Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le dernier rôle de Nicolas Sarkozy ?

Le dernier rôle de Nicolas Sarkozy ?

C’est l’événement politique de ce début d’année : la sortie du livre de Nicolas Sarkozy, « La France pour la vie  ». Pour se relancer, il conjugue une forme d’auto-critique et une amorce de programme pour 2017. Que penser de ce nouveau nouveau nouveau nouveau Nicolas Sarkozy ?

 
D’énormes ficelles de communication
 
Ce qui est frappant dans cet exercice de communication politique, c’est le caractère finalement très convenu de ce livre. Certes, aucun président sortant n’était allé aussi loin dans l’auto-critique, mais aucun président défait n’était revenu en position de se présenter à nouveau, et le mea culpa est habituel pour ceux qui ont eu un revers. Et comme tous ceux qui ont eu recours à cette figure de style, Nicolas Sarkozy s’excuse à moitié. Les erreurs de son début de mandat ? Il voulait sauver son couple et n’était alors qu’un homme, pas encore un président. Ses échecs ? Il a ouvert trop de chantiers et il n’a pas changé les directeurs d’administration. Mais ces reconnaissances d’erreur sont trop tardives, calibrées, scénarisées et atténuées pour être vraiment sincères. Elles ne sont qu’un énième exercice de communication.
 
Ce faisant, l’ancien président ne convaincra pas beaucoup plus de monde que ceux qui l’apprécient. Cela peut être suffisant pour gagner des primaires face à Alain Juppé, tant les deux hommes convergent sur le plan des idées, l’un semblant se modérer un peu (sur le mariage pour tous) quand l’autre se droitise sur les questions sécuritaires, cherchant tous deux le centre de leur famille politique plutôt que de vraiment réfléchir. Mais finalement, ce qui frappe, c’est que tout ceci est très convenu, malgré la vraie-fausse surprise de l’auto-critique. Le probable candidat des dits Républicains surfe sur l’écume de son histoire, se laissant pousser par les vents du moment, sans sembler le moins du monde réfléchir aux enjeux du moment. Pas étonnant que les Français souhaitent qu’il honore sa promesse de retrait.
 
Bien sûr, Nicolas Sarkozy nous vendra demain qu’il a tiré les leçons du passé, qu’il a pris du recul, qu’il a appris dans l’adversité. Mais il ne s’agit que d’une grande comédie d’un homme qui a un besoin de revanche et qui est prêt à presque tout pour être président, sans jamais se soucier de réaliser quoi que ce soit, si ce n’est son propre destin. Attention, les ficelles se voient.

Moyenne des avis sur cet article :  4.62/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

51 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 23 janvier 10:25
    Le dernier rôle de Nicolas Sarkozy ?...... Paul Bismuth .....

    • doctorix doctorix 24 janvier 11:58

      @zygzornifle

      Dictée de sarko : 27 fautes.
      N’est pas admis à redoubler.

    • @doctorix
      CE TYPE EST UN MENTEUR

      il dit se repentir et passe las vacances de noel tranporté par un avion marocain dans UN PALAIS MAROCAIN
      ILN Y A RIEN A EN TIRER NI CA CIRER DE CET ESCROC !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    • zygzornifle zygzornifle 23 janvier 10:26

      l’avant dernier :

      Lorsqu’il exerçait comme avocat, Nicolas Sarkozy accompagnait ses clients fortunés pour gérer leurs affaires en Suisse.

      https://www.crashdebug.fr/index.php/actualites-france/3596-quand-sarkozy-lavocat-ne-meprisait-pas-les-paradis-fiscaux


      • gaston gaston 24 janvier 11:29

        @zygzornifle
        Oui tout à fait ....d’ailleurs la première chose qu’il a faite quand il est arrivé au pouvoir en 2007 c’était quoi ?
        Ben le bouclier fiscal ,pour alléger l’impots des riches en le faisant financer par « les autres »
        Rien que pour ça il devrait être traduit devant la justice pour haute trahison envers le peuple Français !


      • cathy cathy 23 janvier 10:46

        Aucune excuses sur la Libye ?


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 janvier 09:35

          @cathy
          Aucune excuse non plus pour la Syrie ? C’est pourtant avec son acolyte Juppé, qu’on nous vend désormais comme on nous a vendu DSK, que tout a commencé en Syrie, c’est dans le chapitre sur « les ambitions coloniales de la France depuis 2011 ».


        • Fergus Fergus 23 janvier 11:15

          Bonjour, Laurent

          Excellent analyse ! Tout est d’ailleurs résumé dans cette phrase : « D’énormes ficelles de communication ».

          Et, si l’on en croit le sondage du jour, 86 % des Français - et par conséquent, de nombreux sympathisants LR - ne pensent pas autrement !

          Comment croire Sarkozy dans sa énième tentative pour faire croire qu’il a changé alors qu’il abandonne les militants LR un soir électoral d’importance pour aller voir un match de foot avec ses amis qataris, ou lorsque l’on apprend qu’il va, une nouvelle fois, se rendre dans ce merveilleux pays pour ramasser un paquet d’oseille dans une conférence bidon ?

          Du balai !

          En 2017, ni Hollande, ni Sarkozy, ni Le Pen !


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 janvier 09:40

            @Fergus
            Alors qui d’autre ? Asselineau !

            Car Mélenchon est en train de s’engluer dans un plan B « pour sauver l’ Europe » ... Une rasade de critique du capitalisme pour attirer les gogos de Gôôche, et une rasade de promesses « d’ Autre Europe », plus démocratique, plus sociale, toussa, toussa, comme la Gauche sait si bien faire depuis 30 ans !

            « L’ Europe sociale : 35 ans de mensonges ! »


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 25 janvier 11:08

            @Fergus

            Un exercice de com’, oui et non.
            D’où Ségolène Royal a-t-elle perdu la direction des socialos ?

            Parce qu’elle a justement été incapable de mettre, même pour de la com’, même sans y croire, un peu d’eau dans son vin, en plus sur des sujets pas vraiment importants (type de direction pour le parti : chef charismatique ou bureaucratie ? )

            Rappelons-nous l’affrontement interne au PS en 2008 : Ségolène est restée Royal, et a dû affronter un tir de barrage coalisé pour finalement tricher un peu moins bien que les autres.

            Alors le bouquin de Sarkozy ne vise pas l’ensemble des Français. C’est en effet un travail de com’ interne à l’UMP, à ses sympathisants...et à ses financiers !

            Donc on s’en fout, oui et non.


          • Fergus Fergus 23 janvier 11:20

            A noter dans ce bouquin le seul moment d’hilarité lorsque Sarkozy, qui ne recule devant aucune énormité, prétend nous révéler que c’est par pudeur qu’il a caché son immense culture ! smiley

            Il suffit de se souvenir par exemple de sa confusion entre Roland Barthes (le sémiologue) et Yann Barthès (le journaliste de Canal +) pour exploser de rire ! smiley


            • astus astus 23 janvier 19:35

              @Fergus


              Ou qu’il n’avait rien entendu de plus absurde que la phrase de Socrate : « Connais-toi toi même » (entretien avec Michel Onfray publié dans le NO en 2007 avant les élections)

            • gaston gaston 24 janvier 11:33

              @Fergus pour être cultivé il faut déja un minimum d’éducation , et quand on entend sarkozy s’exprimer ,on comprend tout de suite que son niveau d’étude rase les pâquerettes !
               


            • JL JL 23 janvier 11:21

              Bonjour Laurent Herblay,


              j’ai entendu et réentendu dans les médias, parler de ce livre.

              Le plus agaçant c’est qu’ils répètent en boucle ses regrets, et notamment au sujet des 35 heures dont on sait seulement qu’il ’les’ regrette !

              Mais que regrette-t-il exactement, au sujet des 35 heures ? Quelqu’un pourrait-il éclairer ma lanterne ?

              Est-ce qu’il regrette le ’’travailler plus pour gagner plus’’ ? Ou simplement de ne pas les avoir abrogées, ce qui reviendrait au même ? Ou bien autre chose ?


              • JL JL 23 janvier 16:42

                Je suis étonné de voir que personne ne cherche à comprendre ce qui se dit à travers de cette langue de bois qui touche à un sujet crucial : la durée légale du travail salarié.


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 janvier 09:46

                @JL
                C’est la Commission européenne qui décide des politiques économiques des28 pays.
                Article 121 du TFUE. Ce n’est ni Hollande, ni Juppé, ni Sarkozy qui décident.
                Il faut augmenter « la compétitivité », donc baisser le prix du travail.
                Nos dirigeant ne luttent pas contre le chômage, mais contre le coût du travail !


                D’où la réforme du travail qui est au programme européen : modifications du droit du travail, baisse des indemnités chômage, gel des retraites, suppression du SMIC et des CDI, fin des 35 heures pour le même salaire toussa, toussa....
                Vous voulez l’ Europe, vous l’avez !

              • fred.foyn Le p’tit Charles 23 janvier 12:07
                Le dernier rôle de Nicolas Sarkozy ?...« BOUFFON-2 » le retour..de manivelle... !

                • lsga lsga 23 janvier 12:41

                  Ce qui est bien avec Sarkozy, c’est qu’on peut déjà être sûr qu’il va massivement frauder la primaire et que les jupéïstes ne vont pas oser protester.


                  • gaston gaston 24 janvier 11:37

                    @lsga
                    ca c’est clair qu’il ne reculera devant rien pour gagner les primaires ,la fraude et la magouille en tout genre font partie de sa vie , mais ses adversaires le savent très bien et donc il faudrait qu’il soit bcp plus intelligent qu’il ne l’est pour y arriver sans que cela ne se voit !


                  • astus astus 23 janvier 14:02

                    « La France pour la vie » ou « Les contes de campagne » ?


                    • gaston gaston 24 janvier 11:39

                      @astus Vous lui proposer un poste de président à vie comme dans certaine « république » je vous parie ce que vous voulez qu’il signe tout de suite !!!
                      C’est un farouche adepte des républiques bananière , et à ce titre il n’a pas sa place en France !


                    • Taverne Taverne 23 janvier 15:36

                      C’est un livre en trois tomes, m’a-t-on dit : « 1 - Comment g échangé » ; « Pourquoi, je vous le demande ?, »3 - « Eh bien je vais vous le dire ! »

                      Bientôt dans les kiosques, le livre de Hollande, inspiré du Coup d’état permanent. Son titre ? Eh bien je vais vous le dire  : « Le coup de l’état d’urgence permanent »
                      ***
                      Mon précepte du jour : « ne sers pas ce qui peut t’asservir. »


                      • Thorgal 23 janvier 15:38

                        Sarko, « La France pour la vie » ... et ben ! Ça colle à la France comme une vieille crotte à la godasse ...


                        • Michepat Michepat 23 janvier 16:06

                          Par les temps qui courent, avec le peu de moyens qui reste à la majorité des français pour les loisirs et la culture, je leur conseillerais plutôt de lire de vrais auteurs que l’on peut trouver même en poche. Des auteurs qui y vont vraiment de leur plume, sans nègre littéraire. Cultivez-vous, éclairez-vous. Ainsi beaucoup d’impostures tomberaient d’elles-même !


                          • Michepat Michepat 25 janvier 01:05

                            @Fifi Brind_acier
                            Hormis les livres, ma passion, je navigue beaucoup sur divers sites. Les avis contradictoires forgent ma réflexion politique. L’UPR est l’un des rares, je vous le concède, à fournir des éléments factuels historiques, économiques et géostratégiques (billets, vidéos), qui permettent de mettre en relief le monde dans lequel on vit. Quant aux remèdes proposés, que je ne trouve pas sots, à chacun de se faire avis.


                          • Parrhesia Parrhesia 23 janvier 16:40

                            Faisons court : Le monde entier a pu constater que cet ex-président a menti sur tous les sujets.

                            Dès lors, quelle valeur peuvent avoir ses regrets ainsi que les motifs qui le poussent à les manifester ?

                            Conclusion : Jusqu’à quand les Français vont-ils continuer à voter pour des gens qui ne cessent de leur mentir (Par exemple : « Je n’étais pas au courant des dépassements de mon budget électoral…), et ceci quel que soit le parti dit « de gouvernement » auquel les menteurs candidats sont associés !!!


                            • gaston gaston 24 janvier 11:25

                              @Parrhesia
                              Ils auront toujours leur chances , vu le nombre de bourrins qui vote !


                            • JBL1960 JBL1960 23 janvier 17:07

                              Enfin, il a pas l’intention de décrocher, lui ! Normal, il est accroc au pouvoir.
                              Le monstre est tentaculaire, aussi arrêtons de nous faire tentaculer, non ?
                              Pour moi, c’est le moment ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/01/23/cest-le-moment/


                              • Le421 Le421 23 janvier 17:34

                                En bon avocat qu’il est (peut-être !!), ce bonhomme ment avec un aplomb extraordinaire.
                                Son livre ??
                                Vous ne croyez quand même pas que c’est lui qui l’a écrit !! Il a juste donné quelques idées et le nègre a rempli les pages. Sans état d’âme.
                                Khadafi ? Air Sarko One, etc, etc... Il croit qu’on a oublié ??


                                • gaston gaston 24 janvier 11:23

                                  @Le421
                                  Un bon avocat ??? vous plaisantez sans doute.....avec le niveau d’étude qu’il a ,il ne peu être bon nul part !


                                • exocet exocet 23 janvier 23:14

                                  13ème législature
                                  Question N° : 45890 de M. Gagnaire Jean-Louis ( Socialiste, radical, citoyen et divers gauche - Loire ) QE
                                  Question retirée le : 19/06/2012 ( Fin de mandat )
                                  Ministère interrogé : Économie, industrie et emploi
                                  Ministère attributaire : Économie, finances et commerce extérieur
                                  Question publiée au JO le : 07/04/2009 page : 3196
                                  Date de changement d’attribution : 17/05/2012
                                  Rubrique : banques et établissements financiers
                                  Tête d’analyse : Banque de France
                                  Analyse : réserves d’or. vente. bilan
                                  Texte de la QUESTION :
                                  M. Jean-Louis Gagnaire interroge Mme la ministre de l’économie, de l’industrie et de l’emploi sur le bilan de la vente
                                  d’une partie du stock d’or de la Banque de France décidée en 2004 par M. Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’économie,

                                  des finances et de l’industrie. Dès son arrivée au ministère de l’économie et des finances, M. Nicolas Sarkozy avait
                                  exprimé sa volonté de vendre une partie des stocks d’or de la Banque de France afin de financer certaines dépenses de
                                  l’État et de résorber les déficits publics. Il avait été décidé que le gouverneur de la Banque de France mettrait en oeuvre,
                                  au cours des cinq années suivantes, une vente de 500 à 600 tonnes d’or des réserves de la Banque en accroissant
                                  parallèlement les réserves en devises. Cette opération devait permettre de constituer un portefeuille de devises qui
                                  générerait un revenu supplémentaire par rapport au stock d’or pour un montant évalué à 200 millions d’euros par an.
                                  Le
                                  produit de la vente devait rester inscrit au bilan de la Banque de France, conformément au droit communautaire, l’État
                                  récupérant les intérêts. Ainsi, le revenu supplémentaire devait faire l’objet d’un versement prioritaire à l’État. Le ministre
                                  s’était engagé à consacrer ces revenus supplémentaires à la réduction des déficits publics et au financement d’emplois de
                                  long terme, notamment dans le domaine de la recherche. D’après les chiffres dont je dispose, le stock d’or de la Banque
                                  de France est passé de 3024 tonnes en 2004 à 2719 tonnes au 31 décembre 2006. Si le plan a été appliqué jusqu’au bout,
                                  ce volume a dû baisser depuis
                                  . Cette vente sur cinq ans intervient alors que le cours de l’or s’est envolé sur les marchés
                                  mondiaux. A la Bourse de Paris, le lingot d’or était coté autour de 10 000 euros en 2004, il avoisine dorénavant les 25
                                  000 euros.
                                  Une opération engageant de tels volumes a certainement dû faire l’objet d’une évaluation rigoureuse et
                                  précise. Quel est le produit du revenu supplémentaire escompté ? Quels volumes financiers ont été dégagés et versés au
                                  budget de l’État ? A quoi ont-ils été consacrés ? Quel a été l’impact de cette vente sur les déficits publics ? Quelle perte
                                  de capital représente la vente de ces stocks d’or alors que les cours se sont envolés ? Ce sont quelques unes des questions
                                  que se posent certains de nos concitoyens.
                                  Afin de répondre à ces légitimes questions, il lui demande donc de lui
                                  transmettre les résultats des évaluations disponibles.
                                  Texte de la REPONSE :
                                  FICHE QUESTION http://questions.assemblee-nationale.fr/q13/13-45890QE.htm

                                  Question restée sans réponse


                                  • exocet exocet 23 janvier 23:18

                                    Vente de 600 tonnes d’or à 10 000 000 d’euros la tonne alors qu’il vaut quelques années plus tard 25 000 000 d’euros la tonne, ça devrait représenter une perte en capital dont l’ordre de grandeur serait 9 milliards d’euros....environ.


                                    • exocet exocet 23 janvier 23:25

                                      « Que penser de ce nouveau nouveau nouveau nouveau Nicolas Sarkozy ? »

                                      Je le trouve changé, un petit peu plus petit qu’avant.....


                                      • gaston gaston 24 janvier 11:21

                                        @exocet
                                        il se tasse.....peu être le poids des affaires judiciares en attente (depuis trop longtemps ) sur son dos ?


                                      • Abou Antoun Abou Antoun 24 janvier 06:29

                                        Le Sarkozy nouveau est arrivé :
                                        Bourru, cassé, chargé, vieux, croupi, décoloré, déséquilibré, éventé, faible, fatigué, grêle, grossier, louche, madérisé, moisi, oxydé, petit, piqué, plat, séché, stérile, venté.
                                        extrait du vocabulaire du dégustateur.


                                        • majik 24 janvier 08:06

                                          Au gnouf.....P. Bismuth, Bygmalion, Khadaffi, Zi american.... « La chnouf et le pouvoir » aux éditions Balkany sera son probable titre du nième livre du type qui y pense tous les matins en se rasant.....au gnouf !


                                          • gaston gaston 24 janvier 11:18

                                            @majik pour le gnouf , y a que s’baisser ,quand on est citer dans une bonne douzaine d’affaires avec des preuves de culpabilités et des témoignages à trainer un peu partout , y a vraiment qu’a s’baisser pour mettre hors d’état de nuire ce genre de racaille !
                                            Mais il est clair que la justice traine les pieds pour traduire les homme politiques devant les tribunaux , surtout en ce qui concerne sarkozy qui ose pourtant affirmer qu"il n’est pas traité comme un citoyen normal ,alors que n’importe quel citoyen normal aurait déja pas mal d’ancienneté à fleury mérogis !
                                            La justice à peur !!! et pourtant je paie mes impots pour que la justice fasse son travail !!!
                                            Plus jamais de ma vie je n’irai voter ,tant que la racaille politico financière ne sera pas traité comme n’importe quel délinquant et dans les même délais !


                                          • majik 24 janvier 13:08

                                            @gaston

                                            qui a dit « on a les politiciens que l on mérite » je rajouterais « et la justice qui va avec » Ces batards nous font les poches avec un très large sourire....ca va peter, ça va peter.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès