Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La très discrète remontée de Hollande dans les sondages

La très discrète remontée de Hollande dans les sondages

Bien sûr, alors que François Hollande pointe à la troisième position des sondages pour le premier tour de l’élection présidentielle, ceci peut sembler incroyable. Pourtant, pour qui prend le recul et prend la peine d’étudier une année de sondages, on y décèle une évolution surprenante.

 
Une avalanche de sondages à sens unique ?
 
Fin août, un sondage de Paris Match donnait ainsi le président sortant à 20% au premier tour, contre 24% pour Nicolas Sarkozy et 26% pour Marine Le Pen (François Bayrou obtenant 11% et Jean-Luc Mélenchon 9%). Fin juillet, un sondage pour RTL plaçait Marine Le Pen en tête, à 27%, devant Nicolas Sarkozy, à 23% et le président sortant, à 21%. Mais en cas de candidature d’Alain Juppé, alors, ce dernier arrivait en tête, à 28%, reléguant l’hôte de l’Elysée à 18%. Début janvier, Marine Le Pen était entre 29 et 32%, devant l’UMP autour de 22% et un François Hollande entre 18 et 19% pour RTL, et pour Marianne, la présidente du FN rassemblait 29 à 31% des voix, contre 23% pour l’UMP et 21% pour Hollande.
 
Et si on remonte encore plus loin, en septembre 2014, Marine Le Pen était donnée entre 28 et 30%, contre 24 à 25% pour les candidats possibles de l’UMP, Nicolas Sarkozy et Alain Juppé, François Hollande étant seulement à 16 ou 17%, la présidente du FN étant même donnée gagnante contre le président sortant, par 54% des voix ! De manière amusante, un an après, le Figaro publiait un même sondage en oubliant de noter le grain de trois points du président de la République. Bref, on peut voir dans ces résultats la persistance d’une perspective d’élimination dès le premier tour pour Hollande, ce qui semble logique avec son bilan et l’image assez désastreuse qu’il a auprès de la grande majorité des Français.
 
Quelques tendances souterraines
 
Malgré tout, une prise de recul sur ces chiffres permet néanmoins de relativiser un tel jugement. D’abord, il faut souligner toutes les limites des sondages, guère prédictifs à ce stade, et qui se sont souvent trompés. Mais il faut noter un léger recul de Marine Le Pen, passée de 28 à 32% au tournant de l’année à un score de 26-27%. Bien sûr, cela reste un score très important, et la décrue est faible, et potentiellement seulement temporaire, mais elle n’est pas totalement neutre. Car ce qui frappe dans l’évolution des sondages, c’est le resserrement entre les trois grands candidats. Il y a un peu plus d’un an, la présidente du FN avait 12 à 13 points d’avance sur le président de la République. Aujourd’hui, il n’y a plus que 6 points d’écart, deux fois moins qu’il y a un an. Un constat étonnamment non constaté.
 
En effet, le président de la République, lui, est passé de 16-17% à 20-21%, soit un gain de quatre points. Et avec un score de Nicolas Sarkozy assez stable, oscillant entre 22 et 25%, on assiste en réalité à une sorte de convergence des trois premiers candidats probables à l’élection présidentielle, créant ainsi une situation beaucoup moins prévisible qu’elle ne peut le sembler pour qui ne voit que la stabilité du président sortant à la troisième place des sondages. Et parce qu’un autre sondage indique que 67% des Français sont méfiants à l’égard de Nicolas Sarkozy, qui doit encore affronter des affaires peu reluisantes. Il n’est donc pas évident que François Hollande soit celui qui sera forcément éliminé en 2017. A dire vrai, cette convergence semble démultiplier le champ des possibles pour l’élection présidentielle.
 

Le plus étonnant, c’est que personne ne semble voir la légère remontée de Hollande dans les sondages. En s’appuyant sur une conjoncture moins mauvaise et une stratégie d’asphyxie idéologique des Républicains en les dépassant par la droite et d’utilisation du FN, les jeux ne semblent pas faits.


Moyenne des avis sur cet article :  2.47/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • fred.foyn Le p’tit Charles 28 octobre 2015 10:24

    Hollande-Sarkozy....même « Cons-Bas »...pour leur « Néant »...seront pas au second tour... !


    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 28 octobre 2015 11:14

      Brrr .. çà fout les jetons, mais avec de la pommade et un bonne dose de promesses le pékin moyen peut parfaitement élire n’importe qui. Et puis chez nous, on aime les perdants, ils sont sympathiques parce qu’ils nous ressemblent.


      • Ruut Ruut 28 octobre 2015 11:22

        Qu’est ce qui nous garanti que les élections ne sont pas pipées.


        • elmango elmango 28 octobre 2015 11:31

          @Ruut
          Tu as le droit de contester si tu vois des irrégularités .


        • Ruut Ruut 29 octobre 2015 15:17

          @elmango
          Je constate qu’un type élu a la majorité et en moins de 2 mois a 14 %, les doutes sont légitimes.


        • colere48 colere48 28 octobre 2015 11:43

          Moi je trouve que nos « cons-citoyens » résistent pas trop mal à la tentation du mal, compte tenu du matraquage de la propagande d’état sur quasiment tous les médias !

          Le plus grand nombres n’entend pas pas parler de saloperie dans ce genre !


          • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 28 octobre 2015 11:56

            @colere48
            Il y a aussi cette omerta quasi totale pratiquée par les médias sur le rassemblement au sujet du monopole de la sécurité sociale. En théorie, une concurrence entre les assurances devrait exister chez nous, mais chut ; il ne faut surtout pas l’ébruiter.
            La désinformation de nos compatriotes atteint de tels sommets qu’ils ne croient plus en rien ni personne.


          • julius 1ER 29 octobre 2015 08:58

            @Gilles Mérivac

            on remet les gaz sur le débat Sécu VS Assurances privées...

             je suis pour la Sécu et contre les assurances privées qui comme leur noms l’indiquent nous« privent et n’assurent rien »
             mais pas contre elles coûtent un bras et partout de plus en plus chères la Suisse en est un bon exemple au jour d’aujourdhui...et je connais bien le pays !!!

          • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 30 octobre 2015 11:32

            @julius 1ER
            La sécu est aussi de plus en plus chère pour des prestations de moins en moins performantes puisque les mutuelles sont quasiment indispensables.


          • Spartacus Spartacus 28 octobre 2015 12:17

            Hollande est champion du monde de cramage de l’argent des auttes et du clientélisme....


            N’allez pas croire que que les clientélisés de la gamelle de l’argent des autres veulent perdre leur champion.

            • jean-marc D jean-marc 28 octobre 2015 12:40

              @Spartacus
              Bonjour,

              C’est une façon de voir les choses.....mais vous arrivez à la même conclusion que moi au final.
              PS : on a changé d’avatar ? Je me disais aussi que sur l’ancien, il manquait le bouclier.
              Bien à vous,

            • jean-marc D jean-marc 28 octobre 2015 12:36

              @ l’auteur

              Je vous fait le pari que Hollande repassera......comme Chirac en 2002 (avec 82 % des voix) si marine passe le 1er tour, ce qui est fort possible étant donné le délabrement de la droite dans leur guerre des chefs. Un front républicain se produira alors de nouveau, surtout si celui-ci se décide pour les régionales, comme l’a anticipé M. Valls.
              Bien à vous,

              • Vipère Vipère 28 octobre 2015 18:14

                @jean-marc

                Un front populaire inversé c’est ce qu’a anticipé Valls ? sinon, il a tout faux et vous aussi !

                Les français voteront Machiavel pour virer l’oligarchie dominante. 82 % de votants contre le Front National est juste une vue de l’esprit, l’histoire ne se répète jamais deux fois, les français sont trop exaspérés pour épargner les élus au pouvoir.


              • Vipère Vipère 28 octobre 2015 18:18

                jean-marc 28 octobre 12:36

                @ l’auteur

                « Je vous fait le pari que Hollande repassera...... »
                ------------------------------------------------------------------------------------------------------------

                Assurément Hollande repassera... mais par la porte de sortie ! smiley


              • jean-marc D jean-marc 28 octobre 2015 19:19

                @Vipère
                Bonjour,

                Je n’ai jamais dit que 82 % des votants le feront contre MLP en 2017, j’ait dit qu’en 2002 Chirac a obtenu 82 % contre le Menhir, c’est pas la même chose.
                Pour Hollande, il suffira de 50 % plus 1 voix.......
                « l’histoire ne se répète jamais deux fois » ? :
                - Bonaparte et Hitler ont fait la même connerie avec la Russie et l’URSS, 
                - depuis des années, les français font les mêmes conneries lors des élections,
                mais l’histoire ne se répète jamais......impossible n’est pas français, voyons.
                Je maintiens le pari.

              • Vipère Vipère 30 octobre 2015 11:27

                @jean-marc Bonjour

                Vos propos sont sournois, mais laissent néanmoins entendre qu’en 2017 l’on pourrait assister à un nouveau duel qui a fait élire Chirac à 82 % contre Le Pen, et vous rêvez que l’histoire se répète pour Hollande, ce qui n’arrivera pas.

                Les solfériniens truquent les sondages sur les chiffres du chômage, en radiant les demandeurs d’emploi, mais la réalité est là, autour de nous, les gens n’ont pas de boulot.

                Les français n’ont pas de boulot, ce qui n’empêchent pas les autorités d’accueillir à bras ouverts et en grande pompe - photo des migrants à leur arrivée dans la feuille de choux locale par le préfet- dans un contexte tendu du marché du travail, y compris dans des régions où le travail a déserté depuis des lustres.

                La France qui se targue de recevoir des réfugiés de guerre, n’a reçu ni vieux, ni femmes et enfants, de quoi interpeller tout un chacun ?

                Les bombes seraient sélectives et épargneraient les vieillards, les femmes et les enfants qui restent au pays ?

                Quel est le projet véritable des politiques, vider la Syrie de ses forces vives ?


              • panpan 30 octobre 2015 16:35

                @jean-marc

                Vous avez raison. Moi aussi, je maintiens le pari. On agitera « l’horreur FN » et tous ces connards iront voter Hollande ou Juppé, ou Sarko...

                En admettant qu’ils « osent » voter MLP, rappelons-nous, rappelons à tout le monde que MLP et Bruno Gollnish ont voté au Parlement européen pour la résolution ayant pour objet la constitution d’un marché transatlantique (depuis ça s’appelle le TTIP, je crois...). De vrais patriotes donc...

                Mais alors que faire ? A qui se vouer ? Un roi ? Un général ? Un gourou ?


              • panpan 30 octobre 2015 16:40

                @Vipère

                Le véritable projet des politiques ? C’est de foutre le bordel partout, de préférence en vendant des armes pour gagner encore un peu plus de fric, de réduire la population planétaire de plus des deux tiers (en tuant, en polluant, en vaccinant, en affamant, en appauvrissant, en abrutissant) et de prendre l’oseille et se tirer.


              • jean-marc D jean-marc 1er novembre 2015 17:37

                @Vipère
                Bonjour, désolé, je réponds un peu tard.

                Mes propos sont sournois ? D’où avez-vous déduit cela ?
                Je ne vois pas par ailleurs le rapport direct avec les régionales, des migrants et de la syrie......vous faites un amalgame qui n’a pas lieu d’être logiquement, ça n’a rien à voir avec mon écrit.
                Mais c’est votre opinion, conservez là, je la respecte.
                Quant aux chiffres du chômage, ils ont toujours été truqués, quels que soient les gouvernements, vous devriez vous en être rendu compte.
                Les français n’ont pas de boulot, et alors ? Non seulement c’est faux pour nombre d’entre eux (ils préfèrent se lever à 10 heures du matin et vivoter sur le compte du contribuable), mais en sus je ne vois pas un traîne-misère, qui d’ailleurs ne rêve que d’atteindre une terre promise bien meilleure que la France, avoir la capacité de prendre un boulot quelconque dans la minute ! Ca fera simplement quelques gamelleurs de plus à profiter de nos impôts, alors que les retraites sont encore gelées durant trois ans ! 
                Laissez la Syrie au syriens, vous ferez une bonne action en ne vous immisçant pas dans la politique d’un pays qui vous est étranger : que diriez vous si Assad entrait dans l’échiquier politique français ?
                Enfin, où avez-vous vu que je rêvais que l’histoire se répète pour Hollande ? Ce n’est que pure élucubration de votre part, vous inventez des interprétations vipériennes. Je vais vous faire, à vous et à tous les AGvoxeurs une confidence : je voterais toujours pour celui qui me semblera en vouloir le moins possible à mon portefeuille, et jusqu’ici ça m’a assez bien réussi (avec un peu de chance, il faut bien l’avouer).
                Bien à vous,

              • jean-marc D jean-marc 1er novembre 2015 17:50

                @panpan

                Je vous plusse, comme on disait il y a peu sur ce site.
                Vous auriez du ajouter que MLP ne rêve que d’une chose : avoir elle aussi accès à la gamelle publique, et aligner sa politique sur celle de ses prédécesseurs.
                Comme quoi le monde politique est complètement pourri !



              • jean-marc D jean-marc 2 novembre 2015 08:31

                @jean-marc
                Oups erreur : il faut lire la présidentielle et non les régionales quand je parle de l’élection.......

                Je ne devrais pas écrire deux articles en simultané, je crois.

              • mario mario 28 octobre 2015 13:28

                Les sondages sont bon pour Hollande ?
                pas de doute, il devient de plus en plus populaire a...droite !
                le slogan de la campagne présidentielle 2017 sera : « casse toi pov clone »


                • zygzornifle zygzornifle 28 octobre 2015 13:50

                  on assiste au combat des glands .....


                  • zygzornifle zygzornifle 28 octobre 2015 13:51

                    es socialistes ont eu tort de venir au pouvoir. Ils auraient dû faire comme Dieu : ne jamais se montrer pour qu’on continue à y croire (Coluche)

                    N’attendez pas la solution de vos problèmes des hommes politiques puisque ce sont eux qui en sont la cause (Alain Madelin)

                    VOLTAIRE : « la politique est le moyen pour des hommes sans principes de diriger des hommes sans mémoire »......
                    CHURCHILL : « Christophe Colomb fut le premier socialiste : il ne savait pas où il allait, il ignorait où il se trouvait… et il faisait tout ça aux frais des contribuables. »
                    Margaret Thatcher : « Le socialisme ne dure que jusqu’à ce que se termine l’argent des autres….


                    • sls0 sls0 28 octobre 2015 14:31

                      Quel choix,pauvre France !


                      • Thorgal 28 octobre 2015 14:39

                        Hein quoi ? Y aura encore des élections en 2017 ??





                        • eau-du-robinet eau-du-robinet 28 octobre 2015 15:08

                          Bonjour,
                          .
                          L’état français soucieux de récolter l’argent des contribuables et de faire des cadeaux fiscaux aux riches, devrait d’abord s’en occuper de ce qui est de son ressort et qui soulève de sa responsabilité !
                          .
                          1- L’évasion Fiscale de très grandes entreprises s’élève à environ 80 milliards d’Euros / ans
                          Des lois sur la fiscalité divergentes entre les pays, volontairement établie, pour permettre l’évasion fiscale permettent aux très grandes entreprises de ne pas payer des impôts sur les bénéfices.
                          https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89vasion_fiscale
                          .
                          2- La loi n°73-7 du 3 janvier 1973 sur la Banque de France est une loi française, qui modifie le statut de la Banque de France et précise notamment les conditions autorisant l’État à emprunter à la Banque de France. Cette loi est parfois surnommée loi Pompidou-Giscard.
                          .
                          En 1973, la loi dite Pompidou-Giscard-Rotschild a modifié les statuts de la Banque de France, en statuant que « Le Trésor public ne peut être présentateur de ses propres effets à l’escompte de la banque de France ». Via son article 25, cette loi est accusée d’avoir mis fin à la possibilité pour l’état d’emprunter directement et sans intérêt auprès de sa banque centrale, ce qui à conduit à l’endettement actuel de la France, une dette frauduleuse, laquelle s’élève à plus de 2000 milliards d’euros. Nous payons des intérêts élevées sur la dette à des créanciers privés, les banques privées, qui encaissent ainsi via l’état français une partie des impôts que nous payons, c’est à dire environ 55 milliards d’Euros par ans.
                          .
                          Avec ses 135 milliards d’Euros, l’état français pourrait alléger la fiscalité des travailleurs et de la classe moyenne, investir dans des projets créatrices d’emplois, investir dans la formation des jeunes, réduire voire supprimer les frais d’autoroutes, améliorer le système de la santé, bref rétablir tout ce que les ultra-riches, les banques privées, le monde de la finance nous à volé.
                          .
                          Puis en sortent de l’UE de l’Euro et de l’Otan, comme le propose l’UPR, on pourrait économiser 7 milliards d’euros / ans avec lesquelles on pourrait par exemple soutenir nos agriculteurs ....
                          .
                          http://www.upr.fr
                          .
                          .


                          • eau-du-robinet eau-du-robinet 28 octobre 2015 15:21

                            Mon message précédent à été destiné à l’article suivant
                            http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/travailler-au-noir-est-plus-grave-173331
                            .
                            Mes excuses


                          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 28 octobre 2015 17:03

                            @eau-du-robinet


                             En renonçant de fait a son droit régalien de battre monnaie, l’État a abdiqué son pouvoir de gouverner au profit de ceux - les Banques - à qui il a cédé ce droit. Nous en sommes là et tout le reste n’est qu’enfumage et bavardage.


                            Pierre JC Allard

                          • Berkano Othala 28 octobre 2015 16:36

                            Bonjour Mr Herblay .


                            Vous écrivez que vos deux sondages datent de fin aôut et début septembre.
                            Hors la crise des migrants prend une ampleur pathétique au début septembre avec la photo du 
                            petit Aylan . Votre analyse est caduque , c’est maintenant qu’il faudrait sonder , et je ne suis pas sûr que Sarkophage sera choisit, le vivre ensemble de Juppé est devenu le bébé des journalistes
                            Cordialement .

                            • izarn 28 octobre 2015 16:44

                              Hollande ne peut qu’essayer de battre Sarkosy ou Juppé....
                              Il aura du mal....
                              Relancer de faux combats, ça fait vendre du papier.
                              Peut-etre avec un autre « Je suis Charlie »...A la veille des élections.
                              Mais Mehra n’a pas réussi a faire repasser Sarkosy....
                              Hollande ferait mieux de disparaitre, avant de se faire caillasser à la sortie de l’Elysée.
                              Au Qatar, par exemple....
                              Y a t-il des dingos dans la salle pour réélire ce type ?
                              Je ne vais certainement pas me déplacer pour lui, Marine ou non en face.
                              Pour moi le débat est définitivement clos.


                              • Parrhesia Parrhesia 28 octobre 2015 19:47

                                >>>... en s’appuyant sur une conjoncture moins mauvaise...<<<

                                L’essentiel, c’est d’y croire ! Comme d’habitude, quoi !!!

                                D’ailleurs la preuve : depuis quarante ans cela ne cesse d’aller de mieux en mieux !!!

                                Isn’t it ?


                                • howahkan howahkan Hotah 29 octobre 2015 08:35

                                  A part voter marine pour etre sur d’un changement quelconque X totalement inconnu car elle ne doit pas gagner a dit la maître qui dirige tous les politiques .....je ne vois rien d’autre...pour s’amuser un peu...

                                  comme on préfère la prison du connu à l’inconnu, genre à 60 ans je crie maman j’ai peur protège moi.....

                                  alea jacta est comme disait Jules qui s’y connaissait en élections smiley

                                  les élections ne peuvent plus amener, c’était d’ailleurs la seule raison de leur création qu’un seul maître réel au pouvoir, pouvoir qu’il a deja de toutes façons....il se nomme fausse monnaie ...cherchez qui fabrique les billets et vous aurez votre maître, ce maître qui est avant toute chose en chacun de nous sauf exceptions, si je suis pour une société hiérarchique sociale sodomisatrice donc monétaire , pou la competition qui n’existe pas, pour le mythe du meilleur qui est aussi vrai que un combat a mort entre deux ennemis, et le gagnant a forcement raison..pourquoi ? parce que c’est comme ça ...

                                  fabrication et partage total égalitaire de tout ce qui est vital par et pour tous est la seule autre option..

                                  je sais je sais vous n’en voulez pas sans savoir pourquoi...

                                  la mort c’est demain, de temps il n’y a pas....


                                  • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 29 octobre 2015 15:42


                                    « D’abord, il faut souligner toutes les limites des sondages, guère prédictifs à ce stade, et qui se sont souvent trompés.
                                    .../...
                                    Le plus étonnant, c’est que personne ne semble voir la légère remontée de Hollande dans les sondages ».

                                    Ou comment l’incohérence vient aux auteurs.

                                    Rien à ajouter !


                                    • zygzornifle zygzornifle 29 octobre 2015 17:27

                                      c’est une remonté gastrique, un petit sachet de FN avant le lit et tout rentre dans l’ordre ...


                                      • Mmarvinbear Mmarvinbear 30 octobre 2015 02:16

                                        Faire un sondage à un an et demie du premier tour, c’est inutile. Cela permet de faire vendre du papier.



                                        Mais cela permet aussi de voir les forces en présence, tout en gardant à l’idée que le premier tour ne ressemblera pas forcément à cela.

                                        Hollande est déjà candidat, c’est certain. Même si le chômage ne baisse pas, il n’a pas le choix, il est le meilleur candidat de gauche : Valls n’a pas les soutiens nécessaires à gauche, Macron est trop jeune, Montebourg est grillé, Aubry n’a pas envie d’y retourner car elle n’a pas digéré sa défaite contre Hollande en 2011.

                                        Il répète à l’envi que si le chômage ne baisse pas il n’ira pas, mais il considère déjà que ses renoncements passés lui permettront d’en faire fi. Ce ne sera qu’un retournement de plus, les français sont habitués, ils n’y font plus attention.

                                        Deux points sont à noter : les scores de Mélenchon et de Bayrou sont surestimés à mon avis. En 2012, JLM était coté à 15-17 % et il a fini à 11. Depuis, sa situation électorale s’est détériorée car son FDG est au bord de la scission et il a perdu beaucoup d’électeurs en cours de route. Le FDG stagne à 4 % aux scrutins locaux. 

                                        Bayrou a lui aussi été surestimé et a fini à 7 %. Sa chance, il l’a laissé passer en refusant de faire de Royal la présidente en 2007, ce qui lui aurait ouvert probablement l’ Elysée en 2012. Plus personne ne l’écoute et il n’a pas de parti derrière lui pour gouverner ni même pour avoir une majorité à l’assemblée.

                                        Autre point à noter : Ni Sarkozy, Ni Le Pen ne sont assurés de concourir en 2017.

                                        Sarkozy est directement menacé par deux procédures lourdes : l’affaire Bygmalion le mouille de plus en plus, sans parler de l’accusation de corruption active en cours concernant sa tentative d’accéder à des pièces du dossier en usant d’un avocat qu’il a cherché à « récompenser » par une nomination à un poste de prestige à Monaco. Même s’il arrive à remporter les primaires, sa campagne sera polluée par cela et par Juppé qui n’hésitera pas à le miner. 

                                        Marine Le Pen, elle, ne voit pas que sa route vers le Capitole la dirige vers la Roche Tarpéienne. Le FN est pris dans une vilaine affaire de détournement d’argent public via le micro-parti Jeanne dont elle est la dirigeante. Déjà, trois de ses sous-fifres sont mis en examen. Sans parler de l’affaire des attachés parlementaires rémunérés par Bruxelles mais qui ne travaillent en fait qu’ au FN à Paris. On peut beaucoup critiquer l’ UE mais Bruxelles ne badine pas avec ses règles parlementaires. Et voir Marine laisser traîner sa carte de vote en pleine séance n’est pas fait pour la crédibiliser.

                                        Sans parler de Papa qui est toujours vivant et qui, même mis sur la touche, peut encore lui donner le coup de pied de l’âne au moment ou elle s’y attendra le moins. Il a déjà remis de la zizanie dans la famille en ralliant la petite Marion-Maréchale à ses vues à la grande fureur de sa fille.

                                        Bref, le feuilleton a commencé mais ce n’est que le premier épisode ! Tout comme pour Games of Thrones, inutile de parier sur le vainqueur car certains favoris sont d’ors et déjà promis à une mort certaine !

                                        • chantecler chantecler 30 octobre 2015 07:58

                                          Ce qui me fait rire c’est l’importance attachée aux sondages .
                                          Qui financent et comment sont faits les sondages, c’est devenu un marronnier .
                                          Mais de plus les sondés réagissent selon leurs informations ou leur humeur du moment .
                                          Qui les informent ?
                                          Vous n’avez pas l’impression que les médiacrates nous manipulent en permanence ,que se soit sur le plan idéologique , soit plus banalement par leurs recherches du buzz aux fins de multiplier les ventes, ce qui se rejoint in fine ?
                                          Et quand on analyse les décalages : toujours les mêmes réponses : le sondage ne donne qu’un aperçu de l’opinion (parfois un millier de sondés) à un moment m.
                                          Autrement dit leurs sondages , c’est du vent .
                                          Tout cela pour dire qu’en dehors des militants qui prennent souvent leurs désirs pour des réalités , oubliant le poids sociologique et historique des votes , se prononcer aujourd’hui pour 2017 , c’est parfaitement risible .
                                          NS peut se gausser que son adversaire a atteint « la couche profonde du gaz de schiste »(sic) je ne le vois pas prendre un avantage sérieux sur un adversaire PS (ou modem).
                                          Qui souhaite vraiment son retour ?
                                          Maintenant on peut aussi mettre en avant tous les leaders « secondaires » et y croire .
                                          Mais il s’agit de foi et non de réalisme .


                                          • zygzornifle zygzornifle 30 octobre 2015 11:55

                                            un frémissement n’est pas une érection .....


                                            • TSS 2 novembre 2015 10:02

                                              « Si le chômage ne baisse pas ,je ne me representerai pas aux elections en 2017. ! »

                                               Ha Ha Ha Ha !!! Je parie que certains y ont cru... !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès