Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le dogmatisme pour credo

Le dogmatisme pour credo

Je dois dire que j’éprouve une certaine difficulté à fonder des jugements péremptoires alors qu’à peine cent jours de « Présidence Normale » viennent de s’écouler. Mais ces « fameux 100 jours », peut-être depuis le retour de l’île d’Elbe, demeurent un point chronologique traditionnellement évoqué, comparé, évalué. Selon les enquêtes menées à cette occasion, on note un scepticisme assez fort des Français par rapport aux premières décisions du nouvel hôte de l’Elysée, 46 % de nos concitoyens se déclarent satisfaits de l’action de François Hollande. Effectivement la crise n’est guère moins pénible au soleil de l’été que sous les bises glaciales de l’hiver. Surtout, une majorité de nos compatriotes doute de ses capacités à lutter contre les déficits, l’immigration clandestine, l’insécurité et la désindustrialisation du pays : 51 % des personnes interrogées pensent que les choses en France sont en train de changer plutôt en mal, contre 17 % qui les voient évoluer plutôt en bien. Fidèles à leur « phobie du riche », les Français plébiscitent les mesures symboliques qui vont dans le sens de sa pénalisation. Ces gadgets ne pourront être utilisés à nouveau, et le Fouquet’s ne sera pas un argument éternel.

En revanche, c’est plus notable, les ouvriers regrettent très majoritairement (plus de 75%) la suppression des mesures de défiscalisation des heures supplémentaires instaurées par Sarkozy. Il en est de même pour l’alourdissement de la fiscalité sur les droits de succession et les donations, 64% des interrogés regrettent ces mesures qu’ils jugent confiscatoires. Même pour le petit coup de pouce au Smic, les ouvriers, qui sont proportionnellement les plus nombreux à bénéficier de cette hausse, sont seulement 48 % à s'en contenter. Les premiers 100 jours de la présidence Hollande sont finalement essentiellement marqués par la volonté essentielle de la revanche, politique, personnelle et idéologique : du dogmatisme plus que du pragmatisme, du réalisme. Enfin, un dossier va marquer la rentrée, celui de la ratification du traité Européen. Le Conseil Constitutionnel ne préconise pas un recours référendaire, François Hollande se gardera bien d’y recourir et c’est une fois de plus en catimini, dans les assemblées, sans recours à l’avis du peuple que ce traité va être adopté. Pourtant il comporte en creux la si fameuse « règle d’or » tellement vilipendée par le candidat maintenant Président. Une fois de plus la construction européenne va s’enfoncer encore un peu plus dans la jungle de l’abandon des souverainetés : le budget de la Nation sera soumis à l’appréciation des gens de Bruxelles. C’est oublier que prêt de 30 % des électeurs s’étant exprimés lors du premier tour des présidentielles, l’ont fait sur des discours qui refusaient cette hégémonie de l’UE (Front de Gauche, Front National). Nous savions, en dépit des accents parfois guerriers, que François Hollande, sur cette question européenne était la copie conforme de Nicolas Sarkozy, nous allons en avoir très prochainement la confirmation funeste. Au-delà des fariboles autour des 100 jours, cet aspect de la pérennité dans l’erreur est beaucoup plus préoccupant.

Le Blog


Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 17 août 2012 10:05

    100 jours essentiellement consacrés à démolir les 5 ans du règne précédent , les 100 prochains seront consacrés à la soumission à l’europe des marchés , les neuneus qui pensaient que le miel allait couler des fontaines vont pas tarder à faire la gueule ...............


    • boris boris 17 août 2012 12:46

      Depuis mai 1981, il n’a eu que cinq ans de bon le père Calmos.

      Pour ça qu’il est aigris et miteux .


    • Vipère Vipère 17 août 2012 18:44

       smiley Bonjour à tous

      Eh bien ! on en apprend des vertes et des pas mûres !


    • boris boris 17 août 2012 20:32

      Faut pas faire gaffe aux propos incohérents du vieux calmos, il gatouille ferme.


    • Taverne Taverne 17 août 2012 11:15

      La situation est gauchemardesque.

      La seule règle d’or est, pour les élus cumulards à demi corrompus, de se partager les miettes de pouvoir que leur laissent les eurocrates. Et comment usent-ils de ce pouvoir ? En se livrant (en nous livrant) poings et pieds liés à Bruxelles.

      Quelle est la ligne politique du gouvernement ? Entre la posture sécuritaire de Valls et le laxisme de Madame Taubira qui, je cite, veut « plus de tolérance » envers les délinquants (qu’elle aille le dire aux habitants d’Amiens !) et qui est contre les centres éducatifs fermés.

      Quel vrai projet pour ce gouvernement ? S’agit-il simplement de supprimer toutes les mesures symboliques du sarkozysme (peines plancher, TVA sociale, réductions budgétaires, tribunal pour mineurs, défiscalisation des heures supplémentaires, etc) mais sans rien prévoir à la place ? Vous me direz, il y a quand même le vote des immigrés, le mariage homosexuel. Gadgets que cela !

      Le président passe se vacances normales alors que la situation n’est pas normale du tout, elle est exceptionnelle et requiert une réaction à la hauteur.

      La situation est gauchemardesque, je vous dis.


      • chantecler chantecler 17 août 2012 16:12

        Cher Taverne : je crains que tu n’écoutes un peu trop nos médias .
        Ils mettent la pression maximum .
        Faut dire qu’ils ne sont plus habitués à faire leur travail de journalisme : pendant des années on leur apportait à domicile la soupe à servir . Alors les mêmes continuent .
        Souviens toi : l’argent est devenu empereur .


      • Vipère Vipère 17 août 2012 18:46

        Le vote des immigrés, le mariage homo, des mesures politiques qui ne coûtent pas un rond !


      • JP94 17 août 2012 20:50

        Le projet de retraite à 60 ans nouvelle mouture concerne à peine 1% des salarié(e)s ! Bruxelles doit trembler !
        Plus précisément :
        99% des salarié(e)s auront une retraite amputée car bien sûr la plupart des gens ne travailleront pas plus longtemps : bien moins d’un salarié sur 2 est en activité à 59 ans ’ 42%
        17 % des salariés en activité de 60 à 64 ans ...

        Le but est de justifier une baisse du sursalaire . FH et ses commanditaires savent parfaitement qu’on ne travaillera pas plus longtemps ...

        Chez General Motors , on a fait travailler plus longtemps : 5 ans de travail en plus ont diminué l’espèrance de vie de 10 ans . Nos néolibéraux ont choisi de faire régresser l’état sanitaire de la population de plusieurs décennies : c’est inédit et même FH s’y colle .

        Ces choix politiques de complaisance à l’égard du Patronat sont donc scandaleux et faits en connaissance de cause .

        Bien sûr aussi que l’effet boeuf de la mesure des 75 % ne dit rien des tractations et contre-mesures compensatoires ... tandis que pour le reste du « packaging » , le salarié trinque sans compensation .

        C’est d’ailleurs une caractéristique de ces paquets de mesures où l’on mêle des mesures-phares bien annoncées pour faire passer des mesures régressives , plus conséquentes , mais sur lesquelles on n’insiste d’autant moins qu’elles sont les véritables projets qu’on voulait faire avaler .

        FH a été le candidat des Marchés pour poursuivre la politique de Sarko , usé . Le changement n’est que dans la manière , et encore : on a les mêmes sermons sur les seuls choix possibles - maintenant qu’on les sait mauvais , il faut bien les poursuivre .


      • jean pierre aupert jean pierre aupert 18 août 2012 13:02

        UMP et le PS sont deux officines qui ne font qu’une, les décisions sur notre souveraineté sont identiques l’histoire en témoigne.

        Alors confier la France au Hongrois ou au Hollande pour chasser les abus de la mondialisation et des banquiers c’est comme lâcher sont poison rouge pour courir après des cambrioleurs.

        Je vous invite à lire : « Ce n’est pas l’Euro qu’il faut sauver, c’est notre peau ! L’économie nous appartient, reprenons la main ! » au http://0z.fr/h9D6w et pour mieux vous distraire lisez également « Le Petit Bonhomme En Mousse, c’est l’hymne de l’avenir de l’espèce ! » auhttp://0z.fr/MaMfN des extraits de L’Abolition de la Raison, le roman de la psychiatrie de la Mondialisation et de ses collabos, les politiques.

        Bonnes vacances.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès