Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le déterminisme génétique défendu par Sarkozy, véritable danger pour notre (...)

Le déterminisme génétique défendu par Sarkozy, véritable danger pour notre société, influence fortement son comportement et sa politique

Pour mieux comprendre la politique menée par Sarkozy depuis qu’il est ministre et les mesures qu’il a prises pendant son quinquennat, il faut revenir à l’entretien qu’il a eu avec Michel Onfray en mars 2007. 

Voici ce qu’il répondait à Michel Onfray : « J’inclinerais, pour ma part, à penser qu’on naît pédophile, et c’est d’ailleurs un problème que nous ne sachions soigner cette pathologie. Il y a mille deux cents ou mille trois cents jeunes qui se suicident en France chaque année, ce n’est pas parce que leurs parents s’en sont mal occupé ! Mais parce que, génétiquement, ils avaient une fragilité, une douleur préalable ».

Il privilégie donc le rôle des gênes au détriment du contexte social et confirme ainsi sa faible disposition à comprendre la diversité des situations humaines, du fait qu’il est prisonnier de sa propre idéologie.

Sarkozy s’appuie sur le darwinisme social, les inadaptés actuels sont pour lui : les immigrés, les délinquants, les chômeurs, les assistés, les exclus, les handicapés, les malades, les fonctionnaires, ceux qui ne se lèvent pas tôt pour aller travailler le matin…On pourrait ainsi continuer la liste des boucs émissaires de Sarkozy : la racaille, les voyous, les personnes qui perçoivent le RSA… 

Les problèmes de notre société ne doivent pas, pour Sarkozy, être réglés par une réflexion suivie d’une intervention sur l’origine des causes mais par l’action, la répression sur les effets. En conséquence, pour Sarkozy, à quoi bon des éducateurs, des thérapeutes, des enseignants puisque le destin de chacun est écrit par avance. Dans cette logique, c’est plus la neutralisation, l’isolement, la mise à l’écart du « malade – délinquant » qu’il faut développer que toute intervention sociale.

La pensée sarkozienne privilégiant la puissance par rapport à la connaissance aura des conséquences extrêmement gaves pour l’avenir de nos enfants, de nos petits enfants et de notre société. Cette pensée se traduit concrètement par le déclin du système éducatif français comme le confirme les résultats de la dernière enquête PISA de l’OCDE. En ce qui concerne la compréhension de l’écrit les Français arrivent en 21ème position, les mathématiques en 22ème position et les sciences en 27ème position.

N’oublions pas l’anti-intellectualisme de Sarkozy qui n’a cessé de dénoncer ceux qui critiquent sa propagande identitaire en parlant de « petite intelligentsia » coupée du peuple. Sa position n’est donc pas neutre dans la baisse du niveau de connaissance afin que la population soit plus réceptive à son idéologie. 

Dernier point, sa stratégie consiste à exploiter les problèmes sociaux : immigration, insécurité, exclusion sociale, crise économique…, à des fins politiques et électorales en renforçant les sentiments inhérents à ces problèmes : peur, racisme, insécurité, exclusion, colère... Il s’agit donc d’une propagande suggestive qui se base sur les émotions et les peurs des citoyens.

Alors attention, méfiez-vous du retour de Sarkozy, porteur d’une droite décomplexée, à l’ordre musclé où seuls les plus forts subsistent et les plus faibles, les inadaptés sont naturellement éliminés.

Gérard Doiteau

Adhérent UMP

HANDICAP ET CITOYENNETE

http://etsinousaussi.typepad.fr/et_si_nous_aussi_les_pers


Moyenne des avis sur cet article :  4.68/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • JL JL1 3 mars 2012 09:25

    Bonjour Mr Doiteau,

    merci pour cet avertissement. C’est clairement une raison de plus, s’il en fallait, de ne pas élire ce triste personnage.

    Pour les psychologues évolutionnistes, tout est déterminé par les gènes lesquels gènes œuvrent à la réalisation d’un dessein intelligent. Ainsi, pour ces gens, tout est prédéterminé.

    Si vous ne connaissez pas la psychologie évolutionniste, je vous invite à lire l’excellent et très abordable petit ouvrage (seulement par la taille !) de Susan McKinnon :

     "La génétique néolibérale : les mythes de la psychologie évolutionniste", publié aux Editions de l’éclat.

    Susan McKinnon est professeure au département d’anthropologie de l’Université de Virginie.


    • Tall 3 mars 2012 09:34

      S’il croit ça, il est gravement inculte alors. Je comprends maintenant pourquoi il s’entend bien avec GW Bush.


      • Albar Albar 3 mars 2012 09:49

        Tous les propos de Sarkozy relèvent d’un racisme primaire tel qu’enseigné par le talmud, et l’idée même de la Shoah est d’évidence sioniste, confirmée  lors d’une intervention le 8 février 2012, au dîner annuel du CRIF ; 

         « Les Européens ont eu l’idée folle de la Shoah, la France et l’Allemagne. » 


        • MdeP MdeP 3 mars 2012 11:25

          MdeP@doiteau

          Que faites-vous à l’UMP ? Vous nagez tranquillement en eaux troubles car vous considérez que « le déterminisme génétique défendu par Sarkozy » n’est qu’un détail de l’Histoire ? 
          Ou bien vous êtes maso, tout simplement ? Ou bien vous développez le syndrome de Stockholm, en plus du reste ? Il n’y a pas que des crétins à l’UMP ? 
          Va savoir Charles !


          • Daniel D. Daniel D. 3 mars 2012 13:59
            Eugénisme L’eugénisme peut être désigné comme l’ensemble des méthodes et pratiques visant à transformer le patrimoine génétique de l’espèce humaine, dans le but de le faire tendre vers un idéal déterminé. Il peut être le fruit d’une politique délibérément menée par un État. Il peut aussi être le résultat collectif d’une somme de décisions individuelles convergentes prises par les futurs parents, dans une société où primerait la recherche de l’ « enfant parfait », ou du moins indemne de nombreuses affections graves.
            Extrait de la définition wikipédia.

            Si les tares psychologiques sont de nature génétique, l’eugénisme doit être la solution pour Sarkosy. Ce n’est pas que l’apparence, c’est aussi le psychisme qu’ils veulent « rééduquer ». Ce sont des dangers pour l’humanité, et de parfaits incultes qui n’ont aucunes connaissances scientifiques. Les héritiers de la solution finale eugéniste existent donc encore malgré notre passé et les résultats des études qui démontrent que le psychisme est résultat du vécu et non du génome.

            Ces gens là sont un danger pour la France, mais aussi pour le monde. Il devrais être poursuivi pour promotion de la pensée eugéniste !

            Daniel D.


            • Scual 3 mars 2012 15:11

              Ce déterminisme génétique, ce n’est que la version moderne des idées qui ont mené à l’eugénisme.


              • lulupipistrelle 3 mars 2012 15:20

                Monsieur, 


                Tout le monde sait que les sociétés qui ont pratiqué l’eugénisme, ont disparu à la première évolution historique. Pour ne citer que Sparte, qui ne gardait que les nouveaux-nés les plus vigoureux , qui s’est effondrée après les Guerres du Péloponèse, à la différence ... d’Athènes, où il n’était pas nécessaire d’être costaud pour avoir une place dans la société, qui a su négocier le changement économique et politique. 

                Pour revenir à Sarkosy , ce type est un frustré qui n’en finit pas de s’en prendre à plus défavorisé que lui... Un cas, qu’il aurait fallu identifier plus tôt. 

                • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 3 mars 2012 16:00

                  Ce sont les théories du XIXieme siècle de l’hérédité dégénérescence qui ont abouti au pire au XXieme.


                  Cela evite de se poser des questions sociales, societales, et renforce l’aristocratie.

                  Cela ouvre la voie au retour a l’ancien régime, ou chacun était prédétermine des la naissance.

                  Les sciences du XXieme siècle ont démontré la fausseté de ces idées, le cerveau étant en constante évolution, le temps intérieur est complexe, les événements agissent sur nous a notre insue, etc.

                  • Il n’est pas nécessaire de revenir la-dessus. Le but de NS est de convancre par la simplification des problèmes complexes, pour convaincre les idiots.

                  Une phrase qu’il n’a pas dite, mais qui pourrait résumer sa « pensée » serait :

                  « Lorsqu’un problème est complexe, il faut le comprendre, pour le comprendre, il faut le simplifier, eh bien ! Moi ! J’agis en apportant des solutions simples aux problèmes complexes »

                  C’est cette action qui nous envoie dans le mur.

                  • epicure 3 mars 2012 20:31

                    exactement, en fait nous avons là les fondements de la vrai pensée de droite (pas le libéralisme des lumières), c’est à dire un monde où tout est déterminé par la naissance avant tout. Un monde où les êtres, humains, les communautés, les nations sont déterminés par des essences qui dépassent les individus, et bien sûr la hiérarchie ou la confrontation entre ces différences de naissance.

                    Cela sert à valider l’ordre de la société, en le présentant comme naturel : si certains sont au sommet et d’autre dans la fange, c’est que chacun est destiné par sa naissance pour être à cette place. Donc il ne faut surtout, mais surtout pas, remettre en cause cet ordre « naturel ». Au final c’est juste de la rationalisation de systèmes arbitraire.

                    Le pire c’est que certains s’appuient sur Darwin pour justifier la loi du plus fort sur le plus faible.
                    Sauf que Darwin bien compris, montre que le fort un jours peut devenir le faible un autre jours et vice versa,, et ainsi il y a 60 millions d’années les forts dinosaures se sont écrasés devant les petits mammifères de la taille d’une souris, pas dans un affrontement direct mais dans leur affrontement vis à vis des évolutions de la nature.
                    De même face à des virus ou des bactéries des populations pures, idéales, selon une vision eugéniste serait plus fragile qu’une population avec des imperfections qui pourraient résister à ces virus ou bactéries.
                    Ces discours de droite pseudo darwinien n’ont rien de scientifique, c’est juste un prétexte Darwin pour valider leur idéologie, sans se soucier d’une vrai concordance.

                    Enfin concernant nicoléon 1er, on comprends mieux pourquoi il est le pire président, parce que sa vision du monde est totalement irrationnelle, donc sa politique aussi.


                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 mars 2012 17:05

                    Sarkozy, en un seul cerveau, arrive à réunir tous les sophismes libéraux,c’est un cas,que dis je,c’est une testicule !!! Une burne quoi !!


                    • epicure 3 mars 2012 20:39

                      en fait c’est pas du libéralisme, car le libéralisme c’est justement fondé contre ce genre de pensée où tout est prédestiné. L’individualisme sur lequel est fondé le libéralisme, est le contraire de la détermination de l’Homme par sa naissance, mais au contraire sa détermination par ce qu’il fait.

                      Sauf que pour certains ( voire plus ) le libéralisme c’est juste pouvoir devenir calife à la place du calife si on n’est pas né dans la bonne famille. Sur le fond on change rien, au lieu des gènes c’est l’argent et la propriété qui fait la sélection, au lieu d’une caste de sang, on a une caste de fortune.
                      Tiens par exemple pendant la révolution, certains libéraux étaient contre l’abolition de l’esclavage, non pas parce que noirs et prédestinés à être esclaves ( vision conservatrice ), mais au nom du respect de la propriété privée des maitres ( vision libérale ).


                    • crazycaze 4 mars 2012 15:47

                      Je rejoins epicure en ce qui concerne le darwinisme social. En fait, ce qui est désigné par « darwinisme social » est une conception erronée de la pensée de Darwin, contradictoire quand ce n’est pas dénaturée. Elle trouve son origine chez Herbert Spener et sa théorie de l’évolution dans laquelle il dénature l’idée d’adaptation pour mieux faire avancer l’idée de la compétition individu-environnement et interindividuelle, le plus fort survie, ce qui améliore la descendance. Comme l’explique epicure, ce qui permet de légitimer les idées ultra-libérales du moment, comme résultant des lois naturelles. Quant à l’origine de ces lois naturelles, dans une société toute entière acquises au créationnisme... le libéralisme serait-il une idée de Dieu lui même ?..(Lire Patrick Tort, le spécialiste es Darwin, notamment « Darwin et le darwinisme »).

                      Le déterminisme génétique est « une » des conceptions théoriques, mise en avant par les politiques en général, et plutôt de droite, voire pire... Parce qu’effectivement elle disculpe ipso facto toute responsabilité du politique et de ses choix dans l’émergence d’un bon nombreux de problèmes sociétaux.

                      Mais dans les sciences du développement, bon nombre de chercheurs s’accordent sur une vision très différente de l’ontogenèse. Le développement de l’individu résulterait d’une canalisation expérientielle résultant des influences bi-directionnelles entre des systèmes de différents niveaux, depuis les interactions géniques dans un milieu physico-chimique jusqu’aux intercations de l’individu dans son mode physique et social, lui même pouvant recouvrir différents systèmes d’influençant mutuellement, depuis les relations intrafamiliales jusqu’aux aspects culturels. Dans la logique de la théorie générale des systèmes dynamiques, il en résulte qu’une modification même minime à un des niveaux du système peut affecter en retour, à court comme à long terme, un des autres niveaux. Il s’agit de comprendre alors le développement dans l’esprit de l’épigénèse probabiliste.

                      Quoi qu’il en soit, même si ces individus cherchent à asseoir leurs idées sur un quelconque discours scientifique en avançant une obscure étude partisane, il peut s’en lever des centaines, émanant de différents champs disciplinaires, pouvant dénoncer cette imposture scientifique qu’est le déterminisme génétique.


                      • devphil30 devphil30 5 mars 2012 13:59

                        Votre article est très juste , je n’avais pas envisagé cette conception de sarko mais cela m’ouvre les yeux sur cette approche par les gens de sarko et m’éclaire sur d’autres points de sa politique 

                        Merci 

                        Philippe 

                        • bagnouf 9 mars 2012 21:39

                           

                          remise de couvert... c’est reparti

                          j’étais sous le choc quand j’ai entendu que le courage était determiné par la naissance et encore plus choqué que personne , aucun media ne s’indignait de ces propos.

                          ce sont des propos condamnables , je préconise de faire un proces car ceci est devastateur et en profondeur (comme le nettoyage au karcher preconiser par ce petit homme d’esprit)

                          je suis tout simplement horrifié qu’une personne à un tel niveau peut tenir de tel propos sans suiciter d’indignation

                          un peu de soulagement lorsque je suis tombé sur cet article car je me sentai un peu moins seul

                          mais quel danger quel meurte, de l’humanité , de la complexité pour laisser l’action inappropriée gagner le pas sur le bon sens

                          sophiste liberal du plus bas étage , je suis consterné et cela me répugne au plus haut point

                          A VOMIR A degeuler les mathématiques simplistes et la petite personne qui nous gouvernait durant cinq ans

                          A oublier et vite............. smiley 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès