Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le cannabis fait recette au Parti Socialiste

Le cannabis fait recette au Parti Socialiste

Du 26 au 28 octobre prochain, en pleine période de la récolte du cannabis, le parti socialiste tiendra son congrés annuel dans la ville de Toulouse, à cette occasion responsable et militant ont publié sur le site du Parti Socialiste des contributions pour les quelles un appel est lancé aux internautes à apporter leur soutien.

Trois de ces contributions concernent la législation désuette qui encadre le cannabis et appellent à un changement rapide et radical, allant de la contrenvationalisation des consommteurs à l'établissement de cannabis social club en passant par la légalisation du cannabis thérapeutique.

A l'heure actuelle, la France est un des pays européens qui a un des taux les plus élevés de consommateurs de cannabis malgré un arsenal judiciaire plus que conséquent, en effet la France est l'un des derniers pays d'Europe à punir par une peine de prison la consommation de cette plante. Depuis 42 ans la politique prohibitioniste menée par la France n'a jamais donné le moindre résultat, le cannabis est encore plus présent sur le territoire qu'il ne l'était à la date à laquelle il a été interdit.

Apparemment conscient de ce non sens sanitaire, certain socialiste défende l'idée que l'abandon de la prohibition dans son état actuelle devrait prendre fin

Dans sa contribution intitulée " Cannabis : Le laxisme c'est de ne rien changer " Daniel Vaillant défend avec force l'idée d'une légalisation immédiate du cannabis thérapeutique et la nécessité d'ouverture d'un grand débat national sur le cannabis en général. c'est pour le moment cette contribution qui a reçu le plus grand nombre de soutien parmi toutes celles publiées sur le site du parti socialiste.

La contribution rédigée par Gerard Filoche est également pertinente. Son texte qui a pour titre " Régulation contre la société de violence : un autre monde est possible" est aussi largement soutenue par les internautes. Gerard Filoche y expose la nécéssité d'un appareil judiciaire irréprochable et d'une régulation de la vente de cannabis par l'intermédiaire de cannabis social club, des associations dont la raison d'être serait de fournir en cannabis leurs adhérents.

L'appel lancé par Bruno Lerroux, " Pour une approche transversale des enjeux de sécurité et de prévention ", est nettement plus sécuritaire mais on peut y lire un appel à un débat entre professionnel sur l'opportunité de remplacer les sanctions pénales pour les consommateurs de cannabis par une contravention, une demi mesure qui ne résoudra jamais les problèmes liés à la distribution illégale du cannabis que ce soit sur un plan sociale ou sanitaire. Il est à noter qu'à cet instant cette contribution n'a reçu que peu de soutien.

 

Le parti de la rose rouge n'est pas encore devenu le parti de la fleur verte mais il semblerait qu'un sacré virage vient d'être amorcé en direction d'une nouvelle réglementation encadrant le cannabis et son usage.


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


  • Deneb Deneb 15 septembre 2012 08:58

    "Gerard Filoche y expose la nécessité d’un appareil judiciaire irréprochable et d’une régulation de la vente de cannabis par l’intermédiaire de cannabis social club, des associations dont la raison d’être serait de fournir en cannabis leurs adhérents."

    C’est clair que ça enchanterait les politiques de constituer un fichier des fumeurs de pétards. Fiche-t-on des buveurs occasionnels ? Des fumeurs ?


    • King Al Batar King Al Batar 15 septembre 2012 10:37

      La situation du cannabis n’évolue pas tant qu’il sera utilisé comme un moyen de repression dans les cités.
      Je m’explique. Les familles en provenance des pays africains et résidante dans les cités n’avaient absolument pas le même taux de fécondité que les familles francaises... P conséquent, après le regroupement familial, il a bien fallu que nos politiques fassent un choix pour endiguer cette surpopulation sous prolétarienne, francaise, issue du tiers monde.

      Donc on innonde de shit les cités, on incite ces jeunes à ne pas travailler et on en envoie facilement 1/3 en taule... l’homicide est bien reflechit... C’est facile de comdamner les consommateurs, les petits dealers et les cultivateurs... Même les "caids qui font des go fast, ne sont que des petits acteurs de ce marché. JE rappelle, à ceux qui ne le savent pas, que les go fast des caids (c’est à dire un aller retour paris maroc à 230 chargé sur l’autoroute) n’est qu’une solution qu’on trouvé les dealers pour ne pas passer par les ficelles traditionnelles du milieu... Mais quelles sont ces ficelles ??? Qui ramène le shit en France, qui fait tourner cette gigantesque pompe a fric qui crée une économie totalement parallele dans toutes les cités de France ????

      Le shit est un instrument des différents gouvernement pour maintenir toutes une partie de la population dans l’illégalité et marginaliser les jeunes de cités ! C’est con parce que c’est bon....

      Quand je vois comment le gouvernement d’aujourd’hui taxe toute les formes d’addictions à la manière d’un grand mafieux (tabac, alcool, paris et poker, casino, et bientot les boissons sucrées) on se demande ce qui les empecherai de joindre l’utile au rentable, avec ce psychotrope qui est consommé par plus de 30% des moins de 35 ans.... Pir encore quand on sait que les fumeurs de shit font partie des populations qui votent le moins... Ils representeraient un pouvoir electoral evident à celui qui en ferait un de ses chevaux de bataille ! Mais non, on laisse la situation dans l’état.... C’est bien que ca profite à quelqu’un. Et pas qu’au gosses de cités !


      • Walid Haïdar 15 septembre 2012 11:15

        Plutôt d’accord même si c’est bien évidemment un peu plus compliqué que ça, mais pas d’accord du tout sur un point : le shit, ça porte bien son, puisque c’est de la merde en barre, et c’est vraiment pas bon (je parle du shit qu’on trouve en général dans les cités dont vous parlez).


        Bien entendu, le pur tout frais du cultivateur marocain ou libanais c’est tout autre chose, mais on ne devrait pas appeler ces merveilles avec des gros mots.

      • Lemaïsjekiff Nestor 15 septembre 2012 17:07

        Salut ...

        Sur le sujet je vois les choses comme King, qui peut faire rentrer sur le territoire de grosses quantité à part des gens qui auraient des tunes et qui connaîtraient bien le milieu et c’est encore plus flagrant pour la coke.

        1 → 684 kilos en une seul fois (Le 28 Mai 2009)
        2 → La valeur du butin s’élèverait à 27,392 millions (2009) 
        3 → port du Havre plus de 700 kilos de cocaïne (2011).

        En 2008 → 4T500 de coke saisie dans l’année ... (dit dans le lien 1)

        [27 000 000 euros divisé par 684 kg = 39 473]

        donc autour de 40 000 euros le Kilo de coke ...

        [40 000 euros multiplié par 4500 kg (4T5) = 1 800 000 000 d’euros ...]

        Donc presque 2 milliards de perte pour les trafiquants en une seule année ...

        Qui peut acheter autant de coke, c’est sûrement pas les petits dealers des cités, 27 millions d’euros ça fait une belle somme tout comme perdre 2 milliards par an. Alors oui la question que l’on peut aussi se poser c’est qui peut bien se permettre de prendre le risque de perdre de telles sommes ?


      • Nums Nums 15 septembre 2012 17:31

        Le shit est un instrument des différents gouvernement pour maintenir toutes une partie de la population dans l’illégalité et marginaliser les jeunes de cités !


        Le raisonnement général se tient (pourquoi pas, c’est pas à écarter) mais je verrais les choses autrement. Pour la suite, je m’adresse à tout le monde, j’ai juste cité la phrase précédente pour pouvoir rebondir.

        Il y a une forte proportion de familles d’origine Africaine avec une forte natalité (c’est un fait) donc ça complique les choses pour accéder à l’emploi dans un pays où le chômage est particulièrement conséquent. Mais c’est d’autant plus compliqué qu’il y a une discrimination avérée envers les gens qui viennent des cités. Or emploi = thunes et quand on sait qu’on ne peut pas trouver un emploi car pas la bonne origine ethnique/sociale/géographique et qu’il faut bien de la thune pour vivre et pour s’acheter les mêmes trucs inutiles (c’est mon point de vue) que ceux qui en ont, on est tenté par l’illégalité. Donc, le biz autour du shit est une solution. 
        Au niveau du biz, c’est très clairement le shit qui génère le plus de thunes dans l’économie parallèle, loin devant le « tombé de camion » ou les drogues dures (coke, héro : pour ces deux là, c’est récent, ça fait 10 ans que n’importe qui peut facilement s’approvisionner, avant c’était galère donc les tarifs étaient prohibitifs). Mais si le shit domine, c’est très clairement qu’il y a une forte demande et j’aurai envie de dire qu’il y a en France une « culture fumette » bien ancrée.

        Mais revenons à l’essentiel : je serais plutôt d’avis que le gouvernement achète la paix sociale en ce qui concerne le biz du shit. Le constat des politiques et des sociologues sur le sujet : les gens sont dans la merde, le biz du shit est une source de revenus. S’attaquer à l’offre en anéantissant le trafic ne fera pas mécaniquement baisser la demande, donc on laisse faire et on évite la révolte de hordes de précaires. Il suffit de voir à quel point la tension est bien là quand les keufs sont trop présents à patrouiller et perturbent pour le coup le bon déroulement du biz. Faut pas non plus oublier que les flics ne sont pas particulièrement tendres quand il s’agit de contrôler les gens et ce x fois au cours d’une même journée.

      • Nums Nums 15 septembre 2012 17:54

        @Nestor


        A la lecture de ton com et des chiffres que tu apportes, votre raisonnement (à King, Walid et à toi) tient la route.

        Pour le coup, je ne sais plus trop, peut être que le vôtre et le mien sont complémentaires. Va savoir...

        Ceci dit : on sait que les élites et certaines officines tirent profit (financier voire au delà) du trafic : lien

      • Nums Nums 15 septembre 2012 16:57

        La France est l’ un des Pays européens a avoir un taux le plus élevé de vendeurs de cannabis


        Et ce serait l’offre qui conditionne la demande ? Tiens donc...

      • Antoine Diederick 15 septembre 2012 12:02

        a King,

        La consommation de cannabis a explosé en Europe suite aux idéologies du pacifisme contestataire, des « hippies » etc...

        Et simultanément, cette consommation s’est répandue avec l’immigration....qu’il était facile de trouver un « parrain » au de la « Mare Nostrum » pour gagner de l’argent vite fait...


        • King Al Batar King Al Batar 15 septembre 2012 12:20

          Qui fait rentrer le shit sur le territoire monsieur. A l’époque il y avait des douanes, et y avais pas moins de shit que maintenant.

          Vous savez, la France a mis adopi en place est ce que ca a empeché les tééchargements ??? non.
          Le mec de megaupload c’est fait serrer et ce site a fermé. Et visiblement c’est bcp plus chiant pour le non initié de télécharger...

          Avec le shit c’est exactement pareil. Vous pouvez parler tant que vous voulez des petits dealers tant que vous voulez. Tant que ceux qui ont choisi de laisser rentrer cette « drogue » en abondance sur notre territoire donnent leur aval. Ca ne changera rien.
          Qui controle ca ?
          Qui profite du crime ? Les dealers ? Ces jeunes francais qui pourrissent tous leur avenir et finissent en taule avant leur30 ans ????
          Hummm ca me parait un peu plus subtil que votre simple analyse....


        • Antoine Diederick 15 septembre 2012 13:52

          a King,

          Oui, c’est surement un peu petit plus subtil que cela...mais c’est tout de même la toile de fond des libertaires pacifistes contestataires qui se sont fait doublés par les « mafias » petites ou grandes, la nature ayant horreur du vide smiley


        • tf1Goupie 15 septembre 2012 14:48

          Le tabac, le lexomil et l’alcool sont entrés sur le territoire grace à quelle ideologie déjà ?

          Parce qu’apparemment c’est aussi simple que ça


        • tf1Goupie 15 septembre 2012 14:49

          Je ne m’étais pas rendu compte à quel point Calmos était fripé et décati .... smiley  smiley smiley


        • Deneb Deneb 15 septembre 2012 14:51

          Antoine : « ...libertaires pacifistes contestataires qui se sont fait doublés par les  »mafias« petites ou grandes, la nature ayant horreur du vide »
          Pas faux, mais on y remédie avec la légalisation. Et je vous dis pas la manne du ciel pour les caisses d’Etat.


        • illuminato 15 septembre 2012 15:06

          La fin de la prohibition de l’alcool a mis fin à la criminalité liée à cette prohibition ,mais la maffia a eu le temps d’infiltrer et de corrompre l’état Us et d’ adopter une nouvelle prohibition :celle de la drogue,et de l’imposer au monde entier ,avec les jolis résultats que l’on connait aujourd’hui .
          Au vu des énormes dégâts de la prohibition ,la légalisation des stupéfiants ne suffira surement pas ,mais c’est le premier pas .çà fait soixante ans que dure la « guerre à la drogue » :

          « Répeter les même solutions à un problème et espérer un résultat différent est une forme de
          folie . »
          Albert Einstein


        • illuminato 15 septembre 2012 16:29

          c’est le pacifisme qui vous inquiete ?


        • Nums Nums 15 septembre 2012 17:33

          @ Calmos


          La paix toute relative qui y règne est liée à la permissivité ou au freinages de ces trafics.

          Une fois n’est pas coutume, je suis d’accord avec toi. Cf mon commentaire plus haut.

        • Antoine Diederick 15 septembre 2012 18:14

          ah, la taxation....comme les états sont en disette de ressources....


        • Antoine Diederick 15 septembre 2012 18:17

          A King, si vous voulez dire qu’il y a un contexte favorable social et économique expliquant l’apparition de trafics dans les cités, oui pkoi pas ? Cela semble vrai, réel....

          Le problème : une nouvelle violence à coup de révolver entre concurrents....


        • illuminato 15 septembre 2012 14:51

          En 1953 le cannabis était retiré du Vidal et sa prescription devenait interdite malgrés toutes les vertues qui lui était reconnues dans les éditions précédentes de cet ouvrage.
          En ces temps d’aprés guerre les usines de poudre à canon ne raportait plus à leurs actionaires les dividendes escomptés, ces usines se sont donc reconverties dans la production d ’engrais et de medicaments, dans un premier temps ils ont essayer en vain de synthetiser le principe actif du cannabis le thc, ne parvenant pas à leur but et en s’appuyant sur l’ordre des medecins créé par le gouvernement de vichy. les lobbyistes liés à ces groupes puissants ont tous mis en oeuvre pour decridibiliser et diaboliser le cannabis, leur principal concurent des medicaments modernes « issue de la pétro-chimie “. Depuis cette interdiction la france est devenu l’ un des premiers pays producteurs et consommateurs d’antidouleur d’antidepresseur…Des drogues certes légales mais hautement addictives, les actionnaires pouvaient à nouveau se réjouire et se remplir les poches en empoisonnant l’ eau que nous buvons, l’ air que nous respirons et les sols dans lesquelles nous cultivons
          A se demander si les politiques s’interressent plus à la santé economique de leurs entreprises qu’à la santé de leur concitoyen .


          • Vegetaline 15 septembre 2012 15:38

            Ce texte est un chef d’oeuvre, c’est vrai !
            je me permettrai toutefois un commentaire extrait d’un excellent livre de science fiction

            « Redde Caesari quae sunt Caesaris, et quae sunt Dei Deo »

             tu aurais du mentionner son auteur, le célèbre frapadingue qui par cette tirade commentait un article d’Arnaud Aubron sur le site de rue89.


          • illuminato 15 septembre 2012 16:07

            c’est lui même et je lui rends hommage ,c’est pas la 1ere fois que le le cite mais ,c’est la première fois que j’oublie de mentionner son nom ( méaculpa ) Honneur à Frapadingue .


          • Vegetaline 15 septembre 2012 16:38

            tu as oublié la fin de cette locution, grave erreur !

            « Errare humanum est, perseverare diabolicum »

            J’espère pour toi que tu lui as demandé son autorisation, Frapadingue est particulièrement regardant sur ses droits d’auteurs. Une omission de ta part pourrait te causer bien des tracas car ce que tu as fait en droit français s’assimile à de la contrefaçon.

            « DURA LEX, SED LEX »


          • illuminato 15 septembre 2012 20:45

            Je suis sur qu’il sera heureux de savoir que son message fait encore mouche .


          • Vegetaline 15 septembre 2012 22:35

            Frapadingue c’est mon pseudo sur rue89, tu ne m’as pas demandé la permission, pas nommé comme auteur à plusieurs reprises et jamais sourcé, comportement qui caractérise un fait délictuel avéré en droit français et européen.

            C’est pourquoi renseignement pris auprès de mon conseil juridique nous allons t’attaquer en justice et te réclamer 500 euro par commentaire posté au titre des droits d’auteur. Il est peu probable que nous obtenions l’intégralité de cette somme mais au moins on va bien se marrer quand un juge aura à se prononcer sur cette affaire, j’espère donc pour toi que tu as autant le sens de l’humour que nous quand le tribunal compétent te demandera de t’expliquer. Cette procédure judiciaire sera une première en France car jamais encore la justice n’a eu à se prononcer sur l’application des droits d’auteur sur un commentaire sur un site de presse.


          • illuminato 15 septembre 2012 23:11

            Au moins sur rue 89 on peut rectifier ses posts , bon bon je surveillerai ma boite aux lettres .


          • spartacus spartacus 15 septembre 2012 15:26

            Y’a aussi l’emploi fictif.


            • bel95 15 septembre 2012 16:54

              Coïncidence, j’suis en train de regarder un film qui explique la conquête de la chine par les Anglais ensuite par les japonnais grâce au développement des fumerie d’opium !!!


              • Vegetaline 15 septembre 2012 17:47

                Tu fais bien de parler de la chine, des textes chinois datant de la période antique mentionne les vertus médicinales du cannabis et un morceau de cannabis vieux de 5000 ans a été retrouvé dans la tombe d’un empereur.


              • bel95 15 septembre 2012 20:32

                Arrete pousse pas mamie, thérapie et distribution en grande surface il y a un pas. Tu sais la majorité des calmant sont dit « opiacé » mais on en fourgue pas aux minots à tout va


              • Nums Nums 15 septembre 2012 17:45

                Je suis favorable, bien que je ne fume plus, à la légalisation du cannabis et ce depuis maintenant 20 ans. Mais franchement, je n’y crois pas.

                Je pense qu’au mieux on arrivera à la dépénalisation. Pourquoi plutôt dépénalisation plutôt que légalisation ?

                Légalisation difficilement envisageable car :

                1. Mentalité Française clairement conservatrice et franchement pas libérale (au niveau des esprits).
                2. Si l’état légalise et donc s’octroie le monopole de la vente de cannabis, ça n’anéantira pas le trafic clandestin mais ça fera quand même un manque à gagner pour les « trafiquants » et la relative paix sociale que le biz du shit permet de maintenir risque d’être sérieusement remise en question.

                Dépénalisation nettement plus envisageable car :

                1. Cf le point N°2 ci-dessus.
                2. Ce serait plus logique compte tenu du nombre conséquent de fumeurs qu’on laisserait tranquille au lieu de les emmerder pour un pétard ou une boulette ou quelques grammes qui trainent dans la poche.

                • Antoine Diederick 15 septembre 2012 18:03

                  Re-bonjour,

                  Il semble bien que Monsieur Hollande soit contre la légalisation de la consommation du cannabis.

                  En Hollande, justement , cela donne cela ICI


                  • Vegetaline 15 septembre 2012 18:13

                    Tu connais mal nos institutions. C’est le parlement qui écrit la loi pas le président.


                  • Antoine Diederick 15 septembre 2012 18:19

                    A Végétaline, c’était une affirmation de Monsieur Hollande en campagne.

                    A ce stade en effet....


                  • Antoine Diederick 15 septembre 2012 18:24

                    Et donc, entre promesse électorale et travail législatif, il y a un gouffre d’intentions, ce n’est pas nouveau.

                    La dépénalisation du consommateur de cannabis à la légalisation de son usage à des fins thérapeutiques me semble envisageable.

                    En revanche, oui, il y a un problème avec cette économie souterraine qui pourrit la vie des gens au quotidien...

                    Il est courant d’apprendre qu’un petit dealer peut se faire plus de blé en une journée qu’un gars qui va au boulot, genre « normal », genre Présidient smiley


                  • cynoque 16 septembre 2012 23:15

                    @vegetaline @antoine diederick et ce sont les sénateurs qui décident des lois


                  • Antoine Diederick 17 septembre 2012 09:39

                    Si je souviens bien , parcours d’une loi, Assemblée, Sénat, Conseil constitutionnel...si retoquée retour pour modifications va l’Assemblée...

                    C’était plus ou moins le même parcours en Belgique avant la régionalisation belge.

                    Cela à l’avantage de la cohérence à mon sens ...


                  • Antoine Diederick 15 septembre 2012 18:11

                    Je vais me faire l’avocat du diable :« Le meilleur moyen de détruire une population, c’est l’opium. »

                    Maintenant nous avons le choix de nos addictions smiley

                    La télé, le sexe, la clope, le joint, le jeu, le sport, etc .... smiley


                    • Antoine Diederick 15 septembre 2012 18:29

                      a King,

                      Vraiment pas d’accord avec vous sur ce point :

                      "Je m’explique. Les familles en provenance des pays africains et résidante dans les cités n’avaient absolument pas le même taux de fécondité que les familles francaises... P conséquent, après le regroupement familial, il a bien fallu que nos politiques fassent un choix pour endiguer cette surpopulation sous prolétarienne, francaise, issue du tiers monde.
                      "

                      Suggériez-vous qu’il existe une volonté nataliste, voire un complot de pour violenter ces personnes ?


                      • arobase 15 septembre 2012 18:34

                        question (très sérieuse) : que ferait lepen à ce sujet si elle venait au pouvoir ?


                        des réponses sérieuses, argumentées et crédibles si possible.

                        • arobase 15 septembre 2012 18:38

                          plein de gens sont pour le cannabis. beaucoup même se vantent d’en prendre. 

                          même ici souvent.

                           sauf pour leurs enfants ! quand ils découvrent que leur fille se drogue, c’est le monde qui s’écroule !!

                          faut savoir ce que l’on veut.

                          mais quelqu’un a une solution ? on est toute ouie.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

PGL


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès