Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le 14 juillet, la Révolution et Eva Joly

Le 14 juillet, la Révolution et Eva Joly

Certains feraient bien d’investir dans un vrai livre d’histoire couvrant la période 1789 /1799 – et de se rappeler les noms, pris au hasard parmi cent autres, de Lazare Carnot, Prieur (dit de la Côte d’Or) – ça c’est pour les « techniciens » – ou bien de Saint Just ou de Danton – ça c’est pour les « politiques » – et surtout de la mobilisation miltaire totale dont ils furent les auteurs (2,5 millions d’hommes à nourrir, équiper et former à partir de rien sur une population totale de 20) et qui seule a permis à la Révolution et aux idées dont elles étaient porteuse de survivre.
Au point de changer l’Europe pour toujours, plus qu’elle n’avait changé dans les 2.000 ans précédents, et de créer le monde dans lequel vous vivez confortablement installés et sans plus y penser…

Je rappelle également, à titre anecdotique mais néanmoins révélateur, que pour changer une société dans laquelle on pend, en juin 1789 et à Paris, un jeune homme parce que, de colère face au prix du pain, il a donné un coup de pied dans la porte d’une boulangerie, il a fallu se défendre contre toute l’Europe coalisée et hélas recourir à la violence militaire…
Oui c’est l’Armée, l’Armée de la toute jeune et première République moderne d’Europe qui a sauvé la Révolution.
Il ne parait dès lors pas anormal que la nation fête son armée, qui la défend, à la date la plus symbolique de la dite Révolution.
C’est du moins ce que pensaient les anciens de la troisième république – du genre de Victor Hugo ou de Gambetta – des gens n’étaient pas sensiblement plus idiots que Nicolas, Carla et Eva – et qui ont néanmoins instauré ce défilé.
Et à cela, à titre personnel cette fois, je ne vois rien à redire.
Sur l’Armée et la Démocratie :
A ceux qui pensent que l’armée c’est pour un combat d’un autre âge je rappellerais qu’il y a 70 ans des nazis se sont invités chez eux et que je vois mal une autre solution que « d’abreuver nos sillons avec leur sang » qui ait pu enfin les ramener à la raison et arrêter Auschwitz.
La référence au sang dans les sillons – au passage – c’est pour rappeler à certains le sens profond de la Marseillaise et de ses paroles que d’aucuns voudraient réformer façon 14 juillet …
A ceux qui, accessoirement, ne supportent pas le 11 novembre je rappellerais les ambitions territoriales et déjà raciales de l’Allemagne Impériale. Pour ceux qui ont séché les cours d’Histoire, l’Allemagne Impériale c’est l’Allemagne d’avant 1918 – celle où est né et où s’est développé le violent complexe de supériorité raciale allemand qui n’est pas du tout une invention d’Hitler mais bien une idée déjà bien ancrée dans la population et sur laquelle il n’a eu qu’à « surfer ».
Accessoirement, c’est aussi le monstre industriel et idéologique dont les soldats s’appelaient Adolf Hitler, Herman Goering ou Josef Mengele –mère idéologique de celle de 1933 – et qu’ont combattu vos arrières grands parents avec une bravoure et une patience telles que, à mon avis, cela vaut bien un 11 novembre férié pour essayer de rappeler à tous que la liberté nécessite parfois de lourds, de très lourds sacrifices et que ce n’est pas fatalement un cadeau du ciel…
Quant à ceux qui pensent que nous vivons en paix pour toujours et que tout cela n’arrivera jamais plus je les laisse à leurs rêveries quelque part, pardonnez moi, si franchouillardes….

Et oui c’est bien l’Armée et la force qui ont sauvé la Révolution. C’est bien l’Armée et la force qui ont sauvé les démocraties en 39-45. Et c’est bien l’Armée et la force qui défendront les démocraties et notre mode de vie pépère à l’avenir.
Certes c’est dommage pour l’idéalisme des pleureuses pacifistes mais le monde est comme cela. J’habite en Russie depuis longtemps. Je sais ce que disent et pensent beaucoup gens autour de moi et je peux vous assurer que si vous le compreniez aussi vous appelleriez très vite à un renforcement de nos capacités militaires…
En ce sens l’énormité proférée par Mme Joly est bien profondément anti républicaine. Elle a d’ailleurs cru utile de préciser, dans l’heure qui a suivi et comprenant l’ampleur politique et morale de sa bourde, qu’elle n’était pas anti militariste…
Pathétique. Trop tard. Le mal est fait.
Cette saillie, proférée sans réfléchir à la vue de quelques chars en préparation de défilé, pour complaire à un auditoire acquis d’avance mais dans lequel se cachaient hélas quelques journalistes, suffit à la discréditer définitivement comme politique susceptible d’exercer de quelconques autres responsabilités que la pourtant très juste cause de l’ours des Pyrénées…

spahi

Le blog


Moyenne des avis sur cet article :  2.14/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 23 juillet 2011 12:46

    Pourriez vous préciser ce que pensent les Russes que vous cotoyez puisque vous dites que : « 

     » J’habite en Russie depuis longtemps. Je sais ce que disent et pensent beaucoup gens autour de moi et je peux vous assurer que si vous le compreniez aussi vous appelleriez très vite à un renforcement de nos capacités militaires… "

    Veulent nous envahir aussi ?


    • paoum 23 juillet 2011 13:53

      le 11nov, c’est pour la mémoire de ces millions de pauvres gars qui sont partis vivre l’enfer pour enrichir les déjà riches , cf : « la chanson de craonne ».souvenons-nous également que les mauvais coups , c’était toujours pour les coloniaux , trahis après la guerre...( mis à part la division de fer , les pauvres gars de l’est.
      quelle fierté tirer de ces ignobles tueries qui nous donnent encore la nausée aujourd’hui ?

      l’auteur a le mérite d’enfiler les poncifs...

      de quelle armée parle-t-on ici ? l’armée de la révolution , armée de gens du peuple et qui se battait pour le peuple , celle-là je veux bien la célébrer , mais, parlant d’histoire , n’est-ce pas cette armée , une fois « professionnalisée » qui porta napoléon au pouvoir , qui mettra l’europe à feu et à sang ?

      n’est-ce pas cette même armée qui massacra les communard , hommes , femmes et enfants ? les algériens et tant d’autres innocents ?

      cette armée qui bombarde les civils libyens , qui protégea les milices interamwé au rwanda pour qu’ils continuent leurs exactions au congo en toute impunité ?

      cette armée de professionnels , futurs mercenaires dans le privé ?
       non , vraiment , elle ne peut symboliser l’esprit républicain , seul le peuple le peut et le doit !

      les guerriers de canapé qui se réjouissent des meurtres commis en leur nom devraient se mettre dans leur crâne de piaf qu’une armée en campagne est un fléau pour les populations , toujours...

      vive la république !
      à bas la guerre !


      • Scual 23 juillet 2011 15:32

        Il n’y a pas d’armée démocratique sans conscription.

        Une armée de métier faite d’engagés professionnels est au service non pas de leurs élus et de leur pays, mais de leurs patrons et de leurs convictions militaristes nationalistes... c’est un État dans l’État et un corps étranger à la démocratie, absolument pas représentatif de la diversité des citoyens.

        Bref, il y a quelques années ce discours aurait été vrai, désormais ce n’est plus le cas. Ce n’est plus l’armée de la France Républicaine, mais l’armée de l’oligarchie de la droite et de l’OTAN.


        • manusan 23 juillet 2011 15:56

          Point de vue très intéressant,

          bon ok la conscription francaise ne servait pas à grand chose à la fin, j’étais avec un thésard en physique de la matière et on changeait les ampoules, mais faire comme les suisses, serait une excellente initiative.

          SI un suisse passe par là je serais curieux d’avoir son point de vue sur la question.


        •  C BARRATIER C BARRATIER 23 juillet 2011 17:58

          La force n’a pas attendu 1789 pour triompher. Les armées de Louis 13 ont mais à sang nos Cévennes pour en extriper ceux qui voulaient penser librement et ne voulaient pas être catholiques. Auparavant croisades et inquisition on réussi la même sale besogne.

          L’armée française n’est plus l’armée révolutionnaire, elle est aux ordres de l’OTAN et du président des USA. Elle est devenue une armée étrangère au peuple.

          Je vois bien un 14 juillet qui mettrait à l’honneur nos armées révolutionnaires, nos résistants et la mémoire de Jean Moulin. Avec le chant de la carmagnole et le chant du départ ! Mais nous n’avons pas à promouvoir une armée aux mains des exploiteurs et colonialistes. Sauf si nous souhaitons faire de la pub pour nos avions de guerre invendables ou nos chars et nos canons : Mais nous sortons alors de l’esprit de 1789.


          • le journal de personne le journal de personne 23 juillet 2011 18:48

            Eva nuit

            Avec cet accent qui nous rappelle que nous autres français… nous avons du mal avec la ponctuation… avec la nuance… la subtilité... le second degré…
            Que dis-je un problème avec le troisième sexe : celui de la femme-femme
            Qui vous dit que le 14 juillet serait plus inspiré si c’était le défilé des indignés.
            Le fil d’Ariane… pas de Marianne…
            La sortie et non l’entrée du labyrinthe

            http://www.lejournaldepersonne.com/2011/07/eva-nuit/


            • Axel de Saint Mauxe Axel de Saint Mauxe 23 juillet 2011 23:09

              Je préférais la première partie de votre texte, juste avant le terme « Eva Joly »...


              Bonne nuit.

            • Axel de Saint Mauxe Axel de Saint Mauxe 23 juillet 2011 23:21

              Je suis atterré par cet article.


              Je rappelle également, à titre anecdotique mais néanmoins révélateur, que pour changer une société dans laquelle on pend, en juin 1789 et à Paris, un jeune homme parce que, de colère face au prix du pain, il a donné un coup de pied dans la porte d’une boulangerie, il a fallu se défendre contre toute l’Europe coalisée et hélas recourir à la violence militaire…

              C’est quoi ces âneries de basse propagande ? Les républicains démocrates en sont rendus là ? Et il y en a qui croient encore à ces sornettes ?

              Et oui c’est bien l’Armée et la force qui ont sauvé la Révolution. C’est bien l’Armée et la force qui ont sauvé les démocraties en 39-45. Et c’est bien l’Armée et la force qui défendront les démocraties et notre mode de vie pépère à l’avenir.

              Les armées étrangères ont libéré la France d’un occupant. La démocratie n’a rien à voir là dedans, d’autant qu’elle a été la cause de la catastrophe.

              Enfin, je vous invite à vous intéresser à certains libres penseurs (puisque vous semblez les apprécier), par exemple Micberth. Les thèses qu’ils défend, profondément opposées aux vôtres, ne manqueront pas de vous surprendre. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès