Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le débat F. Fillon, J.-F. Copé : au jeu du « qui perd gagne » ils ne (...)

Le débat F. Fillon, J.-F. Copé : au jeu du « qui perd gagne » ils ne pouvaient s’en sortir qu’avec un match nul !

Comme ils ne sont que deux prétendants à briguer la présidence de leur parti battu aux dernières présidentielles on pouvait s'attendre à ce que la cause soit entendue et que le niveau des débats ne pouvait tourner qu'autour d'une prétendue incapacité des socialistes, non sans une certaine retenue tout de même, voire ce soupçon de timidité qui qualifierait F. Fillon ; presque un aveu d'impuissance à tous deux... 

C'est épouvantable et décevant à quel point ces deux candidats à la succession de Nicolas Sarkozy sont venus sur le plateau de Pujadas avec si peu d'idées... On s'attendait à ce que les empoignades fusent intellectuellement mais il n'en fut rien... À peine quelques restes de leur prédécesseur, histoire de rester dans une lignée cohérente à la succession qui atteindra son paroxysme avec ce vote en vase clos qui aura lieu à la mi-novembre pour désigner une tête de liste pour donner survie à un mouvement qui dors et déjà s'est fait devancer par les Borloo et Yade bien mieux placés avec l'UDI !

On s'attendait que J.-F. Copé mette un peu d'épiderme à cette droite presque oubliée au sujet de ses engagements partisans à propos de ses vantées alliances avec le Front national lors des Législatives, réitérées durant les "estivales" universitaires, manches relevées, sourire jusque derrière les oreilles... Rien n'en fit... Copé s'en démit alors qu'il y a à peine quelques mois encore il en avait le verbe haut de cette concupiscence locale qui appelait à s'unifier épisodiquement avec l'extrême droite pour faire barrage au Parti Socialiste et si il voue une fidélité dévolue à Nicolas Sarkozy ce n'est pas si clair que cela que jamais il n'appellerait à voter socialiste pour barrer la route au Front national... Langue de bois ou amnésie, l'histoire de ce candidat se raccourcit la page en se contredisant lui-même ! Ce n'est pas le cas de François Fillon qui appelle lui à faire barrage au Front national comme pour paraître un peu plus démocrate et moins partissent que son rival... presque un anti-fasciste à ce parti extrême de la droite qui se réjouit déjà de leur avoir volé à tous deux la vedette... Distinction qui n'en fait pas forcément des amis ! D'ennemis, ils ne sauraient en être question.

Alors reprenons... Qu'est-ce qui sépare Fillon de Copé à l'intérieur de ce grand parti politique qu'était, il n'y a même pas un an de cela, l'Ump ? Pas grand chose à première vue puisqu'on vous le répète, il y aurait quand même - quoi qu'on en dise - une différence fondamentale entre les deux candidats... Étant donné que l'un ne se gêne pas pour appeler aux alliances avec l'extrême droite du Front national mais qu'aujourd'hui il affirme le contraire pour ne pas faire désordre tandis que l'autre préfère faire confiance à d'éventuelles alliances avec le Parti Socialiste pour faire barrage au FN et sauver ainsi la Démocratie pour nous éviter une crise fasciste (bien que celui-ci n'ait jamais voté socialiste cependant) !

À la question vantée à l'égard des socialistes "sont-ils des débutants ?" nous nous poserons l'interrogation de savoir qu'est-ce que le "Grand Capital" des droitiers cachent en ses manches pour qu'échappe au Parti Socialiste le droit de gouverner en pleine sérénité ? ? ? ! ! !

En voulant faire de son avenir une grande consultation médiatique nationale, l'UMP ne se condamne-t-elle pas à l'éternelle maladie de ses chefs ? À opposer pour Fillon le coté rassembleur, fuyant et moins à droite aux aspects de fonceur, de l'arrogance et du plus à droite d'un Copé selon France2 ; ne se liguent-ils pas ensemble finalement pour se jouer du sarkozysme et promettre éternellement désuétude aux socialistes ? 

Ce qui devait normalement se réduire à une simple consultation "interne" devient une farce médiatico-politique à travers laquelle cinq années de sarkozysme ne parviendront jamais à se masquer derrière les soies-dites "incompétences" du Gouvernement Ayrault.


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • Romain Desbois 26 octobre 2012 09:38

    En tous cas les photos n’affichent pas un match nul smiley

    La seule proposition que j’ai entendu et qui mérite réflexion, c’est Fillon qui l’a donnée.

    IL a dit qu’il préfère axer sa politique fiscale sur le revenu plutôt que sur le patrimoine.

    Je suis d’accord avec cela. Il faut supprimer l’ISF et les impôts fonciers. Deux impôts basés non pas sur vote fortune mais la valeur estimée de votre patrimoine et sur le fait que vous avez préférer acquérir des biens plutôt que de dépenser en autres chose.

    Mais le courageux Fillon n’a pas dû avoir de temps pour réformer cela.


    • Traroth Traroth 26 octobre 2012 12:27

      Vous pouvez détailler le distingo que vous faites entre fortune et patrimoine ?


    • Mycroft 26 octobre 2012 13:45

      En claire, vous trouvez que favoriser le rentier (patrimoine) au détriment du travailleur (revenue), c’est une bonne chose.

      Je suis d’accord pour dire que simplement taxer le patrimoine, ça peut pousser au gaspillage.

      La solution, c’est de taxer patrimoine ET consommation. Surtout les consommations « pour non pauvre ». De tels produits (les voyages, les restaurants, etc) devraient avoir une TVA bien plus lourde. En compensation de quoi on peut créer une baisse de la TVA sur les produits alimentaires.

      Là, au moins, on taxera le rentier et non pas le travailleur


    • laurentgantner laurentgantner 26 octobre 2012 15:29

      Bon allez hop... j’avoue que les photos ne devraient pas être là mais comme on en trouve toujours des bonnes quand on tape le nom de vos idoles... c’est trop tentant...


      Plus sérieusement... le travail est déjà suffisamment taxé... il n’y a qu’à consulter une fiche de paye pour constater tout ce qui est prélevé tandis que les salaires en question n’augmentent toujours pas au rythme de l’inflation et du coût de la vie... tiens mais on en parle jamais de ça du coup, du coût de la vie ! ... Le coût du travail ? Non mais on rêve ! Le MEDEF il a qu’à subvenir à ses besoins avec sa Dame Pariso...

      Personnellement j’estime qu’au-dessus d’une certaine valeur, un tableau artistique - allez, mettons 300000€ - devrait être soumis à l’impôt sur la fortune à 100% !... Donc réquisitionné pour aller dans les musées et être vus de tout le monde !

    • Romain Desbois 27 octobre 2012 02:57

      je suis pour l’impôt unique progressif sur le revenu.

      Je ne vois pas pourquoi ensuite l’Etat vous taxerait sur la façon dont vous utilisez votre argent.

      D’autant que l’ISF est basé sur la valeur virtuelle de vos biens. I se peut que le jour où vous les vendez , leur valeur ait chutée et que vous ne fassiez pas de plus value alors que vous avez payé de l’ISF sur ce bien les années précédentes.

      Par principe je suis contre tout impôt autre que basé sur les revenus , sans distinction de l’origine de revenus ; du travail ou de spéculation ou d’héritage ou de rente.


    • Yvance77 26 octobre 2012 10:36

      Au fait qui cela a intéressé le débat entre « mortes-couilles » et « mange-boules » ?


      • Romain Desbois 27 octobre 2012 02:58

        ce sont des gars de ta famille ?


      • chmoll chmoll 26 octobre 2012 11:42

        dite donc , vous vous attendiez a quoi sur une TV étatisé ???

        par contre l’pujadas aurait du ètre remplacé par michel drucker ,très efficace dans la sucette


        • Traroth Traroth 26 octobre 2012 12:28

          Pujadas sait avoir la langue bien marron aussi dès qu’il s’agit de l’UMP...


        • IK—KI IK—KI 26 octobre 2012 23:15

          Cela ressemble à s’y méprendre au duo Poutine Medvedev qui s’échangent le pouvoir... L’un gagne l’autre aussi... Pourtant 600 Milliards d’€ de dette supplémentaire reste après leurs mandats une preuve flagrante de leur profonde incompétence. Tantôt Ministre, Maire ou Leader de l’UMP le peuple en a marre de les voir, laissez la place aux jeunes à la rigueur. Quand à la gauche molle, s’appuie t elle sur le théorème prestigieux de Papandréou qui prône une austérité au peuple alors qu’il touche 40 000€/Mois lolllll ???? Bref la politique c’est le contraire de ce qui sert nos intérêts, ce n’est certes que mon avis mais finalement qui peut ici valoriser le fait d’aller voter ??? Peste ou choléras à quand un régime humain porté sur le bonheur et la survie, et non sur le perpétuel pouvoir et naturellement le pognon qui n’est jamais loin ... 


          • curieux curieux 27 octobre 2012 00:43

            Tiens, ca m’en touche une sans bouger l’autre (J. Chirac).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès