Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le 13 novembre 2015 a commencé en 1995 (I) Volet politque

Le 13 novembre 2015 a commencé en 1995 (I) Volet politque

Ce texte livre quelques impressions générales. Il n’a pas l’intention d’être exhaustif ni du reste consensuel. Quelques bonnes consciences seront sans doute choquées mais la philosophie n’a jamais eu comme finalité de confirmer les opinions partisanes ni de désigner des coupables. La philosophie tente de voir le monde dans sa diversité et si possible de livrer les ressorts et explications des choses historiques. L’intitulé est une sorte de boutade. Le 13 novembre 2015 englobe évidemment une configuration qui ne se résume pas à une série de carnages mais désigne en quelque sorte le lieu historique où nous sommes arrivés.

Si les événements du 13 novembre ont changé nos consciences, ils n’ont pas pour autant produit de changement dans notre manière de penser le monde. Sauf quelques modifications superficielles liées au traitement de l’information. Par exemple le trouble jeu de l’Arabie saoudite que l’on semble découvrir mais qui remonte en fait à deux ou trois décennies. Mais la pensée du monde peut-elle changer si l’on admet qu’il n’y a pas vraiment de pensée sur le monde. Tout au plus des analyses, des classifications, des caractères, des tendances sociales et des commentaires. Mais tout cet ensemble ne fait pas pour autant une pensée authentique. Que savons-nous de notre époque ? Trop de choses qui n’ont pas d’importance et pas assez de choses ayant un lien avec les ressorts et les essences qui déterminent le cours du monde. Ce qui a changé néanmoins, c’est la peur. Mais une émotion n’a jamais fait naître une pensée dit le sage philosophe.

L’état de la France en 2015 s’inscrit dans une continuité depuis disons l’avènement du président Chirac en 1995. Une élection marquée au sceau de la France pour tous et de la fracture sociale à réduire. Rien n’a été réalisé pour accomplir ce dessein et nous en constatons les conséquences. Pourquoi cet échec ? Pour diverses raisons mais la plus évidente est celle de la défense des intérêts catégoriels au détriment d’une politique qui se veut équitable. Le contexte de globalisation a aussi joué, associé à un déficit de pensée politique. La question du global est facile à expliquer. Le monde est devenu ouvert et la concurrence économique s’est accrue. Le système industriel a inondé le monde de produits à bas coût en même temps que les gros revenus ont accru leur existence dans le luxe. Mais cette ouverture n’est pas le signe d’un appauvrissement. Nos politiques locales n’ont pas su réagir à ce contexte et les égoïsmes se sont manifestés, chacun défendant ses intérêts.

Rappelons-nous, c’était il y a exactement 20 ans avant ce bloody Friday au Bataclan, en ce mois de novembre 1995. Une grève d’une intensité inégalée depuis mai 68. Un grand mouvement social qui a été présenté comme unitaire, au service de tous, mais qui en vérité était catégoriel et certainement pas pour défendre cette France pour tous. Le gouvernement de droite et les syndicats de gauche ont œuvré pour faire une France socialement inéquitable, même si des tas de fonds pour réparer la société ont été alloués. La république a été secouée par diverses lois et notamment la mise à mort de l’impôt républicain avec toutes les niches fiscales qui ont miné le principe républicain de l’impôt progressif, favorisant notamment l’investissement locatif, la rente, les classes aisées qui peuvent épargner et la bulle immobilière. On ne fera pas la liste des tendances qui ont miné la république et accentué cet énigmatique processus de décivilisation qui allie la médiocrité médiatique et les atteintes à la transmission des savoirs avec les multiples réformes, l’accroissement de la « démixité sociale » et pour reprendre les mots d’une analyste en vue, la fabrique des crétins à l’école.

1995, c’est aussi, sur fond de nostalgie intellectuelle et de morosité post-communiste, l’avènement des idéologies anti-mondialistes qui se sont transformées en altermondialisme avec des activistes anarchistes prêts pour le coup de force dans les sommets internationaux, Seattle, Gênes, mais aussi des bourgeois de salon se portant au chevet des pauvretés tout en se préoccupant de leurs avantages. Je sais de quoi je parle, ayant assisté à une de ces réunions placées sous le sceau d’Attac avec des participants questionnant sur leurs retraites malgré la thématique sur la pauvreté dans le monde. Derrière ces bonnes intentions et belles paroles se dessinaient des aspirations égoïstes, que ce soit dans les grèves de 1995 ou les proposition des alters et cette taxe Tobin si mal comprise et si stupide. Toutes les idéologies nées et/ou présentes de 1990 à nos jours doivent être déconstruites avec une authentique machine de guerre philosophique qui pense. Parmi ces idéologies, le développement durable et son manifeste, l’agenda 21, le climatisme, le techno-socialisme qui prend la suite de la social-démocratie (Rocard, Delors) et le social pragmatisme (Jospin), sans oublier les délires anti-capitalistes et les extrémismes issus de la mésinterprétation des textes sacrés. Je n’oublie pas non plus le techno-financiarisme qui représente plus une pratique économique qu’une idéologies.

C’est d’ailleurs ce techno-financiarisme qui est le ressort des nombreuses crises financières en Asie, Russie puis Europe et Amériques. Notamment la crise de 2008 qui n’a rien de celle de 1929 car elle a été réglée par des mesures systémique ayant permis aux affaires de se poursuivre. Les puissances pétrolières ont engrangé des dividendes colossaux pendant cette période. Certains de ces revenus ayant financé la guerre et l’extension de l’Etat islamique.


Moyenne des avis sur cet article :  2.67/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Jason Jason 20 novembre 2015 15:16

    Bonjour,

    Pour citer l’histoire, je vous renvoie à l’excellente émission diffusée sur France culture le matin du 13 dernier, « les chemins de l’histoire » (je pense) qui relate avec force détails ce qui s’est passé depuis 1922, et le traités Sykes-Picot relatifs au démembrement de l’Empire ottoman.

    Les promesses non tenues par les puissances britanniques et française vis à vis des différents groupes en présence qui ont été manipulés les uns contre les autres relèvent d’une perfidie stupéfiante. Une politique qui a continué jusqu’à aujourd’hui.

    Oui à la philosophie, mais ici, on est dans les faits.


    • fummi grouchette 20 novembre 2015 17:20

      @Jason
      oui j’ai écouté cette émission:la malhonneteté politique occidentale n’a pas faibli depuis cette dateà l’égard de ces pays comme à l’égard de l’afrique du reste et l’on joue la stupeur horrifée à l’égard de la progression de l’islamisme !


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 24 novembre 2015 11:56

      @Jason

      taxe TOBINE stupide ELLE EST BIEN BONNE CELLE LA !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      altermondiaisme nul quelle virilté !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ou QUEL COMPLOTISME !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    • chapoutier 20 novembre 2015 17:16

      Dugué
      vous atteignez le fond de la bassesse , à vous lire, les responsables sont les salariés qui ont tenté de défendre les droits sociaux ( retraite ) en 1995 !!!

      meme les hollande-fabius-sarko- valls n’avaient pas osé.


      • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 24 novembre 2015 11:51

        @chapoutier

        pendant les 17 ans de règne de JACQUES LE FAINEANT eT DE BISMUTH A TALONNETTES

        on voulait faire la guerre a tout prix aun moyen orient derrière BUSH le débile

        ET BIEN SUR SEMER LE VENT DU DESERT REVIENT DANS LA GUEULE DES PEUPLES TRES RAREMENT DES ELUS  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! en TEMPETE TERRORISTE§§§§§§§§§§§§§


      • titi 20 novembre 2015 19:29

        Le titre me plaisait bien...

        Car en 1995 déjà, des attentats étaient commis à Paris, au nom de l’islam, par des « Français issus de la diversité »

        Et quelles mesures ont été prises depuis 1995 ? Aucune.


        • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 24 novembre 2015 12:00

          @titi

          bravo bien dit ce qui me turlupine : a QUOI NOUS SERT L’ EUROPE CELLE de SCHENTGEN

          ET CELLE DU FRIC :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: ????????????????????????????????????????


        • fred.foyn Le p’tit Charles 21 novembre 2015 08:09
          Le 13 novembre 2015 a commencé en 1995.. ?...NON il y a plus longtemps..avec les croisades et la conquête des colonies sur des champs de morts..Surprenant de votre part de ne pas avoir fait le rapprochement..En plus simple...Les guerres de religions.. !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès