Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le cumul c’est maintenant !

Le cumul c’est maintenant !

Tout devait changer avec François Hollande. Tout. Aussi s’attendait-on à voir stopper la baisse des effectifs dans la fonction publique. Ben non ! Aussi s’attendait-on à une autre politique migratoire. Ben non ! Aussi s’attendait-on à une relance du pouvoir d’achat. Ben non ! Aussi s’attendait-on à une guerre contre la finance. Ben non ! Ces changements n’auront pas lieu car la campagne est finie, le temps des promesses que l’on tient aussi. Pourquoi ? Parce que toutes ces promesses étaient finalement Dépendantes des Arbitrages Budgétaires, et les arbitrages sont clairs. Ils font la part belle à la rigueur, l’austérité, comme DAB !

Il est pourtant un sujet qui ne remet aucunement en cause les grands équilibres budgétaires du pays : le cumul des mandats. Une priorité disait-on au PS. Mieux, une nécessité de rénovation des pratiques de la vie politique indispensable. Aussi, à l’automne 2010 c’est l’excitation au parti de la rose. Les militants vont se prononcer, parmi d’autres questions fortement rénovatrices pour ou contre le cumul des mandats. On s’en souvient, nous y étions à l’époque. Souvenirs :

      réunions de la section locale, débat, prise de parole, prise de bec avec à chaque fois des militants qui donnent de leur temps pour organiser, pour discuter, pour faire vivre leur parti.

 Jour du vote, avec ouverture du bureau dès 14 heures, des militants bénévoles qui se relaient pour faire vivre le scrutin à tour de rôle, jusqu’à 22 heures. Et oui, quand il est question de démocratie on ne plaisante pas au Parti de la Rose !

 Puis dépouillement, récolement des résultats aussitôt transmis à la fédération qui centralise.

Résultat, le texte sur la rénovation est adopté par 90% des militants PS de France et de Navarre. Quant à la question portant sur le non cumul elle recueille 95% d’approbation. Voilà, c’est fait, le PS va en finir avec le cumul des mandats, il va pouvoir même en faire un argument de campagne pour les futures présidentielles et législatives !

Alors tout le monde se félicite, se congratule : quel grand parti ce PS, démocratique et si proche de ses militants !

Seulement voilà, depuis la primaire est passée par là, depuis les élections ont été gagnées.

 Avec la primaire ouverte les militants socialistes commencent à peine à découvrir leur nouveau parti de la rose. Désormais le congrès se déroulera une fois tous les 5 ans, quelques mois avant l’élection présidentielle. Les candidats au poste de chef de l’état présenteront leurs motions dans des shows télévisés. Et finalement les Français voteront. Ce n’est qu’après cette première étape de l’élection présidentielle que les militants rentreront en action pour tracter et coller. C’est ainsi qu’avec la primaire, le militant socialiste est devenu un simple agent de promotion du candidat. Son avis au militant ? Mais pourquoi faire ! Car maintenant place à la primaire ! Un congrès pourra bien se dérouler de temps en temps pour la forme et donner l’impression au militant PS qu’il participe aux décisions de son parti, mais juste pour la forme.

 Les élections sont gagnées, les députés sont élus. Alors les masques peuvent tomber, comme pour le SMIC, comme pour le pouvoir d’achat, comme pour la guerre contre la finance, comme pour la pseudo défense des services publics. Le non cumul des mandats n’était après tout qu’une promesse, comme DAB !

D’évidence, les Français commencent à comprendre qu’en lieu et place de socialistes progressistes vraiment désireux d’imprimer un réel changement, ils ont élu des conservateurs, libéraux, avec une pointe de sociale mais surtout point trop n’en faut…

D’évidence, les Français entament leur long chemin sur la route de la déception. Eux qui pensaient avoir voté à gauche les voilà entrain de réaliser. Aussi, Hollande et son gouvernement démarrent leur chute certaine et véritable dans l’opinion à une vitesse jamais vue 6 semaines après une victoire à la présidentielle.

Reste à savoir si, d’évidence, les militants accepteront de voir que le cumul des mandats c’est toujours maintenant au parti de la rose. Reste à savoir si, d’évidence, les militants supporteront de voir que le changement c’est vraiment pas pour maintenant !

Sydne93


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • révolQé révolté 30 juin 2012 12:12

    Dans baratin électorale,il y a baratin...  smiley

    Bah vi,dans l"cul une fois de plus les gnous...  smiley


    • wesson wesson 30 juin 2012 23:49

      mais oui mais oui, c’est ça ...


      t’est pas au courant, les élections c’est terminé là. On a plié le nabot, et on a empêché la châtelaine d’arriver à l’assemblée nationale, et on a bien montré que le FN et l’UMP, c’est les mêmes.

      Bref notre programme minimum est rempli. C’était quoi le votre au FN ? Empêcher les résistants de chanter le chant des partisans ???

       

    • A. Nonyme A. Nonyme 1er juillet 2012 00:03

      FN et UMP les mêmes ?

      Tiens c’est curieux, je pensais la même chose mais avec FDG et FN : des politiques économiques suicidaires, le culte de la personnalité (Mélenchon s’en défend, mais comme il prend les gens pour des cons...), l’incapacité à écouter tout ce qui n’est pas issu de leur propre pensée,... bref des extrémistes à la con condamnés à la surenchère pour exister.


    • bernard29 bernard29 30 juin 2012 14:16

      Sur la question du Cumul des Mandats, est-ce que les militants socialistes savent seulement ce qu’ils ont voté. Il est clair que si on ne précise pas « non cumul des mandats » ça veut dire  mandat unique non renouvelable. 

      Mais en fait, on met n’importe quoi dans cette propositon.
      Jospin aussi avait sensément lutté contre le cumul de smandats , en limitant à trois mandats le cumul possible. ( a ce qu’il paraît c’était une grande réforme.)
      aujourdhui on nous dit que le non cumul ;  c’est-à-dire l’interdiction pour un parlementaire d’exercer en complément un mandat exécutif local "

      la démocratie c’est la transparence, donc on se doit autant que faire se peut d’être précis. C’est une question de respect des citoyens. Or on ne sait pas ce que le PS veut, ou plutôt si, on sait qu’il va encore nous enfler sur cette question.

      voici une proposition qu’un gouvernement démocratique pourrait soumettre au référendum.
      Proposition du Pacte démocratique ; http://pacte-democratique.blogspot.fr/2007_03_01_archive.html 

      • Art 1) – « Les mandats nationaux, régionaux et départementaux, ne peuvent se cumuler qu’avec le simple mandat de conseiller municipal ».
      • Art 2) – « Nul ne peut être éligible à plus de deux mandats successifs pour la même fonction hormis celle de conseiller municipal ».
      • Art 3) – «  Les magistrats et les fonctionnaires de catégorie A ne peuvent être éligibles à un mandat électoral, hormis celui de conseiller municipal ».
      Merci de votre attention.



       

      • alain_àààé 30 juin 2012 15:39

        c est vrai que les socialistes ne respectent rien envers le peuple et d aprés des informations que j ai les socialistes vont vendre la france et sa souveraineté aux bureaucrates de bruxelles. comme je l ai déja écri nous somme des milliers, que le gouvernement parce que nous dépasson le temps de la sécurité sociale,on avoir eu la pension d invalidité de 100 A 300 euros merci le socialistes 


        • HELIOS HELIOS 30 juin 2012 19:25

          et l’UMP et Sarkozy, demain Copé, ont-ils fait mieux ?


        • jef88 jef88 30 juin 2012 15:57

          ben non !
          ben non !
          ben non !
          comme d’ab !

          ben merde !

          bien résumé ?
          de toute façon les apparatchiks ne vont pas scier la branche qui les supporte !!!


          • colza 30 juin 2012 18:04

            Pétition contre le cumul des mandats :
            http://www.avaaz.org/fr/petition/NON_AU_CUMUL_DES_MANDATS/
            Faites passer !


            • bergerlotois 30 juin 2012 21:01

              Ils cumulent déjà l’incompétence et la corruption, alors pourquoi pas les mandats ? C’est toujours la même rengaine, et tout le monde retombe à chaque fois dans le panneau.

              Petites piqûres de rappel coluchien

              « le mois de l’année où les politiques disent le moins de conneries, c’est le mois de février parcequ’il y a que 28 jours »

              « la différence entre les hommes politiques et les oiseaux, c’est que de temps en temps, les oiseaux s’arrêtent de voler »

              « les politiques, moi j’appelle ça les timbres : de face, ils sourient ; mais si tu passe la main dans le dos, alors là ça colle ! »

              etc etc....


              • Bernard Boutin Bernard Boutin 1er juillet 2012 08:40

                A Pau, en Béarn, sur un site citoyen : www.alternatives-paloises.com, crée en mars 2003, nous avons entrepris le combat contre le cumul des mandats depuis longtemps.

                Pour les législatives, une vingtaine de candidats nous ont passé des Tribunes Libres dont François Bayrou et Martine Lignières-Cassou. Tous contre le cumul. La députée maire de Pau se conformera aux décisions prises par le Parlement... Mais, surtout pas d’anticipation.

                Si vous voulez nous soutenir dans notre effort de sensibilisation des béarnais, votez donc à notre sondage en ligne : http://www.alternatives-paloises.com/sondages.php?dispid=247
                A ce jour, 94% des lecteurs votent pour « la fin du cumul des mandats parlementaires et d’exécutifs locaux ». Que faire de plus ????????

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès