Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le FN, la petite bête qui monte, qui monte…

Le FN, la petite bête qui monte, qui monte…

Pas de nouveau député FN après la huitième législative partielle mais un score au second tour qui continue de donner des sueurs froides aux états-majors des partis parlementaires.

Dimanche 23 juin 2013 a eu lieu le second tour de l’élection législative partielle dans la troisième circonscription du Lot-et-Garonne pour désigner le successeur de l’ancien ministre Jérôme Cahuzac (qui sera auditionné ce mercredi 26 juin par la commission d'enquête sur son affaire). Le premier tour du 16 juin 2013 avait non seulement permis au candidat du Front national d’être présent au second tour mais avait aussi empêché celui du Parti socialiste d’y être.

Or, ce second tour entre un candidat de l’UMP et un candidat du FN a renouvelé le précédent de la deuxième circonscription de l’Oise de mars 2013. À savoir, que la tactique dite du front républicain invoquée par la direction des partis n’est vraiment plus appliquée par les électeurs de base. Les consignes ont, une fois encore, volé en éclat.

Les résultats sont sans ambiguïté.

Le candidat de l’UMP, Jean-Louis Costes, a été élu avec 53,8% des voix. S’il peut se réjouir de sa victoire (dans une circonscription en or pour la gauche), l’UMP n’a pas de quoi pavoiser : son score reste très faible. Moins certes que celui de son collègue Jean-François Mancel dans l’Oise, mais suffisamment faible pour ne pas faire de triomphalisme exalté déplacé.

yartiOiseD02


Car la nouvelle leçon de ce scrutin, c’est évidemment le score du candidat du FN, Étienne Bousquet-Cassagne, jeune étudiant, qui a obtenu 46,3%, ce qui est très élevé pour un parti en principe rejeté par plus de 70% des Français. Il a même devancé le candidat UMP dans cinquante des cent vingt et une communes de la circonscription.

En nombre de voix, c’est même plus impressionnant puisqu’il a recueilli 15 647 voix, soit presque 7 100 voix supplémentaires par rapport au premier tour ! En d’autres termes, il a presque doublé son assise électorale.

Qui sont ces 7 100 voix ? Des électeurs du FN qui ne s’étaient pas mobilisés au premier tour ? Probablement pas, puisque, avec déjà 26,0%, le FN avait déjà largement dépassé son score de 2012.

Il faut d’ailleurs souligner qu’en plus de cette augmentation du score (+20%), la participation a augmenté entre les deux tours, passant de 45,9% à 52,5%, ce qui signifie que le vote pour le FN n’est plus par défaut, dans une sorte de bénéfice d’une abstention massive, mais par adhésion pour éviter l’élection du candidat UMP. Il est aussi à noter que les votes blancs ou nuls ont plus que triplé entre les deux tours (1 640 à 5 624).

Il faut évidemment imaginer quelles auraient été les réactions du PS si un second tour PS vs FN avait eu lieu dans les même conditions : on aurait entendu sans l’ombre d’un doute des procès en fascisme contre l’UMP, procès de collusion, d’alliance, etc.

Heureusement, ici, le PS est dans l’incapacité de faire ce type de reproche (Michel Sapin a quand même eu la malhonnêteté intellectuelle de le faire ce lundi) et devrait même reconnaître que l’UMP est le premier parti à faire barrage au FN puisque le PS n’est même plus qualifié pour batailler au second tour.

yartiPartielle2013473T101


La réalité, comme je l’avais déjà analysé pour la partielle de l’Oise, c’est que ce sont des électeurs de gauche, et en particulier les électeurs socialistes du premier tour, qui ont voté "franchement" pour le candidat du FN. C’est d’autant plus troublant qu’au contraire de l’Oise, le candidat de l’UMP n’était pas particulièrement critiquable d’un point de vue moral (alors que le candidat UMP dans l’Oise avait été impliqué dans quelques affaires politico-financières qui pouvaient faire réfléchir) et que le candidat du FN n’avait aucune expérience ni compétence particulière sinon sa pugnacité sur le terrain depuis un an.

Jean-Louis Costes a déjà indiqué, au lendemain de son élection, que certains militants socialistes avaient fait campagne ouvertement contre lui entre les deux tours, malgré les consignes de faire barrage au FN.

Quand on écoute les explications des socialistes sur leur huitième échec depuis leur arrivée au pouvoir, on a l’impression d’être sur une autre planète. Le PS devrait quand même comprendre ce qu’il se passe réellement en France. Il faut qu’il arrête de se donner les raisons bidons de ses échecs. Je suis d’ailleurs persuadé que François Hollande n’est pas dupe de sa langue de bois ni de ses éléments de langage.

Ce n’est pas l’affaire Cahuzac (dans l’Oise, pas de Cahuzac en cause), ce n’est pas la présence de candidat écologiste (le PS a pu gagner 2012 malgré des candidats EELV), ce n’est pas non plus (nouvelle idée provenant du Ministre de l’effondrement contreproductif Arnaud Montebourg) les maladresses arrogantes et récurrentes de José Manuel Barroso, mis en place autant par l’UMP que par le PS à la Présidence de la Commission Européenne (répétons et insistons que le PS a soutenu sa désignation en 2004 et sa reconduction en 2009), ce ne sont pas ces raisons-là qui ont hissé le FN à plus de 45% de l’électorat au second tour.

Le "problème" est tout autre. L’enjeu, c’est que le FN n’est plus une source de répulsion électorale. La dédiabolisation par Marine Le Pen a été un succès au-delà de toute prévision. Des circonscriptions aussi différentes que la deuxième de l’Oise et la troisième du Lot-et-Garonne en apportent la preuve : ce ne sont pas des considérations sur la personnalité des candidats ou sur le contexte local qui sont en cause, ce sont des considérations purement nationales.

Le processus a été mis en place en mars 2011 à l’occasion des élections cantonales, également au scrutin majoritaire. Non seulement de très nombreux candidats du FN ont pu franchir la qualification au second tour, mais ils ont su rassembler une très grande partie de l’électorat, parfois en doublant leur score du premier tour et en frôlant la majorité absolue.

D’ailleurs, dans la situation actuelle, le FN aurait plutôt intérêt à ne pas insister sur sa revendication d’un scrutin proportionnel aux élections législatives : aujourd’hui, par son effet levier, le FN est capable de bénéficier du scrutin majoritaire, d’autant plus qu’il nourrit aujourd’hui une prétention à devenir majoritaire.

Ce qui est maintenant une évidence que doivent reconnaître tous les états-majors politiques, c’est que le FN est capable de faire le plein des voix des oppositions. J’exprime les oppositions au pluriel puisqu’il est probable (c’était observé en 2011 et 2012) que cela aurait été le cas également dans des seconds tours qui opposeraient PS et FN. En clair, le FN ne faisant plus peur est capable de ratisser large, dans tout l’éventail des traditions politiques de l’électorat.

La perspective d’un 21 avril 2002 devient donc maintenant de plus en plus probable en 2017 si la situation de l’emploi et de la croissance ne s’améliore pas rapidement. Mais allons un peu plus loin et allons jusqu’aux élections législatives.

Au contraire de 2002 où le FN de Jean-Marie Le Pen avait toujours mordu la poussière aux élections législatives, les prochaines élections législatives générales (juin 2017 ou avant en cas d’improbable dissolution) pourraient au contraire donner au FN une impulsion supplémentaire.

Imaginons que les candidats du FN puissent rester au second tour dans un tiers ou deux cinquièmes des circonscriptions du pays (Marine Le Pen a estimé que dans l’état actuel de l’opinion publique, son parti pourrait en gagner une quarantaine), et si l’on retire les éventuels cas de triangulaires, imaginons qu’il reste au second tour entre un quart et un tiers de circonscriptions qui auraient un candidat du FN face à un autre candidat soit de l’UMP soit du PS.

Comment la consigne du vote anti-FN pourrait-elle être donnée de manière massive, dans autant de circonscriptions, sans qu’il n’y ait une traduction politique autre que purement électorale (faire battre le FN à tout prix) ? C’est sans doute cette contradiction qui profite au FN actuellement.

Le choix du PS à préférer un candidat de l’UMP au candidat du FN, ce qui peut être compréhensible, ne pourrait être pertinent que s’il se proposait également de gouverner avec l’UMP pour réaliser les grandes réformes dont la France a besoin, en s’évitant un clivage artificiel gauche/droite. La fièvre électorale du FN ne permet plus au PS de continuer à se quereller vainement avec l’UMP alors que les grandes lignes politiques sont les mêmes (assainissement des finances publiques, impulsion dans la construction européenne, encouragement au développement économique et industriel).

On pourra l’appeler unité nationale ou autre chose, mais vouloir absolument s’opposer à un parti qui est aujourd’hui capable de rassembler systématiquement au second tour entre 45 et 50% de l’électorat, c’est nécessairement devoir gouverner avec l’ensemble des forces qui refusent ce parti. Sinon, c’est laisser un boulevard électoral à cette "petite bête qui monte, qui monte"…


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (25 juin 2013)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
L’affaire Cahuzac.
Les électeurs du PS aussi votent FN.
La 2e circonscription de l’Oise.
La 3e circonscription du Lot-et-Garonne.
Un front républicain face au FN ?
Analyse du programme du FN
Scrutin des futures élections locales.
L’union nationale.

yartiOiseD03


 


Moyenne des avis sur cet article :  2.47/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

45 réactions à cet article    


  • unandeja 25 juin 2013 13:52

    il est clair que le FN monte a des niveaux inégalés dans son histoire...reste à voir jusqu’où il peut monter et si il peut maitenir cette dynamique sur la durée.

    ...mais il est vrai que voir près de 47% des gens voter pour un jeunot de 23 ans, du FN, est assez prometteur pour l’avenir de ce parti.

    ...je pense que la casse devrait être limitée au niveau municipales mais que cela peut faire mal aux européennes, voire très mal... !


    • Cocasse Cocasse 25 juin 2013 14:03

      Je suis d’accord avec vous, le jeune du FN n’était pas encore tout à fait aguerri. Mais je pense qu’il le sera pour le prochain scrutin. Cela me rappelle Marion Maréchal à ses débuts, qui « apprenait le métier », et qui est maintenant tout à fait prête, à l’aise dans les médias, face aux questions ou confrontations.


      • unandeja 25 juin 2013 14:05

        par contre je suis pour le proportionnelle...il n’est pas question d’interet électroal mais bien de représentativité....j’abhorre le Front de Gauche mais il a droit à sa représentativité à sa juste valeur par exemple !!


        • juluch juluch 25 juin 2013 14:06

          On verra en 2014......merci pour cet article.


          • OMAR 25 juin 2013 18:51

            Omar 33

            Salut juluch..

            Ouvrez-vous vers les communautés, toutes les communautés..

            Dialoguez avec elles, en toute franchise et dans tous les domaines.

            Laissez ouvertes vos portes, pour une véritable intégration.

            Et vous verrez pour 2014 et après 2014


          • juluch juluch 25 juin 2013 19:08

            Je me suis ouvert, mais je me suis aperçu qu’il y a pas souvent réciproque.... 

             smiley

          • DanielD2 DanielD2 25 juin 2013 14:14

            De toute façon ça finira comme ça : tout les partis politiques mondialistes ( FdG, PS, UMP, etc ) associés contre les partis nationalistes ( le FN en tête, mais peut-être aussi Dupond Aignan si il se décide à enfin porter ses couilles, et d’autres se joignant peut-être au mouvement, peut-être venant de la « gauche » qui n’a pas forcement vocation a laisser anéantir tout les droits sociaux par l’UE, qui sait.

            Enfin le retour d’un vrai clivage ! Au moins les choses seront claire. Et à ce moment-là la lutte ne fera que commencer pour sauver la France des griffes de l’empire transatlantique financier mondialisé. Parce qu’il ne lâchera pas sa prise comme ça. 


            • Robert GIL ROBERT GIL 25 juin 2013 14:18

              le FN se présente comme le défenseur des petits contre les gros, se plaçant en champion de la défense de l’emploi et se battant contre les délocalisations. Pour le FN les principaux responsables sont la politique européenne et les étrangers. Dans son discours, quelques formules à connotations anticapitalistes ne sont là que pour essayer d’abuser retraités et autres salariés qui peuvent être séduits par les propos faussement « sociaux-radicaux » du FN ........

              voir :LES VIEILLES RECETTES ANTISOCIALES DU FN


              • Cocasse Cocasse 25 juin 2013 14:29

                Bah, on arrive au point où même si les diverses critiques négatives du FN s’avéraient exactes, il serait malgré tout préférable au système en place...
                 smiley


              • non667 25 juin 2013 14:53

                à gil
                quelques formules à connotations anticapitalistes ne sont là que pour essayer d’abuser

                jmlp de part sa naissance :fils d’artisan pêcheur ,a toujours été contre le grand capital ,les grandes surfaces ,le communisme , poujadiste de la première heure (cnip = centre national des indépendants et paysans )
                la preuve il à eu le privilège d’avoir un livre contre lui de la part de la présidence du medef ?
                privilège que même le pc n’a pas eu ?
                c’est vous qui essayez d’abuser !
                votre antinationalisme vous aveugle et vous fait un valet/troll antisocial du N.O.M.


              • jaja jaja 25 juin 2013 14:58

                « la preuve il à eu le privilège d’avoir un livre contre lui de la part de la présidence du medef ?
                privilège que même le pc n’a pas eu ?
                 »

                Eh oui privilège vous avez bien choisi votre mot... que n’auraient donnés le PC, LO ou le NPA pour avoir les mêmes faveurs de la Parisot ?  smiley


              • non667 25 juin 2013 14:19

                La dédiabolisation par Marine Le Pen a été un succès au-delà de toute prévision.

                la mise a la tête du fn d’une femme à été un coup de maitre !
                plus personne (à part morice  !) n’ose le ridicule de la caricaturer en hitler ! smiley smiley smiley


                • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 25 juin 2013 14:51

                  Parait que Madonna a essayé mais ce n’est pas vraiment une référence vu que ce n’est qu’une vielle bique qui couine en sous vêtements sur une scène pour gagner sa vie.




                • appoline appoline 25 juin 2013 18:49

                  Apparemment ça n’a pas l’air de vous gêner que ces rapaces vous mènent par le bout du nez et pillent votre pays


                • foufouille foufouille 25 juin 2013 14:23

                  « le candidat de l’UMP n’était pas particulièrement critiquable d’un point de vue moral »

                  être de l’UMPS est amoral


                  • Fergus Fergus 25 juin 2013 14:24

                    Bonjour, Sylvain.

                    On ne voit pas l’intérêt pour le PS de gouverner avec l’UMP car la politique de Hollande est d’ores et déjà la continuité de celle de Sarkozy, d’où précisément la chance du FN qui a beau jeu de dénoncer « l’UMPS » et de se présenter en parti vierge de toute expérience de pouvoir au service de ce libéralisme honni par une majorité croissante de Français. Un leurre évident (le FN est un parti foncièrement libéral) qui n’a pourtant pas fini de propager des ondes de choc dans le paysage politique hexagonal. 


                    • LE CHAT LE CHAT 25 juin 2013 14:43

                      . Un leurre évident (le FN est un parti foncièrement libéral)

                      Salut Fergus ,
                      explique un peu pourquoi Mme Parisot a écrit un bouquin pour dézinguer MLP ?
                      Pourquoi le FN a t il connu de telles difficultés financières au point de vendre son siège alors que ces quelques millions , ce n’est rien pour le medef qui aurait pu sponsoriser un si bon allié ?


                    • Fergus Fergus 25 juin 2013 17:21

                      Salut, Le Chat.

                      Simple : Parisot n’avait pas mesuré l’évolution radicale d’un électorat déboussolé. Pour elle, le FN restait une épine dans le pied de l’UMP et par conséquent un allié de circonstance pour le PS. D’où ses attaques contre MLP.

                      Bonne journée.


                    • appoline appoline 25 juin 2013 18:52

                      Parisot, le baron et bientôt le successeur n’ont pas l’air de réaliser qu’ils n’emmèneront rien dans leur tombe. Antoine devrait y réfléchir car pour lui, ça ne devrait pas tarder


                    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 25 juin 2013 14:25

                      Voilà déjà un des effets du mariage pour tous : le PS a perdu pas mal d’électeurs qui vont jusqu’à voter FN pour lui dire tout le mal qu’ils pensent de sa politique pour bobos parisiens.

                      Les gens en ont marre de toutes ces histoires où ils ont l’impression d’être abandonnés par les politiciens des partis traditionnels.


                      • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 25 juin 2013 15:03

                        Il faut réellement être aveugle pour ne pas se rendre compte que la gauche a divisé son électorat sur la question du mariage pour tous.

                        T’as qu’à demander à tes voisins ce qu’ils en pensent du mariage pour tous et tu vas vite piger.

                        Ensuite tu pourras aussi leur demander ce qu’ils pensent des chances pour la France et tout ça.

                        Evidemment les réponses ne vont pas te plaire.

                        En ce qui me concerne, je ne connais plus PERSONNE qui pense comme toi sur ces questions.

                        Les gens en ont marre.


                      • LE CHAT LE CHAT 25 juin 2013 14:31

                        Nous on voit le problème autrement , on vote FN pour faire barrage à l’UMPS , cette association qui mène la France et ses habitants à la ruine depuis des décennies !

                        si ces elections avaient eu lieu dans certaines autres circonscriptions , c’est le FN qui l’aurait emporté haut la main par les temps qui courent ....


                        • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 25 juin 2013 14:58

                          On peut même dire que c’est la même chose dans presque toute l’Europe et même au Québec si l’on se réfère à l’article du jour sur la question.

                          http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/chronique-vacharde-d-un-importe-137810

                          Il y a comme qui dirait un sérieux malaise et pas de solution toute faite pour l’atténuer.


                        • LE CHAT LE CHAT 25 juin 2013 15:40

                          @cogno5

                          oui , je suis fier d’’être souverainiste !

                          je souhaite bien du plaisir à ceux qui voudront vendre l’Europe sur les marchés pour les européennes en 2014 ! prévoir ciré jaune pour les crachats !


                        • kitamissa kitamissa 25 juin 2013 15:05

                          Monsieur l’auteur......


                          déjà la petite bête qui monte comme vous dites, ça produit l’effet contraire de ce que vous voulez faire passer comme message !

                          posez vous donc la question : comment donc les gens qui votaient à Gauche, comme les ouvriers ou les classes populaires votent maintenant FN ? 

                          ça vous étonne vraiment ? croyez vous que les gens de plus en plus informés et qui voient leurs emplois foutre le camp ailleurs et loin de chez eux aient envie de voter Socialo, ceux qui ont toujours faire des fonctionnaires bien formatés ?

                          croyez vous que ceux don les femmes ou les filles ont peur de rentrer par les transports en commun aient envie de voter pour ceux qui ont introduits les « chances pour la France » qui foutent la merde partout , sous l’oeil bienveillant d’une Ministre de la justice qui les défends en trouvant des excuses au malfrats des cités ?
                          croyez vous que les gens qui vont perdre leur emploi de la faute à la Cgt qui n’a que de cesse de détruire le patronnat et le privé avec la bienveillance de la clique à Hollande qui est leur otage , et malgré les gesticulations d’un Montebourg qui joue les Zorros,est ce que vous croyez que ces gens désemparés vont voter pour la Gauche ?

                          et tout ça, parce que les partis politiques de droite, gauche ou centre n’en n’ont rien foutre du peuple !! sauf au moment des élections quand tous ces rampants et ces cloportes font les putes pour obtenir des voix !

                          et bien ça ne prend plus !!

                          alors maintenant, nous sommes, je dis nous parce que je votre très à droite depuis toujours ...donc nous sommes à 40 % d’intentions de vote selon les instituts de sondage...et nous ne sommes qu’en 2013 ! 

                          encore 4 ans de socialo-écolo-communisme, et c’est fini ..
                           Marine sera au second tour , face à Sarkozy qui va revenir, Hollande si il finit son mandat ( c’est pas certain vu les crises graves qui se fomentent et le bordel que ça va générer) 

                          Hollande sera donc out si il arrive en 2017 ....et la route sera ouverte pour que nous accédions au pouvoir, je ne dis pas que ce sera parfait, mais il faudra bien donner un grand coup de pied dans la panier de crabes qui nous ment depuis 1981 !

                          un coup de balai salutaire pour tous !!


                          • Yohan Yohan 25 juin 2013 15:09

                            Salut Maxim.


                            Et plus les medias tenteront de diaboliser le FN, plus il continuera de monter. Un signe, depuis quelques mois l’accueil sur les plateaux est plus bienveillant. Ont-ils reçu des consignes ou est-ce que les temps changent ? 

                          • Mmarvinbear Mmarvinbear 25 juin 2013 16:45

                            Le FN n’est pas un parti de gouvernement ; Même ses électeurs le savent car ils sont très majoritaires à penser que leur programme économique et social ne tient pas la route.


                            Même Marine a ramé comme une folle a essayer de concilier les positions contradictoires de son programme de 2012 face aux médias. 

                            Les Français ne sont pas dupes : ils savent que le FN est notoirement incompétent.

                            En 86, les élus FN entrent à l’assemblée. Deux ans plus tard, ils sont tous éliminés dès le premier tour.

                            Le changement de mode de scrutin n’explique pas tout : ils ont été incapables de se construire une compétence car toutes leurs actions s’orientait au service du Chef dans l’optique de l’élection de 88. Logiquement, les électeurs les ont TOUS renvoyés dans leurs foyers. 

                            Aux municipales suivantes, 4 villes d’importance passent au FN. Le résultat est édifiant.

                            Après avoir multiplié les arrêtés municipaux annulés car violant les lois en vigueur, deux maires FN quittent le parti car ils ne veulent plus servir de rampe de lancement électorale au Grand Leader Borgne.

                            Un troisième perd la mairie après l’annulation de l’élection pour magouilles électorales trop visibles.

                            Le quatrième récolte le pompon : élu pour servir de Chevalier Blanc anti-corruption, il est pris la main dans le pot de confiture trois ans après son élection ! 

                            Ce que les partis locaux ont mis des décennies à monter, il l’a utilisé en quelques mois !

                            Inutile de dire qu’à la municipale suivante, il se fait dégommer dès le premier tour avec un score digne du FDG.

                            Le seul rôle du FN, c’est celui de thermomètre de l’exaspération publique.

                            Vous savez, ce truc qu’on se met dans le cul ! (^^)

                          • Mr Dupont 25 juin 2013 17:09

                            Mr Mmarvinbear

                            Mr Hollande ne s’est pas servit d’un thermomètre pour son électorat

                            Je ne veux même pas savoir ce que c’est , ne mangeant pas de ce pain là

                            Mais apparemment vous -même y avez pris gout


                          • epicure 25 juin 2013 22:23

                            « encore 4 ans de socialo-écolo-communisme, et c’est fini .. »

                            pour finir il faudrait que cela ait commencé.
                            Il n’y a pas de communistes au gouvernement, le PCF a même voté contre le budget, ainsi que contre tous les traités proposés par le gouvernment solférinien, il est dans une position critique vois à vis du gouvernement.
                            Et la politique économique est tout est tout sauf socialo-communiste, puisque orienté vers les intérêts privés oligarchiques.

                            Donc ce que tu dis n’a même pas commencé, même pas une minute.


                          • appoline appoline 26 juin 2013 11:32

                            @ Marvin,


                            Le FN, pas un parti de gouvernement ? Parce que vous croyez que ceux qui sont au pouvoir, brillent par leur compétence ? 

                            Voyez vous, il y a moins d’une heure, je discutais avec un homme qui tractait pour le Fdg, ce que nous faisons à chaque occasion de nous nous rencontrons, on se fait la bise et en rigolant, on essaie de se convaincre mutuellement, pour le fun et surtout pour se marrer un bon coup. Ils y croient, je ne critique pas, ils sont sur le terrain et ça, je dis chapeau bas ; j’ai un peu de peine aussi quand je vois qu’Hollande a trompé autant de gens. Qu’on soit de droite, d’extrême droite ou de gauche, tout le monde se sent trahi. Alors le FN, pas un parti de gouvernement, quand on voit ce qu’il se passe depuis le départ du Général, on n’a rarement fait pire, mais on disait déjà cela de Sarkosy et nous nous enfonçons encore plus

                          • dixneuf 26 juin 2013 14:13

                            kitamissa a presque tout dit !

                            J’ajoute : On peut diviser l’électorat en trois :
                            > ceux qui sont satisfaits des résultats des politiques d’émigration et l’islamisation de la France qui s’en suit.
                            > ceux qui s’en foutent.
                            > ceux qui veulent (enfin !) réagir.
                            Cela suffit pour expliquer en partie la montée du FN. Dommage que les français comprennent trop tard, le mal est fait et irréversible.
                             smiley

                          • kitamissa kitamissa 25 juin 2013 15:42

                            Salut Yohan...


                            tout à fait d’accord avec toi, signe que le FN fait partie du paysage politique comme les autres et reconnu comme tel , avec l’éventualité d’une possible accession au pouvoir...

                            les temps changent , mais oui !

                            quant aux médias maintenant .............je crois que les gens lucides s’en sont fait une idée !

                            • Mr Dupont 25 juin 2013 16:38

                              Bonjour Mr Maxim

                              Toujours beau soleil du coté de Veneux les Sablons ?

                               smiley


                            • Mr Dupont 25 juin 2013 16:52

                              Si le FN arrive au pouvoir il pourra en remercier grandement Mr Hollande et ses électeurs

                              La démonstration est faite que les socialistes du cru 2012 sont pire que ceux du cru de 1981

                              Du vinaigre en bouteille, dont même les chinois ne voudraient pas


                            • kitamissa kitamissa 25 juin 2013 19:02

                              Bonjour M’Sieur Dupont .....


                              ah tiens, vous connaissez Veneux les Sablons ? c’est le fief de Calmos là bas.....moi c’est Fontainebleau , juste la porte d’à côté !

                               smiley


                            • tutti frutti tutti frutti 25 juin 2013 19:03

                              Bonjour kitamissa Maxim 


                              amitiés de schnou des séniors qui s’ évadent ... smiley

                            • kitamissa kitamissa 25 juin 2013 22:39

                              Tiens tiens...ce Tutti Frutti me rappelle quelqu’un...... smiley



                            • non666 non666 25 juin 2013 16:33

                              « On pourra l’appeler unité nationale ou autre chose »......

                              ....« c’est nécessairement devoir gouverner avec l’ensemble des forces qui refusent ce parti. »

                              1) Contradiction évidente. L’union des forces qui font monter le FN sont justement les forces qui ont trahis la nation, au TCE, en validant les dettes des banques étrangères et leur spéculation éhontées contre nos monnaies...

                              Comment ces gens là pourraient ils avoir la moindre légitimité a invoquer l’unité nationale ?

                              Sauf si la nation qui est invoquée n’est pas la notre, évidemment 

                              (http://www.liberation.fr/politiques/01012388846-nicolas-sarkozy-et-francois-hollande-au-diner-annuel-du-crif)

                              2) « D’ailleurs, dans la situation actuelle, le FN aurait plutôt intérêt à ne pas insister sur sa revendication d’un scrutin proportionnel aux élections législatives : aujourd’hui, par son effet levier, le FN est capable de bénéficier du scrutin majoritaire, d’autant plus qu’il nourrit aujourd’hui une prétention à devenir majoritaire. »

                              Bonne remarque, que j’avais déjà annoncé , il y a 10 ans et qui avait déjà été suggeré par Victor Hugo dans la bouche de gavroche : le problème avec les barricades ou tous les châteaux forts, c’est que les murs qui font digue pour « protéger » font aussi piège a rat pour empêcher de sortir....

                              Le mécanisme de trucage des élections a base de circonscription découpées au scalpel pour optimiser les voix UMP / PS c’est que cela marche jusqu’au un certain seuil, après elles se retournent contre leurs créateurs.

                              Il est fort a parier que la chienlit au pouvoir va justement faire une dose de proportionnelle pour minimiser l’effondrement des partis de l’Etranger (UMP/PS) et la victoire de la volonté de revanche des patriotes trahis. 

                              C’est aussi pour cela que les factieux de l’UMP ont fait voter au dernier congrès, à Versailles, le pare-feu qui impose la volonté de celui-ci pour invoquer un referendum sur tous les abandons de souveraineté des partis traitres depuis le traité de Lisbonne.

                              Otan, Monnaie, Diplomatie : tout ce qui est désormais sous contrôle US pourrait revenir dans nos mains et faire perdre aux barbares anglo-saxons le controle de l’Europe..


                              • thierry3468 25 juin 2013 16:57

                                J’adore les naïfs qui aiment se faire peur au lieu de s’intéresser à l’incompétence et à la corruption de leurs champions .Le FN monte car les partis traditionnels sont vendus à l’oligarchie financière et aux multinationales .Le PS et l’UMP jouent les vierges effarouchées devant les chiffres du Front National mais ils en ont les premiers responsables .....J’ai adoré la dédiabolisation employée par notre « pertinent »analyste car elle implique automatiquement la diabolisation du FN ....


                                • JP94 25 juin 2013 22:30

                                  L’Union Nationale face au FN ? 

                                  mais enfin c’est justement le fait que le PS poursuive la politique de l’UMP qui contribue à gonfler le FN ! 
                                  et que le FN monte , monte et monte arrange bien Hollande , Barroso et toute l’UE , qui ne craignent qu’un changement de rapport de force à gauche et par le peuple - pas par les populistes du FN et consorts !

                                  Regardez la Grèce et son gouvernement anti-démocratique : les Barroso et Hollande s’insurgent-ils ? 

                                  Or , en Grèce , le PASOK socialiste est au gouvernement avec la droite conservatrice et aussi Aube Dorée , ouvertement facho ( Lepen n’aime pas qu’on lui rappelle sa proximité avec les fachos en public ... mais qui est dupe ? ) 
                                  Que n’avait-on entendu lorsque Syriza et Alexis Tsipras étaient en passe de gagner !!
                                  C’était la fin de l’UE !
                                  Alors si ç’avait été le KKE , issu de la résistance , l’UE et l’OTAN auraient sorti les tanks , probablement !

                                  Ainsi l’Union Nationale anti-changement existe déjà en Grèce , comme elle a existé en France sous Pétain . Cette union nationale est une union de libéraux européistes à la solde du Patronat ( le grand ) et de la Banque , qui dicte toute cette politique de récession !

                                  Etre anti-européiste ne signifie être contre le pouvoir des banques ... on peut être libéral et anti-européiste ...

                                  Lepen a t-elle soutenu des ouvriers en grève ? Vous êtes allés voir Montretout ? - qui devrait s’appeler Cache-tout : c’est une avenue privée pour multi-millionnaires , assez différente des HLM de la banlieue rouge où le FN cantonne à 10% . C’est là que réside cette facho millionnaire avec qui les médias jouent au chat et à la souris .
                                  L’avocat qui a aidé CAHUZAC est le conseiller fiscaliste de Lepen ... bizarre , silence radio là-dessus ...
                                  On parle beaucoup de cet escroc de Tapie ( de la prison aux millions il n’y a qu’un pas - pas pour tous ) mais Lepen fait peur et les médias se gardent bien de l’attaquer .

                                  La seule personne politique aux mains propres c’est le peuple , pas les millionnaires .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès