Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le 61ème engagement de François Hollande

Le 61ème engagement de François Hollande

Tout au long de la campagne présidentielle François Hollande avait choisi un sentier étroit : gagner la bataille du sérieux sans perdre celle de l'espérance. A ce titre, l'accord conclu vendredi par le gouvernement avec ArcelorMittal sur le sort de Florange marque un tournant. Si les milieux d'affaires sont rassurés, les salariés du site sidérurgique mosellan ont perdu ce qui leur restait de confiance dans la politique.

"Nous avons le sentiment d’avoir été une nouvelle fois trahis" a déclaré vendredi le porte-parole de la CFDT Edouard Martin, quelques minutes après la déclaration du premier Ministre Jean-Marc Ayrault faisant part d'une décision mi-chèvre mi-choux : ni plan social, ni nationalisation. "On a l’impression de vivre un Gandrange 2" a confirmé son collègue de la CGT.

Ont-ils été roulés dans la farine ou plus simplement Arnaud Montebourg ne serait-il pas allé trop vite et trop loin, entre deux moulinets, dans ses promesses ? Le cheminement de la décision semble tortueux. Mais surtout il fait apparaître une profonde divergence d'appréciation et d'orientation politique entre Arnaud Montebourg et Jean-Marc Ayrault.

Le premier voulait réellement la nationalisation temporaire pour écarter Mittal qu'il considére comme un patron voyou et pour envoyer un signal fort aux entreprises de l'hexagone. Le second, plus sage ou plus cynique semble avoir été plus attaché à ne pas dégrader son image vis-à-vis du patronat.

Hervé Gattegno dans Le Point va plus loin accusant le Premier ministre de trahison. Le journaliste évoque notamment un accord secret entre l'ancien maire de Nantes et Mittal pour garantir le maintien de l'activité d'une usine à Basse-Indre, tout près de Nantes, le tout, dans le dos de son ministre, au détriment de Florange.

Arnaud Montebourg retiendra la leçon. On ne blesse pas un aigle avec un pistolet à eau. Autrement dit on n'engage pas de combat avec des alliés à soutien variable et un arbitre hésitant.

François Hollande a une nouvelle fois réussi ce qu'il sait faire de mieux à l'issue de dix années à la tête du PS. Une synthèse molle entre deux hommes désormais à couteau tiré, scellée par un ni-ni qui a l'avantage de rogner les ailes à un ministre du redressement productif très ambitieux qu'un succès aurait rendu difficilement contrôlable.

Conscient des limites du pouvoir politique, François Hollande avait cousu ses 60 engagements de campagne d'un fil blanc. Une sorte de 61ème non formalisé qui était de ne rien promettre qui ne puisse être tenu afin de se prévenir de désillusions trop fortes, irrécupérables par la suite pour pouvoir prétendre à un deuxième mandat.

S'il veut durer politiquement Montebourg devra s'en souvenir tout autant que de la formule de Napoléon : " Le meilleur moyen de tenir sa parole est de ne jamais la donner".

Crédit photo : Jackolan1


Moyenne des avis sur cet article :  4.4/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • GARDEZ LE VOTRE MICHEL GODET CHAMPION DE LA LUTTE ANTI FONCTIONNAIRES....

    et beau parleur des plateaux télévisés a 500 euros de l heure


    • Romain Desbois 5 décembre 2012 07:54

      oui il ya avait les cracheurs de feu, godet a inventé les cracheurs de soupe.

      Ce mec est un malade mental. Mais des fois il ne dit pas que des conneries ....


    • Traroth Traroth 3 décembre 2012 18:26

      Je me demande bien ce qui a retenu Montebourg de démissionner d’un gouvernement où le fait de le faire personnellement échouer peut être considéré comme un avantage. Il doit désormais savoir qu’il n’a rien à gagner politiquement d’une telle participation et qu’il n’arrivera pas non plus à améliorer significativement la vie des Français. L’opposition est parfois la seule stratégie valable.


      • Romain Desbois 5 décembre 2012 07:53

        Pas d’accord, je pense que c’est un avantage pour les prochaines présidentielles. Aubry, Rocard, etc tout le monde les aura oublié dans 4 ans, Ségolène ... qui ça ? Ca va très vite maintenant, qui se souvient des projets de Royal.


      • Traroth Traroth 5 décembre 2012 14:58

        C’est encore pire : Il sera complètement grillé, d’ici 2017. Ayrault et Hollande vont le rouler dans la farine encore 2 ou 3 fois sans que jamais il n’arrive à un résultat probant, et qui voudrait encore de lui comme président après ça ?


      • Eurasie 3 décembre 2012 19:11

        c’est vrai que cette vidéo de Poutine est marrante ... pas du Flamby ...
         
        http://www.dailymotion.com/video/xpbv99_quand-poutine-fracasse-le-capitalisme-liberal_news?start=47
         

         


        • Reivax Nemo Reivax Nemo 3 décembre 2012 20:06

          vive l’Empereur !


          • bonnes idées 3 décembre 2012 20:08

            Il est facile d’annoncer une volonté de nationalisation quand on sait dans les coulisses que ce n’est pas souhaité. C’est un effet d’annonce et une fois de plus sur le dossier Mittal, Montebourg a échoué lamentablement. Quant à la soit disant démission, il faut être le dernier des crétins pour y croire une seconde et c’est un scénario digne des pires séries Z. Il est pour quand le redressement productif car pour l’instant c’est surtout le contraire. Le simple fait d’avoir crée un ministère est déjà louche alors...Je vous rassure le précédent président (celui qui a ruiné la France et dont j’ai oublié le nom) n’aurai pas fait mieux. Montebourg n’est qu’un mickey de plus qui se fout de la France. La volonté politique n’est pas de réussir mais de tout détruire. Mais ça vous le savez déjà !


            • Jean-Louis CHARPAL 4 décembre 2012 00:35

              J’apprends ce matin que Montebourg, selon ses dires, « a menacé de démissionner », suite à l’affaire de Florange.

              Personnellement, je n’ai jamais fait confiance aux membres de l’aile gauche du PS, car je considère qu’ils auraient dû rejoindre le Parti de Gauche, le lendemain de sa création au plus tard.

              Ne l’ayant pas fait je ne peux m’empêcher de considérer qu’ils ont préféré leur carrière à leurs convictions, jusqu’à preuve du contraire.

              Cette preuve du contraire aurait pu consister pour Montebourg à partir du Gouvernement en claquant la porte, le plus fort possible, afin que tout le monde l’entende bien et à adhérer aussitôt au Parti de Gauche et donc au Front de Gauche.

              Ce côté « retenez moi ou je fais un malheur », malheur qui n’arrive jamais, m’agace de plus en plus au fur et à mesure de l’aggravation de la situation.

              Montebourg a également déclaré « derrière ce dossier, il y a des gens ». Montebourg sait pertinemment que ces gens là, les sociaux libéraux non seulement s’en fichent complètement, mais ont décidé il y a des années, qu’ils n’existaient plus.

              L’officine Terra Nova, très officiellement, et bien contente d’elle, a décidé de jeter à la poubelle les ouvriers et les plus modestes, oubliant que les ouvriers et les employés représentent 53  % des salariés. Le tout en reconnaissant, à demi mot, que le FN, si ça l’amusait, pourrait toujours s’en occuper.

              On ne me fera pas croire que Montebourg ignorait ce virage à droite et s’illusionnait sur ses capacités à infléchir une telle ligne, alors qu’au Gouvernement siègent des gens comme Fabius, Valls, Moscovici, Sapin etc ... tous fervents partisans de l’austérité la plus impitoyable pour le peuple, et des largesses sans fin pour l’aristocratie du fric.

              Si Montebourg finit par claquer la porte, tant mieux, mais il n’est même pas sûr qu’il rejoigne le FdG pour des questions d’égo. Wait and see, mais je reste pour ma part, très dubitatif.

               


              • Romain Desbois 5 décembre 2012 08:06

                Il y a bien 15 ans , j’avais écrit à Montebourg après la sortie de son bouquin , la machine à trahir pour lui conseiller de créer un parti entre le PS et le PC , il m’avait répondu qu’il préférait rester à l’intérieur du PS car c’est pas évident de repartir de zéro.

                Je sentais qu’il manquait un maillon entre le PS et le PC, les écolos ne pouvant pas jouer ce rôle même si ils raflaient la mise des déçus du Mitterandisme et les anti-communistes de gauche.

                Ce courage , Mélenchon l’a eu plus tard et il a eu raison, je pense que Montebourg est proche de Mélenchon et du FdG. Il ne serait pas étonnant que si il est au Gvt , c’est pour l’empêcher de partir au FdG.

                LeFdg c’est je pense le futur UMP de gauche, sans j’espère les Fillon/Copé de gauche. Mais il faut pour ça que les communistes fassent leur révolution verte. C’est ce que veut faire Mélenchon avec son écosocialisme, faire muer le communisme !!!


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 4 décembre 2012 11:56

                «  »Nous avons le sentiment d’avoir été une nouvelle fois trahis« a déclaré vendredi le porte-parole de la CFDT Édouard Martin »

                Édouard Martin se sent morveux après avoir fait la campagne de F Hollande et d’A Filippetti.
                Rien ne l’y obligeait


              • Romain Desbois 5 décembre 2012 08:08

                trahis de quoi ? Le but était de ne pas être viré, ils ne sont pas virés. Ils veulent quoi avec les croissants, une place gratos au ciné ?


              • chmoll chmoll 4 décembre 2012 11:51

                faut bien remplacer l’ancienne Une Merde pour Tous (ump) ,par une nouvelle

                donc ça seras bien la Planète des Singes (ps)


                • bacchus bacchus 4 décembre 2012 13:24

                  en tout cas je tiens à remercier Holland.. oui Merci

                  merci d’avoir placé Montebourg en ministre, et de nous éviter d’entretenir tout espoirs d’avoir quelqu’un d’integre et qui soit vraiment pour le peuple comme il a voullu nous le faire croire pendant la primaire du PS.
                  en effet, c’est bien une fois arrivé au pouvoir que l’on voit la vrai face de ces traitres.


                  • Romain Desbois 5 décembre 2012 08:11

                    vous êtes de ceux à gauche les plus dangereux pour la gauche.

                    Vos propos sont débiles, démesurés , inconscients. Vous vous croyez à la guerre sur votre playstation ?

                    Typique d’un petit bourgeois qui veut jouer les cailleras.


                  • bacchus bacchus 5 décembre 2012 09:39

                    Vous avez l’air bien sûr de vous Romain,

                    et ,en quoi mes propos sont-ils débiles ?

                    Montebourg à bien fait le malin pendant les primaires en s’agitant comme une alternative au social-libéralismes de ses copains.
                    je l’aurais également préféré avec Melanchon, mais maintenant on voit bien que tout ceci etait du vent.


                  • Romain Desbois 5 décembre 2012 10:08

                    Vous êtes un piètre démocrate. Les français de gauche n’ont pas voulu de Montebourg aux primaires (j’ai voté pour lui). Ils ont préféré Hollande, est-ce sa faute ? Fallait-il qu’il entre e n pénitence dans un monastère ?

                    Je pense qu’il s’est trompé il ya dix ans en ne faisant pas un parti entre le PS et le PC.

                    Mais il rejoindra le FdG, c’est sûr. en attendant il essaie de faire le mieux dans les limites qu’on lui laisse. Rester dehors en attendant 5 ans et en espérant que le gvt va se casser la gueule comme Mélenchon, je ne trouve pas ça très citoyen. Maintenant il faut des qui poussent dedans et des qui poussent dehors.

                    Qualifier Montebourg de traître est le niveau zéro de l’analyse politique.


                  • bacchus bacchus 5 décembre 2012 10:52

                    Je suis certe un pietre democrate, j’avoue ( ca ne fait que 2 ans que je suis tout cela )

                    mais Montebourg est jeune ( et j’ai aussi voté pour lui, sans aucun doute ), ne pensez vous pas qu’il se discrédite en faisant parti de cette troupe d’imposteur qui n’ont de ps que le nom ?

                    Quand à mon qualificatif de « traitre », jugez le comme vous voulez, mais avant tout sachez que je viens de moselle et que je connais des gens à arcelor.

                    « traitre » c’est le moin que l’on puise dire ici, car je peux vous assurer que tout ce que l’on a gagné dans cette histoire, ce sont des frontistes supplémentaire , et y en a dejà beaucoup trop par ici.

                     

                     


                  • Romain Desbois 5 décembre 2012 11:07

                    jeune Montebourg !!!!

                    Et en quoi il a trahi ? Les emplois sont sauvés non ? que voulaient les mecs de Mittal ? Qu’on leur offre une place de ciné avec les croissants ? Faut pas déconner.

                    Montebourg n’est pas le premier ministre et encore moins le président de la république.

                    Prenez vous en aux abstentionnistes qui ont permis à sarko et Holande d’être au deuxième tour mais pas à ceux qui essaient de faire avec les moyens que les électeurs leur ont donné.


                  • bacchus bacchus 5 décembre 2012 11:50

                    je voulais marquer, « il est encore jeune, il va se cramer »

                    d’accord avec vous sur le fait que ce sont Holland/Ayrault qui sont à blamer.

                     


                  • Luc le Raz Luc le Raz 4 décembre 2012 16:02

                    Comment faire confiance à Mital ? Un type dont le cynisme est sans limite. Il habite un des quartiers les plus chers de Londres, mais ne paie pas d’impôts car il n’a aucun revenu sur le sol britannique. Seuls ses employés de maison y sont astreints... C’est pas beau ça ?

                    « Plus t’as de pognon, moins t’as de principes. L’oseille c’est la gangrène de l’âme. »
                    (- Audiard -)


                    • Romain Desbois 5 décembre 2012 08:13

                      Mais personne n’a jamais fait confiance en ce mec. Il a fait une OPA hostile et ne se cachait pas.

                      Mais qui qu’a été à sont mariage en son château de Versailles loué ? c’est la France qui lui a lèché le cul. Lisez ce que les journaleux , la cour du roi disait sur lui à l’époque.


                    • ZenZoe ZenZoe 4 décembre 2012 17:34

                      Je suis scandalisée par l’accord (la capitulation ?) entre Mittal et Hollande. Quand on sait pas jouer au chef, on n’y joue pas. Hollande avait la force des lois françaises pour lui, il a préféré s’aplatir sur le tapis.

                      Pour autant, c’est Montebourg qu’on démolit. Bien. Mais est-ce lui le coupable au fond ?

                      Les vrais coupables, dans cette affaire comme dans d’autres, ne sont-ils pas les syndicats, qui ont fait miroiter l’impossible aux salariés pendant des années, qui leur ont fait croire au grand soir, qui les maintiennent dans un état de révolte permanent et épuisant au fond ?
                      Ces syndicats qui, alors même que le plan social a été écarté, nous font un caca nerveux et continuent de râler parce que ce qu’ils veulent c’est la peau de Mittal, ce qu’ils veulent c’est que toute la France se mobilise, craque ses derniers deniers pour faire tomber Mittal. Tant d’acharnement est suspect, et pour tout dire d’une suprême bêtise et irresponsabilité.
                      Quand on est un syndicat, on ne se bat pas pour faire tomber le patron, on se bat pour le bien-être des salariés. Et le bien-être des salariés ne s’obtiendra jamais comme ça. Le secteur est en difficulté, il faut vraiment être de mauvaise foi ou idiot pour ne pas l’admettre. Une fois ce fait admis, on pourrait alors songer à aider vraiment les salariés : indemnisations dignes de ce nom, reclassements, prises en charge financière jusqu’à la retraite, aides à la mobilité etc.
                      Les syndicats devraient être la bouée du salarié naufragé, ils ne sont qu’un boulet qui l’enfonce encore plus.


                      • BA 4 décembre 2012 22:56
                        Lakshmi Mittal vient de décéder et arrive au paradis.

                        Dieu lui dit : « Avec tout ce que tu as fait en France et surtout en Lorraine, il n’est pas question que je t’accueille au paradis. Va directement en enfer ».

                        Lakshmi Mittal obéit : il descend en enfer.

                        Trois jours après, Satan frappe à la porte du paradis et dit à Dieu :

                        « Reprends-le, il m’a déjà éteint trois fours ! »



                        • Roubachoff 5 décembre 2012 02:26

                          Il y a quelque temps, E. Todd émettait ce pronostic : « Dans cinq ans, Hollande sera un nain ou un géant. » On ne saurait trop conseiller à l’ami François de demander à Sarkozy l’adresse de son fournisseur de talonettes... Mais au fond, que pouvait-on attendre d’un type qui a derrière lui une carrière assez minable ? Dix ans à la tête du PS, certes, mais deux Présidentielles dont la première au moins était imperdable, s’il avait fait son boulot et imposé la candidature unique de Jospin aux partenaires du PS. Puis cette élection, que ma grand-mère aurait gagné, bien qu’elle ne soit plus de ce monde, tant le Nabot était lessivé - au point que même Merah ne lui a pas sauvé la mise...

                          En revanche, JM Ayrault, quelle révélation ! A l’origine, un homme qu’on ne connaissait pas vraiment, mais qu’on jugeait bon technicien de la politique et élu local compétent. Nommé Premier ministre par son petit copain, voilà qu’il fait sa mue ! Grotesque, menteur, tricheur, médiocre, entêté, manipulateur, prêt à cirer les pompes de Merkel et du patronat, capable de toutes les bassesses pour s’accrocher à un poste où il n’a pas davantage à faire qu’un aveugle dans une Formule 1... Sans exagérer, on aurait regretté d’avoir raté ça, si nous n’avions pas donné à Hollande la possibilité de réenchanter la France à sa manière. Jusqu’en mai 2017, je crains que nous n’ayons pas fini de rire.

                          Et ensuite, ce sera encore pire !


                          • Romain Desbois 5 décembre 2012 07:40

                            Mais Todd n’est qu’un baveux comme tous les autres prêcheurs d’apocalypses économiques.
                            Les économistes sont les pythies du XXIème siècle, d’ailleurs observez les bien, il ne faut pas longtemps pour les voir sortir leurs boules de cristal que sont les sondages.

                            Pour Ayrault, ceux qui le connaissent savent ce qu’il vaut. Mais prendre un mec comme Fabius, là c’est une faute, que dis-je une erreur !!!!


                          • bacchus bacchus 5 décembre 2012 12:19

                            aldorifort, 

                            à part le nom, qu’y a t’il de socialiste dans cette politique du gouvernement d’Holland ?

                            je prend la définiton de wiki : socialisme, prônant une organisation sociale et économique allant dans le sens d’une plus grande justice, celle-ci supposant une égalité des conditions, ou du moins une réduction des inégalités.[..


                          • Le péripate Le péripate 5 décembre 2012 12:23

                            Vous remarquerez que la définition que vous avez vous même choisie dit « prônant ». Or prôner n’est pas réaliser. Votre définition tient donc compte de l’intention et non de ce qui est effectivement réalisé.

                            C’est donc bien du socialisme.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès