Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La Ve : c’est bien le coup d’Etat permanent !

La Ve : c’est bien le coup d’Etat permanent !

Qu’est-ce que c’est bien la démocratie ! Chaque citoyen peut envoyer à l’assemblée un représentant de ses idées, un porte voix qui défendra la politique qu’il souhaite voir appliquer.Mieux, les portes voix qu’il désignera par son vote seront d’autant plus nombreux à siéger qu’ils recueilleront un nombre important de suffrages. Oui, décidément, qu’est-ce que c’est bien la démocratie.

Sauf qu’avec la Ve république pas question que cela fonctionne ainsi. Le nombre de députés élus ne dépend pas, mais alors pas du tout du nombre de suffrages récoltés. Pire, vous pouvez décrocher 55% des jolis et douillets fauteuils rouges du palais Bourbon alors que vous ne pesez que 29% des suffrages exprimés, alors que vous ne pesez que 17,5% des inscrits (PS).

Bien pire encore, vous pouvez vous retrouver avec à peine 1,7% des toujours aussi jolis et douillets fauteuils rouges alors qu’en réalité vous pesez 7% des suffrages (FDG).

Mais il y a encore “plus pire”. Vous pouvez péniblement attirer 1,67% des électeurs sur vos candidats, ce qui est 5 fois moins que ce qu’obtient le Front de Gauche par exemple, et avoir 3 députés de plus…(PRG)

Alors A gauche pour de vrai ! on a cherché l’erreur et on l’a trouvé. Elle porte un nom cette erreur. Elle s’appelle la Ve République ! Faut dire que nous n’avons pas cherché longtemps. Un homme de gauche, idole des socialistes, bien plus illustre que nous le serons jamais, a théorisé avec justesse sur le hold up démocratique que constitue cette Ve république.

Car avec son mode de scrutin majoritaire à deux tours, la Ve république pousse au crime. Lequel vous direz-nous ? Celui d’obliger les “petites formations politiques” à se vendre au plus gros, à négocier dans l’ombre d’un cabinet secret, bien à l’abri des regards et des oreilles des citoyens. Elle oblige la Ve à accepter quand on est petit un reniement de l’essentiel de ses idées, un reniement de l’essentiel de ses combats. Dans quel but ? Avoir le privilège de s’asseoir sur un joli et douillet fauteuil rouge. Dès lors, demandez aux électeurs sincères d’Europe Ecologie les Verts ce qu’ils pensent des négociations d’avant élection entre le petit et le gros, et ils vous cracheront leur amertume…avec un tout petit, mais alors tout petit 2% à l’élection présidentielle.

Car avec son mode de scrutin majoritaire à deux tours aucun renouvellement générationnel n’est réellement possible, aucune représentativité du vrai corps sociale n’est réellement possibleaucune parité n’est réellement possible. Le mode de scrutin cloue l’essentiel des députés à leurs jolis et douillets fauteuil rouges, pour certains à vie, prime à l’homme blanc sortant oblige. Il génère une chambre qui s’auto-reproduit tous les 5 ans, quasiment à l’identique. Les débats se résument alors à une discussion “à deux”, à une discussion “entre soi”, à une discussion entre gens “sérieux”. Dans ces conditions aucune chance pour que des idées nouvelles fassent irruption, aucune chance pour qu’une transformation réelle se produise. Dans ces conditions, l’Assemblée Nationale devient l’antichambre de l’Elysée, rien d’autre ! Et dans les faits, concrètement, réellement, ça porte un nom : coup d’Etat !

Pourtant, une solution existe pour recouvrer l’essence même de ce que doit être un parlement dans une démocratie, pour permettre à chacun d’être justement représenté et proportionnellement à son poids réelle dans la vie politique : la VIe république sociale et solidaire.

A gauche pour de vrai ! on entend déjà la rengaine des critiques conservatrices. Avec un mode électoral à la proportionnelle aucune majorité ne peut être trouvée, le pays sera ingouvernable car instable.

Il est vrai qu’avec la Ve le pays est fort stable… :

  • l’abstention progresse, tellement la Ve génère un divorce flagrant entre les citoyens et leurs élus,
  • les contres pouvoirs sont muselés et permettent au président de faire ce qu’il veut, quand il veut, comme il le veut. Alors la seule soupape démocratique possible devient la manifestation de rue, voire l’insuréction comme en 68 ou différemment en 2005,
  • les idées fascistes peuvent alors prospérer sur le thème d’un manque de démocratie, un comble !

Avec la VI e République, oui, l’élection des députés se fera à la proportionnelle :

  • alors les citoyens seront justement représentés en fonction du poids que leurs représentants pèsent vraiment dans le débat politique,
  • les négociations pour former des majorités se feront au grand jour et en fonction du véritable rapport de force que chacun peut revendiquer à la lumière des suffrages obtenus,
  • la parité deviendra enfin une réalité car le vote démocratique se fera sur la base de listes et non sur la base d’affiche de stars d’hommes blancs qu’on colle sur des panneaux publicitaires,
  • la représentativité du corps social deviendra enfin une réalité,
  • l’élection législative retrouvera sa vocation nationale, cessera d’être un levier au clientélisme et baronnie locale,
  • le ou la député deviendra enfin un élu de la république et non plus un agent lobbyiste de quelques intérêts locaux.

Quand on est A gauche pour de vrai ! la VIe république sociale et solidaire non seulement devient une évidence mais bien plus sûrement une urgence. Et ce n’est pas un petit ravalement, du genre introduction d’une petite, mais alors une toute petite dose de proportionnelle dans la Ve qui changera la nature profonde d’une république imaginée pour un général, testée par un général, approuvée par un général !

Sydne93


Moyenne des avis sur cet article :  4.29/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • jef88 jef88 20 juin 2012 11:14
    La Ve : c’est bien le coup d’Etat permanent !

    C’était même un refrain mitterandesque !

    Puis il est venu au pouvoir .......

    Qu’a t’il changé ???

    RIEN !!!!

    Vivent les refrains ......


    • JPhilippe 20 juin 2012 11:30

      La proportionnelle, le système où :
      - ce sont toujours les vieux caciques du parti qui sont sûrs d’être élus
      - Il est impossible de dégager une majorité pour gouverner (cf IVeme République)

      Oui, il y a un manque de représentativité de l’ensemble des partis, et des opinions.
      Mais un mode d’élections qui combine plusieurs systèmes de nomination :
      - proportionelle
      - Uninominal
      avec des règles limitant le nombre de mandats successifs par la proportionelle me paraitrait plus judicieux


      • devphil30 devphil30 20 juin 2012 11:57

        Attention à l’instabilité de la 4 ième république par la multiplication des petits partis à l’assemblée nationale......


        Philippe 

        • Arafel Arafel 20 juin 2012 13:14

          Hollande va mettre la proportionnelle, mais l’importance de celle ci dépendra de l’impopularité de la « gauche » en 2017.


          • non667 20 juin 2012 23:43

            à arafel
            Hollande va mettre la proportionnelle,

            non le crijf l’interdit même à petite dose ! et hollande est aux ordres .
            déjà qu’il y a 2 FN , il va y avoir des représailles !


          • Guy BELLOY Guy BELLOY 20 juin 2012 16:18

            Cette Vè constitution représente un véritable deni de démocratie ! La France est le seul pays occidental où le Président de la République détient tous les pouvoirs (sauf en temps de cohabitation).
            N’oublions pas que Mitterand introduisit la proportionnellle aux législatives en 1985, avec il est vrai, un calcul politique.

            http://decryptages.blog4ever.com/blog/lire-article-558299-9374840-j_ai_reve_d_un_pays___.html


            • Ollisters Ollisters 21 juin 2012 23:54

              c’est aussi probablement le seul pays occidental a avoir conserver un semblant d’indépendance vis a vis du suzerain Yankee... Mais ces derniere années hélas ses taupes sont très actives..


            • vida18 20 juin 2012 18:39

              Pour moi le système idéale est proche du système suédois avec le scrutin proportionnel majoritaire à 1 tour. Exemple : au lieu que mon département soit divisé en trois circonscriptions, il n’y en aurait plus qu’une seul. Les électeurs seraient appelé pour élire les 3 députés du département. Les 3 premiers arrivés en tête lors du vote serait élus.

              J’ajoute aussi que pour se présenter dans une circonscription, il faudrait habiter dans celle-ci depuis au moins trois ans (comme au XIXe siècle). Et pas plus d’un candidat par parti pour éviter certains problèmes comme à La Rochelle si vous voyez ce que je veux dire.

              A ma connaissance, La France est le seul pays de l’UE utilisant le scrutin majoritaire uninominal à deux tours. Tous les autres utilisent le scrutin à la proportionnelle sauf la GB et la Roumanie qui eux utilisent le scrutin majoritaire mais à un seul tour. Ce qui à mon sens est pire que le système français.

              • vida18 20 juin 2012 18:40

                De Gaulle n’était pas aimé des dirigeants étrangers qui voyait en lui un nouveau Franco (voir le journal intime de Jackie Kennedy) !!!


                • Le Grunge Le Grunge 20 juin 2012 19:27

                  car le général voulait une France indépendant, il ne voulait pas que la France finisse comme l’Allemagne,( sauvage d’Européen que nous sommes et nos incessante guerre dans la pensée de Kennedy), et qu’en plus, il avait déjà présenti les désirs hégémonique des USA et des sionistes. Rappelez vous des stock d’or que le général a fait rapatrié dans banque américaine dès que les USA ont transformé le dollard en monnaie de singe, ils l’avaient mauvaises contre lui les yankees, il ne voulait pas se soumettre le général. Il a à sa manière retardé l’esclavagisme économique de la France jusqu’à ce que pompidou , amis des rotchild, juste derrière lui, interdise à la France de battre monnaie, pour notre bien évidement...


                • Le Grunge Le Grunge 21 juin 2012 12:40

                  oui oui, je considère toujours le général comme un grand homme politique Français, mais les préoccupation de l’époque n’étaient pas les même qu’aujourd’hui (Algérie et tout le tralala) donc forcément les politiques d’immigration de notre époque et de la sienne ne peuvent pas être comparé, mais dites moi, hier vous n’avez pas répondu à ma question au sujet de la girouette politicarde que vous défendiez, que vous auriez surement critique il y a 10 ans d’ailleurs...preuve de votre mémoire de poison rouge ou manque d’argument ?

                   Je sais que vous êtes de confession xénophobe et je me demandais, votre pseudo " schweizer.ch ", c’est pas très français tout ca, vous êtes née ici ? Vous avez une carte de séjour ? Vous n’avez jamais pensé a changer pour un nom, disons, plus Français ? 

                  branchez moi encore sur ces sujet je vous en conjure, votre incrédulité est comme une friandise pour moi, il n’y a qu’a regarder mon avatar smiley

                • vida18 21 juin 2012 14:20

                  J’ajouterai que la France devrait avoir le même débat que la Finlande à la fin des années 90 sur le régime semi-présidentielle. Il y a 3 questions essentielles :

                  - Doit-on conserver le système français de la Ve République tel quel ?
                  - Sinon non, doit-on baisser les pouvoirs du Président de la République
                  - Le Président de la République française doit-il toujours être élu au suffrage universel direct ?


                • Le Grunge Le Grunge 21 juin 2012 18:13

                  " Donc bienvenue à Me Gilbert Collard !« 


                  cette phrase vous honore, vraiment, elle montre a quel point on a des convictions au FN, on verra dans 5 ans ce que vous direz quand il tournera encore sa veste...

                   »Pour le reste, comme je ne crois personne« 

                  sauf le borgne bien sur...

                   »le plus judicieux est donc de ne rien révéler"

                  j’y crois pas !!!! un clando qui vote FN, c’est la meilleure !!!!

                • Le Grunge Le Grunge 21 juin 2012 18:52

                  « Il ne sera pas le premier avec qui j’aurai fait un bout de chemin avant que nos routes ne se séparent. C’est la vie ! »


                  c’est qui nous différencie vous et moi, j’aime les gens entier, les gens vrai, les FAKE, je ne leurs donne même pas l’heure...


                • Arafel Arafel 23 juin 2012 22:22

                  Par Le Grunge (xxx.xxx.xxx.79) 21 juin 18:52

                  « Il ne sera pas le premier avec qui j’aurai fait un bout de chemin avant que nos routes ne se séparent. C’est la vie ! »


                  c’est qui nous différencie vous et moi, j’aime les gens entier, les gens vrai, les FAKE, je ne leurs donne même pas l’heure...

                  C’est vrai ?
                  Me semblait que vos semblable pour donner l’heure commençait par piquer la montre.....

                   smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès