Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le 10 juin, on se réveille ou on tend l’autre joue ?

Le 10 juin, on se réveille ou on tend l’autre joue ?

La moitié de la France s’est pris une grande claque le 6 mai dernier. Si c’était à refaire, beaucoups auraient voté Bayrou pour éviter le pire. Et si, aux législatives, on en tirait les conséquences ? Dans un scrutin majoritaire, on ne vote pas pour ses opinions, on vote pour empêcher celles d’en face de gagner.

Présidentielle

En principe, le but d’une élection démocratique est de permettre au peuple de choisir le chef qu’il préfère pour le diriger. Or, pour la première fois, on voit que le mode de scrutin n’a pas permis d’élire le chef préféré par le peuple. Les très nombreux sondages de cette élection sont là pour en témoigner : "Sarkozy : 45% contre Bayrou : 55%" ou bien "Sarkozy : 40% contre Bayrou : 60%". Depuis ce mois de février Bayrou s’est placé ainsi en première position de tous les sondages de deuxième tour. S’il est préféré à Sarkozy par les Français, est-il normal que Sarkozy soit élu à sa place ? Pourquoi les Français ne sont-ils pas descendus dans la rue au soir du 6 mai pour réclamer cet autre chef qu’ils préfèrent à Sarkozy ? Je fus surpris parmi mon entourage, par le nombre de personnes ignorantes des chiffres ci-dessus, qui s’étonnaient : "Ah bon, vraiment, Bayrou 60% ?" ou qui semblaient se demander qui de Bayrou ou Royal avait plus de chance face à Sarkozy... alors que Royal ne naviguait qu’entre 45% et 49%... Un scrutin de deuxième tour avec trois candidats à mettre par ordre de préférence (ce qui est équivalent à choisir son candidat préféré dans chaque paire), aurait pesé-emballé cette élection dès le mois de février avec un Bayrou élu président sans aucune chance pour Royal ni Sarkozy. Le vote utile, c’est le cas de le dire, n’a pas fonctionné. De nombreux médias (sarkozistes ?) ont appelé Royal "le vote utile", alors que tous savaient que Bayrou avait plus de chances qu’elle.

Scrutin majoritaire, un bien étrange système

Pour les électeurs qui n’auraient pas encore compris : dans un scrutin majoritaire, on ne vote pas pour ses opinions, on vote pour empêcher les opinions qu’on juge les pires de gagner. Si vous voulez montrer vos opinions, descendez dans la rue ! C’est beaucoup plus efficace que de donner 5% à Besancenot dans un scrutin majoritaire !

Donc voilà, tous ceux qui ont voté Royal au premier tour, et à qui j’ai demandé après l’élection, si c’était à refaire, si on remontait et rejouait le temps, à partir du 22 avril, vous voteriez quoi ? Tous m’ont avoué, gêné, que OK, ils testeraient Bayrou, naturellement...

Législatives

Voilà donc la perversité de notre système électoral. Je n’ai pas aimé le discours de Bayrou du 25 avril nous en tartiner un coup sur "nous sommes un pays en manque de croissance", je ne sais pas d’où il a sorti ça, lui, qui n’avait parlé que de sobriété pendant la campagne. Et pourtant, je voterai à nouveau pour son parti le 10 juin. Moi, j’aurais bien voulu voter pour "La France en action", quasiment le seul parti objecteur de croissance dans ces législatives, ou j’aurais bien voulu voter pour un écologiste.

Mais il faut arrêter de rêver. Ici encore nous sommes dans un scrutin majoritaire. Les mêmes équations de la présidentielle se répètent 577 fois, à petite échelle, dans chaque circonscription. Dans chaque circonscription où un candidat Modem va affronter un candidat UMP, il aura - la plupart du temps - plus de chances qu’un candidat PS affrontant le même candidat UMP. Si l’on ajoute à ça les alliances possibles entre le PS et le Modem au deuxième tour, en fait, chaque lot d’électeurs de gauche votant Modem qui fera perdre un député PS... fera gagner deux députés Modem. Simplement parce que la moitié des centristes ne voteront jamais PS. C’est ce qui s’est passé le 6 mai.

Au vu des derniers sondages de ces législatives, dans un scrutin à la proportionnelle, L’UMP n’aurait peut-être pas tout à fait la majorité à l’Assemblée, et ce, malgré le fameux "état de grâce". Dans un scrutin "de deuxième tour avec trois candidats à mettre par ordre de préférence", comme pour la presidentielle, L’UMP n’aurait pas plus de majorité à l’Assemblée. Si une alliance Modem-Verts-PS-PC-etc., bref, "le tout sauf Sarkozy", présentait un seul candidat dans chaque circonscription, (en se répartissant les sièges selon le poids estimé des différents partis dans l’opinion), L’UMP n’aurait certainement pas de majorité à l’Assemblée. Enfin si, malgré les choses telles qu’elles sont maintenant, une bonne pelletée d’électeurs de gauche, voulait bien relire et comprendre cet article, L’UMP n’aurait peut-être pas tout à fait la majorité à l’Assemblée dans 10 jours...

Dans ce scrutin majoritaire, ne votez pas pour vos opinions, votez pour contrer les opinions que vous jugez les pires, et qui risquent de gagner. Si vous êtes électeur PS, votez pour empêcher un maximum de centristes de voter à droite au deuxième tour, donc donnez-leur le choix de voter au centre à ce deuxième tour, donc, votez Modem (et vous savez que de nombreux électeurs PS ne liront pas cet article, ou n’auront pas ce raisonnement, donc que le PS aura quand même des députés...).

Clivage

L’élection présidentielle a révélé un pays très clivé. Pleins de commentateurs ont exprimé que des slogans tels que "travailler plus pour gagner plus", "exonération des heures supplémentaires", etc., avaient été plébiscités par les Français au vu des 53% de Nicolas Sarkozy. Mais ceci est, au pire, un mensonge, au mieux une bêtise, car toutes les études de sondages convergent pour montrer que Sarkozy n’aurait pas été élu sans les retraités... Le groupe des étudiants, des actifs et des chômeurs ont préféré Royal à Sarkozy (entre 51% et 53% pour Royal selon les études). Les retraités ont, eux, voté à 65% pour Sarkozy, plus massivement encore, pour les plus âgés. Donc, ces slogans qui concernant les actifs n’ont pas été plébiscités par ceux-ci mais par les retraités !

La moitié de la France s’est pris une grande claque le 6 mai dernier. Alors, voter pareil aux législatives, c’est tendre l’autre joue. Réveillez-vous !


Moyenne des avis sur cet article :  2.3/5   (46 votes)




Réagissez à l'article

58 réactions à cet article    


  • ol 7 juin 2007 11:21

    Les anti-sarko ont fait une grosse erreur en pensant que Royal pourrait gagner contre Sarkozy. Effectivement, Bayrou était le seul qui pouvait le battre. Mais de là à manifester le 6mai pour réclamer un autre président, faut quand-même pas pousser.

    Manifester pour réclamer des modes de scrutin plus justes pour toutes les élections (notamment les législatives), là, d’accord.


    • ol 7 juin 2007 11:24

      J’ajoute qu’effectivement, ceux qui ont plébiscité le slogan « travailler plus pour gagner plus », sont ceux-là même qui ne travaillent pas : Les rentiers des beaux quartiers, et les retraités !


    • NPM 7 juin 2007 11:30

      Rentier, c’est du travail, quand aux retraités, tu dois être solidaire, évidement.

      Cela dit, toutes les couche de la population on voté pour Sarkozy, même des fonctionnaires.


    • Anto 7 juin 2007 11:43

      portninwak ol. Meme si tu avais raison, la part des « rentiers des beaux quartier » est minime dans l’electorat nationale, et jusqu’à preuve du contraire leur vote pèse aussi lourd que celui de n’importe quel ouvrier. Quant aux retraités, qui est tu pour disqualifier leur vote ?

      Ceux interessés par le slogan de sarkosy sont les salariés car les professions libérales et les fonctionnaires ne sont pour diverses raisons pas concernés. C’est d’ailleurs important de noter que ces heures sup’ ne compteront pas pour la retraite (j’y pense puisque tu fustige ces imbéciles de retraités)


    • DeminuL DeminuL 7 juin 2007 23:44

      @Anto
      - Ol ne « disqualifie pas le vote des retraités » :

      D’après les études d’IPSOS et de l’IFOP, le sociologue Louis CHAUVEL a calculé que « si l’on retirait le droit de vote aux plus de 68 ans, S. Royal serait élue ». (Cf. Art. 20mn en lien)

      Attention, cet éclairage démographique n’est pas une remise en cause du résultat du scrutin et encore moins une tentative d’opposer les jeunes aux vieux. Nous souhaitons juste que le gouvernement ne justifie son action en brandissant ces 53% comme s’il correspondait à une adhésion massive des « forces vives de la nation » à son programme.

      Comme a déjà pu le faire A. Juppé (Riposte du 13 mai) en affirmant que « Sarkozy a été élu sur la belle idée de travailler plus », évacuant même la fin du slogan « ... pour gagner plus »


    • Alexandre88 Alexandre Flet 8 juin 2007 02:02

      Merci pour cette précision, Deminul.

      J’ai oublié de dire dans l’article que l’idée que j’exprime : « ... Un scrutin de deuxième tour avec trois candidats à mettre par ordre de préférence (ce qui est équivalent à choisir son candidat préféré dans chaque paire) » ... n’est autre que la « Methode Condorcet », appliquée au deuxième tour, avec trois candidats, voir l’article très interessant sur wikipedia :

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Méthode_Condorcet

      néanmoins, ce genre de systeme de vote necessite des calculs, et devrait donc sans doute, me semble t’il, impliquer des ordinateurs de vote... dont nous avons tous critiqué l’usage dans cette campagne... rien n’est simple !


    • IP115 8 juin 2007 12:50

      « D’après les études d’IPSOS et de l’IFOP, le sociologue Louis CHAUVEL a calculé que »si l’on retirait le droit de vote aux plus de 68 ans, S. Royal serait élue« . (Cf. Art. 20mn en lien) »

      il a calculé ? MDR, et il lui a fallu combien de super-calculateurs pour trouver ça ?

      Tiens puisqu’on est dans les conneries, je vais oser sans trop de risques de me tromper :

      « si l’on retirait le droit de vote aux moins de 24 ans ans, S. Royal ne serait même pas au second tour » (je ne suis même pas sûr que ça ne marcherais pas aussi avec les « fonctionnaires » ou les « chomeurs » ... MDR smiley


    • hurlevent 7 juin 2007 11:48

      L’auteur a manifestement du mal à accepter le résultat des élections et se plait à imaginer une réalité parallèle (Bayrou contre Sarkozy au 2eme tour, avec Bayrou qui gagne).

      Le problème, c’est que si Bayrou avait été au second tour, la campagne de Sarkozy aurait été différente, le débat aurait donné d’autre résultats, etc... Rien ne garantit une victoire automatique de Bayrou.

      D’autre part, l’allégation « Dans ce scrutin majoritaire, ne votez pas pour vos opinions, votez pour contrer les opinions que vous jugez les pires, et qui risquent de gagner. » est totalement fausse. J’ai personnellement voté pour mes opinions au premier et au deuxième tour.

      Enfin, l’auteur prête des intentions aux retraités, mélangeant les slogants pour actifs aux attentes des retraités. Mais c’est faux, les retraités peuvent très bien avoir voté Sarkozy pour d’autres raisons, ou voter pour lui parce qu’ils veulent aider leurs enfants. De la même manière, un candidat qui propose des solutions aux problèmes des vieux peut receuillir des suffrages chez les plus jeunes qui se sentent solidaires de leurs ainés.

      Un article partisan et pas convainquant.


      • Niamastrachno Niamastrachno 7 juin 2007 21:22

        assez d’accord cependant je ne peux pas m’ôter de l’idée qu’une bonne partie de l’électora ont fait du « tout sauf royal »


      • Niamastrachno Niamastrachno 7 juin 2007 21:23

        a fait du tout sauf royal

        ’scuzez moi


      • Le Chacal Le Chacal 7 juin 2007 11:55

        « Les très nombreux sondages de cette élection sont là pour en témoigner : »Sarkozy : 45% contre Bayrou : 55%« ou bien »Sarkozy : 40% contre Bayrou : 60%« . Depuis ce mois de février Bayrou s’est placé ainsi en première position de tous les sondages de deuxième tour. S’il est préféré à Sarkozy par les Français, est-il normal que Sarkozy soit élu à sa place ? »

        Préféré des français après redressement ? Je suis désolé, mais si Bayrou était vraiment le préféré des Français, il aurait été élu. Qu’on ne se méprenne pas : je ne suis pas pro-sarkozy, j’ai pris une sacré claque le soir du 6 mai, mais le résultat est là. Et dénigrer ce choix démocratique à la lumière de sondages qui sont toujours approximatifs et sujet à la partialité des correcteurs qui « redressent » les valeurs brutes obtenus, ça me semble malsain. Au contraire, je serais davantage pour une bien plus grande restriction de ces attrapes-gogos qui font que nos hommes politiques se reposent sur leurs lauriers.

        « A quoi bon me fatiguer à faire un programme chiffré et cohérent, les sondages montrent que ma com’ marche très bien comme ça ! »

        Qu’on supprime les sondages et qu’on réintroduise les vrais débats d’idées, ça donnera un peu d’air à la vraie démocratie. Parce qui si on se retrouve comme vous dites à « voter contre les pires idées » c’est que les bonnes idées n’ont pas été développées. C’est dommage pour les candidats malheureux qui auraient pu alors changer la donne, et c’est dommage pour le peuple souverain de n’avoir pu juger sur les bons critères, mais c’est ainsi : on ne refait pas l’histoire sous le faux-prétexte que selon les instituts de sondage, « ce n’est pas le candidat préféré qui a été élu... »


        • LE CHAT LE CHAT 7 juin 2007 13:23

          @chacal

          malheusement , à l’assemblée il n’y aura aucun débats d’idées entre des godillots qui obéiront et des éléphants qui n’en ont aucune . 5 longues années ...... Heureusement que les autres pourront s’exprimer sur avox smiley


        • pffff 7 juin 2007 13:41

          Si il fait beau.... Je sais pas si vous avez remarqué, mais depuis le 6 mai, il fait un temps pourri !!!

           smiley


        • LE CHAT LE CHAT 7 juin 2007 16:45

          @calmos

          si tout devient possible , la rupture c’est de refiler un temps de chien à nous les matous smiley


        • Bill Bill 7 juin 2007 15:05

          Ah ces Bayrouistes sont bien comme leur mentor ! Bayrou a perdu, il n’a pas été plébiscité, malgré un bon score. C’est Sarkozy que les Français ont préféré, c’est ainsi...

          Tendez l’autre joue, c’est très bien, très chrétien (même si par ailleurs les sens de cette parabole est tout autre, mais enfin...) !

          Et puis rappelez-vous qu’en france, dans notre démocratie, nous sommes plusieurs à voter ! On ne sait même pas si le MD aura un groupe à l’assemblée...

          Bill


          • latours 7 juin 2007 15:27

            Faut pas exagérer non plus, c’est pas 53% des Français, mais 53% des votes exprimés. Dans la réalité c’est 33% des Français, a peine plus que le 1er tour.


          • latours 7 juin 2007 15:32

            J’ajoute que ces 33% vont se transformer en 80% au parlement contre 0% pour les 18% de FB. Une belle monarchie présidentielle, tout a fait représentative du peuple. Allez encore un petit effort, on va pouvoir planter de bananier au grand plaisir du (petit) roi.


          • Bill Bill 7 juin 2007 15:46

            Ah les beaux démocrates !!! Ils tapaient dans leurs mains quand Bayrou magouillait avec l’UMP et le PS pour écarter le FN malgré ses scores aux élections précédentes, ils se félicitaient de ce que les communistes aient accès à l’assemblée avec des scores minable, mais maintenant que le chouchou est en difficulté, nous vivons dans la pire des dictatures du monde...

            C’est décidé, je vais me faire Royaliste, au moins ça écarte les faux-XXX des urnes, c’est le dauphin qui devient roi, un point c’est tout...

            Bill


          • Niamastrachno Niamastrachno 7 juin 2007 21:27

            les rois, la france ne leur réussit pas trop smiley


          • neige 7 juin 2007 15:30

            le paradoxe : Le Pen n’avait aucune chance de gagner l’élection présidentielle, mais de réelle chance d’être au second tour (CF 2002).

            Bayrou avait de réelle chance d’être élu président, mais peu de chance de passer le premier tour.

            Pour gagner, il faut avoir une base électorale solide qu’avait Le Pen mais pas Bayrou et une capacité à rassembler qu’à Bayrou mais pas Le Pen.

            Gauche et droite ont cette capacité à passer le premier tour et à rassembler (les opposants) au second.

            Quand à faire une grande alliance Modem,PS,PC,vert pour battre l’UMP c’est oublier que les électeurs votent en conscience et non contre TSS.


            • vivelecentre 7 juin 2007 17:24

              Bayrou , capacité a rassembler ????

              Alors celle ci elle est forte !!

              Je ne l’ai jamais vu en position de rassembleur !

              Qui a t’il rassemblé sous sa banniere en 5 ans de campagne (202/2007) begag ? Goulard ? Has been ou never has been !

              Excellent diviseur plutôt ! regardez ou il a amené l’udf ! Après l’avoir utilisé pendant 10 ans, il l’abandonne comme une vieille chaussette pour un nouveau mouvement à sa botte !


            • Clems88 Clems88 7 juin 2007 16:11

              bla bla bla bla bla j aime bien les modemistes qui se prennent a rever... le peuple francais a choisi sont president le 6 mai, c’est pas parce que vous ne l’aimez pas que vous êtes obliger d’être de mauvaise foi j aime bien aussi les gens qui sortes des sondage d’on ne sait ou ...si on site des chiffres, vaut mieux dire on les a trouvé, perso j ai lu des sondage completement different sur le figaro, qui donnait Sarko gagnant a chaque fois (entre nous le figaro est un des journaux les plus objectif, en tout cas nettement plus que libé ou le monde, tout deux clairement a gauche)

              aller soyez beaux joueurs... smiley


              • Niamastrachno Niamastrachno 7 juin 2007 21:30

                t’as voté sarko parce qu’il t’a promis un bescherelle c’est çà ? smiley


              • Niamastrachno Niamastrachno 7 juin 2007 21:32

                Et heu au fait ! Le Figaro est un journal très clairement orienté de droite et donc n’est pas plus objectif que Libé...


              • Clems88 Clems88 8 juin 2007 12:40

                ouai a propos de ca j ai un clavier anglais et j ai trop l habitude d’ecrire dans cette langue... desole mais jpensais pas que les gens serait trop chiant avec ca... apparement y a des puritains.

                Ps : Je veux bien qu’on me disent que le figaro est orienté mais au moins y assassine pas les concurrents de l’opposition a l’inverse des autres magniac de libe ou marianne, c’est aussi pour ca que Sarko a gagne...


              • spartacus 10 juin 2007 11:06

                ben oui, quoi...

                tout le monde devrait savoir que le « Figaro » est un journal totalement neutre ! smiley smiley smiley


              • vivelecentre 7 juin 2007 16:16

                Bayrou le president préféré des français ??!!

                Ah bon, c’est un sondage parmi des centaines d’autre qui nous donne cette verité divine ?

                Ce mouvement autour de la personne Bayrou me rapelle un peu le temp de la tonton idolatrie.....

                Bayrou a grossi comme la grenouille dans la fable en grand parti grace a sa posture de recours contre le choix Sego /sarko

                Faut pas se plaindre apres avoir largement utilisé le rejet de l’umps pour son benefice

                N’a t’il pas dit lui même qu’il incarnait contrairement à Le Pen, « le vote contestataire republicain »

                cela s’est habillement traduit par un 18% mais ne rever pas, ce n’est en aucun cas une adhesion sur sa personne !!

                Vous aurez une audience plus réaliste de Bayrou et de son ecurie pour 2012 a l’issue de l’election les 10 et 17 juin prochain

                Possible que vous redescendiez sur terre entre 5 et 10% , comme le Fn ou la Lcr.... Vous serez peut etre devant Mpf ou Pc...


                • CAMBRONNE CAMBRONNE 7 juin 2007 16:36

                  Cet article et la plupart des interventions complaisantes , sont de la branlette de neurones .

                  De plus ces neurones sont fatigués . Ha si ma tante en avait dirai je à l’auteur .

                  Tendez donc l’autre joue et allez vous coucher .

                  Vive la république quand même .


                  • haddock 7 juin 2007 21:50

                    Mais où est donc passé aternitévr le pote à ornicavr ?

                    Nestor , un rafraîchissement. Please .


                  • maxim maxim 7 juin 2007 17:54

                    encore Bayrou ????toujours Bayrou ?????c’est comme Marlborough .....p’t’et’ ben qui r’viendra à Pâques ou à la Trinité ......

                    c’est la mère Bayrou qu’a perdu son François ,qui crie par la fenêtre qui c’est qui lui rendra ? c’est l’compère Sarkosy qui lui répondit : allons la mère Bayrou l’François il est dans l’trou !!!!!


                    • vivelecentre 7 juin 2007 18:23

                      Aujourd’hui Bayrou a dit qu’il n’exclut pas des alliances au deuxieme tour pour faire barrage à l’ump !

                      Confirmation qu’il a definitivement choisi ses nouveaux amis ( remarquez, il est plutot « grillé » à droite ) et qu’il etait legitime qu’un nouveau parti centriste se mette en place !


                      • vivelecentre 7 juin 2007 18:24

                        Cela peut aussi s’interpreter qu’il est pret a tout les renoncements pour sauver quelques sieges

                        Remarquez , c’est déjà le cas dans le Rhone avec Camparini !


                      • Niamastrachno Niamastrachno 7 juin 2007 21:35

                        NIveau renoncement, Sarko est plutôt un maître à penser...


                      • adam0509 adam0509 7 juin 2007 18:27

                        Moi je me souviens d’une étude d’opinion qui donnait :

                        Sarko : 52% Ségo : 52% Bayrou : 72%

                        Il est évident que c’est de la faute de ceux qui ont voté royal que sarko est élu, mais n’oubliez pas une chose : les gens ne savais pas si Bayrou allait lécher le cul à sarko en cas de perte (comme les 2/3 de ses députés) ou non, et donc les gens de gauche ont préféré garder leur candidate...


                        • vivelecentre 7 juin 2007 20:40

                          effectivement , au vu du personnage, le risque n’etait pas nul

                          les centristes sont trop souvent specialiste de retournement de vestes et de strategie à geometrie variable au gré des circonstances et des alliances opportunes...

                          certainement l’inconfort de la position pivot !


                          • Foudebassan Foudebassan 7 juin 2007 21:35

                            Je sens que d’ici un peu, il sera en effet très CHIC de voter MoDem et totalement RINGUARD de voter PS.

                            Le nom MoDem est bien choisit, mieux que le PD initial, et cela devrait plaire à tous ces cultureux, bobos et branchés qui jusqu’à présent s’affichaient à gauche pour ne pas être emmerdés, mais votaient à droite.


                            • moniroje moniroje 7 juin 2007 22:04

                              L’auteur de l’article doit être un jeune de gauche.

                              Parce que dans mon quartier, les vieux sont des soixante-huitards qui n’aiment pas le côté flic de sarko, ou qui ont toujours voté PS depuis Miterrand et ont voté Ségolène malgré leurs doutes ; et les jeunes ont voté Sarko, qui Mohamed, qui l’informaticien qui va changer d’appart à cause du deuxième enfant et bosse dans sa troisième boîte qui va être rachetée une seconde fois et qui n’a pas 30 ans et survit grâce à sa pension d’handicapé.

                              Je ne généralise pas pour autant que ce sont les jeunes qui ont voté Sarko ; sans doute parce que je ne fais pas de propagande.


                              • Christoff_M Christoff_M 7 juin 2007 22:10

                                les présidentielles sont finies... le 10 Juin je vote pour quelqu’un qui s’occupe sérieusement de ma région....

                                Et s’il est sans étiquette ou apolitique c’est encore mieux j’ai vécu à Pau et à Toulouse ou des députés furent réélus pour le travail pour la ville ou la région... pas pour leur drapeau politique, c’est la personnalité qui comptait...


                                • moebius 7 juin 2007 22:57

                                  C’est une erreur s’il est sans étiquette ou apolitique il est sans soutiens et sans soutiens en politique on ne peut pas faire grand chose. Par contre pour l’électeur, voter pour un candidat sans étiquettes c’est se sentir au dessus de tout ces « pourris », c’est valorisant et c’est une chose que je peux parfaitement comprendre mais c’est un piege.


                                  • dimanchesoir 8 juin 2007 08:42

                                    monsieur

                                    Bayrou a obtenu 18% de voix Royal a obtenu 25% de voix Sarkozy a obtenu 31% de voix au premier tour

                                    Bayrou est aujourd’hui à 9% d’intentions de votes AU PLUS

                                    c’est le score qu’il a obtenu au premier tour dans un grand nombre de cantons de France par ailleurs

                                    j’aimerais que vous m’expliquiez en quoi Bayrou était le mieux placé pour être président et pas seulement pour être élu

                                    j’aimerais que vous nous expliquiez ce qui aurait fait qu’un électeur de gauche se serait convaincu au moment de déposer son bulletin que voter à droite était la meilleure solution pour sortir le pays de la crise et de la fracture sociale où l’avait plongé 12 ans de Chiraquisme dont 5 ans de Villepino-Raffarina-Sarkozysme ?

                                    monsieur, vos désirs sont légitimes, ils ne font pas pour autant la réalité

                                    bonne journée

                                    je vote à gauche et il en sera ainsi jusqu’à mon terme

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Alexandre88

Alexandre88
Voir ses articles







Palmarès