• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le ch’ti gars à l’Assemblée

Le ch’ti gars à l’Assemblée

Si l’on devait prendre 20 minutes pour résumer le marathon électoral de ces 10 derniers mois, rien ne serait plus efficace que de comparer tout ce cirque au choix épineux entre la poire à lavement et la tartine de merde.

 

 

En tout état de cause, nous avons à présent un gouvernement de forcenés qui comptent bien aller dans le mur (social, environnemental et économique) et en klaxonnant. C’est dommage quand on pense qu’on a réussi à avoir le parlement le plus féminin de notre histoire… dont l’écrasante majorité a signé un accord de soumission totale aux désidératas du roitelet.

L’opposition au rouleau compresseur libéral — qui a déjà annoncé bien clairement qu’il comptait vendre notre protection sociale à la découpe, enfoncer les pauvres et épargner les riches (à peu près comme d’hab’ depuis 35 ans !) — risque d’être, au mieux, symbolique, plus probablement inaudible.

Cela n’a pas empêché Mélenchon de se réjouir d’avoir, de justesse, de quoi créer un groupe parlementaire qu’il nous promet discipliné.

C’est à ce moment que j’ai éclaté de rire. Parce qu’en dehors du discours férocement optimiste qui tendait un peu au ravi de la crèche (il est vraiment si difficile d’admettre que La France Insoumise a été incapable de mobiliser ceux qu’elle prétend représenter, les prolos ?), je me suis dit que pour le coup du groupe discipliné, il allait être salement surpris et que selon toute vraisemblance, il ne connait pas vraiment François Ruffin.

Ruffin, tu sais, le gars qui a démonté les arcanes de l’école de journalisme dont il venait à peine de franchir le seuil, Ruffin, l’auteur remarquable des sublimes chroniques sociales de la merde ordinaire chez Mermet, Ruffin, enfin, l’enragé froid qui a propulsé son petit canard d’empêcheurs de truander en rond de sa Picardie natale à l’échelle nationale, en y mettant ses billes, ses potes et pas mal de ses tripes, et bien, ce journaliste-là n’a pas acheté sa carte de presse à la braderie de Lille
Source : Le Fakir sort des clous – Le Monolecte

 

Itinéraire d’un sale gosse

JPEG - 93.7 ko
Conférence de rédaction à Fakir

Je ne sais plus qui a écrit que pendant longtemps, les journalistes vivaient juste un peu mieux que leurs voisins, les ouvriers et les employés, alors que maintenant, ils vivent juste un peu moins bien que leurs voisins, les avocats et les architectes, mais c’est exactement à ça que je pensais pendant ces journées passées à Amiens. Ruffin a toujours fait les pires choix, la trajectoire qui fait blêmir les winners qui nous gouvernent à présent et pour qui, tout ce qui compte, c’est de faire les choix qui te catapultent le plus haut possible dans la pyramide alimentaire.

À côté, Ruffin, c’est la tête de lard, le bucheur de fond, le gars qui fait tout ce qu’il ne faut pas faire. Il décroche un diplôme de l’école de journalisme qui ouvre les portes des jobs à quatre 0 minimum dans les médias obséquieux ? Il se dépêche de cracher dans la soupe avec son bouquin conspuant la fabrique de journalistes couchés et se ferme alors toutes les portes du succès. Il faut aller à Paris pour réussir ? Il s’incruste comme une tique dans le tissu local picard. Il faut parler des riches et des puissants ? Il raconte et vit au milieu des victimes de la désindustrialisation du Nord. Rien ne vaut les cocktails et les pince-fesses pour se faire bien voir des puissants ? Il respire la merguez grillée des piquets de grève CGT du coin.

Et quand enfin il touche un art noble, le cinéma, au lieu de parler des affres sentimentales de la bourgeoisie du 16e, il défend le prolo et se paie la fiole d’une des plus grandes fortunes de France. Et s’offre le luxe d’avoir un véritable succès public.

Le besogneux

À Fakir, il y a des plumes, des gens qui ont un talent d’écriture que j’envie, parce que moi, je suis un besogneux. Un texte ne sort pas facilement pour moi, il faut que je bosse beaucoup pour sortir quelque chose de correct.

JPEG - 233.5 ko
Un Fakir d’il y a 8 ans, toujours tristement d’actualité

C’était marrant d’entendre François parler ainsi de son travail, que dis-je, de son sacerdoce. Parce que j’avais été frappée par la justesse de ses chroniques, de sa vision, de ses reportages qu’il écrivait au cordeau pour Mermet. C’était tellement bon, de rencontrer un petit gars qui ne se la pétait pas et qui vivait comme il pensait, avec opiniâtreté, constance et humilité.

Parlant de son élection comme d’un « miracle » (il comptait 4000 voix de retard sur LREM au soir du premier tour), Ruffin a estimé que « c’est le travail de terrain qui a payé ». « Ce sont des dizaines voire une centaine de militants qui ont arpenté les villes, les villages et qui, au porte-à-porte, sont allés arracher les gens, non pas au vote Macron puisqu’on savait que, dans le coin, les gens ne voulaient pas de ça, mais simplement sont allées les arracher à l’abstention, à la résignation, à l’écœurement », a-t-il analysé.

« On dit que je suis spécialiste des coups médiatiques, mais d’abord je suis un gros bosseur », a-t-il par ailleurs prévenu. Soucieux d’être « un point d’appui pour tous ceux qui veulent que ça change dans le pays », il n’a concédé qu' »une légitimité partielle » à une majorité élue avec un taux record d’abstention.

« Si on ne trouve pas des voix pour porter nos paroles à l’intérieur de l’Assemblée nationale, si c’est un bloc monolithique qui avance avec ses lois, sûr de soi, dominant, eh bien, c’est à l’extérieur de l’Assemblée nationale que ça se passera », a-t-il averti.

Source : Le député François Ruffin se paiera bien au SMIC

Alors oui, ça m’a fait plaisir que le besogneux l’emporte hier soir sur le marcheur de service, d’abord, parce que c’est bien la première fois que je suis dans le camp d’un gagnant, mais aussi parce que, non, cette victoire n’a rien d’un miracle, c’est une étape logique dans la vie d’un ch’ti gars engagé qui a fait de sa vie son combat.

Je lui ai envoyé des félicitations qu’il n’aura jamais le temps de lire, en espérant qu’il saura se prémunir des sirènes corruptrices du pouvoir, mais à la lecture de ses engagements dans les médias nationaux aujourd’hui, je me dis que c’est bon, je n’ai pas à m’inquiéter pour lui. Il tiendra le cap et, comme à son habitude, il va mettre le souk dans le ronronnant entre-soi bourgeois de l’Assemblée nationale.


Moyenne des avis sur cet article :  4.19/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 21 juin 09:43

    On aurait pu se mettre à plusieurs pour les félicitations, ça aurait fait un plus gros paquet que de le faire individuellement ! Reste à espérer que la mayonnaise va prendre.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 juin 18:51

      @Jeussey de Sourcesûre
      De quelle mayonnaise parlez-vous ?

      Les politiques européennes qui vont être appliquées sont les mêmes qu’en Grèce. Les mêmes causes provoquant les mêmes effets :
      « La France va subir le même sort que la Grèce ! »


    • Clocel Clocel 22 juin 19:12

      @Fifi Brind_acier

      M’enfin, Fifi, laisse faire Super Ruffin, la nouvelle mascotte des attardés, l’idole du démos...

      Il va lui tordre le bras à la grosse Bertha, n’en doute pas !

      Soyons sérieux, hypothèse 1 : il est honnête, il se casse brutalement en claquant la porte, mais,,, plus vraisemblablement nous le verrons oindre son discours et nous promettre le rasage gratis pour les calendes grecques, comme d’hab...

      Bref, un revival de Mélenchon qui va nous en coller pour dix ans de plus...


    • wesson wesson 24 juin 19:24

      @Clocel
      parce que bien évidemment, ce sera Ruffin en particulier et la FI en général qui portera la seule responsabilité de la politique du gouvernement ....


      Vous êtes vraiment à la ramasse au FN. C’est pas étonnant qu’on vous repique des électeurs en masse.

    • leypanou 21 juin 11:07

      il est vraiment si difficile d’admettre que La France Insoumise a été incapable de mobiliser ceux qu’elle prétend représenter, les prolos ? : le plus important n’est pas d’admettre qu’on a été incapable de mobiliser ce qu’on prétend mobiliser mais de comprendre pourquoi on n’a pas pu mobiliser.

      Il faut donc regarder les propositions/attitudes qui ont pu dissuader les gens à se sentir concernés.

      Étant un lecteur régulier de Fakir, je ne peux qu’apprécier la mention de F Ruffin dans cet article : je considère qu’acheter ce genre de magazine fait partie du « devoir » de ceux qui veulent participer un tout petit peu à la lutte contre le décervelage de la population.

      Mais le chemin est encore long.


      • Gabriel Gabriel 21 juin 11:41

        « Il faut confier le pouvoir à ceux qui ne le désirent pas vraiment pour le bon usage qu’ils en feront » Disait le philosophe. F.Ruffin en est le parfait exemple.


        • boyardmais 21 juin 16:47

          C’est dommage quand on pense qu’on a réussi à avoir le parlement le plus féminin de notre histoire… dont l’écrasante majorité a signé un accord de soumission totale aux désidératas du roitelet.


          Il est dommage que vous n’en tiriez pas quelques leçons à propos de la parité, tant vantée. De plus la proximité entre parlement féminin et soumission totale, sonne un peu comme le tocsin des bons sentiments et de la démocratie, ce qui me réjouit un tout petit peu.

          • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 21 juin 20:12

            Le paysan béarnais qui a compris qu’il ne peut moraliser l’immoral vient de quitter la troupe, il rentre chez lui retrouver sa ferme et ses poulaillers. 




              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 juin 18:45

                @Tribidule
                Que les députés soient compétents ou honnêtes n’a aucune importance, ils ne décident de rien ! Ce sont les Traités européens et la Commission européenne qui décident, article 121 du TFUE.


                On leur demande juste de voter comme on leur dit, en faisant croire que c’est le programme de Macron. C’est du théâtre pour occuper les mougeons !
                Avec 100 % de Députés européistes, vous aurez droit à une pièce de théâtre qui va durer 5 ans !

              • zygzornifle zygzornifle 22 juin 09:15

                Les Hanounas et autres Nabila adorateurs du veau d’or Macron sont enfin a l’assemblée .....


                • Alren Alren 22 juin 13:21

                  Quand JLM dit que le groupe parlementaire FI qui emm...e tant les adversaires du programme l’Avenir en commun sera « discipliné », il veut rappeler que la tactique adoptée par les députés du PC durant la précédente Assemblée du « vote individuel », permettant à certains de soutenir le gouvernement de Hollande-Valls-Macron tout en se disant opposé aux lois obtenues grâce au 49-3 par ce même gouvernement, a brouillé complètement l’image du PC et qu’il l’aurait payé encore plus cher si le phénomène du vote machinal pour le sortant, le notable local du PCF, n’avait joué à fond.
                  François Ruffin fera ce qu’il voudra en « électron libre ».

                  Les seize députés de la FI resteront eux dans l’opposition radicale aux gouvernements Macron et aux macronneries qui vont frapper non seulement les couches populaires, mais aussi les retraités « aisés » et la bourgeoisie des professions libérales et commerciales, ainsi que les petits et même moyens entrepreneurs qui ont voté Macron sans voir qu’il était leur ennemi économique, tout dévoué, lui, aux multinationales qu’il va coninuer comme Hollande à alimenter par le biais de la BCE de milliards d’euros « hélicoptère », monnaie de singe dévaluant d’autant la valeur-capital des autres possédants.

                  D’autant que pour complaire à l’UE la politique d’austérité déflationniste va ralentir les affaires de tous, y compris dans le domaine de la santé.

                  Plus de 90% des Français vont payer très cher leur vote aberrant.


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 juin 18:37

                    @Alren,
                    Ce que vous décrivez a été expliqué par Asselineau depuis 2014. Tous ceux qui se sont abstenus, ou n’ont pas voté Asselineau, en connaissant ses explications sur les GOPé, sont co- responsables de ce qui va arriver.


                  • Alren Alren 23 juin 19:38

                    @Fifi Brind_acier

                    Vouloir quitter l’UE n’est absolument pas un gage de progressisme !

                    Theresa May veut quitter l’UE pour appliquer aux travailleurs de son pays, britanniques et immigrés, une politique sociale pire que ce préconise Bruxelles.

                    M. Asselineau, ancien proche du Charles Pasqua n’a curieusement pas mis en avant son projet de politique sociale. Or, excusez-moi, mais si son élection était pour les mêmes motifs que Mme May, il est l’adversaire politique de la FI au même titre que Macron.
                    Et je ne parle pas d’écologie et de relance de l’économie par l’investissement dans les énergies renouvelables, l’agriculture durable et favorable à la santé des consommateurs etc


                  • zygzornifle zygzornifle 22 juin 14:59

                    l’assemblé avec meluche lepen et autres va ressembler a règlement de comptes a ok corral

                    au moins il y aura du grabuge et on n’assistera plus aux moments mémorable de siestes des anciens parlementaires payés grassement a roupiller et a baver la morve au nez et le regard torve ....

                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 juin 18:32

                      «  Il faut lentement mais sûrement comprendre qu’il n’y a plus de politiques intérieures nationales, mais uniquement des politiques européennes » Viviane Reding, Commissaire européenne, explique aux Députés français, qui ont la comprenette un peu ensablée, qu’ils ne sont plus qu’une Chambre d’enregistrement des politiques libérales européennes.

                      Et qu’ils n’ont aucun choix économique ou social, contrairement à leurs promesses électorales.


                      Quelles politiques européennes seront appliquées en France sans sortie de l’ UE ?
                      Les GOPé, les Grandes Orientations de Politique économique.

                      Mélenchon le sait parfaitement, il l’a expliqué sur son blog, lors de la Loi El Khomri : « C’est la faute à l’ Europe ! »

                      Dans ce système supranational, la seule utilité d’un Député est d’expliquer la nécessité du Frexit, ce qu’aucun Député d’opposition ne défend.
                      Alors que pourront faire les Députés d’opposition ? Remuer du vent et vanter les mérites des manifestations... , histoire de faire sortir un peu la vapeur du mécontentement. Les Grecs ont fait plus de 20 000 manifestations, en pure perte, ils sont ruinés.

                      Pourquoi ? Parce « qu’il ne peut y avoir de choix démocratiques contre les Traités européens ». En clair, les Traités sont au dessus de la démocratie.

                      Nous sommes dans une dictature qui ne dit pas son nom, dominée par la propagande médiatique, et protégée par tous ceux qui rêvent depuis 40 ans « d’ une Autre Europe à la St Glinglin »...

                      « Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes ! »


                      • bonalors 23 juin 18:34

                        Les députés ne décident plus rien ils sont juste la pour amuser la galerie, et toucher leurs appointements conséquents, alors siéger dans l hémicycle des rigolos, c’est déjà une grande démission morale car cela donne juste du crédit au système, on ne peut plus le changer, c est un TGV en marche ...
                        Au point ou on en est, il ne faut simplement plus voter, du tout .... car avait-on des vraies alternatives, probablement la seule était FA, mais avec le charisme qu’il a , il n’avait aucune chance,

                        Alors il faut être sérieux dans sa dissidence,
                        Aujourd’hui les dissidents sont au chômage force, jusqu a la prochaine crise financière - bulle internet 2000, subprime 2008, 2016 ? 2017 ? que fait-on de la loi des séries ? 
                        On pressent que la prochaine va faire très mal, il leur faut accélérer le pillage pour en mettre un max de cote car elle va être sévère ....
                        Guerre civile larvée en vue non si l’on est un tantinet réaliste ? les places sur les îles avec le réchauffement et la montée des océans va en laisser plus d’un sur la rade

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès