• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le fameux plan B

Le fameux plan B

Si dimanche 29 mai, le « non » l’emporte, ce qui est désormais une hypothèse qu’il faut bien envisager sérieusement, nous allons probablement assister à la réussite d’un formidable coup de poker politique digne d’un fidèle lecteur du Prince [1]... !!!

Car la victoire du « non », c’est la quasi certitude pour Laurent Fabius d’un triomphe à l’élection présidentielle de 2007...

En effet, d’ici là il n’aura aucune difficulté à devenir le candidat « naturel » du Parti Socialiste, à la manière de son père spirituel, François Mitterrand, lors d’un nouveau congrès d’Epinay.

Face à lui, la droite risque fort de se diviser avec un duel Chirac-Sarkozy. François Bayrou fera probablement un bon score en rassemblant beaucoup d’électeurs du « oui ». Et Jean-Marie Le Pen, même moribond, est toujours susceptible d’être présent au deuxième tour. Laurent Fabius pourrait donc bien être élu dans un fauteuil avec comme seul programme « je vous ai compris ! » [2].

L’Histoire a déjà montré ce que l’on peut attendre d’un tel discours (2)...

Or d’ici là, les 24 autres pays peuvent très bien avoir tous adopté le projet de constitution Européenne, rien que pour nous faire payer, nous les « maudits français », notre incroyable prétention à se prendre pour la « lumière du monde » et à toujours vouloir donner des leçons aux autres...

Car refuser une constitution rédigée par une commission présidée par un français et prenant très largement en compte notre vision des choses, c’est une véritable provocation et prendre les autres européens pour des moins que rien...

Notre nouveau président, Laurent Fabius, n’aura donc comme seule solution que d’essayer de nous convaincre que finalement ce projet de constitution ne serait peut-être pas une si mauvaise chose pour la France.

Car, à part dire aux autres membres de l’Union qu’après réflexion, cette constitution est peut-être acceptable en l’état, on voit mal ce qu’il pourra négocier... Surtout que les autres pays européens pourraient par exemple nous menacer de sanctions économiques pour non respect des critères de Maastricht.

Donc en septembre 2007, un nouveau référendum proposé par un Laurent Fabius, Président de la République et appelant à voter « oui », c’est sûrement cela son fameux plan « B »... !!!

Car imaginez un instant que Laurent Fabius soit devenu premier secrétaire du Parti Socialiste au lendemain du départ de Lionel Jospin...

Croyez vous sérieusement qu’il aurait appelé à voter « non » au référendum du 29 mai 2005 ?!?

J’en connais un, qui dans sa tombe du côté de Jarnac, doit suivre l’actualité avec délectation [3].

[1] « Le Prince », écrit en 1513 par Nicolas Machiavel, publié en 1532

[2] Charles de Gaulle, Alger, le 4 juin 1958

[3] Le 29 septembre 1958, François Mitterrand avait appelé à voter « non » au référendum pour la constitution de la Vème République. Cela ne l’a pas empêché ensuite de faire deux septennats...


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (2 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • mathias jalon (---.---.64.89) 21 mai 2005 21:01

    croire que Bayrou rassemblera autour de lui en 2007 alors qu’il est inexistant ou invisible pendant cette campagne de mai est risqué ;

    Ne pas voir la deferlante Sarkozy qui arrive est presque une faute , alors que tous les sondages donnent Sarkozy gagnant contre tous en general et contre Fabius en particulier ;

    faire croire que la france court le risque d’etre seule à voter non est un parti pris , alors que les sondages donnent le vote neerlandais à 57 % minimum pour le non ;

    en somme, à mon avis assez peu d’analyse politique reelle ou argumentée dans cet article cordialement


    • Bernard Decarroux (---.---.48.1) 22 mai 2005 08:49

      Pour Bayrou, je suis assez tranquille sur ma prévision, pour une raison simple, l’UDF est le seul parti qui ne se soit pas divisé sur le référendum...

      Et pour Sarkozy, il est beaucoup trop tôt pour savoir... N’oubliez pas que Chirac n’est vrai bon que lorsqu’il semble au fond du trou... Ballardur peut en témoiger... ;>)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès