Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le cumul des mandats, c’est bon pour le budget de la France

Le cumul des mandats, c’est bon pour le budget de la France

Pour renforcer notre démocratie, faut-il aller bien plus loin, encore plus loin ? La politique a besoin de constamment se renouveler, elle a besoin de sang neuf, d’idées neuves. Ces qualités on ne peut les retrouver qu’avec des élus neufs.

81% des sénateurs et 85 % des députés cumulent au moins 2 mandats. Et si nos élus, renonçaient au cumul des mandats… Vous allez me dire que ce jour là, les poules auront des dents.

Aujourd’hui les députés, les sénateurs et même d’autres élus cumulent souvent deux, voire même trois mandats ou fonctions. Mon député est aussi maire, mais également président d’autre chose… Il a également son métier, et il est aussi président d’honneur, mais apparemment ça ne compte pas…

S’il n’y avait pas de cumul autorisé, nos élus nous coûteraient-ils moins chers ? Pas si sur…

Source Wikipédia – Le total des indemnités cumulées ne doit pas dépasser (en 2009) – Pour le premier ministre, 31 539 € brut par mois. – Pour les ministres et secrétaires d’état, 19 194 € brut par mois. – Pour les députés, députés européen, sénateurs, 9 730 € brut par mois. (Ce plafond est porté à 14 185 € pour le président de l’Assemblée Nationale et pour le président du sénat.) – Pour les autres élus, 8 165 € par mois.

Il est à savoir que les élus, les ministres ou secrétaires d’états dont le revenu cumulé dépasse le plafond, peuvent au titre de l’écrêtement, reverser l’excédent à d’autres élus de leur choix. Y compris à leur épouse ou enfants, dans la mesure ou bien sur, ceux-ci sont des élus. À défaut les excédents sont reversés dans les budgets respectifs.

Donc, le cumul de mandats, même si ce n’est pas bon pour la démocratie, c’est bon pour le budget des français. Exiger qu’il n’y ait plus aucun cumul, c’est aussi accepter d’alourdir l’enveloppe budgétaire.

Faut-il pour autant demander à nos élus déjà en place d’exercer encore plus de mandats ?

Sûrement pas, pour renforcer notre démocratie, nous devrions aller plus loin, beaucoup plus loin, mais dans l’autre sens et même au-delàs du politiquement concevable. Et si nous exigions qu’un élu, quel qu’il soit, ne puisse plus, une fois son unique mandat terminé se représenter pour un autre mandat, quel qu’il soit.

Il devrait retourner dans la vie dite « civile » à ses anciennes occupations. Il devrait laisser la place à un homme ou une femme neuf. Rien ne l’empêcherait de poursuivre sa vie politique, mais sans pouvoir se présenter à une élection. Le métier d’homme ou de femme, élu politique à vie serait supprimé, pour être remplacé par un acte civique, à la façon du service militaire d’antan.

Une exception toutefois, pour les maires des petites villes ou villages, qui sont bien souvent des hommes et des femmes à tout faire et à bien faire.

Dorzan, tu rêves, t’as pas les pieds sur terre, tu vis sur une autre planète !

Je me dis ça, tous les matins en me levant, et en écoutant les oiseaux. Ce système aurait l’avantage de permettre à un nombre bien plus important de français et de françaises de mieux comprendre le fonctionnement de notre démocratie et de mieux s’y associer. Ce système permettrait aussi sans doute d’éviter un grande part des scandales qui éclaboussent et empoisonnent régulièrement la vie politique française.

La politique a besoin de constamment se renouveler, elle a besoin de sang neuf, d’idées neuves. Ces qualités on ne peut les retrouver qu’avec des élus neufs.

PS : Mes articles sont pour la plupart à contre courant, ils brossent dans le sens contraire du poil et n’obtiennent pratiquement jamais l’adhésion des lecteurs. Je vous invite à continuer, ça me va très bien.


Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • devphil30 devphil30 21 septembre 2011 10:14

    Dorzan , je continue à voter non à vos articles comme vous le souhaitez mais avec mon propre jugement.

    J’ai voté non à cet article malgré le fait que je sois d’accord avec votre approche de sang neuf et de démocratie.

    Le point qui me gène est la partie financière de votre approche , dire que les politiques nous coûteraient plus si ils n’y avait pas de cumul de mandat me fait bondir .....

    Je pense que leur rémunération sont plus que conséquente , l’aspect plafond du cumul des rémunérations n’est pas un argument juste.
    Il suffirait de baisser les rémunérations globales des hommes politiques pour arriver au même montant global de salaire en permettant alors de limiter les mandats et d’offrir une diversité de personnes plus grande pour la démocratie 

    Parlons du salaire des sénateurs puisque le renouvellement est prévu fin septembre
    « Le budget du Sénat s’élève à 321,9 millions en 2007, dont 11,4 millions d’euros pour l’entretien du Jardin du Luxembourg et 1,2 million pour le Musée du Luxembourg11.

    Sur les 309,2 millions d’euros spécifiquement alloués au Sénat pour l’année 2007, les indemnités des sénateurs représentent 28,4 millions12.

    Les sénateurs perçoivent, au 1er janvier 2011, une indemnité mensuelle de 7 100,1513 euros bruts, calculée selon le traitement des fonctionnaires occupant les emplois les plus élevés de l’État appartenant à la « catégorie »hors échelle« (conseillers d’État, préfets, directeurs d’administration centrale, etc.) ». À cela s’ajoute l’indemnité représentative de frais de mandat d’un montant d’environ 6 100 euros pour la rémunération des collaborateurs, la location d’une permanence, l’équipement de bureau, etc. Depuis 1976, les sénateurs peuvent avoir des collaborateurs qui sont directement employés par le parlementaire avec un salaire moyen brut d’environ 2 300 euros pour un assistant à temps plein14.

    Les sénateurs ont des avantages en nature équivalents à ceux des députés : des moyens matériels sont mis à leur disposition comme un bureau individuel au Palais du Luxembourg ou dans ses dépendances, des équipements informatiques et de communications, la gratuité de l’affranchissement du courrier spécifique à leurs travaux parlementaires, des prêts pour le logement ainsi que diverses facilités de transport (réseau SNCF gratuit)14. »

    http://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9nat_(France)#Budget_et_r.C3.A9mun.C3.A9ration_des_s.C3.A9nateurs


    Ça fait quand même beaucoup , est-ce bien raisonnable de la part de nos élus plus enclin à profiter de leur avantage et même à les augmenter plutôt que penser en terme d’homme politique Français oeuvrant pour leur pays .... 

    Sans parler des abus des frais remboursés 


    Au lieu de baisser le nombre de fonctionnaire , ces hommes politiques feraient bien de nettoyer devant leur porte , c’est en cela que je suis outré , ce comportement égoïste en moralisant les Français pour qu’ils fassent attention. 

    Une polémique sur les salaires abusifs des senateurs est sorti dans Mediapart mais je n’ai pas l’accès si un membre peux l’ajouter cela complétera mes propos 


    Philippe 

     

    • Dorzan Dorzan 21 septembre 2011 12:16

      Renforcer notre démocratie est devenu une nécessité, voilà un embryon de solution que je propose.

      Utopie, sûrement, mais les révolutions ont toujours commencée par des utopies.

      « Pour renforcer notre démocratie, nous devrions aller plus loin, beaucoup plus loin, mais dans l’autre sens et même au-delàs du politiquement concevable. Et si nous exigions qu’un élu, quel qu’il soit, ne puisse plus, une fois son unique mandat terminé se représenter pour un autre mandat, quel qu’il soit. Il devrait retourner dans la vie dite « civile » à ses anciennes occupations. Il devrait laisser la place à un homme ou une femme neuf. Rien ne l’empêcherait de poursuivre sa vie politique, mais sans pouvoir se présenter à une élection. 

      Le métier d’homme ou de femme, élu politique à vie serait supprimé, pour être remplacé par un acte civique, à la façon du service militaire d’antan. 
      Ce système aurait l’avantage de permettre à un nombre bien plus important de français et de françaises de mieux comprendre le fonctionnement de notre démocratie et de mieux s’y associer. 

      Ce système permettrait aussi sans doute d’éviter un grande part des scandales qui éclaboussent et empoisonnent régulièrement la vie politique française. 
      La politique a besoin de constamment se renouveler, elle a besoin de sang neuf, d’idées neuves. Ces qualités on ne peut les retrouver qu’avec des élus neufs. »


    • Cyril Cyril 21 septembre 2011 10:59

      Je suis absolument d’accord, d’ailleur, pour faire encore plus d’économies j’ai d’autres proposions assez interressantes :

      - proclamer Sarko Consul à vie ainsi avec les 40 années au moins qui lui reste à vivre on s’économiserais la retraite des 10 prochains présidents.

      - suprimer les députés, et les sénateurs, conseillers généraux


      • Dorzan Dorzan 21 septembre 2011 11:29

        Très, très pertinent comme approche, on pourrait faire la même chose avec les députés, mais aussi les sénateurs et tous les autres élus.


      • kiouty 21 septembre 2011 11:28

        PS : Mes articles sont pour la plupart à contre courant, ils brossent dans le sens contraire du poil et n’obtiennent pratiquement jamais l’adhésion des lecteurs. Je vous invite à continuer, ça me va très bien.

        Aaaaaah, donc c’est un principe que de faire du rebrousse-poil, juste pour montrer quoi ? Qu’on ne pense pas comme le troupeau ? Qu’on est un rebelle aux idées bien arrêtées ?

        Navrant.


        • Dorzan Dorzan 21 septembre 2011 11:32

          Peut-être aussi pour vous faire réagir, et ça marche. Quand aux idées bien arrêtées, contrairement à vous, justement non.


        • ELLE EST BIEN BONNE !


          ET VOUS NE COMPTEZ PAS TOUS LES MINISTRES ET ANCIENS QUI PANTOUFLENT

          ET NOS CONSEILLERS GENEAUX DEPUTES OU SENATEURS APPOINTES PAR LES LOBBYSTES DANS LES CLUBS D INFLUENCE... HIPPOCRATE...101 DEPUTES ET SENATEURS COMPROMIS DANS LA PRESCRIPTION DE MEDICAMENTS-POISONS..genre voxx..mediator..proza..xanax...lexomil...


        • HELIOS HELIOS 21 septembre 2011 11:47

          ... en suivant votre raisonnement, comme une autre intervention le propose, il n’y a qu’a nommer un « super consul » ou même un roi sans parlement et nous diminuerons les frais...

          PAR CONTRE, votre raisonnement basé sur l’economie générée par le plafonnement est completement fausse. Pourquoi ?

          Parce que chaque mandat est considéré comme un mandat a plein temps. Si une personne cumule deux mandats, elle n’a pas les moyens de le s’exécuter et donc :

          --- Soit elle ne fait pas son boulot et cela coute cher a la communauté par le non travail fourni (et la qualité au passage...)

          --- Soit elle le fait faire par quelqu’un d’autre, ce qui n’est pas prevu dans la structure originale, et qui est donc payée pour faire le boulot de l’elu. ce qui veut dire 2 (deux) rémunerations pour le même job

          ... et cela, sans s’occuper de la confiscation des pouvoirs qui devraient etre répartis dans le tissus humain.

          Le cumul des mandats ne devrait pas exister et il n’y a AUCUNE excuse a vouloir perpetuer cette pratique detestable, même pas la tres mauvaise excuse de la connaissance des circonscriptions dans le cas d’un cumul d’un mandat de député et d’autres mandats.

          Rappelons au passage, que dans une république, une fois le candidat elu, celui ci represente TOUS les français et non pas seulement ceux qui l’ont elu, cela semble etre tres souvent oublié.

          Bonne journée


          • foufouille foufouille 21 septembre 2011 12:28

            vaut mieux le retour a la monarchie


            • Dorzan Dorzan 21 septembre 2011 12:35

              C’est qui notre éventuel prochain roi ?


              • foufouille foufouille 21 septembre 2011 15:43

                on s’en fout du momment que guillotin est la


              • Cyril Cyril 21 septembre 2011 13:01

                Il est clair que limiter les mandats, c’est important

                Mais un mandat unique, alors la démocratie serait perdante.

                Prenez Chavez..... heu... plutot Lula au brézil, un des chef d’état les plus compétant de la planète, apres deux mandats, il été obligé de s’en aller et bien c’est une perte enorme, tant pour le brézil que pour l’amérique du sud.

                Et puis l’idée de faire des économie sur la démocratie, c’est pas forcément une idée tres judicieuse


                • HELIOS HELIOS 21 septembre 2011 16:23

                  Les cimetières sont pleins de gens irremplaçables... reflechissez bien, combien y a-t-il de français CAPABLES de remplacer les cumulards sur 63 Millions, a qualité, competences égales ?


                • Dorzan Dorzan 21 septembre 2011 16:35

                  Au moins 5 à 6 pour 1000, ce qui fait entre 3 et 400 000 !!!


                • Cyril Cyril 22 septembre 2011 00:40

                  je m’incline, je suis convaincu


                • AntoineR 21 septembre 2011 13:20

                  C’est clair que le travail nan effectué par les cumulard (faute de temps) est donc effectué par quelqu’un d’autre qui est rémunéré donc l’économie n’existe pas et ça coûte au final bien plus cher.

                  Vous auriez pu abordé d’autres aspects :
                   - une personne qui travail à vie dans la politique et qui cumul est plus intéressante à corrompre
                   - une personne qui consacre sa vie à la politique se retrouve souvent devant des intérêts divergents (sa carrière et l’intérêt général)
                   - une personne qui consacre sa vie à la politique a de grandes chances d’être un jour totalement déconnecté des réalités de ses concitoyens.

                  Une politique d’amateurs plutôt que de professionnels serait bien plus efficace et plus juste (en plus d’être plus économique)

                  —> suppression des partis, interdiction de cumuls....


                  • miha 21 septembre 2011 13:54

                    Ce qui ferait du bien au budget de la France, c’est de limiter le nombre de députés à 200... c’est bien suffisant.

                    Ensuite, supprimer le Sénat et le remplace par une assemblée populaire composée de 200 citoyens désignés par tirage au sort.

                    Assemblée renouvelable par tiers tous les 6 mois (= 18 mois de « mandat »).

                    Ces citoyens ne percevraient que le remboursement des frais. Ils continueraient à percevoir leur salaire (obligatoire pour leur patron) ou/et les aides sociales.

                    Plus JAMAIS de cumul de mandat, plus JAMAIS plus de deux mandats successifs pour les députés, les maires, les conseillers régionnaux (faut-il garder ces derniers d’ailleurs ?)

                    Classe politique renouvelée, place aux jeunes, moins de risque de corruption, beaucoup, beaucoup moins de fric pour ces messieurs (leurs émoluments seraient décidés par l’assemblée populaire... les élus sont les serviteurs du peuple, des employés qui décident eux-même du montant de leur salaire, plus jamais ça !)

                    Quant à ceux qui pleurent sur l’éventuel « homme providentiel » qui ne pourrait pas faire plus de 2 mandats... qu’ils se souviennnent que même un homme providentiel n’est pas éternel, donc qu’il partira un jour ou l’autre, et que le pouvoir corrompt et « rend fou » au moins 95 % des individus, même les hommes providentiels.


                    • Dorzan Dorzan 21 septembre 2011 15:58

                      Un mandat suffit, pourquoi deux ?


                    • barbapapa barbapapa 21 septembre 2011 14:23

                      Les cumulards c’est toujours des gens payés a ne pas faire le travail pour lesquels ils ont étés élus.

                      Dans les villes des maires cumulards, les mariages, les contact population sont fait par d’autres.
                      Pas par ceux censés le faire.
                      Les députés cumulards sont incapables avec un double emploi du temps de créer et monter par soit même un dossier complet d’analyse de situation. Tout est superficiel.

                      Les cumulards ne débattent pas, trop à perdre sur l’image. En 1 an Marine Le Pen, cumule plus de débats contradictoires et musclés que tous les députés cumulards du palais.

                      Payés à rien foutre et se préserver....
                      Quand à l’analyse du coût, il est hors qualité. 
                      Rapport qualité prix mieux vaut un maire avec un mandat, un député avec un mandat.


                      • Le tocard 21 septembre 2011 15:40

                        la France fait penser a une Grèce en plus grand, meme culture politique,meme socialisme sclérosé .


                        • Dominique TONIN Dominique TONIN 21 septembre 2011 22:03

                          DORZAN, mon grand,,,,Ce que tu essaies d’imaginer s’appelle la « Démocratie Athénienne » et c’est précisément ce que nous proposons de mettre en place après notre élection de 2012 !
                          Et c’est là ! www.lepf.fr


                          • Dorzan Dorzan 22 septembre 2011 09:08

                            J’ai fait de la promo pour votre parti sans le savoir, mince alors...


                          • Dorzan Dorzan 22 septembre 2011 09:12

                            Si Athènes avait continuer, le peuple grec ne serait peut-être pas dans la panade... Un an c’est quand même un peu court. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès