Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La Valls de la recomposition

La Valls de la recomposition

La direction nationale du PS cherche des responsables à la lourde défaite que ce parti a essuyée le dimanche 22 mars…..

C’est la division à gauche qui porterait la responsabilité, quasiment la seule ou du moins la principale !?

Cette direction ne semble pas avoir compris que si la direction du PCF avait choisi une autre orientation que celle qu’elle a défendue, elle n’aurait pas été suivie par nombre de ses cadres et par le peuple de gauche.

Celui-ci comme toutes les « petites gens » en a assez de cette politique, de la loi Macron, des cadeaux au patronat, de la misère qui perdure et de l’austérité renforcée.

L’abstention a été massive dans les quartiers populaires parce que la population qui subit de plein fouet les effets de la politique de Valls ne croit plus aux promesses.

Le FN qui pensait rafler la mise se retrouve derrière l’UMP et derrière la « gauche ».

Il n’est pas le premier parti de France, la place étant prise par le bloc des abstentionnistes.

Valls peut se montrer satisfait.

Lui qui veut se débarrasser du PS comme parti encore « un peu » à gauche pour préparer une alternative au centre de l’échiquier peut se montrer en partie comblé.

En effet si Sakozy a lancé son fameux ni, ni, il est loin d’être écouté partout : les digues sautent et beaucoup de ses amis sont favorables non, au front dit républicain mais à la défense coûte que coûte de leurs situations et prébendes.

Que ne ferait-on pas pour être élu ?

D’ailleurs, entre nous, murmurent-ils : « cette politique gouvernementale est celle que nous aurions voulu mener si nous étions encore au pouvoir. »

Il y a un vent de recomposition qui souffle.

Dire que pendant ce temps-là , Julien Dray et ses amis rêvent encore à la constitution d’une majorité au pouvoir qui regrouperait le PS, les vers et le Front de gauche !?

Mais, camarades, cette solution n’est possible que si la crise s’amplifie et que le mouvement social s’invite.

Ce débouché ne peut passer que par la rupture avec l’Union européenne.

Alors, l’Union nationale républicaine, c’est non pour moi.

Je n’irai pas choisir l’UMP contre le FN car pour moi ce sont des frères jumeaux et je n’oublie pas les leçons du passé :

En 1932 le PS allemand a soutenu Hindenburg…..

On connaît la suite : en janvier 33 Hitler est nommé chancelier par son prétendu rival Hindenburg ….

Sarkozy est à Le Pen ce qu’était Hindenburg à Hitler !

 

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  3.13/5   (62 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • Dwaabala Dwaabala 26 mars 2015 15:53

    Au second tour on élimine en votant :
    - contre la droite et l’extrême droite quand on le peut.
    - contre l’extrême-droite, sinon.
    Cependant comme le vote reste une affaire personnelle, j’aurai beaucoup de mal chez moi à aller traîner mes guêtres pour le PS contre l’UMP.


    • amiaplacidus amiaplacidus 26 mars 2015 15:58

      Hollande pratique une politique totalement contraire à celle qu’il proposait pour se faire élire et maintenant il s’étonne que le PS prenne une magistrale baffe ?
      Si je ne le savais matois, je penserais qu’il est naïf.


      • César Castique César Castique 26 mars 2015 16:20

        @amiaplacidus

        « Si je ne le savais matois, je penserais qu’il est naïf. »


        Il n’est pas naïf. Il ne sait plus pour quelle politique il a été élu, quand il voit que la gôche toutes sectes, cliques, chapelles et groupuscules confondus plafonne à 34 %...

      • César Castique César Castique 26 mars 2015 16:04

        « Sarkozy est à Le Pen ce qu’était Hindenburg à Hitler ! »


        Comment ne pas songer au titre du chapitre consacré au Führer, dans « La Technique du coup d’Etat », de Malaparte :

        « Une femme : Hitler » 

        Sacré Chalot  smiley smiley

        • César Castique César Castique 26 mars 2015 16:07

          « Le FN qui pensait rafler la mise se retrouve derrière l’UMP : »


          RECTIFICATION

          Le FN se retrouve derrière l’U.M.P.U.D.I.M.O.D.E.M.D.V.D.

          Mais ça ne change rien sur le fond, le deuxième est toujours le premier des battus.

          • Robert Lavigue Robert Lavigue 26 mars 2015 16:26

            Sacré Chalot,

            Voilà une contribution digne d’un Thorez de retour d’un recadrage chez le Petit Père des Peuples !
            Notre révolutionnaire et indigné multi-cartes plaide pour une version groucho-marxiste du ni-ni sarkozyste...

            si la direction du PCF avait choisi une autre orientation que celle qu’elle a défendue, elle n’aurait pas été suivie par nombre de ses cadres et par le peuple de gauche.
            1) Du temps du centralisme démocratique les cadres auraient suivis n’importe quelle orientation. Mais, c’était du temps de la dictature du prolétariat !
            2) Au vu des résultats du PCF qui n’est même plus capable de faire une campagne autonome, le peuple de gauche doit se limiter à bien peu de choses !

            Mais, camarades, cette solution n’est possible que si la crise s’amplifie
            Un vieux truc des stals... La politique du pire... Inutile de rappeler ses glorieux résultats dans le passé.
            D’ailleurs, Chalot s’en charge lui-même...

            En 1932 le PS allemand a soutenu Hindenburg….
            C’est exact et les communistes du KPD ont maintenu leur candidat au second tour de l’élection présidentielle... au risque de faire élire Hitler comme Président de la République.
            En digne ancêtre du Front de Gauche, le candidat communiste (Thälmann) a quand même réussi l’exploit de perdre 1 million de voix entre le premier et le second tour !

            On pourrait même rappeler qu’en 1932, le KPD et NSDAP ont voté de concert la motion de censure qui a permis à Hitler d’obtenir une majorité relative aux législatives de juillet 1932.

            Comme l’écrit Chalot qui manifestement ignore tout du passé, on connait la suite...


            • Coco47 27 mars 2015 03:54

              @Robert Lavigue
              Précision : c’est même le Parti communiste qui a rédigé et présenté la motion de censure que le parti nazi a votée, ce qui a entraîné la démission du chancelier de droite von Papen et la désignation de Hitler comme chancelier. (Les nazis n’avaient pas la majorité absolue au Reichstag (la Chambre des députés) et, contrairement à la légende, Hitler n’a pas été élu et les nazis n’ont pas pris le pouvoir par les élections.)

              Cela dit, je suis globalement d’accord avec Chalot.

            • oncle archibald 26 mars 2015 16:48

              Contrairement à ce que veut nous laisser penser Monsieur Chalot une immense majorité de citoyens souhaitent la même chose : un gouvernement pragmatique qui fasse au mieux dans le contexte Européen et Mondial tel qu’il est, en essayant autant que faire se peut de sauvegarder le modèle social Français qui est une belle réussite. 


              C’est bien un gouvernement « au centre » de fait que souhaitent les Français depuis toujours, mais par clientélisme électoraliste il faut absolument empêcher que cette réalité se révèle de façon claire.

              Et puis à droite et à gauche de ce centre très rassembleur mais auquel les médias interdisent d’exister sous son vrai nom, il y a une extreme droite et une extreme gauche qui veulent tout casser, qui ne veulent ni de l’Europe ni des Etats unis d’Amérique, et qui imaginent que les Français pourraient au XXI eme siècle vivre comme Astérix et Obelix retranchés dans leur petit village en faisant la nique aux méchants Romains …

              Sauf que la potion magique ben … Il n’y en a pas, il n’y en a d’ailleurs jamais eu, et ça n’est pas demain qu’on va trouver un druide pour en fabriquer …. Et notamment, puisqu’on fonctionne désormais avec des binômes homme/femme, je puis affirmer que le tandem d’apprentis sorciers Jean-Luc Melanchon Marine Le Pen n’a pas la recette de la potion. 

              Si l’un ou l’autre de ce tandem accédait aux manettes du poste de pilotage on peut éventuellement espérer un effet placebo, mais pour les gros cancers l’effet placebo ne suffit pas, une pénible chimiothérapie reste le remède le plus adaptée si l’on espère une guérison. 

              C’est son fonds de commerce communiste que Monsieur Chalot veut sauver, mais c’est comme les épiceries de village, en voie d’extinction. Monsieur Chalot n’a pas vu que la société a évolué, que des ouvriers d’usine il n’y en a presque plus et bientôt il y en aura encore moins, robotisation et délocalisation obligent. Au lieu de pleurer sur les temps anciens il ferait bien de réfléchir à ce que seront les temps à venir.

              Vous avez dit mondialisation ?? Un seul fait divers le prouve à lui tout seul : sur le vol Barcelone Dusseldorf qui s’est crashé il y avait des représentants de 16 nationalités différentes. Astérix et Obelix c’est de la mythologie.


              • soi même 26 mars 2015 17:20

                ( le peuple de gauche ) Qu’elle est belle cette expression , elle a relent de totalitarisme raté, à qui la faute, et bien c’est pourtant facile à force de promettre la lune depuis plus de 20ans aussi bien à gauche qu’à droite, il faut bien de temps en temps qu’il est une grande marée basse du siècle, et c’est cela qui c’est passé et l’on a une belle photo des chicots des partis et je pense après la trahison de l’exécutif et du législatif de 2007 au congrès de Versailles, cela va pas s’arranger à l’avenir ......


                • Garance 26 mars 2015 17:38

                  Faut excuser Chalot : comme tout le monde le sait : Chalot est seine-et-marnais


                  Même sud-seine-et-marnais : les meilleurs d’entre les seine et marnais

                  Dimanche dernier il a subit un choc à l’issue du 1 er tour : le FN est devenu majoritaire dans c’département : 


                  Son coeur de vieux militant communiste en a gros sur la patate comme on dit en Pays seine et marnais

                  Alors vaille que vaille il a repris la plume pour sauver ce qui peut encore être sauvé dans sa région qu’il pense sinistrée ce pour dimanche prochain , c’est-à-dire demain

                  Ne tenez pas compte de ce qu’il écrit quand il écrit que le FN est à la traine ; c’est faux et il le sait

                  C’est sa façon à lui d’y croire encore et d’exorciser ses démons

                  Brave Chalot qui force l’admiration par son militantisme attendrissant à lire

                  • CHALOT CHALOT 26 mars 2015 18:18

                    Je n’ai jamais appartenu au PCF voici déjà une première réponse.
                    Je n’irai pas voter et choisir entre un FN et un UMP
                    Et pour la 3 : Je n’ai pas été stupéfait par les résultats de dimanche soir et j’ai regardé un bon film.
                    Ceci étant dit, le FN a raté son marché, il a été obligé de se contenter de la deuxième place.


                    • Garance 26 mars 2015 18:27

                      @CHALOT


                      « il été obligé de se contenter de la deuxième place » 

                      Peut-être vers Melun ; mais sur la S&M en son entier : il est First

                      ( pour consulter mon lien ou c’est écrit noir sur blanc : il faut le copier/coller et le mettre en page d’accueil pour l’ouvrir : je ne sais pas ce qu’il se passe aujourd’hui on ne peut pas le faire directement )

                    • Lucy Lucy 26 mars 2015 19:09

                      @CHALOT
                       
                      Bon article pour un vieux gauchiste has been : inexactitudes, états d’âme, mauvaise foi, jalousie, frustration et bouquet final antifafa de toute beauté. Vous me rappelez Coquerel qui n’a pu s’empêcher de se ridiculiser sur Soir 3 en entonnant son petit couplet sur le FN parti fasciste do si la sol fa mi ré do...
                       
                      Continuez ainsi, votre texte ne vaut pas tripette et démontre que vous et vos potes gauchos êtes arrivés au bout du rouleau.


                    • Lucy Lucy 26 mars 2015 19:33

                      @sampiero
                       
                      « Les articles on les aimes ou on les quitte »
                       
                      Non mais j’hallucine, il n’y a que des petits fachos en herbe sur ce site ! Alors si je ne suis pas d’accord avec la ligne du parti (de gauche), je me tais ou je plie bagages ? Seulement dans tes rêves, mon grand ! Ce n’est pas un gaucho-humaniste de pacotille qui va me raconter la vie, surtout avec tes antécédents...


                    • Alligator 427 Alligator 427 27 mars 2015 10:58

                      @Lucy
                      Bien joué... smiley sampiero dit qu’il est beaucoup beaucoup humain, mais il n’a rien d’un humaniste, tout ça c’est dans sa tête. Il réagit naturellement comme le petit gauchiste qu’il est et je pense qu’il n’est pas étranger à la suppression d’un intervenant de notre bord début de semaine dernière... Donc méfiance à son sujet, comme l’âne bâté d’Agoravox, un certain bourrico6...


                    • La Dame du Lac La Dame du Lac 27 mars 2015 14:46

                      @Alligator 427

                      Mais enfin Alligator, ne comprenez-vous pas que les gauchistes sont l’incarnation même de l’Humanisme ? La preuve, au nom de l’Humanisme ils veulent ouvrir nos frontières ad libitum pour faire venir toute l’Afrique Subsaharienne chez nous. Ne voyez-vous pas c’est une chance et un enrichissement pour nous tous ?


                    • CHALOT CHALOT 26 mars 2015 19:21

                      Je n’ai jamais dit que le FN était un parti fasciste, pour trois raisons :

                      - le ne fais pas des analyses au couteau ;
                      - le FN n’est pas un parti fasciste même s’il possède de nombreux nostalgiques ;
                      - il n’y aura un parti fasciste en France que lorsque la bourgeoisie ne pourra plus utiliser les solutions « light » : gestion de droite, social démocratie plutôt libérale, nationalisme exacerbé.



                      • Dwaabala Dwaabala 26 mars 2015 21:57

                        @CHALOT
                        Il faut éliminer le FN.
                        Le vote non plus, quand c’est celui du 2ème tour, n’a pas d’odeur.


                      • Dwaabala Dwaabala 26 mars 2015 22:35

                        @Chalot
                        Et puis il faudrait savoir : vous concluez votre billet sur :
                        Sarkozy est à Le Pen ce qu’était Hindenburg à Hitler !
                        Quelle cohérence avec : Je n’ai jamais dit que le FN est un parti fasciste ?
                        D’ailleurs la deuxième raison que vous donnez de ne pas le dire est une simple répétition, et non pas un argument, mais aggravée par l’aveu que le FN est un repaire de fasciste.
                        Non, et non ! Il faut battre le FN au lieu de lui tendre l’étrier par l’abstention.


                      • amiaplacidus amiaplacidus 27 mars 2015 10:01

                        @Dwaabala
                        Le meilleur moyen d’éliminer le FN, c’est sans doute de lui donner le pouvoir dans quelques départements, cela ne porte pas trop à conséquence. La plupart de ses candidats sont nuls et ne tiendront pas la distance.

                        JMLP avait parfaitement compris le truc : s’agiter suffisamment pour récolter suffrages et, surtout, les sous-sous des gogos, mais, pas trop pour ne pas être confronté au pouvoir et à la réalité. Le pouvoir de nuisance lui convenait totalement. Cela lui a permis de passer en quelques années, de fils de marin-pêcheur pauvre à multi-millionnaire sans jamais rien faire d’autre que l’armée (et si l’armée enrichissait, cela se saurait) ou de la politique.

                        Mais il semble que fifille n’a pas vraiment compris le truc, elle veut le pouvoir, quitte à détruire la machine à fric bâtie par son père.


                      • colere48 colere48 27 mars 2015 10:07

                        @amiaplacidus

                        Mais il semble que fifille n’a pas vraiment compris le truc, elle veut le pouvoir, quitte à détruire la machine à fric bâtie par son père.

                        Bien vu, analyse juste. C’est même pour cela que les électeurs s’en servent de défouloir....
                        La prise de pouvoir (hypothétique) du FN marquera sa fin.


                      • Aldous Aldous 27 mars 2015 10:41

                        @CHALOT


                        Non seulement le FN n’est pas vraiment fasciste, mais en plus le PS n’est pas vraiment socialiste.

                        Le logiciel avec lequel on analyse la réalité est faux.

                        Ca donne des truc incompréhensibles (et donc qui ne sont pas commentés dans la presse) comme la démission en Ukraine, du gouverneur de Dnipropetrovsk, Igor Kolomoïski.

                        Car ça serait un peu compliqué à expliquer au neuneu occidental.

                        Expliquer quoi ? Qu’Igor Kolomoïski, un oligarque israélo-ukrainien finance les milices nazies de pravi sektor, et a tenté de s’approprier de force les compagnies de pétrole ukrainiennes dont il est actionnaire minoritaire en y envoyant ses milices fascistes.

                        Une petite dissonance dans tout ça ? 

                        Peut être que ça vient du fait que le mot « fascisme » ne correspond pas exactement a ce qu’on vous a enseigné ?

                        Peut être que tout compte fait il n’y a pas un seul fascisme, mais plein de fascismes opposés les uns aux autres par l’idéologie.

                        Un fascisme ultra libéral, celui d’avant 1924, financé par Ettore Ovazza un banquier juif dont on ne vous a jamais parlé.
                        Puis un fascisme étatiste corporatiste, celui d’après 1924, soutenu non plus par les industries lourdes comme Fiat.
                        Puis un fascisme agraire catholique, en Espagne et en Croatie.
                        Puis un fascisme industriel antisémite en Allemagne.
                        Puis un « bon » fascisme d’armateurs orthodoxes en Grèce,« bon » parce qu’il a résisté victorieusement à l’Italie fasciste et a offert aux alliés leur première victoire (sic).
                        Un fascisme rouge en URSS qui a retourné la situation à Stalingrad (re sic)

                        De quoi fascisme est-il le nom ?

                        Ce n’est pas aux antifa qu’il faut le demander, ils sont comme M Jourdain. Fascistes sans le savoir.

                      • CHALOT CHALOT 26 mars 2015 22:58

                        Dwaabala !
                        J’ai parlé d’égale distance
                        et jamais je n’ai dit que Le Pen c’était la même chose qu’Hitler
                        et Qu’Hindenburg c’était Hitler !?

                        j’ai écrit une parabole, rien de moins, rien de plus !


                        • Dwaabala Dwaabala 27 mars 2015 09:07

                          @CHALOT
                          Bon ! après avoir finement raisonné, on reste chez soi et on laisse passer éventuellement le FN...
                          Il s’agit moins ici de logique personnelle que de lutte politique.


                        • fred.foyn Le p’tit Charles 27 mars 2015 08:51

                          Le PS (ou l’union de la gauche) c’est comme l’UE...ça ne fonctionne pas pour cause d’idées différentes tout simplement...Cet amalgame de pseudo gauchiste faisant une politique pour les patrons + les ultra gauchistes c’est le mariage de la carpe et du lapin...Une arnaque du genre de celle de l’UMP de l’UDI et du Modem...
                          leur disparition était programmée... !


                          • La Dame du Lac La Dame du Lac 27 mars 2015 09:36

                            Comment peut-on dire que le FN et l’UMP sont deux partis jumeaux ? 
                            Le FN n’a jamais eu l’honneur de diriger la France. La situation affligeante que nous connaissons n’est que l’aboutissement de 50 annees de cette fausse alternance « gauche / droite ». L’article oublie de dire que la méthode des gaucho-bisounours est celle sortie de la naphtaline des années 80, inadaptée au Monde d’aujourd’hui, les gauchistes  sont donc hors jeu.

                            L’actuel occupant de l’Elysée pense qu’il a le temps, comme à l’époque, et attend le retour de son hypothétique bonne étoile, pensant profiter de la reprise européenne en assommant le peuple de France avec des cérémonies mémorielles de lamentation shoatiques useless et exaspérantes.

                            Des soliloques soporifiques pour François-le-Beignet-sans-couille et des propos névrotiques et nauséabonds pour l’hystérique ibérique . C’est la « stratégie » mise en place par ces deux Fossoyeurs de la France  afin de cacher leur échec depuis trois ans !


                            • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 27 mars 2015 10:08

                              @La Dame du Lac

                              Quelle délicatesse dans les propos et quelle subtilité dans les analyses... Vous auriez dû choisir un pseudo moins romantique !


                            • La Dame du Lac La Dame du Lac 27 mars 2015 10:16

                              @Jean J. MOUROT

                              Vous auriez préféré le terme « Morte Couille » plutôt que « Sans-Couille » pour désigner Francois Hollande ? Vous avez raison , c’est plus délicat pour celui qui nous définit comme des « Sans-Dent », merci du conseil.


                            • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 27 mars 2015 10:06

                              On ne parle que d’étiquettes, pas de programmes. On aurait pu penser que dans des élections locales, on se serait préoccupé de comparer ce qui se fait çà et là, sous diverses étiquettes...
                              Il y a de bonnes gestions, y compris « sociales », sous des étiquettes de droite comme sous des étiquettes de gauche. Par contre, ce qu’on voit dans les rares endroits ou le FN a les manettes n’est guère rassurant ! Quant au programme de ses candidats... Beaucoup de vagues intentions qui pourraient se résumer ainsi : votez pour nous, demain on rasera gratis !


                              • La Dame du Lac La Dame du Lac 27 mars 2015 10:43

                                Je connaissais « le Point Godwin », « le Point Staline » (si, si , ça existe) et grâce à Agoravox, je découvre le « Point Bisounours ». C’est un procédé psychologique usité dans le logos gauchiste qui consiste à disqualifier systématiquement le Front National en ayant recours à la dichotomie primaire qui consiste à dire qu’il y a les nationalistes qui sont très très méchants nationalistes racistes et les très très gentils gauchistes antiracistes :

                                Le « Point Bisounours » fut mis au point par les vieux croûtons gauchistes souffrant de Melanchonite aigüe. Des soixantehuitards convaincus qui, assis sur leurs vieux cageots de pinard et emmitoufflés dans leurs vieux Ponchos Mexicains, regardent avec nostalgie le papier jauni de leurs posters de Che Guevara et de Pol Pot. Les pauvre vieux tiennent dans leurs mains tremblantes des tracts de la Fête de lHuma et ils n’en reviennent toujours pas de ce souffle Nationaliste et jeune qui souffle sur la France. Noyant leur peine désepérée dans le « Point Bisounours » ; ils lutteront jusqu’à leur dernier souffle pour les immigrationnistes de gauche qui creusent le tombeau de la France.


                                • Furax Furax 27 mars 2015 12:17

                                  Dernière minute :
                                  Le copilote de l’exécutif, qui a provoqué le crash du PS, souffrirait de graves troubles psychologiques !


                                  • JL JL 27 mars 2015 12:20

                                    @Furax

                                    Et bien sûr, on n’en a pas averti le pilote !?

                                    Ils peuvent dire ce qu’ils veulent, du moment que la VO est déjà établie.


                                  • La Dame du Lac La Dame du Lac 27 mars 2015 14:31

                                    @Furax
                                    Vous parlez de l’hystérique et de sa main tremblante ? Un bilan médical s’impose de toute urgence


                                  • septikettak septikettak 28 mars 2015 06:15

                                    @Furax
                                    Mais c’est excellent
                                    @chalot
                                    Comme titre, j’aurai plutôt mes :« Le Valls de la décomposition »


                                  • Dwaabala Dwaabala 27 mars 2015 13:10

                                    @ Chalot Il faut cependant rendre justice à votre analyse de la démarche centriste de Valls, qui fait le fond de l’article.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès