Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Laurent Wauquiez ouvre la chasse aux pauvres

Laurent Wauquiez ouvre la chasse aux pauvres

Pour bien commencer

Chapitre 1 : L'attaque

Invité de l'émission BFMTV 2012-Le Point-RMC, le ministre des Affaires européennes a dénoncé les "dérives de l'assistanat" comme "le cancer de la société française", et formulé "trois propositions".


"Le cancer de la société française... ce sont donc des métastases de pauvretés qui viennent gangréner la bonne marche de notre société, des honnêtes citoyens. Ce sont donc des ordures et des déchets de l'organisme social qu'il faut éradiquer, il faut donc, par ellipse, faire la chasse au pauvre.

Mais quels pauvres ?

RMI 2008 : 1 005 205
RSA 2009 : 1 313 920
RSA 2010 : 1 373 749

Un bond significatif de plus de 300 000 bénéficiaires supplémentaires est observé après la crise financière de 2008. Et 70 000 pour l'année 2010.
(chiffres officielles du gouvernement)

Au 9 mai 2011 :

466,99 € euros pour une personne seule
700,49 € euros pour un couple

Le calcul de l'APL est plus complexe et varie en fonction du type de logement , du nombre de résidents, des enfants à charges, de l'activité professionnelle.
Cependant, dans le cadre d'un couple qui ne travaille pas, le montant sera calculé en fonction de la surface du logement. On peut tabler sur 200 euros environ.
En se dotant de bon sens, on notera qu'en général les bénéficiaires des prestations sociales n'habitent pas Neuilly, où d'ailleurs le quota de 20 % des logements sociaux n'est pas respecté.

Cependant ce test montre que l'allocation pour deux peut donner d'autres résultats que ces 700 euros, visibles ici

Voilà pour le "sujet" traité et partir sur de saines bases afin de poursuivre ce papier.

Chapitre 2 : les contre vérités

Il a émis l'hypothèse "de plafonner le cumul de tous les minima sociaux à 75% du Smic, pas plus".

"Aujourd'hui, un couple qui est au RSA, en cumulant les différents systèmes de minima sociaux, peut gagner plus qu'un couple dans lequel il y a une personne qui travaille au Smic, a-t-il avancé. Ca c'est la société française qui tourne à l'envers."


On vient de voir par la démonstration que cet élu dit absolument n'importe quoi. Alors quel est l'intérêt de plafonner le cumul des minimas sociaux à 75 % du smic ?

Depuis le vote de la loi sur la décentralisation et le transfert des charges de l'état aux départements et régions, de nombreux problèmes se posent ainsi, l'on notera que l'accent est mis sur les économies drastiques qu'il faut mettre en oeuvre rapidement. Alors, au lieu de ponctionner les voleurs notables de cette société, c'est-à-dire ceux qui s'arrogent les revenus des travailleurs de manières éhontés, M Wauquiez préfère taper sur ceux qui ont le moins d'argent.

D'un point de vue éthique, cela rejoint les mesures de discrimination mises en place à l'encontre des plus faibles dans d'autres républiques, sous d'autres régimes, à une autre époque. Mais si le but est bien la chasse aux pauvres, il devra s'attendre à une véritable réaction de la part de la gauche, du moins, on l'espère. C'est sur ce genre de question que l'on juge une politique sociale, et des valeurs socialistes. Souvenez-vous en pour l'année prochaine.

Il faut donc un nivellement par le bas et en même temps induire que les bénéficiaires de prestations sociales sont des salauds de profiteurs. Rendez-vous ici pour en juger.

Chapitre 3 : le racisme sociale

Le maire du Puy-en-Velay a enfin jugé anormal que le système de protection sociale, "le plus généreux d'Europe", permette aux étrangers, "très facilement, de bénéficier de nos différents outils de solidarité". "Il est normal que quelqu'un qui vienne en France bénéficie de notre système à condition qu'il ait un minimum contribué", a-t-il estimé, suggérant d'établir une durée minimale de travail -cinq ans- pour pouvoir y prétendre.

Voilà une droite claire et décomplexée dans ses propos. Mais qui est donc l'auteur de ces infamies, qui incite à traiter toujours plus mal les ressortissants étranger ?

Voici son parcours


Vous noterez que rien ne le destinait à devenir particulièrement injuste et lâche face aux questions sociales. C'est donc, comme toute une série de lois et d'évènements de ces dernières années, un changement profond d'une parole médiatique toujours plus dure envers les petits et les sans-grades qui permet ce genre d'intervention et de propositions odieuses.

Le discours change et il faut donc déplacer le combat de manière radicale.

Conclusion :

A propos du Revenu de solidarité active (RSA), il a réaffirmé qu'en contrepartie "il faut que chacun assume chaque semaine cinq heures de service social". Cela ne représente "pas grand-chose" mais montre que, "en face des droits (...), pour vous il y a des devoirs".

"Nous plaidons pour que ce soit une obligation, et on déposera dans les 10 jours qui viennent une proposition de loi en ce sens", a-t-il indiqué. Il a évoqué comme possibles missions les sorties d'école, les travaux de nettoyage ou encore "l'accueil de service public".


Est-ce sérieux , Est-ce que cette proposition de loi a une chance d'aboutir ? C'est tout l'enjeu d'un débat sur l'égalité sociale qui est à mettre en oeuvre.

La société française est une société de privilèges, dans laquelle les nantis et les bien né peuvent profiter d'un système qui sert des élites corrompues et malveillantes. La répartition des richesses est très largement inégale et injuste.

Lorsqu'un député de droite demande à ce qu'un travail d'intérêt général soit effectué gratuitement au nom de la solidarité nationale, on dérive vers l'autoritarisme d'état. Si jamais cette loi était validée, les dernières barrières retenant l’insurrection populaire tomberont.

Je le dis parce que je le pense. La tactique électoraliste visant à monter le pauvre contre le pauvre, le travailleur contre le chômeur, le patron contre l'employé etc etc... est usée jusqu'à la corde, mais fonctionne encore sous les esprits chagrins.

Alors, je pose la question :

Que font vos enfants M Wauquiez ? Ont-ils la chance d'avoir pu s'insérer dans la société sans passer par la case sociale ?

Et vous même ? D'où venez-vous ? et donc qui croyez-vous juger à travers votre proposition de loi ? Des individus que vous connaisez ?

Evidemment non. C'est Versailles et Louis XVI. C'est Marie antoinette qui demande au peuple de manger de la brioche.

Moi je propose qu'on les bouffe, eux , tout crus.

Et pour rejoindre le camarade Mélenchon : qu'ils s'en aillent tous !

Restent maintenant à observer les réactions politiques, et à se souvenir de ceux qui auront été là pour soutenir cette France qu'on juge, qu'on méprise et qu'on condamne.

Pour la LIBERTE L'EGALITE ET LA FRATERNITE !!!

Boris Rannou.


Moyenne des avis sur cet article :  4.53/5   (60 votes)




Réagissez à l'article

64 réactions à cet article    


  • Gabriel Gabriel 10 mai 2011 10:42

    Pendant que les prédateurs du fouquet’s club aidés par ce gouvernements de charognards dépècent en toutes impunités les biens de la nation en appauvrissant ses citoyens, les médias allument des contre-feux afin d’endormir notre vigilance. Que penser d’un ministre traitant de profiteur ou de feignant des milliers de personnes sacrifiées sur l’autel des profits financiers, à qui l’on a volé leur emploi en les jetant à la rue pour aller exploiter les populations des pays sans protection sociale. Des personnes vivant avec moins de 500 €. Ce ministre appartenant à ce gouvernement qui licencie un fonctionnaire sur deux, qui a laminé nos services publics, notre cohésion sociale, notre industrie et ses emplois en encourageant les délocalisations. Et maintenant ce Trou d’uc voudrait que ses victimes soient redevables en les employant n’importe comment à n’importe quoi ! Monsieur Du con, les chômeurs demandes des emplois que vous êtes incapable de créer car vous avez, avec vos amis du gouvernement, passé votre temps à détruire. J’espère que vous finirez en prison avec vos amis pour crimes contre votre pays et ses citoyens. Vous êtes une sorte de terroriste qui sous de belles et pompeuses apparences font des centaines de milliers de victimes. Mais je me rassure car je sais que vous et vos semblables souffrirez bientôt d’insomnies…


    • Krusty Krusty 10 mai 2011 12:07

      (Gabriel) « les prédateurs du fouquet’s club aidés par ce gouvernements de charognards dépècent en toutes impunités les biens de la nation en appauvrissant ses citoyens »

      Ca c’est la droite décomplexée, pas la droite sociale.

      On peut d’ailleurs résumer l’idéologie de la droite Française de la manière suivante :
      La droite décomplexée donne un coup de main aux riches,
      La droite sociale donne un coup de main sur la gueule des pauvres...

      Ainsi sa sainteté Nicolas s’occupe vraiment de TOUS les Français comme il l’avais promis...

      Par contre niveau connaissance du dossier, le petit soldat wauquiez n’échappe pas à la règle. Avant même de diffuser son ignoble idée, il aurait du apprendre que l’APL qu’il inclut dans les minimas sociaux n’en est pas un...

      M’enfin, à sarkoland on est habitué...La médiocrité est une seconde nature...

      Allez, vite 2012 qu’on tire la chasse...


    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 10 mai 2011 14:18

      La politique de ces guignols relève de la plus pure logique néolibérale. Pour financer la baisse des rentrées fiscales dues au bouclier fiscal et à la suppression de l’ISF, ils cherchent à compresser le volume de la masse salariale. Pour y parvenir ils font jouer les mécanismes du marché en plaçant les contractuels précaires et les agents de l’Etat en concurrence avec des esclaves qui travaillent gratuitement. L’abondance d’offres d’emplois non-rémunérés exerce une pression à la baisse sur les salaires, des destructions de postes, et in fine des économies. Il faut bien ce sacrifice pour que Liliane Bettencourt et la bande du Fouquet’s puissent toucher leur chèque du bouclier fiscal.

      Ce qui m’étonne c’est que la bande du Fouquet’s soit passée à l’acte. Même Reagan et Thatcher n’avait pas osé.


    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 10 mai 2011 14:27

      Pas grave, plus que onze mois à tenir.


    • gaijin gaijin 10 mai 2011 14:35

      peachy vous croyez ?
      il y a un scénario que personne n’a envisagé
      deuxième tour sarko / marinne = la gauche vote sarko
      deuxième tour gauche / marinne = l’ump vote marinne
      deuxiéme tour sarko/ gauche = le fn vote sarko


    • Croa Croa 10 mai 2011 22:11

      « Allez, vite 2012 qu’on tire la chasse... »

      Il convient de ne pas trop rêver tout de même ! smiley

      Le message de Laurent est tout de même passé sur les médias. Ce genre de sous-entendu n’est pas sans précédents et nous en entendrons d’autres. Le but est d’ailleurs plus dans le message que dans l’exploitation des privés de véritables emplois. Cela augure mal de 2012, justement !


    • TOHT 10 mai 2011 11:48

      @Orion : dans votre revenus il manque la contre-partie. Les ayants droits ne souhaitent pas etre considére comme des « mendiants », et les cotisants souhaitent avoir le sentiment du bon usage des ces ressources. Nous aurons le débat entre revenus universelle et revenus citoyen, et du systéme salariat en France ceci malgré les contres feux de Wauqiez.


    • jpm jpm 10 mai 2011 12:11

      Il n´y a pas de contrepartie au Revenu Universel car il est distribue a tout le monde. La seule contrepartie c´est de vivre... et de participer librement a la vie de la societe.

      Ce Revenu universel est garanti, quelque soit votre situation, et s´ajoute a vos autres revenus, salaires, rentes d´invalidite, indemnites journalieres et revenu du patrimoine. Par contre, comme il s´ajoute aux autres revenus il entraine une augmentation de l´imposition. Cela permet donc d´en limiter le cout pour les personnes qui ont deja des revenus suffisants...

      Il n´y a donc plus aucune stigmatisation des pauvres... car tout le monde touche le Revenu Universel. Ainsi il est facile de controler chaque mois sur son releve bancaire combien touche un pauvre... ce qui supprimerait bien des fantasmes.


    • MyHyene MyHyene 10 mai 2011 16:04

      Bonjour,

      J’ai plutôt un apriori positif sur le RU . Toutefois , en l’absence de politique de limitation des prix ( loyers , produits de premières nécessités ... ) , cette mesure ne risque t’elle pas justement de provoquer une explosion du coût de la vie ?

      Par exemple avec les prix actuels un RU de 1000 euros/mois permettrait de vivre décemment . Mais le propriétaire d’un logement ayant conscience que ses concitoyens ont plus d’argent augmentera forcément ses tarifs (les gens auront plus d’argent mais il n’y aura pas davantage de logement disponible ,et le but du propriétaire reste de rentabilisé le plus possible son logement ) .Aussi je crains que quelques mois après la mise en place d’un RU nous ne soyons de retours au point de départ .


    • jpm jpm 10 mai 2011 16:17


      Je pense qu´il existe deja des lois pour limiter la progression des loyers... Cela devrait suffir dans un premier temps. De plus ce RU ne pourra pas se mettre en place en un jour... mais progressivement. Evidemment si les travailleurs pauvres qui touchent ce RU cherchent tous a devenir proprietaires cela risque de faire monter les prix... Malgre tout il sera toujours possible de revaloriser le RU en fonction du cout de la vie...et aussi en fonction de l´augmentation de la richesse nationale.

      Quoi qu´il en soit l´essentiel c´est que tout le monde (enfin tous les residents fiscaux du pays pour eviter l´immigration massive) puisse beneficier de ce revenu garanti. Cela sera toujours mieux que d´etre a la merci d´une administration tatilonne ou d´un gouvernement scelerat. Apres evidemment, il faudra continuer a le defendre... mais au moins tout le monde saura ce que touche tout le monde.


    • Croa Croa 10 mai 2011 22:19

      « mais il n’y aura pas davantage de logement disponible » (MyHiène)

      Le RU marquant une rupture politique, il serait logique que l’actuelle politique de pénurie de logements soit stoppée net !  smiley


    • MyHyene MyHyene 11 mai 2011 10:31

      « il serait logique que l’actuelle politique de pénurie de logements soit stoppée net ! »

      Si le RU est appliqué il y aura probablement des négociations sur les salaires , y compris dans le secteur du BTP au sens large (fabricants de matériaux , transporteurs , revendeurs , maçons , ....) , car les employés n’auront plus le couteau sous la gorge lors des tractations . Cela se traduira mécaniquement par une augmentation des prix à la vente pour le logement donc par une envolée des prix des loyers car il est logique que les nouveaux propriétaires cherchent à rentabiliser leurs bien .

      Donc dans les deux cas ( Pénurie ou relance de la construction ) , les prix vont montés . C’est pourquoi je crois qu’ il est nécessaire d’encadrer ces augmentations par la loi . Je crains aussi que le logement ne soit pas le seul secteur concerné d’ou l’intérêt de limiter les prix pour les produits de première nécessité .


    • jpm jpm 11 mai 2011 20:56

      La hyene, ce que vous dites est tres juste sur le pouvoir de negociations des ouvriers, mais on peut aussi esperer que la hausse des salaires restent contenus par l´augmentation naturelle du pouvoir d´achat des ouvriers grace au cumul des salaires avec le RU. En effet cette allocation cumulable avec les revenus du travail va encourager beaucoup de monde a reprendre une activite...reguliere ou episodique, notamment dans les secteurs qui embauchent comme l´immobilier ou la restauration.

      Quoiqu´il en soit, en supposant que vous ayez raison, ce n´est pas en encadrant le cout de la construction que vous allez regler le probleme. Au contraire en limitant le prix de vente des appartements vous risquez de decourager les promoteurs d´en construire de nouveaux... alors que justement avec le nouveau pouvoir d´achat des travailleurs modestes les besoins vont forcement aller en augmentant.

      Malgre tout je reste confiant, et je pense qu´il sera quand meme plus facile de se loger avec 1000 euros par adultes... soit 2000 euros pour un couple sans enfants et 3000 euros avec un couple avec enfants. Cela devrait permettre de faire face a une certaine inflation. Les prix ne vont pas doubler du jour au lendemain. Je pense qu´il en ira de meme pour les patates et les carotes... car plein de petits producteurs souvent bio vont pouvoir se developper grace au RU. Cela devrait aussi limite la hausse des prix.


    • kimbabig 11 mai 2011 23:11

      Le RU n’est pas seulement une des solutions, il me semble que c’est la seule acceptable. Sinon on se retrouvera en 2050 avec la majorité de la population dans la misère, entre T.I.G en échange d’une maigre aumône et les rares boulots de larbinat qui n’auront pas encore pu être automatisés, et pour lesquels se présenteront 10 candidats par place.

      Ceux qui nous parlent de « valeur travail », ne font que nous enfumer avec des principes obsolètes. La société moderne n’a plus besoin de la productivité de tous.


    • wesson wesson 10 mai 2011 10:52

      Bonjour l’auteur,

      ce que cherche Wauquiez, c’est de copier les fameuses réformes Hartz 4, de sinistre mémoire outre rhin.

      Le principe est simple :
      * Limiter à 1 an les allocs du chomage (ce qui mécaniquement permet de sortir des personnes du chomage donc d’en améliorer les statistiques)
      * passé 1 an, une alloc indigente est reversée, qui te fait instantanément verser dans la pauvreté.
      * Obliger les allocataires à effectuer un travail quasi gratuit, qui donc va mettre en concurrence avec les travailleurs « normaux ». En fait, l’idée est de pallier aux effets du non remplacement de 1 fonctionnaire sur 2. Et si ce travail gratuit n’est pas fait, on ampute l’alloc de 30 ou 50%...
      * inciter à cumuler avec l’alloc un travail, mais très mal payé et de peu d’heures. On fait ça en autorisant le cumul revenus salariés avec allocs, mais d’une manière très limité - de manière à ce que dès lors que l’allocataire reçoit un revenu simplement décent, il perds son alloc, ce qui l’incite à travailler peu et à ne demander qu’un revenu indigent. Pour le dire autrement, une excellente pression à la baisse salariale, par ceux qui en sont le plus victime !

      On est tout à fait là dans le dogme de l’ultralibéralisme, et Wauquiez nous confirme bien que ce gouvernement est avant tout ultralibéral. Toutes les réformes les plus injustes sont passées sans problème, et franchement je n’aurai pas cru cela possible. La France est vraiment devenu un pays de vieux. Une réformette sociale qui ne concerne que quelques dizaines de millions d’économie, à la limite une centaine, alors que c’est par milliards que la fraude fiscale ou les niches grèvent le budget de l’état...

      Il n’y a pas à dire, rien n’était plus pressé pour ce gouvernement que de faire les poches des plus pauvres d’entre nous !


      • wesson wesson 10 mai 2011 10:56

        et pendant que on s’occupe des piécettes, notre bon ministre Frederic Lefebvre vient en loucedé de prolonger pour 4 ans (je crois) la TVA réduite dans la restauration, tout en vidant complètement le dispositif de toute contrainte sur la profession. Ainsi la baisse des prix de la carte qui faisait partie du package vient de disparaitre.

        Voilà donc une réforme qui nous coute entre 2.5 et 3 milliards d’€ par an, dont l’effet sur l’économie se situe entre quasi nul et imperceptible. Rien qu’en supprimant cette disposition scandaleuse, on peut doubler le RSA pour tout ses bénéficiaires.


      • Talion Talion 10 mai 2011 11:32

        Merci pour ce résumé éclairant !


      • Marc Bruxman 10 mai 2011 13:28

        @Wesson

        Je suis bien d’accord avec vous la baisse de la tva sur la restauration est une idiotie sans nom. Les restaurants n’étant pas délocalisables, si il y avait une baisse de charge à faire, mieux valait la faire ailleurs.


      • Croa Croa 10 mai 2011 22:29

        « on peut doubler le RSA pour tout ses bénéficiaires. » (Wesson)

        ou l’attribuer aussi aux jeunes en attente d’emploi !

        (Cette catégorie vit un véritable drame, obligés de rester chez Papa-Maman et d’accepter de faux-stages pour se faire un peu d’argent de poche ! Ce, pour ceux qui sont un peu formés, ce qui intéresse les patrons. Les vrais étudiants qui ont vraiment besoin de stages n’en trouvent plus !) 


      • jluc 10 mai 2011 11:01

        C’est une mise en scène du gouvernement :
        Roseline Bachelot a tout de suite critiqué Wauquiez. Une façon de dire « le gouvernement ne veut pas s’attaquer aux pauvres », et de porter le débat sur ce terrain. L’UMP Marc-Philippe Daubresse doit remettre des propositions en matière d’insertion des allocataires du RSA avant l’été. Attendons-nous à quelque chose de plus subtil et discret.
        C’est un enfumage, je ne crois pas que Sarko and co veuillent s’attaquer directement et visiblement, aux laissés pour compte ; mais, faire passer la pilule que le Français moyen devra toujours être plus solidaire, et mette la main toujours plus au portefeuille.
        Pendant ce temps là, on voit moins les manœuvres pour faire payer à la collectivité les méfaits du Mediator (Sarko est l’avocat historique des labos Servier), par exemple et entre autres.


        • TOHT 10 mai 2011 11:42

          @jluc : bien sûr que le script était rédigé à l’avance, « tu joues les méchants et moi le gentil » systématiquement ce gourvernement suffisant lance des « idées » et les balaies dans la minute qui suit. Il faut s’en inquièté car cette méthode permet de maintenir un statut quo sur les pseudo réformes de cette équipe au service du petit. Leur objectif premier est d’éviter la prise de conscience de l’ensemble des citoyens de l’abération des décisions prisent sous ce quiquennat. Diminution des ressources de l’état, accentuation de la dette par la prise en charge sans contre partie des pertes du secteurs privé etc...Enfin, arrêtons de croire qu’en 2011 le rapport salariat est le seul créateur de richesse pour notre nation. Il faut revenir au débat politique.


        • jluc 10 mai 2011 12:40

          Et ça marche bien : Pendant que nous, les internautes, sommes occupés à vomir sur Wauquiez. Les médias officiels (TV…) vont rassurer l’opinion avec les déclarations à Bachelot. D’une pierre deux coups. smiley


        • PhilVite PhilVite 10 mai 2011 11:14

          Wauquiez, triste baltringue ponot, est un répugnant personnage dont on ne pourra plus, à l’avenir, entendre les interventions qu’un sac à vomi à portée de main.


          • Talion Talion 10 mai 2011 11:31

            J’adore votre avatar... Suite à la lecture de ce type d’article il m’inspire !  smiley


          • Talion Talion 10 mai 2011 12:35

            Raaahhh !... Vous avez retiré votre guillotine en avatar, ça ne le fait plus !  smiley


          • PhilVite PhilVite 10 mai 2011 13:52

            Ma guillotine a été changée cette nuit, ce matin elle était juste dans votre cache. Mais c’est vrai que j’aurais dû (si j’avais su) attendre que tous les articles sur ce sujet soient passés.
            Bon, mon chien est sympa quand même, non ?  smiley


          • Talion Talion 10 mai 2011 14:12

            Il a une bonne bouille !... On a envie de lui tapoter la tête !  smiley


          • Taverne Taverne 10 mai 2011 11:41

            La société de la prime à l’héritage et de l’impôt sur l’infortune.


            • Imhotep Imhotep 10 mai 2011 11:44

              Dans son calcul le triste sire oublie le cumul APL et SMIC. On ne peut le compter d’un côté et non de l’autre.


              Ce qui serait pertinent c’est de limiter le poste de ministre à sa seule fonction et d’interdire d’avoir une seule autre fonction, comme par exemple maire de Puy en Velay et de cumuler les rémunérations. Là ce ne serait pas une mauvaise idée.

              • dogon dogon 10 mai 2011 17:38

                Et ça ferait de la place pour un autre. Et, un chomeur de moins, un !!!


              • Ronny Ronny 10 mai 2011 11:55


                Curieux comme cet empapaouté de Wauquiez a oublié de parler d’autres cumul comme ceux de certains politiques (sénateur et maire, ministre et conseiller, etc.) ou comme ceux de certaines grosses fortunes (membres du conseil d’administration de la banque A, de la banque B, du conseil de surveillance de l’entreprise C, etc.). de ceux-là, pas un mot.

                Pas un mot non plus du vrai cancer qui ronge la France, qui est celui de la collusion entre dirigeants politiques et capitaines d’industries ou banquiers, qui fait que le sens de l’intérêt de l’Etat, de l’intérêt général disparaît au profit de celui des affaires et d’intérêts particuliers. C’est le monde du Fouquet’s, que cet escroc intellectuel de Wauquiez oublie, et qui pourtant regroupe pas mal d’individus qui sont responsables des maux de notre société, y compris de la pauvreté....

                Ceci dit, le larbin singe son maitre. Il s’agit encore une fois de diviser les Français, de désigner des boucs émissaires, en l’occurrence ces salauds de chomeurs de longue durée que l’on oppose au Français au SMIC, même avec des arguments aussi faux que creux ! Ce qui est cynique, c’est qu’une étape de plus à été franchie, où les méchants sont les ultra pauvres qui se complaisent dans leur fange, et les gentils, les pauvres que la société exploitent. Je pense que le triste sire qu’est Wauquiez n’a jamais vécu au RSA, ni au SMIC. Qu’il essaye 6 mois en devant payer appart, chauffage, voiture et bouffe, et qu’il vienne en reparler. Je crains qu’il n’ait pas « los corones » pour essayer de toutes façons, le « mister brushing » ! 

                Vivement 2012 que cette racaille Ssarkozyste « dégage ». Ce ne sera pas forcément beaucoup mieux avec DSK ou Hollande, mais sans doute ce ne sera pas pire...

                Faire payer les pauvres, voila bien une riche idée, ou plutôt une idée de riche !


                • keiser keiser 10 mai 2011 11:58

                  Moi je propose d’ouvrir des camps où l’on mettrait ces salauds de pauvres .
                  Après suivant leurs besoins , les riches viendraient choisir de la main d’oeuvre gratuite .
                  L’avantage de cette méthode , c’est qu’ils seraient parqués et l’on pourrait facilement contenir les révoltes .
                  Et puis ils devrait être autonome en construisant leurs cabannes , etc ...
                  Il suffirait d’appeler deux où trois ancien SS , pour avoir l’aide de personnes d’expérience .

                  Nous atteignons la limite de l’horreur avec ce gouvernement gagné par un tel autisme qu’il s’enfonce jour après jour dans sa merde .

                  Ce pôv naze de wauquiez (pas français comme nom ça !?) , donc ce crétin ne sait même pas que si la France à su surmonté la crise sans trop de dégats , c’est grâce au social qui a fait tampon .

                  Incapable de redresser le pays , la faute est automatiquement projetée sur les pauvres qui volent le pain des honnêtes gens , diviser pour mieux régner .
                  Le Pen doit rigoler de voir que le nain enragé lui mâche tout le travail , tout en sachant que le petit homme ne récoltera que les miettes .
                  Lamentable calcul d’un pauvre con de président sur la fin .
                  Il est temps que ses pourritures payent à leur tour pour leur infamie .


                  • jclavaud 10 mai 2011 11:59

                    Au moins vous n’avez pas peur des mots. « La chasse aux pauvres » voilà des propos responsables. Les membres du gouvernsement ont beau être globalement des nuls malhonnêtes, je suis triste de voir que tout ce qui émane d’eux est systématiquement contré par les gens de gauche sans distinction.
                    Proposer une petite place dans le tissu social aux plus démunis n’est pas scandaleux. La forme est peut être critiquable, mais il est clair que l’idée est définitivement plombée depuis la sortie de Wauquier.


                    A une époque où la conjoncture économique européenne est des plus sombres, on peut se pauser la question du dernier filet de protection sociale. Face à un chômage de masse, le RMI, RSA est une voie de garage pour de nombreuses personnes. Que faire des jeunes qui n’ont jamais travaillé ? des travailleurs non qualifiés, licenciés en masse, dont certains ne remonteront jamais la pente ? 
                    L’exclusion détruit les individus, le sentiment d’inutilité s’installe durablement. Certains éprouvent une difficulté à simplement affronter la société. Un emploi symbolique représente selon moi un début de dignité, un lien minimal avec le tissu social. On peut débattre des modalités : obligation, volontariat, but de ces emplois... mais pourquoi se contenter d’enterrer l’idée ? 
                    On me dit souvent qu’il n’y a pas de travail en France, mais il suffit d’ouvrir les yeux. Des jeunes mal encadrés à l’école ou dans les associations. Des vieux seuls chez eux. La société française a un immense besoin de solidarité. Si un actif se retrouve exclus du monde du travail traditionnel, ne peut-on pas au moins lui proposer un poste solidaire ? Un geste symbolique, une journée ou demi-journée par semaine signifiant que la France a besoin de lui, et qu’elle lui assurera un revenu minimal le temps qu’il se relance. 

                    Je vois nombre de vertus à cette idée, comme sortir quelques jeunes de leur cité ou faire oublier leur honte à ceux qui se sentent inutiles. Sans parler de simplement rapprocher les gens. Maintenant si vous souhaitez débattre des inconvénients exposez les, et voyons si on ne peut pas avancer ainsi.


                    • jpm jpm 11 mai 2011 09:30

                      Vos remarques sont pleines de bon sens... mais il y a une grande difference entre votre vision et celle du ministre... vous parlez de proposer un poste solidaire... et lui parle d´imposer des travaux d´interet general... ce qui jusqu´a maintenant etait considere comme une punition. Vous n´etes donc pas vraiment sur la meme longueur d´onde. Vous avez une vision humaniste et solidaire... et malheureusement on ne peut pas en dire autant du gouvernement actuel.


                    • jakback jakback 10 mai 2011 12:11

                      Les pauvres, les vrais travaillent et sont sous payés.
                      Exemple d’assistés, http://www.youtube.com/watch?v=0pw9hDbDnAE&feature=player_embedded

                      1

                      • patdu49 patdu49 10 mai 2011 13:08

                        attention, la vieille qui cause, et l’enregistrement par « français de souche » .. elle est à coté de la plaque, car c’est déjà le cas les 5 ans, pour pouvoir bénéficier du RSA.

                        bref c’est une vieille bourge réac point, plein de pognon, je n’en doute pas une seule seconde, avec ses enfants dans le supérieur etc ... son mari doit palper à max.

                        dailleur elle parle de 1000€ ... je ne sais pas d’ou elle sort ce chiffre qui ne correspond STRICTEMENT à rien ..
                        bref elle est dans le délire et les clichés.


                      • patdu49 patdu49 10 mai 2011 12:54

                        MERCI pour ton article, la vidéo m’a bien fait rire, je la connaissais pas.

                        sinon les liens pour les tests RSA sont trompeurs et induisent parfois en erreur, car ça ne dit pas tout, sur les pertes de droits connexes, sur l’épargne qui fait descendre le RSA etc ..

                        sur dés, la reprise d’un emploi précaire, le risque de perte de l’exo redevance télé, et taxe habitation, etc ..
                        sur perte d’APL qui peut survenir aussi assez rapidemment. etc ..


                        • patdu49 patdu49 10 mai 2011 13:01
                          les clichés des beaufs populistes
                          les personnes au RSA cumulent RSA + allocs familiales etc : FAUX (les allocations familiales sont déduites du plafond du RSA, ainsi que pension alimentaire, et même 0,25% des épargnes y compris des enfants sur leur livret A ) 

                          les personnes au RSA ne paye pas le téléphone : FAUX (la minable réduction téléphonique de 5€ sur l’abonnement, ne concernent quasi plus personne quasimment, car elle ne s’appliquait qu’aux vieille ligne fixe france telecom ) 

                          les personnes au RSA, ne payent quasi pas d’EDF etc, se font payer les factures par assistante sociale etc etc : FAUX ou très éxagéré, le tarif social énergie, c’est 88€ de réduction par AN en moyenne, soit 7,33€ par mois par foyer fiscal, quand aux aides exceptionnelles pour se faire payer une facture, il faut se mettre à poil devant assistante sociale, et donc c’est EXCEPTIONNEL, grand maximum 2 fois dans l’année, et souvent partiel, pas la facture entière.
                           
                          ensuite, c’est la prime de noel, qui fait chaque année, brailler les populistes ... les super 150€ ... ce qui correspond à 12,50€ par mois de pouvoir d’achat en + 

                          le RSA pour une personne seule c’est 466,99€ : FAUX ça c’est uniquement pour les SDF, sinon un forfait logement est oté, et le RSA est de 410,95€ ( de plafond ..) dans la réalité le RSA moyen versé par foyer fiscal sans emploi est donc de 350€ par mois, vu qu’ils otent des plafond, allocs, aides familiales, etc etc .. 

                          le RSA on ne paye pas de loyer : FAUX, l’APL va de pour une personne seule locataire, 210€ pour petit village, 248€ pour ville importante, 298€ pour paris, 150€ pour un accedant à la propriété qui rembourse sont crédit immbobilier, donc TRES TRES LOIN de couvrir les loyers actuels etc ..


                          • Robert GIL ROBERT GIL 10 mai 2011 13:06

                            “Il faut beaucoup de pauvres pour faire un riche” 

                            http://2ccr.unblog.fr/2011/05/10/le-chiffre-24-millions/


                            • pastori 10 mai 2011 13:07
                              on crucifie là des gens qui gagnent 400€ par mois !! soit 2500 frs ! pendant qu’on égrène chaque jour la litanie des salaires des patrons.

                              ces thèses sont celles du FN. tout contre le faible, le pauvre, le démuni. jamais la moindre critique contre les nantis et les terroriches. peut-être que les gens finiront par comprendre.

                              et dire que des pauvres vont voter pour lepen !!

                              que l’ump (dont des gaullistes, des centristes, des modérés...) soit obligés de se saisir de ces thèmes par électoralisme c’est vraiment lamentable.

                              les députés et les sénateurs ump ne retrouveront pas leur siège pour 90% d’entre eux car en bons godillots ils ne pipent mots ! c’est le salaire des godillots : couler avec le maître.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Boris Rannou

Boris Rannou
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès