Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le FN doit-il changer de nom ?

Le FN doit-il changer de nom ?

On s’aperçoit, au fil des articles et surtout des commentaires concernant les sujets où apparaît le Front National, que l’ultime argument pour le « descendre » est la référence au passé, à l’histoire du FN.

Jean-Marie Le Pen s’est fait un nom, a trouvé sa place sur la scène médiatique, beaucoup plus par ses phrases assassines qui ont créé la polémique, que par l’expression de ses idées.

Il lui fallait certainement utiliser ce genre d’expressions provocatrices pour se distinguer de tous les autres, à droite, à gauche, au centre, et plus récemment les écolos et leurs multiples variantes. Il avait compris le rôle des médias et savait en user pour se faire « entendre ».

Cela a joué contre lui bien sur et il était beaucoup trop malin pour ne pas avoir anticipé les réactions que ces propos pouvaient susciter. Une forme de suicide ? Et bien non car il est resté sur la scène médiatique, à une petite place certes, mais bien solidement installé, grâce à ses manifestations calculées.

Certains ont dit qu’il aurait pris peur lorsqu’il a passé le premier tour devant Jospin. Il n’était pas capable de prendre ses responsabilités, peut être. Peut être aussi était il conscient qu’il ne possédait pas l’organisation, la structure solide qui permet à tout parti puissant de prendre les manettes du pouvoir.

On est aujourd’hui dans une configuration bien différente. Le FN fait vendre !

Mais il fait aussi peur !

Les médias s’arrachent de plus en plus les interventions de Marine, car elle a su rafraîchir l’image du parti, elle a un côté moins violent, plus « vulnérable ». Elle est à l’image d’un mouvement qui se sent différent des autres, sur lequel on accroche son attention, pour lequel on espère quelque chose, mais aussi qui va faire naître de violentes réactions, car il y a en face des piliers, des institutions, des réseaux, solidement installés, et prêts à tout également pour garder leurs positions.

Le FN monte dans les sondages, chaque semaine un peu plus, et on voit en face monter la levée de boucliers des partis qui se sentent menacés. Tout le monde s’y met. Les politiques, et les medias à la solde du pouvoir, les medias de « l’opposition », tous les journaleux bien assis qui ont peur de perdre leur puissance si le vent venait à tourner.

Et pourtant Marine continue de grimper dans les sondages…

Est-ce à dire que, malgré tout, ses idées sont recevables ? Elle met en avant ces idées économiques pour un changement du système financier, une nouvelle place dans l’aurope.

Mais finalement ce qui la gênait le plus c’était sa position vis-à-vis des immigrés.

Arrive-t-elle au bon moment, à une période historique où l’on voit la révolution gagner du terrain dans les pays arabes, où les arabes qui sont aussi des musulmans, sont montrés dans leurs réels habits, des peuples qui souffrent, qui ont « des couilles » pour faire la révolution, qui savent virer leurs dictateurs ? Et ils sont décris d’abord comme des arabes et non plus comme des musulmans.

L’image du musulman fanatique aurait tendance à s’estomper, pour faire place à un être humain qui souffre et qui se bat pour survivre.

Alors en quoi cela peut-il « servir » Marine ?

L’idée que les arabes peuvent être bien « chez eux » est en train de faire son chemin. L’idée que nous, peuples qui vivent dans l’abondance et le bien être (et oui, il y a bien pire ailleurs !), nous pouvons être d’une quelconque utilité pour ces malheureux. Notre besoin d’action, besoin de se rendre utile, de trouver des solutions, voit alors une bonne occasion de se manifester.

L’argument de stopper l’immigration est enfin justifié. On fait d’une pierre deux coups. On vient en aide aux peuples arabes qui peuvent enfin en bénéficier (un fois qu’on aura viré définitivement tous ces dictateurs profiteurs des aides généreusement dispensées par nos états), et on comprend mieux l’intérêt de tout faire pour que ces pays se reconstruisent avec leurs propres populations.

L’idée de stopper l’immigration n’est donc plus un blasphème !

Alors pourquoi le FN fait il toujours autant l’objet d’attaques aussi véhémentes ?

Après tout il n’est pas le seul à développer ces idées de stopper l’immigration. Beaucoup de petits candidats le crient maintenant haut et fort. C’est parcequ’il lui reste encore cette image d’un parti raciste et xénophobe. L’image du père !...

Marine souffre de se trimbaler cette image et multiplie les déclarations pour tenter de prouver le contraire. Rien n’y fait.

Changer le nom du parti suffirait il à faire oublier les outrances du père ? Cela suffirait-il à gommer les associations passées avec des individus ou des groupe vraiment fachos, les financements douteux ? Mais le FN était il vraiment si différents des autres partis quant il a fallu à certains moments prendre des décisions pour s’associer et croître ? Les erreurs commises par les uns sont vites effacées, les procès vites bâclés, les condamnations vites oubliées. Pourquoi faudrait il que d’autres gardent leurs boulets solidement accrochés, pourquoi doivent ils traîner les mêmes clichés, garder collées les mêmes étiquettes indéfiniment ?

Un nouveau nom pourrait il donner une nouvelle image, permettrait il de le positionner à sa juste place ?


Moyenne des avis sur cet article :  2.4/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

108 réactions à cet article    


  • orage mécanique orage mécanique 10 mars 2011 10:11

    ahaha ! ouai c’est ça après avoir planqué son discours en essayant de faire prendre des vessies pour des lanternes au classe ouvrière et popu le FN doit changer de nom .... et aprés on mets un tutu à Marine.

    Remarquez c’est la société qui veut ça plus personne n’assume ce qu’il est,
    les criminels ne sont plus coupable, les capitalistes ne sont plus capitaliste et les racistes maintenant ne le sont plus.

    Et si Le FN parlait de son programme plutôt ....


    • bleu Marine 10 mars 2011 10:24

      L’argument de stopper l’immigration est enfin justifié. On fait d’une pierre deux coups. On vient en aide aux peuples arabes qui peuvent enfin en bénéficier (un fois qu’on aura viré définitivement tous ces dictateurs profiteurs des aides généreusement dispensées par nos états), et on comprend mieux l’intérêt de tout faire pour que ces pays se reconstruisent avec leurs propres populations.

      développement démocratique, économique, social...et contrôle de l’émigration
      Une sorte d’Union Méditerranéenne...


      • Taverne Taverne 10 mars 2011 11:29

        On n’en a rien à branler du nom du FN.


        • jako jako 10 mars 2011 13:00

          Exact Taverne, on attend plus leur programme économique/social


        • Amelia Amelia 10 mars 2011 13:24

          Un nouveau nom pour le FN : FACHOS ?
          Front Autochtone des Caporalistes Haineux de l’Ordre Souchien 
           
          Bonne journée smiley ! 
           

        • posteriori 10 mars 2011 14:03

          Souchiens du Capital.
          France d’en bas du Front.
          Marine Ton rouge.
          Sans culottes & Bras tendus.
          18% du 6 mars.


        • posteriori 10 mars 2011 14:24

          Parti des Souchiens sans le sou.


        • orage mécanique orage mécanique 10 mars 2011 17:03

          le PFP : le Parti de la Fille à Papa


        • Cocasse cocasse 10 mars 2011 23:31

          Ca se lache chez les fachogochos néo-beaufs. A part l’idée de orage mécanique, rien de bien rigolo, et que du point godwin à gogo.


        • Cocasse cocasse 10 mars 2011 11:56

          Marine Le Pen ne pourra pas changer son nom de toute manière.
          On pourrait toujours changer le nom de « Front national », mais cela resterait les mêmes personnes, sauf que personne n’a encore réalisé vraiment le renouvellement des membres du FN, qui s’est débarrassé de certains extrémistes . Difficile de répondre à cette question.
          Le changement de nom pourrait créer un électrochoc et confirmer la transition que ce mouvement a réussi, vers des idées et une image acceptable.


          • orage mécanique orage mécanique 10 mars 2011 12:15

            « Marine Le Pen ne pourra pas changer son nom de toute manière. »

            si justement Marion l’a déjà fait , elle ne s’appelle pas Marine


          • Cocasse cocasse 10 mars 2011 12:25

            J’ai dis le NOM, pas le prénom !


          • iakin 10 mars 2011 12:16

            Oui pourquoi pas, après tout... mais autant faire des propositions, c’est plus parlant qu’un long discours...

            Pourquoi pas le renommer en Parti national-socialiste ?

            (désolé j’ai pas pu m’en empêcher ^^)


            • Cocasse cocasse 10 mars 2011 12:27

              C’est nase comme amalgame, mais pour une fois la blague tombe pas trop mal. Ca m’a fait sourire. smiley


            • Leo Le Sage 10 mars 2011 18:35

              Par cocasse (xxx.xxx.xxx.36)

              Vous dites :
              « C’est nase comme amalgame, mais pour une fois la blague tombe pas trop mal. Ca m’a fait sourire. »

              Vous ne devriez pas en rire ni même en sourire.
              C’est comme cela qu’a commencé le 3è Reich : par une blague sur les juifs...

              Ils disaient aussi que la race allemande ne doit pas être mélangée.
              De même les français de souches ne doivent pas être mélangés selon le FN...

              Vous avez fait quoi comme études dans votre vie ?


            • Cocasse cocasse 10 mars 2011 23:33

              Encore un qui a une lutte anti-faciste de retard. Le niveau de conscience de certains de mes compatriotes est définitivement pitoyable.


            • nilasse nilasse 10 mars 2011 12:18
              le FN devrait se renommer PNSF,c’est a dire parti national socialiste français,histoire de faire un clin d’oeil a l’ami de mm le pen que voici :


              ou PFSF,c’est a dire parti fasciste social français,cette fois ci histoire de faire un clin d’oeil a sa copine,petite fille de benito mussolini,qui claironne qu’elle une fasciste,tout est dans cet article :


              • kitamissa kitamissa 10 mars 2011 12:20

                je verrai bien Union Nationale Française .....ou bien encore Parti National de France ...Nation Française ......

                 
                il y a plusieurs versions possibles sur le même thème !

                • Bovinus Bovinus 10 mars 2011 12:20
                  La politique n’est ni une affaire de peurs, ni une affaire de taxinomie ou de communication. C’est avant tout une question de choix. Traditionnellement, et historiquement, la droite représente la tendance conservatrice, et la gauche, la tendance progressiste. Il est donc logique que les positionnements les plus extrêmes représentent les tendances les plus extrêmes. Le FN, avant d’être fasciste, xénophobe, populiste, ou quoi que ce soit d’autre, est surtout un parti ultra-conservateur.

                  Ultra-conservateur, ça veut dire quoi ? Ça veut dire que c’est un parti qui promeut les institutions les plus conservatrices (l’armée, l’Église), qui privilégie les thèmes les moins actuels (traditions, sécurité, identité), et qui propose les politiques les plus réactionnaires (nationalisme, repli identitaire, répression, protectionnisme économique). C’est le parti des notables, des propriétaires terriens et immobiliers, d’un certain type d’industriels et de financiers. C’est le parti de ceux qui possèdent, donc, de ceux qui ont quelque chose à perdre. En aucun cas, c’est le parti de ceux qui n’ont rien, ou, pas grand-chose, et, par nature, il ne peut le devenir, quels que soient les efforts déployés par Mme Le Pen pour pour paraître convenable et attirer les électeurs les plus divers. Le FN n’est pas le parti de Belzébuth ; il est tout simplement un parti ultra-conservateur. Et il est appelé à le rester, pour la simple raison qu’un chat ne se fait pas chien en un tour de passe-passe médiatique ou taxinomique.

                  Monsieur Sarkozy a été très habile, en créant son UMP. En réalité, il n’a fait que rassembler toutes sortes de mouvements de droite, ce qui a peut-être induit en erreur bon nombre d’électeurs. Par la même occasion, il a attiré une part non négligeable de l’électorat FN, grâce à son discours sécuritaire et « musclé ». Ceci fait, c’était presque joué d’avance. La gauche eût peut-être bénéficié de davantage de voix si elle avait adopté la même stratégie, et su rallier les courants communistes, alter, trotskystes, anarchistes, etc. Mais le PS a courtisé le camp adverse, et a été logiquement sanctionné par ses propres électeurs.

                  Cependant, si la manœuvre de M. Sarkozy s’est révélée un succès électoral indéniable, elle n’a pas donné une réelle politique. On ne fait pas de politique avec quatre ou cinq tendances de droite sous la même étiquette. Au mieux, on fait de la gestion. Nous le voyons tous aujourd’hui, constat confirmé d’ailleurs par les dissensions à l’intérieur même de l’UMP, et se soldant logiquement par la désolidarisation de la fraction gaulliste. Il est probable que d’autres suivront.

                  En reprenant cette stratégie à son compte, Mme Le Pen prend un quinquennat de retard. Elle dispose de moins de marge de manœuvre et n’a pas les moyens de propagande de l’UMP. Pour l’instant, elle a le champ libre, alors elle s’y engouffre, elle s’agite, elle fait de la com’. Ça peut effaroucher quelques-uns, créer l’effervescence médiatique quelque temps, certes... En fait, son score sera proche du score « habituel » du FN : autour de 15% (à 2-3% près, en fonction de l’efficacité des autres candidats). En réalité, elle ne fait que préparer le terrain pour M. Sarkozy, qui n’est pas encore ouvertement en campagne, mais qui déjà impose ses thèmes et son projet, par la voix de Mme Le Pen, qui fait feu de tout bois. C’est aussi simple que ça.

                  La question que nous devrons nous poser en 2012, ce ne sera pas de savoir si Mme Le Pen sera au 2ème tour ou non. Elle y sera si elle-même et M.  Sarkozy sont les seuls à avoir un message à nous proposer. La vrai question c’est de savoir quelles sont nos préoccupations essentielles, quelle politique souhaitons-nous pour la France, quelle est notre place en Europe et dans le monde. Est-ce qu’on se préoccupe, avant toute chose, de l’Islam ou de la laïcité ? Est-ce qu’on veut la même politique économique et sociale que celle qui nous a été proposée ? Est-ce que notre message au monde, et en premier lieu, à nos voisins méditerranéens se résume à apporter notre expertise en matière de répression   ?

                  Rien ne sera simple ni facile, et il ne suffit pas de sortir de l’euro, ou, pourquoi pas, de l’Union Européenne pour retrouver emploi, prospérité et pouvoir d’achat. On n’en est plus là. La France a besoin d’une véritable politique, pas d’invectives ou de prestidigitation.

                  Sérieusement, croyons-nous qu’on va trouver la réponse aux périls de notre temps dans un débat sur la burqa, l’islam, l’immigration, la sécurité... ? Est-ce que, pour maximiser notre compétitivité, la réponse adéquate est de « supprimer le collège unique », comme le propose le FN ? Est-ce qu’on en est au point, en France, où "l’autorité doit être affirmée dans les établissements scolaires au besoin en suspendant à la famille de tout élève perturbateur, les diverses allocations sociales et familiales dont elle bénéficie" ? Est-ce que, pour maximiser notre compétitivité, la réponse adéquate est de « supprimer le collège unique », comme le propose le FN ? Est-ce que la réponse au problème de l’énergie réside dans "relance de la filière charbon par le procédé Fischer-Tropff", une technique qui date de 1923 ?

                  La réponse, en au XXIe siècle, c’est d’être lucide, audacieux et de savoir faire des choix courageux. En un mot, de prendre des risques. Les conservateurs ne prennent pas de risques : craignant de perdre leurs acquis, ils s’arrêtent et se recroquevillent. Pendant ce temps, le monde avance. Sans nous.


                  • Claude Claude 10 mars 2011 13:25

                    D’accord avec votre discours.
                    Le FN n’a pas toutes les réponses et demeure critiquable sur de nombreux points. Mais son intérêt, et non des moindres, est d’avoir une audience. Il a repris et fait connaître les idées économiques développées par les petits partis comme par exemple le parti de Jacques Cheminade (je vous renvoie à son site Solidarité et Progrès). Il permet également, et de plus en plus, une libre expression concernant le pb de l’immigration. Il est enfin aujourd’hui la seule alternative des français qui en ont raz le bol du chômage et de l’injustice dans ce pays, et il joue ainsi en quelque sorte le rôle de soupape de sécurité.
                    La montée du FN doit être prise dans un premier temps comme une incroyable opportunité, un outil qui va favoriser l’expression, qui va débloquer les réactions, provoquer un débat enfin sérieux dans tous les partis.
                    En même temps le FN va disposer des moyens pour faire connaître ses « nouvelles » positions, et ce sera un juste retour...


                  • Nanar M Nanar M 10 mars 2011 14:14

                    Alors PNC, Partis des Néos Cons ce serait parfait !


                  • Bovinus Bovinus 10 mars 2011 14:24

                    Tout à fait. Le FN a un rôle utile, et il le joue à fond. Il ne faudrait surtout pas que les autres partis commettent l’erreur de la panique ou de l’extrémisme, mais au contraire, sachent écouter son message et proposent une réponse sérieuse aux problèmes concrets et réels que celui-ci soulève, en conformité avec la pensée et les traditions politiques de chacun. Continuer à « diaboliser » le FN serait au contraire stupide et contre-productif.


                  • papi 10 mars 2011 14:26

                    @bovinus

                    Oui, vous avez raison ; la relance de ce système pourrait être une solution au problèmes énergétiques, qui a fait ses preuves !! d’autant plus que nous n’avons pas de pétrôle , mais nous avons encore beaucoup de charbon..


                  • Olorin 10 mars 2011 15:17

                    Le FN va va « débloquer les réactions », dites vous ? Mais on est en pleine réaction déjà. C’est plutôt la réaction qui débloque (aussi bien l’UMP que le FN) !


                  • Leo Le Sage 10 mars 2011 18:25

                    Par papi (xxx.xxx.xxx.188) 10 mars 14:26
                    La France possède du pétrole mais cela coûte cher à exploiter.


                  • Hadj Ahmed 10 mars 2011 12:22

                    Je propose l’affront national


                    • Cocasse cocasse 10 mars 2011 12:28

                      LAULE !
                      Très bonne ! smiley


                    • Ronald Thatcher rienafoutiste 10 mars 2011 12:31

                      je propose La Releve Nationale Prioritaire, le Nouveau Parti National, la France Nationale Francaise, le Mouvement d’Union National de Francais de France, Le Parti de la Souche Nationale...


                      • Cocasse cocasse 10 mars 2011 12:44

                        Je propose : France Souveraine


                      • Hadj Ahmed 10 mars 2011 12:52

                        Oui ce débat est vital et il faut examiner les propositions des bonnes volontés(*1*) :
                        « je propose La Releve Nationale Prioritaire », Vous imaginez un nom de parti avec une faute d’orthographe ? Alors ce sera « relève » pour commencer et on en discute plus tard si vous le voulez bien.
                        « le Nouveau Parti National », Pourquoi pas tant que vous n’osez pas le très imprudent « idées neuves »…
                        « la France Nationale Francaise », Alors pour commencer ça veut dire quoi frankaise ? « Française » je suppose, ensuite ça sonne comme France nationale française à ne pas confondre avec la France nationale Camerounaise, m’étonnerait qu’il soit retenu celui-là.
                        « le Mouvement d’Union National de Francais de France, » Ouh-là tout un programme icelui :
                        ·  C’est le mouvement qui serait national auquel cas il conviendrait que « national » précédât « union » ou alors l’union qui serait nationale
                        ·  Et re- qui sont les frankais ?
                        ·  Et enfin que faites vous des Français d’ailleurs ? Non parce que c’est bien le sens final rendu de « français de France » et non celui auquel vous deviez penser (enfin je me comprends), à savoir les « vrais » français.

                        On vous appellera Monsieur
                        Suivant,
                         


                      • Cocasse cocasse 10 mars 2011 13:03

                        France nationale Camerounaise .... LAULE !!! smiley


                      • Olorin 10 mars 2011 15:13

                        FS ? vous avez un petit défaut de prononciation qui vous fait mal prononcer la première lettre, pourtant vous y arrivez très bien avec la 2ème !


                      • Leo Le Sage 10 mars 2011 18:28

                        Par Hadj Ahmed (xxx.xxx.xxx.51) 10 mars 12:52
                        Il n’est français que de nom...
                        Et il est m’enfoutiste...

                        Alors les fautes d’orthographe ce n’est pas son truc...
                        Il n’est pas allé dans de bonnes écoles aussi...

                        A cause des immigrés, je suppose... smiley


                      • OMAR 10 mars 2011 19:07

                        Omar 33

                        Je propose : Front de la Gégène Ecologique....

                        En souvenir du bon vieux temps oû JMLP certifiait electriquement en Algérie, que nous étions français de souche....

                        Et écolo, parce que Marine une fois au pouvoir, ne voudra plus du pétrole bougnoule, et qu’elle a déja pensé à l’éléctricte d’origine éolienne....


                      • Ronald Thatcher rienafoutiste 11 mars 2011 08:43

                        Ah les vicieux, ils se moquent de moi parce que j’ecris sur un clavier QWERTY...
                        Fautes d’orthographe, fautes d’orthographe, j’aimerais pas voir tes SMS a toi !


                      • Leo Le Sage 13 mars 2011 19:58

                        « Ah les vicieux, ils se moquent de moi parce que j’ecris sur un clavier QWERTY... »
                        T’es pas assez riche pour t’acheter un clavier français (AZERTY) ?

                        T’as pas honte ?

                        Rassures moi t’as pas achèté chinois hein ?

                        La pirouette du SMS c’est nul (je suis pas concerné il est vrai).

                        Je vais t’aider à comprendre :
                        Vois-tu une des choses importantes c’est la culture française.
                        Respecter cette culture commence par utiliser les bons outils (un bon clavier par exemple).
                        Mais même avec les bons outils certains ne s’en sortent pas.
                        Je doute que dans ton cas tu puisses t’en sortir vu ton problème de ressource mais je veux bien y croire.
                        Il y a bien des bronzés qui s’en sortent en orthographe pourquoi un souchien (c’est comme cela que je devrais te définir non ?) ne s’en sortirait pas ?

                        Oh pardon, tu vis au 93 ou assimilés...

                        Toutes mes condoléances, mais enfin tu n’es pas encore mort depuis tout ce temps ?
                        Expliques moi ta recette...

                        (Si je te descends avec mes propos je ne m’excuse plus car je suis un bourgeois que ne s’abaisse pas devant un SDF)


                      • LE CHAT LE CHAT 10 mars 2011 12:50

                        le parti souverainiste français , ça serait pas mal !


                        • Hadj Ahmed 10 mars 2011 12:56

                          D’accord avec vous le Chat mais il faut compléter :
                          « le parti souverainiste français, du moins à les en croire... »


                        • LE CHAT LE CHAT 10 mars 2011 13:38

                          tu sais , on a déjà un parti socialiste de nom seulement et une union pour un mouvement populaire impopulaire .....


                        • Taverne Taverne 10 mars 2011 13:00

                          Le parti de la France d’avant.

                          Au lieu du nom, c’est du programme qu’il faudrait parler et le comparer. Je l’ai fait dans un article qui est...bloqué en modération ! Le FN a-t-il pris le pouvoir sur ce site ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article

FN


Palmarès