Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le bidonnage, nouvelle arme de communication politique

Le bidonnage, nouvelle arme de communication politique

Ça bidonne pas mal à Paris. Chez Ciotti aussi. Jeudi dernier, le 13h de TF1 diffusait un reportage sur le bilan du contrat de responsabilité parentale. Initié par le Conseil Général des Alpes-Maritimes, le dispositif consiste notamment à sanctionner les parents d’élèves absentéistes en leur supprimant les allocations familiales. Patatras. Il y a quelques jours, un élu local révélait que l'une des femmes interrogées dans le reportage est l'attachée de presse d’Eric Ciotti, président de l'Assemblée départementale, également chargé des questions de sécurité à l’UMP.

La ficelle, grossière, aurait pu faire effet si le président du groupe communiste du Conseil général ne s’était pas étranglé en découvrant "les extras" de l’attachée de presse, sans enfants, d'Eric Ciotti. Dans son rôle de composition, la jeune femme déclare notamment "J'ai un enfant qui ne va plus à l'école, je suis un peu inquiète".

Le reportage incriminé devait en l’occurrence illustrer la réussite du contrat de responsabilité parentale vanté le même jour par Nicolas Sarkozy à l’occasion d’une table ronde sur l’absentéisme scolaire dans les Yvelines.

Faux témoignages, vrais enjeux. "Ce n’est pas la première fois qu’une chaîne est accusée d’avoir en partie "bidonné" un sujet. Des reportages exclusifs qui n’en sont pas vraiment, des témoins qui sont présentés pas tout à fait comme ils devraient l’être... C’est évidemment déjà arrivé" écrit Danièle Ohayon sur le site de France Info. La journaliste fait explicitement référence à l’affaire Chatel tout en demeurant discrète sur le reste même si on a en mémoire les castings de l'Elysée pour les visites d'usines ou Nadine Morano avec un client inconnu qui était en fait un élu UMP...

En 2009, Luc Chatel, déjà ministre de l’Education se faisait épingler pour un reportage dans un supermarché le montrant venir faire sur le terrain le bilan d’une opération visant à limiter le coût des fournitures scolaires dans la grande distribution. On devait apprendre que les mères de familles présentes dans les rayons à ce moment-là, enchantées par le dispositif, n’étaient autres que des militantes UMP triées sur le volet.

Bonne fille, la chaîne commerciale avait tout pris sur elle, assurant grand dieu que le ministre n’y était pour rien. Incroyablement, l’affaire en était restée là alors que pourtant, Luc Chatel exerçait à cette époque, outre son ministère, la fonction de porte-parole du gouvernement. Joli gage de crédibilité !

La TV n’est pas l’amie de Saint Thomas. Tout ce qu’on y voit n’est pas vrai. Ce n’est pas nouveau mais la manipulation politique a pris sous le mandat de Nicolas Sarkozy une nouvelle ampleur . Les mensonges proférés effrontément par le Chef de l’Etat constituent une incitation aux petits accomodements entre amis.

L’affaire Ciotti même considérée comme un mauvais remake de l'école Chatel laisse dubitatif. Pour un bidonnage éventé, combien peuvent passer ? A l’aube d’une campagne présidentielle qui se fera à la hache, la droite sera tentée d’embellir l’image ou de travestir son bilan.

La télévision, seule source d’information pour beaucoup d’électeurs, est un enjeu majeur. Signe d’une stratégie Elyséenne qui se met en place, Francis Letellier, présentateur de « Soir 3 Politique » s’est vu lâcher ce week-end en dernière minute par son invité dominical malgré un rendez-vous pris depuis trois semaines.

Le journaliste devait recevoir Luc Chatel dimanche 26 juin à 22 h 30. Mais le ministre de l’Education nationale, en raison de l’actualité de la fraude au bac, a préféré annuler le matin même sa prestation sur France 3 pour s’exprimer au 20 Heures de TF1 dont l’audience est cinq fois supérieure.


Moyenne des avis sur cet article :  4.76/5   (51 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • Wierko 27 juin 2011 15:05

    S’ils bidonnent pour des sujets aussi peu importants que celui-ci, je n’ose imaginer comment sont réalisés les reportages made in course poursuite dans les banlieues...
    Mais bon, la fautive, qui était la principale bénéficiaire de ce trucage évidemment, a été punie donc l’honneur est sauf. ( et elle aura le temps de faire des enfants au moins )


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 28 juin 2011 00:05

      Le chef-d’oeuvre du genre a ètè l’apparition de la fille de l’ambassadeur du Kuwait aux USA qui, au moment de la première guerre du Golfe, s’est présentée a la télévision comme une infirmière témoin des scènes révoltantes - totalement inventées - où la soldatesque irakienne débranchait les incucbteurs jetaiient sur le sol et tuaient a coups de pieds les bébé prématurés dans un hopital du Koweit….


      Ce témoignage a servi a justifier l’Intervention américaine contre l’Irak. Un mensonge parmi tant d’autres, mais il est tout de meme dommage que cette ordure n’ait pas encore recu une balle dans la nuque.. Il y a des fatwas qui se perdent….



      PJCA





    • spartacus le vrai pas l'autres !!! spartacus 27 juin 2011 15:56

      ça me rappel l’affaire Roselmac en immerssion dans les banlieu, où le voit faire la morale à de jeune banlieusards qui finissent pas s’escuser presque de ne pas avoir pris harry comme exemple.
      Et on apprend plus tard que ces derniers ont été rémunérés selon leurs dire !!!

      Sacré Harry plus caricatural que sa marrionnette !!!


      • Harfang Harfang 27 juin 2011 17:19

        « Mentez, mentez... il en restera toujours quelque chose ! » (citation faussement attribuée à Voltaire)


        • jean-jacques rousseau 28 juin 2011 12:54

          Il semble que ceux qui voulaient calomnier Voltaire, ont utilisé Beaumarchais. En effet, c’est Beaumarchais, qui fait dire par Basile, dans le Barbier de Séville : « Calomnions, calomnions, il en restera toujours quelque chose. »

          Remarquons que Jean-Baptiste Rousseau avait, avant Beaumarchais, versifié la même pensée. Voici comment s’exprime le poète dans sa première épître  :
          «  Messieurs, disait un fameux délateur
          Aux courtisans de Philippe, son maître :
          Quelque grossier qu’un mensonge puisse être,
          Ne craignez rien, calomniez toujours.
          Quand l’accusé confondrait vos discours,
          La plaie est faite ; et, quoiqu’il en guérisse,
          On en verra du moins la cicatrice. » 
          L’origine première semble être ce proverbe latin médiéval cité par Francis Bacon dans : De dignitate et augmentis scientiarum, VIII, 2 : «  Audaciter calomniare semper aliquid haeret » (Calomniez audacieusement, il en restera toujours quelque chose.)

        • armand 28 juin 2011 17:52

          Allez je vais me faire un godwin comme disent les bas du front.... c’est une parole reprise par goebels et autre poubelles du 3eme reich


        • Wierko 27 juin 2011 18:29

          Toujours à propos de bidonnage
          http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/06/27/echec-scolaire-et-immigration-la-direction-de-l-insee-corrige-gueant_1541697_823448.html

          La recette parfaite : Mensonge + immigration + échecs ou violence ( = non intégration ou boulet pour la société )


          • schwitters schwitters 27 juin 2011 18:59

            Dure réalité

            mais pas nouvelle, pratiques courantes dans les régimes autoritaires

            • Taverne Taverne 27 juin 2011 19:01

              Sans oublier les mouvements de foule « spontanés » qui accompagnent chaque sortie du président des riches : des supporters bruyants et démonstratifs sélectionnés parmi les plus zélés des adhérents à l’UMP. Interdiction à tout non UMP de franchir le cordon de 20 000 policiers. 50 000 ? 100 000 ? On ne sait plus. Et les montages télévisuels tout prêts fabriqués par l’UMP elle-même pour passer à la télé pour l’information « objective » du 20 heures.


              • schwitters schwitters 27 juin 2011 19:27

                C’est clair, sans cette effet propagandiste, il n’aurait aucune chance en 2012


              • furio furio 27 juin 2011 20:18

                Ces pourris en ont fait d’autres. En ce moment le bidonnage porte le nom de PROPAGANDE. Propagande guerrière pour bombarder la Libye !! Propagande reliée par tous les médias pour massacrer à tout va. Elle est belle la France de sarkygnol et de sa clique !! pouah !!!!


                • Defrance Defrance 28 juin 2011 15:29

                   Qui tient le rôle de Goebels ?


                • Néo-Résistant Néo-Résistant 27 juin 2011 21:05

                  Cela fait maintenant 4 ans que je n’ai plus de télé à la maison, je m’informe sur le net et je n’ai aucun regret !

                  Tout l’équilibre de notre démocratie représentative résidait dans une équation très simple : le monde économique, financier et social est régi par des lois promulguées par le pouvoir politique, si ce pouvoir politique est indépendant du pouvoir économique, financier et social et que les médias indépendants font correctement leur travail d’information les problèmes éventuels peuvent être réglés par de nouvelles lois pour le plus grand bien de l’intérêt général (pouah, quel gros mot pour les libéraux  !)et la démocratie fonctionne à la satisfaction de toutes les composantes de la société.

                  Par contre, s’il y a collusion entre les financiers, les médias et les hommes politiques (ce qui semble le cas actuellement !), la démocratie dérive progressivement en faveur des intérêts particuliers (les convives du Fouquet’s ?) qui en ont pris le contrôle et le système démocratique vidé de toute sa substance devient virtuel.

                  http://twitter.com/NeoResistant


                  • Defrance Defrance 28 juin 2011 15:01

                     Bravo, moi ça fait 10 ans et je m’en porte pas plus mal. Tout n’est que tricheries et combines pour garder son siège en intoxiquant le corps électoral  ?


                  • Le péripate Le péripate 27 juin 2011 21:28

                    De temps en temps certains se font prendre. Fabriquer des faux est d’usage courant en politique. Le risque de se faire prendre est faible.


                    • Defrance Defrance 28 juin 2011 15:34

                       Bien vu Le Péripate,

                       Même si ils se font prendre, il faut 25 ans pour que l’on commence a envisager de juger ! je dis bien juger car pour sanctionner, il faut au moins 10 ans de plus (appel cassation, cour eropétante......

                       Par contre un jet de bouteille vide, en plastique sur le roi et c’est la taule immédiate !


                    • xray 27 juin 2011 23:02


                      LES GRANDES IMPOSTURES 

                      CONQUISTADOR SPACE 
                      La connerie humaine est la seule approche que l’on peut avoir de l’infini. 
                      http://conquistador-space.over-blog.fr/ 

                      Le 9/11 
                      Une opération menée par l’armée américaine. 
                      http://mondehypocrite501.hautetfort.com/archive/2006/10/05/un-certain-11-septembre.html 

                      Sida, un petit mensonge 
                      (Le complot des blouses blanches et des soutanes) 
                      http://mondehypocrite.midiblogs.com/archive/2011/01/31/sida-un-petit-mensonge.html 



                      • wesson wesson 27 juin 2011 23:18

                        bonsoir l’auteur,
                        ça question bidonnage le gouvernement se surpasse à chaque instant !

                        Tenez, exemple très récent : M. Guéant nous entonne un couplet sur l’échec scolaire qui selon lui concerne à 66% les enfants d’immigrés. Et là c’est du lourds qu’il nous sort, des statistiques INSEE de 2005.

                        Sur ce, libération qui est allé lire ce même rapport se demande bien ou M. Guéant est allé trouvé ses 66%, et d’après le journal, la part d’immigrés dans l’échec scolaire n’étant que de 16%. Droit de réponse outré de Guéant au journal, qui maintient ses chiffres .... puis aujourd’hui même, la direction de l’INSEE se fends d’un communiqué rarissime dans cette institution pour infirmer les chiffres de Gueant, et confirmer l’interprétation du journal libération... Et encore, ce sont les syndicats qui ont dû pousser la direction à effectuer cette mise au point publique !

                        Bref, là encore du magnifique bidonnage du gouvernement, qui plus est défendu avec l’aplomb et le culot des marchands de canon !


                        • roro46 28 juin 2011 00:43

                          ah bé oui !!! c’est vrai que le bidonnage st une toute « nouvelle » arme en politique ; ça vien juste de sortir ; vraiment, on en avait jamais entendu parler !
                          Félicitation pour votre flair !


                          • fred74 fred74 28 juin 2011 04:11

                            bonjour,

                            Le bidonnage n’a rien d’extraordinaire , des l’instant que le mensonge est servie ne manque plus que les images.
                            Le plus ignoble dans tout cela, et que pour certain, l’arrivée au pouvoir et une fin en sois, et rien d’autre, Sarko en est l’exemple type et que rien ne lui fera peur pour y parvenir. Le peuple ne représente rien à ses yeux.....un outil tout au plus...voir, la Libye et les massacre qui s’y déroule
                            au non de son alterégo. ! La gauche a les mêmes problèmes....et la tele est devenue ce qu’elle n’a jamais cessé d’être, un outil point.
                             


                            • Néo-Résistant Néo-Résistant 28 juin 2011 08:15

                              Pourrie par l’argent (j’explique le mécanisme dans mon précédent message), notre démocratie représentative n’est plus qu’une caricature de démocratie !

                              De partout les « indignés » tentent de réfléchir à une démocratie directe et à une transformation radicale de cette société de consommation qui profite surtout à quelques privilégiés...

                              Un forum et une radio des indignés :

                              http://forum.les-nrv.fr/

                              http://radio.les-nrv.fr

                              Je pense que le système actuel va droit dans le mur, il est temps que les vrais démocrates reprennent la main !

                              http://twitter.com/NeoResistant




                              • Defrance Defrance 28 juin 2011 15:03

                                La presse Allemande a encore un peu de liberté, vous ne verrez pas cela en France ?


                              • sisyphe sisyphe 28 juin 2011 08:58

                                Vous avez dit bizarre ? 

                                Comme c’est bizarre : l’attachée de presse de Monsieur Ciotti, prise la main dans le sac... et qui est démissionnée ; pratoc ! 
                                Monsieur Ciotti, lui, le pôvre, n’en savait rien ; tout a été fait à l’insu de son plein gré, c’est sûr...

                                Il faut savoir comment Monsieur Ciotti le « Monsieur sécurité »« de l’UMP, s’est retrouvé Président du Conseil Génaral des Alpes Maritimes, que présidait, avant lui, son mentor, le motodidacte Estrosi. 
                                S’étant vu offrir, aux élections cantonales, une circonscription entièrement acquise à la droite depuis le libération (celle du Vieux Nice), pour être élu conseiller municipal, Monsieur Ciotti................. s’y est fait battre.........par un socialiste : Marc Concas , donc réélu au Conseil Général, au détriment du poulain du Maire...
                                Etalé, rétamé, désavoué, jeté, le Ciotti ? 

                                Vous n’y pensez pas ....
                                Le motodidacte, qui, élu Maire, devait obligatoirement quitter la présidence du Conseil Général (il y est pourtant resté, illégalement, plus d1 ans, en cumulant des mandats incumulables), a plus d’un tour dans son sac..

                                Il est donc allé trouver un élu de l’arrière-pays (entièrement aux mains de la droite locale) ; l’élu du petit village de Saint Martin Vésubie, (un peu moins de 1.500 habitants) ; Monsieur Gaston Franco, à qui il offre, en échange de sa démission,  le 13 novembre 2008 de ses fonctions de conseiller général, d’ intégrer le cabinet du maire de Nice,Christian Estrosi, à la demande de ce dernier en charge des questions du développement durable. 
                                Poste entièrement créé pour lui, avec des émoluments conséquents, destinés à l’aider à oublier son charmant petit village.... 

                                Une fois cette démission entérinée, donc, nouvelles élections cantonales.... où le candidat de la droite, de la majorité, est donc............... Monsieur Ciotti, le piteux battu du Vieux-Nice, qui se voit ainsi offrir ; non pas un fauteuil, mais un trône, pour lequel il est, cette fois-ci, facilement élu, devenant, dans la foulée, Président du Conseil Général des A.M. 
                                Poste important, puisqu’il faut savoir que le budget du Conseil Général des A.M. est de l’ordre de plus de 500 Millions d’€uros, et offre, par un clientélisme savamment dosé, tout le département aux élus de la majorité (41 élus sur 52). 
                                Par comparaison, le budget du Conseil Régional PACA, pour 7 départements, est de l’ordre de 1milliard 700 millions (soit à peine 3 fois supérieur à celui des seules A.M.). 

                                Toute cette tambouille ; un peu longue, pour expliquer que le Monsieur Ciotti, est un habitué des manoeuvres de basse-cuisine, et de bidouillage habituel. 

                                Il serait donc fort étonnant (c’est un euphémisme) que le bidonnage du faux témoignage de sa propre attachée de presse à Tf1, se soit fait totalement à son insu. 
                                Elle vient donc d’être démissionnée ; gageons qu’elle ne »mouillera« pas son boss, en attendant, quand la vague sera tassée, de retrouver un poste à la mesure de sa fidélité, et au prix de son silence ; pas d’inquiétude à avoir pour son avenir....

                                Quant au journal local, le fameux »Nice’-Matin" (nommé en coulisses Ciotti-Matin ou Estrosi-Matin, quand ce n’est pas Nice-catin, par les nissarts), mouillé aussi dans cette affaire (c’est par ses services qu’a été réalisé le reportage sur le témoignage bidon), nul doute, qu’il trouvera également les comparses à qui faire payer le pot cassé, et étouffera rapidement l’info, au profit de quelques faits divers sanglants, dont il fait ses choux gras, pour ses lecteurs, entre la rubrique nécrologique, et ses articles quotidiens sur la-beauté-de-nos-petits-villages-de-l’arrière-pays-avec-nos-artisans-si-chers-à-nos-coeurs, à l’instar du JT de JP Pernaud....

                                C’est beau, la politique, non ? 

                                • Defrance Defrance 28 juin 2011 14:56

                                   Encore une fois, bravo Imothep,

                                   Nous sommes gouvernés par une bande de voyous organisés, Ciotti, Estrosi, Sarkozi , a croire que les noms en I y sont pour quelque chose ( a part Pastori) .

                                   Un patron qui ne sait pas ce que font ses employés est un incompétent ! A ce propos il faut soit etre sur a 100% de son impunité, soit 100% con pour bidonner de telle sorte une emission qui va passer à la télé (sans imaginer pouvoir être reconnue ?

                                   Autre fait dont on ne parle pas trop , la possibilité de plus en plus probable que les enregistrements du majordome de Liliane soient annulés, a défaut d’être perdu puisque DSK le distrait savait bien faire !

                                   L’immaculé Woerthi pourra reprendre sa place !

                                   

                                   


                                • Raymond SAMUEL paconform 28 juin 2011 11:53

                                  Bonjour,

                                  J’interviens sur un seul point, annexe mais bien précis, qui n’est accessoire qu’en apparence  :

                                  - « S’ils bidonnent pour des sujets aussi PEU IMPORTANTS que celui-ci ».

                                  Il faudrait quand-même se rendre compte que les enfants deviennent des adultes et que les conditions dans lesquelles on les fait vivre ont une importance considérable.

                                  En l’occurence, il faut réagir contre cette obligation faite aux enfants de rester dans une école dans laquelle ils ne font que souffrir et se dégrader et qui, en conséquence, entrent finalement en révolte.
                                  Pour un certain nombre, ce régime est inhumain, une honte pour les adultes.
                                  Quand les écoutera-t-on (les enfants, pas les adultes) ?


                                  • platon613 28 juin 2011 14:09

                                    A lire !

                                    La gauche aime-t-elle les droits de l’homme ?

                                    Dans un édito provocateur paru dans Libération, le rédacteur en chef du journal Nicolas Demorand a dénoncé l’absence de consistance du programme du P.S.... La géopolitique selon Hubert Védrine et Roland Dumas force une question : La gauche aime-t-elle vraiment les droits de l’homme ?

                                    http://www.news-26.com/politique/72...


                                    • Defrance Defrance 28 juin 2011 15:17

                                       NON, seulement le caviar !


                                    • pauldevic 3 juillet 2011 08:14

                                      Rappellez vousz. Luc Chatel qui avait fait rentrer de fausses vraies consomatrices dans un magasins pour valider la trs trés faible hausse des prix de la rentrée scolaire. C’etait au debut du cinquénat et cca a marché àlors pourquoi s’en priver......

                                       


                                      • TSS 3 juillet 2011 13:26

                                        le texte de Ciotti n’est qu’une ressucée de celui de Petain en 1944 ... !!


                                        • BA 3 juillet 2011 23:58
                                          Une fête entre amis de l’oligarchie sarkoziste.

                                          Musée Albert Kahn, Boulogne-Billancourt, lundi 27 juin 2011 : à l’invitation d’Alain Minc, de nombreuses personnalités du monde politique, économique et médiatique s’étaient données rendez-vous.

                                          Mediapart s’est rendu sur place pour voir qui étaient les invités d’Alain Minc.

                                          L’oligarchie est ici, dans cette vidéo très révélatrice. 

                                          Si vous voulez savoir qui sont les quelques dizaines de personnes qui ont tous les pouvoirs en France, les voici.

                                          Voici les oligarques :


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès