Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le coup du sombre Ayrault

Le coup du sombre Ayrault

 Ca y est, Monsieur le premier ministre a prononcé son discours de politique générale devant une Assemblée Nationale faisant, une fois n’est pas coutume, salle comble. Ce fut un discours d’une plate banalité reprenant les niaiseries déballées par le candidat Hollande en campagne. De quoi abreuver la soif de revanche d’une gauche populaire pressée de mettre à mal une France déjà chancelante. Car tout ceci n’est que poudre aux yeux et bien naïf qui peut encore croire à ces résolutions improductives. Cela prêterait presque à rire si la situation n’était pas si grave.

 Qui peut encore croire qu’il sera pris aux riches uniquement ? Que les classes populaires et moyennes ne seront pas touchées.. ?

 Taxer les revenus supérieurs à un million d’euros à 75% : De quoi parle-t-on vraiment ? S’agit-il du revenu fiscal du ménage ? Du revenu par part ? Et quand bien même prendrait-on la mesure la plus restrictive… Combien de foyers cela toucherait-il.. ? Quoi qu’il en soit, cela ne concerne que quelques centaines de foyers, quelques milliers tout au plus.

Fin de la défiscalisation des heures sup’ et imposition majorée de l’intéressement et de la participation : Alors là, on tape dans le gros de la troupe. Je laisse faire le calcul aux personnes concernées.

Car ne croyez pas que la hausse d’impôt sur les bénéfices, la réduction des allégements sur les bas salaires et autres mesurettes « civiques »vont améliorer les choses : Cela ne conduira qu’à une poursuite des délocalisations, au passage soudain de situation de bénéfices à des pertes (ce n’est le plus souvent qu’un jeu d’écritures comptables), au gel des embauches et j’en passe.

On pourrait décliner le sujet à l’infini. Je souhaiterais juste que notre Président et sa Cour aient le courage de regarder les Français dans le blanc des yeux et disent à tous qu’il va falloir se serrer la ceinture car la période de l’Etat providence est résolument terminée.  


Moyenne des avis sur cet article :  2.67/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • jef88 jef88 5 juillet 2012 12:08
    Le coup du sombre Ayrault

    c’est un coup de Hache ??

    bo, ! je sort !!!


    • gonehilare gonehilare 5 juillet 2012 13:17
      La déclaration de politique générale du sombre zhérault est à l’image de la fourberie des présidentielles dont on découvre aujourd’hui le « vrai » programme, celui qui était écrit à l’encre sympathique.
      Ainsi en est il des mesures fiscales sensées concerner les seuls riches, particuliers et entreprises.
      Comme cette taxe spéciale sur le stock des pétroliers qui n’ont pas tardé à faire savoir par voie de presse que cela se répercutera, en toute logique, sur le prix de l’essence dont Gouda 1er s’est empressé d’oublier les promesses pour en limiter la hausse.
      Et qui va donc payer cette taxe, au final, seulement les riches ?



      • Oliver HACHE Oliver HACHE 5 juillet 2012 19:37

        Le candidat Hollande était sympathique, pas l’encre avec laquelle son programme était écrit. Bien sot qui s’est laissé berné. Les socialistes n’ont jamais eu de programme anti-crise. Ceux qu’on qualifie de « riches » ne sont pas assez nombreux pour faire (sur)vivre le pays. Alors on tape dans le ventre mou. Comment croire qu’il en serait autrement.. ?

        Il faudrait bien entendu faire des coupes franches, à commencer par le fonctionnariat, parmi ceux qui pensent que la qualité d’un service s’évalue à la quantité de personnes qui y sont attachées. Ca, c’est le deuxième étage de la fusée.

        Depuis mai, je ne regarde plus « Les Guignols ». L’actualité politique est bien plus drôle dans sa morbide réalité. Et nous n’avons pas fini de rire...


      • ctadirke 5 juillet 2012 17:53

        Fallait le faire smiley

         

        Réveillons-nous : notre conception de la croissance est débile et notre concept du PIB aussi.


        Le seul avenir intelligent , c’est la décroissance


        La décroissance urgente de la consommation suicidaire des uns et la décroissance intelligente de la pauvreté des autres.


        Mais pas, par exemple, en embauchant des pauvres dans une usine d’armement qui fournira des chars à un dictateur ; ce qui augmente le PIB.


        Pas davantage en embauchant des pauvres dans une usine de fabrication de frigos ou autres équipements ménagers volontairement conçus pas très solides et irréparables pour qu’on soit obligé d’en racheter d’autres au maximum dans cinq ans … pour préserver l’emploi. Et éviter le chomage.

        Ce qui augmente encore le PIB

        Un grave accident de voitures, dont quelques une réparables, avec quelques morts en prime, augmente-t-il oui ou non le PIB et permet-il, oui ou non, de se rapprocher de ce sacro-saint 3 % ?

        Etc., etc 

        Le vrai bonheur immortel est dans l’Etre, pas dans l’avoir.

        On n’a jamais assez d’argent pour avoir ; il en faut beaucoup moins pour Etre pleinement, quand on a la santé et l’argent qu’il faut pour vivre normalement. Sachant qu’ "Il y a le vital, le simplement normal (déjà quelque peu subjectif), le superflu (bien plus subjectif encore) et le luxe (sans commentaire). Or il y a plus de deux milliards de Terriens qui ne disposent pas du vital alors/parce que quelques centaines de millions de Terriens n’appellent pas le superflu par son nom"

        Le paradoxe, c’est que le superflu et le luxe contribuent à la croissance. Alors de quelle croissance soutenable, c’est à dire intelligente et durable , parlent nos chefs d’états ?


        • colza 5 juillet 2012 21:09

          Qui dira l’obscure clarté du discours du sombre Ayrault !


          • Gabriel Maisonneuves Gabriel Maisonneuves 6 juillet 2012 12:03

            Chapeau pour le titre !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Oliver HACHE

Oliver HACHE
Voir ses articles







Palmarès