Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le FN, meilleur ennemi du PS

Le FN, meilleur ennemi du PS

Déjà, dans les années 1980, François Mitterrand avait sciemment utilisé le FN pour affaiblir l’opposition de droite. Il semble que plus de 30 ans après, celui qui était son conseiller à l’Elysée ait bien retenu la leçon et l’applique consciencieusement, en vue de préparer les élections de 2017.

 
Billard à trois bandes politiques
 
Le moins que l’on puisse dire, c’est que la majorité instrumentalise le FN. Avant même le premier tour, de manière totalement incongrue pour un parti qui a la majorité à l’Assemblée, le Premier ministre avait évoqué publiquement la possibilité d’un retrait ou d’une fusion des listes socialistes dans les régions où le parti de la famille Le Pen est le plus fort. De telles déclarations contribuent à polariser le débat autour du FN, et aussi à décourager les électeurs de son propre camp, qui savaient avant même le 6 décembre qu’ils pourraient ne pas avoir de bulletin socialiste à mettre dans l’urne au second tour. Bien sûr, on peut y voir un moyen pour mobiliser son électorat, en leur faisant miroiter les conséquences de leur absence de vote, mais on peut aussi y voir une volonté de pousser les scores du FN.
 
En effet, le PS peut voir un intérêt à ce que le FN soit très haut. D’abord, Hollande pourrait alors affronter Marine Le Pen en 2017 au second tour, une candidate plus facile à battre que ceux de droite. Ensuite, le fort score du FN pourrait pousser les Républicains à préférer le plus droitier Nicolas Sarkozy au plus modéré Alain Juppé, sans doute plus dangereux pour le président sortant. Ensuite, les résultats de dimanche dernier pourraient bien pousser les autres partis de gauche à s’allier plus tôt avec le PS plutôt que de prendre le risque de devoir choisir entre la droite et l’extrême-droite. Enfin, en sacrifiant des régions entières, le PS parvient à la fois à polariser le débat sur le FN tout en se positionnant comme son premier opposant, un autre outil pour marginaliser les Républicains dans le débat.
 
La machine politique infernale
 
Finalement, non seulement le PS a suivi la recommendation de Terra Nova, en oubliant complètement des classes populaires déclassées économiquement et trop conservatrices culturelles, mais il semble être en voie de réussir à instrumentaliser leur malheur et leur colère, exprimés logiquement par le vote FN, en outil à gagner des élections. Déjà, au printemps, cela avait permis de limiter la casse, comme cela pourrait le faire dimanche avec des triangulaires où le PS ne part pas si mal, malgré sa troisième place. Ensuite, il utilise le FN pour affaiblir l’opposition traditonnelle, en lui déniant tout espace politique par une droitisation forcenée sur les questions économiques, qui repoussent les différences sur le plan sociétal, où le FN est un meilleur opposant que les Républicains, qui manquent d’espace.
 
En fait, le PS façonne notre paysage politique à son avantage en promouvant un tripartisme PS-exUMP-FN. D’abord, il complique l’émergence de toute autre alternative puisque le parti de la famille Le Pen est promu alternative officielle à l’UMPS. Et son fort rejet au second tour, encore illustré aux départementales, en fait une assurance vie pour les deux autres partis. C’est plus commode qu’une oppostion de gauche ou patriote modérée pour des socialistes. Ensuite, le PS déstabilise l’ancienne majorité, qui peine à trouver sa place dans le débat politique tel qu’il se construit aujourd’hui. Bien sûr, François Hollande joue un peu avec les allumettes, mais les résultats de dimanche seront un bon baromètre pour mesurer la pertinence de son calcul politicien. Malheureusement, il n’est pas malhabile.
 

Paradoxalement, même si le FN gagne une ou plusieurs régions, le PS pourrait en profiter. D’abord, cela divisera l’opposition et réduira le bilan des Républicains. Ensuite, cela poussera le reste de la gauche à l’unité. Mais quels drôles de « socialistes » que ceux qui jouent avec l’extrême-droite !


Moyenne des avis sur cet article :  2.57/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 10 décembre 2015 12:04

    « Mais quels drôles de « socialistes » que ceux qui jouent avec l’extrême-droite ! »


    Ils l’ont toujours faits. De nombreux commentaires sur ce site ont donné des exemples que je ne vais pas reprendre, en particulier concernant les partis de collaboration sous le régime Pétain.

    • César Castique César Castique 10 décembre 2015 13:06

      Toujours à spéculer sur 2017 sans rien savoir de ce qu’il va se passer - et il s’en passera des choses - d’ici 2017 sur les fronts :


      — du chômage

      — de la finance et de l’économie

      — de l’invasion migratoire

      — des nuisances imputables l’U.E.

      — de l’offensive terroriste islamique

      — des divisions de l’UMP

      Tout ça, c’est donc du superficiel de chez empapaoutage de diptères.

      • njama njama 10 décembre 2015 13:23

        Si vous êtes de gauche, et d’une région où leur liste a été retirée au profit de la droite, inutile de serrer les fesses comme en 2002 pour aller voter smiley
        Votez blanc, nul, ou abstenez-vous, vous n’y perdrez pas votre âme, le FN ne peut mécaniquement pas gagner car où irait-il chercher des reports de voix qui lui seraient favorable ?
        La peur d’une victoire du FN est un épouvantail, car sa base électorale se situe autour des 15 % des français, alors que droite ex-UMP ou gauche PS peuvent compter sur des reports de voix qui feront mathématiquement la différence.
        Rentrer dans la logique d’une sorte de « front républicain » pour « faire barrage » au FN comme en 2002 donnera des scores honteux seulement dignes des républiques bananières ... n’oubliez pas que Jean-Marie Le Pen eut le même pourcentage de voix aux deux tours, 17% !
        Donc si vous ne voulez pas d’une victoire électorale de droite ou de gauche suivant les régions avoisinant le score de 80 % ... le vote utile est blanc, nul ou l’abstention.


        • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 10 décembre 2015 13:42

          @njama
          Les abstentionnistes du 1er tour peuvent tout à fait voter FN au 2eme. Ce que vous voyez comme « utile », d’autres le voient peut être autrement.


        • njama njama 10 décembre 2015 14:00

          @bouffon(s) du roi
          Les abstentionnistes du 1er tour peuvent aussi tout à fait voter vers les listes de droite ou de gauche (suivant régions) au 2eme.
           
          Votre argument est purement spéculatif, alors que mathématiquement même si le FN améliorait légèrement son score, il n’atteindrait pas celui de l’opposition qui récoltera en très grande partie des voix marginales
          A vous de voir si vous préférez un score genre 2002, 17 % / 83 % qui fera rire toute la planète, ou un score 40 - 45 % / 55 - 60 % qui serait le reflet de la réelle alternative FN /droite ou FN / gauche suivant les régions.
          « faire barrage au FN » est une réaction très primaire indigne de la démocratie qui n’a pour but que d’ostraciser un parti politique.


        • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 10 décembre 2015 14:09

          @njama
          oui purement spéculatif, comme les vôtres ;
          alors les chiffres, je m’en tape à vrai dire, nous verrons bien dimanche prochain.


        • Le421 Le421 10 décembre 2015 19:51

          @njama
          Hé !!
          Sans blague...

          Tout le monde se masturbe avec les abstentionnistes qui seraient ??? des branleurs irresponsables feignants et dégénérés...

          Moi, je vois des gens à qui on ne propose rien.

          Or, si vous êtes à droite, il y a pléthore.
          PS, MODEM, UDI, LR, FN, Divers Droite (les mêmes, mais honteux !!), etc...

          La gauche, la vraie, a des représentants nuls en communication avec une zizanie interne* discréditant toute l’équipe.
          Je passe le boycott sur les antennes radio ou télé, c’est flagrant. Quand on connaît l’importance des médias...

          Alors.
          Avec plus de 30 de QI, en faisant un effort phénoménal, devinez de quel côté sont les abstentionistes.
          Evidemment, ce que je dis, ça n’arrange pas grand monde.
          Alors, c’est sûrement faux.
          La preuve, il y a la gauche révolutionnaire avec le PS, Valls, Macron, Hollande et son orchestre et la droite révolutionnaire avec Sarkozy, Estrosi, Bertrand (Plastic !!) et Cie !!
          Vous croyez vraiment ces conneries ??
          Non, sans blague.

          *soigneusement entretenue par le PS d’ailleurs...


        • legrind legrind 10 décembre 2015 14:13

          C’est bon le FN inventé par le PS ( & la CIA !) y’a déjà l’UPR pour nous saouler avec cette histoire..


          • leypanou 10 décembre 2015 14:31

            @legrind
            C’est bon le FN inventé par le PS ( & la CIA !) y’a déjà l’UPR pour nous saouler avec cette histoire.. : pas assez saoul toutefois pour pouvoir poster un commentaire !!!


          • chantecler chantecler 11 décembre 2015 08:30

            @leypanou
            Je vais rappeler une fois de plus le délire qui consiste à accuser le PS d’avoir inventé le FN .

            De simples faits historiques .

            1) JM LP a commencé son action politique bien avant 1981 .
            C’est à dire l’élection de F.M .
            Issu de l’Algérie française et de mouvement poujadistes .
            Et déjà nostalgiques de vichy et du national socialisme .

            2) Sous « l’union de la gauche » une mesure réclamée par tous , la proportionnelle , a permis bien entendu l’élection de quelques élus FN .

            D’où l’accusation .

            Ce sont les mêmes aujourd’hui qui réclamaient cette mesure, qui la réclame encore de la proportionnelle , qui accusent le PS d’avoir lancé le FN .

            Loin de moi de me faire porte parole du PS .

            Mais des mensonges de cette sorte , récurrents , parmi tant d’autres , me révulsent .


          • _Ulysse_ _Ulysse_ 10 décembre 2015 15:32

            l’UPR ça vous donne des boutons ! smiley


            • Auxi 10 décembre 2015 23:07

              @_Ulysse_


              Ce groupuscule n’a pas même pas ce pouvoir. 

            • malko malko 10 décembre 2015 15:48

              Le rejet du FN au 2e tour est une tactique qui ne résistera pas au temps.


              Si ça réussit éventuellement encore dimanche, ou même encore en 2017, ce sera sur des scores de plus en plus étriqués, jusqu’au jour où ...

              Car les motifs profonds de la grogne populaire, eux, ne vont pas diminuer, bien au contraire

              • colere48 colere48 10 décembre 2015 17:43

                Le véritable ennemi du PS et des autres , c’est eux même :

                « L’Assemblée a rémunéré 52 épouses, 28 fils et 32 filles de députés en 2014 »

                Rappel :

                Le népotisme est la tendance de certains dirigeants d’ institutions, à favoriser l’ascension des membres de leurs familles dans la hiérarchie qu’ils dirigent, au détriment des processus de sélection ordinaires, du mérite et, le plus souvent, de l’intérêt général.


                • Le421 Le421 10 décembre 2015 19:41

                  Quand vous commencerez à rentrer dans votre tête que le PS est un parti de droite, vous comprendrez beaucoup plus facilement les choses...
                  Pourquoi le PS a toujours fait un « petit dans le dos » aux communistes dont les dirigeants affairistes ont toujours baissé le froc...
                  Pourquoi, sans aucun état d’âme, ils appellent sans cesse à voter pour l’UMP ou les Ripoublicains...
                  Sans déconner.
                  Des gens de gauche qui votent pour Estrosi !!

                  Je préfèrerais encore m’abstenir et laisser passer la blonde avec le « beau cul » (sic Collard).

                  Au moins, sur cette fichue Côte d’Azur à deux balles, ça serait la sélection par le fric et la couleur...

                  A part les « bons français bien blancs » comme moi qui n’y foutraient jamais les pieds, comme à Béziers et ailleurs - histoire de ne pas laisser mon pognon n’importe où - les mamies aux bagouses seraient peinardes !!
                  Problème.
                  Nul n’est immortel.


                  • njama njama 10 décembre 2015 22:15

                    @Le421
                    Quand vous commencerez à rentrer dans votre tête que le PS est un parti de droite, vous comprendrez beaucoup plus facilement les choses...

                    Le PS est simplement un parti « européiste », c’est à dire qu’il a intégré le dogme ultra-libéral, et atlantiste, en ce sens il ne se distingue en rien de la droite car il poursuit exactement à quelques bémols près dans la manière la même politique.
                    Que l’OTAN ait survécu après la chute du mur de Berlin aurait dû mettre la puce à l’oreille de tout le monde. Si l’Europe ne sait pas exister sans l’OTAN, elle n’est que l’appendice d’’un projet de gouvernance mondiale sous l’égide anglo-saxonne
                    Le PS est devenu un parti réac, le gouvernement de Vichy a l’air d’un enfant de choeur à côté


                  • JDCONSEIL 10 décembre 2015 22:26

                    Si le FN est le meilleur ennemi du PS alors il est le pire ami de l’UMP. Ah pardon je voulais dire d« elle ère » ! 


                      • exocet exocet 10 décembre 2015 23:06

                        Ah, oui, au fait, pour dimanche...

                        les gens de gauche sur le forum, là, ici, quoi, sur Agoravox ;

                        est-ce que vous allez voter Estrosi ?

                        vous pouvez toujours demander si vous pouvez avoir du TRUVADA, quand on se fait enc.... sans préservatif ça protège, c’est votre madone Marisol Touraine qui peut vous le prescrire...remboursé à 100% par la sécu....enfin à mon avis à 500 euros les 30 comprimés ce serait plutôt réservé aux fils de.
                        Ceux qui ont des relations ou papa maman dans la politique, quoi...

                        Sinon pour vous, reste la pommade pour les hémorroïdes, moins efficace contre le sida, mais ça soulage bien et ça coute pas cher...

                        Bon dimanche.


                        • gnatos 11 décembre 2015 00:48

                          tout a fait le PS instrumentalise Marine et mais aussi Sarko qui sera ensuite inéligible après la primaire ,comme pour Strauskan. Hollande face à Marine.Et si possible Hollande chef de guerre ou rassembleur du pays suite a un méga attentat.


                          • OMAR 11 décembre 2015 09:32

                            Omar9

                            Le meilleur ennemi du PS est ses dirigeants.

                            Ceux-ci ne tirent pas sur leurs adversaires, ou à la limite, sur leurs pieds.

                            Ils tirent simplement et fourbement sur leur sympathisants et adhérents...


                            • TSS 11 décembre 2015 09:41

                               Meeting du Bourget= mensonges !

                               Litanie des« Moi président=mensonges !

                                »Si la courbe du chômage ne s’inverse pas je ne me représente pas"= mensonges !

                               Qui peut encore voter pour une enflure de cette dimension... !!


                              • Michel DROUET Michel DROUET 11 décembre 2015 10:25

                                @l’auteur
                                On est dans le calcul politique à gauche comme à droite, dans l’entre-soi, juste pour garder les places et cumuler les mandats, pas dans la politique.
                                Ne nous étonnons pas de la baisse constante des suffrages exprimés.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès