• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le carburant du FN c’est aussi la 5e République !

Le carburant du FN c’est aussi la 5e République !

La 5e République devait apporter de la stabilité, permettre des choix clairs, moraliser les pratiques politiques. Le résultat de la législative partielle de Villeneuve Sur Lot ce dimanche démontre une seule et unique chose : sa mort clinique. Imaginez un peu. Les électeurs devaient se prononcer sur fond de scandale politique majeur. Ils devaient voter UMP pour faire barrage au FN s’ils étaient de gauche. Le candidat de la droite extrême, pour battre celui de l’extrême droite, devait compter sur des électeurs d’habitude adversaires. A n’y plus rien comprendre en vérité ! Quant à la morale dans tout cela, elle se baladait quelque part entre la peste et le choléra. A Villeneuve Sur Lot ce week-end, rien n’était clair, rien n’était moral, tout était instable. Depuis, les deux partis moteurs de cette 5e République jouent au jeu du « c’est pas moi, c’est lui ». Les Solfériniens du PS clament que le fautif c’est Cahuzac, c’est Barroso, c’est l’UMP qui banalisent le FN. L’UMP rétorque que le fautif c’est le PS et ses électeurs qui n’ont pas joué le jeu du Front Républicain ou d’un Hollande qui accroît la crise avec sa politique. Sauf que les affaires ils y sont englués tous les deux. Tout comme ils préconisent ensemble l’austérité, la règle d’or et l’intégration dans une Europe dirigée par Barroso. Ce faisant, ils accréditent le mot d’ordre du FN selon lequel l’UMP et le PS c’est pareil. Ce faisant ils rendent possible la quasi élection d’un très jeune homme et très incompétent candidat du FN qui a pour seul programme le rejet de ce que son appareil appelle le « système UMPS« . Dès lors, Il convient de s’interroger en urgence sur les raisons qui rendent valides aux yeux de beaucoup d’électeurs cette thèse du FN plutôt que d’essayer d’éteindre un incendie toujours plus vif, toujours plus dangereux, au moyen d’un misérable sceau d’eau qui porte le nom de Front Républicain. Ce Front Républicain ne vient-il pas, finalement, rendre crédible la rhétorique FN et son fameux « système UMPS« ? Le mode de scrutin majoritaire ne vient-il pas renforcer le discours victimaire du FN ? L’absence de contrôle citoyen sur les élus ne rend-il pas possible la multiplication des affaires et des scandales qui alimentent ainsi la thèse favorite de l’extrême droite du « tous pourris« ? Et si, finalement, le carburant du FN c’était aussi les institutions de la 5e République ?

Pour une élection nationale, le mode de scrutin de la 5e doit, dit-on, permettre de choisir au premier tour et d’éliminer au second. L’élection à la majorité des suffrages sur deux tours reconnait donc sa faille à l’intérieur même de son mode d’emploi. pour-denoncer-la-situation-de-son-fils-ce-creusotin-a-decide-de-dechirer-symboliquement-sa-carteFinalement, le citoyen ne choisit pas, il élimine, mécaniquement. Dès lors, l’élection devient peu attractive puisque beaucoup comprennent qu’ils ne seront jamais représentés à la hauteur de ce que pèsent leurs idées dans la société. A l’arrivée, le choix se résume à deux candidats, qu’ils vous plaisent ou non. L’abstention explose ! Les ardents défenseurs de ce scrutin majoritaire affirmeront qu’il est le seul à protéger des dangers de l’extrême droite en général et du FN en particulier. Ils avouent ainsi vouloir réduire la lutte contre le Front National au seul Front Républicain, puis poser le voile sur l’extrême droite et ses causes réelles jusqu’à la prochaine élection, jusqu’à la prochaine convulsion du système. En vérité ils plaident pour leurs paroisses. Car les avocats du scrutin majoritaire proviennent des deux partis « dominants » quasi certains de faire parti du choix final de second tour. Ils avouent ainsi leur préférence pour la frustration citoyenne et les taux d’abstentions records.

En votant pour une liste, à la proportionnelle, tous les citoyens auraient l’assurance d’être représentés à la mesure de leur poids réel dans le paysage politique. Ainsi, le goût du vote reviendrait, l’abstention reculerait. Les femmes compteraient autant que les hommes, les assemblées seraient réellement mixtes. s-il-y-avait-des-files-d-attente-dans-les-bureaux-aux-heures-de-pointe-la-participation-a-neanmoins-chute-de-cinq-points-a-luneville-photo-erSurtout, ce mode de scrutin mettrait fin au pouvoir absolu d’un seul parti sur le pays. Car il obligerait à des accords politiques et programmatiques sans lesquels aucune majorité ne serait possible. Avec un tel mode électoral, il ne serait tout simplement plus possible de voter une loi organique qui modifie la constitution et qui instaure une règle d’or sur la seule volonté de quelques hommes et d’un seul parti. Alors oui, le FN ferait son entrée au parlement. Alors tous les démocrates seraient contraints de réellement l’affronter, tout le temps, constamment. Alors les électeurs découvriraient la réalité du FN loin du fantasme d’un parti vertueux qu’il cherche à entretenir. Alors les électeurs le sanctionneraient comme ils l’ont toujours fait chaque fois que ce parti d’extrême droite a dirigé une ville. A l’élection suivante il a tout simplement été laminé. En politique la peur n’est jamais bonne conseillère, encore moins lorsqu’il s’agit de l’extrême droite.

En responsabilisant les élus et en permettant leur révocation par les citoyens, les promesses électorales seraient respectées, les magouilleurs prévenus des sanctions encourues. Une campagne électorale ne pourrait plus être un jeu dont le seul but serait de gagner un chèque en blanc. Dans une démocratie réelle et adulte, le contrôle des citoyens doit s’exercer en permanence. Devoir attendre l’élection suivante pour sanctionner une politique ou un comportement indigne confère à l’élu un pouvoir démesuré, procure au citoyen un profond sentiment d’impuissance. La révocation, par référendum populaire, doit pouvoir être mise en œuvre. Que le maire, le député, le ministre ne respectent leurs engagements, volent dans la caisse, s’évadent fiscalement et ils seront révoqués si les citoyens l’estiment nécessaire. Charge alors à nos élus de respecter le contrat passé avec les citoyens, contrat éminemment moral ! La moralisation de la vie politique ne se fera pas à coup de quelques rafistolages inefficaces, à coup de lois de transparence, mais par le truchement d’une véritable responsabilisation de tous.

A Villeneuve Sur Lot, c’est toute la 5e République qui nous donne à voir sa dégénérescence. Ce régime monarchique, qui ne permet pas aux citoyens d’être réellement représentés et d’empêcher les abus du parti au pouvoir, encourage l’abstention, décourage l’implication citoyenne. 6emeCar il autorise un parti et un seul à faire comme bon lui semble. Hier, Sarkozy n’en faisait qu’à sa tête. Aujourd’hui, le PS règne en maitre et n’écoute ni ses militants, ni ses partenaires politiques potentiels. Et ce n’est ni entièrement de la faute de l’UMP, ni entièrement de la faute du PS en vérité. Mais principalement de la faute d’une 5e République qui pousse l’UMP une fois, le PS une autre, à se comporter de manière hégémonique. Les élections intermédiaires se transforment alors en système d’alarme afin de prévenir le parti au pouvoir de sa dérive monarchique. Les législatives partielles, les cantonales, les européennes deviennent autant de défouloir et perdent tout leur sens politique. Les électeurs du camp adverse se mobilisent, les électeurs déçus du parti au pouvoir restent chez eux fatigués par un Front Républicain qui ne règle rien. Si bien qu’à la fin, sous la 5e République, un inconnu de 23 ans, militant du Font National, pourrait bien, un jour, devenir député de la république.

Sydne93


Moyenne des avis sur cet article :  3.35/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 26 juin 2013 10:05

    Bonjour, Lg.

    Les dérives comportementales d’une partie de la population issue de l’immigration ne sont pas les seuls ingrédients du « carburant » FN, pas plus que les diktats de Bruxelles. Mais il est vrai qu’ils en sont des composantes importantes qui font, hélas ! la différence avec le FdG dans l’expression du raz-le-bol des classes populaires.


  • Fergus Fergus 26 juin 2013 10:42

    @ Lg.

    Je n’ai aucun « avis péjoratif » sur les électeurs du Front National car je les estime manipulés par un parti qui masque son idéologie foncièrement libérale sous un discours social en forme de leurre et la désignation de boucs émissaires bien commodes. Je considère que la progression du FN est avant tout le fait de Français déboussolés par les dérives régressives de la politique conduite tant par l’UMP que par le PS. En cela, je ne les blâme pas, mais je me désole de constater qu’ils font fausse route.

    Quant au Front de Gauche, pour lequel je vote, il souffre, d’une part, de n’avoir pas levé un certain nombre d’ambiguités relativement à l’Europe et à l’immigration, d’autre part, des différends stratégiques internes entre un PT résolument hostile au PS et un PC qui ira vers des alliances avec celui-ci.

    Bonne journée.


  • Yohan Yohan 26 juin 2013 11:03

    Le FN actuel représente la vraie droite, un retour aux valeurs de base, le sens moral en opposition à une société permissive qui se délite et qui a montré ses limites, où les gens ne respectent plus rien, ni l’école, ni la police, ni leurs voisins. Son programme n’a rien d’extrème, même s’il est imparfait. C’est cela qui attire les électeurs vers ce parti. De la même manière qu’il n’y a pas eu de chars russes avec l’arrivée des communistes au gouvernement, il n’y aura pas de chars nazis avec le FN aux commandes, les gens ne sont absolument pas dans la revanche. pas la peine de se faire un film.

    Mis à part un programme économique qui fait la part belle à l’interventionnisme d’Etat, je ne vois pas de danger particulier à remettre les points sur les i en matière d’immigration et de sécurité. c’est même une urgence.
    Ceux qui voient un danger dans le FN feraient mieux d’agir et de mettre fin au laxisme, au moins sur ces deux points. C’est le seul moyen que vous avez pour empêcher le FN d’arriver au pouvoir.

  • Cocasse Cocasse 26 juin 2013 11:31

    Bonjour Yohan, je ne trouve pas que ce soit ça, la droite. C’est juste du bon sens, et le sens de ce qui est sain.
    En vérité, la déliquescence s’est accentué à un point tel, que l’échelle des valeurs s’est décalée de plusieurs crans.


  • Cocasse Cocasse 26 juin 2013 11:35

    Fergus : en plus des erreurs du FDG que vous décrivez (europe/immigration), vous pouvez ajouter une position pro-impérialistes sur les guerres récentes. Ce qui pose problème au FDG, c’est l’imposture de ses leaders (mélenchon, autain, peut être quelques autres que je ne connais pas).


  • Fergus Fergus 26 juin 2013 18:57

    Bonsoir, Cocasse.

    L’imposture des leaders du Front de Gauche, si elle existe, n’est rien comparée à celle des leaders du Front National qui avancent masqués par rapport à une idéologie qui reste foncièrement d’essence maurrassienne. Or cela, très peu d’électeurs du FN en ont conscience.


  • Onecinikiou 27 juin 2013 09:19

    @ Fergus,


    Vous dites : « Je n’ai aucun « avis péjoratif » sur les électeurs du Front National car je les estime manipulés par un parti qui masque son idéologie foncièrement libérale »

    Tiens donc, l’idéologie foncièrement libérale du Front national ??

    Réinstaurer des barrières douanières aux frontières, réhabiliter le protectionnisme, c’est libéral ?

    S’être opposé avec résolution depuis le Traité de Rome en 1957 à TOUS les traités supranationaux aux accents très fortement teintés de néolibéralisme, c’est libéral ? 

    Proposer la sortie de l’euro, monnaie des rentiers et spéculateurs par excellence, recouvrer notre souveraineté monétaire, c’est libéral ?

    Sortir de l’espace Schengen, reprendre le contrôle de nos frontières, c’est libéral ?

    Lutter contre l’immigration légale et illégale, inverser les flux migratoires (à tout le moins les maitriser), c’est libéral ?

    Refuser que soit disjoint la citoyenneté de la nationalité, et partant de là que soit octroyé le droit de vote aux étrangers fussent-ils communautaires, c’est libéral ?

    S’opposer au mariage « pour tous », défendu par tous les courants libéraux sans exception, c’est libéral ?

    Sur TOUS ces sujets - j’insiste - les tenants front-de-gauchistes sont infiniment plus « libéraux » que ne l’ont jamais été les dirigeants et cadres du Front national. Et ce sont les mêmes qui se permettraient de donner des gages et délivrer des brevets de vertu ? 

    De qui se moque-t-on. Tartuffes !

  • Fergus Fergus 26 juin 2013 10:02

    Bonjour, Sydne93.

    Vous avez raison, l’absence de proportionnelle est effectivement un carburant pour le FN car elle alimente la frustration, et cela de manière exacerbée désormais. La Ve République est moribonde, et seuls les élus de l’UMP et du PS, accrochés à un système dévoyé et à bout de souffle, feignent de ne pas s’en apercevoir. C’est pathétique !


    • Scual 26 juin 2013 10:48

      Le carburant du FN, c’est les médias ploutocratiques et rien d’autre.


      • Onecinikiou 27 juin 2013 09:46

        « Le carburant du FN, c’est les médias ploutocratiques et rien d’autre. »


        Des médias « ploutocratiques » qui vous ont fait détester le Front national et ses dirigeants depuis trente ans. Qui ont façonné votre vision que vous en avez présentement. 

        Qui ont construit vos représentations et bâti le cadre idéologique qui prédéterminent « votre » pensée.

        Qui dans le même temps qu’ils mythifiaient, diabolisaient, ostracisaient à son endroit, vous manipulaient et vous intoxiquaient efficacement. 

        Vous êtes la preuve vivante de cette entreprise de délégitimation savamment orchestrée. 

        Vous êtes une victime collatérale, d’autant plus manipulé que vous êtes inconscient de l’être.

      • Cocasse Cocasse 26 juin 2013 11:06

        Vous êtes comme une petite souris se tapant la tête contre les murs d’un labyrinthe, alors qu’une échelle au milieu permet de grimper vers la sortie.


        • Yohan Yohan 26 juin 2013 11:07

          Le Front de gauche ne sera jamais crédible. Il est pour la dépense publique, pour les fonctionnaires, pour l’immigration et la mondialisation, autant dire tout ce que les gens rejettent aujourd’hui. Il y a beaucoup plus d’idéologues chez vous qu’au FN. C’est vous le vrai danger, les gens ne sont pas dupes.


          • LE CHAT LE CHAT 26 juin 2013 11:49

            @schweitzer

            on nous ressort continuellement ces vieilles histoires , alors qu’en ce moment des tas d’élus PS &UMP sont condamnés pour abus de biens sociaux et autres magouilles !
            et si les collectivités locales étaient si bien gerées par les gentils élus ( forcement non FN ) , il n’y aurait pas tant de villes surendettées !


          • Mr Dupont 26 juin 2013 22:24

            Le premier à avoir contourner la 5 ème république fut Mr Mitterrand en restant au pouvoir malgré qu’il n’ai plus la majorité à l’Assemblée et au Sénat

            Il n’était pas venu à l’idée de De Gaulle qu’un Président digne de ce nom puisse le faire

            Lui qui avait démissionné à la suite d’un référendum qui l’avait récusé

            Alors si vous comptez sur un Mr Hollande pour changer quoique ce soit à la 5 éme République vous pouvez attendre longtemps

            Quand à l’instauration d’une 6 éme  : seule une révolution la fera


            • davideduardo davideduardo 27 juin 2013 03:09

              une 8eme republique ?



              j aimerais bien que les frontdegauchistes m explique comment ils peuvent critiquer le systeme de la 5eme république alors que c est le meme systeme qui a réussi faire perdurer le chavisme au venezuela ?

               (ainsi qu en equateur , pour la bolivie je ne connais pas bien ses institutions))


              a savoir : des constitution qui donnent plus de pouvoir aux gouvernements et au peuple, et moins au parlement.
              c est d ailleur un peu ce qu a voulu degaulle avec la 5eme et les referendums consultatifs.
              Chavez n a fait qu aller dans le meme sens en poussant un peu plus loin la participation populaire.

              • davideduardo davideduardo 27 juin 2013 03:15

                « une 6eme republique »


              • bnosec bnosec 27 juin 2013 08:01

                La 5ème république permet au contraire à un parti représentant un cinquième, voire un quart des français de n’avoir que deux députés à l’assemblée.
                Arrétez de dire des conneries.


                • Onecinikiou 27 juin 2013 09:17

                  « Si bien qu’à la fin, sous la 5e République, un inconnu de 23 ans, militant du Font National, pourrait bien, un jour, devenir député de la république. »


                  Quel mépris odieux. Presqu’un mépris de classe ! Un comble pour nos tartuffes extrême-gauchistes. Et les mêmes voudrait instaurer le « tirage au sort » pour désigner leurs représentants ? Leurs commissaires politiques oui. On se pince devant tant d’effroyable imposture.

                  • kitamissa kitamissa 27 juin 2013 10:15

                    Au feu !! pinpon pinpon !!!


                    ils me font marrer les gens de gauche....de vrais commissaires politiques qui ne supportent pas que l’on puisse penser différemment qu’eux , que ce sont les seuls à détenir la vérité,et amener les gens au bonheur suprême : tout le monde fonctionnaire avec le même salaire les flemmards comme les bosseurs, plus d’esprit d’entreprise, mais obéir aux diktats des chefs ! 
                     prendre l’argent des riches ( le fantasme absolu des Gôches) comme si il y avait du pognon planqué dans des lessiveuses au fond de la cave, et le redistribuer aux pauvres ( comme Robin des Bois ! ) ....si je divise par exemple une fortune de ...tiens les 400 Millions de Tapie par 65 millions de Français ...ça fait 6 € et 15 centimes par tête de pipe, le prix d’un paquet de clopes !!

                    bon trêve de plaisanterie, nous grands démocrates de Gôche, héritiers autoproclamés de 1789 , sont les pires antidémocrates qui soit,

                    les gens votent pour qui ils veulent, le FN est un parti comme les autres et maintenant il est à 40% dans les intentions de vote , et il va encore progresser et je m’en réjouis, je ne vois pas ce qui pourrait interdire qu’un gamin de 23 ans comme dit l’auteur ne pourrait pas se présenter à une élection ....

                    posez vous la question Messieurs Dames de la vertueuse Gôche, vos amis et vos dogmes n’ont -t-il pas fait que justement les gens envisagent de vous laisser avec vos utopies ? vos permissivités vis à vis de bandes étrangères qu veulent nous imposer la Charia, le voile, les prières de rues, les mosquées, les incivilités ( je reste correct) et même des régimes alimentaires imposés au nom d’un prophète alors que nous sommes dans un pays laique ?

                    croyez vous qu’un imposteur comme Mélenchon qui vit bien mieux avec son mandat de parlementaire que ceux qu’il est censé défendre ? 

                    croyez vous que les gens sont dupes ? vous peut être, tant mieux, bercez vous d’illusions, ça aide vivre et ça ne fait pas de trou dans le budget de la Sécu !

                    en définitive parce que la liste des griefs serait longue...

                    les Français veulent retrouver leur pays, leurs libertés, la raison et le bon sens, leur identité, leurs industries et leur commerce, vivre correctement de leur salaire, retrouver leur souveraineté et la confiance, ne plus passer pour des blaireaux aux yeux de nos voisins Européens et aux yeux du monde, être respectés !

                    une seule personne répond à ces aspirations bien Française, Marine le Pen, peut être maladroitement parfois, mais nous sommes de plus en plus nombreux à lui accorder notre confiance , les temps changent et nous ne plus de la racaille PS ..UMP....FDG..PCF, Verts et toute cette bande de menteurs et de lâches !

                    • winmarc 2 juillet 2013 22:59

                      Cette fausse gauche de droite aux manettes, y a pas de carburant plus efficace pour le front national que ces alternances de la 5e République sans alternative.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article

FN


Palmarès



Partenaires