Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le bon air confiné de l’Union Européenne

Le bon air confiné de l’Union Européenne

Capture d'écran « Google map » {JPEG}

Voici venus les beaux jours de l’Union Européenne, qui enivre votre esprit, conditionne votre pensée, et vicie votre air. Voici venu le temps de l’endoctrinement sans raison aucune, d’une organisation se prétendant "union", mais dont le dessein montre peu à peu ses traits aux allures de culte, à l’image de ce portrait plaqué sur cet immeuble, situé à l’avenue de Paris à Béthune (département du Nord - photo ci-contre). Voilà qu’en ce lieu, des locataires ou des propriétaires sont, tout comme l’est la République française, cernés par des drapeaux bleus aux étoiles d’or, symbolisant à la foi le rejet de leur démocratie, et l’obligation d’appartenance, contrainte et forcée par les tourments de propagandes médiatiques, à la construction européenne élevée par des multinationales, et non par l’aspiration des peuples. L’Union Européenne n’a jamais été et ne sera jamais la paix de l’Europe. Elle ne demeure qu’une politique unilatérale, sans visage réel, contrairement à ce qu’elle fait croire par l’idolâtrie mensongère sans cesse exhibée de Jean Monnet, ou de Robert Schumann (tous deux agents du Comité Central de l’Intelligence Américaine comme l’énonce l’article du journal anglais "The Daily Telegraph" du 19 septembre 2000 d’après les archives déclassifiées du département d’État américain). Elle intimide la population, en prétendant la "normaliser" orgueilleusement, voire même en lui voulant "sanctionner" l’ossature de ce qui émancipait son espace de liberté : son pays. Scrutez chaque mot de l’homme politique européiste ; car même si les propos qu’il énonce constituent une division doctrinale vis-à-vis de ses adversaires, tous en viennent à défendre explicitement la prétendue construction européenne, en affirmant farouchement être "pour une autre Europe" afin de calmer votre colère (rappelons de plus qu'il est impossible de former "une autre Europe" tant que les traités "T.U.E. et T.F.U.E." le préconisent, car il faut l'unanimité des 28 États membres pour qu'une seule lettre de ces textes soit ne serait-ce que modifiée, ce qui est impossible). Ils plaident leur cause implicitement, en "oubliant" de vous dire qui décide réellement, et en vous entraînant dans un combat verbal aveugle de sens. Par cette attitude, ils protègent les décideurs, c’est-à-dire les ayants droit du titre XV de la Constitution de la Ve République, texte implanté en 2008 après son refus en 2005 lors du référendum du Traité de Lisbonne. Voyez et entendez à la télévision, écoutez à la radio, lisez sur internet et dans les journaux. Constatez par vous-même le mal que déploient les amoureux de leur carrière personnelle, soutenus par des multinationales qui financent vos plus grands médias conditionnant régulièrement l’information ambiante en France. Contemplez qu’au prix de vos libertés, ces fanatiques ne cesseront de semer leurs graines ambitieuses et grandissantes, par des lois visant à de plus en plus vous contrôler, par la fabrication de raisons émotionnelles d’envergure irréversible, suivie par l’invocation du véritable sérum de "vos" solutions qui empiéteront pas à pas, votre intimité et celle de vos descendants. Puisqu’il est venu le temps de la dictature, alors j’implore que nous, citoyens Français, puissions avec dignité nous rassembler sans clivage, même de façon provisoire, afin de libérer la France de manière juridique, avec le mouvement de libération du pays : l’U.P.R., l’Union Populaire Républicaine classée "divers" par le ministère de l’Intérieur, qui rassemble jour après jour, les Françaises et les Français de tous les horizons se revendiquant être libres, pour le bien-fondé de ce que fut la valeur de l’émancipation de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen.


Moyenne des avis sur cet article :  4.69/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • howahkan howahkan Hotah 9 février 2015 18:04

    Jean monnaie....on aurait du se méfier !!


    • fred.foyn Le p’tit Charles 10 février 2015 08:21

      l’Union Européenne..est un immense bordel..ou les putes gagnent beaucoup d’argent..

      Quand je pense que l’on fait un procès a La Saumure.. ?


      • zygzornifle zygzornifle 10 février 2015 08:25

        ça sent bon le gros pognon pour les députés qui sont soudoyés par les groupes industriel pharmaceutique les banques et surtout les trusts américains qui les regardent le sourire aux lèvres rampé pour signer ce fabuleux contrat qui va livrer des millions de citoyens Européens pieds et poings liées a leur industrie qui va étouffer la notre et foutre en l’air tout notre passé artisanal agriculture élevage fini les bons produits bien de chez nous sous peine d’amende et de concurrence déloyale et Bruxelles sera la première a sévir ça elle le fait magnifiquement bien ..... 


        • Loïc Massebiau Loïc Massebiau 10 février 2015 13:43

          Étant rédacteur de l’article, je me permets d’ajouter une précision : Béthune est une ville située bien évidemment dans la région Nord-Pas-de-Calais. C’est une sous-préfecture du département du Pas-de-Calais, et non du Nord comme indiqué dans l’article. Merci à vous.


          • BA 10 février 2015 16:13

            Lundi 9 février 2015 :

            Cameron a présidé une réunion consacrée à un éventuel « Grexit ».

            Le Premier ministre britannique David Cameron a présidé lundi une réunion avec des responsables du ministère des Finances et de la Banque d’Angleterre consacrée à la marche à suivre en cas de sortie de la Grèce de la zone euro (« Grexit »), a dit une source du ministère.

            Le ministre des Finances George Osborne a dit dimanche que le pays accélérait ses préparatifs à une telle éventualité, notant que le rapport de forces entre la Grèce et la zone euro augmentait les risques pesant sur l’économie britannique.

            "Il s’est agi d’une réunion entre le Premier ministre et des responsables du Trésor et de la Banque centrale. Personne ne dit que cela (la sortie de la Grèce de la zone) va avoir lieu, mais il paraît judicieux d’examiner ce risque. Qui serait facteur d’une réelle instabilité", a dit la source.

            La Bourse d’Athènes chutait de près de 6% vers 11h35 GMT, au lendemain du discours de politique générale du Premier ministre Alexis Tsipras, qui a réaffirmé vouloir s’affranchir de la « troïka » et en finir avec l’austérité.

            « Une sortie forcée de la Grèce de la zone euro entraînerait la fin de la monnaie unique », a pour sa part affirmé dimanche le ministre grec des Finances Yanis Varoufakis.

            http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRL5N0VJ25620150209


            • taktak 11 février 2015 11:54

              le scandale de ce nouveau coup d’état financier de la BCE contre la grèce (après Chypre et les autres) confirme ce qu’explique le PRCF depuis maintenant plus de 10 ans. Un PRCF malheureusement censuré par tous les médias.

              Pour la démocratie, la paix et le progrès social, il faut sortir de cette dictature guerrière, totalitaire de l’oligarchie capitaliste qu’est l’Union Européenne.
              Rétablir la souveraineté de la Nation base de la démocratie.
              Brisons les chaines de l’UE., sortons de l’UE

              www.initiative-communiste.fr


              • lotharingien lotharingien 12 février 2015 09:23

                Rien n’empêche des membres du PRCF de rejoindre provisoirement l’Union Populaire Républicaine, le temps d’être plus forts tous ensemble pour sortir la France du bourbier européen. Il sera temps ensuite, une fois que la libération nationale aura eu lieu et que nous aurons quitté l’UE, l’euro et l’OTAN, de retourner militer dans nos partis favoris, qu’ils soient à gauche, à droite ou écologistes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Loïc Massebiau

Loïc Massebiau
Voir ses articles







Palmarès