Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > LaPrimaire.org, une initiative citoyenne pour une élection présidentielle (...)

LaPrimaire.org, une initiative citoyenne pour une élection présidentielle plus démocratique

La primaire citoyenne C’est l’histoire d’une association, Democratech, qui tente de donner au plus grand nombre une conscience citoyenne. Leur dernière action en date, et pas des moindres, est d’avoir lancé la Primaire Citoyenne ouverte et gratuite pour tous sur : La Primaire.org.

L’association part du constat édifiant que nos candidats à la présidentielle sont élus par seulement 0.5% de la population française, soit le pourcentage d'adhérants à un parti politique. Les 99.5% restants ne choisissent le Président de la République que partiellement d’un point de vue démocratique. Cette même majorité de français ont perdu toute fois dans les personnalités politiques actuelles, qui enchaînent jeux d’acteurs, démagogie à peine dissimulée et chamailleries pathétiques. De quoi creuser davantage le fossé entre la population et ses dirigeants. Cesser d’espérer un signe d’en haut et prendre en main son destin démocratique, c’est l’outil que LaPrimaire.org met à disposition de tous.

Le concept de la primaire citoyenne

LaPrimaire.org, c’est une plateforme en ligne ouverte depuis avril 2016 qui a pour but de faire émerger un candidat à l’élection présidentielle issu de la société civile et choisi par cette dernière. Afin de se conformer aux conditions légales de candidature à une élection, le projet est devenu un parti politique financé exclusivement par les dons (il ne reçoit aucune subvention publique).

Dès le mois d’avril, un premier processus de sélection a été effectué par les votants pour donner sa chance à 215 candidats sur plus de 900 participants. La condition pour atteindre cette étape : récolter un minimum de 500 soutiens de la part des internautes. Un total de 16 candidatures ont souhaité poursuivre cette aventure et se sont qualifiées pour un premier tour. Organisé en octobre, ce dernier a permis d’élire 5 équipes, chacunes représentées par un candidat.

Depuis, des « cafés-débats » ont lieu un peu partout en France afin que les candidats rencontrent les français avec l’objectif d’affiner leur programme politique. Leurs propositions sont présentées progessivement sur le site LaPrimaire.org sous forme d’articles. C’est en décembre que le vote final aura lieu. Il est néanmoins possible de s’enregistrer sur le site jusqu’au 15 décembre pour bénéficier d’un bulletin de vote électronique entièrement anonyme et sécurisé. Le candidat élu à l’issue du scrutin sera officiellement présenté à l’élection présidentielle de 2017.

Une cyber révolution qui pourrait tout changer dans l’avenir de notre démocratie

Les organisateurs de La Primaire Citoyenne ont compris qu’Internet était le média d’aujourd’hui. Face à la télévision, qui ne reflète plus l’opinion publique et qui ne donne pas la parole à tous, Internet est garant de plus de liberté. S’exprimer sur internet, c’est surtout être plus proche des gens et donc de leurs préoccupations. C’est pourquoi, cette initiative est un formidable outil au service du peuple qui n’a pas besoin de se déplacer, ni de payer pour voter à la primaire. D’ailleurs à ce jour, LaPrimaire.org enregistre plus de 100 000 votants, et le chiffre ne cesse d’augmenter.

Un peu de frais dans le paysage politique français : des candidats qui ont les pieds sur terre

Alors qu’on se débarrasse à tout prix de l’élite politique outre-Atlantique, les récents sondages révèlent cette même volonté au sein de nos frontières. Les candidats traditionnels tentent leurs ultimes stratégies de communication pour se défaire de leur image rouillée, pendant que les candidats de LaPrimaire.org réfléchissent à des solutions pour satisfaire l’intérêt général. Les profils des 5 finalistes sont inclassables : économiste, enseignant, médecin, juristes ou encore associatifs. Certains d’entre eux sont également élus dans des collectivités territoriales. Une palette de chemin de vie, dont l’expérience peut être une vraie richesse pour affronter les défis de notre pays.

LaPrimaire.org, c’est un projet collaboratif. Les candidats et leur équipe sont ouverts à toute proposition de collaboration, de conseils et à toutes discussions. A la recherche d’experts dans chaque domaine politique, les compétences de chacun peuvent être mises à profit pour le bien commun. Les citoyens ne sont plus passifs mais ont l’opportunité de devenir acteurs de la vie politique, au sens noble du terme.

Un système de vote inédit plus conforme à une démocratie représentative

Le mode de scrutin actuel, le scrutin uninominal à 2 tours, présente de nombreuses failles. Obligés de faire un choix dépourvu de nuances, nous sommes poussés à élaborer un vote stratégique, généralement en fonction des sondages. Pour enfoncer le clou, le vote blanc dissuade les électeurs d’exprimer leur désaccord avec les candidats en présence, et ces derniers sont trop souvent élus par dépit.

Dans les années 2000, des chercheurs en mathématiques ont trouvé un mode de scrutin dont le résultat reflète l’ensemble des voix. Son petit nom : le vote de valeur. Avec ce type de vote, il ne s’agit plus de choisir le candidat que l’on préfère, mais de juger chaque candidat sur une échelle de valeur allant de « Très hostile » à « Très favorable ». Ainsi, il est possible de soutenir plusieurs candidats à la fois, ou au contraire, d’exprimer son désaccord total. Cette solution permet d’une pierre de coup de :

  • Rendre la fabrication de sondage plus difficile et donc, d'abolir le vote stratégique ;
  • D’exprimer sa véritable opinion sur chacun des candidats ;
  • De mettre fin au problème du vote blanc (il suffit de cocher la case « Très défavorable » pour chacun des candidats) ;
  • De faire compter les votes de soutiens autant que les votes de rejets pour être plus représentatif ;
  • De procéder au vote en un seul tour ;
  • D’éviter à un candidat très contesté d’être élu, et cela grâce aux nombre plus important d’avis négatifs ;
  • De permettre aux « petits candidats » d’être complètement intégrés dans le processus électoral ;

Ce vote de valeur adopté par LaPrimaire.org, pousse le concept de la démocratie jusqu’au bout. Une initiative qui redonne un peu d’espoir et de foi en la démocratie, et dont il sera intéressant de suivre l’évolution.

 

JPEG - 29.1 ko
Bulletin de vote
Un exemple du bulletin de vote de valeur, le plus démocratique.

 

JPEG - 109.3 ko
Candidats primaire 2017
Les candidats élus à la primaire.org à départager pour le deuxième tour.

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.45/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 décembre 09:04

    C’est à la tête du client ? Où se trouvent les programmes des candidats ?


    • prismsoul prismsoul 2 décembre 15:54

      @Fifi Brind_acier On le trouve à partir de l’article en 3 clics :
      -lien LaPrimaire.org en haut de l’article, clic,
      -lien vers un candidat au choix sur la page de la primaire, clic,
      -lien intitulé « mon programme » sur la page du candidat, clic.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 décembre 18:45

      @prismsoul
      Merci, j’ai regardé, ça ressemble à une annexe du Parti de Gauche, non ?
      Dès qu’on vous promet « de changer l’ Europe », vous pouvez être sûr qu’on va vous enfumer...


    • capobianco 2 décembre 19:13

      @Fifi Brind_acier
      Vous n’en avez pas assez ? Votre « enfoncez vous çà dans la tête » est insupportable.


    • La mouche du coche La mouche du coche 2 décembre 23:56

      Qui a pour dire à cette bécasse d’auteure que nous ne sommes pas en démocratie et qu’elle se fait enfumer par tous les trous. smiley


    • JL JL 2 décembre 09:24

      C’est sûr que ça va faire peur à la droite ! 
       
       De telles initiatives visent à rassembler le maximum d’idiots utiles pour piquer des voix aux candidats de gauche qui seraient susceptibles de se qualifier au deuxième tour.


      • capobianco 2 décembre 19:14

        @JL
        Genre upr, npa, lo, ?


      • manu manu 2 décembre 22:30

        @JL

        C’est exactement ce que je me suis dit, le nombre de gens qui partant d’une volonté de bien faire aide l’ump et le fn qui eux sont soudé (le fn pique les voix de gauche).

        Les élection comme elle fonctionne actuellement donne l’avantage à ceux qui sont soudés, avant les partis de gauche savaient s’unir maintenant c’est tout l’inverse. A croire qu’ils sont payés pour ça, franchement j’ai de plus en plus de mal à croire autre chose. 


      • Ben Schott 2 décembre 09:30

         
        Nicolas Bernabeu, il a pas été finaliste de Koh Lanta ?
         


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 décembre 12:12

          @Ben Schott
          C’est peut-être un casting pour l’Eurovision ??


        • bibou1324 bibou1324 2 décembre 09:52

          Système de vote intéressant sur le point de vue théorique. Mais on est encore loin de la démocratie : au final on élit un représentant. La démocratie c’est l’exact inverse de ça, si l’on regarde le dictionnaire.


          Démocratie, cela signifie que le peuple gouverne. Si le peuple gouverne, cela signifie qu’aucun représentant ne gouverne. Cela signifie que les décisions du pays sont décidés par consensus par les citoyens directement. Ca signifie l’absence de président, de gouvernement, de sénat, d’assemblée nationale, l’absence de politique.

          Dans le contexte actuel, la démocratie n’est pas souhaitable au niveau d’un pays comme la France. Non seulement parce que 30% des français sont complètement ignorants et ne savent pas lire, mais aussi parce que 98% des français subissent au quotidien un lavage de cerveau par la télé. On nous sereine tous les jours des inepties sur le terrorisme, le chômage, l’importance de la croissance, ... 

          Voulez vous être gouvernés par des abrutis qui ne comprennent rien aux relations internationales, qui n’ont aucune notion d’économie, qui agissent comme des moutons au service d’une élite financière capable d’acheter tous les médias ?

          Personnellement, la démocratie, je n’en veux pas.

          • Albert123 2 décembre 10:54

            @bibou1324

            je crois que vous avez parfaitement résumé la raison pour laquelle on nous laisse tuer le « père » en ce moment.

            Le niveau d’abrutissement et d’inculture politique est tel qu’il semble parfait actuellement d’inciter les populations à se séparer de la figure paternaliste de l’état pour mieux se faire dévorer par le « big corporate »

            ça sera d’ailleurs la seule conséquence que nous obtiendrons de cette dérive gaucho-libertarienne certes remplie de bon sentiments mais totalement instrumentalisée par la finance internationale.

            L’enfer est pavée de bonnes intentions

          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 décembre 11:56

            @bibou1324
            Des idioties tout ça ..., et une méconnaissance grave de l’ histoire contemporaine. Le monde est plein de dirigeants qui défendent les intérêts de leurs pays et de leurs peuples. Ce qui les a amenés à refuser de se soumettre à l’impérialisme américain.
            Les USA depuis 1945, on assassiné ou destitué plus de 50 Chefs d’états.


            Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis ont :

            • Tenté de renverser plus de 50 gouvernements étrangers, dont la plupart étaient élus démocratiquement.
            • Bombardé la population de plus de 30 pays.
            • Tenté d’assassiner plus de 50 dirigeants étrangers.
            • Tenté de réprimer un mouvement populiste ou nationaliste dans 20 pays.
            • Gravement interféré dans les élections démocratiques d’au moins 30 pays.
            • De plus… bien que cela ne soit pas facile à quantifier… ont plus trempé dans la pratique de la torture que n’importe quel autre pays au monde… depuis plus d’un siècle… pas seulement en infligeant concrètement la torture, mais en l’enseignant, en fournissant des manuels et des équipements.

            Source : Rapport anti Empire n0 140 par William Blum.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 décembre 12:03

            @Fifi Brind_acier
            De plus, il est illusoire de parler de démocratie, sous quelque forme que ce soit, sans sortir de l’ UE.
            Le droit européen est supérieur aux droits des Etats, y compris dans le domaine constitutionnel.

            " La primauté du droit européen sur les droits nationaux est absolue. (..) La Cour de justice a estimé que les constitutions nationales sont également soumises au principe de primauté. Il revient ainsi au juge national de ne pas appliquer les dispositions d’une constitution contraire au droit européen.


            Tous ceux qui rêvassent à une Autre Constitution peuvent toujours attendre.... Etienne Chouard et ses « gentils virus » devaient se bouger un peu les fesses pour sortir de l’ UE, au lieu d’attendre que ça se fasse tout seul...

          • baldis30 2 décembre 12:26

            @Fifi Brind_acier

            bonjour,
            « Tous ceux qui rêvassent à une Autre Constitution peuvent toujours attendre.... Etienne Chouard et ses « gentils virus » devaient se bouger un peu les fesses pour sortir de l’ UE, au lieu d’attendre que ça se fasse tout seul... »

            Je suis plus optimiste que vous.

            L’écroulement d’un pont sous l’effet d’une résonnance c’est connu, sur la Loire et à Tacoma ... pas besoin de beaucoup d’énergie.

            La rupture d’un câble sous l’effet de son propre poids cela existe aussi !

            Par quel processus analogue aux deux processus physiques de destruction cités le système bruxellois sera-t-il ruiné, il est encore difficile de le dire ( on peut faire un sondage .... !!!). Il y a aussi des processus plus archaïques de destruction mais ils sont d’une brutalité peu compatible avec les tenues vestimentaires des commissaires européens, dont gilet rayé et nœud papillon.

            Rupture sous l’effet de ses propres charges, ou comme le crève-tonneau de Pascal, rupture comme un arbre se rompt par des oscillations en résonnance (entre des positions extrêmes de deux groupes d’Etats), rupture par un autre processus plus brutal.

            C’est inévitable de la même façon que ce fut inévitable à partir de la journée des tuiles à Grenoble avant 1789. Les commissaires européens actuellement me font immanquablement penser aux fermiers généraux de l’ancien régime, Lavoisier compris. 

            Louis XVI eut beau appelé un banquier genevois huguenot à la barre des finances et promulgué l’édit de tolérance sur la Religion Prétendument Réformée.... la déroute était .... en route.

            Bruxelles et tout ce qui s’y rattache s’écroulera en peu de temps.... Et il n’y aura pas qu’un seul processus


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 décembre 18:49

            @baldis30
            ça va, c’est pas trop fatiguant ?


          • Harry Stotte 2 décembre 10:33

            « Le candidat élu à l’issue du scrutin sera officiellement présenté à l’élection présidentielle de 2017. »


            Pour les parrainages, c’est prévu comment ?

            • Coriosolite 2 décembre 12:01

              Bonjour,

              L’association part du constat édifiant que nos candidats à la présidentielle sont élus par seulement 0.5% de la population française, soit le pourcentage d’adhérents à un parti

              Je crains que malgré votre bonne volonté, vous n’ayez pas réussi à éviter cet écueil pour la désignation de votre candidat.


              • Graal 2 décembre 12:05

                Enfin une initiative originale visant à réformer le mode de désignation de nos représentants et dirigeants !
                J’ai moi-même publié il y a quelques jours sur AV un article intitulé « Plaidoyer pour un nouveau processus électoral » qui n’a pas reçu grand écho, c’est le moins qu’on puisse dire.
                Il n’est pas facile de faire émerger des idées nouvelles. Et pourtant que d’articles, que d’avis autorisés et péremptoires (et, sur ce plan là, AV se démarque encore guère des autres sites ou médias) ! Que voulez-vous, les brebis bêlent avec le troupeau. Mais qu’importent les commentaires ironiques, négatifs voire assassins ?
                Que penser de « LaPrimaire.org » ? Venant de le découvrir, je ne saurais encore me prononcer.
                Ce qui est sûr, c’est que je suivrai avec attention et intérêt ce mouvement.


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 décembre 12:13

                  @Graal
                  Original ? On ne peut pas pirater sur Internet ?


                • Graal 2 décembre 13:32

                  @Fifi Brind_acier
                    ?


                • Rmanal 2 décembre 16:43

                  @Graal
                  Bravo Graal pour votre ouverture d’esprit. Le plus risible ici est que ce sont les plus anti systèmes qui se révèlent être les plus réacs.
                  Faire de la politique autrement est un Saint Graal (désolé) qui passe avant tout par de la formation populaire.


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 décembre 18:51

                  @Rmanal
                  C’est très original, comme si vous ignoriez que des blogueurs peuvent s’inscrire sous des pseudo différents et voter plusieurs fois ...


                • Aristoto Aristoto 2 décembre 12:09

                  tous les citoyen...vous voulez dire ceux de droite aussi ???...ça me pose un problème ça !


                  • Albert123 2 décembre 12:12

                    @Aristoto

                    un peu trop « Nuit Debout » comme réaction non ?

                  • Aristoto Aristoto 2 décembre 12:16

                    @Aristoto

                    Bon j’ai lu le bref résumé de programmes. Tous sont déjà dispo chez la concurrence anoblie par le système médiatico-politique !

                    Alors ? Quoi de neuf !


                  • Aristoto Aristoto 2 décembre 12:17

                    @Albert123

                    Si tu veux...mais ça c’est déjà un marqueur de droite !


                  • Albert123 2 décembre 15:01

                    @Aristoto

                    la gauche n’a jamais été constituée que de bourgeois et d’esclavagistes assis à la gauche de l’hémicycle.

                    ND avait toute les caracs d’un mouvement de gauche : bourgeois, pseudo progressiste et surtout une attitude sectaire / totalitaire basée sur une croyance et un catéchisme propre aux républicains gauchistes.









                  • zygzornifle zygzornifle 2 décembre 14:39

                    nos candidats à la présidentielle sont élus par seulement 0.5% de la population française ......  0,5% mais c’est ÉNORME .....


                    • Rmanal 2 décembre 16:22

                      Merci Yael pour cet excellent article sur cette initiative citoyenne, à but non lucrative, dont le seul but est de montrer qu’il y a d’autres moyens de faire de la politique, des moyens plus proches de la volonté du peuple en général.
                      Ainsi les résultats sont intéressants à plusieurs points de vue :
                      - Par une primaire, on peut faire sortir des candidats non connus, mais avec de vrai programme politique, et donc adhérer sur le fond et non plus sur la forme (et arrêter de croire à l’homme providentiel)
                      - Il est montré aussi que le principe du vote actuel (choix unique, deux tours) ne permet pas au final de choisir la personne la plus voulu par une majorité de gens, du fait du vote utile, etc
                      - Dans les candidats, il y avait aussi bien de l’humaniste, du progressiste, du libéral, du catho que de l’extrême droite

                      Soyons sur que de telles initiatives ne seront jamais relayées dans la presse aux ordres.


                      • Alren Alren 2 décembre 16:58

                        D’accord avec les commentaires ci-dessus.

                        L’auteure évoque également le vote par préférence.

                        Il est vrai qu’il est plus démocratique que le scrutin uninominal à deux tours mais il a été conçu (j’imagine laborieusement) pour défavoriser les « extrêmes » ce qui est moins démocratique que le scrutin par points que je propose : on attribue de 0 à 4 points aux candidats. Le vote s’inscrit sur des bandes de papiers dans l’isoloir (hors de portée des votants), par autant de pas sur la bande du candidat concerné qu’on lui attribue de points.

                        Pas de calcul pour le dépouillement ( alors que pour le vote par préférence, mieux vaut avoir un ordinateur dans chaque bureau de vote et vérifier plusieurs fois !) : on mesure la longueur de la partie des rubans qui ont été marqués par un point.

                        Pas d’électronique permettant le trucage, sauf pour verrouiller le système en l’absence d’électeur pour éviter la tricherie.

                        Pas de "vote utile" sacrifiant le candidat préféré. Le deuxième tour donne une majorité à une liste ou un candidat isolé sur la liste ou le candidat restant(e).

                        Pas de référendum en oui ou non l’électeur attribue des points à des textes concurrents.


                        • gogoRat gogoRat 2 décembre 19:47

                           
                          Bravo pour cette initiative, qui a au moins le mérite de passer par un minimum d’huile de coude ...
                           
                           Toutefois, bien qu’à titre d’expérimentation et d’incitation à une mise en pratique et en relation de nouveaux acteurs déterminés à tenter enfin quelque chose,
                          je crains qu’il ne soit au minimum pas très judicieux, (et au pire suspect : comme en témoignent plusieurs des commentaires précédents) de vouloir trop tôt, dès la prochaine présidentielle, présenter un candidat.
                            ATTENTION !!  En effet, une tentative réelle, insuffisamment préparée et immature, serait même irresponsable tant elle risquerait, par un premier échec-ridiculisation, de discréditer pour longtemps (tuer dans l’œuf) le concept même à approfondir.

                           ( En attendant, j’avoue tout de même qu’il est assez significatif et intéressant de constater à quel point se vérifie la prévisible levée de bouclier des faux-démocrates - craignant de voire se fissurer le filon de cet oxymore de ’démocratie-représentative’ si pratique pour penser à la place d’autrui  !! )
                           
                           à noter que la technique du  vote de valeur avait inspiré une certaine suggestion de ’vote à eau’
                           qui a pu muter en un paradigme bien plus puissant, plus simple, plus ambitieux et plus large à la fois,
                           remplaçant l’objet du vote (candidats) par toute doléance-proposition, et permettant à tout citoyen d’y associer à tout instant de son choix le curseur de pondération par lequel il pourra lui affecter une part du poids d’expression publique officiel imparti équitablement et de façon égale à chaque Français ...


                          • Jean Keim Jean Keim 2 décembre 22:21
                            Des candidats venant directement de la masse des inconnus font craindre un manque de compétence, probablement que leurs connaissances en économie, en politique internationale, ..., en tout ce que sait un énarque, ne sont pas aussi conséquentes que celles que peuvent avoir les grosses pointures aidées il est vrai par des conseillers coachs dont certains sont de jeunes loups qui attentent leur tour pour monter sur le devant de la scène et faire comme papa, tonton ou le copain de la famille, mais depuis fort longtemps, les dirigeants que les élections orientées on mis en place, appliquent des recettes convenues qui ne marchent plus, si tant est qu’elles aient fonctionné un jour, comme l’a dit Albert : « Le monde que nous avons créé est le résultat de notre niveau de réflexion, mais les problèmes qu’il engendre ne sauraient être résolus à ce même niveau. La connaissance s’acquiert par l’expérience, tout le reste n’est que de l’information ».
                            Autrement dit le monsieur le plus intelligent, le plus beau ou le plus charismatique de la bande ne peut raconter que ce qu’il connaît déjà, c’est pour cela que tout nous paraît stagner, ce qui ne nous empêche pas de conjecturer sur la sincérité et la probité de tout ce beau monde. 

                            • SDM 94 SDM 94 2 décembre 23:28

                              Juste une précision, la primaire.org n’utilise pas le vote de valeur ( http://www.votedevaleur.org/ ) mais le vote par jugement majoritaire https://articles.laprimaire.org/r%C3%A9sultats-du-1er-tour-de-laprimaire-org-c8fe612b64cb#.py1400wkv
                              c’est le même principe mais les modes de calcul sont légèrement différents, le vote de valeur donne un peu plus de poids aux votes extrêmes (très favorables et très hostiles) 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès