaise idée à ne surtout pas appliquer.


        • CHALOT CHALOT 26 juin 2013 09:54

          La lâcheté

          Avec un pseudo, on réussi ainsi à exprimer ce qu’on pense et c’est ainsi que tutti et lg font des déclarations ignobles sur les étrangers et même pour le premier de l’eugénisme !
          Je ne suis pas en colère mais écoeuré, pas vous ?


          • TESTANIERE TESTANIERE 26 juin 2013 11:30

            lg, tu as déjà les relents des années 30, celui des ligues fascistes !


          • TESTANIERE TESTANIERE 26 juin 2013 11:42

            tu la perds !


          • CHALOT CHALOT 26 juin 2013 10:07

            Tout le monde a le droit d’avoir son opinion surtout si elle est contraire à la mienne, c’est cela la démocratie.
            Lisez ce qui est écrit sur l’eugénisme et pas que le titre et vous verrez que c’est cela que vous prônez
            La lâcheté consiste à se cacher derrière un pseudo, c’est facile pour développer des idées qui révèlent de la xénophobie la plus outrancière.


            • Cocasse Cocasse 26 juin 2013 10:42

              Monsieur Chalot, je pense aussi que vous devriez partir de la réalité, et non de vos préconçus idéologiques qui pervertissent votre sens de la bonté.
              Je l’ai vu de mes propres yeux, des hôtels de chaine remplis d’immigrés (dont je ne pourrais différencier ceux qui étaient clandestins des fraichement régularisés), aux frais de l’état.
              Il n’y a aucune logique à vouloir donner un toit à tout le monde, tout en important toujours plus de gens, avec un chômage aussi grand.


            • tutti frutti tutti frutti 26 juin 2013 10:50

              Monsieur Chalot , à l’ instar de Hessel , pense que la position la plus 

              appropriée qui soit c ’est un insigne à la boutonnière marqué dessus 

               ’ ici un indigné ’

              ca fait joli sur la photo , mais il n’ y a pas que l’ esthétique , 
              il  s’ agit de résponsabilité individuelle . 

              Toujours demander aux autres de résoudre ses problèmes est une grande
              manifestation d’ infantilisme . 





            • tutti frutti tutti frutti 26 juin 2013 10:37

              OK  appeler Eugénisme la limitation des naissances c ’est votre loisir . 


              Derrière ça si vous voulez que je vous explique pourquoi me sortent 
               par les trous de nez votre façon de  dire que c ’est de la lâcheté se cacher 
               derrière un pseudo , ce ne serait pas l’ ultime lâcheté de mettre au monde 
              des enfants qu’ on ne pourra ni loger ni nourrir . 

              A ce niveau d’ irresponsabilité il n’ y a plus rien à faire . 

              Vous aimez le monde d’ un mort tous les quelques jours à Marseille 
              Monsieur Chalot ? 

              C ’est le coeur du problème , on baise comme des lapins et les gamins sont là
              qui tiennent les murs . 

              Votre mot lâcheté a une drôle d’ odeur ....

              • foufouille foufouille 26 juin 2013 10:48

                "Quand les gens ne donneront plus en location, car avec un régime trop protectionniste du locataire faudra pas pleurer qu’il n’est même plus de logement à louer..."

                dans ce cas, ce serait en vente et peu cher
                comme tout les gros taudis


                • foufouille foufouille 26 juin 2013 11:05

                  sisi
                  soit on crevera du bourgeois, ou on ira dormir dans un bidonville
                  reste que les prix baissent, tout le monde pourra a nouveau acheter
                  la tres grande majorite des locataires payent leur loyer
                  si tu regardes les annonces de locations, tu verras plein de taudis
                  même le radiateur bain d’huile a 30€ est trop cher pour certains bailleurs


                • foufouille foufouille 26 juin 2013 11:24

                  je trouves le projet de loi pas trop mauvais, surtout la partie qui obliges le bailleur a faire les travaux sous peine de 200€ par jour


                  • Yohan Yohan 26 juin 2013 11:30

                    Les drames humains et familiaux, nous en avons déjà trop chez nous. Question : pourquoi continuer à importer de la misère d’Afrique, des pays de l’Est. Les 3 gamins qui sont morts noyés récemment pendant que leur mère dormait dans un hôtel social payé à grand frais par la collectivité, quel intérêt autant pour elle que pour nous ? On assiste au retour en force des bidonvilles qui avaient disparu. La faute à qui ? toute cette misère importée aux portes de nos grandes villes. On voudrait réquisitionner des logements pour loger tous les miséreux du monde et contraindre par la force. Et vous croyez que nous avons les moyens de digérer ça ?

                    Les bisounours qui entretiennent la pauvreté n’ont qu’à payer de leur poche. C’est tellement facile d’être dans le camp des bien pensants. 

                    • foufouille foufouille 26 juin 2013 11:54

                      il reste les francais
                      les locations sont necessaire pour les etudiants et le travail saisonnier, au minimum


                    • PATRICE T PATRICE T 26 juin 2013 12:07

                      Message à tous ceux qui dans leurs réponses et commentaires mettent en avant l’immigration et en profitent pour « vomir leurs ignominies »

                      Etant partie prenante, je préciserai que dans le cas qui est évoqué par Jean-François CHALOT, il s’agit là d’une famille « bien française », d’une maman fonctionnaire qui subi de plein fouet les effets conjugués du gel de son salaire et de l’augmentation constante du coup de la vie.

                      Trop nombreux sont ceux et celles qui profitent de n’importe quelle publication sur Agoravox pour écrire et dire n’importe quoi, des réactions hors sujet mais qui ne sont même pas des « réactions » ....

                      ces gens là ne méritent même pas qu’on leur réponde et c’est ce que je fais la plupart du temps, et Agoravox se valoriserait à les faire taire parfois tant les propos sont orduriers et nauséabonds.

                       


                      • foufouille foufouille 26 juin 2013 12:13

                        tout le monde a le droit de s’exprimer
                        un nazi qui se cache reste un nazi. quand il fera une connerie, tu pourra pas le prévoir


                      • Cocasse Cocasse 26 juin 2013 13:20

                        Une petite expérience à tenter : un impôt optionnel, pas très éloigné de la redevance télé.
                        Ceux qui sont convaincus par la nécessité de reloger tous les nécessiteux d’importation paient l’impôt, et cela constituera le budget nécessaire à l’entreprise.


                      • tutti frutti tutti frutti 26 juin 2013 12:14

                        Vrai , quelle indécence ces gens qui donnent leur avis .


                        • philippe913 26 juin 2013 12:21

                          le pass GRL n’est pas un crédit d’impôts, c’est une assurance de loyers impayés destinée à loger des précaires, mais géré par des assurances privées, lesquelles sont extrêmement strictes et vigilantes. de ce fait, pas facilement employable.

                          L’état n’assume pas ses décisions.


                          • foufouille foufouille 26 juin 2013 12:27

                            sissi
                            rembourser a 100% pour un particulier et moitie en SCI
                            et c’est pour beaucoup de monde
                            http://www.leparticulier.fr/jcms/c_89211/la-garantie-des-risques-locatifs-grl


                          • philippe913 26 juin 2013 15:07

                            bon, ça n’est pas un crédit d’impôt, c’est une assurance dont le montant est déductible des revenus car considéré comme une charge.

                            Ce qui signifie que pour un propriétaire qui est soumis à un taux marginal de 14% +15.5% de csg/crds, s’il paye 100€ d’assurance dans l’année, il les déduira de son revenu foncier imposable, et ainsi voir son impôt diminuer de 29.5€. Au final, son assurance ne lui aura coûté que 71,5€.

                            Ensuite, si effectivement, dans les textes, beaucoup de monde peut en bénéficier, dans la réalité de la vraie vie, il en va tout autrement.


                          • Renaud Delaporte Renaud Delaporte 26 juin 2013 12:48

                            Je me suis occupé un peu de location immobilière dans une agence de province.
                            - la principale crainte des proprios : ne pas être payé. Beaucoup investissent ailleurs que dans le logement à cause de cela (recopier 100 fois). C’est une des principales raison du manque de logement en location (recopier 1 000 fois).
                            - la seconde crainte des proprios : ne pas être payé. Beaucoup investissent ailleurs que dans le logement à cause de cela (recopier 10 000 fois). C’est une des principales raison du manque de logement en location (recopier 100 000 fois).
                            - la troisième crainte...

                            Eh oui, je vois d’ici tous les possesseurs de livret de Caisse d’Epargne manifester pour exiger des intérêts négatifs afin de faire baisser le prix du logement. Comment non ? Faut être logique, les mecs ! La moitié des propriétaires étaient des petits investisseurs qui ne demandent rien de plus que de faire un peu mieux qu’à la Caisse d’Epargne. Ils sont cons, hein ? Rassurez-vous : ils foutent le camp. Restent les banques et les escrocs.

                            Ensuite, le coût de remise en état des appartements. S’il est correctement fait, il n’est jamais insignifiant : trois, quatre mois de loyers et parfois tel (maison entièrement cassée) qu’il ne reste qu’à vendre en perdant sa mise. Oui, ça arrive. Pas pleurer sur les salauds de riches, hein, ils n’avaient qu’à mettre ce fric en Suisse au lieu de l’investir dans un logement à louer. Qu’on se rassure : l’argent part bien en Suisse parce que les investisseurs qui cherchent seulement à mettre de côté leur argent, soit n’en ont plus, soit se détournent de l’immobilier.
                            A partir de quoi, le marché tombe dans la main des gros promoteurs, des banques ou des escrocs. C’est normal. Qu’on le veuille ou non, nous sommes soumis à la loi du marché et les petits arrangements ici où là ne changeront rien à cette réalité.

                            Autre petite remarque en passant : les coûts d’un service de location dans une agence se répartissent en
                            - salaires :
                            a) il faut faire rentrer les logements, les visiter, conseiller les 80% de proprios honnêtes sur les travaux à faire pour le louer facilement (parce qu’un taudis ne se loue jamais, sauf par des marchands de sommeil). Si, depuis dix ans, la pénurie de l’offre fait que les propriétaires trouvent à louer n’importe quoi, ceux qui voulaient faire leur travail proprement vont encore trinquer.
                            b) sur 80% de la surface du territoire : faire visiter individuellement les logements à louer. En région parisienne, lyonnaise ou d’autres métropoles, une ou deux visites suffisent et les logements sont proches de l’agence. Au fond de la province, il faut aussi prévoir de faire visiter des maisons perdues à 50 kilomètres (j’ai donné). Deux fois, trois fois, cinq fois. Pas grave, le diesel est gratis. En fait, les gentils proprios de la maison familiale qu’on loue pour ne pas la vendre parce qu’on part à l’étranger seront priés de vendre, ou d’aller se faire foutre. C’est la banque capitaliste qui encaissera la plus-value, mais, contrairement à la légende urbaine, c’est elle - et non l’association-prétexte qui fait les lois.
                            - 2 : les annonces. Pour louer un bien il faut qu’il soit connu... Une annonce coûte 30 euros. Faut pas avoir besoin de la passer souvent. Trois, quatre annonces et on bouffe la marge ! Grâce à Duflo, la première chose que je ferais serait... de vendre des listes de logements pour lequel j’ai un mandat. Point barre ! Plus de temps perdu au téléphone. Une fois la liste reçue, prenez votre semaine de RTT, prévoyez cinq nuits d’hôtel, une bonne paire de chaussure et faites le tour : vous allez trouver.
                            - 3 les frais de gestion. Pour faire simple (mais réel) que toutes les bonne âmes généreuses avec l’argent des autres se mettent bien dans la tête cette réalité mathématique : il faut faire rentrer 4 euros pour un euro de salaire net. Votre agent coûte 1500 euros net ? Il faut faire rentrer 6000 euros, soit, en province, faire deux locations par semaine. Facile ? Dans le XVIe, oui. Ailleurs ? Vous irez vous faire foutre.

                            Duflo fait des lois :
                            - pour les nantis
                            - pour les escrocs
                             Ils seront les seuls à s’en tirer.

                            En 1922(environ) , un député rentrait de la Chambre furieux, en annonçant à qui voulait l’entendre qu’on ne trouvera plus jamais à se loger en France : on venait de voter le blocage des loyers.
                            90 ans plus tard, eh bien... on aggrave le problème, une nouvelle fois. Les âmes si charitables avec l’argent des autres ont une nouvelle fois vaporisé du Yakafaucon dans l’atmosphère et les salauds de pauvres n’ont qu’à aller coucher sous les toits.


                            • Renaud Delaporte Renaud Delaporte 26 juin 2013 12:54

                              heu... sous les toits vermoulus des soupentes. Ou sous les ponts !


                            • accera 21 mai 2014 00:51

                              entièrement d’accord avec vous, ces lois débiles font l’effet inverse de l’effet désiré ...
                              la loi duflot n’est pas en reste..d’ailleurs la partie défiscalisation de cette loi duflot n’a pas non plus rencontré son public ..trop compliquée à appliquer sans doute !


                            • tutti frutti tutti frutti 26 juin 2013 12:56

                              Ah un peu de concret dans ce monde d’ idéologie . 




                              La réalité dépasse toujours la friction ( coiffeur Paul )




                              • tutti frutti tutti frutti 26 juin 2013 13:01

                                Ah oui aussi , j’ allais oublier , 



                                j’ invite le postier syndiqué de plus haut dans le fil à mettre ses 
                                paroles en action , d’ acheter un bien et le louer pour voir en regardant . 

                                Ne me répondez pas que vous n’ en avez pas les moyens , quand on 
                                veut on peut .

                                Proverbe de mon ami Chinois .

                                dans la phrase ’ yamamotoquandonveutonpeutkakapoté .

                                • foufouille foufouille 26 juin 2013 13:46

                                  « conseiller les 80% de proprios honnêtes sur les travaux à faire pour le louer facilement »

                                  ou sont leurs annonces ?
                                  un mur fendu ! mais c’est normal, toutes les maisons sont comme cela dans la région !


                                  • tutti frutti tutti frutti 26 juin 2013 14:02

                                    Un truc bien pour se loger , c ’est se prendre par la peau du cul et d’ acheter

                                    un bien . 

                                    Comme ça tu sais à qui t’ adresser quand il y a un ennui .

                                    gnagnagnagnagnagniyacecietyacelagnagnagnaetgnagnagni

                                    c ’est beaucoup mieux et t’ es chez toi .

                                  • foufouille foufouille 26 juin 2013 14:13

                                    c’est beaucoup mieux d’être banquier
                                    pas de questionnaires de santé


                                  • tutti frutti tutti frutti 26 juin 2013 14:21

                                    l’ idéal c ’est fils de milliardaire , là ça baigne . 


                                    Mais bon , faut pas naitre n’ importe où ....

                                  • Renaud Delaporte Renaud Delaporte 26 juin 2013 15:48

                                    @foufouille

                                    « ou sont leurs annonces ? »
                                    Avec les autres, en vitrine, dans les pages d’annonces de la PQR, dans les gratuits ou sur les sites internet. Mais elles vont disparaître.

                                    un mur fendu ! mais c’est normal, toutes les maisons sont comme cela dans la région / quand j’avais posé la vmc, il y a dix ans, elle était neuve / on vous doit des portes et fenêtres qui ferment, c’est tout

                                    Vingt pour cent de proprios qui se moquent du monde, je n’ai pas les chiffres, mais ça doit faire 80% des logements. Seuls les gros, gras, bidouilleurs de mauvaise foi, parviennent à s’en tirer. C’est la masse des petits propriétaires, ceux qui veulent faire les choses proprement, que l’on dégoutte. Ils disparaissent sous vos rires, vos quolibets et le mépris de vos banquiers.

                                    « c’est beaucoup mieux d’être banquier » Je vous rejoins tout à fait, sauf que vous marchez pour eux ! Duflo aussi, d’ailleurs : elle ne fait les lois qu’à leur seul profit.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès