Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le 9 octobre la gauche à RDV avec l’Histoire

Le 9 octobre la gauche à RDV avec l’Histoire

RDV avec l’histoire, certes, mais seulement le sait-elle, dans cette Europe livrée aux mains de la finance. Alors que partout en Europe la démocratie est mise à mal par des parlements qui adoptent des lois auxquelles les peuples sont majoritairement opposés. Au moment où ces peuples, bien qu’éreintés par les sacrifices qu’on leur impose, commencent à se rebiffer au travers du mouvement des indignés, la gauche Française, forte de son histoire et de ses victoires sociales, doit être le moteur du changement de société auquel aspirent ces peuples.

Si la gouvernance Européenne, (dans laquelle est noyée la France), continue à ignorer, quand ce n’est pas mépriser, les revendications populaires et refuse de rendre au peuple son droit d’expression, principe fondamental de la démocratie, alors les peuples regagneront ce droit par la force et sans doute dans le sang, à l’image de ce qui se passe dans le monde arabe. Refuser de le voir et faire la sourde oreille pour poursuivre une folle fuite en avant face à une dette systémique relève de l’irresponsabilité politique.

A la faveur du calendrier électoral la Gauche Française est au cœur de ce carrefour, à la limite de l’explosion sociale. Les primaires citoyennes portent magnifiquement leur nom attendu que c’est entre les mains du peuple qu’est remis le choix de société future qui peut nous être offerte.

Soit voter pour l’un ou l’une des candidat(e)s qualifiés de réalistes et qui finalement acceptent avec un certain fatalisme de gouverner sous le joug pesant d’une finance indomptable.

Soit voter pour l’un ou l’une des candidats qualifiés d’utopistes, qui refusent la résignation, entendent bien dompter la finance et la mettre au service du bonheur de l’humain.

Toutes les avancées sociales sont nées d’utopies courageusement défendues

Sans sombrer dans la théorie du complot, qui n’aura pas compris que le système viole l’ opinion en imposant, sondage après sondage, un candidat réaliste comme solution. En réalité il s’agit simplement de changer le pion à la tête de l’état, de masquer derrière un frêle bouclier social la continuité d’une politique asservie au grand capital et à la loi boursière

J’ose espérer que le peuple de gauche comprendra, et ce dès le 9 octobre, qu’il peut et doit, en se saisissant de son bulletin de vote, inverser cette inclinaison libérale et faire de la France de 2012 le moteur de la révolution sociale Européenne. J’ai la conviction que le moment est venu de radicaliser la politique et de lui rendre son pouvoir de réglementation et de moralisation. C’est pourquoi, à l’occasion de ces primaires, je ne voterai pas pour les candidats du réalisme économique, qui en se présentant ainsi, ne font qu’avouer leur future impuissance d’action.

J’ai choisi de voter pour Ségolène ROYAL, qui depuis 2007, n’a eu de cesse de dénoncer les injustices et qui par sa constance, sa cohérence et surtout son inoxydable détermination saura, j’en suis persuadé, entraîner l’ Europe dans un autre chemin, plus juste et économiquement plus fort, telle qu’elle nous le propose dans son programme avec la création des Etats d’Unis D’Europe.

Un mot sur Arnaud Montebourg, dont les thèses défendues sont séduisantes et je peux le dire je l'ai trouvé Royal. Sans doute parce que pour l’essentiel, ses idées sont celles portées par Ségolène ROYAL en 2007. J’aime bien Arnaud et je regrette que dans cette primaire il soit instrumentalisé tel un cheval de Troie, par certains candidats, contre la forteresse ROYAL.

Si la gauche manque ce rendez-vous avec l’histoire elle sera responsable d’un prochain et sanglant chaos social. Toutes les révolutions sont nées du fait que le pouvoir refuse d’écouter le peuple.

Che64



Moyenne des avis sur cet article :  1.8/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • devphil30 devphil30 7 octobre 2011 12:03

    Votre choix m’étonne ........................


    Philippe

    • foufouille foufouille 7 octobre 2011 12:33

      la moitie bouffe au siecle et seront ministre


      • werther_original werther_original 7 octobre 2011 12:45

        Interview de segolene

        Vous m’interrogez sur le référendum et me demandez pourquoi je ne réclame plus un référendum.
        Pendant la campagne présidentielle, je me suis engagée en effet à consulter les Français. Ma prise de position actuelle qui consiste à dire oui à une ratification parlementaire du mini-traité peut paraître contradictoire. Elle s’explique par le fait que ce texte étant vraiment minimum, c’est une sorte de règlement intérieur qui permet de fonctionner notamment en prévoyant des décisions à la majorité (je vous invite à vous reporter à l’interview que j’ai donnée dans Libération), cela ne mérite pas un référendum. Tous les autres socialistes européens et notamment le président de l’union, M. Socrates, y sont favorables. Il y a aujourd’hui en France de très graves problèmes de pouvoir d’achat qui diminue, d’injustice fiscale, de recul de la couverture maladie, de ralentissement de la croissance et par contraste, une telle consultation serait perçue comme décalée. Enfin ce que j’avais prévu c’est un référendum sur la réforme des institutions avec un volet sur les institutions européennes.

        Voila voila quoi , a part ca ca va ?


        • bernard29 bernard29 7 octobre 2011 13:23

          Il est évident que les deux favoris des primaires, selon les sondages bien sûr, présentent un risque énorme de renouveler un 22 avril.

          Hollande n’a pas la stature. le PS veut pourtant y croire, ou fait semblant d’y croire. Hollande joue sur « le normal », mais il est plutôt banal. C’est cela le problème. Quel intérêt , et quelle envie de se mobiliser pour lui ??

          Aubry est marquée par un certain sectarisme de gauche, qu’on le veuille ou non !

          Tous les deux sont caractérisés par leur goût pour les arrières cuisines politiciennes, et les jeux entre élus et courants bien loin des préoccupations des citoyens.. Rappelons que le discrédit du PS trouvait sa source dans ce rejet de ces petits jeux de notables qui nous ont pourris la vie.

          En conclusion, leurs sondages pour la présidentielle qui les donnent tous les deux gagnants sur la Droite et Sarko, sont à mon avis à usage interne des primaires, pour les imposer lors de ces débats, mais n’ont aucune valeur pour mai 2012. Au contraire , un risque d’un nouveau 22 avril est de plus en plus grand dans le contexte actuelle de difficultés sociales, et de multiplications d’affaires troubles dans le monde politico politiques. ce risque est d’autant plus grandque que la banalité ou la spécificité de ces deux candidats avantagent de nombreux autres concurents à gauche et faciliteront donc la dispersion des voix.

          C’est dans ce contexte que je choisis aussi Ségolène Royal, outre ses compétences et capacités mais aussi son projet clair et détaillé.


          • LE CHAT LE CHAT 7 octobre 2011 23:36

            Hollande est le roi du consensus mou , incapable de se positionner , ne voulant ni blesser les uns , ni heurter les autres , il serait incapable de prendre des décisions , juste bon à inaugurer les chrysanthèmes !


          • apopi apopi 7 octobre 2011 13:41

             Ah, la lente et douloureuse agonie de l’UMPS, ne vous pressez pas trop quand même, il faut faire durer le suspense un petit peu, sinon, que du bonheur....


            • devphil30 devphil30 7 octobre 2011 14:13

              Au sujet de Ségolène ...et de sa famille 


              « son frère Gérard (lieutenant-colonel à la DGSE et protagoniste de l’affaire du Rainbow Warrior)1   
              Le général Benoît Royal, cousin de Ségolène Royal, est sous-directeur chargé du recrutement à la Direction desressources humaines de l’armée de terre2 . 
              Anne-Christine Royal, sa cousine germaine, est membre du comité central du Front national4,5. »


              ah la famille .........

              Philippe 


              • Georges Yang 7 octobre 2011 14:13

                Ni le nain ni la folle


                • Fergus Fergus 7 octobre 2011 16:39

                  Bonjour, Christian.

                  Ce n’est pas en octobre 2011 mais en mai 2012 que la gauche aura rendez-vous avec l’histoire si elle parvient à l’emporter lors de la présidentielle.

                  Historique, cette primaire le sera également, mais à un niveau plus modeste. Et peu importe quel en sera le vainqueur. Mais entre nous je ne crois pas un instant que Royal puisse gagner ce scrutin. Parce qu’elle est désormais rejetée par un trop grand nombre d’électeurs de gauche, non pour ses idées mais pour son style. Parce que le « peuple » de gauche a soif d’une revanche et votera « utile » (probablement Hollande) pour se donner les meilleures chances de gagner en 2012.


                  • panpan 23 novembre 2011 22:24

                    Innocent « peuple » de gauche qui votera Hollande-Utile ! (Mort de rire)
                    peut-être pas si innocent que cela .. Bobo peut-être...
                    Mais non : Fonctionnaire ! c’est bien sûr !

                    Je crois, ne vous en déplaise, que beaucoup de fonctionnaires (pas les "hauts-fonctionnaires, soyons clairs) vont voter Mélenchon ou Joly ou Marine... ou ... rien...


                  • LE CHAT LE CHAT 7 octobre 2011 23:32

                    c’est de toute façons pour appliquer une politique de centre droit  ! le PS n’est plus à gauche , juste le parti des fonctionnaires !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article

PS


Palmarès