Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le « cabot » et le politique

Le « cabot » et le politique

Fallait-il que DSK se livre à l'entretien télévisé que beaucoup auront regardé hier soir sur TF1 ? (record d'audience du JT depuis 2005) ... C’est la seule question présentant un réel intérêt.

A partir du moment où, avec Anne Sinclair, ils avaient répondu par l’affirmative, la suite ne réservait aucune surprise.

Certes l’exercice était délicat et nécessitait le talent d’un très bon comédien. A ce titre, DSK a donné la mesure de ses capacités, mais le sur-jeu était un peu trop visible. Des mini-détails sont révélateurs : silences préparés parfois trop longs, jeux de mains avec le rapport de Cyrus Vance trop ostensibles, « je regrette » … et « j’ai fait du mal aux miens ... aux Français » trop répétés. La "relation inappropriée" est un grand moment sémantique :

"Ce qui s'est passé est non seulement une relation inappropriée, mais une faute »[...]« C'est plus grave qu'une faiblesse, c'est une faute morale dont je ne suis pas fier."

Le «  j’ai manqué mon rendez-vous avec les Français » pour introduire le changement de registre et le passage décontracté à la politique, était habile : un revers de main ... Vous avez eu mon mea-culpa ... Passons aux choses sérieuses.
Sur ce plan justement, il ne reste pas neutre en dépit de dénégations superficielles.
En premier lieu il valide le fameux pacte avec Martine Aubry et sa décision, à lui DSK, antérieure aux événements, d'être candidat. Ce faisant il handicape l’ancienne première secrétaire affirmant il y a peu le contraire, la rejetant au niveau de la supplétive de service.

En ce sens François Hollande doit se frotter les mains. Candidat avant les évènements de New York et candidat en dépit de la présence escomptée de DSK à ces primaires, il endosse un costume plus sérieux, une détermination personnelle plus trempée. Cette détermination, cette volonté indépendante de l'attitude d'un autre, est importante aux yeux des Français pour une élection à la magistrature suprême.

DSK ajoute sur les épaules de Martine Aubry, l'évocation de son soutien sans faille à son égard. Pour tout dire, sans le dire, il sous entend un soutien implicite à sa "remplaçante", juste après l'avoir poignardé dans le dos.

Positif ou négatif ? Personne ne peut trancher entre l’une ou l’autre des hypothèses, mais tout le monde reconnaîtra que ce n’est pas neutre. D'autant moins que dans le même temps, il reconnaît la gravité de la crise traversée par l’Europe et le monde occidentale, persiste dans la volonté d’un devoir européen de « sauver » la Grèce et d’accepter les pertes. Il justifie les plans d’aide itératifs et pense même qu’ils sont insuffisants, pas assez rapides. Ce à un moment ou, à tort ou à raison, une majorité de nos concitoyens ne veulent plus entendre parler de nouvelles dépenses dans cette direction.

« Il faut accepter de reconnaître qu'il faut prendre sa perte »[...]« Tout le monde doit la prendre, les États et les banques », a-t-il insisté, plaidant également pour une plus grande solidarité et une "convergence budgétaire" dans la zone euro."

DSK ne renonce pas à la vie publique. Il déclare haut et fort que les questions internationales continuent de le passionner et qu’il est toujours prêt à s’y investir, après une période de repos et de réflexion. C’est tout à fait implicite, même si les mots sont choisis : il fait des offres de service.
Décidément, ces « monstres » de la politique sont insubmersibles malgré leurs faiblesses. C’est à la fois effrayant et rassurant. Effrayant parce que la plupart des "gens normaux" ne vivent pas sur la même « planète ». Rassurant, parce que, les charges ambitionnées sont telles, qu’il vaut mieux les confier à des « durs »
A n’en pas douter DSK fait partie des « durs ».
L’acteur a été un peu « cabot » : Tout n’était que jeu de rôle. Le texte, les silences, les œillades et mouvements de paupières, tout était parfaitement répété, la « composition » un peu trop visible. Mais le politique, ne renonçant jamais même au fond du gouffre, était parfait : pour continuer à faire croire à une compétence et réserver un avenir !

La palme des commentaires reviendra, comme souvent à Jack Lang, jamais en retard :

« Dominique a parlé la langue du coeur, de la vérité et de l'intelligence. Son intervention remarquable était pleine d'émotion et de justesse. Je suis fier d'être son ami. Il a révélé une fois de plus sa haute stature intellectuelle et morale dont je n'ai personnellement jamais douté. Dominique a montré ce soir avec éclat à quel point il était un homme d’État dont nous avons été provisoirement privés par la calomnie, l'injustice et le mensonge."

Il était difficile de se priver d'une telle diatribe. Elle illustre bien le message de reconquête qu'il était convenu de faire passer.

Pou terminer par un autre aspect, celui des supporters ; il n'était pas inutile de se balader sur les forums. La teneur des commentaires était très contrastée, avec une prédominance de "ça suffit", mais on pouvait encore noter des réflexions de ce type :

"Ah ! Dominique, j'ai eu si mal pour vous, on vous a demandé de vous exprimer sur ces injustices ignobles pour lesquelles vous avez été BLANCHI, seules vos capacités politiques m'intéressent. Je voterai pour DSK, et personne d'autre au P.S. car nul ne vous arrive à la cheville.... Reposez vous et revenez vite, nous vous attendons, Anne et vous, pour diriger notre état qui a grand besoin de vous. Merci Monsieur Srauss-kahn, vous venez de nous prouver une fois de plus votre grandeur d'âme."

Ou encore :

"Je pense très fort à Anne et je lui rends un grand hommage, nous vous attendons à l'Elysée tous les 2 parce que la France vous mérite et qu'elle deviendra une grande nation, grâce à vous."

Il était impossible de les inventer !

Le Blog


Moyenne des avis sur cet article :  3.16/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • iris 19 septembre 2011 14:26

    écouter des mensonges -il y avait mieux à faire


    • Hijack Hijack 19 septembre 2011 15:06

      Le Talmud fait loi ... DSK ne peut être en aucun cas condamné à cause d’une goy ...
      Il est donc innocent ... et l’autre coupable !!!


      • LE CHAT LE CHAT 19 septembre 2011 15:13

        On a perdu au basket hier soir , mais au moins je n’ai pas perdu mon temps ! voir des pitoyables larmes de crocodile , ça a été sans moi ...


        • OMAR 19 septembre 2011 19:34

          Omar 33

          Tiens, Calmos le chatontouze..et qui parle d’humanité..... 

          Mais oui, c’est vrai, DSK s’est réellement comporté comme un monstre..

          C’est vrai que c’est un pervers...

          Bon, mais c’est pas tout... Car il faut trouver quequ’un d’autre d’humain.

          Et vous pensez à ...... ???? 

          Pollution-Marine... ????

          D’accord...

          Mais alors que font ces nazillons dans son parti, le F.Haine ???

          http://www.liberation.fr/politiques/01012327813-un-candidat-fn-a-grenoble-photographie-faisant-le-salut-nazi

          DSK- Marine, même combat : celui de l’innommable..


        • lebreton 19 septembre 2011 20:57

          vous etiez au sofitel ce soir la ? en partouze ? alors ? qui ment ?


        • maddle maddle 19 septembre 2011 16:22

          Un seul mot chers concitoyens de la République : 

          Chutzpah


          • vinvin 19 septembre 2011 16:40

            L’ entretien avec DSK était tellement passionnant que je me suis endormi devant le JT de 20 heure, alors il y a qu’ a voir !........




            VINVIN.

            • Catherine Segurane Catherine Segurane 20 septembre 2011 11:46

              Tu t’es endormi, Vinvin ?


              Dommage pour toi, parce que c’était drôle !

              La seule chose que je regrette, c’est de n’avoir pas appris comment un vieux de cet âge pouvait avoir une relation sexuelle consentie et non tarifée avec une femme inconnue en 7 minutes chrono.

              Pourtant, j’étais tout ouïe !


            • Blartex 20 septembre 2011 16:30

              Catherine Segurane :
              "La seule chose que je regrette, c’est de n’avoir pas appris comment un vieux de cet âge pouvait avoir une relation sexuelle consentie et non tarifée avec une femme inconnue en 7 minutes chrono."

              Un éjaculateur précoce ?


            • A. Spohr A. Spohr 19 septembre 2011 16:55

              Je crois que nombreux sont ceux qui n’ont pas compris l’auteur . Il n’a jamais « soutenu » DSK , bien au contraire . Pitoyable Lang en effet mais on le savait mais qui aurait pu croire ( l’auteur l’oublie) que Leguen soi aussi CON.

              DSK n’est qu’un salaud par addiction, pas moins, menteur en direct ( l’interprétation du refus de poursuivre du procureur) ,capable d’une mise en scène humiliante pour les Français et plus gravement encore pour la gauche et Martine Aubry sa complice de Tokyo, oubliant toutes ses frasques traduites en pécadilles( faute ?) et se rapprochant en hypocrite accompli de son épouse milliardaire qui en la circonstance lui a évité le pire .La pauvre !
              Patron du FMI ? Camdessus en fut un véritable et bien plus longtemps. N’ayant ni épouse célèbre et riche, ni clique à sa dévotion, il n’a pas été encensé par les Français qui n’ont même jamais su ou rarement qu’un de leur compatriote oeuvrait aussi utilement au plan international, en toute discrétion . C’est un homme propre, lui . 

              • Bulgroz 19 septembre 2011 17:13

                Sarkozy est le responsable d’une « France qui s’abîme » (Hollande à propos de tout))
                Sarkozy abime l’image de la France (Aubry, iidem)
                Sarkozy abime l’image de la France (Ayrault, idem)
                Nicolas Sarkozy a abîmé l’image de la France (Ségolène Royal à Dakar)
                Sarkozy abime la voix de la France (Cambadélis à propos des Roms))
                etc...

                Une très forte majorité de Français (76%) considèrent que l’affaire Dominique Strauss-Kahn n’a pas abîmé l’image du PS. (TNS-Sofres).


                • A. Spohr A. Spohr 19 septembre 2011 17:26

                  Abonné à l’Express, j’ai adressé le commentaire suivant :

                  "Trop doux Christophe. Un salaud est un salaud et DSK vient de confirmer cette« qualité ».

                  Acceptez vous cette mise en scène scandaleuse : une copine de la sainte salvatrice par dollars interposés, d’un époux volage dont la séduction( ?) flatte le choix d’Anne, l’élue privilégiée, qui interviewe après une longue préparation, son ami puisque ... ?.Etc

                  .Et TF1 pour l’audimat se prête à ce jeu. Désormais les « fautes » de l’irrésistible Dominique, pécadilles de cul en somme, sont du domaine public. Je crois savoir qu’ion peut aller plus loin dès lors .« 


                  Eh bien j’ai été » modéré" donc non publié. Je vais sans doute rejoindre bientôt le banc des accusés avec Mme Diallo. Christophe Barbier pourtant combattif a dû être vertement sermonné peut-être même par les gens de la clique à DSK. Le pauvre ! Que vive Agoravox ! 

                  • lebreton 19 septembre 2011 21:07

                    je ne suis n’y de pres ni de loin un admirateur de dsk ,mais vous vous puer la haine et vous attaquer meme vos amis !c’est dire , petit goebels en puissance  !!!!!!!!!!!!


                  • terreetciel terreetciel 19 septembre 2011 17:35

                    Il nous prend pour des andouilles : une femme séduite OK pour Saint Claude (aucun plaisir possible) en 10 minutes ça n’existe pas. Le pire c’est qu’il croit ça normal, depuis plus de 40 ans qu’il traite ainsi les femmes personne ne lui a dit que c’était vilain-pas beau


                    • Zangao Zangao 19 septembre 2011 19:04

                      Au moins une bonne chose, il a révélé la face cachée des socialistes ..........


                      • Magnon 19 septembre 2011 22:10

                        Si on écoute DSK, il a été au mieux un lapin goujat !
                        La moralité de l’histoire :
                        D’un coté un occidental puissant, riche, (socialiste) et goujat,
                        De l’autre une vraie prolétaire issue de l’Afrique de l’Ouest, vite expédiée en 10 minutes :
                        Qui s’est bien vengée de son humiliation et qui méritait cette vengeance ?


                        • LE CHAT LE CHAT 19 septembre 2011 23:48

                          d’après le sondage sur la 6 , il n’a convaincu que les convaincus , seuls 20% le trouvent crédible !


                          • Mugiwara 19 septembre 2011 23:50

                            courage banon, j’essaierai de venir à ta manif. 

                            autrement, il a parlé de laisser la Grèce couler et c’est une grosse nouvelle qu’on n’aurait pas du reléguer au second plan. 
                            le tout est de savoir comment les grecs vont le prendre. 
                            maintenant, c’est quoi la suite ? l’Italie ? l’Espagne ? on ne veut pas y penser, et pourtant, il faut s’y résoudre un jour ou l’autre. 
                            et puis, comment se fait il que les spéculateurs continuent comme si de rien n’était ? n’ont ils aucune morale ? ou peut être qu’il y a une autre raison qu’on ignore ? pour l’instant, je ne vois pas quoi. 



                            • poletmik 20 septembre 2011 00:40

                              Désolé mais son intervention, cousue de fil blanc, signifie : "je vous donne le fin mot de l’histoire grecque ; ce pays ne paiera pas sa dette alors que les dirigeants européens le savent très bien mais ne veulent pas annoncer aux peuples (à la populace) qu’ils devront payer pour les grecs". Et c’est ainsi qu’il tente, par un petit coup de jarnac, de se situer au dessus des gouvernants actuels, l’air de dire vous verrez dans très peu de temps que je l’avais dit et donc que je suis bien supérieurs à eux. Vous viendrez me chercher un de ces jours !!!!! L’art de faire du neuf avec du moisi. Un levantin quoi.......


                            • Catherine Segurane Catherine Segurane 20 septembre 2011 11:51

                              Il a dit aussi que la France avait besoin d’accueillir plein d’immigrés supplémentaires.


                              Heureusement qu’il est éliminé !


                            • Cyril Cyril 20 septembre 2011 02:03

                              c’est vraiement pas étonant le soutient soutient de jack lang, lui même sioniste de premier rang, et lui meme acusé de partouze avec des petit marocain.....

                              Ils ne peuvent que se soutenir tant leur parcour est proche


                              • charles-edouard charles-edouard 20 septembre 2011 07:34

                                bonjour
                                monsieur DSK, brandi à plusieurs reprise le rapport du juge qui selon lui l’innocente , faux les poursuite on étaient abandonné au bénéfice du doute pour absence de preuve , nuance

                                la question que je pose un individu moins médiatique que DSK aurait-il eu autant d’indulgence de la part du juge

                                dans le rapport les poursuites sont abandonné pour témoignage contradictoire de la victime ,je pense que si le viol a eu lieu et peut étre des pressions exercées, la victime peut etre fortement perturbée

                                dans ce rapport on fait beaucoup allusions au passé de la victime ,monsieur DSK a lui aussi un passé pas tres reluisant auprès des femmes 

                                faire passé se monsieur pour un seducteur et une erreur , les séductions que l’on attribut à monsieur DSK ,serait plutôt ciblé, au debut de cette affaire je pensé vraiment à machination
                                politique, mais maintenant je pense que ce monsieur se crois au dessus de tout et se donne le droit de relire les fait à sa façon 

                                 


                                • Clojea Clojea 20 septembre 2011 09:03

                                  Bonjour l’auteur. J’ai regardé la « prestation » de DSK. Du grand numéro de relation publique. Très fort. Du sans faute. Cela va enchanter le blaireau moyen et sa cote de popularité va remonter. Très beau parleur, et malheureusement cela buse le français moyen. Nous ne serons que quelques uns à voir que ce n’est que du vernis. 


                                  • goc goc 20 septembre 2011 10:10

                                    tout a fait d’accord

                                    il est clair que s’il a fait une croix sur l’élection de 2012, il pense pouvoir se remettre en selle pour 2017, en pariant (non sans raison) sur la faible mémoire des français.

                                    notre seul espoir c’est que les électeurs fassent la différence entre un politicien véreux et un violeur pathétique. Et puis d’ici là la crise aura fait ses ravages, et je doute qu’un individu dont l’image de « fortuné » restera dans toutes les mémoires, puisse faire encore illusion


                                  • David Meyers 20 septembre 2011 10:16

                                    La sècheresse et la famine en Afrique, la crise financière suite à la faillite des états, les soldats (et les civils) qui meurent en Afganisthan ou en Irak, les mille et un petits massacres des micro chefs de guerres, les millions de pauvres, l’incroyable inconpétence et la faillite des décideurs politiques...

                                    tout cela n’était que pipeau face à l’incroyable information question :

                                    Mais où le kiki de DSK se trouvait-il donc un fameux soir à New York

                                    De la part de TF1, l’exercice avait déjà été réussi avec ce fameux « M. Mitterrand êtes-vous un pédophile » prononcé par la charmante Ferrari devant des millions de télespectateurs à cause d’un bouquin écrit par l’autre à une époque ou David Hamilton photographiait avec succes des mineures à poil en mettant du beurre sur son objectif

                                    Ce qui est inquiétant, c’est que DSK n’a pas trop épilogué sur la moralité (nécessaire ou non) de personnalités influentes dans le monde, ni sur les outils d’une justice parfois expéditive et démonstratrice (aux USA ou en France d’ailleurs) ni sur la difficulté des magistrats ou procureurs face ce genre de plaintes où la parole de l’un(e) s’oppose à la paraole de l’autre, ni sur le sulfureux mélange des médias faisant du fric en profitant d’affaires privées et pénales...

                                    Non ce qui est inquiétant c’est qu’une personne vienne faire acte de contrition à la télévision. « J’ai fait du mal, je le regrette, je ne suis pas coupable quand même bla bla bla ». Peu importe d’ailleurs les mots, ce qui est consternant c’est le conteneur : mettre une personnalité face à une caméra pour entendre quoi ? la vérité ? Mais n’est-ce pas le rôle de la justice ça ? et surement pas le métier de Chazal Ferrari ou autre Dupont Lajoie.

                                    Mais il semble que je sois un des rares à être choqué du procédé... car pour le fond, la justice a en partie tranché avec bien plus d’éléments que je ne pourrais jamais en avoir.


                                    • stephanemot stephanemot 20 septembre 2011 10:46

                                      je l’ai au contraire trouve tres mauvais comedien.


                                      • bdoume bdoume 20 septembre 2011 12:00

                                        Le sysrème veut nous imposer le fossoyeur des nations, « dont on nous a provisoirement privé » dirait notre indispensable jack lang, concierge de la place des vosges.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès